1. #21
    Avatar de jerem32
    29 ans

    Location
    Toulouse, France
    Messages
    3
    Likes reçus
    0
    D'accord merci de la réponse. C'est bien ce qu'il me semblait rien n'empêche une fois les études effectuées au Canada de les faire validées niveau M1 ou M2 pour ensuite passer le concours !

    Parfait

  2. Assurance Globe PVT

    À la recherche d'une assurance pour votre PVT, JP ou stage ? Nous vous recommandons depuis plus de 15 ans l'assurance Globe PVT, l'assurance préférée des pvtistes. Epidémies & Covid-19 : frais médicaux, hospitalisation et assistance couverts.

    En savoir plus...
  3. #22
    Avatar de nicolasmtl
    nicolas 8 ans

    Messages
    39
    Likes reçus
    23
    L'enseignement est assez casse gueule. Les prérequis minimum ne sont pas les mêmes entre la France et le Quebec.

    En france il vous faut AU MOINS un master 2
    Au Quebec un BAC ( une liscence ) est suffisant

    Les méthodes d'enseignement, les référentiels , le niveau des diplômes exigé sont différents.

    Que l'ont se comprennent bien,je ne suis pas en train de dire que le niveau des enseignant au Quebec est inférieur. Je suis convaincu que pour enseigner des matières générales à des adolescents de 11 à 17 ans un BAC ( un licence ) est amplement suffisant.

    De plus, jusqu’à la fin du lycée ( high school) la pédagogie du professeur est plus importante que la quantité de connaissance acquise.

    Pour ce qui est de l'enseignement après le lycée. Il est très clair qu'un niveau BAC ( licence) est insuffisant.

    Concernant la stabilité de l'emploi il existe quelque exception :

    Il y a des situation ou il est possible d'enseigner régulièrement une discipline sans avoir les diplômes exigé.

    Ces cas concernent essentiellement l'enseignement des langues. Si vous êtes un natif anglophone,allemand,espagnol etc..... Cet avantage fait que c'est assez simple de trouver une place stable dans un établissement public sans être passé par la voie classique

    L'enseignement des mathématiques : En France il y a un manque d'enseignant en mathématique et si vous avez une licence ( un BAC au Québec ) vous pouvez obtenir un poste stable.

    Évidement,vous ne serez jamais titularisé. Vous serez sous contrat privé donc pas de sécurité de l'emploi.
    Dernière modification par nicolasmtl ; 21/08/14 à 14:05.

  4. #23
    Avatar de jerem32
    29 ans

    Location
    Toulouse, France
    Messages
    3
    Likes reçus
    0
    Je pense effectivement que plus l'on souhaite enseigner à un niveau élevé plus il est préférable de le faire dans le pays où l'on veut exercer. Les différences de programme, d'attentes, de pédagogie etc... ne seront pas les mêmes.

    Dans mon cas, cela concerne l'enseignement primaire et maternel donc je ne pense pas que l'on rentre d'énormes différences de programme et de type d'enseignement.

    En tout cas merci de pour ces informations.

  5. #24
    Avatar de Annabelle4
    Annabelle 30 ans

    Messages
    2
    Likes reçus
    0
    Message de jerem32
    Je pense effectivement que plus l'on souhaite enseigner à un niveau élevé plus il est préférable de le faire dans le pays où l'on veut exercer. Les différences de programme, d'attentes, de pédagogie etc... ne seront pas les mêmes.

    Dans mon cas, cela concerne l'enseignement primaire et maternel donc je ne pense pas que l'on rentre d'énormes différences de programme et de type d'enseignement.

    En tout cas merci de pour ces informations.
    D'abord merci pour cette discussion! Ma question est la suivante: est-il préférable de faire une équivalence de mes diplômes si je veux appliquer pour des contrats dans les écoles privées? Je ne veux pas passer le concours, mais plutôt tenter ma chance en contactant moi-même les écoles privées. J'ai un bac du Québec en enseignement préscolaire et primaire et je fais présentement un master en adaptation scolaire. Merci!

  6. #25

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    1
    Likes reçus
    0
    Message de isa
    Pour enseigner en tant que titulaire, il faut effectivement passer le CAPES( ou l'agreg).
    Pour le CAPES, il faut au moins un M1 ou un niveau M1 :


    Source : Conditions d'inscription au concours externe du Capes - Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche

    Donc en gros, il faut que vos diplômes canadiens soient reconnus en France comme étant des équivalents au M1. Ensuite, si j'ai bien compris, une fois le concours obtenu, et pour être titularisé à l'issue du stage, il faut avoir un Master (M2) enseignement ou équivalent reconnu.
    J'ai trouvé ce lien qui pourrait vous encourager : Passer le CAPES avec un masters etranger
    Bonjour à toutes et tous,
    Après 8 ans au Québec et 2 enfants, j'envisage aussi de reprendre des études en enseignement préscolaire et primaire ici (sans offense à mes compatriotes enseignants, il me semble que la formation de 4 ans exclusivement en éducation primaire, avec 4 stages données ici est vraiment plus solide).
    Évidemment, on se pose également la question de rentrer un jour en France

    Alors je serai curieuse d'avoir vos avis pour ceux qui ont fait leur formation d'enseignant à Montréal : Plutôt UQAM ou UdeM? Est ce qu'un enseignant formé ici s'exporterait bien en France (programme similaire, charge/heures de travail semblables, etc)
    Est-ce que les conditions/opportunités de travail sont correctes au Québec ? Est ce que c'est envisageable de travailler rapidement après, voire pendant les études ?


    Question à isa : l'histoire de passer le Capes, ce serait pour les enseignants du secondaire qui veulent être titularisés ? Est ce qu'il faut passer le concours de l'IUFM obligatoirement pour enseigner en France?


    Question pour Annabelle : est-ce que ton plan de contacter directement les écoles privées a fonctionné ?

    Merci d'avance pour vos réponses

  7. #26
    Avatar de BrianC2
    Brian 35 ans

    Location
    Lausanne, Switzerland
    Messages
    2
    Likes reçus
    1
    Message de isa
    Pour enseigner en tant que titulaire, il faut effectivement passer le CAPES( ou l'agreg).
    Pour le CAPES, il faut au moins un M1 ou un niveau M1 :


    Source : Conditions d'inscription au concours externe du Capes - Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche

    Donc en gros, il faut que vos diplômes canadiens soient reconnus en France comme étant des équivalents au M1. Ensuite, si j'ai bien compris, une fois le concours obtenu, et pour être titularisé à l'issue du stage, il faut avoir un Master (M2) enseignement ou équivalent reconnu.
    J'ai trouvé ce lien qui pourrait vous encourager : Passer le CAPES avec un masters etranger
    Bonjour à tous, par le biais de cette discussion, je souhaiterai poser une question un peu similaire. En effet, je suis de nationalité sénégalaise. Mon fils étant Français, je bénéficie d’un titre de séjour « vie privée et familiale ».

    Ayant fait toutes mes études universitaires en Suisse, je suis au bénéfice d’un « Mater en Arts Plastiques » obtenu en 2012. À la suite de ce diplôme vu que je voulais être enseignant en Suisse, j’ai fait et obtenu conjointement « un Diplôme d’enseignement pour le degré secondaire 1 » ainsi qu’un « Master of arts HEP Vaud en enseignement pour le degré secondaire 1 » ce qui m’a permis d’enseigner pendant deux années en suisse les arts visuels aux élèves du secondaire 1, équivalent de la 6e à la 3e en France.

    Aujourd’hui, je souhaiterai m’installer et enseigner en France. Mes questions sont les suivantes:

    1- avec un séjour « vie privée et familiale » puis-je postuler pour le CAPES ?
    2- aurait-il un moyen d’enseigner directement en France sans faire le CAPES ou autre concours ?
    3- mes diplômes suisses, pourront-il être reconnu en France ?

    Bref, telles sont les questions qui me taraudent l’esprit à présent.
    Merci beaucoup pour vos réponses.

  8. #27
    Avatar de isa
    isa
    isa est déconnecté
    isa

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    8 666
    Likes reçus
    6 078
    Message de BrianC2
    Bonjour à tous, par le biais de cette discussion, je souhaiterai poser une question un peu similaire. En effet, je suis de nationalité sénégalaise. Mon fils étant Français, je bénéficie d’un titre de séjour « vie privée et familiale ».

    Ayant fait toutes mes études universitaires en Suisse, je suis au bénéfice d’un « Mater en Arts Plastiques » obtenu en 2012. À la suite de ce diplôme vu que je voulais être enseignant en Suisse, j’ai fait et obtenu conjointement « un Diplôme d’enseignement pour le degré secondaire 1 » ainsi qu’un « Master of arts HEP Vaud en enseignement pour le degré secondaire 1 » ce qui m’a permis d’enseigner pendant deux années en suisse les arts visuels aux élèves du secondaire 1, équivalent de la 6e à la 3e en France.

    Aujourd’hui, je souhaiterai m’installer et enseigner en France. Mes questions sont les suivantes:

    1- avec un séjour « vie privée et familiale » puis-je postuler pour le CAPES ?
    2- aurait-il un moyen d’enseigner directement en France sans faire le CAPES ou autre concours ?
    3- mes diplômes suisses, pourront-il être reconnu en France ?

    Bref, telles sont les questions qui me taraudent l’esprit à présent.
    Merci beaucoup pour vos réponses.
    Salut Brian !
    Le CAPES étant un concours de la fonction publique, il faut avant tout vérifier si tu es éligible à le passer :

    Pour vous inscrire au Capes externe, vous devez au plus tard le jour de la première épreuve d'admissibilité :

    • posséder la nationalité française ou être ressortissant d'un État membre de l'Union européenne, d’un État partie à l'accord sur l'Espace économique européen, de la principauté d’Andorre, de la Confédération Suisse ou de la principauté de Monaco,
    • jouir de vos droits civiques et ne pas avoir subi de condamnation incompatible avec l'exercice des fonctions d’enseignant,
    • être en position régulière au regard des obligations du service national,
    • justifier des conditions d'aptitude physique requises.
    Enseigner au collège ou au lycée général : le CAPES - Devenir enseignant
    A priori, cela n'est malheureusement pas possible pour toi.

    Sur le papier, il est possible d'enseigner sans avoir le CAPES, par exemple en travaillant dans l'enseignement privé, où le CAFEP ou le CAPES n'est pas forcément exigé (les établissements peuvent faire un recrutement classique de leur personnel enseignant).
    Je vois par contre que tu peux passer le CAFEP (qui est l'équivalent du CAPES pour les établissements privés) :
    Vous êtes de nationalité étrangère ?
    Si vous êtes de nationalité étrangère (hors État membre de l'Union européenne ou hors État partie à l'accord sur l'Espace économique européen), vous pouvez vous présenter au concours.
    Enseigner dans un collège ou lycée de l'enseignement privé sous contrat - Devenir enseignant
    Il faudra juste t'assurer que ton Master suisse aura l'équivalence avec le M1 français nécessaire pour passer le concours.

  9. #28
    Avatar de BrianC2
    Brian 35 ans

    Location
    Lausanne, Switzerland
    Messages
    2
    Likes reçus
    1
    merci beaucoup Isabelle pour tes réponses !

  10. isa

  11. #29
    Avatar de FlorenceDL
    Florence

    Location
    Nouvelle-Zélande
    Messages
    14
    Likes reçus
    5
    Bonjour, je suis une québécoise enseignante au primaire et préscolaire (diplôme de 4 ans d'université )et je souhaite savoir si quelqu'un avait finalement réussi à enseigner en France avec son diplôme du Québec (remplacements ou contrats). J'aimerais avoir des informations pour tenter ma chance et savoir si cela est réalisable sans passer par trop d'étapes bureaucratiques ni de concours !
    Merci

  12. #30
    Avatar de RubnA
    Rubén

    Messages
    4
    Likes reçus
    0
    Bonjour je voudrais en profiter pour vous exposer ma situation. Je suis Colombien j'ai une licence en Colombie pour être prof d'espagnol. J'ai un master (M1 et M2 ) en éducation a Paris, puis à la fin des études ma copine est tombée enceinte, en ce moment on avait 25 ans, donc on a peur de rester en France sans notre famille, sans emploi en ce moment et avec un petite bébé, donc on a retourné en Colombie. Ça fait 4 ans et la petite Émilie elle commence a grandir, donc on voudrait partir soit en France, soit au Québec, voici ma question : avec nos études on pourrait travailler en tant que prof d'espagnol soit en France ( sans passer le CAPES, au début) soit au Québec ( on voudrait savoir si notre diplôme français marche pour travailler comme prof)

    Mer d'avance

  13. #31
    Avatar de RubnA
    Rubén

    Messages
    4
    Likes reçus
    0
    Bonjour je voudrais en profiter pour vous exposer ma situation. Je suis Colombien j'ai une licence en Colombie pour être prof d'espagnol. J'ai un master (M1 et M2 ) en éducation à Paris, puis à la fin des études ma copine est tombée enceinte, en ce moment on avait 25 ans, donc on a eu peur de rester en France sans notre famille et sans emploi, en ce moment on venait juste de passer la soutenance de mémoire M2, et avec un petite bébé, donc on est retournés en Colombie. Ça fait 4 ans et la petite Émilie elle commence à grandir, donc on voudrait partir soit en France, soit au Québec, voici ma question : avec nos études on pourrait travailler en tant que profs d'espagnol soit en France ( sans passer le CAPES, au début on conte le passer après) soit au Québec ( on voudrait savoir si notre diplôme français marche pour travailler comme prof) on ne voudrait pas que nôtre fille passe des grosses difficultés.

    Merci d'avance

Page 2 sur 2 12