1. #21

    Location
    Canmore, AB, Canada
    Messages
    320
    Likes reçus
    393
    Encore faut-il réussir à lire les noms des rues sur les panneaux quand tu es dans le bus, et dans un quartier que tu connais pas du tout. On arrive toujours à se débrouiller, certes, mais je persiste à dire que leur système n'est pas des + pratiques...

  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !
  3. #22
    Avatar de Zifnab Hydre
    Arthur 34 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    802
    Likes reçus
    300
    Souvent, quand je ne connaissais pas du tout le coin, je demandais soit au chauffeur en montant, soit à un des autres passagers. C'est vraiment très très rare qu'ils ne vous aident pas (en fait, ça ne m'est jamais arrivé). Mais comme nombreux, j'ai eu du mal à comprendre la logique des n° de Bus et des horaires précis.

    Après, j'ai compris que le bus suivait toujours la rue où il se trouvait (horizontale ou verticale) et qu'il passait à la même fréquence tous les jours (sauf le dimanche). Honnêtement, il faut quelques temps d'adaptation, mais ensuite, c'est vraiment génial le bus ! ^____^

    N.B. : Tous les plans / horaires sont récupérables à la Station Berri-Uqam (en version imprimé).

  4. #23

    Messages
    84
    Likes reçus
    9
    Oui le plus simple est de demander aux chauffeurs, ils sont sympas ! (bon après quand le gars beugle dans le bus le nom de la rue et que y'a que toi qui descend tu te tapes un peu la honte mais bon... c'est pas grave ! )

    Et pour les plans/horaires de bus version papier faut se depecher, les nouveaux sont sortis mais certaines lignes ont déjà disparu! (genre le 51 ) Au pire faut checker sur le site de la STM.

  5. #24
    Avatar de Anita
    Anita 33 ans

    Messages
    22
    Likes reçus
    0
    Merci beaucoup pour ces tuyaux ! ça permettra d'éviter quelques surprises, mais je suis persuadée que dans mes premiers jours je vais être complètement perdue, mais après tout, il faut un temps d'adaptation pour tout...

    Je voulais juste avoir plus de précisions sur une chose, il a été précisé que pour aller à New York il faut avoir un passeport valide pour les USA, je risque de passer pour une idiote en demandant ça, mais que doit il avoir précisément pour être valide afin d'entrer aux Etats-Unis ? le mien a été refait il y a un an.

  6. #25
    Avatar de vallidbigd
    David 40 ans

    Messages
    20
    Likes reçus
    0
    merci. merci.

  7. #26
    Avatar de viviane
    viviane 39 ans

    Messages
    8 336
    Likes reçus
    2 748
    Message de Anita
    il a été précisé que pour aller à New York il faut avoir un passeport valide pour les USA, je risque de passer pour une idiote en demandant ça, mais que doit il avoir précisément pour être valide afin d'entrer aux Etats-Unis ? le mien a été refait il y a un an.
    salut
    voici des infos que tu trouveras sur le forum (merci wiki et fonction recherche) :
    PVTistes.net ® - Le Wiki des PVTistes
    https://pvtistes.net/forum/tourisme/...er-2009-a.html
    bonne lecture


  8. #27
    Avatar de fonclea
    PRÉNOM

    Messages
    669
    Likes reçus
    245
    Voici une suite à ton guide:

    Manuel d'intégration des Français au Canada - L'EXPRESS

    Kenza Bennis est Marocaine, journaliste et immigrée à Montréal depuis 11 ans. Ayant fait ses études en France et beaucoup voyagé en Europe, elle imaginait le Québec comme une extension de cet Occident qu'elle connaissait et aimait. Erreur!



    L'habit ne fait pas le Québécois

    À Paris, Casa, Bruxelles: le vêtement est un symbole social fort et les tenues varient selon les occasions. Pour sortir, tout le monde se pomponne, se parfume...

    Au Québec: aller à l'opéra ou à un party en short-sandales? Pas de problème! Personne ne vous fera remarquer votre manque d'élégance. Au bureau non plus. Ici, le confort prime. Les Québécoises sont plus gougounes (tongs) qu'escarpins.
    Les filles d'abord... les gars, ensuite!

    À Paris, Casa, Bruxelles: les femmes aiment qu'on leur ouvre les portes, se laissent complimenter, et parfois siffler dans la rue. Les hommes flirtent ouvertement... et payent les cocktails.

    Au Québec: les femmes n'hésitent pas à faire des avances aux hommes, insistent pour porter leurs bagages et payer au resto. Au début, bien des immigrantes croient que les "gars" ne "cruisent" (draguent) pas... jusqu'à comprendre qu'ils le font autrement.
    Car les relations hommes-femmes au Québec se font sur un mode plus égalitaire qu'ailleurs. L'homo Québécus s'investit dans les tâches ménagères et auprès de ses enfants, d'où son surnom "d'homme rose", qui n'a rien à voir avec son orientation sexuelle. "Vous avez vingt ans d'avance sur la plupart des pays européens", affirmait récemment, dans un grand quotidien québécois, le cinéaste belge Patric Jean, auteur d'un film documentaire sur le sujet (La Domination masculine).
    Les bons comptes font les bons amis

    À Paris, Casa, Bruxelles: au resto, la coutume est de diviser l'addition par le nombre de convives, ou de payer chacun son tour pour les autres.

    Au Québec: c'est plutôt chacun pour soi. Le serveur vous demande au début du repas si vous souhaitez ou non une facture séparée. Pour la réaction appropriée, voir le chapitre ci-dessus...
    Après le 9 à 5, un petit 5 à 7?

    À Paris, Casa, Bruxelles: Le 5 à 7 se pratique uniquement à deux...

    Au Québec: après la journée de travail, vers 17 h, copains et collègues se rejoignent au bar pour un 5 à 7. Ensuite, chacun rentre chez soi. C'est la version québécoise de l'apéro, mais sans "souper". L'invitation n'est donc pas ambiguë.
    Jamais chez moi!

    À Paris, Casa, Bruxelles: on invite souvent à dîner chez soi et les convives offrent des fleurs à la maîtresse de maison. Passer plusieurs heures à table est signe de soirée réussie.

    Au Québec: les invités apportent toujours du vin (vendu très cher à la SAQ, une société d'État !) ou un pack de bière, et s'installent dans la cuisine pour le party. Mais les occasions sont rares car les Québécois invitent peu chez eux. Ils privilégient le "faire ensemble" au "être ensemble". Ils vont au ciné ou au resto, cueillent des pommes en automne, font du patin en hiver et du vélo l'été.
    Météomaniaques

    À Paris, Casa, Bruxelles: on se préoccupe surtout du temps qu'il va faire pendant les vacances. Le reste de l'année, on s'en accommode (surtout à Casa...)

    Au Québec: toutes les conversations débutent par un "il fait frette (très froid) ce matin!" ou "va-t-il neiger demain?". Une chaîne télé très populaire, Météo Média, fonctionne 24 h sur 24 h. Il faut dire que les fabuleux écarts de température (de -30 en février à +30 en juillet) influent considérablement sur l'humeur, la façon de s'habiller et l'emploi du temps. J'ai mis quatre ans à comprendre qu'il ne fallait pas lutter contre l'hiver mais l'apprivoiser. Je suis devenue moi aussi une maniaque de la météo.


  9. #28

    Messages
    48
    Likes reçus
    3
    Arf je viens de comprendre pourquoi on dit 5 à 7 :laughing1je ne connaissais pas l'expression, la honte

    Intéressante en tout cas toute ces infos, surtout la party en short-sandales. Du coup plus de problème à l'entrée des boites de nuit je suppose!

  10. #29
    Avatar de Marie
    Marie 33 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    33 062
    Likes reçus
    9 587
    les femmes aiment qu'on leur ouvre les portes, se laissent complimenter, et parfois siffler dans la rue

    Les filles, grande question existancielle : vous aimez vraiment vous faire siffler dans la rue (Paris, Casa et Bruxelles confondues) ?????
    Selon moi, c'est l'un des trucs qui m'énerve le plus et qui atteste du sexisme encore présent dans la tête de certains... On est pas des chiens, on n'a pas à nous héler comme ça...
    Le pire, c'est que même si dire des choses comme ça permet d'accentuer les différence pour mieux décrire la vie au Québec, ça renforce les mecs (lourds) qui le font et qui continuent à penser qu'ils peuvent nous interpeller comme s'ils appelaient Lassie.
    Ce genre de remarque est déprimante :triste:
    Personnellement, je le vois plus comme le comportement de mecs face à des filles qui ne vont plus forcément réagir, mais qui n'est pas un signe d'approbation, mais plutôt de résignation à ce genre de trucs subis.
    Mais si des filles "se laissent" siffler (aka : elles aiment), dans ce cas, je m'inclinerais. Mais je pars peut-être en hors sujet...

    Sinon, félicitations pour ce sujet Yza qui est super intéressant (ton petit article aussi Karima )

    Pour l'entrée en boite, je ne suis pas certaine que le tong short passe. Le party, c'est plus la soirée chez les gens je crois...
    Dernière modification par Marie ; 29/08/10 à 21:15.


  11. #30

    Messages
    48
    Likes reçus
    3
    Message de Marie
    Selon moi, c'est l'un des trucs qui m'énerve le plus et qui atteste du sexisme encore présent dans la tête de certains... On est pas des chiens, on n'a pas à nous héler comme ça...
    Rassure moi, toi qui est de Paris (= grande ville), c'est marginal comme comportement j'espère. Non parce que le coup du gars qui siffle une nana, à part les jeunes banlieusard de 15 ans puceaux, je ne vois pas trop. Enfin, on est tous daccord pour dire que irrespectueux et tout sauf classe


    Message de Marie
    Pour l'entrée en boite, je ne suis pas certaine que le tong short passe. Le party, c'est plus la soirée chez les gens je crois...
    Je me disais aussi ... C'était comment à Toronto lorsque tu allais en boite ?

  12. #31
    Avatar de Marie
    Marie 33 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    33 062
    Likes reçus
    9 587
    Non non, ça ne sont pas que des banlieusard de 15 ans toujours puceaux, il y a d'autres gens qui le font...

    Pour Toronto, déjà, je ne suis pas allée super souvent en boite mais surtout quand j'y suis allée, c'était en hiver, donc pas grand monde en tong short en fait...

  13. #32
    Avatar de sebyoner
    yann 32 ans

    Messages
    36
    Likes reçus
    0
    ton guide de survie est au top on y trouve des infos sur des petits trucs qu on a j amais entendu parler ou qu on ne penserait pas tout seul
    cooooool
    Dernière modification par viviane ; 24/10/10 à 17:07.

  14. #33
    Avatar de rédactrice
    Amélie 30 ans

    Messages
    381
    Likes reçus
    378
    Ahaha, je suis d'accord avec toi, la rootbeer a un goût de médicament dégueu!

    Merci pour ce portrait réaliste de ma ville qui, trop souvent ici, est un peu trop tartinée de glaçage épais et trop sucré. Sans être amère envers Montréal, j'aime lorsque les gens réalisent que ce n'est pas mieux au Québec. Juste différent.

    ---------- Message ajouté à 19h37 ---------- message précédent à 19h25 ----------

    Message de Yellowkitty
    Merci beaucoup d'avoir pris le temps d'écrire ce petit guide et de nous l'avoir fait partager. C'est très apprécié.
    Un petit bémol cependant quand tu écris ceci :

    "si vous vous aventurez dans l'ouest du centre ville, vers les métro McGill / Guy Concordia / Atwater, sachez que vous êtes en territoire anglophone et qu'il est fort probable que la caissière du magasin vous parle qu'en anglais.
    De même, il y a beaucoup d'immigrants des 4 coins du monde, qui sont souvent + à l'aise en anglais qu'en français.
    Donc parler anglais n'est pas indispensable à Montréal, mais c'est quand même bien utile."

    Je me permets d'exprimer mon désaccord car je travaille justement dans le coin de Mc Gill, je suis également souvent dans le coin Atwater et je vis dans le quartier de Verdun/Ville Emard, un quartier très anglophone et savoir parler anglais ou non n'est pas très important car les vendeurs ou serveurs s'expriment dans les deux langues quand ils vous accueillent dans les magasins ou resto. Je n'ai jamais vu un endroit où on me parlait seulement en anglais mis à part peut-être un pub irlandais où je vais souvent (et encore, je peux demander à être servi en français là bas si je le souhaite) mais il arrive aussi en France que dans certains pubs, on sert en anglais. Je suppose qu'il s'agit peut-être là d'une tradition ??...
    Totalement en désaccord. Plusieurs fois il m'est arrivée de me faire servir en anglais par des gens qui ne parlaient pas français (ou peu) et s'obstinaient à ne pas utiliser le français. Même si ces gens comprennent visiblement ce que je dis, il est inacceptable pour moi de ne pas pouvoir avoir un service dans ma langue maternelle, langue officielle de la province dans laquelle je vie. Et c'est pour ces raisons que la lutte pour le français n'a jamais cessée.


  15. #34
    Avatar de fonclea
    PRÉNOM

    Messages
    669
    Likes reçus
    245
    A ce propos rédactrice, je viens de réaliser que ce probleme ne vient pas seulement des anglophones.

    Depius peu je donne de cours (un bien grand mot lol) d'alphabetisation en français aux allophones du couchsurfing. Hier nous allons à l"escalier" boire un verre. L'américain qui nous accompagne veut commander, je l'encourage à le faire en français, il se lançe et là le serveur lui répond direct en anglais, j'étais en colère

    Pour plaisanter, je dis à l'américain "next time i'll offer you a shirt with "talk to me in french!" ".
    Non seulement c'est découragent pour les anglophones mais en plus c'est insultant.

    Je suis bien d'accord avec ton post sur l'idéalisation de Montréal: rien n'est fondamentalement opposée, rien ne me surpprend vraiment, c'est juste un peu dissemblable. De nos jours, l'occident est de plus en plus uniformisée.

    Et aussi avec le coup du serveur anglophone: le client doit pouvoir etre servi en français, surtout ici au québec dont c'est la langue officielle. Moi je fais celle qui ne comprends pas ou je propose dans une autre langue avec un grand sourire genre " voyez vous j'aimerai vous aider mais je suis une pauvre française qui comprends pas, excuse my english" :hih:
    Dernière modification par fonclea ; 21/10/10 à 17:52.


  16. #35

    Location
    Canmore, AB, Canada
    Messages
    320
    Likes reçus
    393
    Je suis contente que mon petit guide vous plaise
    Je l'ai mis à jour aujourd'hui, principalement pour rajouter une petite section sur l'hiver, qui est en général un point assez angoissant pour les nouveaux arrivants :-)

  17. #36

    Messages
    4
    Likes reçus
    0
    Que dire a part , MERCI .Avec un grand M . Je suis tenté de l'imprimer . lol . Non ,vraiment tres bien et encore merci lyza, a un jour a montreal

  18. #37
    Avatar de Mickaël
    Mickaël 32 ans

    Messages
    37
    Likes reçus
    4
    Merci pour ce super guide !! Il en faudrait un pour toutes les villes ...

  19. #38
    Avatar de dijonnaise
    Marjorie

    Messages
    2
    Likes reçus
    0
    Super ce petit guide ! Merci beaucoup !

  20. #39
    Avatar de SinDromX
    Guillaume 34 ans

    Messages
    20
    Likes reçus
    2
    Super guide, très pratique!

    Pour ma part et pour sortir un peu du sujet principal, je prend un malin plaisir à ne parler qu'en Français. C'est la langue officielle de la province, et je ne vois pas pourquoi je ferai des efforts à parler leur langue alors que des anglophones viennent chez nous en ne sachant dire que bonjour, et encore...
    C'est un raisonnement stupide, mais j'assume totalement de ne pas vouloir être plus intelligent qu'eux sur ce coup là. Attention, je ne parle pas là des canadiens en particulier mais bien des anglophones en règle générale.

    Pour le moment, je n'ai pas été confronté à des gens ne parlant qu'anglais il faut dire, quand ça deviendra problématique pour commander je devrais peut-être m'y faire, ou je changerai d'établissement, tout dépendra de mon envie du moment

    En tout les cas, ce sujet va dans mes favoris et j'y ferai souvent appel je pense!

  21. #40

    Messages
    9
    Likes reçus
    0
    Vraiment un très bon guide !
    Je vis à Montréal depuis 9 mois et j'ai acquiécé presque tous les points abordés.

    J'y ajouterai 2 remarques :

    - Concernant le TIP de 15% au restaurant, dans les bars : sachez que si vous ne laissez rien, les 15% en question sont à la charge du serveur/barman !

    - Conseil boulangerie : les Co'pains d'abord sur Mont-Royal ou Masson.
    les prix défient toutes concurrences avec la qualité en prime ! Best chocolatine ever !

Page 2 sur 4 1234