1. #1
    Avatar de ruisa
    Momiji 36 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    363
    Likes reçus
    408
    Bon allez je me lance. Les PVtistes canadiens ont le droit à leur topic alors pourquoi pas les PVtistes Japonais (même si je le suis plus) aussi?


    Citez 10 choses que vous aimez au Japon et 10 choses qui vous gonflent là-bas


    10 choses que j'aime:

    1) Le respect des règles: les gens s'arrêtent quand le piéton est rouge, font la queue dans le métro.
    2) Que beaucoup magasins soient souvent ouvert 24/7 en ville
    3) Toujours de la nouveauté dans les produits alimentaires: y'a toujours un nouveau goût à tester pendant un mois. (dommage que ça soit temporaire des fois)
    4) La ponctualité des services : sauf la chuo line de Tokyo, le train est quasiment toujours à l'heure. Très peu de retards.
    5) Le sens du service: comparez la poste japonaise et la poste française, vous comprendrez. La plupart du temps on sera souvent aux ptits soins avec vous.
    6) Le sentiment de sécurité: je peux aller au Donki jote faire mes courses à 4H du mat sans avoir peur de me faire violer ou tirer mon sac à main. Je peux me promener avec 2000 euros de cash si je le veux.
    7) Le mélange traditionnel et modernité.
    8) Les plats en cire dans les restaurants: bon après 5 voyages, l'effet disparait, mais c'est intéressant de voir les plats en 3D avant de choisir
    9) Les matsuris et les feux d'artifices l'été
    10) La possibilité de manger au restau à petit prix.

    10 choses qui me gonflent au Japon:

    1) Le coût des transports: ça bouffe une bonne partie du budget. Impossible d'aller en week end loin sans claquer de l'argent à moins de prendre des bus et encore. Je parle pas du prix astronomique des péages routiers.
    2) Le respect trop assidû des règles: j'aime mais ça me gonfle parfois aussi.
    3) L'attitude envers les étrangers parfois: ils ne sont pas tous comme ça heureusement.
    4) Le prix des places de cinéma: trop cher à mon goût
    5) L'incapacité du japonais de donner un synonyme à un mot. Ils ne savent pas expliquer quelque chose simplement.
    6) Le fait que les Japonais pensent qu'on mange que du pain, qu'on peut pas vivre sans etc... (pareil pour le vin et le fromage). Le pain ce n'est pas un repas.
    7) Le Japonais a peur d'affronter directement les gens quand il y a un problème.
    8) Le dévouement infaillible des Japonais pour leur entreprise alors que certains détestent leur boulot.
    9) Les produits périment trop vite au Japon, peu d'accès à de la viande fraiche. Donc obligé de faire les courses tout le temps.
    10) Les Japonais croient que leur chocolat meiji etc. est bon. XD Pour moi ce n'est pas du chocolat


  2. Banque Nationale du Canada

    Vous avez le projet de vous installer au Canada ? Vous avez le projet de vous installer au Canada ? À la Banque Nationale du Canada, vous bénéficiez de 3 ans sans frais bancaires et de 50 $ offerts !

    Plus d'infos...
  3. #2
    Avatar de meleo33
    Mylène 35 ans

    Location
    Tokyo, Japon
    Messages
    3 373
    Likes reçus
    2 203
    N'ayant pas vécu la bas mais voyagé je crois que le truc qui m'a le plus choqué était le prix des fruits...

    Par contre la "convenience" du Japon: combini 24/24, capsule hôtel si tu rate le train: le bonheur de vivre en grande ville!!!

    Sinon dans l'ensemble, je suis d'accord avec tout ce que tu dit: qu'ils nous arrêtent avec leurs chocolats dégueu sérieux...

  4. #3
    Avatar de Gaijineuh
    B 39 ans

    Messages
    88
    Likes reçus
    114
    C'est bien vrai tout ça on s'y retrouve parfaitement! Pour le chocolat on trouve du côte d'or partout niveau moyenne gamme
    Après ce ne sont pas les Leonidas qui manquent.

    Aller histoire de râler un peu...

    10 choses que j'aime:

    1) Impossible de se faire voler, j'ai laissé une CBR1000 sur un campus avec les clefs dessus (super fatigué), retrouvée le matin! Vous pouvez laisser votre sac sur la chaise au resto pour aller aux toilettes, ça ne bougera pas
    2) Combinis! Génial quand on a une petite soif, besoin d'imprimer un PDF en urgence ou pour poster un colis
    3) Métro qui ne sent pas l'urine (Paris?)
    4) Sécurité absolue des jeunes filles, que ça fait du bien d'être avec des amies en jupette et de ne pas entendre "hé mamzelle tébonne"
    5) La courtoisie, certes codifiée et partie intégrante du langage donc pas toujours volontaire
    6) Les gens complètements barrés que l'on y trouve, rarement parmi les Japonais cependant
    7) La nourriture même si on en a vite fait le tour
    8) Les hivers ensoleillés, du moins sur la côte Est du Japon
    9) Le fait d'être différent (oui c'est de l'ego crasse), la discrimination positive
    10) Une économie en bonne santé qui laisse augurer des carrières intéressantes si on se défonce. TVA à 5%, possibilité de créer une entreprise sans se faire coller un flingue fiscal sur la tempe. Système social qui fonctionne: OUI un pays sans vraie sécurité sociale ça fonctionne très bien, on vous laisse la responsabilité de prendre vos assurances comme un grand et ça coûte BEAUCOUP moins cher! Stop au mythe de ce système de racketteurs en faillite qui vous suce la moitié de votre salaire grace au syndrome de Stockholm, vous n'allez pas mourir d'une infection non soignée au Japon. Étonnant non? Pour un pays qui a 200% de son PIB en dette et subit des catastrophes naturelles en boucle

    10 choses qui me gonflent au Japon:

    1) Le fait qu'une femme qui a un gamin n'est plus bonne à rien dans la tête de la majorité des DRH!!!!!! Mesdames si vous voulez vous installer au Japon et fonder une famille, bon courage. On vous reprochera de ne pas rester tranquilement derrière les fourneaux.
    2) Les kanji
    3) L'impossibilité d'être ami avec une japonaise "normale" (petit copain potentiel ou perte de temps)
    4) Le fait qu'on me parle toujours en Anglais!!!! Rrrrrrrr!
    5) Le strict respect des règles, l'initiative zéro absolu (qui a son avantage si on sait en profiter)
    6) Les clichés sur les Français
    7) La façon dont les Japonais ont tendance à te laisser mourir quand la m.... touche le ventilo au boulot, sauve qui peut (à de rares exceptions)
    8) Les collègues qui soient disant bossent dur. => Izakaya et filles de joie tous les soirs pour ces messieurs cadres
    9) La nourriture coûte un bras, mais les salaires compensent. Un caddie à 150euros c'est vraiment léger et ne fait pas la semaine
    10) Les ù$^ù*ù$ù$ù d'$ù$ùù$* de moustiques kamikazes qui piquent à travers le jean
    Dernière modification par Gaijineuh ; 23/12/12 à 17:01.


  5. #4
    Avatar de BMag
    Magali 39 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    4 710
    Likes reçus
    3 716
    Cool ce topic !
    J'était pas PVTistes mais j'y ai séjourné un paquet de temps pour le boulot Et ça fait du bien de parler d'un peu autre chose que le Canada !

    Côté social :
    ========
    J'ai aimé:
    -La gentillesse des gens, leur servabilité. Leur façon de se mettre en 4 pour aider quelqu'un.
    -Le délire dans les karaoke.
    -La curiosité des autochtones quand un voyageur perdu s'aventure hors des grandes villes.
    Les moins :
    -leur incapacité à avouer ne pas pouvoir aider quelqu'un. Quand un piéton t'acompagne sur 500m pour te montrer le chemin, et se rend compte qu'il est pas où il faut parce qu'il ne connaissait pas l'endroit... C'était gentil de sa part de vouloir aider mais ça aurait été plus utile pour tout le monde de dire "Je sais pas où c'est".
    -Le trop poli. Mais arrêtez de me dire mille politesses quand je rentre dans un magasin !!
    -Le fait qu'un Japonais devient social sulement avec de la bière, la plupart du temps.


    Côté touristique:
    ============
    J'ai aimé :
    -La ponctalité des trains / bus. Même si on n'a aucune idée du nom des gares qui défilent, on est toujours sûr de descendre au bon endroit si on se fie aux horaires. De quoi révolutionner la vision des transports d'un Français
    -Les cerisiers en avril
    -Les temples, magnifiques, splendides, définitif ancrage culturel du pays. Pas moyen de partir randonner sur une montagne sans croiser un ou deux temples, même perdus au milieu de nulle part.
    Les moins :
    -Trop de "clous" : tout est toujours balisé. Des barrières et des chemins bien délimités, même dans les endroits qui voudraient rester naturels, on s'y sent plus vraiment.
    -Le prix des transports, évidemment, mais ça a déjà été dit

    Côté vie-quot :
    ==========
    J'ai aimé :
    -Tout ce qui se mange (sauf parfois les ptites surprises sur les plateaux repas dans des petits pots, dont on a aucune idée de la composition, au gôut et l'aspect bizarre ...)
    -La sécurité en générale. Comme pouvoir laisser son vélo tout un we devant une gare sans se soucier le moins du monde de ce qui pourrait lui arriver.
    -Tout le monde le dit mais les convinient store c'est trop bien !!! Ou comment aller acheter sa bière en rentrant de shift à 4h du matin.
    -Les tatami et les futon. C'est classe
    -Les chiottes chauffantes. Révolutionnaire !!
    -Et le rice cooker, un attout !
    Les moins :
    -Les programmes télé. Les jeux me faisaient rire mais c'était quand même d'un abrutissement à toute épreuve.
    -Les poubelles et le tri sélectif : j'ai juste jamais rien compris.
    -Le manque de bonne viande.
    -L'humidité en été (POOOUUUUAAAAHHH !!!!)
    -Les musiques débiles dans les magasins. Et le bruit partout d'ailleurs. Quand on voit une poubelle roulante se promener toute seule et sortir la musique des Poupées de Dysneyland... On se dit qu'on a vraiment tout vu.
    -Les sex shop too much (même si c'est drôle au début) et les vidéos à tendance pédophile en libre diffusion dans le magasin.

    Au travail :
    ========
    J'ai aimé (pas beaucoup de trucs ^^)
    -quand ils font quelque chose c'est nickel.
    Les moins :
    -le manque d'efficacité. Ou comment se demander pendant 2 heure pourquoi une vis ne rentre pas au lieu de forcer un peu...
    -le manque de communication (barrière de la langue ?), et d'intégration des gaijin dans leur équipe.

    Vouala j'ai fait le tour je crois


  6. #5
    Avatar de Endareyn
    Clémence 35 ans

    Location
    Luxembourg
    Messages
    103
    Likes reçus
    95
    Bon comme c'est aussi le thème de mon dernier article de blog, je viens partager ici ma liste de positif/négatif après 9 mois de Japon avec mon conjoint !
    C'est pas vraiment 10&10 par contre, mais bref^^

    Nos points positifs:

    - La sécurité. Quand on est habitué à toujours faire attention à ses affaires, c’est un peu déroutant au début de voir des gens s’endormir dans le train leur sac à main grand ouvert, smartphone bien visible ; les jeunes avec un gros portefeuille qui dépasse tranquillement de leur poche arrière ; les gens qui laissent sacs, ordinateurs, téléphones sur leurs chaises au café le temps d’aller commander ou faire je ne sais quoi… Et pour une fille c’est agréable de rentrer à minuit et de constater que les personnes les plus louches sont des salarymen bourrés, et que les japonaises rentrent seules chez elles en mini-jupe sans se poser de question. Au final, c’est vraiment très reposant de ne plus faire attention.

    - Le bon sens. Surtout dans les transports. Ça peut paraître un peu rigide, mais j’adore que les gens fassent tranquillement la queue en attendant le train, et s’écartent pour laisser les autres descendre. Ça enlève un tas de stress. Aussi dans les mouvements de foule, les gens qui vont dans un même sens ont tendance à essayer de rester tous du même côté, facilitant ainsi la circulation. C’est plus ou moins vrai selon les cas, mais tout de même moins le bordel que dans le métro à Paris par exemple^^.

    - La politesse et le sens du service. Restaurants, boutiques, gares, même dans la rue, partout où on va on le retrouve, et toujours avec le sourire. Vous êtes perdu ? Il y aura toujours une grand-mère japonaise qui se pliera en quatre pour vous aider et sera ravie d’essayer de communiquer avec vous. Un autre exemple qui me vient à l’esprit est quand je passais dans un mall à son ouverture, tous les vendeurs étaient devant leurs boutiques et saluaient tous les passants en leur souhaitant une bonne journée.

    - La propreté. On croise sans arrêt des équipes de nettoyage dans les gares, les WC publics, etc. Quand je repense aux stalactites de crasse dans l’escalator entre le RER et le métro à Auber/Opéra, hahaha.

    - L’aspect pratique. Des magasins ouverts jusque tard, et même le dimanche ! Et si on rate la fermeture, ou qu’on a une envie subite de sushis ou d’une paire de chaussettes à 2h du matin, il y a toujours un combini dans le coin. Ce sont ces petites boutiques avec le nécessaire de base, qui sont ouvertes 24/7. Il y a aussi des WC gratuits et propres à peu près partout, c’est très pratique aussi.

    - Les trains. Réglés à la minute près, avec certes parfois quelques soucis (surtout des suicides), mais en 9 mois j’ai connu un seul retard de plus de 5mn. Même pendant les deux séismes dont on a entendu parler en France ces derniers mois, alors que j’étais dans le train au même moment, ce dernier ne s’est même pas arrêté. Inutile de dire que les feuilles mortes ou les grosses chaleurs (qui durent ici 2 bons mois non-stop !) n’ont aucune incidence sur le trafic^^. Quand il y a le moindre ralentissement (feu rouge, ou autre – mais je ne comprends que « feu rouge ») le conducteur fait des annonces toutes les 2-3 minutes en s’excusant.

    - La Poste. Quand on m’apporte un colis en mon absence, je peux aller sur le site de la Poste et entrer le numéro du colis, puis le jour et l’heure où je souhaite être relivrée. Sachant que les créneaux vont du lundi au dimanche et le soir jusque 21h, si je rentre à 17h et trouve mon avis de passage, je peux généralement demander mon colis pour le soir-même.

    - Les cafés qu’on trouve partout qui sont tout autant orientés nourriture (gâteaux, gaufres, glaces, etc.) que boisson. Moi qui n’aime pas le café, enfin à vrai dire si je ne pouvais boire que de l’eau je serais heureuse, j’adore avoir la possibilité de me poser avec des gens et de prendre un petit gâteau. Bon quand je donne mes cours je prends une boisson quand même car ça le ferait pas trop de manger, mais je me force^^.

    - L’aspect culturel : les temples partout, les festivals très souvent, le suivi des saisons… Tout cela est très ancré dans la société, et c’est quelque chose qu’on aime beaucoup et qu’on trouve très intéressant.

    - Toutes ces petites choses qui rendent notre séjour plus fun… Les purikuras, ces photomatons kitch qui commencent à recouvrir notre frigo ; le karaoke, où on va au moins une fois par semaine (il faudra en recréer un dans notre future maison, clairement^^) ; la mode qui est parfois assez rigolote ; les nouvelles personnes qu’on rencontre, françaises, japonaises, ou d’autres nationalités qui sont bien souvent très sympathiques et avec qui on partage de bons moments !

    - Et dans mon cas j’aime aussi énormément les échanges que j’ai avec mes élèves, c’est très enrichissant, et j’espère pouvoir leur apporter autant qu’eux m’apportent ! Je ne sais pas ce que je ferai après, professionnellement, mais je garderai un excellent souvenir de cette expérience. Il y a aussi mon école de japonais, où tout le monde est hyper sympa et très aidant en cas de besoin, c’est toujours un plaisir d’y retourner chaque semaine !!


    Et notre liste de points négatifs:

    - La quasi-inexistence de l’anglais. Au final en touriste on ne le remarque pas tant que ça… Beaucoup d’hôtels ont du staff qui parle anglais, dans les transports tout est affiché en deux langues, on peut commander la nourriture avec les plats en vitrine… Bref on s’en sort. Mais quand on s’installe, tout devient très compliqué… On passe des heures pour prendre un téléphone, ouvrir une ligne internet, un compte en banque… Dans 90% des cas, nous n’avons jamais pu trouver quelqu’un capable d’aligner trois mots en anglais, ce fut assez dur, et parfois assez frustrant. On dit que les français sont nuls en anglais, mais franchement, ne pas être capable d’essayer de faire la moindre phrase, j’ai rarement vu ça (sauf chez des parisiens aigris sans aucune envie d’aider). Dans le même genre, j’ai voulu acheter un appareil photo Sony, le menu n’était disponible QUE en Japonais. Le genre de choses qui te fait sentir que tu n’as rien à foutre au Japon si tu n’es pas Japonais (ou au moins bilingue).

    - La foule, omniprésente. Certes, elle me dérange moins, mais si on veut faire un truc le week-end, il faut toujours s’attendre à y croiser des milliers de personnes ou à faire des heures de queue. Pour peu que ce soit un jour férié, rebelote. Je me rappelle toujours du château de Matsumoto, qui certes était vraiment chouette, mais où nous avons mis plus de 2 heures à atteindre le sommet en mode « file d’attente Disneyland ». Idem pour les feuilles d’automne, où nous avons vu des photos de personnes montant le Mont Takao en file indienne. Et c’est vrai que dans notre cas, si on va se balader dans la nature, on aime bien ne pas avoir l’impression d’être dans le métro !

    - Les transports sont certes très bien, mais à éviter aux heures de grosse pointe si possible… Les trains bondés au maximum avec les gens écrabouillés contre les fenêtres, ce n’est malheureusement pas un mythe.

    - Les transports sont chers… Ça revient souvent, et en même temps j’ai du mal à dire que c’est négatif car ils marchent très bien et sont très bien entretenus. Qui sait, peut-être que si le Pass Navigo était plus cher, les transports en Ile-de-France finiraient par marcher mieux ?

    - Ça manque de trottoirs ! On ne le ressent pas trop à Tokyo je trouve, mais à Kawagoe très peu de rues ont des trottoirs, et parfois des rues très passantes. Les voitures font certes pas mal attention, mais quand il y en a plusieurs en double file, ça devient assez hasardeux pour marcher.

    - Le manque de diversité des restaurants. C’est un peu paradoxal, car on trouve tout plein de restos dédiés aux divers aspects de la nourriture japonaise. Mais j’ai l’impression d’en avoir un peu fait le tour, et de retrouver souvent le même genre de goût. Et puis j’aime varier, j’aime les goûts relevés, mais ce n’est pas toujours évident de trouver un bon restau Thaï, Chinois, Italien (de l’Italien bof bof on en trouve beaucoup par contre), etc. Peut-être aussi parce qu’on n’habite pas Tokyo.

    - Les fruits sont hors de prix. Par exemple une pomme de base va coûter 4€ à l’unité, parfois 10€ si c’est une super pomme… On a vu des melons à plus de 50€ l’unité cet été aussi. Bref, c’est pas le pays où faire une cure de fruits, et parfois ça manque un peu.

    - Noël, commercial à outrance. Cette fête n’a aucune signification dans leur culture, et ça ne me pose aucun problème. Par contre nous bassiner de chants de Noël, mettre des décorations partout, tout ça pour vendre des ailes de poulet « spécial repas de Noël », ça a un côté tellement faux que c’en est blasant. Merci KFC pour avoir créé cette fausse fête ridicule. (Quant à nous, on a quand même été profiter d’un superbe repas au resto français de Fujimino, à 3 stations de Kawagoe, je conseille vivement l'endroit aux Tokyoites, il faut bouger un peu mais ils font un menu déjeuner bon marché et délicieux).

    - Les apparts ne sont pas isolés. Quand on rentre chez soi pour « se mettre au chaud » et qu’il y fait 11°C, c’est mal. C’est également mal qu’il fasse 14°C dans la chambre au réveil parce qu’on ne veut pas mettre la clim à fond la nuit. Et c’est mal que la salle de bains soit impossible à chauffer et qu’il y fasse une température glaciale. L’hiver au Japon, c’est mal. Je préfère 100 fois la chaleur de l’été, car au moins la clim marche correctement pour refroidir.


    Bref, je sais c'est long, mais j'ai été pas mal inspirée pour mon dernier article de l'année, et plutôt que de vous balancer sauvagement le lien j'ai préféré copier la liste !
    Bonne année à tous :Wink:
    Dernière modification par Endareyn ; 31/12/12 à 10:47.


  7. #6
    Avatar de FloRyokou
    Florian 31 ans

    Location
    Grenoble, France
    Messages
    38
    Likes reçus
    6
    Message de Gaijineuh

    10 choses qui me gonflent au Japon:

    2) Les kanji
    +1 !

    J'ai commençais à apprendre le japonais en septembre en vu de mon escale et je dois dire que c'est mission impossible pour retenir ces caractères !! Il y en a entre 8 et 10 000 et même mes pauvres 50 kanjis je n’arrivent toujours pas à les assimiler xP

  8. #7
    Avatar de ameliemari
    Amélie- Marie 33 ans

    Location
    Shinjuku, Tokyo, Japon
    Messages
    57
    Likes reçus
    51
    Un topic intéressant ! C'est assez sympa de voir que certains avis se recoupent !

    Dans les points positifs: je rejoins pas mal de monde ...

    1) la ponctualité (en général)
    2) l'ordre (en général)
    3) la politesse
    4) la relative sécurité
    5) la culture

    Dans les points négatifs, ce sont plutôt des impressions d'ensemble qui jettent une ombre au beau tableau qu'offre le Japon.

    1) la relative sécurité: on en parle malheureusement peu, mais les agressions d'étrangers existent (particulièrement les femmes), le Japan times avait publié un témoignage assez effarant sur le sujet. En tant que gaijin, vous risquez en plus de ne pas être pris au sérieux par les policiers. Il faut savoir que les statistiques sur la sécurité au Japon sont assez douteuses !

    2) le sexisme ambiant: le Japon n'est pas l'ami des femmes, loin de là, et les dernières affaires de harcèlement sexuel sont assez glauques. Au quotidien, si je ne le remarquais pas au début, j'ai fini par le ressentir (particulièrement durant mes recherches d'emploi, où je suis renvoyée à une potentielle maternité). Depuis que je me suis mariée, c'est encore plus difficile pour moi de m'imposer en tant que femme "indépendante". C'est simple, les questions récurrentes auxquelles j'ai le droit (à quasiment chaque rencontre): 1) Ah, tu t'es mariée, donc bientôt, vous allez faire un enfant ? 2) Ah, tu es mariée, donc tu assures le ménage chez toi, n'est-ce pas ? 3) Ah, tu es mariée, tu vas arrêter de travailler ?

    3) le racisme: si les occidentaux y échappent (à quelques poils près), les coréens, chinois, philippins en payent les frais. Mais pas seulement les étrangers, les "nationaux" (buraku, habitant d'okinawa, les descendants des coréens déportés ... ) sont aussi dans le tableau de chasse des tarés de la pureté nationale. Et croyez moi ce n'est pas évident à gérer lorsque vous avez des amis japonais nationalistes et des amis chinois / coréens.

    4) les extrêmes de la culture japonaise: que cela soit la question du travail, de l'école, de la hiérarchie sociale, les japonais peuvent se révéler jusqu'au boutiste à point qu'il peut être difficile de comprendre, même avec toute la bonne volonté du monde.

    Au final, le Japon est, comme tout pays, une structure complexe, un patchwork de bon et de mauvais, qu'on découvre et qui nous font réfléchir.


  9. #8
    Avatar de Pwouet
    Célia 25 ans

    Location
    Lyon, France
    Messages
    12
    Likes reçus
    11
    J'y ai plus voyagé que vécu, mais je me lance aussi !

    10 choses que j'aime :

    1) Le respect, que ce soit des personnes, des règles ou des lieux.
    3) La propreté : quel choc après le tram de Bordeaux ! Je revivais.
    4) La nourriture : bonne, surprenante et toujours quelque chose de différent selon les endroits.
    5) La générosité : un orage au milieu d'un feu d'artifice ? Pas de soucis, le papy qui habite dans le coin nous a donné 5 parapluies.
    6) La poste : qui ne l'aime pas ?
    7) Les petites gaufres dans les Family Mart. Elles sont trop bonnes.
    8) Les mamans japonaises qui promènent leur chien avec une bouteille d'eau à la main pour "diluer" les petits besoins de leur animal.
    9) L'onsen. Ooooh oui.
    10) L'accueil des personnes.

    10 choses qui me gonflent au Japon :

    1) Pourquoi c'est aussi cher, la crème fraiche ?
    2) Ils sont parfois xénophobes .. Heureusement qu'ils ne le sont pas tous.
    3) Le prix des transports : chers ! Mais bon, ça en vaut le coup.
    4) En vous lisant j'aurai bien dit le cinéma, mais c'était justement tellement chères que je n'y ai pas mis les pieds.
    5) L'anglais des Japonais : ils parlent parfois très bien, mais au final on ne comprend pas vraiment ..
    6) J'étais souvent mal à l'aise quand on me parlait de "Paris, ville lumière !" alors que pour moi, Paris rime surtout avec "ville sale".
    7) Leur timidité excessive.
    8) Le dévouement des Japonais à leur travail.
    9) La viande me manquait !

    Bon, il me manque un point n°10 mais on va faire sans


  10. #9
    Avatar de meleo33
    Mylène 35 ans

    Location
    Tokyo, Japon
    Messages
    3 373
    Likes reçus
    2 203
    Plusieurs années après, maintenant que j'y vis depuis trois ans voici mon top 10 :

    10 choses que j'aime :
    - La sécurité
    - Tout est pratique
    - La culture du bain (onsen/ sento)
    - Les attraits touristiques (c'est beau le Japon)
    - La bouffe et l'umeshu (alcool de prune)
    - Les kimonos et la culture traditionnelle en général
    - La gentillesse des Japonais
    - La qualité de service
    - Les sakuras et les momijis
    - Les matsuris en yukata


    10 choses que je n'aime pas :
    - Le sexisme à tous les étages
    - Le monde du travail local (si toxique)
    - L'administration japonaise
    - Tokyo (bim !)
    - Il mettent de la viande partout
    - Les filles kawaii (insupportables)
    - Les enfants japonais (souvent hors de contrôle, les parents sont dépassés par les événements)
    - Les logements mal isolés
    - Le manque d'opinion ou de jugeote d'une grande partie de la population
    - L'interdiction d'accès aux tatoués partout
    Dernière modification par meleo33 ; 24/09/18 à 08:47.


Préparez sereinement votre PVT en bénéficiant d’avantages exclusifs grâce à nos bons plans.