1. #1
    Avatar de LiseUru
    Lise 30 ans

    Location
    Montevideo, Uruguay
    Messages
    10
    Likes reçus
    14
    En voilà un thème important : qu’est-ce qu’on MANGE en Uruguay ?? Petit aperçu des spécialités et traditions locales.

    Commençons avec un grand classique 100 % uruguayen, l’inévitable chivito.
    D’où vient ce plat au nom si mignon ? La légende veut qu’un jour, dans un restaurant de Punta del Este, sur la côte est, une dame venant d’Argentine ait commandé un plat de chivo, autrement dit de la viande de chèvre. Le cuisinier, qui n’en avait pas, se serait alors trouvé bien embêté. Il aurait alors eu une idée… originale. Il aurait pris tout ce qu’il avait sous la main, du jambon, du steak, quelques légumes, aurait mis tout ça entre deux tranches de pain et aurait servi ça avec des frites en prétendant que c’était bien du chivo.
    La cliente n’y aurait vu que du feu et aurait a-do-ré : le chivito était né.

    Alors oui, pour résumer, le chivito aujourd’hui, c’est du jambon, du bacon, du steak, du poulet parfois, du fromage, de l’œuf frit, un peu de salade, de tomates et de poivrons pour faire joli, des frites et de la mayonnaise (l’incontournable).
    Le tout est servi soit al pan (en sandwich) soit al plato (sans pain). Les restaurants proposent souvent la formule chivito para dos à partager. Quoi de plus romantique pour un dîner de Saint Valentin ?

    Autre grand classique : la milanesa, que l’on retrouve également en Argentine.
    Il s’agit d’une escalope milanaise, généralement de viande de bœuf (n’oublions pas que l’Uruguay est un grand producteur de viande bovine, avec 4 vaches par habitant en moyenne). Là aussi, la milanesa est souvent accompagnée d’œuf frit et de fromage et servie entre deux tranches de pain avec des frites et, bien entendu, (beaucoup) de mayonnaise.

    Vient ensuite le traditionnel asado. Bien plus qu’un simple barbecue, c’est toute une religion. Il faut d’abord acheter le bois pour le feu, choisir soigneusement et amoureusement la viande, installer la parrilla (la grille pour faire cuire la viande) et attendre patiemment que la viande soit à point. Et ça peut durer un bon moment ! On peut également faire cuire des poivrons farcis au fromage, des patates, des patates douces, etc. Un morceau de viande de choix s’appelle le chinchulin (encore un nom mignon), et ce sont les intestins de la vache... Les Uruguayens en raffolent, à vous de voir si vous voulez (oserez ?) goûter !


    Alors oui, ça fait beaucoup de viande tout ça. L’Uruguay détient le record de consommation de viande par habitant, à raison de presque 100 kg par personne et par an (oui, ça fait du 300 grammes par jour). Mais les végétariens (comme moi) ne meurent pas de faim pour autant.

    Vous trouverez par exemple un peu partout les fameuses empanadas. Si vous êtes déjà allés au Chili, vous serez surpris (déçus ?) en découvrant les empanadas uruguayennes. Si au Chili, elles mesurent une bonne vingtaine de centimètres ou plus et sont souvent frites, ici elles ne dépassent pas les dix centimètres et sont généralement préparées al horno (au four). Elles sont traditionnellement à la viande, au fromage ou aux légumes, mais en cherchant bien on peut en trouver à tout et n’importe quoi (certaines boulangeries en proposent plus de 100 différentes), même des véganes (en cherchant beaucoup…).


    Passons aux desserts maintenant, avec le très célèbre dulce de leche (confiture de lait).
    Cette délicieuse pâte à tartiner qui vaut tout le Nutella du monde se mange en tartine et se retrouve dans toutes sortes de pâtisseries, dont les célèbres alfajores. Un alfajor, c’est une espèce d’énorme macaron de Paris fourré au dulce de leche et dont le biscuit est préparé à base de maïzena. Vous trouverez aussi des alfajores nappés de chocolat, saupoudrés de sucre glace, etc.


    Cet article ne serait pas complet sans le vrai, l’unique, l’ultime mate.

    Petite explication si vous n’en avez jamais entendu parler : boire le mate, c’est tout un art. Il faut d’abord remplir la calebasse (la « tasse », que l’on appelle aussi mate…) avec de la yerba mate (qui n’est pas du tout une « herbe » mais passons) avant de verser de l’eau (très) chaude. Le mate se boit avec une sorte de paille que l’on appelle bombilla.
    Si on associe très souvent cette boisson chaude et amère à l’Argentine, c’est pourtant bien l’Uruguay qui détient le record de consommation de mate par personne, avec pas moins de 8 kg de yerba mate par an et par habitant.
    Et surtout, contrairement à leurs voisins argentins et paraguayens qui en consomment aussi énormément, les Uruguayens ont l’habitude d’en boire absolument partout : sur la plage, dans la rue, au travail… et trimballent donc en permanence leur mate et leur thermos.

    À tel point qu’il est interdit d’en boire dans les bus et qu’une loi interdit sa consommation au volant à cause de nombreux accidents !


    Autre différence avec l’Argentine, ici, on ne met JAMAIS de sucre dans le mate !!! Si l’on vous propose un mate, n’oubliez pas quelques règles de base : ne dites pas « merci » au moment où on vous le propose, ne le rendez pas avant de l’avoir terminé, et ne cherchez pas à bouger la bombilla, qui est censée rester en place.

    Terminons ce tour d’horizon en précisant que la nourriture internationale a aussi sa place ici : pizzerias, boulangeries françaises ou allemandes, bars à sushis, stands de spécialités vénézuéliennes sur les marchés…
    Il y en a pour tous les goûts ! Alors buen provecho a todos
    Miniatures attachées Miniatures attachées chivito-pvt-uruguay.jpg   asado-pvt-uruguay.png  

    empenadas-pvt-uruguay.jpg   alfajores-pvt-uruguay.jpg  

    mate-pvt-uruguay.jpg   img_5937.jpg  



  2. #2
    Avatar de Annelise
    Annelise

    Location
    Paris, France
    Messages
    1 436
    Likes reçus
    609
    Hello Lise !

    Merci pour ton message !

    Message de LiseUru
    le chivito aujourd’hui, c’est du jambon, du bacon, du steak, du poulet parfois, du fromage, de l’œuf frit, un peu de salade, de tomates et de poivrons pour faire joli, des frites et de la mayonnaise (l’incontournable).
    Humm, tout ça... ensemble ??! Ils doivent exploser les taux moyens de cholestérol !


    Message de LiseUru
    avec le très célèbre dulce de leche (confiture de lait)
    OMG, je ne savais pas que c'était une spécialité de l'Uruguay ! Ca compenserait presque le chivito !

  3. #3
    Avatar de LiseUru
    Lise 30 ans

    Location
    Montevideo, Uruguay
    Messages
    10
    Likes reçus
    14
    Message de Annelise
    Hello Lise !

    Merci pour ton message !


    Humm, tout ça... ensemble ??! Ils doivent exploser les taux moyens de cholestérol !



    OMG, je ne savais pas que c'était une spécialité de l'Uruguay ! Ca compenserait presque le chivito !
    Ah le chivito, disons que... ça remplit
    Le dulce de leche n'est pas exclusivement uruguayen, je crois que ca vient d'Argentine, mais il est très consommé ici !


  4. #4
    Avatar de Helene
    Hélène 6 ans

    Location
    Vancouver, BC, Canada
    Messages
    11 085
    Likes reçus
    6 784
    Encore merci @LiseUru !!
    J'ai passé mon tour sur pas mal de spécialité mais mon pote a adoré le chivito

    J'ai rajouté les photos