1. #361
    Avatar de Craig666
    Craig 30 ans

    Messages
    2
    Likes reçus
    1
    Hello les copains PVTistes

    Et bin dis donc, je ne pensais pas du tout que ce topic existait et à vrai dire … Ca fait du bien de se sentir moins seul. Je vais vous faire partager mon expérience, histoire d’en rajouter une de plus à cette passionnante discussion

    Pour résumé (au plus court) je suis avec une fille formidable depuis 5 ans, nous avons vécu ces deux dernières années à distance car elle était en France et moi en Irlande, sur Dublin. J’y ai énormément aimé ma vie d’expat à tel point que j’ai décidé, juste avant de rentrer en France, de postuler pour le PVT Canada en me disant .. On verra bien, soit je ne l’ai pas et je n’aurais pas de regret, soit je l’obtiens et j’essaie de convaincre ma moitié de m’accompagner. J’ai finalement eu ce fameux sésame 2 semaine avant de rentrer en France.. Je suis donc maintenant l’heureux détenteur d’un PVT Canada mais voilà, ma copine ne veut pas partir. Etant jeune propriétaire, proche de sa famille, de ses amis et bien dans son boulot, elle ne veut pas partir (Chose que je comprends amplement).
    J’ai reçu ma lettre d’introduction hier ce qui signifie que j’ai maintenant 1 an pour la lui donner envie de partir avec moi, de partir sans elle ou encore de rester avec elle et ne pas partir du tout. Je sais pertinemment que mon PVT est maintenant activé et que je n’en aurai pas d’autre.

    Si on essaie de prendre du recul (chose dont j’ai clairement du mal à faire), c’est quand même intéressant de voir à quel point l’amour joue un rôle important dans notre comportement.

    Voilà voilà, je suis dans une impasse qui est vraiment pesante et qui je l’espère va se débloquer tôt ou tard …
    En tout cas ça fait du bien de se confier à des personnes qui ont déjà vécu / vivront ça. Car honnêtement les personnes (amis / famille) à qui j’en ai parlé ne peuvent pas complètement comprendre, entre les commentaires de personnes plus âgées du style « Non mais elle t’a attendue pendant 2 ans, c’est bon maintenant reste là » ou encore « pourquoi cette envie de bouger, tu as tout ce qu’il faut ici ». Bref il n’y a pas 36 solutions, seule notre petite voix intérieure pourra nous orienter.

    En tout cas une chose est sure, c’est qu’on a qu’une seule vie et qu’il vaut mieux avoir des remords que des regrets (vous n’imaginez même pas combien de fois on me l’a dite celle-là, facile à comprendre, moins à mettre en pratique..)

    Sur ce, je vous laisse ! Bises les PVTistes

  2. isa

  3. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !
  4. #362
    Avatar de Craig666
    Craig 30 ans

    Messages
    2
    Likes reçus
    1
    Désolé pour le double post

  5. #363
    Avatar de EtienneRbt
    Etienne 23 ans

    Location
    Tours, France
    Messages
    2
    Likes reçus
    1
    Salut !

    Je suis arrivé à Melbourne il y a 2 jours et je m'y plait franchement, tout est gave stylé et même une arrivé un peu stressante c'est le gros kiffe !

    Malheureusement, je n'arrive pas à être aussi joyeux que je le voudrai, aujourd'hui je témoigne pour partager mon point de vu et ma façon réagir à tout ça. Évidement chacun ressens le voyage à sa façon. En effet ma copine me manque énormément, c'est insupportable. Ma famille mes amis me manquent aussi, mais un ptit coup de Skype ou 2-3 échanges de mail et c'est tout bon ! Avec elle c'est très différent, on s'appel matin et soir, ca tombe pas trop mal niveau décalage, même si ca fait beaucoup, mais ca n'as aucun effet positif sur moi, c'est limite pire dès que l'on raccroche.
    Bien évidement et heureusement avant de partir on était tout les deux en accord sur notre vision de mon voyage, 1 an en Australie avec le plus de news l'un envers l'autre :)
    Mais depuis 2 jours c'est absolument invivable, chaque appel laisse place à de la mélancolie et assez souvent aux larmes aussi bien pour elle que pour moi.

    J'ai lu pas mal d'article sur les coups de blues des premiers jours, mais je ne me sens qu'à moitié concerné, car je me plait beaucoup à Melbourne pour l'instant et même si mes amis me manquent, bah c'est pas bien grave, on se retrouvera de plus belle dans 1 an. Je ne souffre pas du tout du décalage horaire, enfin tout va pour le mieux.. enfin presque tout..

    Je veux simplement rentrer, je veux la retrouver :(
    Si seulement j'avais attendu 1 an, on aurai pus partir ensemble, l'expérience aurai été complète et parfaite !

    Mon idée , mon éventuelle solution c'est de quand même profiter d'être sur place pour faire un mini PVT de 1 à 2 mois (je ne tiendrais pas plus), surtout faire du HelpX pour rencontrer des gens et se nourrir de leur expérience, et essayer de beaucoup voyager pour essayer de voir le plus de choses quand même. Mais c'est trop con, au final ça s'apparente à des vacances et il n'y à pas grand chose de PVT là dedans :'(

    J'essuie pas mal d'échec depuis 2 ans, et "abandonner" le PVT en Australie n'arrange rien.. Toute crédibilité est détruite, on ne peux pas vraiment en parler en entretiens, sinon ça fait clairement le mec qui ne s'en est pas sorti et qui du coup s'est pris des belles vacances... On dit à la famille et aux amis qu'on pars pour 1 an, quelle gêne de rentrer si rapidement :(
    Le moral est sérieusement attaqué et je ne vois pas trop comment la belle communauté de PVTistes.net pourrai m'aider, mais ca fait déjà du bien d'en parler !


    Ca me fait mal d'abandonner cette aventure, ce projet qui me tenais tellement à cœur, mais ca serai encore pire que d'abandonner ma copine ! Il est temps de se lancer sur d'autres projet, cette fois ci à deux ! Le voyage n'est pas exclu pour autant, malheureusement l'Australie le sera, j'ai grillé ma chance, mais il reste encore pleins de destinations magnifique dans le monde !


    Merci de m'avoir lu et j'attend vos éventuelle réactions,
    Cheers, comme il paraît qu'on dit :p




    Pour ceux que ca intéresse, je suis arrivé à Melbourne sans avoir de logement car ma banque à mit trop de temps à augmenter mes plafond, enfin dans un autre sens c'est aussi moi qui m'y suis pris trop tard ^^
    Heureusement mon plafond est augmenté une fois arrivé à Dubaï pour mon escale, fun fact. Je me lance donc avec joie à la recherche d'un logement dans l'aéroport, mais sans succès. Tant pis, on verra sur place, et bien rebelote, je m'installe sur un banc pour profiter de la super connexion gratuite dans la ville mise en place par la ville, mais, après plusieurs heures de navigation sur internet et après plusieurs mails envoyés, que des réponses négatives :(
    Attendez, l'histoire ne s'arrête pas là haha ! Bon tant pis pour les backpackers, go trouver un Hôtel pour une nuit, ca sera déjà ca de pris, et là croyez moi ou non, les sites de réservations affiche 97% de réservé sur Melbourne pour cette nuit, seulement quelques chambres sont disponibles.. pour la maudite somme de 500 dollars minimum. Ca fait un poil cher quand même :D
    Finalement la solution à été une chambre en banlieue en Air BnB, franchement c'est une tuerie, c'est pas trop cher, un peu plus que les backpackers, mais c'est hyper confortable!!

    Bref, ca m'as permit de bouger un peu du centre et de rencontrer un famille charmante qui vie en Banlieue et j'ai tout de suite adoré le style des banlieue, du moins celle où j'étais, tout est trop charmant, America-like, en tout cas moi ca me plaît énormément ! Les gens se parlent avec sourire dans le tram et sont très avenant c'est hyper conviviale, je kiffe !!

  6. #364
    Avatar de murielj
    Muriel 36 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    21 018
    Likes reçus
    10 017
    Bonjour,
    Message de EtienneRbt
    En effet ma copine me manque énormément
    J'ai déplacé ton message dans une discussion existante. Merci pour ton témoignage

  7. #365
    Avatar de isa
    isa
    isa est déconnecté
    isa

    Location
    Lyon, France
    Messages
    9 218
    Likes reçus
    5 977
    Message de EtienneRbt
    J'essuie pas mal d'échec depuis 2 ans, et "abandonner" le PVT en Australie n'arrange rien.. Toute crédibilité est détruite, on ne peux pas vraiment en parler en entretiens, sinon ça fait clairement le mec qui ne s'en est pas sorti et qui du coup s'est pris des belles vacances... On dit à la famille et aux amis qu'on pars pour 1 an, quelle gêne de rentrer si rapidement
    Le moral est sérieusement attaqué et je ne vois pas trop comment la belle communauté de PVTistes.net pourrai m'aider, mais ca fait déjà du bien d'en parler !


    Ca me fait mal d'abandonner cette aventure, ce projet qui me tenais tellement à cœur, mais ca serai encore pire que d'abandonner ma copine ! Il est temps de se lancer sur d'autres projet, cette fois ci à deux ! Le voyage n'est pas exclu pour autant, malheureusement l'Australie le sera, j'ai grillé ma chance, mais il reste encore pleins de destinations magnifique dans le monde !
    Salut Etienne !
    Aie aie, ce n'est pas facile, oui !
    Je ne sais pas quelle est la solution entre repartir ou rester (ça, c'est toi qui le sait !) mais la chose que je peux te dire, c'est que rentrer prématurément n'est pas un échec ! On se met souvent une énorme pression vis à vis de nos proches, mais zut, on s'en fout de ce qu'ils vont penser !
    Quant à toi, ne vois vraiment pas ça comme un échec, vraiment. C'est juste que cette-fois ci, ça l'a pas fait, et bien tant pis, tu as appris plein de choses, et je te souhaite de rester encore quelques semaines de plus pour te faire plaisir, malgré le fait que ta chérie te manque énormément. Comme tu dis, un peu de WWOOF, de voyage c'est bien aussi. Qui a dit que le PVT devait forcément durer un an ?!
    Et puis l'année prochaine, tu repartiras avec ta copine, et vous irez ailleurs, Nouvelle-Zélande, Chili, Colombie... Il y a de quoi faire, quand même


  8. #366
    Avatar de EtienneRbt
    Etienne 23 ans

    Location
    Tours, France
    Messages
    2
    Likes reçus
    1
    Message de isa
    Salut Etienne !
    Aie aie, ce n'est pas facile, oui !
    Je ne sais pas quelle est la solution entre repartir ou rester (ça, c'est toi qui le sait !) mais la chose que je peux te dire, c'est que rentrer prématurément n'est pas un échec ! On se met souvent une énorme pression vis à vis de nos proches, mais zut, on s'en fout de ce qu'ils vont penser !
    Quant à toi, ne vois vraiment pas ça comme un échec, vraiment. C'est juste que cette-fois ci, ça l'a pas fait, et bien tant pis, tu as appris plein de choses, et je te souhaite de rester encore quelques semaines de plus pour te faire plaisir, malgré le fait que ta chérie te manque énormément. Comme tu dis, un peu de WWOOF, de voyage c'est bien aussi. Qui a dit que le PVT devait forcément durer un an ?!
    Et puis l'année prochaine, tu repartiras avec ta copine, et vous irez ailleurs, Nouvelle-Zélande, Chili, Colombie... Il y a de quoi faire, quand même
    Merci beaucoup pour vos réponses !
    Afin de contrer un peu cette sensation d'échec,je vais me fixer une date avant laquelle le retour ne sera pas possible. J'aurai au moins atteins un objectif, cependant, je me dit que 3 ou 4 mois serait le minimum pour que ca puisse être considéré comme un succès, mais je ne me vois vraiment pas rester plus de 2 mois. Je vais avoir un choix à faire !

    Je me dit qu'il faut profiter le plus possible de la vie, mais ca ne m'aide pas haha, d'un côté je peux passer du bon temps à bronzer au soleil et profiter des multiples choses à voir/ à faire en Australie et de l'autre je peux profiter le l'amour que me donne ma copine et passer également de très bon moments..

    Après réflexion, je me dit que je pourrai profiter de ma copine tout ma vie, du moins je l'espère, mais pas autant de l'Australie, alors je vais surement me fixer 3 mois, pour essayer de vivre le plus de choses quand même et ne surtout pas avoir de regrets plus tard !

  9. isa

  10. #367

    Messages
    3
    Likes reçus
    0
    Message de EtienneRbt
    Merci beaucoup pour vos réponses !
    Afin de contrer un peu cette sensation d'échec,je vais me fixer une date avant laquelle le retour ne sera pas possible. J'aurai au moins atteins un objectif, cependant, je me dit que 3 ou 4 mois serait le minimum pour que ca puisse être considéré comme un succès, mais je ne me vois vraiment pas rester plus de 2 mois. Je vais avoir un choix à faire !

    Je me dit qu'il faut profiter le plus possible de la vie, mais ca ne m'aide pas haha, d'un côté je peux passer du bon temps à bronzer au soleil et profiter des multiples choses à voir/ à faire en Australie et de l'autre je peux profiter le l'amour que me donne ma copine et passer également de très bon moments..

    Après réflexion, je me dit que je pourrai profiter de ma copine tout ma vie, du moins je l'espère, mais pas autant de l'Australie, alors je vais surement me fixer 3 mois, pour essayer de vivre le plus de choses quand même et ne surtout pas avoir de regrets plus tard !
    Bonjour

    je vouais faire partager mon exérience également, même se n'est pas exactement un PVT mais une opportunité de travail à l'etranger.
    je suis avec mon copain depuis presque 5 ans. 5 ans derelation à distance, mon copain a finalement trouvé un super poste dans marégion dans sa boite avec promotion à la clé, il est venu s’installer enDécembre 2016. (lui qui n’avais jamais pensé venir s installer dans le sud, c’estun breton ,je sais que c’est une tres grande preuve d’amour et de confiance qu’ilme fait).
    Février 2017 : une opportunité génialissime s’ouvredans ma boite : 2 ans d’expatriation à Singapour, je rêvais de réaliserune expérience à l’étranger mais mon copain pas du tout. J’avais déjà essayé l’andernier avec une opportunité qui s’était présentée pour les US, il n’avait rienvoulu entendre.
    Je décide donc de lui proposer plusieurs alternatives :venir avec moi 2 ans a Singapour (il ne veut pas, ce n’est pas son truc et puisil a un poste de directeur pour lequel il s’est donné beaucoup de mal, ce queje conçois). Je lui propose une relation à distance encore 2 ans, refus. Je luipropose un essai de 1 an à distance et si c’est trop dure je rentre :refus. Etant donné que cette expérience me tenait à coeur et que lui pas dutout, j’ai meme proposé l’idée que je prenne juste 6 mois sabbatique pourréaliser un gros voyage et nous nous installerions ensemble pour de bonensuite. Il ne veut pas et considere que nous avons déjà attendu 5 ans.
    Si je pars, pour lui, c’est fini entre nous. Ca m’a faittrès mal et en même temps je ne lui en veux pas nous sortons de 5 ans derelation à distance, il souhaite acheter une maison, avoir des enfants et seposer (il a 35 ans et moi 31). Pour moi ce n est pas incompatible avec uneexpérience a l étranger mais pour lui, si.
    Sauf que je sens qu’au fond de moi je risque de regretter,çà me retourne le ventre.
    Je postule, je lui dis, j’obtiens le poste et lui dit. Il medit que c’est donc terminé.
    Tout ca pour dire que je ne sais pas si j’ai fait le bonchoix, je pars vivre a l autre bout de la Terre à quasiment 32 ans en laissantla personne que j’aime et avec qui j’aurais souhaité fonder une famille, maisje n’ai pas trouvé de solution satisfaisante et j’ai fini par trancher en medisant que je vais faire confiance à la vie malgré toutes les peurs qui m’assaillent(vais je le perdre pour de bon ? Avais je reellement envie de ce job ?Vais je retrouver quelqu un avec qui faire ma vie ?) Bref l angoissetotale mais Octobre 2017 l aventure commence ...

    si vous avez des retours d expérience dans le genre )

    Charlotte

  11. #368

    Messages
    3
    Likes reçus
    0
    Message de straciatella
    Bonjour

    je vouais faire partager mon exérience également, même se n'est pas exactement un PVT mais une opportunité de travail à l'etranger.
    je suis avec mon copain depuis presque 5 ans. 5 ans derelation à distance, mon copain a finalement trouvé un super poste dans marégion dans sa boite avec promotion à la clé, il est venu s’installer enDécembre 2016. (lui qui n’avais jamais pensé venir s installer dans le sud, c’estun breton ,je sais que c’est une tres grande preuve d’amour et de confiance qu’ilme fait).
    Février 2017 : une opportunité génialissime s’ouvredans ma boite : 2 ans d’expatriation à Singapour, je rêvais de réaliserune expérience à l’étranger mais mon copain pas du tout. J’avais déjà essayé l’andernier avec une opportunité qui s’était présentée pour les US, il n’avait rienvoulu entendre.
    Je décide donc de lui proposer plusieurs alternatives :venir avec moi 2 ans a Singapour (il ne veut pas, ce n’est pas son truc et puisil a un poste de directeur pour lequel il s’est donné beaucoup de mal, ce queje conçois). Je lui propose une relation à distance encore 2 ans, refus. Je luipropose un essai de 1 an à distance et si c’est trop dure je rentre :refus. Etant donné que cette expérience me tenait à coeur et que lui pas dutout, j’ai meme proposé l’idée que je prenne juste 6 mois sabbatique pourréaliser un gros voyage et nous nous installerions ensemble pour de bonensuite. Il ne veut pas et considere que nous avons déjà attendu 5 ans.
    Si je pars, pour lui, c’est fini entre nous. Ca m’a faittrès mal et en même temps je ne lui en veux pas nous sortons de 5 ans derelation à distance, il souhaite acheter une maison, avoir des enfants et seposer (il a 35 ans et moi 31). Pour moi ce n est pas incompatible avec uneexpérience a l étranger mais pour lui, si.
    Sauf que je sens qu’au fond de moi je risque de regretter,çà me retourne le ventre.
    Je postule, je lui dis, j’obtiens le poste et lui dit. Il medit que c’est donc terminé.
    Tout ca pour dire que je ne sais pas si j’ai fait le bonchoix, je pars vivre a l autre bout de la Terre à quasiment 32 ans en laissantla personne que j’aime et avec qui j’aurais souhaité fonder une famille, maisje n’ai pas trouvé de solution satisfaisante et j’ai fini par trancher en medisant que je vais faire confiance à la vie malgré toutes les peurs qui m’assaillent(vais je le perdre pour de bon ? Avais je reellement envie de ce job ?Vais je retrouver quelqu un avec qui faire ma vie ?) Bref l angoissetotale mais Octobre 2017 l aventure commence ...

    si vous avez des retours d expérience dans le genre )

    Charlotte
    Bonjour !

    je souhaitais aussi partager mon expérience car c'est la grosse angoisse
    Pas un PVT a proprement parler mais super opportunité dans ma boite, 2 ans en Asie

    je suis avec mon copain depuis presque 5 ans. 5 ans derelation à distance, mon copain a finalement trouvé un super poste dans marégion dans sa boite avec promotion à la clé, il est venu s’installer enDécembre 2016. (lui qui n’avais jamais pensé venir s installer dans le sud, c’estun breton ,je sais que c’est une tres grande preuve d’amour et de confiance qu’ilme fait).

    Février 2017 : une opportunité génialissime s’ouvredans ma boite : 2 ans d’expatriation à Singapour, je rêvais de réaliserune expérience à l’étranger mais mon copain pas du tout. J’avais déjà essayé l’andernier avec une opportunité qui s’était présentée pour les US, il n’avait rienvoulu entendre.
    Je décide donc de lui proposer plusieurs alternatives :venir avec moi 2 ans a Singapour (il ne veut pas, ce n’est pas son truc et puisil a un poste de directeur pour lequel il s’est donné beaucoup de mal, ce queje conçois). Je lui propose une relation à distance encore 2 ans, refus. Je luipropose un essai de 1 an à distance et si c’est trop dure je rentre :refus. Etant donné que cette expérience me tenait à coeur et que lui pas dutout, j’ai meme proposé l’idée que je prenne juste 6 mois sabbatique pourréaliser un gros voyage et nous nous installerions ensemble pour de bonensuite. Il ne veut pas et considere que nous avons déjà attendu 5 ans.
    Si je pars, pour lui, c’est fini entre nous. Ca m’a faittrès mal et en même temps je ne lui en veux pas nous sortons de 5 ans derelation à distance, il souhaite acheter une maison, avoir des enfants et seposer (il a 35 ans et moi 31). Pour moi ce n est pas incompatible avec uneexpérience a l étranger mais pour lui, si.
    Sauf que je sens qu’au fond de moi je risque de regretter,çà me retourne le ventre.
    Je postule, je lui dis, j’obtiens le poste et lui dit. Il medit que c’est donc terminé.
    Tout ca pour dire que je ne sais pas si j’ai fait le bonchoix, je pars vivre a l autre bout de la Terre à quasiment 32 ans en laissantla personne que j’aime et avec qui j’aurais souhaité fonder une famille, maisje n’ai pas trouvé de solution satisfaisante et j’ai fini par trancher en medisant que je vais faire confiance à la vie malgré toutes les peurs qui m’assaillent(vais je le perdre pour de bon ? Avais je reellement envie de ce job ?Vais je retrouver quelqu un avec qui faire ma vie ?) Bref l angoissetotale mais Octobre 2017 l aventure commence ...

    si vous avez des retours d expérience dans le genre )

    Charlotte

  12. #369
    Avatar de Neuch82
    Anne-Lucie 36 ans

    Location
    Sydney, Nouvelle Galles du Sud, Australie
    Messages
    1 029
    Likes reçus
    437
    Je n'ai pas été dans ta situation à proprement parler mais ce que je ressens en lisant ton histoire c'est que tu as proposé plusieurs solutions à ton compagnon en faisant des concessions et qu'il n'en a ne serait-ce qu'envisagé aucune... Alors peut-être qu'au fond ce n'est pas la bonne personne pour toi... On sent qu'il y a une réelle envie et motivation pour cette aventure et que si tu avais refusé ce poste tu l'aurais sans doute regretté par la suite. Quand j'ai décidé de partir en Australie j'étais célibataire mais j'ai eu droit à des tonnes de "et si tu rencontres quelqu'un demain?". Oui et si et si et si ? Si on part comme ça on ne fait plus de projets et on reste plan plan dans sa petite vie étriquée. Je me suis fait confiance à moi et à mon karma et un an après j'étais en Australie et je n'avais évidemment rencontré personne, je bossais en freelance et il n'y a eu aucun dilemme pour partir. Je te souhaite une excellente aventure.


  13. #370

    Messages
    3
    Likes reçus
    0
    Message de Neuch82
    Je n'ai pas été dans ta situation à proprement parler mais ce que je ressens en lisant ton histoire c'est que tu as proposé plusieurs solutions à ton compagnon en faisant des concessions et qu'il n'en a ne serait-ce qu'envisagé aucune... Alors peut-être qu'au fond ce n'est pas la bonne personne pour toi... On sent qu'il y a une réelle envie et motivation pour cette aventure et que si tu avais refusé ce poste tu l'aurais sans doute regretté par la suite. Quand j'ai décidé de partir en Australie j'étais célibataire mais j'ai eu droit à des tonnes de "et si tu rencontres quelqu'un demain?". Oui et si et si et si ? Si on part comme ça on ne fait plus de projets et on reste plan plan dans sa petite vie étriquée. Je me suis fait confiance à moi et à mon karma et un an après j'étais en Australie et je n'avais évidemment rencontré personne, je bossais en freelance et il n'y a eu aucun dilemme pour partir. Je te souhaite une excellente aventure.
    bonjour

    merci pour ta reponse . effectivement apres moultes hesitations je me suis dit tant pis je me lance et je fais confiance a la vie ! je pense que j aurais regretté tot ou tard c est ce qui a fait pencher la balance (meme si des fois je suis a 2 doigts de me retracter ^^')

  14. #371
    Avatar de Neuch82
    Anne-Lucie 36 ans

    Location
    Sydney, Nouvelle Galles du Sud, Australie
    Messages
    1 029
    Likes reçus
    437
    Oui c'est le grand saut dans l'inconnu mais tu verras c'est que du bonheur . Tu vas au minimum en apprendre énormément sur toi-même et en sortir grandie et rien que pour ça ça vaut le coup. Pour le reste je ne suis pas devin mais je te souhaite plein de bonnes choses.

  15. #372
    Avatar de professeurviolet
    Mathilde 27 ans

    Location
    Ottawa, ON, Canada
    Messages
    2
    Likes reçus
    1
    Message de Neuch82
    Oui c'est le grand saut dans l'inconnu mais tu verras c'est que du bonheur . Tu vas au minimum en apprendre énormément sur toi-même et en sortir grandie et rien que pour ça ça vaut le coup. Pour le reste je ne suis pas devin mais je te souhaite plein de bonnes choses.
    Salut a tous,

    Je suis très heureuse de trouver ce sujet la car je ne penser pas qu'il existait!
    Voila comme un peu tout le monde dans cette discussion j'ai décidé de partir en PVT sans mon copain et c'est très dure. Je vous fait un topo.

    Nous avons acheté un appartement, nous avons un chien et nous sommes ensemble depuis presque 4 ans mais voila au fond de moi je savais qu'il fallait que je parte car c'est un sujet de dispute constant depuis 2 ans. Je voulais partir le plus vite possible pour vivre pleins d'aventures mais lui voulait prendre son temps pour économiser et se faire une experience solide dans son métier. Nous avons donc décidé que je partirais seul dans un premier temps pour voir comment ca se passe pour moi. Malheureusement mon copain ne peut finalement pas obtenir de visa pour venir me voir et il n'a pas obtenu de PVT en deux ans.. et nous l'avons su après que j'ai décidé de partir.

    J'ai décidé de faire ce PVT car je ne m'épanouissez pas dans ma vie sur Paris et cela déteignait fortement sur notre vie de couple. Aujourd'hui j'aurais qu'une envie c'est de rentrer pour le retrouver mais je n'ai pas accompli ce que je veux ici car cela fait a peine 3 semaines que j'y suis et j'ai encore trop de questions en suspend sur moi meme. Mais la vie de tout les jours est monotone, ennuyante, tout ce que je vis ici je veux le vivre avec lui et j'ai aussi peur de le perdre.
    Du coup pour le moment je ne vis pas mon experience comme il se doit.

    En tout cas ca fait du bien de voir qu'on est pas seul dans ce cas!
    J'espere que vous avez réussi a trouver la solution qui vous convient le mieux! Moi pour le moment j'ai le "cul entre deux chaises" comme on dit !


  16. #373
    Avatar de Homere
    Homere 30 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    33
    Likes reçus
    12
    Bonjour à tous

    J'aimerais avoir des avis ou des témoignages, je sais que ca peut paraitre con mais est ce que certains d'entre vous ont déja du prendre la lourde décision de rompre avec leur copain ou copine car vous n'aviez pas le projet d'aller ensemble en PVT ?

    Merci d'avance

  17. #374
    Avatar de murielj
    Muriel 36 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    21 018
    Likes reçus
    10 017
    Bonjour,
    Message de Homere
    J'aimerais avoir des avis ou des témoignages
    J'ai déplacé ton message dans une discussion existante tu y trouveras tout plein de témoignages différents

  18. #375
    Avatar de perdoprvst
    Pierre 25 ans

    Messages
    1
    Likes reçus
    1
    Message de clochette
    et bien vos temoignagent font du bien je dois dire! j'ai laissé cheri cheri derriere moi pour partir à vancouver. apres de bonnes discussions nous avons decidé que je reviendrais bien plus tot que prévu en france. ce qui fait que mon PVT ne durera que 4 mois et demi au lieu d'un an. relation a distance j'avais deja vecu, que 1000km sa a duré 1 ans a se voir tous les 3 mois, j'ai pas tenu.
    mon sejour sera court mais en meme temps j'ai deja passé 5 mois à montreal avant de le connaitre. j'ai tjrs un doute et j'espere ne pas le regretter,mais je pense qu'il faut faire des sacrifices si on ne veut pas vivre tjrs seule.
    on se telephone tous les jours, on est tres proche, et c dur encore plus dur quand on voit des pvt en couple, on jalouse malgre nous,limite on evite.....

    voila et j'ai meme du laissé mon chat....enfin bonne chance a vous tous!!!
    Bonjour à toutes et à tous,

    Je vois tous ces messages et je vois que je suis loin d’être le seul dans une situation compliquée ...
    Je vous explique ma situation : Je suis avec ma copine depuis un peu plus de 4 mois et tout se passait hyper bien , on était vraiment bien à deux ..
    Elle savait depuis le départ qu’après mes études donc à la fin de cette année je partirai faire mon PVT en Australie . Cela ne nous à pas empêcher de commencer une relation sur les chapeaux de roue , ça a tout de suite été très fusionnel , nous avons passé beaucoup de temps ensemble on habitait presque ensemble même si chacun avait son appartement et que l'on était indépendants et forcément les sentiments amoureux sont apparus .
    Sauf que depuis que c'est officiel (l'achat des billets) elle en souffre , je suis suis entre temps parti au sénégal 10 jours sans réseau ou presque et donc très peu de nouvelles , ce qui lui a donné un avant gout de ce qui allé se passer pendant 1 ans ...
    Elle en a souffert et a réalisé que ce serait trop dur de supporter cette situation . Elle a donc décidé de mettre un terme à cette relation pour s’éviter de souffrir par la suite en étant encore plus attachée etc . Je comprends complètement sa décision et la respecte aussi. Sauf que pour moi c'est presque un choc , je m'y attendais pas , on était bien a deux et je ne pensais même plus a cette histoire de départ , certainement parce que je tiens beaucoup à elle ,c'est moi qui pars et que je suis dans la meilleur position .
    Je suis un peu utopique mais c'est rare que je m'attache aussi fort a une personne et surtout en si peu de temps alors je me disais que ça pourrait le faire si on tenait l'un a l'autre etc. Sans penser qu'elle en souffrait déjà et que ça ne ferait qu'empirer avec les semaines/mois a venir .
    Dans un premier temps j’étais hyper déçu et triste qu'elle ne prenne pas la penne d'essayer et d'y croire un peu . Puis j'ai vu des témoignages ici et j'ai relativisé .
    C'est bien moi qui part , c'est moi qui crée cette situation je peux pas lui imposer ça et la rendre malheureuse , je suis dans une situation beaucoup plus confortable . JE serais dans un nouvel environnement avec de nouvelles rencontres etc . Elle sa vie sera semblable si ce n'est que je ne serai plus la et qu'elle en souffrirait .
    Tout ça pour dire que c'est très compliqué d'accepter cette décision même si je pense qu'au final c'est la décision la plus sage et qui nous éviterait de souffrir plus encore .
    Savoir que quelqu'un tiens a nous et que nous tenons et cette personne mais que pour notre bien c'est mieux que nous soyons séparés c'est très frustrant et très dur en encaisser .
    Pour le coup c'est vraiment une fille géniale , courageuse , avec tellement de qualités . ça me fait d'autant plus mal de me dire que je vais passer à coté de ça
    Je suis encore peut être un peu naïf ou trop amoureux mais je me dis que si c'est la bonne nos chemins se croiseront a nouveau à mon retour si elle est toujours la .
    j'aimerai juste avoir un retour par rapport à cette situation ... Comment auriez vous réagis ? Est-ce la meilleure option ?

    Merci et bon courage a tous ceux qui ont des problématiques de ce type c'est vraiment pas facile mais on ne peut pas tout avoir , on réalise notre rève mais on doit faire des sacrifices ...

  19. isa

  20. #376
    Avatar de Raph08Fr
    Raph 25 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    1
    Likes reçus
    0
    Message de LaliD
    Je mets également mon grain de sel à cette discussion, puisque j'ai beaucoup erré sur les forums et blogs de ceux qui étaient partis en laissant leur moitié. Je pense que chaque relation est réellement unique et que l'on ne peut pas dire si cela va marcher ou non à une personne sur un forum. Mon copain est parti il y a 4 mois et demi pour 1 an en Australie, ça faisait 8 mois que l'on était ensemble. Avant de se mettre ensemble il m'avait bien dit qu'il avait ce projet, et moi je m'en fichais un peu parce qu'à la base je me lançais dans cette relation sans vraiment savoir où on allait. Et finalement notre relation a été parfaite, on a passé 8 mois magnifiques, très complices, remplis de passion, voyages, sorties.. Je suis à la base quelqu'un de très indépendant, et je n'avais jamais été en couple jusque là. J'avais eu plusieurs partenaires mais rien de sérieux. Mon copain est quant à lui qqn de très passionné et très fusionnel, quand il s'investit dans qqc il y va à fond et au bout de quelques mois il avait déjà commencé à aborder des projets vraiment sur long-terme alors que nous n'avons que 22 et 23 ans.
    Depuis le début je l'encourageais à fond dans son projet. Etant moi-même très indépendante, je comprenais que c'était très important qu'il parte. Je ne conçois pas l'idée d'abandonner un rêve même pour une personne que l'on aime plus que tout. Le moment où nous nous sommes séparés n'a pas été si dur que ça en lui-même. Nous avons profité à fond jusqu'au dernier moment et je me suis réellement rendue compte que je n'allais plus le voir seulement au moment où je l'ai accompagné à l'aéroport.
    Maintenant comment résumer la suite.. Sans mentir c'est très dur. Les 3 premiers mois ont été les pires, il me manquait mentalement parlant mais surtout physiquement. Nous n'avons pas du tout eu une relation à distance équilibrée, en moyenne on se parlait gentiment 2 ou 3 jours puis on se prenait la tête 3 jours, pour se faire la gueule 4 jours. Tous nos mauvais côtés sont énormément ressortis, sa jalousie et possessivité maladive de son côté et moi je rejetais toute ma frustration sur lui en le faisant culpabiliser sur son départ en lui disant que si on était mal c'était à cause de lui et en m'enfermant dans un silence ou des breaks de plusieurs jours au lieu d'essayer de résoudre nos conflits par une bonne communication. Je pense qu'à ce moment c'est vraiment moi, qui était restée dans mon environnement "normal" qui en est le plus bavé. Je suis devenue sarcastique pour tout, froide, démotivée dans mes études voire même mes amis. Et toute mon amertume je la déversais sur lui, en essayant surement de lui faire autant de mal que lui m'en faisait avec son départ. 3 mois après son départ, je suis partie en voyage avec ma famille en Asie où il m'a fait l'énorme surprise de me rejoindre. On a passé 2 semaines fantastiques à profiter de chaque moment jusqu'à ce qu'on reparte chacun de notre côté. Ça a été un coup très dur surtout pour lui puisqu'à l'inverse du 1er départ on savait à quoi s'attendre cette fois-ci. Malgré nos promesses de "cette fois on fait pas les cons, on se calme hein ? On communique à fond, on fait plus de break ?" notre relation est de nouveau mal repartie. Mon copain a voulu rentrer 2 mois après parce qu'il n'en pouvait vraiment plus, mais j'ai réussi à lui en empêcher en prenant soudain conscience qu'on allait gâcher son voyage du début à la fin. Cependant il insistait pour que son pvt ne dure plus 1 an, et il a alors réservé ses billets d'avion pour me rejoindre 7 mois plus tard en Asie (un road-trip de 2 mois que je comptais faire à la base avec un ami). De mon côté je suis partie en erasmus pendant 5 mois, et depuis je vais beaucoup mieux qu'avant. Le fait de découvrir qqc de complètement différent, rencontrer de nouvelles personnes, sortir,... ça m'a fait revivre. Ce qui est très étrange c'est que depuis le voyage, je pense de moins en moins à lui. Je n'ai plus ce manque physique que je ressentais les premiers mois, plus le besoin viscéral de lui parler sans cesse, de le voir, d'avoir de ses nouvelles. Tous mes sentiments se sont tassés, comme si la passion que j'avais pour lui avait fait place à une relation plus "sereine" de mon côté tandis que lui devenait de plus en plus fou à cause de ma nouvelle vie et mes nouvelles sorties/rencontres. On s'était promis de tout se dire, et je lui en ai parlé mais ça n'a fait que l'enrager et l'attrister de voir que je n'avais plus aucun désir, et peur que je commence à ne plus l'aimer que j'aille voir ailleurs. Du coup j'ai décidé de lui mentir, de lui dire ce qu'il veut bien l'entendre, de lui dire que c'est toujours l'homme de ma vie alors que j'ai l'impression de ne plus avoir de sentiments. J'ai juste l'impression que la distance est si longue que j'ai tendance à oublier que j'ai eu une relation avec un homme dont j'étais éperdument amoureuse.
    Si vous lisez tout ceci vous devez vous demander comment on fait pour tenir ? Comment je fais pour ne pas aller voir ailleurs, parce que pourtant il est tellement simple de faire ça en étant en échange erasmus..
    Je pense que le secret est que je sais profondément que lorsque je le reverrai devant moi dans 5 mois tout recommencera comme avant.. Qu'on est juste un couple qui ne sait pas du tout gérer la distance. On a beau se dire les pires horreurs, faire des breaks, douter de nos sentiments à l'instant présent,... enfin bref tous les signes possibles et imaginables d'une rupture certaine, je me raccroche à tous ce qu'on a vécu de bien et tous nos projets sur long-terme. Certains couples seront toujours soudés pendant leur relation longue distance et se retrouveront, d'autres non. Certains s'entre-déchireront et se sépareront quelques semaines après, d'autres auront des disputes tout le temps de la distance et se retrouveront quand même après comme mon cas. Le plus important c'est d'être sûrs de nos sentiments au moment où on est ensemble, d'être sûrs de nos projets communs. Tout le reste ce n'est que du lynchage pour montrer à l'autre qu'il nous manque, de la remise en question sur soi-même et sur nos sentiments (parce que oui vous allez sûrement douter énormément), des situations un peu plus délicates où le manque physique nous pousse à avoir de la reconnaissance auprès d'autres personnes,..
    En tout cas il faut savoir que c'est à la fois très beau de tenir et très dur. Mon copain découvre énormément de choses pendant son pvt mais est à la fois très triste, et bien loin du rêve qu'il se l'était représenté. Comme il me l'a dit, s'il avait su que c'était si dur il ne serait pas parti. Mais une fois qu'on sera réunis ça sera tellement génial qu'il ait à la fois le bonheur d'avoir vécu ses aventures de pvtistes et l'assurance d'avoir un couple solide ! Contrairement à ce que vous pouvez penser (non je ne suis pas masochiste promis !) j'encourage vraiment à partir même en laissant l'autre. Soit ça démontrera que c'était le bon soit que ce n'était pas fait pour durer, dans tous les cas c'est une bonne chose.
    Hello tout le monde
    J'ajoute ma pierre à l'édifice ! D'un côté ça rassure de lire vos témoignages, et d'un autre ça me fait autant stresser.
    Moi aussi mon envie de PVT Canada remonte à 4 ans, j'attendais la fin des études pour partir, j'étais célibataire, bref rien ne me retenait.
    Je fais la demande de PVT Canada en octobre 2016. Novembre 2016 je rencontre quelqu'un. Que je repousse au début en me disant : je veux partir, ne vas pas te compliquer la vie avec un gars. Au final, j'ai décidé de tenter la relation , parce qu'il faut bien vivre au jour le jour, vu que après tout le PVT Canada est par tirage au sort, et on est toujours ensemble.
    Je lui avais parlé dès le début du PVT, mais rien n'était sur donc c'est passé. Je suis entre temps parti 6 mois en stage à 4h de distance, en se voyant tous les week-ends. Tout se passait très bien mais l'envie de partir était toujours là, je commençais même à regarder les VIE et autres. Et voilà qu'en août 2017, alors que je commençais à "oublier" le PVT et à faire des projets à deux avec mon copain BOOM : le fameux mail ! Et là, discussion plutôt catastrophique avec le copain (par téléphone en plus), entre larmes et colère : il ne voulait pas que je parte, ça ne m'a pas plu mais en même temps ça me rendait malade de lui faire autant de mal. J'ai pris du temps pour réfléchir (une des pires semaines de ma vie) et puis finalement je me suis rendue compte que c'était le fait de m'imaginer renoncer à ce projet qui me ferait plus de mal.
    Résultat : on a eu une discussion plus posée, j'ai fait des compromis (partir plus tard et moins longtemps) et je vais donc partir en août. Et plus la date approche, plus c'est dur ! Je redoute le jour du départ (tout en ayant hâte de partir), parce que tout va vraiment bien entre nous, on est très proche et j'aime ma vie actuelle. Mais je pense aussi que si je suis bien actuellement, c'est parce que je sais que je pars. Mais ça ne m’empêche pas certains jours de stresser comme une folle, j'ai peur qu'il ne se sente pas bien, qu'il déprime (il est de nature très anxieuse) et surtout qu'il finisse par m'en vouloir. Je sais qu'il ne veut pas que je parte, mais il ne m'en empêche pas non plus. Clairement le pire qu'il puisse m'arriver est, comme je l'ai vu dans le témoignage d'Etienne au dessus, d'avoir des conversations déprimantes au téléphone ou encore comme LaliD d'avoir des discussions plus mouvementées (à choisir je pense préférer cette option ^^). Et qu'au final, je n'arrive pas à profiter à fond de ce séjour.
    Tout ça pour dire, je ne pense pas faire le mauvais choix, c'est clair que si ça ne fonctionne pas je m'en mordrais les doigts, mais j'avancerais c'est pas pour moi que ce sera le plus dur. De plus, je ne le verrais pas comme un échec de rentrer plus tôt si j'en exprime le besoin Je sais que, comme il a souvent été dit, on est pas bloqué, il suffit de partir et de voir sur place ! Cela n'enlève juste pas le stress de l'avant-départ.
    Désolé pour le pavé et courage à tous !

  21. #377
    Avatar de Thia97
    Cynthia 29 ans

    Location
    Australie
    Messages
    16
    Likes reçus
    9
    Message de perdoprvst
    Bonjour à toutes et à tous,

    Je vois tous ces messages et je vois que je suis loin d’être le seul dans une situation compliquée ...
    Je vous explique ma situation : Je suis avec ma copine depuis un peu plus de 4 mois et tout se passait hyper bien , on était vraiment bien à deux ..
    Elle savait depuis le départ qu’après mes études donc à la fin de cette année je partirai faire mon PVT en Australie . Cela ne nous à pas empêcher de commencer une relation sur les chapeaux de roue , ça a tout de suite été très fusionnel , nous avons passé beaucoup de temps ensemble on habitait presque ensemble même si chacun avait son appartement et que l'on était indépendants et forcément les sentiments amoureux sont apparus .
    Sauf que depuis que c'est officiel (l'achat des billets) elle en souffre , je suis suis entre temps parti au sénégal 10 jours sans réseau ou presque et donc très peu de nouvelles , ce qui lui a donné un avant gout de ce qui allé se passer pendant 1 ans ...
    Elle en a souffert et a réalisé que ce serait trop dur de supporter cette situation . Elle a donc décidé de mettre un terme à cette relation pour s’éviter de souffrir par la suite en étant encore plus attachée etc . Je comprends complètement sa décision et la respecte aussi. Sauf que pour moi c'est presque un choc , je m'y attendais pas , on était bien a deux et je ne pensais même plus a cette histoire de départ , certainement parce que je tiens beaucoup à elle ,c'est moi qui pars et que je suis dans la meilleur position .
    Je suis un peu utopique mais c'est rare que je m'attache aussi fort a une personne et surtout en si peu de temps alors je me disais que ça pourrait le faire si on tenait l'un a l'autre etc. Sans penser qu'elle en souffrait déjà et que ça ne ferait qu'empirer avec les semaines/mois a venir .
    Dans un premier temps j’étais hyper déçu et triste qu'elle ne prenne pas la penne d'essayer et d'y croire un peu . Puis j'ai vu des témoignages ici et j'ai relativisé .
    C'est bien moi qui part , c'est moi qui crée cette situation je peux pas lui imposer ça et la rendre malheureuse , je suis dans une situation beaucoup plus confortable . JE serais dans un nouvel environnement avec de nouvelles rencontres etc . Elle sa vie sera semblable si ce n'est que je ne serai plus la et qu'elle en souffrirait .
    Tout ça pour dire que c'est très compliqué d'accepter cette décision même si je pense qu'au final c'est la décision la plus sage et qui nous éviterait de souffrir plus encore .
    Savoir que quelqu'un tiens a nous et que nous tenons et cette personne mais que pour notre bien c'est mieux que nous soyons séparés c'est très frustrant et très dur en encaisser .
    Pour le coup c'est vraiment une fille géniale , courageuse , avec tellement de qualités . ça me fait d'autant plus mal de me dire que je vais passer à coté de ça
    Je suis encore peut être un peu naïf ou trop amoureux mais je me dis que si c'est la bonne nos chemins se croiseront a nouveau à mon retour si elle est toujours la .
    j'aimerai juste avoir un retour par rapport à cette situation ... Comment auriez vous réagis ? Est-ce la meilleure option ?

    Merci et bon courage a tous ceux qui ont des problématiques de ce type c'est vraiment pas facile mais on ne peut pas tout avoir , on réalise notre rève mais on doit faire des sacrifices ...
    Bonjour Pierre,

    J'étais (parce que depuis célibataire) dans la même situation que toi. J'ai rencontré mon ex y a plus d'un an et je lui ai toujours dit que j'avais la volonté de partir à l'aventure (sans avoir d'idée précise de la destination). Tout se passait bien et j'ai cru à un moment que nous partirions ensemble (j'en étais ravie) mais j'ai compris, avec du recul, que c'était mon rêve pas le sien… donc au final nous ne sommes plus ensemble mais je pense que le fait de partir a joué pour beaucoup…

    En tout cas je suis d'accord avec toi, si vous êtes vraiment faits pour être ensemble(et à te lire je comprends que c'est le cas) vous vous retrouverez !!! Vis ton expérience car c'est la tienne, ta vie, ton rêve. C'est ce que je me suis dit.

    Et qui sait ce qui se passera dans un an !!


  22. isa

Page 19 sur 19 ... 9171819