1. #1
    Avatar de nemos5555
    Johann 31 ans

    Location
    Itabashi, Tokyo, Japon
    Messages
    3
    Likes reçus
    5
    Bonjour à vous, amis PVTistes !

    Je me présente, Johann, 26 ans, fraîchement diplômé d'une Licence LLCE de Japonais à l'INALCO, à Paris.

    Le Yakkan Shoumei

    Mon truc à moi, c'est l'epilepsie. Et vous vous doutez bien, que mon traitement doit être rigoureux, sinon, ça peut faire bobo à la tête ^^ !

    Pour vous mettre dans le bain, si vous possédez un traitement médicamenteux d'une durée supérieure à un mois, et que vous avez besoin de ramener vos médicaments au Japon, il vous faut une autorisation pour la douane, appelée Yakkan Shoumei.
    Voici le détail : Santé | Ambassade du Japon en France

    Bien, vous comprenez rien ou presque ? C'est normal. Ce document http://www.fr.emb-japan.go.jp/consul...umei_forms.pdf vous permettra, une fois que aurez pris connaissance de tous les cas de figures (et il y en a), d'emmener avec vous votre traitement au Japon.

    Alors, pour les non-anglophones, ou pour les fluent necessitant une confirmation afin d'être sûr de l'info, je vais tenter de vous éclairer en me basant sur mon vécu.

    Q1 : Ce qu'il faut retenir, c'est que vous pouvez emporter avec vous votre ordonnance de votre médecin/spécialiste UNIQUEMENT si :
    (1) c'est pour un usage personnel
    (2) Ce n'est pas un truc interdit de la mort comme de la Methamphétamine (ne surtout pas déconner avec ça)
    (3) Ce n'est pas un truc du style Narcotique (considéré comme drogue)
    (4) L'ordonnance est pour 1 mois maximum

    Si vous remplissez un de ces 4 critères, c'est juste DAME / INTERDIT / MORT.

    Q2 : Il vous explique que si vous souhaitez emporter avec vous plus de 1 mois de traitement, il faut faire un "Yakkan Shoumei", une sorte de certificat d'importation de médocs, le recevoir chez soi et l'emporter avec vous pour la douane Japonaise.

    Q3 : C'est pareil que la Q2 sauf que ça concerne les produits qui s'injectent.

    Q4 : Vous devez envoyer la demande de Yakkan Shoumei par courrier. L'inspecteur pharmaceutique vous le renverra 1 semaine plus tard par Courrier/Mail/Fax (je vous recommande le Mail, que vous pourrez imprimer), une fois que tout aura été vérifié et contrôlé.

    Q5 : Important. Les pièces à fournir dans votre demande de Yakkan Shoumei :
    (1) Le "Import Report of Medication" accompagné de votre signature, complété dûment.
    (2) Le "Explanation of Product" complété comme le montre le modèle.
    Attention : Pour ma part, j'ai dû remplir uniquement la feuille "Explanation of Pharmaceutical Product" car celle-ci s'adresse aux médicaments. L'autre feuille "Explanation of Product" s'adresse au matériel en lui-même (montré dans l'exemple). Donc NE REMPLISSEZ QUE LA FEUILLE QUI VOUS CONCERNE.
    (3) Une copie de votre ordonnance avec la posologie de votre traitement.
    (4) Une copie d'un document attestant de votre lieu et date d'arrivée.
    (5) (Facultatif) Si vous voulez un original de votre Yakkan Shoumei, joignez une enveloppe AVEC un timbre de la poste Japonaise . L'e-mail est bien mieux.

    Q6 : Si vous arrivez de Narita, Haneda ou encore Naha, veuillez envoyer à la bonne adresse.

    Q7 : Une fois votre Yakkan Shoumei avec vous, conservez le. Emmenez le nombre exact de boîtes que vous avez indiqué sur le Yakkan Shoumei, sinon la douane refusera et là bonjour les ennuis.

    Q8 : Vous recevrez votre réponse environ dans la semaine (7 jours en général).

    Q9 : S'il manque des documents, pas de panique. Envoyez-les par mail, ce sera plus rapide.

    Q10 : Si vous avez encore des questions, vous pouvez directement vous adresser aux inspecteurs pharmaceutiques de votre aéroport par téléphone, fax ou mail.

    Une fois l'emission de votre Yakkan Shoumei, allez à la douane, présentez le papier et montrez votre marchandise (sans jeu de mots ^^), vous serez redirigé vers des bureaux et 3 ou 4 personnes s'occuperont de vous. Prévoyez 2 bonnes heures devant vous alors ne prévoyez rien dans la demi-journée.

    Voilà, je suis actuellement à Itabashi, à Tôkyô depuis 3 jours. Je mettrai à jour ce post pour ceux que ça intéresse .

    Merci de m'avoir lu ! Gambatte ne !

    Johann

    P.S : Je cherche à me faire des amis, peu importe d'où vous venez, alors s'il y a des PVTistes sur Tôkyô ou dans les alentours, prévenez moi !
    Dernière modification par meleo33 ; 07/11/18 à 03:26.


  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !
  3. #2
    Avatar de Joann
    Joann 33 ans

    Location
    Anglet, France
    Messages
    20
    Likes reçus
    5
    Bonjour tout le monde,

    En pleine préparation pour mon WHV Japon je me demandais comment faire si on à un traitement médical...

    J'ai un traitement pour mes allergies et aussi la pilule contraceptive.
    Hors sur le site de l'ambassade du Japon est spécifié que :

    "Je suis un traitement médical. Puis-je emporter mes médicaments au Japon ?Il est possible d’apporter des médicaments au Japon si leur usage reste strictement personnel et que la quantité n’excède pas 1 mois de traitement."

    Comment avez-vous fait?

    Merci de vos réponses.

  4. #3
    Avatar de Joann
    Joann 33 ans

    Location
    Anglet, France
    Messages
    20
    Likes reçus
    5
    J'ai finalement trouvé la réponse à ma question...
    Je laisse quand même cette discussion ouverte ça pourrait servir à certains.

    Réponse:Si vous emportez une quantité de médicaments correspondant à plus d'un mois de traitement et s'ils ne contiennent aucune substance interdite ou contrôlée, il vous faut remplir ce document (yakkan shounmei) puis l'envoyer par la Poste au Japon et attendre qu'il vous revienne dûment signé et tamponné. Donc ça prend du temps, n'attendez pas le dernier moment !


  5. #4
    Avatar de Alea2509
    Sarah 33 ans

    Location
    France
    Messages
    89
    Likes reçus
    58
    Bonjour,
    Je remonte ce post car je suis un peu perdue concernant les démarches liées à la CPAM et au Japon dans le cas d'un traitement régulier...

    Est-ce qu'au Japon dans les pharmacies ils acceptent les certificats médicaux français pour la délivrance de médicaments spécifiques ? Faut-il les faire traduire, ou bien ça ne sert à rien ?

    La sécu française me dit qu'on ne peut pas me délivrer plus de 3 mois de médicaments à l'avance (même si je fais la yakkan shoumei), ça signifie qu'ensuite il faut obligatoirement aller voir le médecin au Japon... Le japon dispose t-il du même genre de traitements qu'en France, ou bien existe t-il des spécificités à connaître ?
    Les ordonnances fournies là-bas peuvent-être valables plus d'1 mois ou bien il faut se payer la visite mensuelle pour avoir ses médocs ? (ça va vite revenir cher vu que les assurances voyages ne prennent pas les maladies déjà déclarées avant voyage en charge...) Je sais qu'on peut soucrire à la sécu japonaise, mais ne connaissant pas les prix pratiqués en médecine là-bas, difficile de comparer ce qui est le plus avantageux financièrement.
    Puis, ce que je ne comprend pas, je vois plein de gens qui partent avec 1 an de médicaments (pilule etc), comment font-ils ?
    ah et au passage, combien coûte une prise de sang au Japon ? (si quelqu'un sait)

    Merci à vous d'éclairer ma lanterne, j'y comprend pas grand chose dans tout ça, c'est pas clair pour moi !
    Dernière modification par Alea2509 ; 26/05/16 à 13:21.

  6. #5
    Avatar de Lucie46
    Lucie 32 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    143
    Likes reçus
    113
    Merci pour les infos! Dans le monde entier, ils demandent d'avoir l'ordonnance et cela ne m'a jamais été demandé (tour du monde), même en rentrant au Japon avec plusieurs boîtes de médicaments (en touriste).
    Du coup, je ne suis pas sûre de le faire cette fois-ci non plus (hypothiroïdie et pilule).
    Merci pour les infos en tout cas!


  7. #6
    Avatar de Alea2509
    Sarah 33 ans

    Location
    France
    Messages
    89
    Likes reçus
    58
    Je m'auto-répond, ça pourra peut-être aider certaines et certains. (je n'ai pas trouvé l'info dans les autres discussions, mais si jamais c'est un doublon, j'en suis désolée d'avance)

    Suite à discussion avec mon pharmacien et la CPAM (demander le Service de départs à l'étranger), il s'avère que pour un traitement de longue durée obligatoire, on peut faire une demande exceptionnelle auprès de la CPAM :
    - faire un courrier libre expliquant les raisons de la demande et les motifs du traitement suivi
    - y ajouter une copie de l'ordonnance finale
    - envoyer le tout à la sécu qui mettra plus ou moins 3mois à nous répondre (autant s'y prendre à l'avance !)
    - Suite à ça, on peut faire sa demande de Yakkan Shoumei dès réception de l'autorisation par la sécu.

    Si vous êtes pressés, la deuxième solution c'est de demander le nombre d'ordonnances qui correspondent à 1 an de traitement, et demander à un proche de retirer les médicaments au fur et à mesure pour ensuite nous les envoyer en colis (un peu plus hasardeux quand même).

    A savoir que certains traitements au Japon sont vraiment Beaucoup plus chers qu'en France d'après mon pharmacien, donc si on peut, et s'il vous faut exactement la même molécule de médicament (mon cas), ça vaut le coup de se faire cette petite démarche avant de partir, épargnant pas mal de galères sur place quand même.

    Edit 03.10.16 :
    Petite rectification - Après avoir fait la démarche, il s'avère qu'on a le droit qu'à 6 mois, pas plus (bon c'est toujours ça de gagné)
    Et c'était beaucoup plus rapide que ce qu'on m'avait dit, en 2 semaines c'était réglé.
    Dernière modification par Alea2509 ; 03/10/16 à 12:09.


  8. #7
    Avatar de meleo33
    Mylène 33 ans

    Location
    Osaka, Préfecture d'Osaka, Japon
    Messages
    3 810
    Likes reçus
    2 225
    En ce qui concerne la méthamphétamine, voici un élément de réponse pour comprendre pourquoi le Japon n'en tolère plus du tout sur son territoire :

    Quand le Japon était à deux doigts du chaos à cause de la méthamphétamine | Slate.fr

    Message de Alea2509
    A savoir que certains traitements au Japon sont vraiment Beaucoup plus chers qu'en France d'après mon pharmacien, donc si on peut, et s'il vous faut exactement la même molécule de médicament (mon cas), ça vaut le coup de se faire cette petite démarche avant de partir, épargnant pas mal de galères sur place quand même.
    Je ne prends pas vraiment de médicaments sauf la pilule donc je ne peux parler que pour ce cas-là. Au Japon la pilule n'est jamais remboursée, et elle coûte en moyenne 2000 yen par plaquette (donc par mois).
    Ma pilule en France n'est pas remboursée non plus, mais si la vôtre l'est, alors pas d'hésitation à avoir ramenez-la.