1. #1
    Avatar de paulineb647
    Pauline 31 ans

    Messages
    80
    Likes reçus
    22
    L'Australie c'est les superbes paysages, les animaux et les oiseaux par centaines, des plages de rêves, la langue anglaise...
    Mais l'Australie c'est aussi :

    - Le coût de la vie; le salaire moyen d'un Australien est de 20$ de l'heure soir 15€. Forcément les prix dans les magasins s'en ressentent. Même le mec qui tient le panneau pour faire la circulation gagne 35$ de l'heure.

    - Les animaux oui, mais les kangourous peuvent traverser la route à tout moment, et c'est la cata si tu t'en prends un.
    8 des 10 serpents les plus dangereux sont en Australie. Les araignées ne sont pas en reste.
    Prépares-toi à voir des cadavres d'animaux (kangourous principalement) sur le bas-côté des routes. Après une cinquantaine cela ne te fais même plus rien.

    - Il n'est pas facile de trouver du travail de nos jours et ce depuis un an ou deux, il y a de plus en plus de backpackers et beaucoup de fermier mettre la clef sous la porte à cause de la concurrence. Si tu n'as pas les yeux bridés ne cherche même pas du travail dans les restaurants asiatiques, ils ne te prendront pas. Il n'y a pas beaucoup d'annonces pour du fruit-picking sur internet et quand t'appelle le numéro du Harvest Guide ils n'ont jamais rien. Il n'est d'ailleurs pas toujours fiable, il manque des fruits et les saisons peuvent varier en fonction du climat.

    - Les backpackers : pompes à fric, ils se font bien de l'argent sur notre dos, et les workings hostels t'attire en te disant qu'ils vont te trouver du travail, au final tu restes minimum deux semaines chez eux avant d'en trouver. En attendant, tu payes la semaine, le prix est par personne et non par chambre.

    - L'anglais? Euh... Il y a tellement de français partout que l'on n'a même plus besoin de faire des efforts.

    - Le racisme envers les français: Il y a un mot qui circule pas mal dans ce pays c'est le french shopping, ce n'est pas pour rien qu'il s'appelle le french shopping, c'est une façon française de faire ses courses sans vouloir ne rien payer. Certains belges que j'ai rencontré se font même passé pour des français...

    - La Bouffe australienne : Oublis le bon fromage, il t'en couteras un bras, oublis le bon saucisson, introuvable ici. Oublis tes bons petits plats français. Ici tu ne mangeras que des noodles, natures ou si tu as de l'imagination avec des petits pois carottes. (ndlr : moi)
    - En Australie tu arrêteras de fumer et de boire, si tu en as la volonté, car les taxes sur les boissons alcoolisées sont très importante du au fait que c'est très prisés par les Australiens, l'Etat tente de faire diminuer la consommation... raté. Pour les cigarettes, aucune marque sur le paquet, juste un vert kaki foncé et des images peu agréables montrant toutes sortes de maladies causées par le tabac. Et pareil les prix sont exhorbitants. L'alcool est vendu seulement dans des "Bottle Shop", en dehors ou parfois attenant au supermarché, les cigarettes sont vendus à l'accueil des supermarchés.

    - L'eau en Australie: Il faut savoir que l'Australie est l'un des pays les plus sec au monde. La population rurale utilise l'eau de pluie récoltée dans des citernes durant l'hiver. Mais les quantités sont limités il faut donc économiser l'eau. L'Australie est une bonne école sur l'économisation de l'eau. Il faudra apprendre à faire la vaisselle sous un filet d'eau dans le désert, et sécher la vaisselle sans la rincer. Prendre des douches de maximum 5 minutes sans pression.
    Habituez-vous aux toilettes sèches, dans le désert, et surtout à l'odeur.

    EN VAN :

    - Faire la vaisselle tous les jours
    - Faire sa lessive à la main si tu ne veux pas payer, à la machine si tu veux payer, ou si tu à la technique française pour ne pas payer.
    - La chasse aux douches gratuites, si elles sont chaudes c'est du luxe.
    - La chasse aux toilettes publiques, heureusement l'Australie en est équipée.
    - La chasse aux connections wifi gratuites, là encore c'est pas évident.

    - Les pannes mécaniques au milieu de nulle part. Les backpackers ne se font pas de cadeaux entre eux, on est tous dans la même galère mais ont préfère arnaquer les autres, alors on vend des véhicule pourris, pourvu que l'acheteur ne remarquent pas les défauts, avec un peu de chances il n'y connait rien. Tant pis pour lui si le van il claque au bout d'une semaine.
    - Si tu n'es pas du genre à respecter le code de la route attention aux amendes, le pauvre français se plein des 90€ demandé en cas d’excès de vitesse, ici il t'en couteras minimum 150$. Attention au port de la ceinture et aux coudes qui dépassent par la fenêtre, c'est interdit ici. De plus, dormir dans son véhicule peut coûter 200$ si le ranger passe par là.

    - La pluie et le froid quand t'es en van, tu peux pas cuisiner ni parfois, manger à l'intérieur alors tu te mouilles, ou tu te gèles.
    - Les Mouches!!! Quand on te vend l'Australie, jamais l'on ne te parle des insectes australiens, et notamment des mouches et moustiques, c'est l'horreur, les mouches viennent se coller sur tes lèvres, tes yeux, dans ton nez. Elles sont petites et nombreuses. Et ce n'est pas tout! Les MarchFly ou les SandFly, se sont des grosses mouches avec une trompe qui pique. Les SandFly sont sur les plages, sympa la petite bronzette qui finit en bataille. Les MarchFly, un peu partout dans les forêts.
    - Un van ça consomme beaucoup d'essence. La plupart des backpackers roulent à 80km/h maximum. Mais les Australiens aiment la conduite sportive et bruyante. Tout le monde te doubleras, même les Road train. Tu te feras parfois klaxonner car tu roules comme un escargot, qui n'a jamais fais ça en France?
    - Les Road train ce sont des camions qui peuvent avoir de trois à 6 remorques. 36.5m de long. Attention quand un road train te croise ou te double. Tiens bien ton volant.
    - Le fruit-picking: Ce n'est pas une partie de plaisir, tu fais ça car tu as besoin de fric et basta. C'est pénible physiquement, c'est bien souvent mal payé, tu fais beaucoup d'heures. Si tu as la chance d'être payé à l'heure garde le job le plus longtemps possible, souvent ils payent au rendement.

    N'oublions pas les points positifs.
    - Les belles rencontres
    - Les beaux animaux
    - Les Beaux paysages
    - Le climat
    - Les bons plans, Il y en a!
    - Les Australiens si tu as la chance d'en rencontrer, sont très serviables, ils sont pret à t'aider sans rien demander en retour. N'abuse pas de leur gentillesse, sois toujours polis, et pense à sourire et dire bonjour. Un signe de la main suffira à l'automobiliste que tu croiseras (dans le désert surtout).
    - Les barbecues Australiens.

    Sur ce je vous souhaite à tous un excellent trip en Australie, Cheers Mate!


  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !
  3. #2
    Avatar de Solomai
    Sébastien 26 ans

    Messages
    195
    Likes reçus
    142
    Bravo tu viens de résumer la vie d'un backpacker en van !

    Plus sérieusement, c'est toujours une bonne chose d'avoir des retours d'expériences plus ou moins bonnes, mais... Tu donnes l'impression de ne pas du tout avoir apprécié.

    En fait, c'est exactement la même chose en NZ, sauf pour les animaux (la faune est plus gentille), le racisme envers les français, et les gros camions.

    Tu as visité quelles régions exactement en van ?

    EDIT : Oups, j'avais pas vu que tu avais créé un second sujet...
    Dernière modification par Solomai ; 01/05/13 à 05:39.


  4. #3
    Avatar de paulineb647
    Pauline 31 ans

    Messages
    80
    Likes reçus
    22
    c'est vrai que j'ai eu pas mal de galère mais je me suis régaler, mais cet article je l'ai créer pour montrer les galères que l'on peut rencontrer, il faut parler des bons cotés mais aussi des mauvais c'est normal. Pour être mieux préparer à affronter les difficultés faut en connaitre quelques uns. mais on se régale aussi en australie

  5. #4
    Avatar de paulineb647
    Pauline 31 ans

    Messages
    80
    Likes reçus
    22
    j'ai visité une très petite partie du Western Australia et j'ai fais le désert jusque dans le South australia c'est tout! et il me reste 4mois a faire! j'ai pas vu grand chose j'ai pas mal trainé a chercher du travail et les boulots que j'ai fais étaient pas assez payé pour pouvoir tenir longtemps sans devoir recommencer a chercher derrière. on se retrouve en plein hiver a renmark au nord est d'adélaide. il caille!

  6. #5
    Avatar de briiice
    Brice 38 ans

    Messages
    1 012
    Likes reçus
    320
    moi je trouve que t es dur avec l australie donc je vais contre argumenter:

    le cout de la vie / La bouffe / clope Alcool = prix en fonction des salaires et des semaines a 60/80hrs c est possible, donc facile de se faire 1500$ semaine.
    du coup, les clopes et l alcool s achete plus facilement.
    Les prix dans les magasins ne m ont jamais paru excessif plus que ca, le boeuf est vraiment pas cher et l australie offre bon nombre de marché ou la nego va bon train en fin de journée. Donc noodles et autre specialité de backpacker, j ai jamais fais, c etait des salades composées et des petits plats. Apres ca demande un minimum d imagination culinaire.

    Les animaux: aucunes raisons de s inquieter, meme si vous pouvez rencontrer les plus dangeureux, vous avez peu de chance d en mourrir. Les deces par morcures de serpent ou d arraignés sont de - 1% alors au debut on flippe de tout, a la fin vie avec sans se poser de question.
    Pour les carcasses, daccord.

    Le travail: en effet, on a une concurrence qui n aide pas et qui fait plonger le taux horaire dans les fermes. Coté annonce et Harvest jamais utilisé donc peu pas dire.

    Backpacker: assez d accord mais ca t ammene parfois de bon contact pour du taf, quand au Working Hostel, ca c est la merde.

    L'anglais: alors la ce que tu dis j aime pas du tout !!!! "plus besoin de faire d'effort". T es parti en OZ pour apprendre l anglais ou simplement pour voyager ?
    eviter les francais c est tres facile mais faut le vouloir, car derriere quand tu parles pas anglais, tu galeres bcp, ca fatigue, c est deprimant parfois alors la solution de facilité c est de rester avec des gens qui parlent sa langue.
    Mais coté integration c est pas simple

    le racisme: daccord sur le vol a l etalage abusif dans un pays qui te donne l opportunité d avoir la confiance des ozzie.
    Sinon, dis moi simplement qui t a parlé du terme "french shopping" ? moi je pense que c est un francais qui t a dit ca car se terme et presque inconnu des australiens, pour avoir posé la question personne n avait entendu ca avant.
    Ce terme est comme beaucoup de rumeur, créé par les backpackers et elle perdure, on en parle mais on n en connait jamais le fin mot.

    coté flotte, completement d accord.

    EN VAN:

    Moi je dirais simplement: la sensation de LIBERTE, ou tu veux, quand tu veux, avec qui tu veux" malgres les petits contraintes.


    Finalement assez daccord sur l ensemble.
    Dernière modification par briiice ; 02/05/13 à 15:44.


  7. #6
    Avatar de paulineb647
    Pauline 31 ans

    Messages
    80
    Likes reçus
    22
    évidemment j'ai simplement listé les mauvais coté.

    c'est vrai qu'en oz y'a moyen de bien gagné sa vie. 20$ de l'heure pour du packing c tres bien.
    pour les prix y'a certains trucs tres cher quand meme et des marchés y'en apas partout!
    les animaux effectivement il faut le chercher le tiger snake pour qu'il t'attaque mais c marrant quand tous les fermiers nous disent "attentions aux serpents!
    l'anglais personnellement pour avoir passé 2 mois en backpack je préférais souvent rester avec des gens qui parlaient anglais. Mais j'avoue qu'il y a bcp de francais et parfois ben dans un groupe d'amis y'a des francais entre autre et je préférais parler anglais mais avec des francais qui ont la fleme ou qui parlent a peine c'est pas évident de progresser. De plus quand tu voyages a deux avec ta copine ou ton mec et que bien sur il ou elle est francais et bien tu parles pas trop anglais. Mais perso je fais l'effortpour parler aux gens en anglais et j'ai bien progresser en quelques mois j'adore l'anglais depuis longtemps.

    le french shopping effectivement ce sont les francais qui en parlent j'ignorais que les australiens ne connaissaient pas. En attendant, sil les francais eux memes sont fiers de leurs actes c'est triste...

    J'accorde le van c'est la liberté on bouge ou on veut quand on veut et c'est beaucoup moins cher qu'un backpack. Mais il faut aussi savoir qu'on court apres les toilettes et les douches tous les jours! Ca fait partie de l'aventure en van. C'est pas un gros probleme,c'est effectivement une petite contrainte.
    Merci pour tes rectifications