1. #1
    Avatar de Lylium
    Marion 31 ans

    Location
    France
    Messages
    64
    Likes reçus
    19
    Bonjour à tous !

    Je suis au Québec depuis trois mois maintenant et je souhaiterais savoir les différences culturelles entre provinces ?

    Je trouve que la vie au Québec ressemble à celle de la France (je me sens comme chez moi ici, est ce le fait de parler le français ?) - vie plutôt à la Française / Europe, est ce que mon impression est bonne ?

    C'est tellement grand et que le PVT est court que je n'aurai pas le temps de tous faire sachant que je veux trouver une bonne opportunité d'emploi où je peux parler français et anglais et que je travaille dans l'agricole.
    Est-ce un atout de parler français en province anglophone ?


    MERCI
    Dernière modification par Lylium ; 29/11/20 à 05:05.

  2. #2

    Location
    Canada
    Messages
    13 495
    Likes reçus
    6 044
    Message de Lylium
    Je suis au Québec depuis trois mois maintenant et je souhaiterais savoir les différences culturelles entre provinces ?
    Bonjour Marion,

    Je dois t'avouer qu'en lisant l'intitulé de ta discussion, je pensais lire le message d'un.e (futur.e) pvtiste ayant le projet de parcourir le Canada, séjourner dans différentes provinces ou territoires ou l'ayant fait. Et je trouvais l'idée intéressante. ^^

    Alors, pour revenir à ta question, et à son contexte, un peu différent mais question pertinente quand même, je pense qu'il faut préciser les choses car même au sein d'une province, il y a des différences, parfois énormes d'un endroit à un autre. Et c'est particulièrement vrai pour le Québec, de par son étendue et sa diversité. Vivre à Montréal ou à Québec déjà, c'est différent. Vivre en banlieue, c'est encore autre chose. Etc.

    Message de Lylium
    je me sens comme chez moi ici, est ce le fait de parler le français ?) - vie plutôt à la Française / Europe, est ce que mon impression est bonne ?
    Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise impression. Chacun a la sienne mais vivre à la française au Québec, là, on est en plein dans le cœur du sujet des différences socioculturelles car entre Europe et Amérique du Nord, on n'a pas tout à fait les mêmes codes pour interagir, pas la même histoire (ceci explique cela, pour beaucoup) et autant il y en a qui sautent aux yeux autant d'autres sont plus subtiles mais sont bonnes à connaître pour s'adapter à notre pays d'accueil.
    Si tu vis dans une ville et un quartier essentiellement francophones, que tu ne côtoies que des francophones (français ?), que tu travailles en français, que tu vas dans des quartiers où l'on te sert en français, ça a forcément un impact sur ta façon de voir les choses. La langue, c'est un peu le gros piège dans lequel tombent les nouveaux arrivants. Le Québec n'est pas une France d'Amérique du Nord. Tant mieux si tu t'y sens bien mais attention à ne pas te comporter trop comme une française qui se croit en France.
    Là, ça ne fait que trois mois que tu es arrivée. C'est rassurant, ok. Progressivement, tu vas prendre tes marques et avoir tes habitudes québécoises, canadiennes, plus adaptées à ta nouvelle vie sur place.



    Message de Lylium
    C'est tellement grand et que le PVT est court que je n'aurai pas le temps de tous faire sachant que je veux trouver une bonne opportunité d'emploi où je peux parler français et anglais et que je travaille dans l'agricole.
    Est-ce un atout de parler français en province anglophone ?
    Court, court... Tu es française ou belge ?
    Si tu es française, le PVT a une durée maximale de deux ans quand même ! Ce n'est pas rien. Avant c'était seulement un an. Puis si vraiment tu veux rester travailler ensuite, il y a toujours la possibilité de demander un permis de travail fermé si tu réponds aux critères. ça te laisse de quoi voir du pays. Ce à quoi est destiné ce permis.

    Parler français dans une province anglophone est un atout indéniable, oui. C'est même une compétence recherchée. Après, ça dépend de l'emploi et des spécificités du poste. Si c'est pour de la cueillette par exemple, non, je ne pense pas que ça fera une grosse différence et que ça t'ouvrira des portes, en tout cas, pas pendant ton PVT.

    Tu cherches quel type de postes ? C'est plus la pratique de l'anglais qui t'importe pendant ton PVT ou le fait d'exercer un poste dans ton domaine professionnel ? J'imagine qu'idéalement ce serait une combinaison des deux mais s'il fallait choisir, tu privilégierais quoi ?
    J'en reviens à l'intitulé que tu as choisi pour cette discussion : est-ce que tu ne souhaiterais pas aussi/plutôt savoir comment on vit (et quelles sont les conditions de travail) dans telle ou telle province en tant que pvtiste francophone ?


  3. #3
    Avatar de Lylium
    Marion 31 ans

    Location
    France
    Messages
    64
    Likes reçus
    19
    Message de Pliz
    Bonjour Marion,

    Je dois t'avouer qu'en lisant l'intitulé de ta discussion, je pensais lire le message d'un.e (futur.e) pvtiste ayant le projet de parcourir le Canada, séjourner dans différentes provinces ou territoires ou l'ayant fait. Et je trouvais l'idée intéressante. ^^

    Alors, pour revenir à ta question, et à son contexte, un peu différent mais question pertinente quand même, je pense qu'il faut préciser les choses car même au sein d'une province, il y a des différences, parfois énormes d'un endroit à un autre. Et c'est particulièrement vrai pour le Québec, de par son étendue et sa diversité. Vivre à Montréal ou à Québec déjà, c'est différent. Vivre en banlieue, c'est encore autre chose. Etc.


    Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise impression. Chacun a la sienne mais vivre à la française au Québec, là, on est en plein dans le cœur du sujet des différences socioculturelles car entre Europe et Amérique du Nord, on n'a pas tout à fait les mêmes codes pour interagir, pas la même histoire (ceci explique cela, pour beaucoup) et autant il y en a qui sautent aux yeux autant d'autres sont plus subtiles mais sont bonnes à connaître pour s'adapter à notre pays d'accueil.
    Si tu vis dans une ville et un quartier essentiellement francophones, que tu ne côtoies que des francophones (français ?), que tu travailles en français, que tu vas dans des quartiers où l'on te sert en français, ça a forcément un impact sur ta façon de voir les choses. La langue, c'est un peu le gros piège dans lequel tombent les nouveaux arrivants. Le Québec n'est pas une France d'Amérique du Nord. Tant mieux si tu t'y sens bien mais attention à ne pas te comporter trop comme une française qui se croit en France.
    Là, ça ne fait que trois mois que tu es arrivée. C'est rassurant, ok. Progressivement, tu vas prendre tes marques et avoir tes habitudes québécoises, canadiennes, plus adaptées à ta nouvelle vie sur place.




    Court, court... Tu es française ou belge ?
    Si tu es française, le PVT a une durée maximale de deux ans quand même ! Ce n'est pas rien. Avant c'était seulement un an. Puis si vraiment tu veux rester travailler ensuite, il y a toujours la possibilité de demander un permis de travail fermé si tu réponds aux critères. ça te laisse de quoi voir du pays. Ce à quoi est destiné ce permis.

    Parler français dans une province anglophone est un atout indéniable, oui. C'est même une compétence recherchée. Après, ça dépend de l'emploi et des spécificités du poste. Si c'est pour de la cueillette par exemple, non, je ne pense pas que ça fera une grosse différence et que ça t'ouvrira des portes, en tout cas, pas pendant ton PVT.

    Tu cherches quel type de postes ? C'est plus la pratique de l'anglais qui t'importe pendant ton PVT ou le fait d'exercer un poste dans ton domaine professionnel ? J'imagine qu'idéalement ce serait une combinaison des deux mais s'il fallait choisir, tu privilégierais quoi ?
    J'en reviens à l'intitulé que tu as choisi pour cette discussion : est-ce que tu ne souhaiterais pas aussi/plutôt savoir comment on vit (et quelles sont les conditions de travail) dans telle ou telle province en tant que pvtiste francophone ?
    Salut Caro!

    Merci pour ton long message !! Je suis désolée que mon titre porte à confusion. J'ai mal choisi... je voulais savoir quelles sont les différences culturelles entre provinces afin d'avoir une idée. C'était surtout pour savoir au niveau de la mentalité en effet, laquelle serait plus compatible pour moi. Puis, réfléchir quelle province pour de ma carrière. Je dois organisée mes idées là c'est brouillon....

    Je suis française, PVT 1 an et 7 mois maintenant ... et mon métier est technicienne de recherche agricole (biotechnologie) et l'idéal et que je puisse entretenir mon anglais tout en parlant français. Mais, je ne pense pas que mon français dans le secteur anglophone sera très utile...par contre en francophonie , je pense que oui.. Qu'en penses tu ?

    Exact, je réfléchis PRO comme tu as pu le constater (mais je vie aussi pleinement mon immersion), pour cela j'espère qu'après mon PVT, j'aurai une possibilité de prolonger ou peut être une entreprise qui m'engagera...

    Lorsque je dis, je me sens chez moi, ici , c'est que je me sens bien et pas choquée par la culture et mentalité, je sais que la France et le Québec ne sont pas pareil ! Moi, qui est vécu en Angleterre, je peux comparer et dire OUI au Québec je me sens intégrée (je travail depuis + 1 mois dans une maison de retraite avec 100% de Québécois, pour comprendre les Québécois), la culture d'esprit est ouverte et me semble plus proche de mes origines (France). Voilà pourquoi

    Est ce que tu comprends mieux pourquoi je ne pose autant de questions ??

    En tous cas, merci beaucoup pour ton aide, je vais pouvoir réorganiser mes idées et être plus précise dans ma recherche d'emploi et découverte de la province bien sûr .

    Dans l'attente de te lire, je te répondrai dès que possible
    Dernière modification par Lylium ; 29/11/20 à 16:50.

  4. #4
    Avatar de Kenzaa
    Kenza 34 ans

    Location
    Winnipeg, MB, Canada
    Messages
    292
    Likes reçus
    246
    Parler français est indéniablement un atout au Manitoba. C'est le plein emploi, il y a plus de postes qui demandent de parler français que de gens capables de les combler. La RP est facilitée pour les francophones également (toutes catégories de jobs acceptées, procédure accessible après seulement 6 mois de travail ici)

    Après pour ton autre question, c'est vaste. On est au Canada, pas en France et cela se ressent sur certains aspects (confiance en l'autre, voiture-reine, taille des produits et consommation constante pour ne citer que les premiers qui me viennent en tête)


  5. #5
    Avatar de Lylium
    Marion 31 ans

    Location
    France
    Messages
    64
    Likes reçus
    19
    Message de Kenzaa
    Parler français est indéniablement un atout au Manitoba. C'est le plein emploi, il y a plus de postes qui demandent de parler français que de gens capables de les combler. La RP est facilitée pour les francophones également (toutes catégories de jobs acceptées, procédure accessible après seulement 6 mois de travail ici)

    Après pour ton autre question, c'est vaste. On est au Canada, pas en France et cela se ressent sur certains aspects (confiance en l'autre, voiture-reine, taille des produits et consommation constante pour ne citer que les premiers qui me viennent en tête)
    Ha d accord !!

    Je ne savais pas que le francais etait vraiment un atout hors Quebec ! Si jai bien compris, la RP est plus facile a obtenir Hors Quebec.

    Moi qui travaille dans le secteur de recherche agricole, je me disais que peut etre cest pas utile !
    Apres je vais voir selon l'opportunite.

    Je sais que ce nest pas la France 👍 mais je trouve qu'au Quebec y a une forte ressemble sur certain point.

  6. #6
    Avatar de Marie
    Marie 38 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    31 925
    Likes reçus
    9 702
    Message de Lylium
    Ha d accord !!

    Je ne savais pas que le francais etait vraiment un atout hors Quebec ! Si jai bien compris, la RP est plus facile a obtenir Hors Quebec.

    Moi qui travaille dans le secteur de recherche agricole, je me disais que peut etre cest pas utile !
    Apres je vais voir selon l'opportunite.

    Je sais que ce nest pas la France 👍 mais je trouve qu'au Quebec y a une forte ressemble sur certain point.
    Il faut avoir en tête que parler français au Québec, ça n'a aucune valeur particulière ou atout. Par contre, parler français dans d'autres provinces canadiennes (alors que tu maitrises l'anglais), ça peut forcément être un atout.

    Parler français dans une province anglophone, c'est valorisable, au Québec, pas vraiment.


  7. #7
    Avatar de Lylium
    Marion 31 ans

    Location
    France
    Messages
    64
    Likes reçus
    19
    Message de Marie
    Il faut avoir en tête que parler français au Québec, ça n'a aucune valeur particulière ou atout. Par contre, parler français dans d'autres provinces canadiennes (alors que tu maitrises l'anglais), ça peut forcément être un atout.

    Parler français dans une province anglophone, c'est valorisable, au Québec, pas vraiment.
    Salut Marie,

    Ha d'accord !!
    Francais et Anglais hors Quebec cest valorisant.
    Anglais seulement pour le Quebec

    Merci beaucoup

  8. #8
    Avatar de framboisedu69
    lilou 30 ans

    Messages
    8
    Likes reçus
    2
    Message de Marie
    Il faut avoir en tête que parler français au Québec, ça n'a aucune valeur particulière ou atout. Par contre, parler français dans d'autres provinces canadiennes (alors que tu maitrises l'anglais), ça peut forcément être un atout.

    Parler français dans une province anglophone, c'est valorisable, au Québec, pas vraiment.
    Pour quels types de jobs le français est un réel atout ? Tous les secteurs ont ils besoin de personnes francophones ou est-ce qu'il y a des domaines où cela a peu d'intéret ?

  9. #9
    Avatar de Marie
    Marie 38 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    31 925
    Likes reçus
    9 702
    Message de framboisedu69
    Pour quels types de jobs le français est un réel atout ? Tous les secteurs ont ils besoin de personnes francophones ou est-ce qu'il y a des domaines où cela a peu d'intéret ?
    Ça peut dépendre de plein de choses, je ne pourrais pas te dire dans quel métier particulier. Mais parler une langue supplémentaire à la langue locale, particulièrement quand cette seconde langue est une langue officielle du pays, c'est toujours un avantage.