1. #1
    Avatar de Tarantino
    Fabien 34 ans

    Messages
    17
    Likes reçus
    1
    Salut,

    Est-ce qu'il y a des personnes qui sont déjà allées en Argentine ?

    Si oui, est-ce que vous pouvez raconter votre ressenti au niveau de l'insécurité svp

    J'aimerais voyager à travers le pays en profitant de ce PVT mais je serai seul... est-ce dangereux ?

    Merci !

  2. Banque Nationale du Canada

    Vous avez le projet de vous installer au Canada ? Vous avez le projet de vous installer au Canada ? À la Banque Nationale du Canada, vous bénéficiez de 3 ans sans frais bancaires et de 50 $ offerts !

    Plus d'infos...
  3. #2
    Avatar de viviane
    viviane 42 ans

    Messages
    7 686
    Likes reçus
    2 504
    salut
    comme je l'ai écrit dans ce message https://pvtistes.net/forum/divers/57...-diverses.html
    oui il y a des problèmes d'insécurité. Mais en même temps, comme dans toute grande ville, il faut faire attention
    Par contre, il y a beaucoup d'étrangers qui immigrent en Argentine, donc ce n'est pas si dangereux.
    Tu peux t'enregister auprès du consultat de France je pense. Aussi, si tu parcours le pays, en sortant des grandes villes, préviens du monde de ton parcours et donne souvent des nouvelles.
    Pour l'instant les PVT Argentine ne sont pas encore ouverts : d'ici quelques mois. Quand comptais-tu partir ?


  4. #3
    Avatar de isa
    isa
    isa est déconnecté
    isa

    Messages
    8 177
    Likes reçus
    5 742
    Ce n'est pas une expérience personnelle mais c'est celle de mes beaux-parents et de quelques amis : même à Buenos Aires, ils ne se sont pas spécialement sentis en danger, après, bien-sûr, il faut prendre des précautions comme de partout (attention aux pick pockets, et à éviter les quartiers malfamés la nuit...) et dans le reste du pays, dans les zones rurales ou les petites villes, d'après eux, vraiment rien à signaler de dangereux


  5. #4

    Messages
    4
    Likes reçus
    19
    Salut !

    Pour voir vécu 6 mois en Argentine, plus particulièrement 4 mois à Buenos Aires et 2 mois à vadrouiller du nord au sud, je peux te faire part de mon expérience personnelle.

    Buenos Aires est une ville immense, vraiment immense. Il y a beaucoup de pauvreté, donc il n'est pas rare de voir des gens mendier et même beaucoup d'enfants. Evidemment il y a des quartiers qui ressemblent à des bidonvilles. Donc forcément il faut faire attention. Le centre de Buenos Aires n'est pas vraiment dangereux, pour ma part étant une fille seule je rentrais parfois de l'université tard le soir et je ne me suis jamais sentie en insécurité. Je me sentais même bcp plus en sécurité qu'à Toulouse. Je connais des gens qui se sont fait agressés mais à chaque fois il faut bien comprendre que tes agresseurs ne le font pas par méchanceté. J'ai même un ami qui s'est fait "agressé" pour qu'on lui vole son sandwich. Les gens qui te volent, parfois te menacent avec un arme, le font parce qu'ils ont faim, qu'ils ont besoin d'argent pour nourrir leurs enfants. Je n'ai jamais vu de bagarres ou de violences gratuites.

    Quelques conseils : il y a effectivement beaucoup de pick pocket donc il faut éviter d'exposer ses objets de valeur. Pour ma part je ne portais pas de vêtements ou d'accessoire luxueux et j'avais enlevé mes bijoux qui avaient l'air d'avoir de la valeur. Essaie de te fondre dans le "style Argentin" et de ne pas trop faire touriste. Tout devrait bien aller pour toi. Ensuite ne garde pas ton passeport sur toi si tu peux le laisser en sécurité, ne garde qu'une photocopie (en passant, ceci est valable partout ! et laisse une photocopie à tes parents en France). Ne transporte pas beaucoup d'argent sur toi, mais il faut toujours que tu en aies un peu (genre 20 pesos) car si tu te fais agressé il faut que tu puisses donner quelque chose à ton agresseur (il ne croira jamais que tu n'as rien sur toi). C'est des argentins qui m'ont appris ça !

    Ensuite à l'extérieur de la ville, vers les bidonvilles, je n'y suis allée qu'en journée et je n'ai pas eu l'impression que c'était dangereux. il y a surtout des guerres de gang, à propos de la drogue mais ça ne concerne pas les touristes.

    Dans le reste de l'Argentine : jamais eu le moindre sentiment d'insécurité !!

    En tout cas ce pays est tout simplement merveilleux de part la diversité de ses paysages et l'accueil chaleureux des argentins !

    Nina


  6. #5
    Avatar de Mat
    Mat
    Mat est déconnecté
    Mathieu 40 ans

    Messages
    20 854
    Likes reçus
    10 383
    Message de Nina_tlse
    Quelques conseils : il y a effectivement beaucoup de pick pocket donc il faut éviter d'exposer ses objets de valeur. Pour ma part je ne portais pas de vêtements ou d'accessoire luxueux et j'avais enlevé mes bijoux qui avaient l'air d'avoir de la valeur.
    Effectivement mais ça relève du bon sens
    En tout cas merci Nina d'avoir partagé tes impressions !

  7. #6
    Avatar de carpe40
    Katell 44 ans

    Messages
    7 945
    Likes reçus
    5 508

  8. #7
    Avatar de Damien69
    Damien 37 ans

    Messages
    849
    Likes reçus
    295
    lol ca sent quand meme pas la super sécurité, que ce soit le témoignage de nina ou cet article

  9. #8
    Avatar de Lilou
    Julie 37 ans

    Messages
    13 911
    Likes reçus
    5 093
    Arg Katell, ça fait froid dans le dos ton article

    Merci Nina pour ton article. Je me posais une question : si j'y vais je n'ai pas l'intention de mettre des bijoux ou de jouer trop les touristes A PART avec mon appareil photo. Ca attire l'oeil ca non ?

    Ce serait dommage de ne pas oser prendre des photos par peur de se faire voler son appareil

  10. #9
    Avatar de carpe40
    Katell 44 ans

    Messages
    7 945
    Likes reçus
    5 508
    Message de Lilou
    Arg Katell, ça fait froid dans le dos ton article
    Oui je sais, j'ai hésité à le mettre. Mais en même temps on est pas là pour dire que tout est beau tout est rose !


  11. #10
    Avatar de Lilou
    Julie 37 ans

    Messages
    13 911
    Likes reçus
    5 093
    Oui carrément, c'est juste dur à lire, mais en effet rien ne sert de jouer les Bisounours

  12. #11

    Messages
    4
    Likes reçus
    19
    J'ai moi aussi vu cet article, et c'est tout à fait horrible. Simplement, le danger existe partout et en France également. Violences sexuelles et meurtres, on entend ce genre d'histoire au quotidien.

    Bien sûr tu peux prendre des photos, et tu as même intérêt car le pays est magnifique. Simplement il faut y faire attention, en particulier quand il y a foule ou dans le métro.

    Je peux également vous donner d'autres conseils : notamment ne pas essayer de se procurer de la drogue (ça peut paraître évident!) car il y a souvent des règlements de compte dans ses affaires là. Il ne faut pas non plus se moquer de leur religion (il y a souvent des rassemblements catholiques très impressionnants) et ne pas trop parler politique avec n'importe qui (il faut se rassembler qu'il y avait une dictature dans ce pays il y a peu)

    Mais je maintiens que l'Argentine est un pays où l'on se sent en sécurité, au moins autant qu'en France. La seule chose c'est qu'étant étranger on se sent plus vulnérable. Il faut savoir que les Argentins adorent les français et on a de la chance. Car sinon ils n'ont pas de bons à priori sur les allemands (beaucoup de nazis sont venus s'installer en Argentine à la fin de la deuxième guerre mondiale), les américains (qui ont laissé voire favoriser l'installation des dictatures en amérique du sud), les espagnols (les conquistadors), les anglais (à cause de la guerre pour les îslas Malvinas ou falkland islands) et en général ils n'aiment pas trop les chiliens (simple conflit de fierté entre voisins!). Bref ne pas hésiter à clamer haut et fort que vous êtes français ! Et toujours parler en espagnol (pas d'anglais!) même si vous n'êtes pas très doués ils préfèreront.

    Autre petite chose : les enfants sont rois, donc ne jamais critiquer un enfant si vous êtes dans une famille. J'ai une anecdote intéressante sur ça : un couple de français rencontrés sur place réprimander doucement leur fille de 4 ans dans la rue qui faisait un caprice, des argentins se sont tout de suite interposés et indignés !

    Pars avec pleins de bonnes attentions et tu n'auras pas de problèmes !

    Nina

    ---------- Message ajouté à 11h14 ---------- message précédent à 11h13 ----------

    PS : désolé pour les coquilles et autres faute d'orthographes j'ai apuyuer sur "réponse rapide" avant de me relire!


  13. #12
    Avatar de McCandless
    Phil 38 ans

    Messages
    1 218
    Likes reçus
    269
    Lu sur le site diplomatie.gouv :

    Point principal d’entrée en Argentine, Buenos Aires, parce qu’elle ressemble sous bien des aspects à Paris ou à Madrid, peut susciter un sentiment relatif de sécurité. Pour éviter tout désagrément, cette première impression doit être dépassée. L’insécurité est bien réelle en Argentine, en particulier dans la capitale et les grands centres urbains dont le niveau de délinquance générale demeure élevé sans toutefois être comparable à celui d’autres grandes métropoles sud-américaines.

    1. La violence routière est la première source d’insécurité en Argentine qui détient dans ce domaine le triste record mondial de mortalité. Absence de formation initiale, réseau routier inadapté, mauvais état des véhicules, comportement agressif, prévention et répression insuffisantes provoquent la mort de plus de 11 000 personnes chaque année. L’attention du voyageur est donc particulièrement attirée sur la prudence requise pour tout déplacement routier, la conduite de nuit étant fortement déconseillée. En cas d’accident de la circulation, aucun constat n’est à remplir sur place. Seules sont échangées les coordonnées des compagnies d’assurances qui traitent ensuite le dossier. En ville, et tout particulièrement à Buenos Aires, le risque est également très élevé. La plus grande vigilance est recommandée aux piétons et cyclistes dans leurs déplacements.
    2. L’autre source d’insécurité est la petite et moyenne délinquance, les auteurs de vol étant souvent toxicomanes. Cette délinquance sévit à Buenos Aires, mais également dans les villes de province, notamment à Mendoza, voire même dans les zones rurales. Les vols sans violence se multiplient dans les hôtels, restaurants, « locutorios », bars, gares, aéroports... La surveillance dans les lieux publics des sacs de voyage est donc vivement recommandée. Il est conseillé de déposer dans les coffres d’hôtels passeports, cartes de crédit, liquidités et billets d’avion, tout en conservant sur soi une photocopie de son passeport et de ne se déplacer qu’avec le strict nécessaire. De même, il convient de ne pas regrouper dans un seul sac les valeurs et documents administratifs.
    A Buenos Aires, la vigilance s’impose dans l’ensemble des quartiers touristiques. On sera attentif dans les quartiers huppés tels que Recoleta ou Puerto Madero, où les voyageurs ont tendance à baisser la garde, comme dans les quartiers populaires, notamment La Boca où il est vivement déconseillé de s’éloigner du Caminito, notamment les jours de match de football. De même, la rue Florida et le quartier de San Telmo, très fréquentés par les touristes, attirent nombre de voleurs à la tire. La nuit, la proximité des gares de Constitucion (lieu de prostitution) et de Retiro (voisine de la villa miseria 31) est fortement déconseillée. Enfin, il est fortement recommandé de ne pas s’aventurer dans les bidonvilles ou « villas miserias » de Buenos Aires sans être accompagné d’une personne de confiance.
    A Mendoza, la gare routière est depuis plusieurs mois le théâtre de nombreux vols à la tire dont les victimes sont pour l’essentiel des touristes dans l’attente d’un bus pour le Chili ou pour Buenos Aires.
    Aux Chutes d’Iguazu, les touristes se rendant dans cette région très touristique devront être vigilants lors de leur séjour dans la partie brésilienne. Les vols y sont fréquents. Ils peuvent être accompagnés de violences. Il est fortement recommandé aux voyageurs circulant par leurs propres moyens de ne pas passer la frontière de nuit en direction du Brésil ou du Paraguay avec des taxis ou des "remises" locales.
    La consommation de drogues dures a considérablement augmenté. Celle-ci a généré une augmentation des agressions violentes, parfois pour quelques pesos. Ces agressions sont généralement le fait de personnes agissant sous l’effet de stupéfiants, donc particulièrement imprévisibles.
    Le voyageur est donc invité à :

    • éviter les signes extérieurs de richesse tels que bijoux et tenues vestimentaires de valeur qui attirent l’attention et la convoitise ;


    • être particulièrement vigilant lors des opérations de retrait aux distributeurs de billets de jour comme de nuit ;


    • ne jamais changer de l’argent auprès d’un « changeur » dans la rue ;


    • ne pas résister à l’agresseur qui pourrait faire usage d’une arme ;


    • ne pas avoir sur soi d’importantes sommes d’argent, mais quelques pesos (100 maximum) à donner en cas d’agression ;


    • aborder avec prudence les nouvelles fréquentations ou amitiés locales ;


    • avoir toujours sur soi le numéro du consulat général de France ou de la personne à prévenir en cas d’urgence ;


    • ne prendre que les radio taxis (il existe en effet de nombreux faux taxis à Buenos Aires et dans les villes de province) en vérifiant bien que le chauffeur a bien mis en route le compteur et en étant attentif à la monnaie qu’il vous rend à la fin de la course.


  14. #13
    Avatar de isa
    isa
    isa est déconnecté
    isa

    Messages
    8 177
    Likes reçus
    5 742
    Merci Nina pour tes témoignages. Malheureusement oui, j'imagine qu'il y aura toujours des faits divers horribles du genre... Mais j'ai tendance à penser que le gouvernement français n'aurait jamais signé un accord de PVT s'il pensait mettre ses compatriotes en danger. Je sais que c'est un raisonnement un peu simplet, mais je pense que c'est LA base avant de signer un accord bilatéral !

    Ps : Aaah, l'enfant roi, c'est pareil en Espagne, à chaque fois ça me fait rougir de colère


  15. #14
    Avatar de Damien69
    Damien 37 ans

    Messages
    849
    Likes reçus
    295
    Mais je maintiens que l'Argentine est un pays où l'on se sent en sécurité, au moins autant qu'en France.
    tu parles d'une comparaison lol

  16. #15
    Avatar de Jop
    Jop
    Jop est déconnecté
    Johanna 33 ans

    Messages
    2 515
    Likes reçus
    1 715
    Message de Nina_tlse
    Mais je maintiens que l'Argentine est un pays où l'on se sent en sécurité, au moins autant qu'en France.
    Je dirai même plus qu'en France ! Enfin, c'est mon expérience personelle et à Mendoza.

    Je confirme que les Français sont adorés autant que les Américains, Chiliens et Anglais sont détestés.
    Idem pour les enfants, ils adoooooooorent les enfants ! D'ailleurs, ils font ce qu'ils veulent, des gosses de 3 ans se couchent à 1h du mat !

    Sinon, j'ai posté quelques conseils sur cette discussion : https://pvtistes.net/forum/largentin...tml#post539068.
    Je dirai que Buenos Aires est plus "dangereuse" que le reste du pays. Les bidonvilles y sont assez importants et pas si loin du centre, on le voit très bien depuis les trains de banlieue. Les habitants ne sont pas forcément aussi accueillants et prêts à vous aider qu'en province (ce qui a toujours été le cas si problème en province, on peut toujours compter sur les autres !).
    Bien sûr, la pauvreté est présente mais comme ailleurs, il y a des vols mais les gens sont rarement agressifs. La mort des 2 Françaises cet été est un fait divers sordide comme on en voit beaucoup en France et est peut-être lié à ce qu'elles étudiaient (expropriation des terres de petits paysans je crois, sujet qui fâche souvent)...
    Mais la pauvreté, ce n'est pas des SDF à chaque coin de rue comme à Paris, c'est des jeunes qui font un spectacle à un carrefour pour demander des sous, un gamin qui vient vous demander s'il peut finir votre assiette à une terrasse de resto... Une Française qui vit depuis 15 ans à Buenos Aires me disait de ne jamais donner d'argent car il part souvent dans les circuits de la drogue, même si c'est des gamins. À chacun de se faire son avis.

    Les principaux points positifs : c'est que vous aurez toujours quelqu'un pour vous aider en Argentine (sympathisez avec vos voisins, commerçants du quartier dès votre arrivée) + la rareté de la violence malgré les vols.

    Note concernant les appareils photos : les Argentins, même aisés, ont surtout des appareils photos numériques compacts. Si vous avez un reflex ou un bridge, vous serez directement repéré et catalogué comme pro ou touriste européen/nord-américain. Ce n'est pas un mal, les gens se montreront souvent curieux ou très protectionnistes (cache-le, ne le sors pas là, ne va pas là avec... ils ont tendance à en rajouter mais suivez quand même leurs conseils).
    Personnellement, je me suis baladée seule avec un reflex en Argentine et au Chili (je faisais un film donc pas le choix) et je n'ai jamais eu de souci, même quand je me suis retrouvée dans un bidonville à Valparaiso (chance, à ne pas faire !).
    Pour un réflex : ne pas se balader avec autour du cou, le ranger systématiquement dans un sac discret (pas un sac photo), dans certains coins vérifier les alentours avant de le sortir ou le faire en présence de la police (pas forcément un gage de sécurité, je le faisais quand même au Chili).

    Ah, et je confirme que le code de la route est inexistant en Argentine.
    En bus, même si vous pensez profiter d'une belle vue, ne pas choisir les places à l'avant à l'étage : places les plus dangereuses en cas de collision frontale. Les plus sûres sont les places du bas.

    + Évitez les parcs la nuit ! Tous les Argentins vous le diront.

    Ceci dit, partez sans crainte, l'Argentine est un pays magnifique avec des habitants incroyables ! Il faut juste être vigilant comme partout.


  17. #16
    Avatar de Hugo.CD
    hugo

    Messages
    29
    Likes reçus
    10
    J'appuie par un argument fort:
    Le Figaro - France : Un Franais tu pour son appareil photo en Argentine

    et je conseille de prendre un compact pour ranger dans la poche:
    Comparatif Appareil Photo Numérique : choisir son APN compact

    Take care, cuidate,

  18. #17
    Avatar de Julien Pug
    Julien 39 ans

    Messages
    7
    Likes reçus
    4
    en temps qu'Argentin d'origine et quelques temps vécu sur buenos Aires, il faut juste suivre quelques regles...
    pas de signe exterrieur de richesse, pas détour dans la "Villa" (bidonville), surtout la 31, la plus connus pour son insécurité, et le sac a dos toujours sur le ventre dans les collectivo:!! (autobus)...
    mais en général, dans les quartiers touristiques ils se passe rien, ou le peu qu'il ce passe est vraiment bénin comparer a ce qu'il ce passe ailleurs...
    bref, c'est un peu comme a Paris, il y a des coin a aller, d'autre a éviter, c'est pas Rio.
    Par contre, a préciser: la police ne se dérange pas a stopper une bagarre non plus, pour l'avoir vus de mes yeux plus d'une fois, et surtout celle en chemise brune, celle qui demanderons le plus de pot de vin...


  19. #18
    Avatar de LuzyPedro
    Pierre-Marie & Lucie 36 ans

    Messages
    17
    Likes reçus
    13
    Nous voulions partager une petite mésaventure dans les rues de Buenos-Aires

    Mardi dernier nous nous sommes fait voler un de nos deux sacs de randonnées.

    Le procédé est simple:

    Une personne vous met de la crême solaire sur vos vêtement dans votre dos pendant que vous marchez. Le visage plutôt fermé (donc louche) elle vous avertit. Dans notre cas nous l'avons ignorée.

    Une deuxième personne (une femme) sous prétexte de vous aider vous propose des mouchoirs. Elle porte un petit sac qu'elle pose, et vous invite, voir vous force à poser le vôtre.

    Dans notre cas nous somme deux. Et donc au moins un oeil sur le sac déposé. Une troisième personne vient alors perturber celui qui garde le sac...et hop le sac disparait.
    !
    C'était notre premier jour à BA. Malgré notre vigilance on s'est fait avoir.

    Aujourd'hui de retour de La Plata, de nouveau de la crême solaire sur nos affaires. Mais cette fois ci un seul homme: que nous avons ignoré.

    Difficile de se fondre dans la population quand on vient pour randonner. Et 500m de marche dans les rues jusqu'à l'auberge suffisent.

    On file Dimanche a Torres del Paine. prochaine étape, rejoindre la gare routière. Bus ou Taxi on hésite encore. D'autant que le Soleil se couche tôt maintenant.

    Sans nos sacs visiter la ville se passe sans soucis. Et ça vaut le coup d'être ici.

    Lucie & Pierre-Marie
    https://holaargentina.fr


  20. #19
    Avatar de randuser
    Cacho

    Messages
    142
    Likes reçus
    161
    Bonjour Pierre-Marie,

    En effet, c'est une arnaque bien connu appelée plus souvent "Arnaque à la moutarde" et ce n'est pas seulement avec des sacs de randonnées. Ca arrive qu'ils te fassent toutes tes poches et cie le temps de "t'aider" à nettoyer tes affaires. Ils projettent toute sorte de liquide visqueux sur tes vêtements, tes sacs et cie en général.

    Ca m'ait pas arrivé mais cette arnaque est décrite dans pas mal de guides touristiques et sur le Pvtistes aussi il me semble

    Bien désolé pour vous en tout cas... C'est toujours vraiment galère ce genre d'affaires. Bon courage et j'espère que vous ne découragez pas ! Le pays vaut vraiment le coup d'oeil malgré quelques galères.

    Sorti de Buenos Aires, vous pourrez baisser un peu votre vigilance

    P.S : Pour ceux qui me liront, 2 conseils fait par toutes mes connaissances qui vivent depuis longtemps à Buenos Aires :
    - Prendre un taxi en rentrant des boîtes de nuits dans la nuit car y a pleins de gars qui attendent à la sortie des boîtes et braque avec des couteaux pour demander les portes monnaie etc... Ils ne sont pas méchants mais c'est quand même pas terrible de finir une soirée comme ça.

    - Toujours mettre le pied sa chaise dans un passant de son sac à main et/ou son pied dans un deuxième passant car il y a énormément de personnes qui restent discutés à deux à côté de votre table en terrasse dans des zones bondées comme Plaza Serrano et partent avec votre sac lorsque vous êtes occupé. Ma copine s'est presque fait dérobé son sac comme ça si elle n'avait pas mis un passant dans son pied de chaise et le voleur a vite lâché le sac lorsqu'il a vu qu'il emmenait la chaise de ma copine avec...

    A part ça, Buenos Aires, ce n'est pas non plus que ça Ne soyez pas trop parano et profitez du voyage.
    Dernière modification par randuser ; 21/04/13 à 04:06.


  21. #20
    Avatar de briiice
    Brice 40 ans

    Messages
    969
    Likes reçus
    310
    le coup de se faire braquer, je confirme, un Canadien du backpack vient de m en parler. 2h du mat à 2 rue de l auberge, 2 gars couteau a la gorge, il a tout laisser iphone camera etcc.
    N emporté que qqe pesos ca suffira

Préparez sereinement votre PVT en bénéficiant d’avantages exclusifs grâce à nos bons plans.

Page 1 sur 3 123