Résultats du sondage : Le PVT vous apparaissait comme une chose

Votants
273. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Bien plus simple

    52 19,05%
  • Fidèle a ce que vous vivez

    164 60,07%
  • Bien plus difficile

    57 20,88%
  1. #81
    Avatar de mayumae
    Roxane 34 ans

    Messages
    296
    Likes reçus
    68
    A Montreal depuis le 24 octobre 2011

    1. A votre arrivée, comment vous êtes-vous senti à l'égard de votre nouvelle ville ?

    Super bien ! Je suis plutot une campagnarde dans l ame a la base et je n ai jamais vraiment aimé les grandes villes mais Montréal fait partie de ces grandes villes ou l on se sent a l aise de suite (enfin, c est mon ressentie ^^)

    2. Qu'avez-vous pensé de l'étape « auberge de jeunesse » ?
    Je ne suis pas passée par cette étape, j ai eu la chance d avoir un ami et sa copine qui m ont hébergé durant une semaine chez eux.

    3. Les démarches pour trouver un appartement ont-elles été simples ?
    Assez oui J ai appelé pour une colocation et le lendemain j emmenageais !

    4. Quel type d'emploi avez-vous recherché ?
    Je suis arrivée dans l idée de bosser dans le tourisme mais j ai vite abandonné l idée... Du coup, j ai cherché un peu a droite a gauche tout et n importe quoi puis j ai trouvé une annonce sur le site pvtistes.net ^^

    5. Votre situation professionnelle a-t-elle évoluée depuis votre arrivée ?
    Nop, je fais toujours le meme boulot et meme si je gagne pas beaucoup, j en suis tres contente !

    6. Avez-vous trouvé l'appartement de vos rêves ?
    C est un peu la maison en carton de la chanson lol mais franchement il est grand plein de couleur super convivial et mes colocs sont supers alors oui, quelque part, c est un peu l appart de mes reves ^^

    7. Quel a été votre sentiment dominant au cours des 2 premières semaines ?
    Je reprends cette reponse car c est tout a fait ca ! :
    Les 1ers jours tout est fantastique, on s'amuse de toutes les petites différences qu'on remarque, tout est nouveau, tout beau, tout est à découvrir. On court de partout, d'une administration à une visite d'appart, on se sent parfois un peu perdue mais dans l'ensemble, c'est excitant.

    8. A vos débuts, vous êtes-vous senti seul ?
    Non car je vivais chez mon ami et quand ils partaient bosser, j allais me promener. Quand on est en mode decouverte d une ville, on se rend pas vraiment compte de la solitude ^^

    9. Vous êtes-vous fait des Amis canadiens dés votre arrivée ?
    Non, j en ai rencontré durant des parté mais je n ai gardé aucun lien avec eux...

    10. Quel lieu vous a le plus donner l'occasion de vous faire des connaissances canadiennes ?
    Ches moi ! ^^ Mes colocs sont d Ontario et sont festifs donc y a souvent des potes a eux qui passent ^^

    11. Ressentez-vous un vrai manque par rapport à votre ville d'origine, votre famille, vos amis ?
    C est moche ce que je vais dire mais non pas particulierement... Mes parents sont venus me voir et les remettre dans l avion a été un moment un peu badant mais ce PVT a changé ma vie et qu en positif, du coup je ressens pas vraiment de manque ^^

    12. Trouvez-vous votre emploi actuel épanouissant ?
    Lol pas spécialement car ca n est pas mon premier domaine de competences... A la base je bosse dans le tourisme et la, je suis nanny. (Et j adore mes petits monstres !! ^^)

    13. Si vous avez pris des cours d'anglais, avez-vous trouvé ça utile ?
    Je n'ai pas pris de cours meme si j y ai songé... mais pas les moyens.

    14. Comment définiriez-vous votre progression en anglais ?
    Je suis partie avec un niveau correk mais pour etre honnete, j ai l impression de carrement regresser... mes colocs me parlent francais et bien souvent par automatisme (et flemme avouons le ) je leur répond en francais... Du coup, le peu de fois ou je parle avec eux en anglais j ai l impression de ne plus avoir de vocabulaire etc Et ca me contrarie beaucoup !

    15. Quel est l'endroit qui vous a le plus fait progresser en anglais ?
    A force de regarder des séries en anglais et le fait d avoir la facheuse manie d apprendre les paroles des chansons que j aime bien ^^

    16. Au jour d'aujourd'hui, quel adjectif correspond le mieux à votre état d'esprit ?
    Épanouie

    17. Envisagez-vous de rester au Canada ?
    Nop, c etait ma premiere option mais finalement j ai changé de plan ^^

    18. le PVT (votre situation, votre travail, votre vie sociale, votre environnement) vous apparaissait comme une chose :
    Qui allait changer ma vie, ou pas. C etait quitte ou double, j ai pris le risque et chaque jour depuis mon arrivée je me dis que c est la meilleure decision que j ai prise de toute ma vie

    19. Quel bilan pouvez-vous tirer de vos objectifs de bases ?
    Mes objectifs de base sont remplis Depuis, je m en suis lancés d autres ^^

    20. Envisagez-vous de faire un autre PVT (Japon, Australie, Nouvelle Zélande) ?
    Oui, j ai pour projet de partir en Nouvelle Zelande puis de tenter de poser un nouveau visa pour le Canada.


  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !
  3. #82
    Avatar de Lilou
    Julie 35 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    14 581
    Likes reçus
    4 818
    La première page est loin alors voici à nouveau le questionnaire (mis à jour) si vous souhaitez y répondre, comme ça vous pouvez faire un petit copié/collé

    1. A votre arrivée, comment vous êtes-vous senti à l'égard de votre nouvelle ville ?
    Déçu.
    Indifférent.
    Heureux, la ville étant à la hauteur de vos espérances.
    Agréablement surpris.

    2. Qu'avez-vous pensé de l'étape « auberge de jeunesse » ?
    Très sympa.
    Assez sympa.
    Simple transition entre mon appartement en France et mon appartement au Canada.
    Désagréable.
    Je n'ai pas vécu en auberge de jeunesse

    3. Les démarches pour trouver un appartement ont-elles été simples ?
    Oui, j'ai trouvé très rapidement.
    Moyennement, je n'ai pas trouvé immédiatement mais ça a été relativement rapide.
    Non, j'ai eu beaucoup de difficultés à trouver mon premier appartement.

    4. Quel type d'emploi avez-vous recherché ?
    J'ai toujours cherché dans mon domaine.
    J'ai d'abord cherché dans mon domaine et je me suis rabattu sur des jobs plus « ingrats » par la suite.
    J'ai cherché un emploi, quel qu'il soit.

    5. Votre situation professionnelle a-t-elle évoluée depuis votre arrivée ?
    Non.
    Oui, j'ai trouvé un meilleur emploi.
    Oui, j'ai une meilleure place mais dans la même société.

    6. Avez-vous trouvé l'appartement de vos rêves ?
    Pas du tout.
    En quelques sortes oui, je m'y sens bien.
    Oui, j'ai un appartement super !

    7. Quel a été votre sentiment dominant au cours des 2 premières semaines ?
    Je me suis senti perdu, déboussolé.
    Je n'ai pas réalisé que mon expérience en PVT commençait, je me sentais en vacances.
    J'étais émerveillé par toute cette aventure.

    8. A vos débuts, vous êtes-vous senti seul ?
    Je me suis senti seul, loin de mes proches, un peu abandonné dans une nouvelle ville.
    Parfois oui, parfois non, selon les moments.
    Pas du tout.

    9. Vous êtes-vous fait des Amis canadiens dés votre arrivée ?
    Non, aucun.
    Je me suis fait des connaissances (plus que des amis) à l'auberge de jeunesse ou en sortant.
    Oui, je me suis vite fait des amis canadiens.

    10. Quel lieu vous a le plus donné l'occasion de vous faire des connaissances canadiennes ou autres ? (n'hésitez pas à distinguer les lieux où vous avez rencontré des Canadiens des lieux où vous avez rencontré des PVTistes du monde entier et des expatriés)
    L'auberge de jeunesse
    Le travail
    Les bars, pubs, boites etc.
    Les cours d'anglais
    Les soirées chez des amis

    11. Ressentez-vous un vrai manque par rapport à votre ville d'origine, votre famille, vos amis ?
    Non
    Pas vraiment, je pensais qu'ils me manqueraient plus
    Cela dépend des moments, de mon humeur, des événements qui se produisent ici
    Oui, souvent

    12. Trouvez-vous votre emploi actuel épanouissant ?
    Pas du tout
    Ce n'est pas le poste que j'aimerais occuper toute ma vie mais ça me va.
    Oui, mon job est génial !

    13. Si vous avez pris des cours d'anglais, avez-vous trouvé ça utile ?
    Je n'ai pas pris de cours
    Non
    Oui, surtout pour la grammaire
    Oui, surtout pour le langage courant
    Oui, j'ai fait des progrès a tout point de vue

    14. Comment définiriez-vous votre progression en anglais ?
    Faible
    Correcte
    Evidente
    Phénoménale

    15. Quel est l'endroit qui vous a le plus fait progresser en anglais ?
    Les cours d'anglais
    Le travail
    La colocation
    Les sorties entre amis
    Autres

    16. Aujourd'hui, quel adjectif correspond le mieux à votre état d'esprit ?
    Epuisé(e)
    Interrogatif (ive)
    Indifférent(e)
    Serein(e)
    Epanoui(e)

    17. Envisagez-vous de rester au Canada ?
    Absolument pas
    Pourquoi pas ?
    Je doute beaucoup
    Oui, c'est sûr !

    18. le PVT (votre situation, votre travail, votre vie sociale, votre environnement) vous apparaissait comme une chose :
    Bien plus simple
    Fidèle a ce que vous vivez
    Bien plus difficile

    19. Quel bilan pouvez-vous tirer de vos objectifs de bases ?
    Atteints
    Partiellement atteints
    Pas atteints

    20. Envisagez-vous de faire un autre PVT (Japon, Australie, Nouvelle Zélande, Argentine, Corée du Sud, Singapour, Taiwan) ?
    Jamais ! Les difficultés du premier PVT me découragent à tenter l'aventure une seconde fois.
    Non, mais cela n'a rien à voir avec mon expérience au Canada.
    Pourquoi pas, j'aimerais bien découvrir un autre pays
    Bien sur !

  4. #83
    Avatar de vancounessa
    vanessa 35 ans

    Messages
    963
    Likes reçus
    519
    A Montreal depuis le 31 janvier 2012

    1. A votre arrivée, comment vous êtes-vous senti à l'égard de votre nouvelle ville ?

    Super bien ! Je connaissais déjà Montreal, je suis arrivée cette fois ci en plein hiver, un pur moment de plaisir, j’adore la neige et je trouvais ça (et je trouve ça) magnifique.
    Nom : pay42.gif
Affichages : 1161
Taille : 50,0 Ko

    2. Qu'avez-vous pensé de l'étape « auberge de jeunesse » ?

    Je ne suis pas passée par cette étape, j ai eu la chance d’avoir été en sous location pendant un mois, chez une artiste quebecoise, qui est devenue une amie et avec qui j’ai gardé de trés bon contact.


    3. Les démarches pour trouver un appartement ont-elles été simples ?

    Pas vraiment car je suis arrivée avec mon toutou, donc trouver un logement je dirais que c’est relativement facile, mais qui accepte les toutous c’est plus compliqué…J’ai malgré tout trouvé en moins de trois semaines.

    4. Quel type d'emploi avez-vous recherché ?

    Je suis arrivée dans l idée de faire des petits boulots dans un premier temps, mais j’ai eu de la chance et j’ai commencé avec un boulot qui se rapproche pas mal de mes competences ( agent service clientele)

    5. Votre situation professionnelle a-t-elle évoluée depuis votre arrivée ?

    Evoluée oui, dans le sens ou apres 3 mois dans la même boite, je me suis vu offrir un poste permanent.

    6. Avez-vous trouvé l'appartement de vos rêves ?

    OUI ! J’ai trouvé un premier appart apres ma sous loc qui était pas mal du tout mais j’avais un beau vis-à-vis…
    Arrivée le 1 er juillet, avec la grande parade des déménagements, j’ai demandé si un autre appart serait dispo et ma concierge m’a fait visiter mon appart actuel, qui est trés coloré, grand, agreable et qui m’offre une super belle vue

    7. Quel a été votre sentiment dominant au cours des 2 premières semaines ?

    J’etais super contente, je decouvrais et redecouvrais des choses et des endroits insolites au coin de petites rues super sympa, un mode de vie qui me convenait beaucoup plus, c’etait vraiment chouette de prendre le temps de s’organiser, tout en etant en ``vacances``

    8. A vos débuts, vous êtes-vous senti seul ?

    Non, pas du tout j’avais l’habitude de voyager donc pas de grosse angoisse de ce côté là.

    9. Vous êtes-vous fait des Amis canadiens dés votre arrivée ?

    Oui, déjà grâce à ma sous location à mon arrivée, puis apres c’est du reseautage


    10. Quel lieu vous a le plus donner l'occasion de vous faire des connaissances canadiennes ?

    Le travail bien sûr et ensuite les asso et les missions de bénévolat.

    11. Ressentez-vous un vrai manque par rapport à votre ville d'origine, votre famille, vos amis ?

    Je n’ai pas de manque a proprement dit, je pense à mes proches evidement, mais mes parents sont expat. et vivent à l’etranger egalement donc dans le fond ça ne change pas grand-chose, c’est plus les distances qui different.

    Par contre, le goulash et les œufs fermiers de ma mamie me manque cruellement

    12. Trouvez-vous votre emploi actuel épanouissant ?

    Epanouissant, ce n’est pas le mot que j’utiliserai, ça me plait. Pour l’instant ça me convient, j’apprends de nouvelles choses, certaines opportunités s’offrent à moi, je prends le temps de considerer tout ça, mais je sais que je n’y resterai pas toute ma vie.
    Je prends la vie comme elle vient, on vera par la suite.
    Nom : levitation.gif
Affichages : 1195
Taille : 4,9 Ko

    13. Si vous avez pris des cours d'anglais, avez-vous trouvé ça utile ?
    Je n'ai pas pris de cours, j’ai pas un anglais PARFAIT mais je le pratique tous les jours, donc je n’ai pas jugé utile d’en prendre.

    Je n’ai pas la reponse aux questions 14 et 15


    16. Au jour d'aujourd'hui, quel adjectif correspond le mieux à votre état d'esprit ?

    Je me pose pas mal de questions mais à choisir je dirais : Épanouie

    17. Envisagez-vous de rester au Canada ?

    Oui, je viens d’avoir mon CSQ, je compte lancer le federal
    Comme je disais plus haut, je me pose pas mal de questions en ce moment. J’ai envie de voir du pays ça c’est sur, mais rien ne m’empechera de bouger apres la RP aussi...

    To be continued...

    18. le PVT (votre situation, votre travail, votre vie sociale, votre environnement) vous apparaissait comme une chose :

    Je voulais m’établir au Canada et en même temps je comptais bouger grâce au PVT.
    Je suis partie avec mon animal donc il a fallu reconsiderer certaines choses.
    Au final on m’a proposé un emploi assez rapidement et mon premier objectif était de m’installer au Canada donc j’ai saisi cette opportunité, je ne regrette pas du tout.


    19. Quel bilan pouvez-vous tirer de vos objectifs de bases ?

    Pour l’instant je pense remplir les objectifs que je me suis fixé.

    20. Envisagez-vous de faire un autre PVT (Japon, Australie, Nouvelle Zélande) ?

    Pourquoi pas, j’y ai pensé, les PVT restent de supers opportunités pour voyager et decouvrir d’autres horizons, d’autres cultures.

    Je n’abandonne pas l’idée de rester au Canada au final, mais on vera, chaque chose en son temps, j’ai le temps
    Dernière modification par vancounessa ; 08/08/12 à 21:19.


  5. #84
    Avatar de mayumae
    Roxane 34 ans

    Messages
    296
    Likes reçus
    68
    J adore ton témoignage Vanessa !! Je me retrouve carrément dans ton état d'esprit ! En plus, tu es partie avec ton wouwoua , je ne peux dire que respect !!


  6. #85
    Avatar de fleau-fox
    Pierre-André 32 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    75
    Likes reçus
    8
    1. A votre arrivée, comment vous êtes-vous senti à l'égard de votre nouvelle ville ?

    Heureux, la ville étant à la hauteur de vos espérances.


    2. Qu'avez-vous pensé de l'étape « auberge de jeunesse » ?

    Pas d'auberge de jeunesse, j'avais trouvé avant!

    3. Les démarches pour trouver un appartement ont-elles été simples ?

    Oui, j'ai trouvé très rapidement.


    4. Quel type d'emploi avez-vous recherché ?

    J'avais déjà mon emploi (JP)

    5. Votre situation professionnelle a-t-elle évoluée depuis votre arrivée ?

    Non.


    6. Avez-vous trouvé l'appartement de vos rêves ?

    Oui, j'ai un appartement super !

    7. Quel a été votre sentiment dominant au cours des 2 premières semaines ?

    J'étais émerveillé par toute cette aventure.

    8. A vos débuts, vous êtes-vous senti seul ?

    Parfois oui, parfois non, selon les moments.

    9. Vous êtes-vous fait des Amis canadiens dés votre arrivée ?

    Oui, je me suis vite fait des amis canadiens.

    10. Quel lieu vous a le plus donné l'occasion de vous faire des connaissances canadiennes ?

    Le travail
    Les bars, pubs, boites etc.
    Les soirées chez des amis

    11. Ressentez-vous un vrai manque par rapport à votre ville d'origine, votre famille, vos amis ?

    Cela dépend des moments, de mon humeur, des événements qui se produisent ici


    12. Trouvez-vous votre emploi actuel épanouissant ?

    Oui, mon job est génial !

    13. Si vous avez pris des cours d'anglais, avez-vous trouvé ça utile ?

    Je n'ai pas pris de cours


    14. Comment définiriez-vous votre progression en anglais ?

    Je suis déjà billingue lol

    15. Quel est l'endroit qui vous a le plus fait progresser en anglais ?

    Le travail


    16. Au jour d'aujourd'hui, quel adjectif correspond le mieux à votre état d'esprit ?

    Epanoui(e)

    17. Envisagez-vous de rester au Canada ?

    Oui, c'est sûr !

    18. le PVT (votre situation, votre travail, votre vie sociale, votre environnement) vous apparaissait comme une chose :

    Fidèle a ce que vous vivez


    19. Quel bilan pouvez-vous tirer de vos objectifs de bases ?

    Atteints


    20. Envisagez-vous de faire un autre PVT (Japon, Australie, Nouvelle Zélande) ?

    Pourquoi pas, j'aimerais bien découvrir un autre pays


  7. #86
    Avatar de fatseth
    Seth 35 ans

    Messages
    163
    Likes reçus
    296
    1. A votre arrivée, comment vous êtes-vous senti à l'égard de votre nouvelle ville ?
    Je me disais qu'il y avait tout à refaire mais c'était excitant!


    2. Qu'avez-vous pensé de l'étape « auberge de jeunesse » ?
    J'ai préféré aller une semaine chez l'habitant pour avoir un minimum de tranquillité à l'arrivée et surtout avoir une bonne connexion internet (indispensable pour les premières démarches)


    3. Les démarches pour trouver un appartement ont-elles été simples ?
    Appart trouvé en 2 jours!


    4. Quel type d'emploi avez-vous recherché ?
    Tous les petits jobs rapide et simple (pas envie de s'installer définitivement)


    5. Votre situation professionnelle a-t-elle évoluée depuis votre arrivée ?
    Pareil.


    6. Avez-vous trouvé l'appartement de vos rêves ?
    Très difficile à trouver même si je me contente de peu, mais dans tous les appart que j'ai eu en 7 mois il y a toujours eu un truc qui cloche. (souris, voisins bruyants, trucs qui fonctionnent pas/mal, colocs irrespectueux...)


    7. Quel a été votre sentiment dominant au cours des 2 premières semaines ?
    Découverte totale et permanente!


    8. A vos débuts, vous êtes-vous senti seul ?
    Je suis venu avec ma copine, donc non.


    9. Vous êtes-vous fait des Amis canadiens dés votre arrivée ?
    Pas vraiment...


    10. Quel lieu vous a le plus donné l'occasion de vous faire des connaissances canadiennes ?
    Dans les parcs.


    11. Ressentez-vous un vrai manque par rapport à votre ville d'origine, votre famille, vos amis ?
    Non, y'a skype et mon blog pour ça, ce qui manque le plus c'est mon chat, même si je le vois de temps en temps sur Skype! héhé


    12. Trouvez-vous votre emploi actuel épanouissant ?
    Fraîchement arrivé en Alberta, j'ai pas de job pour l'instant.


    13. Si vous avez pris des cours d'anglais, avez-vous trouvé ça utile ?
    Pas besoin de cours, suffit d'aller dans la rue pour ça!


    14. Comment définiriez-vous votre progression en anglais ?
    J'avais déjà un très bon niveau après un an en Australie mais on en apprend toujours un peu plus!


    15. Quel est l'endroit qui vous a le plus fait progresser en anglais ?
    Partout au Canada, SAUF au Québec où tout le monde parle français...


    16. Au jour d'aujourd'hui, quel adjectif correspond le mieux à votre état d'esprit ?
    Créatif!


    17. Envisagez-vous de rester au Canada ?
    J'ai eu un vrai coup de coeur pour Montréal et Toronto, je me vois bien y vivre longtemps en effet!


    18. le PVT (votre situation, votre travail, votre vie sociale, votre environnement) vous apparaissait comme une chose :
    Pas si facile mais très enrichissante.


    19. Quel bilan pouvez-vous tirer de vos objectifs de bases ?
    Epic Win!


    20. Envisagez-vous de faire un autre PVT (Japon, Australie, Nouvelle Zélande) ?
    J'ai déjà l'Australie à mon compteur mais je compte bien continuer avant mes 30 ans!


  8. #87
    Avatar de Ayuno
    Anthony 33 ans

    Messages
    747
    Likes reçus
    541
    1. A votre arrivée, comment vous êtes-vous senti à l'égard de votre nouvelle ville ?
    Heureux, la ville étant à la hauteur de vos espérances.
    Je n'étais jamais allé en Amérique du Nord par le passé. Alors arriver à Vancouver, une grosse ville à l'américaine, ça met des étoiles plein les yeux les premiers jours !

    2. Qu'avez-vous pensé de l'étape « auberge de jeunesse » ?
    Très sympa.
    Agréablement surpris par la propreté des lieux, des chambes, des douches.
    Je me suis sentis comme chez moi.
    Je suis toujours tombé sur des personnes sympas (ou dans le pire des cas pour une minorité on ne parle juste pas), donc je n'hésite pas à y retourner si j'en ai besoin.

    3. Les démarches pour trouver un appartement ont-elles été simples ?
    Moyennement, je n'ai pas trouvé immédiatement mais ça a été relativement rapide.
    Durant mon voyage tous le monde me disait qu'à Vancouver il faut trouver son appartement en premier, et ensuite chercher du taf.
    J'avais un peu du mal à les croire mais ils avaient raison les bougres !
    J'ai trouvé du boulot très rapidement, et après jongler entre votre auberge de jeunesse, le boulot et la recherche d'appart, c'est vraiment pas top. J'ai donc attendu juste 2 jours en prenant le meilleur truc que je pouvais trouver, sans que ça me convienne à 100%. Si c'était à refaire je serais resté quelques jours de plus en auberge de jeunesse, le temps de vraiment trouver le bon plan.

    4. Quel type d'emploi avez-vous recherché ?
    J'ai cherché un emploi, quel qu'il soit.
    Boulot alimentaire en priorité, tout en regardant ce qu'il y avait dans ma branche.
    Sans trop chercher non plus, car vu que je bouge assez souvent, ça me peinerais presque de trouver un truc intéressant qui m'obligerais à ne pas bouger.

    5. Votre situation professionnelle a-t-elle évoluée depuis votre arrivée ?
    Non.
    Toujours de l'alimentaire

    6. Avez-vous trouvé l'appartement de vos rêves ?
    Pas du tout.
    Comme dit plus haut je me suis trop précipité.
    J'aurais préféré mille fois une coloc que ma situation actuelle (prendre une chambre dans un appart avec un couple proche de la retraite).
    Mais bon, je ne ferais pas la même erreur à Toronto !

    7. Quel a été votre sentiment dominant au cours des 2 premières semaines ?
    J'étais émerveillé par toute cette aventure.
    J'ai commencé mon séjour directement par du wwoofing à B.C, donc dépaysement garanti.
    En plus c'était le début de l'été, malgré le boulot un peu dur, c'était une douce rêverie ces 2 premières semaines

    8. A vos débuts, vous êtes-vous senti seul ?
    Parfois oui, parfois non, selon les moments.
    Mes 3 premiers jours je les ai passé à Vancouver, seul, parlant et comprenant assez mal l'anglais.
    Je me suis donc senti un peu isolé évidemment.
    Ensuite j'étais en wwoofing, donc constamment entouré de personnes, donc aucune solitude !


    9. Vous êtes-vous fait des Amis canadiens dés votre arrivée ?
    Je me suis fait des connaissances (plus que des amis) à l'auberge de jeunesse ou en sortant.
    Encore une fois le wwoofing est un moyen super simple pour se faire des connaissances à son arrivée, canadiennes ou non.

    10. Quel lieu vous a le plus donné l'occasion de vous faire des connaissances canadiennes ou autres ? (n'hésitez pas à distinguer les lieux où vous avez rencontré des Canadiens des lieux où vous avez rencontré des PVTistes du monde entier et des expatriés)
    Le travail...et encore et toujours le wwoofing.

    11. Ressentez-vous un vrai manque par rapport à votre ville d'origine, votre famille, vos amis ?
    Oui, souvent.
    En France, je ne suis pas du genre à avoir besoin d'appeler ses parents tous les jours, ou de savoir où ils sont à chaque moment.
    Je les aime, mais pas comme ça.
    Le plus dur est la distance. Je suis partis très tôt de la maison familiale, pour étudier puis travailler dans d'autres villes.
    Mais c'est vraiment pas la même chose de se dire que si l'on veut on peut retourner voir sa famille en 2/3h de routes, au lieu de 9h de vol maintenant. C'est dur par moment mais je suis près à faire ce sacrifice.

    12. Trouvez-vous votre emploi actuel épanouissant ?
    Pas du tout.
    Dishwasher c'est un métier de dingue !
    Je pensais pas du tout à ça en postulant, maintenant je suis moins inculte, mais je vous dis pas le plaisir que je vais avoir en quittant ce job

    13. Si vous avez pris des cours d'anglais, avez-vous trouvé ça utile ?
    Je n'ai pas pris de cours.

    14. Comment définiriez-vous votre progression en anglais ?
    Evidente
    Ca fait peut être cliché mais c'est vrai : l'immersion il n'y a rien de mieux !
    Je partais de quasiment zéro, mais lorsque l'on est entouré de langue anglaise, on n'a pas le choix, et on progresse assez vite en quelques mois.

    15. Quel est l'endroit qui vous a le plus fait progresser en anglais ?
    Le wwoofing. Durant tes heures de boulot tu parles anglais avec les proprios, durant tes temps off tu parles anglais avec les autes wwoofeurs. C'est donc très bien lorsque l'on veut apprendre cette langue, tu pratiques toute la journée.

    16. Aujourd'hui, quel adjectif correspond le mieux à votre état d'esprit ?
    Interrogatif.
    Beaucoup de questions dans ma tête.
    Une envie de rester un peu plus longtemps au Canada, mais aussi une envie de faire un autre pvt.
    Donc si jamais je trouve un super boulot dans ma branche ça me bloquerait mes envies de futurs voyages.
    Mais si je fait un autre pvt il est plus compliqué de trouver une boite pour faire un JP si l'on est pas sur place.
    Prise de tête tous ça...

    17. Envisagez-vous de rester au Canada ?
    Je doute beaucoup.
    La raison est dans la réponse précédente

    18. le PVT (votre situation, votre travail, votre vie sociale, votre environnement) vous apparaissait comme une chose :
    Fidèle a ce que vous vivez.
    Je n'ai jamais fantasmé sur ce pays, je voulais juste découvrir un autre pays.
    Je prend donc tous, le bon comme le mauvais, comme une expérience.

    19. Quel bilan pouvez-vous tirer de vos objectifs de bases ?
    Partiellement atteints.
    Encore 6 mois et je pense que qu'ils seront tous atteints.

    20. Envisagez-vous de faire un autre PVT (Japon, Australie, Nouvelle Zélande, Argentine, Corée du Sud, Singapour, Taiwan) ?
    Bien sur !
    Une fois qu'on a fait sauté le vérou, qu'on est sorti de la machine, il est dur de devoir y rerentrer.
    Je n'ai donc pas envie de m'arrêter là. Pour le moment.


  9. #88
    Avatar de meleo33
    Mylène 33 ans

    Location
    Osaka, Préfecture d'Osaka, Japon
    Messages
    3 817
    Likes reçus
    2 240
    Roooo 6 mois après mon retour en France je découvre ce post

    1. A votre arrivée, comment vous êtes-vous senti à l'égard de votre nouvelle ville ?
    Déçu.
    Heureux, la ville étant à la hauteur de vos espérances.
    Et pas qu'un peu! Je ne me lasse pas des buildings et du grouillement perpétuel de Toronto.

    2. Qu'avez-vous pensé de l'étape « auberge de jeunesse » ?
    Assez sympa.
    Idéal quand on débarque pour se mettre dans le bain et avoir des "tips" sur la vie locale.

    3. Les démarches pour trouver un appartement ont-elles été simples ?
    Oui, j'ai trouvé très rapidement.
    Coloc' trouvée en une semaine.

    4. Quel type d'emploi avez-vous recherché ?
    J'ai cherché un emploi, quel qu'il soit.
    N'importe quoi qui pouvait payer et accepter mon anglais pourri.

    5. Votre situation professionnelle a-t-elle évoluée depuis votre arrivée ?
    Oui, j'ai trouvé un meilleur emploi
    Je n'ai fait qu'évoluer au fil des boulots, de plus en plus intéressants et de mieux en mieux payés. J'ai finit par faire un métier qu'on m'avait toujours refusé en France faute de diplôme approprié (réceptionniste d'hôtel)

    6. Avez-vous trouvé l'appartement de vos rêves ?
    Oui, j'ai un appartement super
    Une colocation incroyable (et improbable!) ou j'ai vécu des aventures rocambolesques digne d'une série TV!

    7. Quel a été votre sentiment dominant au cours des 2 premières semaines ?
    J'étais émerveillé par toute cette aventure.
    Je n’arrêtais pas de sourire bêtement et de prendre des photos de tout et tout essayer!

    8. A vos débuts, vous êtes-vous senti seul ?
    Pas du tout
    Non trop excitée par l'aventure et toujours en contact régulier avec mes proches via skype

    9. Vous êtes-vous fait des Amis canadiens dés votre arrivée ?
    Oui, je me suis vite fait des amis canadiens.
    Oui un partenaire d'échange anglais-français qui est devenu un super pote au fil des années.

    10. Quel lieu vous a le plus donné l'occasion de vous faire des connaissances canadiennes ou autres ?
    Le travail Beaucoup de canadiens, pas mal d'étrangers
    Les soirées chez des amis Beaucoup d'étrangers (une minorité de français le reste du monde entier) et quelques canadiens (asian geek essentiellement en fait
    )

    11. Ressentez-vous un vrai manque par rapport à votre ville d'origine, votre famille, vos amis ?
    Pas vraiment, je pensais qu'ils me manqueraient plus.
    Je suis comme un poisson dans l'eau a Toronto et encore une fois, merci skype!

    12. Trouvez-vous votre emploi actuel épanouissant ?
    Ce n'est pas le poste que j'aimerais occuper toute ma vie mais ça me va.
    Le poste est un peu trop calme mais l'ambiance avec les collègues exceptionnelle, je ne pense pas que je retrouverais ça ailleurs

    13. Si vous avez pris des cours d'anglais, avez-vous trouvé ça utile ?
    Je n'ai pas pris de cours.
    Par contre bcp de mes amis en ont pris.... et n'étaient pas satisfait en général. J'ai progressé plus vite qu'eux en apprenant sur le tas au travail.

    14. Comment définiriez-vous votre progression en anglais ?
    Phénoménale
    Au début personne ne me comprenait (remarque je les comprenais pas non plus) a la fin je devenais traductrice pour bcp de mes potes lorsqu'on était face aux "natifs"

    15. Quel est l'endroit qui vous a le plus fait progresser en anglais ?
    Le travail +++++++++(call center avec 70% d'appels en anglais, ca vous forge une femme!)
    La colocation+++
    Les sorties entre amis++++


    16. Aujourd'hui, quel adjectif correspond le mieux à votre état d'esprit ?
    Epanoui(e)

    17. Envisagez-vous de rester au Canada ?
    Pourquoi pas
    Mon objectif est de m'installer en Asie. Si j'échoue, je préfère retourner au Canada qu'en France.
    Le Canada est définitivement mon plan B, je le garde dans un coin de ma tete.



    18. le PVT (votre situation, votre travail, votre vie sociale, votre environnement) vous apparaissait comme une chose :
    Bien plus difficile
    Je pense avoir eu de la chance, je pense l'avoir un peu créée aussi. J'ai eu de gros soucis la bas mais tout s'est toujours arrangé comme par magie. Je me sentais sous une bonne étoile a Toronto.

    19. Quel bilan pouvez-vous tirer de vos objectifs de bases ?
    Atteints.
    Dépassés.

    20. Envisagez-vous de faire un autre PVT ?
    Bien sur
    Je suis revenue en France pour me préparer a mieux repartir!! Et probablement ne jamais revenir vivre ici.
    Next: Taiwan, Corée du Sud, Australie et le petit dernier que je garde précieusement au chaud pour quand le bon moment sera venu: JAPON.



  10. #89
    Avatar de BMag
    Magali 37 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    4 957
    Likes reçus
    3 747
    Cool un sondage ! 10.5 mois après l'arrivée en PVT à Montreal

    1. A votre arrivée, comment vous êtes-vous senti à l'égard de votre nouvelle ville ?
    Presque comme chez moi. En fait comme on connaissait déjà Montreal et qu'on arrivait de 4 semaines de road trip, on s'est tout de suite "mis dans le bain", NAS, téléphones et comptes en banque torchés en 1/2 journée, voilà on était montréalais en 2-2 ! Bien tranquilles dans notre petit studio temporaire on se sentait presque pas étrangers ! Aller prendre un verre au centre ville était quasiment comme un élément du quotidien et ne faisait déjà plus partie du stade de découverte.

    2. Qu'avez-vous pensé de l'étape « auberge de jeunesse » ?
    Non on n'a pas fait. Studio via Airbnb. Vraiment top pour un couple.

    3. Les démarches pour trouver un appartement ont-elles été simples ?
    Chercher début juin pour le 1er juillet ca peut vite devenir une grosse galère. Mais après 12 visites de taudits on a trouvé une pancarte dans la rue qui a fait notre bonheur, au final on a mis seulement une grosse semaine pour trouver. Donc je dirais : très simple.

    4. Quel type d'emploi avez-vous recherché ?
    Un contact ontarien m'a pondu un contrat à Montreal dans mon domaine, je ne m'attendais pas du tout à ce que cela fonctionne si facilement ! Je voyais l'été plutôt consacré à un peu d'animation en centre de vacances pour enfants en recherchant un boulot plus sérieux pour la rentrée. Mais je n'ai même pas eu le loisir d'utiliser ma visite médicale finalement !

    5. Votre situation professionnelle a-t-elle évoluée depuis votre arrivée ?
    Je suis toujours avec mon contrat ontarien délocalisée à Montreal !
    Mon copain a beaucoup évolué lui : après un été dédié à la recherche de contacts dans son domaine il s'est finalement décidé en septembre pour un petit boulot de livreur. Puis un ami lui a trouvé un boulot de technicien dans une boite d'architectes, et il a finalement trouvé un poste d'ingénieur dans son domaine (grâce à ses prises de contacts pendant l'été). Note pour les intéressés : poste d'ingénieur permanent sans toucher à l'OIQ, comme quoi c'est possible !

    6. Avez-vous trouvé l'appartement de vos rêves ?
    Oui ! On n'a jamais changé et on compte bien le garder ! Grand 4-1/2 avec cave et jardin dans quartier calme proche du métro. I-Dé-Al.

    7. Quel a été votre sentiment dominant au cours des 2 premières semaines ?
    Un sentiment à la fois de nouveau et de pareil. Le fait de faire le même boulot qu'en France dans une ville que je connaissais pas trop mal ne m'a pas vraiment dépaysée. Mais au fil des semaines, bouger à l'extérieur de la ville et rencontrer du monde a fait que beaucoup de choses sont devenues nouvelles finalement, avant de redevenir une part du quotidien ! Une fin de semaine de canot l'été, quoi de plus normal ?

    8. A vos débuts, vous êtes-vous senti seul ?
    Oui et non. Non parce qu'on était 2. Et oui parce qu'on ne conaissait personne, mais ca n'a pas duré très longtemps.

    9. Vous êtes-vous fait des Amis canadiens dés votre arrivée ?
    Dès l'arrivée non. Pendant l'été on a bien sympatisé avec un québécois assidu aux cours de rollers gratuits où on allait aussi. Il est vite devenu un vrai ami. Mais à part cette heureuse rencontre il a fallu attendre un peu avant de considérer avoir vraiment des amis québécois.
    (je ne prends pas en compte mes collègues avec qui je m'entends bien depuis le début)

    10. Quel lieu vous a le plus donné l'occasion de vous faire des connaissances canadiennes ou autres ?
    -les sorties de plein air organisées - mais on y rencontre souvent des gens un peu plus âgés d'environ 45-50 ans. Ils n'en restent pas moins très sympas.
    -mon club de photos
    -mon orchestre de musique, là j'ai vraiment rencontré des jeunes super cool !


    11. Ressentez-vous un vrai manque par rapport à votre ville d'origine, votre famille, vos amis ?
    J'ai eu un petit brin de nostalgisme aigu en février après 10 mois d'expatriation et je suis rentrée 10 jours me ressourcer dans un environnement riche d'amis proches, de saucisson et de lieux familiers. Et depuis ca va mieux, plus de manque !


    12. Trouvez-vous votre emploi actuel épanouissant ?
    Ca l'est, mais je vais changer en me réorientant avec une grosse année d'études, c'est plus un choix de vie qu'autre chose et je l'aurais fait en France pareil.

    13. Si vous avez pris des cours d'anglais, avez-vous trouvé ça utile ?
    Non, mais en restant humble j'ai un niveau pas mal "courant" grâce à la pratique quotidienne de l'anglais dans mon milieu professionnel. Mon copain en a pris, il était intermédiaire, et de ce qu'il en dit il a au moins pris de l'assurance à l'oral.

    14. Comment définiriez-vous votre progression en anglais ?
    ben heu aucune, voir commentaire ci dessus Et puis à Montreal au quotidien on parle jamais anglais personnellement. Même, une fois pour commander une pizza au telephone, la personne ne parlait qu'anglais. J'ai volontairement continué à parler francais. nan-mé-ho on est au Québec ^^ (résultat de l'anecdote - on m'a dit d'appeler un autre livreur de pizzas- hallucinant !!).

    15. Quel est l'endroit qui vous a le plus fait progresser en anglais ?
    Le travail - et se forcer à écouter des séries/films en anglais (avec sous titres anglais au besoin mais surtout pas francais) ca aide de facon assez profonde aussi, et c'est tout un travail du subconscient qui s'effectue pendant qu'on prend du bon temps devant un film. Même si on comprend pas tout, faut pas vouloir tout comprendre chaque phrase, c'est un moyen très efficace et agréable de progresser en anglais.

    16. Aujourd'hui, quel adjectif correspond le mieux à votre état d'esprit ?
    Satisfaite !

    17. Envisagez-vous de rester au Canada ?
    OUUUUIIIIIII


    18. le PVT (votre situation, votre travail, votre vie sociale, votre environnement) vous apparaissait comme une chose :
    Je m'attendais à galérer un peu plus pour trouver du boulot mais il se trouve que j'ai eu de la chance. Sinon c'est comme je m'y attendais !

    19. Quel bilan pouvez-vous tirer de vos objectifs de bases ?
    Je m'étais dit : on part en PVT dans le but de s'installer, si on se plait pas on va pas s'obstiner. Avec des projets de RP en cours on peut dire que notre objectif de base est parfaitement atteint !

    20. Envisagez-vous de faire un autre PVT ?
    PVT non mais des projets de longs voyages ailleurs, oui !

  11. #90
    Avatar de curious36
    Adeline 29 ans

    Location
    Belgique
    Messages
    42
    Likes reçus
    21
    Bon, étant donné que tout ne se passe pas comme prévu de mon côté, j'ai besoin d'expliquer mes impressions et mes inquiètudes.

    1. A votre arrivée, comment vous êtes-vous senti à l'égard de votre nouvelle ville ?
    Déçu. Hormis le fait que j'aime les escaliers à l'extérieur, je ne trouve pas que Montréal est une belle ville. Je suis pourtant sur le Plateau, à quelques secondes de l'avenue Mont-Royal...mais bon même en marchant de plus en plus loin ça ne change rien. Avec le recul je me dis que j'aurais peut-être du aller à Québec.

    2. Qu'avez-vous pensé de l'étape « auberge de jeunesse » ?
    J'ai directement eu un appartement, donc je n'ai pas été dans une auberge de jeunesse

    3. Les démarches pour trouver un appartement ont-elles été simples ?
    Oui, j'ai trouvé très rapidement. Grâce à pvtiste


    4. Quel type d'emploi avez-vous recherché ?
    J'ai cherché un emploi, quel qu'il soit.

    5. Votre situation professionnelle a-t-elle évoluée depuis votre arrivée ?
    Non. Ca fait moins d'un mois que je suis arrivée avec mon compagnon, on postule beaucoup, mais toujours rien.


    6. Avez-vous trouvé l'appartement de vos rêves ?
    Oui, j'ai un appartement super !

    7. Quel a été votre sentiment dominant au cours des 2 premières semaines ?
    Je me suis senti perdu, déboussolé. Etant donné que c'est pas ce à quoi on s'attendait on ne pouvait que se sentir perdu, même si on essayait de se forcer à se dire que ce n'était pas le cas.

    8. A vos débuts, vous êtes-vous senti seul ?
    Je me suis senti seul, un peu abandonné dans une nouvelle ville.

    9. Vous êtes-vous fait des Amis canadiens dés votre arrivée ?
    Non, aucun.

    10. Quel lieu vous a le plus donné l'occasion de vous faire des connaissances canadiennes ?
    L'auberge de jeunesse NON
    Le travail, NON (pas encore d'emploi)
    Les bars, pubs, boites etc. (à cause de manque d'argent nous ne pouvons nous permettre ça)
    Les cours d'anglais (nous n'avons pas fait de cours d'anglais)
    Les soirées chez des amis (nous ne connaissons pas d'amis ici)

    11. Ressentez-vous un vrai manque par rapport à votre ville d'origine, votre famille, vos amis ?

    Oui, la nourriture, mon chat, la facilité...mais sinon pas ma ville et ni ma famille, ça ne manque pas du tout ça, mais bon je n'aime pas non plus Montréal.

    12. Trouvez-vous votre emploi actuel épanouissant ?
    pas d'emploi

    13. Si vous avez pris des cours d'anglais, avez-vous trouvé ça utile ?
    Je n'ai pas pris de cours, mais je travaille moi-même régulièrement

    14. Comment définiriez-vous votre progression en anglais ?
    Correcte

    15. Quel est l'endroit qui vous a le plus fait progresser en anglais ?
    Pour l'instant, je travaille là dessus toute seule, mais j'aimerais pouvoir l'utiliser dans mon travail

    16. Au jour d'aujourd'hui, quel adjectif correspond le mieux à votre état d'esprit ?
    Epuisé(e)
    Interrogatif (ive)

    17. Envisagez-vous de rester au Canada ?
    Absolument pas

    18. Le PVT (votre situation, votre travail, votre vie sociale, votre environnement) vous apparaissait comme une chose :
    Bien plus simple

    19. Quel bilan pouvez-vous tirer de vos objectifs de bases ?
    Pas atteints

    20. Envisagez-vous de faire un autre PVT (Japon, Australie, Nouvelle Zélande) ?
    Non pour plusieurs raisons: les autres pvt pour les belges ne m'intéressent pas, sauf pour des vacances; notre retour en Belgique s'annonce trèèès difficile; nous avons d'autres projets que nous ne pouvons pas repousser...

    Pour un peu plus expliquer mes impressions: en fait, je ne reconnais pas le Canada qu'on m'avait décrit en long et en large. Même lorsque je lis des livres encore maintenant sur Montréal, j'ai l'impression de ne pas être dans le même monde. Lorsque j'entends parler du coup de la vie, des québecois, du boulot et j'en passe, je ne vois en rien tout ça ici...et pourtant ce sont pour toutes ces choses là que je suis venue avec mon compagnon. On peut dire qu'il y a de quoi tomber de haut. C'est pourquoi nous avons déjà clairement décidé de ne pas rester ici après notre pvt, même si imaginons les choses se passent mieux une fois qu'on aura trouvé un emploi.
    Nous nous sommes déjà demandé ce que nous ferons après notre pvt, hormis le fait qu'on partira un mois en Corée du Sud en mode sac à dos, nous n'avons pas d'autres choix que de retourner en Belgique. Seulement sans emploi, sans argent, sans appartement....comment tout reprendre à zéro alors qu'on aura habiter 1 an ensemble en ayant (j'espère) trouver un emploi d'ici là. Autrement dit lorsqu'on partira on aura plus rien. Notre vie ne nous plait pas ici, mais le retour n'annonce encore pire, c'est l'apocalypse qui nous tombe dessus. Vu qu'on créera notre entreprise en revenant ce sera impossible de trouver un appart avant 1 à 2 ans, d'ailleurs on aurait même pas l'argent pour le payer.
    Donc voilà, on fait tout pour chercher des solutions, le retour chez les parents n'est pas envisageable, donc on cherche, on cherche, non stop. Pourvu que tout s'arrange

  12. #91
    Avatar de BMag
    Magali 37 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    4 957
    Likes reçus
    3 747
    Message de curious36
    Bon, étant donné que tout ne se passe pas comme prévu de mon côté, j'ai besoin d'expliquer mes impressions et mes inquiètudes.

    1. A votre arrivée, comment vous êtes-vous senti à l'égard de votre nouvelle ville ?
    Déçu. Hormis le fait que j'aime les escaliers à l'extérieur, je ne trouve pas que Montréal est une belle ville. Je suis pourtant sur le Plateau, à quelques secondes de l'avenue Mont-Royal...mais bon même en marchant de plus en plus loin ça ne change rien. Avec le recul je me dis que j'aurais peut-être du aller à Québec.

    2. Qu'avez-vous pensé de l'étape « auberge de jeunesse » ?
    J'ai directement eu un appartement, donc je n'ai pas été dans une auberge de jeunesse

    3. Les démarches pour trouver un appartement ont-elles été simples ?
    Oui, j'ai trouvé très rapidement. Grâce à pvtiste


    4. Quel type d'emploi avez-vous recherché ?
    J'ai cherché un emploi, quel qu'il soit.

    5. Votre situation professionnelle a-t-elle évoluée depuis votre arrivée ?
    Non. Ca fait moins d'un mois que je suis arrivée avec mon compagnon, on postule beaucoup, mais toujours rien.


    6. Avez-vous trouvé l'appartement de vos rêves ?
    Oui, j'ai un appartement super !

    7. Quel a été votre sentiment dominant au cours des 2 premières semaines ?
    Je me suis senti perdu, déboussolé. Etant donné que c'est pas ce à quoi on s'attendait on ne pouvait que se sentir perdu, même si on essayait de se forcer à se dire que ce n'était pas le cas.

    8. A vos débuts, vous êtes-vous senti seul ?
    Je me suis senti seul, un peu abandonné dans une nouvelle ville.

    9. Vous êtes-vous fait des Amis canadiens dés votre arrivée ?
    Non, aucun.

    10. Quel lieu vous a le plus donné l'occasion de vous faire des connaissances canadiennes ?
    L'auberge de jeunesse NON
    Le travail, NON (pas encore d'emploi)
    Les bars, pubs, boites etc. (à cause de manque d'argent nous ne pouvons nous permettre ça)
    Les cours d'anglais (nous n'avons pas fait de cours d'anglais)
    Les soirées chez des amis (nous ne connaissons pas d'amis ici)

    11. Ressentez-vous un vrai manque par rapport à votre ville d'origine, votre famille, vos amis ?

    Oui, la nourriture, mon chat, la facilité...mais sinon pas ma ville et ni ma famille, ça ne manque pas du tout ça, mais bon je n'aime pas non plus Montréal.

    12. Trouvez-vous votre emploi actuel épanouissant ?
    pas d'emploi

    13. Si vous avez pris des cours d'anglais, avez-vous trouvé ça utile ?
    Je n'ai pas pris de cours, mais je travaille moi-même régulièrement

    14. Comment définiriez-vous votre progression en anglais ?
    Correcte

    15. Quel est l'endroit qui vous a le plus fait progresser en anglais ?
    Pour l'instant, je travaille là dessus toute seule, mais j'aimerais pouvoir l'utiliser dans mon travail

    16. Au jour d'aujourd'hui, quel adjectif correspond le mieux à votre état d'esprit ?
    Epuisé(e)
    Interrogatif (ive)

    17. Envisagez-vous de rester au Canada ?
    Absolument pas

    18. Le PVT (votre situation, votre travail, votre vie sociale, votre environnement) vous apparaissait comme une chose :
    Bien plus simple

    19. Quel bilan pouvez-vous tirer de vos objectifs de bases ?
    Pas atteints

    20. Envisagez-vous de faire un autre PVT (Japon, Australie, Nouvelle Zélande) ?
    Non pour plusieurs raisons: les autres pvt pour les belges ne m'intéressent pas, sauf pour des vacances; notre retour en Belgique s'annonce trèèès difficile; nous avons d'autres projets que nous ne pouvons pas repousser...

    Pour un peu plus expliquer mes impressions: en fait, je ne reconnais pas le Canada qu'on m'avait décrit en long et en large. Même lorsque je lis des livres encore maintenant sur Montréal, j'ai l'impression de ne pas être dans le même monde. Lorsque j'entends parler du coup de la vie, des québecois, du boulot et j'en passe, je ne vois en rien tout ça ici...et pourtant ce sont pour toutes ces choses là que je suis venue avec mon compagnon. On peut dire qu'il y a de quoi tomber de haut. C'est pourquoi nous avons déjà clairement décidé de ne pas rester ici après notre pvt, même si imaginons les choses se passent mieux une fois qu'on aura trouvé un emploi.
    Nous nous sommes déjà demandé ce que nous ferons après notre pvt, hormis le fait qu'on partira un mois en Corée du Sud en mode sac à dos, nous n'avons pas d'autres choix que de retourner en Belgique. Seulement sans emploi, sans argent, sans appartement....comment tout reprendre à zéro alors qu'on aura habiter 1 an ensemble en ayant (j'espère) trouver un emploi d'ici là. Autrement dit lorsqu'on partira on aura plus rien. Notre vie ne nous plait pas ici, mais le retour n'annonce encore pire, c'est l'apocalypse qui nous tombe dessus. Vu qu'on créera notre entreprise en revenant ce sera impossible de trouver un appart avant 1 à 2 ans, d'ailleurs on aurait même pas l'argent pour le payer.
    Donc voilà, on fait tout pour chercher des solutions, le retour chez les parents n'est pas envisageable, donc on cherche, on cherche, non stop. Pourvu que tout s'arrange
    Oulala besoin d'un remontant par ici !
    C'est dommage que cela ne se passe pas bien pour vous !
    Et pourquoi ne pas essayer de changer de ville ?
    Il faut dire que vous êtes dans un quartier un peu cher c'est normal de ne pas vous y retrouver sur le cout de la vie.
    Quelques solutions que je pourrais vous apporter pour rencontrer des gens : avez vous essayer du bénévolat ou de l'associatif quelconque ? Un club de quelque chose suivant ce que vous aimez ? Ca permet de rencontrer des gens à défaut de payer, mais on dirait que c'est aussi la solitude qui vous taraude mise à part le fait de ne pas avoir trouvé de travail.
    Vous pouvez aussi essayer de participer à des sorties pvtistes, même si ce n'est pas avec des Québécois au moins vous pourrez peut être rencontrer des gens sympas qui pourront vous aider !
    Et dites vous que c'est avec des contacts que l'on trouve du boulot, assez souvent je dirais !
    Courage à vous, et n'hésitez pas à changer de cap vers Québec si vous sentez que vous vous plairez mieux là bas
    j'espère que ca va aller mieux !

  13. #92
    Avatar de curious36
    Adeline 29 ans

    Location
    Belgique
    Messages
    42
    Likes reçus
    21
    Merci pour ces conseils, oui je crois qu'un remontant est vital.

    Je ne serais pas contre le fait de changer de ville, mais ce n'est pas aussi simple, on a signé un bail de 4 mois, on vient tout juste de s'installer en achetant des meubles et tout.

    Je vais suivre tes conseils en cherchant à faire du bénévolat et en essayant de participer au soirée pvtiste. C'est clair que la solitude nous pèse beaucoup :-s

    Demain j'ai rendez-vous avec une agence de recrutement, j'espère qu'ils seront m'aider niveau emploi.


  14. #93
    Avatar de clairette26
    claire 40 ans

    Messages
    44
    Likes reçus
    10
    Courage les jeunes, accrochez-vous et surtout sortez!

    Ne restez pas seuls, rencontrez du monde (bénévolat, soirée pvtiste, sport...) et vivez l'instant sereinement sans penser à votre belgique natale. Le canada peut vous réserver de belles surprises!

  15. #94
    Avatar de larousse
    40 ans

    Messages
    4 229
    Likes reçus
    1 979
    Ouf! C'est quand même normal d'être déboussolé au début, vous savez

    Tout d'abord, il faut dire que vous arrivez à une période qui n'avantage pas Montréal: février, c'est vraiment pas le top! Montréal est agréable l'été, disons de mai à octobre. L'hiver canadien, c'est beau...lorsqu'on est à la campagne! Mais en ville, c'est vraiment pasl a même chose.

    Montréal ne se distingue pas par sa beauté. Ce n'est pas une ville reconnue pour sa beauté et ça ne l'a jamais été. C'est une ville intéressante surtout pour son ambiance, ses festivals, son mode de vie. Il y a quand même de beaux secteurs, mais je pense que si ça fait moins d'un mois que vous êtes ici, vous n'avez pas encore eu le temps de les découvrir...

    Continuez votre recherche d'emplois, c'est ça qui va vous faire "intégrer" dans la vie montréalaise. Le conseil de faire du bénévolat est très bon! Impliquez-vous, n'attendez-pas qu'on vous offre quelque chose à faire: offrez vos services! Il y a un tas d'endroits où travailler, faire du bénévolat, je vous laisse le soin de faire vos recherches mais si vous avez besoin d'idées demandez.

    Quand vous dites que vous avez cherché un emploi, ça veut dire quoi? Car envoyer des CV et attendre un appel, c'est pas la meilleure méthode (même si elle peut fonctionner quand même, bien sûr). Allez voir directement les employeurs, présentez-vous avec votre CV, "vendez-vous"... soyez convaincants! Je reviens sur le bénévolat: c'est vrai que c'est une raison de se faire connaître, de se créer un réseau de contacts et aussi d'avoir une première expérience canadienne (car sans ça c'est ce qui fait que les employeurs vont choisir une autre personne...). Essayez les restos, les épiceries (on recherche souvent des caissières), les boutiques, bientôt il y aura les recrutements pour les festivals qui s'en viennent...

    Ne lâchez pas! Vous n'avez quand même pas fait tout ce chemin là pour rien...vous avez encore 11 mois pour découvrir le pays, la première étape est de s'intégrer coûte que coûte sur le marché du travail car c'est vrai que sans moyens financiers, les activités restent limitées. J'ai un peu l'impression que vous baissez rapidement les bras, à peine 1 mois, il faut se donner une chance ;-)

    Bonne chance et tenez nous au courant. PS: je ne suis pas pvtistes, mais une Québécoise de Montréal, mon copain par contre est un Belge! Sauf que lui ne veut absolument pas retourner au pays plat
    Dernière modification par larousse ; 23/03/13 à 03:27.


  16. #95
    Avatar de curious36
    Adeline 29 ans

    Location
    Belgique
    Messages
    42
    Likes reçus
    21
    Hello merci pour ta réponse

    Oui j'entends partout qu'on est arrivé à une mauvaise période :-s vivement que les beaux jours arrivent pour nous donner une autre idée.

    Au niveau de l'emploi, on en a justement trouvé un (moi et mon compagnon) hier dans la même compagnie. En tout ça nous aura mis un peu plus de 2 semaines pour trouver en emploi. En fait, au début on a eu de gros problèmes avec internet et nos cellulaires (ça a mis pas mal de temps avant d'avoir tout ça), résultat on était assez bloqué.

    Même si pour l'instant je n'ai plus trop le temps, je reste motivée pour le bénévolat, apparement c'est courant ici et je veux tenter cette expérience. J'ai déjà fait quelques recherches, mais je ne correspondais pas aux profils.

    Oh non on ne baisse pas les bras, on ne sait jamais dit qu'on allait faire marche arrière, même si tout ça est difficile on sait toujours dit que dans tous les cas cette expérience nous apporterait beaucoup. Disons que l'accumulation des mauvaises nouvelles, mauvaises expériences, impressions, etc... m'ont poussé à répondre à ce sondage en disant ce que je ressentais vraiment.

    En tout cas merci pour toutes réponses et ces encouragements :-)

  17. #96
    Avatar de Biggus_D
    35 ans

    Messages
    24
    Likes reçus
    8
    1. A votre arrivée, comment vous êtes-vous senti à l'égard de votre nouvelle ville ?

    Heureux, j'ai pourtant débarqué fin Janvier à 23h à Berry sans avoir un seul contact à Montréal... Le meilleur moment de ma vie!

    2. Qu'avez-vous pensé de l'étape « auberge de jeunesse » ?

    Un peu déçu mais c'était vraiment une étape de 2 jours avant de trouver une coloc


    3. Les démarches pour trouver un appartement ont-elles été simples ?

    appart trouvé en 1 journée, j'ai plutôt était chanceux

    4. Quel type d'emploi avez-vous recherché ?

    En une semaine Adecco m'a trouvé un super job que j'ai gardé jusqu'a la fin de mon PVT

    5. Votre situation professionnelle a-t-elle évoluée depuis votre arrivée ?
    Non.

    Avez-vous trouvé l'appartement de vos rêves ?

    Pas vraiment l'appart, mais plutôt des colocs au top

    Quel a été votre sentiment dominant au cours des 2 premières semaines ?

    Je n'ai pas l'âme d'un poète, je paraphraserai Grand Corps Malade : "J'me suis senti serein, un peu chez moi, un peu perdu"

    8. A vos débuts, vous êtes-vous senti seul ?

    Pas du tout

    9. Vous êtes-vous fait des Amis canadiens dés votre arrivée ?

    Non pas à mon arrivée

    10. Quel lieu vous a le plus donné l'occasion de vous faire des connaissances [B]canadiennes ou autres ?

    Tout simplement le travail, c'est le meilleur moyen

    11. Ressentez-vous un vrai manque par rapport à votre ville d'origine, votre famille, vos [B]amis ?

    Pas du tout, ça fait du bien

    12. Trouvez-vous votre emploi actuel épanouissant ?

    Il était vraiment top, j'ai eu ben du fun

    13. Si vous avez pris des cours d'anglais, avez-vous trouvé ça utile ?
    Je n'ai pas pris de cours


    [B]14. Comment définiriez-vous votre progression en anglais ?
    Faible

    15. Quel est l'endroit qui vous a le plus fait progresser en anglais ?

    Les bars, comme beaucoup je pense

    16. Aujourd'hui, quel adjectif correspond le mieux à votre état d'esprit ?

    Vraiment épanoui


    17. Envisagez-vous de rester au Canada ?

    Mon employeur en m'a pas garder, mais je compte bien m'y installer

    18. le pvt (votre situation, votre travail, votre vie sociale, votre environnement) vous apparaissait comme une chose :

    Qui correspondait à mes attentes

    19. Quel bilan pouvez-vous tirer de vos objectifs de bases ?

    Au dela de ce que j'espérai

    20. Envisagez-vous de faire un autre PVT (Japon, Australie, Nouvelle Zélande, Argentine, Corée du Sud, Singapour, Taiwan) ?

    Non je préfère dépenser mon energie à revenir au Canada


    Je précise que je suis déjà rentré en France, mais je trouvais le questionnaire sympa


  18. #97
    Avatar de stevenn31
    steven 32 ans

    Messages
    31
    Likes reçus
    16
    Arrivee a Montreal apres un road trip d'un mois aux USA (Californie)

    1. A votre arrivée, comment vous êtes-vous senti à l'égard de votre nouvelle ville ?

    Passer de Los Angeles (25 degrés) a Montréal (-10 degrés) ce n'est pas facile. L'hiver 2013-2014 a été vraiment horrible et très froid!
    Montréal est une belle ville a première vue. Sans doute meilleure en été... Mais bonne impression de départ!


    2. Qu'avez-vous pensé de l'étape « auberge de jeunesse » ?

    J'ai louer un appartement sur AirBnb pour 1 mois des mon arrivée. Cela m'a permis d'arriver l'esprit tranquille.

    3. Les démarches pour trouver un appartement ont-elles été simples ?

    Il ne faut pas forcement être regardant car la plupart sont vraiment moyens. Le notre était en face d'une station de métro, donc parfait. Mais la salle de bain était juste dégoûtante, baignoire usée comme pas possible dans un immeuble de 1960 avec du vieux plancher au sol, donc impression de vivre avec des hippopotames au dessus! Et le propriétaire qui demande une caution (Illégale bien entendu) et qui ne m'a jamais fait de bail locatif. bref.... Plutôt moyen la recherche d'appartement!

    4. Quel type d'emploi avez-vous recherché ?


    Fraîchement arrivé en plein hiver, je recherchait principalement dans la restauration. Grosse désillusion, période creuse malgré mes 5 années d’expériences, j'ai abandonner. Donc a chercher dans mes passions, le jeux vidéo!


    5. Votre situation professionnelle a-t-elle évoluée depuis votre arrivée ?
    Non.
    Je bosse dans une société américaine de test de jeux vidéo / application mobile. C'est au chaud toute la journée, sans pression. Mais au salaire minimum... Il y a des augmentations de salaire salaire tous les 3 mois... Pas mirobolant non plus...

    6. Avez-vous trouvé l'appartement de vos rêves ?

    Absolument pas! Tous des taudis a la limite, tellement mal isoles! Mais il était proche du métro, ca sauvait tout comme ca je ne marchait pas longtemps dehors en plein hiver et je n’attendais pas de bus!


    7. Quel a été votre sentiment dominant au cours des 2 premières semaines ?

    Ca caille au canada! C'est gris tous les jours...


    8. A vos débuts, vous êtes-vous senti seul ?

    Les 2 premiers mois ont été durs, mais je suis venu ici avec ma copine. Donc on s'aidait mutuellement. Mais la famille et les amis manquent clairement, des le début!


    9. Vous êtes-vous fait des Amis canadiens dés votre arrivée ?

    Selon mon avis, les canadiens ne sont franchement pas amicaux du tout! Si ils n'ont pas confiance en vous, aucun moyen d'avoir une invitation ou même l'honneur de les recevoir a la maison. Je ne parle pas des rencontre en boite de nuit ou bar. Mais de réelle amitié au travail par exemple. Je ne me suis entendu qu'avec les américains, les australiens et les anglais. Grosse déception sur ce point..


    10. Quel lieu vous a le plus donné l'occasion de vous faire des connaissances canadiennes ?

    Clairement au travail, ne sortant que très peu de fois...


    11. Ressentez-vous un vrai manque par rapport à votre ville d'origine, votre famille, vos amis ?

    Complètement! Pour moi la nourriture est un réel manque... Je suis un bon vivant a ce niveau, et je n'ai rien trouver a ma convenance ici. Il n'y a aucun gout... Aucune gastronomie! Même les USA c’était meilleur!

    12. Trouvez-vous votre emploi actuel épanouissant ?

    J'aime ce que je fait, car cela m'a toujours passionner. Mais ce n'est clairement pas le boulot de ma vie... Mais je me lève le matin en étant content d'aller bosser!

    13. Si vous avez pris des cours d'anglais, avez-vous trouvé ça utile ?

    Aucun cours d'anglais.

    14. Comment définiriez-vous votre progression en anglais ?

    Vivant a Montréal, malgré tout mon anglais est en progression car mon travail est a 100% en anglais, oral et écrit.

    15. Quel est l'endroit qui vous a le plus fait progresser en anglais ?

    Mon travail et les sorties entre amis etrangers, avec un ou deux verre dans le nez, c'est parfait!

    16. Au jour d'aujourd'hui, quel adjectif correspond le mieux à votre état d'esprit ?

    Épanoui a part entière, heureux!

    17. Envisagez-vous de rester au Canada ?

    Du tout! C'est un pays qui se visite pour moi, pas un pays ou on y reste vivre et ou on gagne de l'argent.

    18. le PVT (votre situation, votre travail, votre vie sociale, votre environnement) vous apparaissait comme une chose :

    Facile, mais avec du recul c'est quand même énorme de tout quitter! J'ai commencer avec l’Australie en 2011, je quittait en CDI dans la fonction publique! Pas facile vu la situation en France...

    19. Quel bilan pouvez-vous tirer de vos objectifs de bases ?

    Clairement mes meilleures années! De magnifiques rencontres, des expériences de travail de fou! Des paysages de malades vus a travers plusieurs pays! Je n'aurait jamais pu faire ca avec un crédit immobilier et des enfants! J'ai tellement de choses a raconter autour de moi.

    20. Envisagez-vous de faire un autre PVT (Japon, Australie, Nouvelle Zélande) ?

    Je croise les doigts pour repartir en Australie en Janvier 2015! Je ne peux plus m’arrêter de voyager haha!


  19. #98
    Avatar de farfan
    30 ans

    Messages
    83
    Likes reçus
    25
    Message de jeromegesmie
    1. A votre arrivée, comment vous êtes-vous senti à l'égard de votre nouvelle ville ?
    Heureux, la ville étant à la hauteur de vos espérances.
    Je pensais être l'un des rares "français de France", en fait pas du tout, on envahit Montréal !!

    2. Qu'avez-vous pensé de l'étape « auberge de jeunesse » ?
    Pas connu cette étape

    3. Les démarches pour trouver un appartement ont-elles été simples ?
    Moyennement, je n'ai pas trouvé immédiatement mais ça a été relativement rapide.
    Trouvé une colocation temporaire à partir de la France, très bonne expérience de colocation

    4. Quel type d'emploi avez-vous recherché ?
    J'ai d'abord cherché dans mon domaine et je me suis rabattu sur des jobs plus « ingrats » par la suite.

    5. Votre situation professionnelle a-t-elle évoluée depuis votre arrivée ?
    Oui, j'ai trouvé un meilleur emploi.
    J'ai trouvé 6 mois plus tard un emploi dans mon domaine.

    6. Avez-vous trouvé l'appartement de vos rêves ?
    En quelques sortes oui, je m'y sens bien.
    Loin d'un appartement de rêves, mais une bonne colocation !

    7. Quel a été votre sentiment dominant au cours des 2 premières semaines ?
    J'étais émerveillé par toute cette aventure.
    Attachement à de petits détails, tout est beau tout est rose...

    8. A vos débuts, vous êtes-vous senti seul ?
    Parfois oui, parfois non, selon les moments.
    Une chance qu'il y a les pvtistes au tout début !! ah les méchants partys de Mel !!

    9. Vous êtes-vous fait des Amis canadiens dés votre arrivée ?
    Oui, mais plus des connaissances que des amis.
    Aujourd'hui oui, des amis Canadiens, mais ça reste l'environnement de la colocation.
    Sinon les amis sont français.
    Pourtant ce qui m'a fait partir, c'est un peu mes amis Canadiens que j'avais en France, c'est un comble.

    10. Quel lieu vous a le plus donner l'occasion de vous faire des connaissances canadiennes ?
    La colocation
    Le travail
    Les soirées chez des amis

    11. Ressentez-vous un vrai manque par rapport à votre ville d'origine, votre famille, vos amis ?
    Cela dépend des moments, de mon humeur, des événements qui se produisent ici
    Mais pas un manque au point de vouloir rentrer

    12. Trouvez-vous votre emploi actuel épanouissant ?
    Ce n'est pas le poste que j'aimerais occuper toute ma vie mais ça me va.
    En tout cas épanouissant pour le CV ! lol

    13. Si vous avez pris des cours d'anglais, avez-vous trouvé ça utile ?
    Je n'ai pas pris de cours

    14. Comment définiriez-vous votre progression en anglais ?
    Faible
    Peu d'occasions de le pratiquer

    15. Quel est l'endroit qui vous a le plus fait progresser en anglais ?
    Le travail, avec un 5% de travail en anglais
    Les bars, un peu

    16. Au jour d'aujourd'hui, quel adjectif correspond le mieux à votre état d'esprit ?
    Interrogatif (ive)
    Suis je capable de fonder quelque chose de solide en restant ici ?

    17. Envisagez-vous de rester au Canada ?
    Oui, c'est sûr !

    18. le PVT (votre situation, votre travail, votre vie sociale, votre environnement) vous apparaissait comme une chose :
    Fidèle a ce que vous vivez
    J'imaginais certaines choses + difficiles et d'autres + simples
    J'ai trouvé plus facile de trouver des logements (colocations) et du travail que je l'imaginais.
    J'ai trouvé plus difficile les relations français / québécois, on se comprend plus vite entre français.

    19. Quel bilan pouvez-vous tirer de vos objectifs de bases ?
    Partiellement atteints, juste pour le travail...
    Il reste encore beaucoup à faire ! une année c'est trop court...

    20. Envisagez-vous de faire un autre PVT (Japon, Australie, Nouvelle Zélande) ?
    Non, mais cela n'a rien à voir avec mon expérience au Canada.
    L'Australie reste une destination de vacances très intéressante... mais pas pour mon PVT.
    1. A votre arrivée, comment vous êtes-vous senti à l'égard de votre nouvelle ville ?

    Heureux, la ville étant à la hauteur de vos espérances.

    2. Qu'avez-vous pensé de l'étape « auberge de jeunesse » ?
    directement été en colloc avant de m'installer seul.

    3. Les démarches pour trouver un appartement ont-elles été simples ?
    Oui, j'ai trouvé très rapidement.
    en une semaine, visité 5 apart environ. Ils ne m'ont demandé quasiment aucun papier, je payais le loyer en liquide.

    4. Quel type d'emploi avez-vous recherché ?
    J'ai toujours cherché dans mon domaine.
    J'ai trouvé en 2 semaines. par contre après j'ai voulu changé de poste mais là je n'ai pas réussi à trouver d'autre offre.

    5. Votre situation professionnelle a-t-elle évoluée depuis votre arrivée ?
    Non, pas faute d'avoir essayé.

    6. Avez-vous trouvé l'appartement de vos rêves ?

    En quelques sortes oui, je m'y sens bien.
    Parfait pour un PVT de 1 an, peut-être un peu moins si j'étais resté plus longtemps.

    7. Quel a été votre sentiment dominant au cours des 2 premières semaines ?

    Je n'ai pas réalisé que mon expérience en PVT commençait, je me sentais en vacances.


    8. A vos débuts, vous êtes-vous senti seul ?

    Parfois oui, parfois non, selon les moments.

    9. Vous êtes-vous fait des Amis canadiens dés votre arrivée ?

    Oui, je me suis vite fait des amis canadiens.

    10. Quel lieu vous a le plus donné l'occasion de vous faire des connaissances canadiennes ?
    l'église

    11. Ressentez-vous un vrai manque par rapport à votre ville d'origine, votre famille, vos amis ?

    Pas vraiment, je pensais qu'ils me manqueraient plus

    12. Trouvez-vous votre emploi actuel épanouissant ?

    Ce n'est pas le poste que j'aimerais occuper toute ma vie mais ça me va.

    13. Si vous avez pris des cours d'anglais, avez-vous trouvé ça utile ?
    Je n'ai pas pris de cours


    14. Comment définiriez-vous votre progression en anglais ?

    Evidente
    j'avais déjà un bon niveau, j'ai pu le pratiquer énormement car la plupart de mes amis étaient anglophones.

    15. Quel est l'endroit qui vous a le plus fait progresser en anglais ?

    Les sorties entre amis

    16. Au jour d'aujourd'hui, quel adjectif correspond le mieux à votre état d'esprit ?
    Interrogatif (ive)
    Serein(e)

    17. Envisagez-vous de rester au Canada ?

    Pourquoi pas ?
    (je suis déjà rentré en France, mais pourquoi pas y retourner un jour)

    18. le PVT (votre situation, votre travail, votre vie sociale, votre environnement) vous apparaissait comme une chose :

    Fidèle a ce que vous vivez

    19. Quel bilan pouvez-vous tirer de vos objectifs de bases ?
    Atteints

    20. Envisagez-vous de faire un autre PVT (Japon, Australie, Nouvelle Zélande) ?
    Bien sur !

  20. #99
    Avatar de manontcd
    Manon 29 ans

    Messages
    1
    Likes reçus
    0
    Message de farfan
    1. A votre arrivée, comment vous êtes-vous senti à l'égard de votre nouvelle ville ?

    Heureux, la ville étant à la hauteur de vos espérances.

    2. Qu'avez-vous pensé de l'étape « auberge de jeunesse » ?
    directement été en colloc avant de m'installer seul.

    3. Les démarches pour trouver un appartement ont-elles été simples ?
    Oui, j'ai trouvé très rapidement.
    en une semaine, visité 5 apart environ. Ils ne m'ont demandé quasiment aucun papier, je payais le loyer en liquide.

    4. Quel type d'emploi avez-vous recherché ?
    J'ai toujours cherché dans mon domaine.
    J'ai trouvé en 2 semaines. par contre après j'ai voulu changé de poste mais là je n'ai pas réussi à trouver d'autre offre.

    5. Votre situation professionnelle a-t-elle évoluée depuis votre arrivée ?
    Non, pas faute d'avoir essayé.

    6. Avez-vous trouvé l'appartement de vos rêves ?

    En quelques sortes oui, je m'y sens bien.
    Parfait pour un PVT de 1 an, peut-être un peu moins si j'étais resté plus longtemps.

    7. Quel a été votre sentiment dominant au cours des 2 premières semaines ?

    Je n'ai pas réalisé que mon expérience en PVT commençait, je me sentais en vacances.


    8. A vos débuts, vous êtes-vous senti seul ?

    Parfois oui, parfois non, selon les moments.

    9. Vous êtes-vous fait des Amis canadiens dés votre arrivée ?

    Oui, je me suis vite fait des amis canadiens.

    10. Quel lieu vous a le plus donné l'occasion de vous faire des connaissances canadiennes ?
    l'église

    11. Ressentez-vous un vrai manque par rapport à votre ville d'origine, votre famille, vos amis ?

    Pas vraiment, je pensais qu'ils me manqueraient plus

    12. Trouvez-vous votre emploi actuel épanouissant ?

    Ce n'est pas le poste que j'aimerais occuper toute ma vie mais ça me va.

    13. Si vous avez pris des cours d'anglais, avez-vous trouvé ça utile ?
    Je n'ai pas pris de cours


    14. Comment définiriez-vous votre progression en anglais ?

    Evidente
    j'avais déjà un bon niveau, j'ai pu le pratiquer énormement car la plupart de mes amis étaient anglophones.

    15. Quel est l'endroit qui vous a le plus fait progresser en anglais ?

    Les sorties entre amis

    16. Au jour d'aujourd'hui, quel adjectif correspond le mieux à votre état d'esprit ?
    Interrogatif (ive)
    Serein(e)

    17. Envisagez-vous de rester au Canada ?

    Pourquoi pas ?
    (je suis déjà rentré en France, mais pourquoi pas y retourner un jour)

    18. le PVT (votre situation, votre travail, votre vie sociale, votre environnement) vous apparaissait comme une chose :

    Fidèle a ce que vous vivez

    19. Quel bilan pouvez-vous tirer de vos objectifs de bases ?
    Atteints

    20. Envisagez-vous de faire un autre PVT (Japon, Australie, Nouvelle Zélande) ?
    Bien sur !
    1. A votre arrivée, comment vous êtes-vous senti à l'égard de votre nouvelle ville ?
    Déçu.

    2. Qu'avez-vous pensé de l'étape « auberge de jeunesse » ?
    Simple transition entre mon appartement en France et mon appartement au Canada.

    3. Les démarches pour trouver un appartement ont-elles été simples ?
    Moyennement, je n'ai pas trouvé immédiatement mais ça a été relativement rapide: il nous a quand même fallu un garant car comme nous étions étranger nous n'avions pas d'historique de paiement, donc pas si simple...

    4. Quel type d'emploi avez-vous recherché ?
    J'ai d'abord cherché dans mon domaine (marketing communication) et je me suis rabattu sur des jobs plus « ingrats » par la suite (la vente).


    5. Votre situation professionnelle a-t-elle évoluée depuis votre arrivée ?
    Non.

    6. Avez-vous trouvé l'appartement de vos rêves ?
    Pas du tout.

    7. Quel a été votre sentiment dominant au cours des 2 premières semaines ?
    Je me suis senti perdu, déboussolé.

    8. A vos débuts, vous êtes-vous senti seul ?
    Je me suis senti seul, loin de mes proches, un peu abandonné dans une nouvelle ville.

    9. Vous êtes-vous fait des Amis canadiens dés votre arrivée ?
    Non, aucun.

    10. Quel lieu vous a le plus donné l'occasion de vous faire des connaissances canadiennes ou autres ? (n'hésitez pas à distinguer les lieux où vous avez rencontré des Canadiens des lieux où vous avez rencontré des PVTistes du monde entier et des expatriés)
    Le travail

    11. Ressentez-vous un vrai manque par rapport à votre ville d'origine, votre famille, vos amis ?
    Oui souvent

    12. Trouvez-vous votre emploi actuel épanouissant ?
    Ce n'est pas le poste que j'aimerais occuper toute ma vie mais ça me va.

    13. Si vous avez pris des cours d'anglais, avez-vous trouvé ça utile ?
    Je n'ai pas pris de cours

    14. Comment définiriez-vous votre progression en anglais ?
    Correcte

    15. Quel est l'endroit qui vous a le plus fait progresser en anglais ?
    Le travail

    16. Aujourd'hui, quel adjectif correspond le mieux à votre état d'esprit ?
    Epuisé(e)

    17. Envisagez-vous de rester au Canada ?
    Absolument pas

    18. le PVT (votre situation, votre travail, votre vie sociale, votre environnement) vous apparaissait comme une chose :
    Bien plus simple

    19. Quel bilan pouvez-vous tirer de vos objectifs de bases ?
    Pas atteints

    20. Envisagez-vous de faire un autre PVT (Japon, Australie, Nouvelle Zélande, Argentine, Corée du Sud, Singapour, Taiwan) ?
    Pourquoi pas, mais pas dans le même état d'esprit que celui-ci. Il faut voir le PVT comme des vacances pendant lesquelles on va faire des jobs pour payer les voyages ni plus ni moins.
    Dernière modification par murielj ; 06/11/17 à 17:36. Motif: j'ai enlevé la police grasse pour que ce soit plus lisible

  21. #100
    Avatar de larousse
    40 ans

    Messages
    4 229
    Likes reçus
    1 979
    Il faut voir le PVT comme des vacances pendant lesquelles on va faire des jobs pour payer les voyages ni plus ni moins.
    Bien, c'est exactement ça, le PVT!

Page 5 sur 5 ... 345