1. #1
    Avatar de elec40
    matthieu 33 ans

    Messages
    3
    Likes reçus
    0
    Bonjour,

    Comme dit dans le titre il n'y a plus de possibilité d'avoir un permis de travail ouvert au conjoint d'un étudiant, sauf si l'étudiant souhaite faire une maîtrise ou un doctorat (si j'ai bien compris).
    Pensez-vous que le Québec puisse revenir sur sa décision, quelle option nous reste t'il?

  2. #2

    Messages
    11 551
    Likes reçus
    3 984
    Message de elec40
    Bonjour,

    Comme dit dans le titre il n'y a plus de possibilité d'avoir un permis de travail ouvert au conjoint d'un étudiant, sauf si l'étudiant souhaite faire une maîtrise ou un doctorat (si j'ai bien compris).
    Pensez-vous que le Québec puisse revenir sur sa décision, quelle option nous reste t'il?
    Bonjour,

    Il ne s’agit pas d’une décision du Québec, mais du Canada.

    Je t’invite à lire l’allocution du ministre de l’immigration ici:

    Allocution prononcée par l'honorable Marc Miller, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté : Annonce au sujet des résidents temporaires - Canada.ca

    Voici un extrait qui répondra à ta question sur les raisons pour laquelle cette décision a été prise :
    Récemment, le volume de résidents temporaires au Canada a augmenté de manière importante, atteignant aujourd’hui 2,5 millions (6,2 % de notre population, en 2023). Par conséquent, dans notre planification des niveaux, nous inclurons un objectif afin d’atteindre un volume adéquat de résidents temporaires que le Canada peut accueillir.
    Nous avons également restreint l’admissibilité aux permis de travail postdiplômes et aux permis de travail pour les conjoints d’étudiants.

    Comme point de départ, nous visons une diminution de notre population de résidents temporaires à 5 % au cours des trois prochaines années. Cet objectif sera confirmé à l’automne, après consultation de nos homologues provinciaux et territoriaux et dans le cadre de notre planification annuelle des niveaux.
    En ce qui concerne ta question sur les options, et bien le conjoint doit considérer trouver un employeur canadien et faire sa propre demande de permis de travail.

    N’hésite pas si tu as d’autres questions.