1. #1
    Avatar de leadesoule
    33 ans

    Messages
    2
    Likes reçus
    0
    Bonjour à tous,
    J'ai grand besoin de vos conseils !
    Ma compagne Domitille et moi même arrivons prochainement à Alma et que je m'inquiète de ne pas encore avoir reçu la validation de mon visa de travail.
    Domitille a été acceptée au CFP d'Alma en Ébénisterie, et sa demande de Visa d'étude a été validée il y a 3 mois.
    Quant à moi, ma première demande de permis de travail ouvert, en tant que conjointe de fait, a été refusée par manque de preuves suffisantes de notre union.
    En effet, je n'avais fourni lors de ma demande, que notre certificat de PACS (Pacte Civil de SOlidarité en France), ce qui, je l'ignorais, n'a aucune valeur au Canada.
    J'ai donc relancé le 3 juin une nouvelle demande, en fournissant cette fois çi :
    - toutes nos factures communes depuis deux ans à la même adresse
    - une lettre expliquant notre situation
    - l'acte de propriété de notre maison
    -une déclaration officielle d'union de fait signée par un Avocat
    -notre certificat de pacs de nouveau (au cas où)
    -la lettre d'admission de Domitille au CFP d'Alma
    -sa lettre d'approbation de Visa d'études ainsi que son passeport
    Le tout pour justifier que nous sommes bien en couple (depuis 8 ans désormais).
    J'attends encore la réponse de l'administration.


    Nous prenons l'avion pour Québec le 20 juillet, et je me demandais quelle serait la démarche à suivre si je n'avais d'ici là toujours pas de réponse concernant mon permis de travail ouvert.
    Est-il possible de présenter tous les documents papiers de la demande au poste frontière afin qu'elle soit validée directement sur place, même si une demande est déjà en cours ?
    Ou peut on entrer avec un Visa de touriste en attendant d'avoir la réponse pour le permis de travail?

    Merci par avance du temps que vous passerez à lire mon message, et si vous aviez quelques réponses à m'apporter je vous en serai énormément reconnaissante!!

  2. #2

    Messages
    11 340
    Likes reçus
    3 942
    Bonjour,

    Il est possible de demander le permis sur place, mais pas s’il y a déjà une demande en cours, comme c’est ton cas. Si tu n’as toujours pas de réponse d’ici le départ, tu peux demander l’admission au Canada à titre de visiteur, en expliquant à l’agent des services frontaliers que tu as une demande de PTO en cours. C’est l’agent qui prend la décision finale!

  3. #3
    Avatar de ClaireF10
    Claire 32 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    2
    Likes reçus
    1
    Message de larousse
    Bonjour,

    Il est possible de demander le permis sur place, mais pas s’il y a déjà une demande en cours, comme c’est ton cas. Si tu n’as toujours pas de réponse d’ici le départ, tu peux demander l’admission au Canada à titre de visiteur, en expliquant à l’agent des services frontaliers que tu as une demande de PTO en cours. C’est l’agent qui prend la décision finale!
    bonjour, question possiblement stupide mais si je fais la demande de pto conjoint de fait en ligne et qu'il est approuvé, je recois un courrier ou couriel avec mon permis dedans ou je dois faire le tour du poteau ?

  4. #4
    Avatar de PamelaB
    Pamela 32 ans

    Location
    Whitehorse, YT, Canada
    Messages
    614
    Likes reçus
    144
    Message de ClaireF10
    bonjour, question possiblement stupide mais si je fais la demande de pto conjoint de fait en ligne et qu'il est approuvé, je recois un courrier ou couriel avec mon permis dedans ou je dois faire le tour du poteau ?
    Si tu es entrer en visiteur au Canada et que le PTO est accepté entre temps, tu devras faire le tour du poteau pour changer de statut et pouvoir travailler.

  5. #5
    Avatar de ClaireF10
    Claire 32 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    2
    Likes reçus
    1
    Message de PamelaB
    Si tu es entrer en visiteur au Canada et que le PTO est accepté entre temps, tu devras faire le tour du poteau pour changer de statut et pouvoir travailler.
    super merci beaucoup pour la réponse