Page 1 sur 3 123
  1. #1
    Avatar de RonanS PVTiste
    Ronan 25 ans

    Location
    Angers, France
    Messages
    36
    Likes reçus
    60
    Hello à toutes & tous !

    J’envoie un message non pour me plaindre mais pour savoir si je suis le seul à avoir été / être dans cette situation. Effectivement, après avoir rêvé du bout du monde, de road trip et autres livres & films ayant bercés notre vision du voyage, j’en suis malheureusement déçu. Voilà 3 mois que je suis en Nouvelle-Zélande et je ne peux pas en dire que du bien.

    Oui, c’est extraordinairement beau. Oui, il est simple d’y trouver du boulot. Oui, on prend une claque visuellement. Et émotionnellement pour ma part. Voici où je veux en venir : la Nouvelle-Zélande n’est pas aussi angélique et sympathique que ce que je croyais ou que l’on m’en contait les louanges. Peut-être est-ce dû au fait que j’ai eu beaucoup de malchance durant mon voyage (renversé par une voiture en fuite, affaires volées malgré un cadenas sur casier, …), mais je me sens en mal du pays après 3 mois.

    Je ne suis pas parti de la France en me disant que l’herbe était plus verte ailleurs ou pour fuir un quotidien triste et monotone. Au contraire, je suis parti en quête de rencontres, de rires et de beauté de paysages, fan du Seigneur des Anneaux que je suis et l’envie d’améliorer mon niveau d’anglais. Les kiwis sont très sympathiques aussi, mais beaucoup sont intolérants et irrespectueux (que ce soit professionnellement parlant ou dans la rue). Je sais bien que tout le monde est humain et passe parfois de mauvaises journées, mais je m’attendais à une plus grande ouverture d’esprit local (ou alors, peut-être que l’afflux touristique français laisse des traces qui salent notre réputation …).

    Bref, je comptais rester un an, mais je regarde déjà des billets d’avion pour rentrer d’ici un mois ou deux directement en France, mais j’ai peur que ce soit une erreur. Je me suis laissé beaucoup de chances depuis mon arrivée car mes nombreuses mésaventures m’ont laissé de marbre parfois mais j’ai tenu bon jusque-là.

    Je suis désolé de ce pavé ressemblant à une complainte d’un râleur typiquement français, je voulais surtout savoir si certains avaient ressenti la même chose durant leur voyage, est-ce que c’était une phase normale lors du début de voyage (même au bout de 3 mois), est-ce que la vie néo-zélandaise est plus sympathique à vivre après l’été ou non pour les backpackers (je veux dire, socialement).

    Je vous souhaite à toutes & tous un bon trip (même si cela peut sembler ironique !)


  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    Vous hésitez encore à partir en PVT ? Voici 16 bonnes raisons qui vous donneront la motivation pour franchir pas !
  3. #2
    Avatar de Rudy7 PVTiste
    Rudy 23 ans

    Messages
    30
    Likes reçus
    6
    Oh Ronan! Je viens de voir ton message! Tu es ou actuellement?
    Merde pour ce qui t'es arrivé je n'en savais rien
    Je t'ai ajouté sur facebook, n'hésite pas à parler sur Face!
    Le bonjour l'ami!


  4. #3
    Avatar de Louna24 PVTiste
    Nina 29 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    74
    Likes reçus
    44
    Salut Ronan,

    C'est vraiment dommage ce qui t'es arrivée, personnelement on ne m'a jamais rien volé en NZ pdt mes 8 mois.
    Mais sache que mon gros coup de blues a été pdt cette periode (3 mois). Noel avait été un peu dur mais quelques jours apres je faisais Abel tasman dc je tenais le coup puis je me suis retrouvée tte seule fraichement arrivée sur l'ile du sud et j'ai commencé pr la premiere fois a me sentir seule et a me demander ce que je foutais la.
    J'ai hésité une fraction de seconde a rentrer mais au final jme suis dis merde c'est l'été profites en. J'ai decidé de faire ce qui me plaisait qd je le voulais. J'essayais meme pas specialement de rencontrer des gens c'etait moi et moi et ca m'a fait du bien. Debut fevrier je tombais amoureuse de Wanaka je suis passée par queenstown puis mi fevrier de retour a wanaka. J'y suis restée jusqu'a juin j'ai eu mes meilleures moments la bas. Mais je suis qd meme rentrée plus tot parce que au bout de 7 mois jme suis dis que voila j'avais vu et fait ce que je voulais pourquoi forcer le truc. Je me suis donnée un mois pr remonter et je suis rentrée 8 mois plus tard sans regret.

    Je pense que les gens racontent surtt le positif mais on a tous des coups de blues. D'apres mes amis expat avoir un coup de blues autour de 3 mois c'est normal. (J'en suis a 2 en irlande on verra dans un mois lol)

    J'ai pas de remede miracle, mais je te conseillerai de bien reflechir de te poser seul et reflechir a ce que tu veux vraiment toi sans penser aux autres si ca va les decevoir ou je ne sais quoi. C'est ton voyage et le plus dommage serait que TOI tu regrettes.

    Voila je sais pas si mon blabla t'aideras chacun vie différemment son voyage, le miens n'avait rien d'un road movie mais jm'en fou j'ai vecu une super experience qd meme.


  5. #4

    Messages
    1
    Likes reçus
    1
    Hello! Je lis ton message et je te comprends parfaitement: un mois et demi que je suis en Australie et je n'ai encore rien vécu des roadtrips à l'image qu'on se fait. Il n'est pas facile de trouver un job ici et c'est sûr qu'il s'agit d'une toute autre mentalité qu'en France! Pour autant, je garde espoir et je pense que tu devrais faire pareil 😊.

    L'herbe n'est pas plus verte ailleurs, ça c'est sûr! Bien souvent lorsqu'on voyage on est obligé d'endosser la même routine boulot-dodo qu'en France, mais cela semble encore plus dur car nous sommes considérés comme des étrangers et parfois c'est vraiment blessant (souvenir d'une dame que j'ai rencontré à Londres et qui me prenait littéralement pour une imbécile car je n'avais pas bien compris ce qu'elle me disait). Que ce soit à Londres ou en NZ ou ailleurs, je pense que ce sera toujours pareil. Voyager ce n'est pas que de bonnes expériences malheureusement, mais tiens bon: plus tard tu en riras et te diras même que ce n'était pas si horrible.

    Essaye de rapprocher d'auberge de jeunesse ok d'endroits fréquenter par les backpackers, change de ville toutes les deux semaines, essaye de repousser tes limites et fais quelque chose que tu ne ferais jamais en France. Je pense que tu regretteras bien plus d'avoir baisser les bras que d'avoir essayer et de t'être battu jusqu'au bout. Ce pvt est le seul uz tu auras en NZ, ne l'oublies pas.

    Bon courage et cheer up!!😊


  6. #5
    Avatar de RonanS PVTiste
    Ronan 25 ans

    Location
    Angers, France
    Messages
    36
    Likes reçus
    60
    Hey Rudy, c'est un plaisir de te voir ici ! C'est noté, j'ai dû t'accepter du coup

    Depuis le début, je suis parti seul et je ne pars que pour moi, pour mon expérience personnelle car toute expérience, mauvaise ou bonne, reste unique et apporte quelque chose dans la vie qui marquera à jamais. C'est ce pourquoi je m'accroche, mais notamment parce que j'ai envie de continuer de voyager, de galérer et de dire aux autres, amis ou inconnus : fais-le, car si j'en étais capable, tu en es aussi !

    Je pense avoir saisi le soucis, car je ne suis pas seul (je suis en backpack et je travaille), mais le fait que je sois dans la même ville depuis un mois (tout en s'étant déplacé et fait des choses extrêmement intéressantes autour pendant des jours) et toujours à penser à mes projets en France, mon retour, mon voyage et surtout (et malheureusement) l'argent, ça m'a détruit le moral à petit feu.

    Mais il fait beau, on passe des journées ennuyeuses mais entre backpackers, j'ai encore des choses à voir et des gens à rencontrer. Vivement.

    Bref, merci de vos messages, je vous souhaite un bon voyage ou tout ce que vous voudrez

  7. #6
    Avatar de Lamarie Admin
    Marie 32 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    27 892
    Likes reçus
    8 800
    Citation Message de RonanS Voir le message
    J’envoie un message non pour me plaindre mais pour savoir si je suis le seul à avoir été / être dans cette situation. Effectivement, après avoir rêvé du bout du monde, de road trip et autres livres & films ayant bercés notre vision du voyage, j’en suis malheureusement déçu. Voilà 3 mois que je suis en Nouvelle-Zélande et je ne peux pas en dire que du bien.
    Salut Ronan et merci pour ton témoignage.

    Oui, tout n'est pas toujours tout rose et ton message est là pour en témoigner. Merci de le faire.
    Tout d'abord, désolée pour ce qui t'es arrivé . J'espère que tu n'as pas été trop blessé par ton accident et f**k les enf****** qui ont volé tes affaires en backpack.
    Je comprends tout à fait ton sentiment. J'ai eu le même lors de mon premier PVT au Canada : au bout de trois mois, j'ai eu une période de déprime pas cool du tout. Je broyais du noir, je n'aimais pas le boulot que j'avais, ma famille et mes amis me manquaient et même si j'aimais beaucoup le Canada, bah je n'avais clairement pas la patate.
    Puis, c'est finalement passé : j'ai démissionné, pris quelques décisions, trouvé un nouveau boulot et changer mes habitudes de vie (en allant à la rencontre de gens notamment...). Pour moi, c'est vraiment un moment du PVT. Plein de gens se remettent en question après ces trois mois. Genre tu fais le point sur ce que tu as vécu, ce que tu as fait, accomplie depuis ton arrivée. C'est un sentiment que plein de gens ont en PVT (pas forcément en Nouvelle-Zélande, mais aussi ailleurs).
    À ce stade, tu commences à creuser un peu plus sur le pays et les connaissances que tu peux en avoir, tu vis en quelque sorte un petit désenchantement.

    Niveau ouverture d'esprit des néo-zélandais, ça ne m'a jamais vraiment choqué, mais c'est vrai que ça reste une société un peu à part, isolée entièrement du reste du monde. Je me souviens avoir été frappée par le racisme qu'il y avait envers les asiatiques, un racisme souvent affiché au grand jour et qui ne semblait apparemment pas choquer grand monde. Au final, j'avais finalement peu rencontré et sympathisé avec nombre de néo-zélandais si ça n'est quelques collègues (parce qu'ils ont leur vie, parce qu'ils ont déjà leurs groupes d'amis, parce qu'ils ne veulent pas forcément prendre le temps et l'énergie créer des liens d'amitié avec d'autres personnes qui ne resteront là que quelques mois...)
    Mais bon, c'est un peu comme partout, il n'y a aucun pays du monde où l'on peut ne trouver que des gens toujours super gentils, ouverts, qui deviendront immédiatement tes meilleurs amis. C'est pas hyper funky à réaliser, mais ça serait pareil à plein d'autres endroits.

    N'hésite pas à bouger encore plus si ton budget te le permet. Continue de rencontrer plein de voyageurs, ça c'est plutôt cool et ça te permet de te libérer un peu l'esprit pendant les petits moments de déprime. PRofites-en un maximum. Et puis si d'ici quelques semaines, tu brois encore du noir, et bien tu pourras envisager ton retour en France (ou même pourquoi pas bouger ailleurs, voyager un peu, partir en Australie, ou autre....). C'est pas grave non plus . Ça aussi, ça arrive à plein de gens .


  8. #7
    Avatar de RonanS PVTiste
    Ronan 25 ans

    Location
    Angers, France
    Messages
    36
    Likes reçus
    60
    Hello Lamarie et merci de ta réponse !

    Il est vrai que je travaille beaucoup pour aussi continuer à voyager et au cas où m'acheter un billet retour. Je suis venu en ayant peut-être trop de rêves en Nouvelle-Zélande et c'est aujourd'hui que je me rends compte à quel point ça m'a choqué d'être autant déçu.

    Je suis aussi venu pour savoir ce que je voulais faire de ma vie, et j'en ai maintenant la réponse, donc la NZ n'est pas qu'une mauvaise expérience (au contraire, j'ai extrêmement hâte de rejoindre la côte ouest de la South Island de ce que l'on m'a raconté).

    Ce qui est le plus drôle, c'est que je ne me sente finalement pas si seul et qu'au contraire, je préfère rester dans mon coin car peut-être je suis dans ma phase de réflexion comme tu dis. Mais maintenant que je me suis fixé sur certaines choses, je me sens un peu mieux. Et savoir que je n'ai pas été le seul rassure aussi !

    En tout cas merci de vos réponses, ça encourage à continuer / finir ! J'espère pouvoir ouvrir un prochain article un peu plus joyeux dans le futur

  9. #8
    Avatar de Lamarie Admin
    Marie 32 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    27 892
    Likes reçus
    8 800
    Citation Message de RonanS Voir le message
    Ce qui est le plus drôle, c'est que je ne me sente finalement pas si seul et qu'au contraire, je préfère rester dans mon coin car peut-être je suis dans ma phase de réflexion comme tu dis. Mais maintenant que je me suis fixé sur certaines choses, je me sens un peu mieux. Et savoir que je n'ai pas été le seul rassure aussi !
    Pour te montrer que d'autres personnes sont aussi dans ton cas : je parlais hier à une PVTiste qui est comme moi à Hong-Kong. Elle est arrivée il y a un chouilla plus de trois mois et elle me racontait que ces derniers jours, elle avait eu un petit passage à vide pas cool, juste après les fêtes de Noël. Elle est probablement partie en même temps que toi, mais pour une destination totalement différente, et pourtant, bah elle aussi a connu un petit passage à vide .
    C'est une réaction parfaitement normale : certains surmontent cette déprime, et d'autre préfèrent repartir .


  10. #9
    Avatar de RonanS PVTiste
    Ronan 25 ans

    Location
    Angers, France
    Messages
    36
    Likes reçus
    60
    Hmmm je vois, on pourrait appeler ça une période de déprime assez normale du coup .. On verra bien si je tiens encore, étant donné que je n'ai de toute manière pas encore de billet retour, même si l'objectif est de rentrer en Mars / Avril !

  11. #10
    Avatar de Aura PVTiste
    Aurore 30 ans

    Location
    Dijon, France
    Messages
    17
    Likes reçus
    16
    Salut Ronan,
    Je suis déjà rentrée en France mais quand j'étais en Nouvelle-Zélande, j'ai eu un gros coup de blues après 5 mois passé là-bas. Je suis très proche de mes sœurs et même si tout était beau, simple, j'avais le blues. J'ai songé à rentrer mais je n'étais pas encore voyagé dans l'île du sud. Je me suis dit que j'aurai sûrement des regrets à ne pas y aller. Et j'ai bien fait! J'ai aimé chaque personne rencontré, chaque moment calme et de solitude. Je suis quand même rentrée un peu plus tôt, sans regret, je ne me voyais pas passer les fêtes loin de ma famille.
    Vers la fin de mon voyage, j'ai rencontré un français qui a travaillé 4 mois près de Christchurch. Il rêvait de NZ mais tout lui manquait. Il ne se sentait ni heureux ni épanoui. Il a fini son contrat et à sauté dans l'avion pour rentrer.
    Quand les gens me disais "Si ça se trouve t'aimera pas ça du tout, tu seras trop déçue". Je leur répondais toujours "peut-être mais je n'essaie pas je me poserai la question toute ma vie". Même si on est pas tous fait pour une vie d'aventure, la tenter ne peut être que bénéfique.
    Bonne chance pour la suite. Profites de chaque jour et (peut-être) pense moins à ce que tu feras une fois rentré en France.
    kiss kiss


  12. #11
    Avatar de celineuze Vip
    Céline 31 ans

    Location
    Hualien, Province de Taïwan, Taïwan
    Messages
    46
    Likes reçus
    52
    T'inquiète c'est tout à fait normal. Je viens de fêter mes 7 mois en NZ, et j'ai eu un gros passage à vide suite aux attentats, puis j'ai enchaîné avec les fêtes... Je ressens le "mal du pays" depuis un mois ou deux de manière plus ou moins intense. Ce sont surtout les proches qui manquent, et puis il y a aussi ce moment où tu stagnes un peu parce que tu dois bosser pour continuer à voyager, alors que la découverte et l'aventure te démangent les pattes. Mon voyage c'est une vraie montagne russe émotionnelle des fois et c'est sûrement aussi la beauté de la chose.
    Et n'oublie pas une chose:
    Vivre à l'étranger c'est aussi vivre. Et dans la vie de tous les jours, il y a des hauts, des bas, et c'est tout à fait normal. Parfois tu pètes le feu, parfois tu as le vague à l'âme. Là où tu te trouves dans le monde ne changera pas le fait que tu es un être humain et que décemment tu ne peux pas prétendre au bonheur en continu, si tu vois ce que je veux dire


  13. #12
    Avatar de RonanS PVTiste
    Ronan 25 ans

    Location
    Angers, France
    Messages
    36
    Likes reçus
    60
    Tout d'abord, merci à vous les filles de prendre le temps de répondre.

    Je remarque que deux semaines après avoir publié ce message, je ressens toujours la même chose, et de manière plus ou moins intense pour te citer celineuze.

    Cependant, cela est surement justifié par l'envie de voyager (cela fait deux mois que je stagne à Motueka à bosser par période, en allant de temps en temps à l'Abel Tasman ou Nelson Lake). C'est compliqué d'avoir cette routine à l'autre bout du monde de temps en temps. Mais c'est un voyage, pas des vacances, c'est ça aussi.

    Les projets s'accumulent à deux semaines du "re"départ et peut-être que ça ira mieux suite à un petit tour dans le Sud !

    Bref, je vous remercie encore de vos témoignages, c'est toujours intéressant d'avoir différents avis sur l'envers du décor tant présenté par les vidéos youtube de voyageurs épanouis !

    PS : SI vous êtes pas loin de Motueka, je me ferai un plaisir de vous inviter boire un verre! Sans aucun sous-entendu, bien entendu !


  14. #13

    Messages
    55
    Likes reçus
    33
    Coucou,
    J'ai envie d'ajouter mon grain de sel juste pour que les témoignages de déception ne restent pas dans l'ombre, pour plus d'objectivité général des témoignages en quelque sorte.
    Pour ma part cela fait quelques jours que je suis revenue d'Australie, et JE N'AI PAS AIMÉ. Nous sommes partis à deux, avec mon copain, et à part la nature et les animaux, nous n'avons pas accroché du tout avec la mentalité australienne, avec leurs valeurs, ni avec le pays en général en fait. Pourtant ça faisait TELLEMENT longtemps que je rêvais d'y aller... Chacun son truc, chacun son pays hein. Du coup ça fait un peu bizarre, 3 mois après être partie, de se retrouver à la maison, j'aurais voulu rester plus longtemps en voyage, car j'adore voyager, mais l'argent a commencé à manquer.
    Et là, en plein effet jet lag qui dure, qui dure, et dans ma robe de chambre, je suis perplexe.


  15. #14
    Avatar de RonanS PVTiste
    Ronan 25 ans

    Location
    Angers, France
    Messages
    36
    Likes reçus
    60
    Hello Lonity !

    En quoi la mentalité australienne t'as déçu ? On m'a bien dit que la Nouvelle-Zélande et l'Australie, malgré la proximité géographique, étaient deux pays extrêmement différents, que ce soit justement au niveau de ces "valeurs" ou de la mentalité tout simplement.

    J'aurais souhaité avoir des exemples de ce côté "sombre" du voyage que tu as vécu. Non pas pour enfoncer encore plus l'image de nos amis océaniques mais juste pour comprendre en quoi.

    Amicalement

  16. #15

    Messages
    55
    Likes reçus
    33
    Citation Message de RonanS Voir le message
    Hello Lonity !

    En quoi la mentalité australienne t'as déçu ? On m'a bien dit que la Nouvelle-Zélande et l'Australie, malgré la proximité géographique, étaient deux pays extrêmement différents, que ce soit justement au niveau de ces "valeurs" ou de la mentalité tout simplement.

    J'aurais souhaité avoir des exemples de ce côté "sombre" du voyage que tu as vécu. Non pas pour enfoncer encore plus l'image de nos amis océaniques mais juste pour comprendre en quoi.

    Amicalement
    Salut!
    Je comprends ta requête rassures-toi ; )

    Ce qui me vient en premier c'est l'insupportable "Nous les vrais australiens" et leur tendance à la xénophobie assumée totale alors que leur pays est FONDÉ sur l'immigration. Ce sont des descendants d'écossais, anglais, irlandais, hollandais...alors le vrai aussie hein...c'est l'aborigène!
    Quant à eux, parlons-en. J'ai été choquée, mais alors tellement choquée de voir qui sont les natifs de ce pays...Tous ceux, et j'insiste, c'est un fait de mon vécu, TOUS ceux que j'ai croisé sur mon chemin étaient complètement défoncés, alcoolisés, ils faisaient peur à voir et je me dis "mais mon dieu qu'est-ce qu'ils ont fait d'eux..."
    Bref je ne m'étendrai pas sur le sujet colonisation/destruction de peuple.

    Ensuite pour moi l'Australie est un pays malade.
    J'y ai vu tellement d'obèses, de gens amputés, de pas-si-vieux-que-ça sur des fauteuils roulants électriques (et on dirait que c'est cool, c'est tendance à 60 ans de plus pouvoir se déplacer parce qu'on a mangé de la m**** toute sa vie et d'avoir ce super engin, plus d'efforts à faire, génial). Et un bon témoin de ce que j'avance, c'est le nombre de places handicapé devant les supermarchés, et elles sont toutes prises!!

    J'y ai vu un nombre impressionnants de junkies aussi, avec leur peau toute trouée sur les joues, leur peau blanche et leur maigreur, des gens totalement allumés, en errance, un grand nombre de sdf allant du vieux au vingtenaire...quasi tous défoncés aussi hein...
    J'ai trouvé aussi qu'il y a beaucoup de gens superficiels et hypocrites. Moi le fameux "easy going" australien avec son lot de "no worries" à toutes les sauces, je l'ai plutôt pris comme un automatisme qu'ils ont acquis et qui n'engage pas grand chose derrière. Alors certes c'est très agréable de se faire appeler "doll" par un/une commerçante, mais quand tu vois qu'après on peut te planter un couteau dans le dos, tu piges que ce n'est rien d'autre qu'une habitude de langage.

    Et puis je n'ai pas aimé cette américanisation à outrance, et le tableau "Barbecue, bière, pêche et 4X4", et qui aura le plus gros et high-tech camping-car.
    Voilà je les ai trouvé creux. Et les nanas en ville (ou pas toujours d'ailleurs) franchement, c'est à celle qui sera la plus vulgaire et moins habillée possible, saucissonnée dans des résilles, avec des talons avec lesquels elles ne sait pas marcher, nan vraiment j'ai vu des trucs comiques, ou pathétiques, c'est selon. Et leur maquillage façon tranche de pâté sur le visage... Moi je vous dis, les bras m'en sont tombés de ce pays.
    Et pourtant j'habite à Paris, je m'y connais en spécimens de toute sorte. Mais oui, l'Australie a réussie à me faire peur.
    Ensuite, je n'ai pas accroché du tout avec le fait que ce soit un pays "nouveau" ainsi que tout soit si grand, en buildings et en distances. La beauté de l'architecture c'est hyper important pour moi, et ça m'a énormément manqué de ne pas trouvé de petits centres-ville avec église, pavés, vieux bâtiments. L'Histoire, le vieux quoi, J'AIME LE VIEUX
    (Je le savais en partant que c'était un pays nouveau me direz-vous, oui mais avant de savoir qu'on n'aime pas, on ne sait pas).
    Et puis les rues interminables, cette sensation de se sentir petit, ces priorités faites aux voitures et les attentes parfois de 5 minutes à un passage piéton.
    La seule ville où je suis allée qui m'a un peu donné ce que j'attendais visuellement c'était Fremantle.


    J'aimerais apporter maintenant des choses que j'ai aimé parce que je suis toute remontée là ^^ Alors j'ai aimé :

    - La Nature et la proximité des animaux (hors parcs ou fermes hein, non merci).
    - Etre au milieu de nulle part pendant les roadtrips, faire des km, faire sa petite installation pour la nuit, la liberté quoi.
    - La courtoisie des commerçants (oui quand même).
    - Les indiens si cool des 7 Eleven! (C'est une sorte de mini magasin alimentaire, où on peut acheter son café pas cher, d'ailleurs, ce sera mon point suivant) Oui parce que dans chaque 7 Eleven où je suis allé, c'était un ou une indienne à la caisse et ils étaient tous trop cool.
    - Le combo café + méga gros muffin à 3$ du 7 Eleven
    - La nourriture asiatique!! Il y a beaucoup d'asiatiques donc beaucoup de restos asiat et j'adore la bouffe asiatique
    - Le grand nombre de toilettes publiques et leur propreté!! C'est la vie ça.
    - Les op shops! Opportunity shops, des fringues, vaisselles, meubles, CD, livres, et des dizaines d'autres trucs, pour quelques dollars qui sont reversés à des associations. Non mais ce concept est absolument génial et je ne comprend pas qu'il n'y en a pas chez nous ou si je ne suis pas au courant, qu'il n'y en ai pas dans toutes les villes!
    - Etre payé à la semaine quand on bosse.

    Voilà je pense avoir fait le tour. Évidemment je suis sûre que beaucoup d'entre vous on eu une super expérience là-bas et tant mieux, maintenant tout ceci est mon vécu et ma vision des choses et je pense que c'est bien de partager aussi le négatif, parce que j'ai un peu la sensation de m'être faite berné par tout le positif que j'ai pu lire, qui finalement ne rentrait pas vraiment dans les détails des expériences, ou qui concernait certains profils comme backpacking/fruit picking, parcours que je n'ai pas vécu et qui ne me disait rien. Je ne sais pas trop, j'essaye d'analyser en même temps que j'écris ^^
    En tous cas j'ai retiré du positif de cette petite aventure car j'ai eu plein de déclics pendant que j'étais là-bas, concernant ma vie en France, ma vie perso, mes valeurs, mes envies, pas mal de "oh que j'ai un beau pays moi" aussi.

    )
    Dernière modification par Lonity ; 31/01/16 à 10:28.


  17. #16
    Avatar de JeanD PVTiste
    Jean 28 ans

    Location
    Lattes, France
    Messages
    76
    Likes reçus
    31
    Bonjour Monsieur

    Alors moi j'ai vécu 15mois en NZ et 8 en OZ.

    D'un point de vue personnel, la NZ m'a toujours semblé plus ouverte d'esprit que l'OZ, surtout qu'en OZ plus tu recules pour tomber dans les coins perdus plus tu retrouves un racisme qui atteint souvent des degrés inimaginables.... Les zones minières j'y ai passé 2mois avant de claquer la porte! Je crois que ce sont les pires zones pour les étrangers.


    En NZ, il existe quand même un petit French bashing, rien de très gênant à mon gout si on prend le temps de rester ouvert d'esprit.
    Je dirais que depuis la crise les néo-zélandais sont devenus un peu moins "tolérant" et puis l'ouverture en masse des WHV n'aident pas. Quand j'y étais c'était l'ouverture du PVT pour les espagnols, déjà qu'ils avaient nous et les allemands

    Ensuite si tu es à Auckland c'est quand même pas l'idéal. Rien que les backpackers sur Queen St sont pollués par les Européens ou les anglophones avec un respect et une propreté à toutes épreuves...

    Ensuite il ne pas se mentir, les pauvres sont Maoris ou polynésiens. Tu remontes les rues ou le soir près des Burger King ou des McDo ce sont eux qui sont là.
    Tu quittes Auckland même pour aller dans les districts c'est pareil, surtout que le gouvernement a racheté plusieurs terrains en dehors du centre ville pour construire des nouveaux logements et plus chers, etc...

    Et tu remontes Queen St, l'artère commerciale d'Auckland, t'as besoin de 5min pour comprendre que 90% des boutiques, restaurants, etc... ne sont pas détenus ou ne font pas vivre des "kiwis pur souche"
    ==> Alors évidemment au bout d'un moment avec la crise, parce que la NZ c'est moins doré aujourd'hui qu'il y a 10ans à la même époque où j'y étais déjà, et bien ça laisse des traces.

    Maintenant d'expériences la plupart des gens que je connais on fait des stages de langues de 3-4mois dans des écoles et de là ensuite ils ont vogué par eux-mêmes.


    C'est peut être juste une mauvaise expérience pour le moment et tu n'as peut être pas trouvé les bons compagnons durant ton PVT, mais la NZ reste quand même un pays charmant. Elle a des problèmes et elle en masque beaucoup pour continuer son côté carte postale, mais ça reste une belle expérience. Pousse vers Wellington voir même change d'ile.
    Tente Napier, j'adore le charme et l'accueil des gens.

    PS: Sinon pour le travail, moi j'ai bossé comme peintre à l'époque et aussi pour Resene. Ça dépend du patron. Mais oui parfois ils aiment bien marquer leur territoire. La protection de l'emploi local c'est une réalité que partage la NZ et l'OZ.


    Bon courage

  18. #17

    Location
    Grenoble, France
    Messages
    148
    Likes reçus
    73
    Citation Message de RonanS Voir le message
    Hello à toutes & tous !

    J’envoie un message non pour me plaindre mais pour savoir si je suis le seul à avoir été / être dans cette situation. Effectivement, après avoir rêvé du bout du monde, de road trip et autres livres & films ayant bercés notre vision du voyage, j’en suis malheureusement déçu. Voilà 3 mois que je suis en Nouvelle-Zélande et je ne peux pas en dire que du bien.
    Coucou Ronan

    J'ai passé un PVT avec des hauts très haut et des bas très bas, mais j'en garde un super souvenir. Le truc c'est d'essayer de rebondir : bouger, changer de job, de coloc', d'auberge, etc... En tous cas ça marche quand quelque chose ne va pas pour moi...

    J'ai eu du mal à m'intégrer à mon équipe de travail par exemple. Mes collègues étaient très jeunes et c'était pour la plupart leur 1er job "sérieux". Je crois que l'interculturalité au travail ça les dépassait ... Et pourtant on était dans le tourisme, un secteur qui devrait appeler à une certaine ouverture d'esprit face aux voyageurs venus visiter le pays ... J'ai finalement compris que "ça se passait bien" le jour où ma manager m'a dit que si je voulais on pouvait se pencher sur un visa à plus long terme... Ca m'a remontée d'un coup ! Puis avec le turn over je me suis sentie bien avec l'équipe changeante.

    J'ai par ailleurs été "jetée" d'une colocation : en fait on m'avait prise mais c'était pour garder une chambre "sous le coude" à une amie d'une des colocs... Verdict je suis partie au Tongariro quelques jours me rafraichir les yeux et renouer avec mes amis de voyage, puis j'ai finalement trouvé un logement bien mieux avec une super "flat team" comme on s'est surnommé

    Voilà c'était mes 2 "grosses" difficultés.

    J'ai passé un beau PVT, et fait de belles rencontres. Je n'ai pas trouvé les kiwis plus ou moins méchants ou racistes que le reste du monde, mais assez bienveillants pour certains ... Je crois que c'est une question de point de vue et de rencontres...

    En revanche certains amis ont passé un mauvais PVT : une copine a vraiment galéré pour trouver du boulot et a eu très peur pour ses économies, elle s'est ensuite fait volé son Mac à l'auberge de jeunesse.. Mac sur lequel elle écrivait son mémoire... Oui elle était en "pause de master" et comptait finir ça tranquillement au bout du monde, en mode voyage et découvertes. Bref ce fut la cata.

    Enfin j'espère que tu vas profiter tout de même si tu bouges, et j'espère que cette voiture ne t'as pas trop fait de mal.

    Bonne route !


  19. #18
    Avatar de RonanS PVTiste
    Ronan 25 ans

    Location
    Angers, France
    Messages
    36
    Likes reçus
    60
    Bonjour à toutes & à tous !

    Je relance ce sujet pour donner mes impressions après quelques mois. Après mon dernier message qui date de fin janvier, je suis parti quelques jours plus tard avec deux autres personnes (un français et une allemande) en road trip de l'île du Sud, que je n'avais pas encore découvert ! Trois semaines entre la fameuse West Coast, les impressionnants Fjords, les très venteuses Caitlins ou encore le magnifique Mont Cook. Les paysages étaient magnifiques, les tracks impossibles à définir et le temps en notre faveur (sauf au Milford, mais ça, je m'y attendais ). Mais malheureusement, les voyageurs qui m'ont accompagné se sont avérés décevants (et je suis quelqu'un d'extrêmement ouvert et tolérant) dans le sens qu'il y a un manque de respect dans les principes de base (bruits en camping, insultes, ..) et le manque d'ouverture aux autres.

    Et c'est ce qui m'a fait craqué et viré ces gens de ma voiture (littéralement), car je ne supportais plus ce genre de réactions. Et je peux vous assurer que le reste du voyage s'est avéré bien meilleur : seul, rencontrer ou revoir du monde, s'extirper des problèmes trop connus et se sentir "libre".

    Je suis rentré en France il y a deux semaines et ça n'a pas été aussi "brutal" que ce que j'aurais pu imaginer. Au contraire, je sens qu'il y avait eu tellement de mésaventures dans mon voyage que j'avais oublié le sentiment de sécurité que j'avais laissé en partant.

    En conclusion, j'ai appris de nombreuses choses durant mon excursion néo-zélandaise :
    - S'entourer des bonnes personnes.
    - Apprendre l'allemand.
    - Eviter les français (le but étant aussi de s'ouvrir aux autres cultures, choix personnel).
    - Prendre son temps pour voyager.
    - Profiter des petits moments.
    - Ne pas apprendre l'allemand, la vie est trop courte pour ça.

    Mais je tiens à préciser que la Nouvelle-Zélande avait bien tenu ses promesses sur la beauté de ce qu'elle offre : montagnes (Tongariro, Mt Cook), les tracks (Arthur's Pass, Abel Tasman, ..), ses coins tout autant reposants (Pancackes Rocks, Fox River), les glaciers, les villes telles Wanaka ou Oamaru ou encore (et surtout) les fjords, qui aura été la plus belle chose de ma vie (bon, peut-être pas, mais on se comprend ).

    Et enfin, la NZ aura été l'une des plus grandes (et non des dernières) expériences de ma vie, qui m'aura donné envie de continuer à voyager, certes sur de plus petites périodes, ni complétement mauvaises, ni complétement bonnes, et qui m'aura appris énormément de choses sur moi-même. J'encourage les gens à partir, peu importe le pays, tant qu'ils sont bien au courant qu'il ne faut pas partir les yeux fermés et surtout que ce n'est pas quelque chose de facile, surtout si vous êtes seul.

    Amusez-vous bien, merci à PVtistes et ses membres, et à bientôt !

    RonanS


  20. #19
    Avatar de Jyka
    Felix 28 ans

    Location
    Édimbourg, Royaume-Uni
    Messages
    7
    Likes reçus
    2
    Citation Message de RonanS Voir le message
    Bonjour à toutes & à tous !

    Je relance ce sujet pour donner mes impressions après quelques mois. Après mon dernier message qui date de fin janvier, je suis parti quelques jours plus tard avec deux autres personnes (un français et une allemande) en road trip de l'île du Sud, que je n'avais pas encore découvert ! Trois semaines entre la fameuse West Coast, les impressionnants Fjords, les très venteuses Caitlins ou encore le magnifique Mont Cook. Les paysages étaient magnifiques, les tracks impossibles à définir et le temps en notre faveur (sauf au Milford, mais ça, je m'y attendais ). Mais malheureusement, les voyageurs qui m'ont accompagné se sont avérés décevants (et je suis quelqu'un d'extrêmement ouvert et tolérant) dans le sens qu'il y a un manque de respect dans les principes de base (bruits en camping, insultes, ..) et le manque d'ouverture aux autres.

    Et c'est ce qui m'a fait craqué et viré ces gens de ma voiture (littéralement), car je ne supportais plus ce genre de réactions. Et je peux vous assurer que le reste du voyage s'est avéré bien meilleur : seul, rencontrer ou revoir du monde, s'extirper des problèmes trop connus et se sentir "libre".

    Je suis rentré en France il y a deux semaines et ça n'a pas été aussi "brutal" que ce que j'aurais pu imaginer. Au contraire, je sens qu'il y avait eu tellement de mésaventures dans mon voyage que j'avais oublié le sentiment de sécurité que j'avais laissé en partant.

    En conclusion, j'ai appris de nombreuses choses durant mon excursion néo-zélandaise :
    - S'entourer des bonnes personnes.
    - Apprendre l'allemand.
    - Eviter les français (le but étant aussi de s'ouvrir aux autres cultures, choix personnel).
    - Prendre son temps pour voyager.
    - Profiter des petits moments.
    - Ne pas apprendre l'allemand, la vie est trop courte pour ça.

    Mais je tiens à préciser que la Nouvelle-Zélande avait bien tenu ses promesses sur la beauté de ce qu'elle offre : montagnes (Tongariro, Mt Cook), les tracks (Arthur's Pass, Abel Tasman, ..), ses coins tout autant reposants (Pancackes Rocks, Fox River), les glaciers, les villes telles Wanaka ou Oamaru ou encore (et surtout) les fjords, qui aura été la plus belle chose de ma vie (bon, peut-être pas, mais on se comprend ).

    Et enfin, la NZ aura été l'une des plus grandes (et non des dernières) expériences de ma vie, qui m'aura donné envie de continuer à voyager, certes sur de plus petites périodes, ni complétement mauvaises, ni complétement bonnes, et qui m'aura appris énormément de choses sur moi-même. J'encourage les gens à partir, peu importe le pays, tant qu'ils sont bien au courant qu'il ne faut pas partir les yeux fermés et surtout que ce n'est pas quelque chose de facile, surtout si vous êtes seul.

    Amusez-vous bien, merci à PVtistes et ses membres, et à bientôt !

    RonanS
    Bonjour

    Je me permet de rejoindre ce topic, en apportant une vision plus globale du voyage.

    Quand je voyage, j'évite toujours les lieux bondés de touristes, du style les auberge pleins centre villes, les boites ultras chères, les fast foods ...

    Si je veux tripper, je vais toujours avec des gens qui savent où ils vont et ce qu'ils veulent faire, sa m'évite les mauvaises rencontres !

    Je donne juste un petit exemple, mais j'ai passé l'hiver dans une superbe auberge sur Edimbourgh, des fois j'oubliais de ranger mon PC ou je laisser trainer des fringues, et bien on ne m'a jamais rien voler

    Pour profiter d'un voyage,je bouge le plus possible, j'essaie de rencontrer un maximum de gens, et surtout j'évite de prendre un verre avec n'importe qui.


  21. #20
    Avatar de Jane2433 PVTiste
    Jane 32 ans

    Location
    New Zealand
    Messages
    46
    Likes reçus
    21
    Citation Message de Jyka Voir le message
    Bonjour

    Je me permet de rejoindre ce topic, en apportant une vision plus globale du voyage.

    Quand je voyage, j'évite toujours les lieux bondés de touristes, du style les auberge pleins centre villes, les boites ultras chères, les fast foods ...

    Si je veux tripper, je vais toujours avec des gens qui savent où ils vont et ce qu'ils veulent faire, sa m'évite les mauvaises rencontres !

    Je donne juste un petit exemple, mais j'ai passé l'hiver dans une superbe auberge sur Edimbourgh, des fois j'oubliais de ranger mon PC ou je laisser trainer des fringues, et bien on ne m'a jamais rien voler

    Pour profiter d'un voyage,je bouge le plus possible, j'essaie de rencontrer un maximum de gens, et surtout j'évite de prendre un verre avec n'importe qui.
    Hello tout le monde !

    Je relance cette discussion car je me retrouve un peu dans cette situation et je vis actuellement une période de déprime et de remise en question.
    Je suis arrivée en NZ il y a bientôt deux mois et je pense avoir un peu trop idéalisé ce pays.
    Certes pays absolument magnifique (de ce que j'ai commencé à voir) mais la solitude se fait sentir. Je suis actuellement en helpx dans l'Île du Sud et je tourne vraiment en rond. Il n'y a pas grand chose à faire dans le coin donc j'ai le temps de cogiter.
    J'ai conscience que les choses vont bouger par la suite (si je le souhaite) mais je ne parviens pas à rencontrer des gens qui me donnent envie de me lancer dans ces fameux roadtrip...Je ne me sens pas de le faire seule car j'ai déjà été peu entourée depuis mon arrivée. Et je bloque avec l'anglais alors que j'avais un assez bon niveau. Je ne comprends pas trop ce qu'il m'arrive.
    Je pense beaucoup à ma vie en France mais je ne souhaite pas rentrer et j'aimerais persévérer.
    Le souci majeur étant que je ne trouve pas de but épanouissant dans ce voyage pour le moment.
    J'espère rebondir rapidement

Page 1 sur 3 123

Télécharger notre App