1. #1
    Avatar de Marie
    Marie 37 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    32 174
    Likes reçus
    9 785
    Salut

    Bon, je n'avais pas encore écris grand chose. Et alors qu'avant-hier je fêtais mon premier mois en tant que Working Holiday Maker en Nouvelle Zélande, je me suis dis qu'un petit article sur ce sujet ne serait pas de trop.

    Avant tout, petit retour sur le contexte


    En mars dernier, je quittais la France avec mon homme pour mon second grand voyage. Le premier était le Canada en 2006-2007 où je suis partie seule à cette époque. Le second est nous l'espérons un tour du monde.
    En mars donc, direction l'Egypte pour un mois puis la Chine pour un mois et demi. Ensuite, tout s'accélère : le Vietnam, le Cambodge, le Laos, la Malaysie et l'Indonésie en quelques mois seulement. Tous ces pays étaient supers et nous en avons pleinement profiter.
    Dans cette itinéraire, la Nouvelle Zélande était pensée comme un simple arrêt. On pensait un peu à la Nouvelle Zélande comme une station essence sur l'autoroute de notre voyage : on veut y gagner de l'argent, découvrir le pays et repartir au bout de quelques mois pour la suite de notre voyage pour l'Amérique du Sud et l'Amérique Centrale. Mais comme toujours, notre projet évolue et ce qui devait être 3-4 mois de boulot intensif combiné au voyage sur l'île du Sud et l'Ile du Nord vont sans doute changer (aka : un voyage plus long, du boulot avant et le voyage un peu après).

    Le passage à la douane

    Plutôt rapide. On nous demande notre passeport et le papier de notre Working Holiday Visa. Le douanier tamponne le passeport et nous dit de garder le papier dans le passeport. Comme nous avons avec nous des chaussures de randonnée avec nous, nous passons l'inspection pour vérifier que rien ne se trouve dessus. Elles sont propres, elles ne devront pas passer par la case décontamination à l'inverse de 3 personnes que nous avons vu attendre tranquillement devant une porte que leurs matériel de rando soit lavé par les douanes.

    Le trajet jusqu'à Auckland

    L'Airport express nous a semblé être une solution plutôt simple quoiqu'un peu coûteuse (16$NZ) mais nous a déposer tout près notre auberge (Nomads Backpacker) au centre d'Auckland. L'auberge est pas trop mal, mais nous avons pas accroché avec son côté un peu impersonnel en raison de nombre d'occupants. Ils ont une terrasse sur le toit ainsi qu'une cuisine, c'est plutôt pratique.

    Les démarches administratives (banques/portable/IRD)


    Dès le premier jour, nous allons directement à la poste pour faire nos demandes d'IRD. Mon homme peut la faire en présentant son passeport et son permis de conduire Internationale. N'ayant pas le permis, je n'ai pas de seconde pièce d'identité à leur présenter (vous êtes sûrs que mon certificat de naissance ne suffit pas madame ????). Je dois faire une demande de carte pour les plus de 18 ans (Hanz Card). Après deux-trois aller-retour au commissariat qui devait m'identifier pour je ne sais quelle raison, je peux enfin envoyer ma demande de carte "+ 18 years". A la rigueur, cette carte me sera utile puisque je ne serais pas obligée de sortir avec mon passeport (et quand on le perd, on doit faire 2 voyages à Wellington pour s'en faire refaire un nouveau !) pour aller dans les bars et dans les Liquor Store. Bon après 1 mois, je ne l'ai toujours par reçu alors qu'on me disait 2-3 semaines et j'ai finalement envoyé ma demande aujurd'hui avec mon offre d'emploi de mon employeur.

    La recherche d'un logement

    Nous sommes finalement restés une semaine pile à l'auberge (nous avions payé pour une semaine). A quelques jours de la Coupe du monde de rugby, les auberges s'apprêtaient à augmenter considérablement leurs tarifs (pour une place en dortoir à 12, notre auberge de jeunesse est passée de 23 dollars tous les jours à 44 dollars en semaine et 55 dollars le week-end !). Il valait mieux vite en partir pour ne pas payer des prix affreusement chers. Mais les Aucklanders avaient aussi compris qu'il y avait un peu d'argent à se faire. Alors que les tarifs dans la ville d'Auckland varient souvent entre 100 et 200 dollars par semaine pour une chambre simple en collocation, je ne compte pas les annonces qui proposaient une chambre ou un appartement pour 250 dollars la nuit !!
    De plus, comme nous étions deux, beaucoup des annonces refusant les couples nous étaient fermées. D'autre part, ne souhaitant pas rester plus de 5-6 mois, les propriétaires augmentaient les prix lorsqu'on leur parlait de location de courte durée.
    Nous avons parcourus les différents sites d'annonce (gumtree et trade me principalement)pendant plusieurs jours, avons éviter deux-trois arnaques (le gars qui est en mission humanitaire/d'évangélisation je ne sais où et qui propose de t'envoyer les clés si tu lui fais un virement via Western Union...)et avons obtenu un rendez-vous pour une visite qui sera annulé une demi-heure avant parce que les colocataires ne veulent pas quelqu'un qui reste moins de 6 mois... En même temps, nous réfléchissions à l'opportunité d'acheter un van et de vivre dedans pendant que nous travaillerions à Auckland. C'était un peu le dilemme dans la première semaine à Auckland.
    Nous avons finalement trouvé notre logement sur un coup de chance : Un de nos camarades de dortoir (un Français) avec qui nous avions discuté avait trouvé un logement et nous a dit qu'une des chambres était libre. On doit s'engager sur 4 mois et nous charger de trouver quelqu'un pour nous remplacer quand nous quitterons la colocation.

    Ma colocation

    C'est un peu la maison des Pvtistes . Plus précisemment, nous sommes 10 et 80%(oui, 8) de la population de la maison est en Working Holiday Visa. Les deux autres sont sous un visa étudiant. Ils sont Chilien, Anglais, Français et Danois.

    La galère de la recherche de boulot

    Nous souhaitions arrivé un peu avant la coupe du monde de rugby pour essayer de bosser pour elle. Cependant, en arrivant fin août, nous nous sommes vite aperçus que beaucoup beaucoup beaucoup de places étaient déjà prises. Mon homme arrive au bout d'une semaine et demi à trouver un boulot de vendeur (5 ans d'expérience en France). Il lui a fallu envoyé peut-être 7-8 CV par Internet. Pour moi, ça a pris bien plus longtemps et ça m'a déprimé bien plus longtemps. J'ai peut-être déposé 35-40 CV dans des magasins, des restau, j'ai dû envoyer une vingtaines de mails pour du boulot. En trois semaines, j'ai réussi à obtenir 1 entretien qui en fait n'a pas eu lieu, 1 entretien express et un vrai entretien qui n'a rien donné. Finalement, après tout juste un mois, j'envoie un mail à un restaurant qui annoncent sur leur site chercher des gens. Mon mail est transféré au manager qui m'appelle le lendemain et me propose un essai. Essai transformé dimanche dernier (vous avez vu le vocabulaire du rugby entre dans ma bouche sans que je m'en aperçoive ) où ils m'ont enfin filé un job. Bon alors, c'est payé au salaire minimum et pour l'instant c'est du part time (mais ils m'ont promis d'essayer de me filer le plus d'heure possible), mais je suis quand même contente de pouvoir ajouter quelques lignes sur mon CV.

    Et Auckland ?


    Bah la ville est plutôt sympa. Pour l'instant, ça reste l'hiver un peu : il pleut pas mal et il ne fait pas hyper chaud. Mais les gens sont plutôt gentils en règle général, je vis dans un quartier sympa tout près du centre ville donc tout va bien. La ville n'est pas à proprement parler une ville qui bouge de folie malgré la coupe du monde (comme les matchs sont surtout le week-end, c'est un peu plus animé à ce moment là). Mais c'est plutôt agréable à vivre. Je n'ai pas encore été prendre le temps de véritablement visiter, mais je restais focalisée sur la recherche de boulot jusqu'à présent et mon part time va me permettre de découvrir un peu mieux la ville et ses quartiers.

    Les dépenses en 1 mois

    Pour vous donner une idée de ce qu'on a dépensé en un mois environ : ayant un compte à la BNP, c'est moi qui ait effectué tous les retraits depuis le début à la banque partenaire ici : la Wespac.
    En voyant mes comptes, et pour vous donner une idée : j'ai retiré le mois dernier exactement : 2238,25 euros soit 1119 euros par personnes. En dollars Néo-Zélandais, nous avons dépensés environ 3880 dollars.
    Dans cette somme est comprise :
    250 dollars pour la semaine pour 2 en auberge de jeunesse.
    830 dollars pour l'emménagement (2 semaines de Bond (caution) + la semaine de loyer + petits trucs divers sur l'emménagement) : la chambre étant meublée, nous n'avons eu aucun achat dans ce sens.
    810 dollars (les trois autres semaines de loyers)
    Les 3-4 premiers jours, nous avons mangé au "resto" (fast food/ food court/ restaurant) pour environ 20-25 dollars par repas (déjeuner/diner). Depuis, nous faisons la plupart du temps nos courses dans les supermarchés. Au niveau bouffe, nous faisons des courses de les 4-5 jours et nous en avons régulièrement pour 30-40 dollars (sauf au départ où il faut acheter quelques trucs essentiels comme de l'huile).
    Des achats de fringues : après quelque mois de vadrouille par 30-35 degrés en Asie, nos vêtements n'étaient pas adaptés au froid ni à la recherche d'un emploi. Nous sommes allés dans des Op shop (charity shop) et des frippes sur K'road (Karanghape road) pour l'essentiel (plutôt moins cher que les autres magasins bien sûr), au warehouse (les jeans à moins de 20 dollars) et un craquage pour des bottes à 40 dollars pour moi (ras le blo des chaussure de randonnée et des baskets après 5 mois ).

    Pour acheter de la nourriture, mes premières constatations

    Bien sûr, elles n'engagent que moi, mes goûts alimentaires et les caprices que je peux avoir... Mais c'est surtout de la comparaison avec la France. J'ai vu les prix dont je parle ici dans deux magasins : Countdown situé dans le Central Buisness District (en gros, le downtown d'Auckland) et un supermarché tenu par des chinois sur K'road. Les magasins Pack&Save sont apparemment bien moins chers mais je n'y suis pas encore allée, n'en ayant pas un près de chez mois...
    Viande : le boeuf n'est pas trop trop cher (moi qui développe un amour immodéré pour cette viande, ça tombe bien). Alors que je pensais que le mouton serait bon marché et les autres viandes plus chers, le boeuf coûte vraiment pas cher. Autour de 20-22 dollars le kilos en prix réguliers, il passe à 10-12 dollars en prix spéciaux et les morceaux sont franchement pas mal. Se manger un gros steak de 480 grammes pour moins de 3 euros, j'avoue que j'ai vraiment aimé !!
    Le mouton reste limite plus cher que le boeuf. Il en est de même pour le poulet qui lui est à un prix assez élevé selon moi. En règle général, j'ai l'impression que les viandes sont moins chers ici qu'en France. Cependant, des viandes comme le poulet ou le mouton auront tendance à être plus cher que le porc ou le boeuf. Les oeufs coûtent entre 4 et 6-8 dollars la plateau de 30
    Les légumes coûtent assez chers. En fait, si vous cherchez à manger des poivrons et des tomates par exemple, vous n'êtes pas dans le bon pays. Les tomates ont un prix au kilos d'environ 6-7 dollars pour ce que j'ai pu voir pour le moment et je crois que le poivrons s'approche facilement des 10 dollars. Oubliez aussi les mangues vu qu'elles sont à 8-9 dollars l'unité. Le chocolat coûte assez cher également.
    Les produits laitiers ne sont pas donnés : le lait, ça va encore à peu près (mais bon, je n'ai pas vu d'autre choix que le lait frais pour l'instant donc, automatiquement, c'est plus cher que le lait en pack). Le beurre est assez cher et la crème fraiche (enfin, le produit qui y ressemble le plus : la sour cream) est assez cher et le contenant n'était pas bien grand dans les magasins où je suis allée.
    Le prix du paquet de pâte varie bien évidemment, mais on en trouve pour 3-4 dollars le kilos pour les moins chers je crois.
    Pour le fromage, je suis étonnée, mais ça n'est pas non plus à un prix excessif. Bien sûr, si vous voulez acheter du rustique, il vous en coûtera 25 dollars, vous payerez la bagatelle de 30 dollars pour du Rouy. Mais si vous vous détachez des marques françaises et que vous optez pour le camembert ou le brie (j'ai testé les deux et le brie est pas mal, j'ai moins été convaincue par le camembert), vous trouverez des fromages pas trop trop mal. Pour avoir du fromage râpé, préférez les gros blocs de fromage d'environ 1 kilo (cheddar, colbi, ou ce genre de truc) qui coûtent entre 8-9 et 12-13 $NZ d'après ce que j'ai vu.
    Pour l'alcool, je ne pourrais pas dire si c'est cher ou non, mais voici quelques idées de tarifs :
    - Un packs de 16 bierres : 24 dollars
    - Une bouteille de vin pas trop mauvaise (24 dollars - heureusement, elle a été achetée en promo à 9$NZ)
    - Une pinte (ou un peu moins qu'une pinte) : entre 8 et 12 dollars. Parfois, dans certains bars, le prix descend jusqu'à 5 dollars, ce qui devient intéressant.
    - Une bouteille d'alcool plus fort (vodka, tequila) coûtera autour de 30-40 dollars d'après ce que j'ai vu.
    Pour acheter de l'alcool dans les bars ou les Liquor Store, vous devrez peut-être présenter votre ID si le/la vendeur/se trouve que vous avez peut-être moins de 25 ans. L'alcool étant interdit aux mineurs, un serveur ou un simple vendeur risque jusqu'à 2000 dollars d'amende s'il vend de l'alcool à quelqu'un de moins de 18 ans. Donc comprenez-les s'ils font un peu de zèle...

    Voilà, je crois et j'espère avoir fait un peu le tour de mes découvertes et de mes galères de ces dernières semaines

    Si vous avez des commentaires, des questions, besoin d'éclaircissement, des reproches ou autre, n'hésitez pas


  2. Assurance Globe PVT

    À la recherche d'une assurance pour votre PVT, JP ou stage ? Nous vous recommandons depuis plus de 15 ans l'assurance Globe PVT, l'assurance préférée des pvtistes. Epidémies & Covid-19 : frais médicaux, hospitalisation et assistance couverts.

    En savoir plus...
  3. #2
    Avatar de Jenni33
    Jennifer 33 ans

    Messages
    205
    Likes reçus
    60
    Étant aller a Auckland l'an dernier, j'ai pas vraiment aimé la ville ! c'est bien mais sans plus quoi. Je m'attendais a mieux.

  4. #3

    Messages
    19
    Likes reçus
    2
    J'arrive à Auckland avant la fin du mois et j'ai trouvé ton message intéressant et instructif. Ca me permet d'en savoir enfin un peu plus sur l'ambiance de la ville et les différents tarifs.

    Merci !

Préparez sereinement votre PVT en bénéficiant d’avantages exclusifs grâce à nos bons plans.