1. #1
    Avatar de Lord_Coconut
    Nathan 27 ans

    Location
    Canmore, AB, Canada
    Messages
    52
    Likes reçus
    81
    Il y a un peu plus d'une semaine, je déprimais au fond de la chambre de mon backpacker de Townsville, en me demandant si j'allais un jour trouver un travail. A l'heure où j'écris ces lignes, je ne déprime plus, mais j'ai un putain de mal de dos. La raison, c'est que j'ai trouvé un travail de « Zucchini Picker ». Autrement dit « ramasseur de courgette »(c'est carrément moins classe en français).


    Tout à commencé par une annonce sur gumtree qui a attiré mon intention par l'inscription en gros de la mention « cette annonce s'adresse au NON SMOKERS uniquement ».L'annonce provient d'une ferme de Clare, une ville à quelques kilomètres de Ayr, qui cherche deux zucchini picker.

    J'envoie un mail, sans vraiment y croire, pensant qu'il restera sans réponse comme 95% des mails que j'ai envoyé jusqu'ici. Autant vous dire que j'ai été plutôt surpris de recevoir une réponse d'une certaine Anna m'envoyant les détails du travail en question (salaires,heures, logement, etc...), tout en précisant à nouveau que ce job est uniquement destiné aux NON SMOKER. Elle me demande si je suis toujours intéressé, ce à quoi je répond par l'affirmative. Je reçois dans la foulée un formulaire me posant de multiples questions sur ma santé, mon expérience, mon niveau d'anglais...
    Je prend bien soin d'oublier de mentionner mes allergies aux fruits et au pollen, et ajoute que mon anglais est « fluent » et je pratique une activité physique régulière (marcher toute la journée pour déposer des CV peut s'apparenter à une activité physique régulière).
    A chaque page, le formulaire précise à nouveau que ce travail est uniquement destiné aux NON SMOKER, et que si quelqu'un se fait prendre en train de SMOKER, il sera viré sur le champ. Plus j'en apprend sur ce travail, plus je me réjouis d'être NON SMOKER.

    Une fois le formulaire rempli, j'envoie le tout, tout en me disant qu'elle a surement envoyé ce même formulaire à des centaines de backpackers et que les deux heureux élus seront surement des anglo-saxons ayant déjà fait leur preuve dans le fruit-picking. Un mois de recherche d'emploi, ça a de quoi vous rendre pessimiste. C'est sans doute pour cela que j'ai eu du mal à croire quand cette Anna m'a appelé pour me demander d'être présent dans sa ferme dès demain (et aussi pour savoir si j'étais bien NON SMOKER). Elle me donne aussi le numéro de son fils censé venir me chercher quand je serais à Ayr.

    A peine ais-je raccroché, que je file au Woolworth le plus proche pour me faire des réserves de nourriture pour 1 semaine (le super marché le plus proche de Clare est à Ayr, à plus de 30 minutes de route et un bus fait le trajet entre les deux villes toutes les semaines). Le lendemain matin, je me retrouve pour la troisième fois depuis que je suis en Australie, sur le bord de la route, avec une pancarte marqué « Ayr »et un regard suppliant à destination des voitures et des camions qui me passent devant sans même me calculer.

    Après 30 minutes d'attente, un sympathique Australien me fait monter dans son 4x4. Il ne va pas à Ayr, mais me propose de me déposer à un meilleur spot pour faire du stop. Au fil de la discussion, je lui dis que je j'ai un trouvé un travail à Clare. Coup de bol, lui aussi. Pas besoin d'aller à Ayr pour ensuite appeler le fils d'Anna. Je mesure ma chance en arrivant à Clare, qui n'est pas à proprement parlé une ville, mais plutôt un pâté de maison quasi-déserte. Comme dirait un ami proctologue : « j'ai vu beaucoup de trous dans ma vie,mais des comme ça, jamais ! ». Je débarque donc dans la ferme, là ou une poignée de backpackers s'affairent à faire tenir une petite dizaine de courgette dans des boites de cartons. Je suis ensuite accueillis par Anna, qui me conduira dans mon nouveau logement. A savoir un préfabriqué de trois mètres sur trois,meublé de deux lits et de deux armoires. Mon premier jours de travail sera le lendemain.


    Je n'en dit pas plus sur ce me premier jour, car mon expérience de zucchini picker sera le sujet de mon prochain article. Tout ce que je peux dire c'est que c'est chiant,répétitif, dur et que j'ai mal au dos, aux jambes et aux pieds.Mais une chose est sur, c'est 100 fois plus intéressant que de chercher un travail. Je suis définitivement mieux, dans mon préfabriqué, au milieu de nul part, à ramasser des zucchinis, qu'à Cairns en train de chercher un boulot.


  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !
  3. #2
    Avatar de Marie
    Marie 33 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    32 912
    Likes reçus
    9 535
    Message de Lord_Coconut
    Il y a un peu plus d'une semaine, je déprimais au fond de la chambre de mon backpacker de Townsville, en me demandant si j'allais un jour trouver un travail. A l'heure où j'écris ces lignes, je ne déprime plus, mais j'ai un putain de mal de dos. La raison, c'est que j'ai trouvé un travail de « Zucchini Picker ». Autrement dit « ramasseur de courgette »(c'est carrément moins classe en français).


    Tout à commencé par une annonce sur gumtree qui a attiré mon intention par l'inscription en gros de la mention « cette annonce s'adresse au NON SMOKERS uniquement ».L'annonce provient d'une ferme de Clare, une ville à quelques kilomètres de Ayr, qui cherche deux zucchini picker.
    Félicitations Nathan pour ton emploi de Zucchini Picker (wachement plus classe en effet ).
    Bon courage pour les courbatures et/ou les ampoules. C'est cool que tu ais FINALEMENT réussi à trouver ce taf !

  4. #3
    Avatar de Lilou
    Julie 34 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    14 471
    Likes reçus
    4 773
    Message de Lord_Coconut
    Comme dirait un ami proctologue : « j'ai vu beaucoup de trous dans ma vie,mais des comme ça, jamais ! ».
    LOOOOL ! Bon en tout cas, de te savoir tout près de ma chère p'tite ville de Home Hill où j'ai passé tant de mois géniaux, ça me rend toute nostalgique

    Enjoy le picking !

  5. #4
    Avatar de AmandineRst
    amandine 26 ans

    Location
    Antibes, France
    Messages
    56
    Likes reçus
    19
    Comme dirait un ami proctologue : « j'ai vu beaucoup de trous dans ma vie,mais des comme ça, jamais !

    C'est sûrement la phrase la plus drôle et bien placé que j'ai pu lire au cours de ma vie. Tes textes me font toujours autant rire !


  6. #5
    Avatar de Choc59
    Fanny 32 ans

    Location
    Sydney, Nouvelle Galles du Sud, Australie
    Messages
    13
    Likes reçus
    4
    Haha! j'ai vu cette annonce, et j'y ai répondue au moins 3 fois, sans jamais de réponse ! Aujourd'hui, grâce à la personne chez qui on a fait du wwoofing et qui nous a introduit auprès du patron, on travaille dans une exploitation de pastèque et canne à sucre près de Ayr

    courage pour les zuchinis, car il parait que c'est l'un des legumes les plus pénible à picker (oui, oui, il n'y a pas que les pumpkins ou watermelons qui font souffrir)