1. #1
    Avatar de Luceid
    Philippe 35 ans

    Location
    Alice Springs, Territoire du Nord, Australie
    Messages
    7
    Likes reçus
    18
    Bonjour à tous,

    Voilà une semaine que je suis arrivé en Australie. Je vous rapporte mes impressions pour ceux que cela pourrait intéresser ou aider. Je préviens à l'avance que mon récit est assez différent des happy stories que l'on vend par dizaines sur le web. Loin des récits, l'Australie, c'est génial, faites-le, je tiens à rendre une copie réaliste.

    Je préviens aussi aux modérateurs que je pourrais citer quelques noms ou marques. Je n'ai pas vu que c'était interdit dans les règles du forum. Si c'est le cas, je m'en excuse par avance.



    Je suis arrivé à Perth le 16 novembre, la plus grande ville du Sud-Ouest. Premières impressions en descendant de l’avion… c’est déjà le boxon. Je pensais pouvoir me débrouiller en anglais après 3 années de cours particulier d'anglais. Je comprends difficilement ce que les gens disent, enfin ceux qui ne font pas l’effort d'articuler. Et inversement, l’accent français, ça devient du « what ? I don’t understand. Can you repeat please ? » en face, comme un service téléphonique qui vous redirigerait vers une hotline en Inde. Sans m'avancer, je peux affirmer avoir un niveau correct en anglais. Mais la façon de prononcer certains mots change considérablement d'un pays anglophone à un autre.

    Une vendeuse me dit que cet objet me coutera 50$, "fiffe-ti" en britannique et "sirse-ti" en australien. Que l'on confondrait avec 30, "soeur-ti" en britannique. Et je vous parle d'une personne qui articule là. Je vous laisse imaginer une personne qui ne veut pas faire d'effort.

    Ne partez pas sans prendre des cours d'anglais. Ne pensez pas, je vais apprendre sur le tas. Si certaines y arrivent, beaucoup vont souffrir, surtout si vous sortez des grandes villes

    Les cours ne vous prépareront pas à cet accent, mais ils limiteront la casse. Il y a 2 français dans mon hôtel qui ont un niveau très très faible. Tant qu'ils sont dans un secteur où la communication n'est pas importante, ça va. Pour ma part, je comprends quand même une bonne partie des gens que je rencontre… pour le moment, car c’est une grande ville. Par contre eux me comprennent moins bien. Hahahaha. Ca rigolera moins dans la brousse.


    Bon, le service d’immigration passé, je sors de l’aéroport climatisé. Les portes s’ouvrent et grosse bouffée de chaleur. Eh, oui, c'est l'Eté ici. Bref, il fait beau, il chaud et il y a des palmiers à l’entrée… Normal. Bon, après 18 heures de vol et 3 dans les aéroports, je n’ai qu’une envie, c’est de me poser dans un hôtel. La question, c’est comment on fait pour aller en ville ? Ca sent la préparation de fou ça. :x


    Eviter d'arriver un Dimanche

    Bah oui, parce qu’on est Dimanche et que la navette vers la ville ne passe qu’à 18h quand il est 14h devant le panneau d’affichage sous un soleil de plomb. Ca commence déjà à sentir la lose. Eh bien non ! Grâce à ma chance légendaire, je tombe sur une petite dame qui s’est aussi plantée et a oublié qu’on était Dimanche. Elle me propose de prendre un taxi ensemble et de payer moitié-moitié. « Share a taxi », comme ils disent. La chance quand tu ne sais pas où tu vas et très sympa de sa part.


    Essayer de trouver un hôtel avant d'arriver en Australie

    Bien que ce ne soit pas difficile d'en trouver un sur place. Dans ce cas pourquoi outre la fatigue ? Je suis au moment d'écrire au Perth YHA hotel. YHA est une chaine d'hôtels pour backpackers, donc vous. Pour ma part, je paie 40$ la nuit. Mais le YHA de Perth offre une nuit gratuite et une carte de fidélite qui réduit le prix de chaque nuit si vous prenez une semaine complète à votre demande. Demande 5 jours + 2 jours et pas de réduction. En me renseignant, j'aurai déjà économisé une nuit.


    Arrivé à l’hôtel, je prends donc une chambre et cherche au moins cher. Bah, oui, 40$, 35€, c’est du low cost pour eux. Donc chambre à 4 façon auberge espagnole : Moi, un Italien, un Sud-Coréen et un Australien. L’auberge n’est pas si espagnole que ça, je n’en pas encore vu un à ma connaissance. Des Japonais, des Coréens, des Irlandais, des Allemands, des Italiens et des Français… mais pas d’Espagnols. Vous pourrez trouver moins cher, mais ce prix est justifié car cet hôtel est situé en centre-ville, donc proche de tout ce dont vous pourriez avoir besoin pour votre 1ère semaine.

    Jusque-là, ça a l’air d’aller… en théorie. Mes voisins de chambre sont plutôt discrets et à fond dans leurs occupations. Je passe mes premiers jours seul. L'hôtel ressemble plus à quand j'allais en boite d'intérim avec des jeunes en recherche de travail qu'une ambiance déjantée working holiday fêtarde qu'on veut nous vendre.

    Au début le tourisme en Australie, c’est rigolo. Il y a des filles en shorty… et il y a des filles shorty. Non, mais j’ai vu d’autres choses aussi. Hého, il y a des filles en mini jupes aussi. Les filles s’habillent super sexy ici sans qu’elles soient regardées de travers. Et il vaut mieux s’habiller court quand il fait chaud. Outre ça, j’ai été voir le grand aquarium local, l'aqwa aquarium de Hillarys, bien sympa si vous avez un peu de fonds.


    Bien entendu, j'avais la flemme de cuisiner, donc je vais manger Japonais le premier jour. Bah oui, pourquoi aller si loin pour aller manger asiatique ? En fait, c’est ce qu’il y avait de moins cher tout en étant bon. Sacré Chinois, ils sont partout. Le nombre de restos japonais et coréens à Perth…


    Woolworth, Woolworth, Woolworth

    Les premiers jours, vous serez tentés d'essayer quelques restos. On est là pour découvrir non ? Mais vous serez vite amenés à surveiller votre argent. Woolworths est une chaine de supermarchés qui vend de la nourriture à très bon prix. Guettez les promotions et vous pourrez manger correctement pour 4€ / jour, environ 5$. On peut faire moins, si vous vous gavez de noodles en promotion. Mais pas sur que votre corps apprécie à long terme.
    N'achetez rien dans les épiceries locales, sauf cas d'urgence. Les prix pratiqués sont beaucoup plus élevés que dans les Woolworths. Vous pouvez faire un tour dans les épiceries asiatiques si vous voulez pousser le vice jusqu'au bout. On peut trouver des trucs encore moins chers. Mais on parle en centimes là. Enfin, les pros en économies se reconnaitront.


    Les joies de l'alcool... ou pas

    Après 4 jours de promenade en solo, ça commence à peser et à me déprimer. Je fais la connaissance d’un Australien de passage qui me propose d’aller prendre un verre. Bien entendu je ne bois pas d’alcool en temps normal. Comme je commençais à déprimer, j’accepte. On rencontre un Irlandais dans un bar dans la foulée qui me paye un verre… Puis les gars continuent de me servir des cocktails les uns après les autres tout en refusant que j’en paie quelques un. Vu qu’on est bien chaud, on commence une tournée des bars… en faisant hello à tout les passants tout en changeant de taxi.

    Arrivés dans un autre bar, on se rend compte qu’on a perdu l’Irlandais en chemin…
    Les joies de l’alcool… Je décide de renter pour limiter les dégâts. R., l’Australien, me suit à contre cœur. Sauf qu’avec presque qu’une dizaine de verre, il commence à être mauvais. En enchainant les taxis, on se rend compte qu’on ne sait pas où on est. Le pire reste à venir… R. devient ronchon et refuse de bouger tant qu’on ne décidera pas de quelle direction prendre à chaque croisement à pierre-papier-ciseau…

    Après quelques croisements (beaucoup), je repère les alentours de l’hôtel. Sauf que R. veut encore parier. Il parie que si je me trompe, je devrai rentrer nu à l’hôtel et si non, ce sera lui… Bon, je ne l’écoute pas dans son délire, pensant qu’il plaisante. Sauf qu’en lui montrant l’hôtel que l’on voit au loin, il se déshabille et marche nu dans la rue en faisant coucou à tout les passants. Heureusement qu’on n’a pas croisé la police.

    Bon, ce serait presque bien si c’était terminé... Je me réveille au milieu de la nuit, décalage horaire persistant, sur mon lit superposé, dortoir à 4 lits, et je vois R. dormant comme un prince à même le sol, sur le ventre, visage face au sol, les bras bien parallèles au corps... Puis il se lève dans son sommeil alcoolisé et rampe jusqu’au lit sous le mien, celui de l’Italien qui n’a rien demandé… XD
    L’Italien renoncera à le faire bouger et échangera de lit cette nuit.
    R.passera le lendemain au lit avec la gueule de bois et le regard gêné en croisant l’Italien.


    Et finalement, après 6 jours de lose, je trouve une offre en helpx. Direction Kendenup dans un vignoble entre Perth et Albany où je vais m’essayer aux joies du marquage de moutons et à la vigne…

    Sur le coup, je n’ai pas rigolé. Et personnellement, j'ai bien déprimé la 1ère semaine. Même si j'ai rencontré un type super drôle à l'hôtel. Non pas R. mais un autre australian qui connait un certain nombre d'insultes en français et avec un accent australien terrible. Je peux vous dire que ça suprend d'entendre quelqu'un injurier en français quand on ne s'y attend pas.

    Avec le recul, c’est une façon peu commune de commencer un voyage… Attendons de voir comment se passe la 2ème semaine. Mon Dieu, encore 51 à faire, en espérant qu’il ne passera pas d’autres trucs bizarres et que personne ne mettra le feu à la ferme où je vais. :x


    Voilà, bon voyage à vous. En espérant que vous n'ayez pas un début aussi chaotique que le mien. Essayez de partir avec quelqu'un, ça évite ou diminue la période déprime du début.


  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !
  3. #2
    Avatar de Helene
    Hélène 2 ans

    Location
    Vancouver, BC, Canada
    Messages
    14 061
    Likes reçus
    7 614
    Message de Luceid
    Voilà, bon voyage à vous. En espérant que vous n'ayez pas un début aussi chaotique que le mien. Essayez de partir avec quelqu'un, ça évite ou diminue la période déprime du début.
    Merci beaucoup pour ce retour sur ton arrivée en Australie.
    Non seulement y a pas de soucis avec les marques/noms que tu as utilisés mais en plus tous les conseils que tu donnes sont très avisés et on le répète assez souvent.
    Bien préparer son départ et son arrivée, c'est très important. Mal commencer son expérience ça peut pousser certains à rentrer direct à la maison, ou à vider ses comptes trop vite et galérer...

    Maîtriser plus qu'un minimum d'anglais est indispensable pour bien s'acclimater et s'adapter dans un pays complètement anglophone.
    Perso, j'ai eu la même expérience au Canada. En partant de Montréal vers Vancouver en bus, avec un stop en Ontario, j'ai rencontré un australien super sympa. Et bah malgré mon niveau d'anglais très correct (selon les normes françaises), je n'ai absolument rien compris aux 1ères phrases qu'il m'a adressées!!
    Je me suis sentie super mal et très très nulle!
    L'accent est très différent selon les pays et mêmes selon les régions, si en plus tu tombes sur un gars qui ne fait pas d'effort, c'est la cata assurée.
    Du coup, on se retrouve limité dans les échanges et par conséquent, on finit par se sentir exclu des conversations, ce qui peut devenir très pesant.

    Bref, merci à nouveau pour ton témoignage très intéressant et continue de nous donner de tes nouvelles!!
    Si tu veux parler de ton expérience HelpX, tu peux le faire ici: le helpX, wwoofing,...en OZ

  4. #3
    Avatar de lulu971
    Lucie 36 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    2
    Likes reçus
    0
    Bonjour Philippe,
    Merci pour ce résumé de ta 1ère semaine en Australie.
    J'espère que les semaines à venir se passeront mieux.
    Bon courage.

  5. #4
    Avatar de Luceid
    Philippe 35 ans

    Location
    Alice Springs, Territoire du Nord, Australie
    Messages
    7
    Likes reçus
    18
    Message de lulu971
    Bonjour Philippe,
    Merci pour ce résumé de ta 1ère semaine en Australie.
    J'espère que les semaines à venir se passeront mieux.
    Bon courage.
    Merci,

    En fait, si je devais conseiller ceux qui partent bientôt. Je vous dirai de faire du Helpx, woofing en arrivant. Je résume rapidement bien que je pense que vous connaissez déjà la chose. Helpx / woofing sont un échange avec une quelqu'un pour qui vous travaillerez contre gite et couvert.

    Ce que je vais écrire est pour l'Australie. Je n'ai pas encore fait d'autres pays, mais il n'y a pas de raisons pour que ça ne marche pas ailleurs.


    Avant de partir, au moins 2-3 semaines à l'avance, cherchez un hôte helpx dans la ville ou vous désirez partir. Helpx à la différence du woofing ne se limite pas aux fermes. Et le Helpx est plus basé sur l'échange humain, sur le papier au moins. Donc un Helpx en ville, c'est possible.

    En arrivant en Australie, vous irez directement chez votre hôte, ou vous passerez quelques jours à l'hôtel, donc économie de sous. Vous serez chez un hôte qui, lui, sera là pour échanger et discuter avec son helper, vous, ça veut dire que vous aurez un endroit en ville gratuit où vous pourrez vous poser et prendre vos marques sans stress. Et étant chez un local désireux de vous aider, vous améliorerez votre anglais tout en profitant de ses conseils avisés. Que du bénéfice pour vous.

    Des petits conseils faciles du genre comment marchent les bus, les endroits les moins chers... Ca semble bête, mais ce sont des petites choses qu'on ne sait pas au début. Perth a un système de bus / train où dans certains cas on ne paie pas l'un ou l'autre. Le genre de détail bon à savoir.

    De plus si vous pouvez rester quelques semaines, 3 idéalement, vous n'aurez aucun frais à payer sauf vos déplacements perso, et encore même ça peut être négocier avec votre hôte qui peut vous déposer si lui sort aussi. Donc rien à payer au début, le temps de faire toutes les démarches administratives qui demandent une adresse fixe où recevoir son courrier. Quelques centaines de dollars rapidement économisés.

    Il y a d'autres moyens comme recevoir son courrier à l'hôtel ou la poste, mais ça vous empêche de quitter la ville ou vous oblige à y revenir.


    Une petite note perso sur le Helpx et j'y tiens, et pas que pour faire la pub du Helpx. Helpx est basé sur un échange. Ne penser pas que les hôtes sont juste un moyen de dormir gratuitement. Ce sont des gens qui accueillent des inconnus chez eux pour un échange culturel. Soyez poli, ponctuel et volontaire. Un hôte qui aura une mauvaise expérience avec un Français par exemple, pourra être réticent à un en prendre un autre ou à continuer de participer à ce programme.

    Votre attitude aura un impact sur le prochain hôte. Un helper qui ne se présente pas est la pire des choses, ou prévenez que vous ne pourrez pas. D'une vous ferez perdre son temps à l'hôte et de l'autre perdre la place pour un helper qui aurait pu être intéressé à cet instant. Pensez aussi à celui qui vous suivra.


    Voilà, tentez un Helpx en ville en arrivant, même si les places peuvent être rares, vous serez dans les meilleures conditions pour démarrer votre voyage.


  6. #5
    Avatar de Helene
    Hélène 2 ans

    Location
    Vancouver, BC, Canada
    Messages
    14 061
    Likes reçus
    7 614
    Message de Luceid
    Je vous dirai de faire du Helpx, woofing en arrivant. Je résume rapidement bien que je pense que vous connaissez déjà la chose. Helpx / woofing sont un échange avec une quelqu'un pour qui vous travaillerez contre gite et couvert.
    c'est pour partager ton expérience à ce niveau que dans mon message précédent je t'ai donné un lien vers un sujet déjà ouvert pour parler du helpX en OZ.

  7. #6
    Avatar de quent68
    Quentin 29 ans

    Messages
    615
    Likes reçus
    40
    Sympa comme témoignage, mais à te lire, j'ai l'impression que tu es déjà blasé au bout d'une semaine, tout ça parce que tu as passé quelques jours en mauvaise compagnie. L'accent, tu finiras par t'y habituer je pense, d'autant plus que tu comprends assez bien contrairement à d'autres. Les petites galères comme ça, c'est ce qui fait les anecdotes.

    Enfin bon, ne déprime pas pour si peu ^^

  8. #7
    Avatar de Lilou
    Julie 35 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    14 577
    Likes reçus
    4 814
    Salut Philippe, et merci pour ton récit

    Pour info, les récits faits sur le forum sont loin d'être idéalistes, je le souligne car on insiste justement pas mal sur les difficultés rencontrées aujourd'hui en Australie. Voici quelques liens pour ceux qui veulent en savoir plus :

    - Un WHV Australie fantasmé
    - Un début de WHV en Australie avec un niveau d’anglais moyen (et tous les articles de Nathan de façon générale - pas de langue de bois !)

  9. #8
    Avatar de Micka183
    Mickael 34 ans

    Location
    Draguignan, France
    Messages
    130
    Likes reçus
    47
    Slt Phillipe,

    J'ai trouvé ton récit plutôt cool. Pour ma part ça m'aurait bien fais déliré c'te soirée en mode n'importe quoi mais bon après je peux comprendre qu'on trouve soit un peu gêner quand on pas l'habitude.

    J'trouve ton début de pvt pas si mal que ça au final, comme le dit Quent68 au moins t'auras des anecdotes a raconter.

    Profite et régale toi bien,
    Have a good one.