1. #1
    Avatar de ClemBod
    Clément 26 ans

    Location
    69380 Chazay-d'Azergues, France
    Messages
    5
    Likes reçus
    0
    Bonjour à tous ! Petite question travail.

    Je suis employé d’une entreprise de facture d’orgue à Montréal en permis JP depuis mais 2023.

    Nous allons faire une installation (et je dis bien installation, pas de production) a Richmond en Virginie pendant le mois d’avril.

    Je voulais donc avoir des retours d’expériences concernant les démarches à faire pour une mission aux USA dans le cadre de mon emploi canadien. Sachant que mon employeur me fournira une lettre stipulant qu’il m’emploie et me rémunère au Canada.
    Une ESTA pourrait elle suffire ?

    Merci pour vos retours ????

  2. #2
    Avatar de Mat
    Mat
    Mat est déconnecté
    Mathieu

    Location
    Toronto, ON, Canada
    Messages
    20 569
    Likes reçus
    9 973
    Hello !

    Ta situation implique de travailler temporairement aux États-Unis tout en étant employé au Canada, ce qui nécessite une attention particulière en matière de visa et d'autorisations de travail.

    ESTA et Visa Waiver Program (VWP) : L'ESTA (Electronic System for Travel Authorization) est une autorisation de voyage qui fait partie du Visa Waiver Program. Elle permet aux citoyens de pays participants de se rendre aux États-Unis pour tourisme ou affaires pour des séjours de 90 jours ou moins sans obtenir un visa. Cependant, "affaires" dans le cadre de l'ESTA se réfère généralement à des activités comme assister à des réunions, des conférences, des formations, etc., et non à un travail actif comme l'installation d'équipements.

    Visa de Travail Temporaire : Pour une mission comme l'installation d'orgues, il est possible que tu aies besoin d'un visa de travail temporaire spécifique. Les visas B-1 (pour les affaires) peuvent parfois être appropriés pour certaines activités de travail, mais cela dépend de la nature spécifique du travail et de la manière dont il est classé par les autorités américaines.

    Lettre de l'Employeur : La lettre de ton employeur canadien est importante. Elle doit détailler la nature de ton travail aux États-Unis, la durée de la mission, le fait que tu seras payé au Canada, et que ton rôle est essentiel pour l'installation.

    Consultation avec un Expert en Immigration : Étant donné la complexité des lois sur l'immigration et le travail aux États-Unis, je te recommande fortement de consulter un avocat spécialisé en immigration ou un expert pour obtenir des conseils spécifiques à ta situation. Ils pourront te guider sur le type de visa le plus approprié et t'aider dans les démarches.

    Vérification auprès de l'Ambassade ou du Consulat des États-Unis : Il peut également être utile de contacter directement l'ambassade ou le consulat des États-Unis pour obtenir des informations précises sur les exigences de visa pour ta situation.

    En résumé, bien qu'une ESTA soit pratique pour des visites de courte durée pour les affaires, elle ne couvre pas nécessairement toutes les formes de travail. Il est crucial de s'assurer que tu disposes du bon type de visa pour éviter des problèmes légaux ou d'immigration. Personnellement, je contacterai un avocat en immigration ou bien leur ambassade pour m'assurer que tout est ok

  3. #3
    Avatar de ClemBod
    Clément 26 ans

    Location
    69380 Chazay-d'Azergues, France
    Messages
    5
    Likes reçus
    0
    Salut Mathieu,

    Merci pour ta réponse rapide et détaillée !

    Ma mission au USA serait de 3 à 4 semaines, soit moins de 90 jours. De plus, il ne s’agit pas de transformation ni de fabrication ni de construction.
    Pour exemple mes collègues canadiens ne font pas de visa lorsqu’ils font se genre de mission aux USA. Peut être est ce rapport à leur nationalité ?

    Je vais quand même demander au consulat des USA à Montréal !

    Encore merci