1. #1

    Messages
    193
    Likes reçus
    0
    Je grimpe dans l' avion, regarde une dernière (dernière vraiment ?) fois Vancouver puis je m'endors bien cassé par ma journée de 48 heures. A Dallas, rebelotte, 4 heures d'escale. Mais apparement il y a beaucoup moins de contrôle pour les voyageurs venant du Canada que d'Europe. On me laisse passer sans trop de problèmes ni de contrôle, contrairement à l'aller. L'avion a du retard, je m'affale dans un Canapé de l'aéroport en regardant CNN puis dors un peu. Je me reveille juste pour embarquer dans l'avion et je me rendors aussi sec. On arrive a Roissy avec encore du retard, probablement dû aux mauvaises conditions climatiques. Mais la France sous la neige vue du ciel reste assez chouette... Ce qui l'est un peu moins c'est le nuage de pollution qui entoure Paris. On le distingue tres clairement par beau temps. Mon frère m'attend a l'aéroport, a moitié endormi sur le Caddy, les conséquences du retard sans doute. Il faut que je lui saute dessus pour qu'il me reconnaisse... ayé je suis rentre au bercail.

    Paris me semble bien gris, un peu sale et vraiment tassé comparé a Vancouver, je redoute deja de prendre le metro... je sens que cette ville va me manquer rapidement quand même. Enfin j'ai pas vraiment le temps d'y penser, j'ai rendez vous avec les potes , la famille et la FAC. Tout s'enchaine très vite, trop vite peut être. J'ai jamais eu l'impression d'être parti très longtemps en fait, du coup Paris ne ma jamais vraiment manqué.

    Etant donné les 7 mois passé a Vancouver, les gens rencontrés, le boulot effectué je me dit que j'y retournais, pas pour y vivre éternellement mais encore juste passer quelques temps dans cette ville un peu excentrique, vraiment agréable à vivre et très cosmopolite.



    Ca va bien faire un mois que j'avais pas mis les pieds sur le Forum. Je constate qu'il y prend toujours plus d'ampleur et de contenu. Ca me plait de voir des articles de fond, merci myckeydine, lilou et les autres pour vos impressions.
    Apres avoir passé 7 mois a Vancouver, il etait temps que je rentre en France, non pas par choix mais c'est pour suivre 4 mois de cours et décrocher mon diplome.
    Alors comment résumer 7 mois d'experience vancouverites ?? difficile a faire mais je me lance.

    J'etais venu a la base pour faire mon stage de fin d'étude en informatique et pour bien sur améliorer mon anglais, mais également pour changer d'air car Paris et la vie quotidienne comme elle l'etait ces derniers mois en France, commencait serieusement a me peser.
    Il etait temps de changer d'air, voir autre chose, se rebooster.
    J'avais décider de partir a l'arrache sans trop prévoir mon voyage, pour vivre l'aventure avec un peu plus de piments.
    Mes premieres impressions en arrivant : une incroyable sensations de liberté, t'est pas content de ta vie actuellement ? rien t'empeche de la changer. Personne va te mettre des batons dans les roues si tu le veux vraiment. C'est énorme de se dire ca et de se le rappeller tous les jours.
    Apres un premiers mois en tant que touriste, a visiter la ville, Vancouver Island, voir les baleines et fait un paquet de rando sur la Sunshine Coast, j'ai commencé a démarcher pour trouver un boulot. Vancouver est réputée pour l'informatique, j'ai trouvé sans problemes.
    La j'ai vraiment eu de la chance de tomber dans une boite excellente.
    J'ai bossé avec des gars en or, qui non seulement était vraiment bon dans leur domaine, ce qui m'a permis d'apprendre beaucoup rapidement, mais ces gars sont vraiment devenus des bons potes, toujours pret pour aller boire une mousse ou skier apres le

    J'ai eu de la chance aussi de trouver une collocataires vraiment gentille, qui m'a vraiment aidé lors de mon arrivée pour m'indiquer les bons plans dans la ville.
    Mais ce que j'ai apprécié par dessus tout, c'est l'aventure humaine que j'ai vécue. J'ai rencontré un paquet de gens, bien plus qu'en 3 ans a Paris. Vancouver est tres cosmopolite et il est facile de rencontrer des sud-americain, des europeens de partout et des australiens et des francais aussi, excellent, ouvert et a la cool. Mais pourquoi je rencontre pas les memes en France ??

    C'etait vraiment une experience énorme qui donne bien envie de repartir. Etant donné que le boulot dans lequel j'etais m'a fait une vraiment bonne proposition pour m'embaucher, j'y retournerais peut etre en septembre.
    Je suis vraiment partagé aussi par l'envie d'aller voir comment les choses se passent dans d'autres pays. La encore il va falloir faire un choix...

    Tout ca pour dire au final que les voyages, c'est quelques choses qui nous construit, mais qui j'ai l'impression détruit par la meme occasion... J'etais parti avec des certitudes, je reviens avec des doutes... En plus des questions habituelles, il faut maintenant savoir ou on veut vivre et comment on veut mener sa vie... je suis curieux d'entendre vos reflexions a ce sujet.

    Par ailleurs j'aimerais un peu casser un mythe qui est assez repandu a propos du Canada.
    C'est un pays beau, riche et vraiment agréable a vivre... toutefois j'ai rencontré aussi des gens qui avait eu des experiences plus douloureuses et qui refletent l'envers du décor.
    J'ai été surpris par le nombre de personnes travaillant clandestinement, ou dans des conditions précaires, a Vancouver.
    Il faut savoir que l'argent domine quand meme vraiment les relations.
    Le salaire minimum (8 $/heure) est extremement faible pour un cout de vie assez élevé. Beaucoup de gens travaillement au black histoire de toucher un peu plus, mais dans des conditions vraiment pourries. Leur employeurs les exploitent vraiment, et hesitent pas a les entuber si l'occasion se présente.
    Par ailleurs, le systeme de santé est vraiment pourri, pour ceux qui ne peuvent pas se payer une mutuelle complementaires n'ont pas vraiment acces au soins. C'est d'ailleurs assez paradoxal, mais en France on critique notre systeme de santé, alors que j'ai vu dans un article de journal que les responsables politiques de de la Colombie Britannique veulent s'en inspirer pour ameliorer le leur.
    Concernant les relations avec les canadiens, ou soyons franc les canadiennes, celle ci sont quand meme assez basées sur l'argent. Si tu as une belle voiture, des jolie fringues et que tu as de quoi les entretenir c'est vraiment plus facile D'une facon général, j'ai trouve les canadiens assez sympa, conviviaux mais quand meme superficiel (attention c'est mon avis, pas une généralité). Les seuls avec qui j'ai bien accroché c'est par l'intermediaire du boulot, avec les autres on restait pas en contact.
    Bref le Canada, c'est vraiment bien si on est plutot aisé...

    Merci d'avoir lues mes impressesions sur ce post un peu long, je suis impatient de connaitre les votres et merci a tous pour vos contributions sur le forum, ej vais essayer d'etre plus présent maintenant que je suis rentré.

  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !
  3. #2
    Avatar de charlye
    Charlye 39 ans

    Messages
    1 807
    Likes reçus
    42
    Sympa ton récit, on espère que tu arrives à bien encaisser le retour et le décallage horaire. Pour ma part quand je suis revenu de Toronto, j'étais trop heureux de me retrouver Roissy et Paris!!

    Ca fait plaisir de voir que tu t'es éclatée au Canada. Pour ce qui est du coté travail et conditions au Canada, c'est peut être parce que c'est le coté Anglais. A Mlt et à Qc, ça me parrait moins froid, moins superficiel. Le rapport entre les personnes étaient totalement différentes du coté Anglais et du coté Français.

    :merci: pour ton récit etBienvenueeback in Paris

  4. #3
    Avatar de stephanie
    stephanie 46 ans

    Messages
    128
    Likes reçus
    1
    Cleeeeem, cool de te lire ! Je pense que tu as plutot bien decrit Vancouver Bon tu as zappe les filles les seins a l'air dans les boites mais bon ! Sinon, concernant le cote superficiel des vancouverites, tous les francais ici depuis tres longtemps m'ont dit la meme chose... Ici, les gens viennent du monde entier, et repartent, ce qui rend les choses difficiles pour rencontrer de vrais canadiens (par contre des francais des australiens etc, la, pas de souci).
    sinon, pour la secu sociale, je crois qu'en France, c'est le seul truc dont on est fier, compare aux autres pays...
    Pour finir, ici il s'est remis a pleuvoir, neeee marre ! Mais sinon, rien d eneuf depuis ton depart : crepes party franco-australiennes, boites, beaver, et boulot bisous

  5. #4
    Avatar de Janet
    Marlène 46 ans

    Messages
    2 007
    Likes reçus
    10
    Sympa ton récit, on peut dire que tu as eu de la chance : bon boulot, collègues et coloc sympas, je comprends que t'aies envie d'y retourner... et plus je lis les récits sur Vancouver plus j'ai envie d'y aller faire un tour !
    Quoiqu'il en soit bon retour en France !

  6. #5

    Messages
    169
    Likes reçus
    0
    Bonsoir,
    Ton recit est tres objectif et retrace exactement ce que j'ai ressenti en me rendant dans l'ouest canadien. Un peu chauvin et limite faux le canadien !! mais tellement ouvert et fonceur dans ses decisions qu'on en oublie le reste.

    Le probleme avec ce pays, c'est que quand on y a gouté, on a du mal à s'en passer, et surtout à recommencer a vivre en France ou tellement de choses sont etriquées et de gens coincés.

    L'etat d'esprit dans lequel tu es, reposant sur des doutes et des questions existentielles, je le connais bien car je navigue dans les memes meandres depuis le mois de mai dernier, et je n'avance que pour repartir.

    Ceci dit, bon courage pour ton retour en France et pour la reprise de tes etudes.

  7. #6
    Avatar de Lilou
    Julie 35 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    13 792
    Likes reçus
    4 866
    Je suis encore là mais j'ai vécu à 100% la lecture de ton post et notamment ce passage:

    Tout ca pour dire au final que les voyages, c'est quelques choses qui nous construit, mais qui j'ai l'impression détruit par la meme occasion... J'etais parti avec des certitudes, je reviens avec des doutes... En plus des questions habituelles, il faut maintenant savoir ou on veut vivre et comment on veut mener sa vie... je suis curieux d'entendre vos reflexions a ce sujet.
    Je suis arrivée avec la certitude de vouloir vivre ma vie, parler anglais, rencontrer des gens et tout et tout, ok c'est fait, au jour d'aujourd'hui, je suis comblée par ce PVT, après des choses difficiles, c'est peut être aussi pour ça que je suis aussi comblée d'ailleurs... En parallèle, mes questions sur moi, mes choix d'avenir (voyages? études? Quelles études? Où? Arrêter les études définitivement? Choix suicidaire?), tant de questions qui me torturent et qui me font me sentir perdue...
    Certains m'ont vu dans des états de stress pas possible, "ça va pas le travail", "ça va pas avec Mat", "t'as pas le moral"...c'est même pas ça, mes questions sont aujourd'hui bien au délà de certaines questions futiles que je pouvais me poser un peu plus tôt, en arrivant, aujourd'hui, il s'agit de ma vie, de ce que je veux faire ou ne pas faire, alors on me dit que j'ai le temps, que je suis jeune, oui c'est vrai, j'en suis contente, mais je ne veux pas tout gâcher, voilà tout, alors peut être que mes 6 mois restants vont m'aider dans mon questionnement, à suivre...

    Tu m'as tendu la perche en disant
    je suis curieux d'entendre vos reflexions a ce sujet.
    et je l'ai attrapée
    Trés bon post en tout cas, je suis contente de t'avoir lue!

  8. #7

    Messages
    2 123
    Likes reçus
    19
    Un post comme j'aime en lire!
    Merci

    Pour ma part le retour en France approche à grand pas....Et oui des études à reprendre également!!! Pour l'instant pas trop le temps de penser à la routine parisienne et à ce qui a changé de ma vie. Entre le boulot, les soirées entre potes et la venue de mon fréro dans quelques jours....Je n'ai pas le temps de penser à ça...et heureusement!
    Mais une chose est sûre! Comme toi, le retour sera plus dur que je ne me l'imaginais...Ces 7 mois au Canada, ces rencontres, ces paysages, ces premiers pas dans la vie active m'ont changé....c'est certain! J'ai peur de ne plus aimer Paris. J'ai peur de ne plus m'y sentir chez moi...D'être à l'étroit comme tu le dis....pourtant Paris me manque....j'y pense tout les jours....
    On verra bien à mon retour...mais je pense que les choses que l'on vit ici nous change à jamais...Sûrement comme toi une envie encore plus forte de découvertes!!!! Aussi bien de la France que de l'étranger...l'envie de profiter pleinement de toutes les beautés et merveilles que nous offre la vie...

    Encore merci pour ton post!

  9. #8
    Avatar de Delph
    Delphine 39 ans

    Location
    Saint-Hubert, QC, Canada
    Messages
    4 186
    Likes reçus
    77
    Clément tu as ouvert la voie à des tas d'autres réflexions avec ton post plein de vécu!
    Pour ma part, je suis restée 9 mois au Québec, à vivre des moments ordinaires et extraordinaires loin de toutes mes attaches françaises. QUand je suis revenue le plus dur à été cet effacement rapide de ce que j'avais vécu. Personne n'était là pour savoir exactement à quel point c'était bien et bouleversant cette année à l'étranger. L'entourage se réhabitue très vite à te voir, la routine reprend alors que toi tu as des paysages, des accents plein la tête.
    Au final, c'est comme si cette année n'avait existé que dans un petit coin de mon esprit, comme un rêve. C'est pour m'assurer que ça a bien existé et en profiter encore plus et encore plus longtemps que j'ai décidé de repartir. "Je reviendrai à Montréal..."

  10. #9

    Messages
    828
    Likes reçus
    13
    Partager nos expériences, nos impressions, c'est l'une des pierres angulaires de ce forum.
    Outre le fait qu'il nous apporte de la documentation, des bons plans et un tas d'éléments pratiques, l'aventure humaine ( avec tout ce que cela implique ) rejaillit comme un des éléments centrals de notre voyage, et à la lecture de ton message, c'est encore plus vrai.
    Comme disait Arnold et Willy " faut de tout pour faire un monde ".
    Ils avaient un peu raison les bougres.
    Je me rappelle de l'excitation avant le départ, des proches que l'ont quittent et de toute une foule de sentiments qui évolue au fur et à mesure que notre voyage progesse.
    On passe par différents stades, plus ou moins agréables, on se remet en question, on se questionne, et au bout du compte, on en apprend beaucoup, sur les autres, sur le genre humain, mais surtout sur nous.
    Les voyages forment la jeunesse, comme on dit, je rajouterais que les voyages, avec tout ce que cela implique, nous construisent, et ce, peu importe son âge ou sa condition.
    Mais, et là je te rejoins un peu, ils nous déconstruisent aussi, on apprend à se déconstruire, ou tout du moins, à remettre en cause des acquis, des certitudes, à apposer des réponses plus ou moins précises à des questions que l'on ne se posait pas forcément avant.
    Que ce soit à n'importe quel niveau, je pense que l'on apprend jusqu'à notre dernier souffle, on se sent comme dans une barque sur l'eau, la mer est parfois agitée, parfois calme, et l'on entrevoit le bout du rivage à force de caractère, d'humilité mais aussi de volonté, tout en ayant à l'esprit que Dame Nature est une sacré coquine, imprévisible et joueuse.
    Nous sommes ce que nous sommes, ce que nous voulons être, la chance, le destin, peut importe comment vous l'appelez intéragit, parfois, mais nous sommes tout de même maître de notre destin.
    C'est pourquoi, j'essaye d'être au maximum en accord avec les décisions que j'en prends au jour le jour, et ne pas regretter la veille, le passé: vivre avec le passé et ne pas vivre dedans, comme une sorte de nostalgie qui nous bloque parfois.
    Les incertitudes nous habitent, que ce soit ici ou ailleurs: c'est pour cela que je ne redoute pas le voyage retour, la France est je trouve un merveilleux pays, et malgré certaines imperfections ( quel pays n'en a pas ), nous avons la chance d'y vivre et d'y retourner.
    On prend conscience de beaucoup de choses quand on se trouve éloigné, on relativise, et certaines choses nous paraissent futiles alors que sur le moment, on en faisait toute une montagne.
    Et on prend surtout conscience de notre attachement, pour des personnes , des lieues.
    Trouver sa voie prend du temps, c'est sûr, mais c'est surtout le chemin qui nous y mène qui nous construit le plus.
    Donc je te souhaite bon retour, et à bientôt, ici ou ailleurs.

  11. #10

    Messages
    193
    Likes reçus
    0
    Mon retour en France n'a pas été si difficile que ca, parce que j'ai encore un peu l'impression d'etre la bas a vrai dire
    En rentrant ici, y'a pas grand chose qui me manquait, a part le fromage, car ces 7 mois sont passés assez vite, et au final j'ai eu l'impression detre parti en vacance un mois a l'etranger.
    Alors bien sur, on se rend compte qu'on a manqué des trucs, des potes qui ont des gamins, des gens qui disparaissent, des difficultes a se rehabituer aux claviers azerty...
    Je me suis meme surpris a demande a la boulangere comment elle allait, elle m'a regardait bizarrement, puis a fini par repondre avec le sourire... merde c'est pas pareil ici, mais en remuant un peu les parisiens on se rend compte quils sont moins froid qu'ils ont ont l'air.
    Je considere un peu ce retour comme la suite du voyage, je pense que je vais pas tarder a repartir une fois les etudes terminees en juillet. Vancouver a nouveau pourquoi pas, l'amerique du sud ou bien l'australie ?? allez j'ai encore quelques mois pour choisir.

    Profitez vraiment du trip quand vous etes sur place, eteignez le pc et sortez c'est magique

    Haha Steph, je compte sur toi pour me raconter tes folles nuit sur Granville Street :P

  12. #11

    Messages
    15
    Likes reçus
    0
    slt Clément !
    Je pense que l'on s'était rencontré à Vancouver, sur Granville ou une autre rue, dans une espèce d'auberge de jeunesse assez douteuse d'ailleurs... le jour de ta Grande Recherche d'une Room et puis du coup tu avais trouvé ton bonheur sur un canapé-lit !!
    Je sais pas si tu te rappelles de moi ?... du coup moi je suis repartie à Montréal (avec mon frère), ça fait pratiquement 9 mois que j'y suis et j'adore la vie ici, tellement... que j'ai demandé ma Résidence Permanente et biensur passage oblige à Vancouver !! "J'ai vraiment kiffé !! lol"
    En tout cas, j'ai vu en te lisant que tu t'y es plût là-bas et que ton stage t'as permis de progresser, c'est cool pour toi, en tout cas, j'te souhaite bonne route pour la suite de tes événements !
    Byye
    Séverine

  13. #12
    Anonyme
    Merci Clem c'est vrai que come le dit Kamel, les témoignages apportent beaucoup au site donc un grand merci à tout ce qui y contribue.

  14. #13
    Avatar de stephanie
    stephanie 46 ans

    Messages
    128
    Likes reçus
    1
    Clem, On va calmer un peu Granville St je pense, on en a marre ! Pi surtout, Ezra repart a Adelaide la semaine prochaine normalement (sauf sil decale encore son voyage pour moi :-) ), on va calmer les sorties apres... (ouiiiinnn)

  15. #14

    Messages
    193
    Likes reçus
    0
    Sympa d'avoir de tes nouvelles Severine, apparement c'etait pas la joie a Vancouver lorsque je t'ai croise. Apparement t'accroche bien Montreal, tant mieux c'est aussi une chouette ville.

    Stephanie, je te crois pas une seule seconde quand tu dis que tu vas ta calmer niveau sortie.
    C'a m'etonerait qu'a moitie que ton prochain message soit posté depuis l'australie... mais qu'est-ce qu'il t'as fait Ezra ?

  16. #15
    Avatar de lylie
    Lylie

    Messages
    323
    Likes reçus
    4
    Hi Clem, sympa ton récit... peut être vas tu opter pour l'Australie ou la Nelle Zélande comme prochaine destination!
    Moi jsuis pas partie au Canada que j'espère déjà suivre un autre PVT après celui là car des potes qui ont fait le WHV Australie m'en on dis que du bien

    See U

  17. #16

    Messages
    20
    Likes reçus
    0
    Ah clement!
    Concernant les nuits vancouveroises, il y a une nana qui a refait du topless au buffallo, et forcément, j'étais déjà parti. Donc prochaine fois je reste jusqu'à la fermeture!
    J'espère que ta soutenance s'est bien passée ainsi que ton retour. Réfléchis bien à ce qui t'offre à toi, mais un boulot payé comme selui qui t'attend....ca se refuse difficilement (je dirai pas combien, il y a des francais qui lisent)!
    A pluche

  18. #17

    Messages
    97
    Likes reçus
    0
    Vos témoignages m'embarquent dans un rêve, car je me reconnais dans vos témoignages surtout le début...pour ma part mon départ s'annonce dans 2 mois et demi ( à londres en premier ) et c'est la que j'angoisse à la fois même si tout est prévu, planifier, je suis organiser sur mon expatriation, je ne part pas à l'aveuglette mais c'est à la fois dur d'anticiper les réactions de quitter tout ce que j'ai en france .. ect.. c'est quelque chose que jappréende même si ce qui m'attend est magnifique; je vit encore chez mes parents j'ai 19 ans, et j'ai soif d'aventure, les atmosphères anglophones m'on toujours grandement ébloui et attiré, et j'ai un but précis c'est devenir bilingue et revenir avec un vaincu humain et des experiences tout comme vous tous, d'ailleur je félicite tous ceux qui on eu le courage de partir du jour o lendemain de cette douce france; pour ceux qui sont pas o courant voici mon futur planning :

    londres : 29 juin au 14 décembre
    Toronto : 15 décembre a fin juin 2007

    je me devais de réagir à ce topic qui m'a vraiment emballé en le lisant, car quand je regarde vous avez quasiment que du positif à y dire et c ça qui est fantastique.
    ET puis à bientot ayeles en tant que pvtistes j'espère!! mon coeur palpite à l'attente du verdict !

  19. #18

    Messages
    5
    Likes reçus
    0
    Et bien cher Clement, je suis tres heureuse de lire de tes nouvelles. Mon retour approche egalement puisqu'il ne me reste plus que 2 mois à Vancouver.
    Je ne me suis pas encore habitué à ce que tu ne sois plus là et a chaque fois quil y a une soiree, je veux composer ton numero pis jme dis "flute il est plus la". Ca m'est arrivé hier soir; avec Mika on voulait tappeler pour feter la Saint-Patrick ! Huge event here !
    Je ferais mon bilan de mon année ici, une fois de retour. Vancouver me plait enormement et jaurais passé dexcellents moments mais il y a certains aspects negatifs qui font je ne me vois pas faire ma vie ici. Ces aspects là, on les remarque seulement apres 9 mois.
    A bientot

  20. #19

    Messages
    64
    Likes reçus
    0
    Merci pour tous ces retours d'expérience, c'est très enrichissant. Pour ma part, souhaitant aller du côté de Vancouver mais ne la connaissant qu'à travers des témoignages, je suis très contente d'avoir un retour sur cette ville.

    Vos témoignages me rappellent les sentiments mitigés que j'ai eu à mon retour des Etats-Unis en 2000. J'étais excité à l'idée de découvrir ce pays et mon séjour de 4 mois m'a permis de voir ses bons et mauvais aspects. Ca m'a permis aussi de comprendre qu'il existe plusieurs types de voyages et qu'en fonction de ce qu'on recherche il n'est pas toujours besoin de partir loin ou longtemps pour être dépaysé.

    A l'heure actuelle, bien qu'ayant eu mon PVT et faisant mes démarches pour le départ, je me pose encore la question d'avoir fait le bon choix ou non et j'ai de plus en plus de doute sur ma destination (Vancouver= c'est beau certes et puis? Toronto=actif, plus d'opportunité au niveau travail?). Bref je pense que d'autres doivent être dans le même cas.

  21. #20
    Avatar de Nathou
    Nathalie 37 ans

    Messages
    88
    Likes reçus
    4
    J'ai un peu vécu la meme chose dans le sens ou j'ai passé deux ans et demi aux US. Comme tu dis, ca permet de voir les bons et les moins bons aspects, mais c'est la tout l'interet de bouger...
    De retour en France depuis Octobre, je prepare mon depart pour Vancouver et je pense que comme partout, y a des bons et des mauvais cotes... Fonce a Vancouver et si apres quelque temps tu en as marre, fonce a Toronto; on est en Amerique du Nord et tu n'auras pas les pieds et mains lies
    Bonne preparation... et RDV a Vancouver?