1. #1
    Avatar de kichidoki
    kichidoki
    Bonjour à tous,


    J'avais dit que je le ferai, je le fais. ^^
    Etant en Corée du Sud pour un an, je vais partager mes expériences en Goshiwon car on n'a peu d'infos là-dessus et ça pourra débroussailler le terrain pour les prochains PVTistes.
    Je mettrai à jour mon post à chaque nouveau Goshiwon que je ferai.
    C'est parti!!!




    Goshiwon HUE RESIDENCE

    Séjour du 11/04 au 10/05
    Chambre simple lit + bureau + fenêtre
    Adresse:
    Seoul, Seodaemun-gu, Yeonse-ro 7 angil 21, Hue Residence (Chang Cheon-dong)
    Contact: sur Kakao: 김미숙
    Téléphone: 010 9756 3255 (en Corée)
    Staff: Kim Mi-suk, une femme d'à peu-près 40 ans, et 3 femmes de ménage dans la même tranche d'âge.

    Pratique:

    La propriétaire parle un anglais maladroit mais le parle néanmoins. Les prix vont de 300 000 KRW à 800 000 KRW pour des chambres avec lit et bureau seulement, ou avec une fenêtre en plus, ou avec une douche privée en plus. Les toilettes sont toujours communs.
    La machine à laver est gratuite.
    Il y a des tendeurs pour sécher votre linge dans les couloirs à la vue de tous (mais certaines fringues sont restées 3 semaines en se foutant complètement des autres colloc' qui attendaient pour sécher aussi leurs fringues).
    Il n'y a pas d'épingles par contre.
    Les cintres sont fournis.
    Il y a une cuisine ou il faut par contre toujours relaver ce que vous utiliser car régulièrement ce qui était dans le bac "propre" ne l'était pas.
    Kimchi, riz à volonté et gratuit. 5 paquets de ramien par semaine à dispo pour 30 coloc'. Un autre plat est cuisiné une fois par semaine par la proprio pour varier mais une coloc' avait tendance à tout embarquer dans ses tuperwares ce qui fait que dès le mardi il n'y avait plus rien.
    Il y a du matos pour faire le ménage mais en soi assez sale pour que vous renonciez à y toucher.
    Une balance est dispo à l'entrée de chaque étage si vous faite un régime.
    La proprio reçoit votre courrier et le pose sur le bureau accessible à tout le monde (tans pis si c'est précieux) mais vous envoit quand-même un kakao pour vous prévenir.
    Le frigo dispose d'un compartiment pour chaque chambre. Juste de quoi mettre 5 petits paquets de pâtes cependant. Et ça n'a pas empêché qu'on me vole mes bouteilles de lait à 2 reprises.
    Il y a de l'eau chaude mais pas plus de 10 minutes et si 2 personnes sont passées juste avant vous laissez tomber.
    La wifi est gratuite mais était compliquée à se connecter au début, cependant une fois connectée, elle fonctionnait nickel. ^^

    Sécurité:

    Il y a un code d'accès à la porte du Goshiwon car celui-ci est au-dessus d'un bar très fréquenté. Cependant la propriétaire laisse la porte ouverte entre 5h00 et 17h00, et plus d'une fois les usagers du bar m'ont vue faire mon code et il est très facile pour eux de le retenir. Par ailleurs, nombreux sont les colocataires du Goshiwon qui ont admis le donner à leurs potes de soirée, meuf du moment ou même un inconnu. La porte du Goshiwon étant juste à côté des toilettes homme du bar avec une porte toujours ouverte, il y a certaines situations lorsque je suis rentrée tard qui étaient assez épiques. xD Les hommes bourrés qui n'arrivent pas à viser l'urinoire par exemple. xD Néanmoins, je n'ai jamais croisé d'intrus dans le Goshiwon.
    Je me suis fait voler des aliments dans le frigo commun à tout l'étage.

    Honnêté:

    La propriétaire m'avait dit que les étages étaient non-mixtes. Un pour les filles et un pour les garçons. Mais c'était faux, tous les étages sont mixtes.
    Elle m'avait indiqué qu'il y avait toujours quelqu'un à l'accueil entre 10h00 et 12h00, ainsi que 13h00 et 16h00. C'est faux, à chaque fois que je suis passée au bureau d'accueil, il n'y avait personne et j'ai dû kakaoter la proprio pour qu'elle fasse venir quelqu'un.
    Les photos qu'elle m'avait envoyées ne correspondaient pas tout-à-fait à la réalité.
    Elle avait insisté sur l'importance de ne pas faire de bruit la nuit dans son Goshi mais au final ça n'était pas du tout respecté et encore moins par elle.
    La propriétaire a tenté de me convaincre de dormir 5 nuits dans le bureau de l'accueil du Goshiwon en me facturant le prix d'une chambre normale, ceci parcequ'elle n'avait plus de chambre de libre.

    Souplesse:

    La proprio a envoyé un français du Goshiwon me chercher à la station (qui n'a pas repondu à mes messages le soir venu donc j'ai trouvé toute seule - mais je lui avais dit pour sa défense que je me débrouillais donc il a plus dû guetter).
    Elle a proposé de venir me chercher à une station de bus (sous condition d'un détour loin de l'aéroport d'Incheon à mes frais en car-limousine très cher).
    J'ai pu négocier ma chambre de 310 000 KRW à 300 000 KRW et ma collègue a pu négocier sa chambre de 600 000 KRW à 450 000 KRW.
    La proprio m'a proposé de me prêter de l'argent si j'avais des problèmes (mais ne l'a pas fait et je trouvais sa proposition déplacée perso).
    Elle a aussi proposé de m'aider à trouver un autre Goshiwon quand j'ai décidé de partir (mais là encore ne l'a pas fait).

    Propreté:

    Une trace marron dont je n'ai pas trouvé l'origine (et je préférais pas perso) ornait le mur au-dessus de mon bureau.
    Des insectes morts et déssechés étaient collés de part et d'autre des murs de la chambre.
    Les draps de ma chambres étaient sales à mon arrivée.
    La chambre n'avait visiblement pas été nettoyée avant ma venue.
    La fenêtre était bourrée de poussière qui vous restent dans les bronches.
    Les ventilateurs du plafond étaient sales.
    J'ai trouvé une serviette hygiénique et un briquet sous mon bureau d'un précédent passage.
    J'ai attrapé une verrue plantaire en utilisant les claquettes communes qu'on se partage tous pour marcher dans la salle de bain.
    Elle ne veut pas qu'on jette le papier WC dans les toilettes (en fait c'est très fréquent partout à Séoul), aussi on doit les jeter dans un corbeille sans couvercle à la vue de tous et comme les toilettes font aussi salle de bain, avec la chaleur de l'eau, des odeurs sympathiques remontent pour accompagner la vue forte agréable des utilisations de papiers en vrac et même pas cachées de vos prédécesseurs.
    La machine à laver sent le moisi, ce qui fait que je devais sortir mes fringues tout de suite après lavage pour éviter qu'elles puent.
    Pour laver le linge, on doit utiliser la poudre à dispo qui nitrate les fibres et a eu raison de mon coton en seulement 4 semaines.
    Une odeur d'égout qui remonte vous accompagne joyeusement un peu partout dans le Goshiwon à partir du 4ème étage en fonction des fluctuations des canalisations.
    Un gars de mon étage ne tirait jamais la chasse même après la grosse livraison.

    Tranquillité:

    Aucune isolation.
    J'entendais les conversations au téléphone de mon voisin jusqu'à 2h00.
    J'entendais mon autre voisin de chambre se sécher les cheveux au sèche-cheveux à 4h00 du matin.
    J'entendais tous les bruits de la rue et des gens ivres qui s'engueulent ou jouent à Pierre Feuille Ciseau à 3h00 avec 30 Sojus dans le bide. xD
    La proprio tapait régulièrement la discut' à 6h00 du matin dans le couloir sans se soucier vraiment des gens qui dormaient.
    Dès que quelqu'un ouvrait le frigo commun du couloir, tout l'étage était au courant. xD
    Les ventilateurs du plafonds sont trés bruyants et tournent toute la nuit ce qui impose de dormir avec des boulkiès.

    Résumé:

    Un Goshiwon dans lequel j'ai passé un bon mois malgré tout car c'était mon 1er en Corée et que j'y ai fait mes meilleurs souvenirs pour le moment. Je le recommande car il ne m'est rien arrivé de grave en soi et que je m'y suis pas sentie en danger. La proprio n'était pas un vieux pervers comme vous pourrez malheureusement en trouver dans d'autres Goshi. Cependant, c'est un Goshiwon. Ne vous attendez pas à de la propreté, de l'intimité ou de la confiance. Vous partager tout avec des gens que vous ne connaissez pas et c'est à vos propres risques. Vous pouvez avoir des colloc' correctes ou des crados dont la notion d'hygiène ou de respect est entièrement à revoir. Et la propriétaire est là pour faire de l'argent (comme tous les proprio ici j'ai envie de dire).
    Voilà, moi pour ma part je suis partie voir si l'herbe était plus propre ailleurs mais si votre priorité est vraiment votre budget, vous pourrez y survivre je crois. xD

    A suivre...
    Dernière modification par kichidoki ; 13/05/17 à 12:49.

  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    Pour vous permettre de partir à l'étranger bien assuré, Globe PVT vous couvre pour la maladie, l'hospitalisation et le rapatriement !
  3. #2
    Avatar de adedessine
    28 ans

    Location
    Charleroi, Belgique
    Messages
    10
    Likes reçus
    6
    C'est top, merci, je cherche justement des avis sur les goshiwons parce que j'en ai vu des tas qui ont l'air bien mais après entre les photos et la réalité sur place, il y a une différence. Alors merci pour ton avis