On a testé les empanadas argentins de Córdoba

Date de publication : 13-11-2013

Auteur

Cooksmopolitan

Certains PVTistes sont aussi de véritables cordons bleus ! Une nouvelle série d’articles voit le jour sur PVTistes.net : la cuisinière derrière les fourneaux de Cooksmopolitan.com fera voyager nos papilles dans tous les pays du PVT. Pour l’instant, ce sont le Canada, avec la recette de la poutine au bœuf haché et le Japon, avec la recette de l’okonomiyaki, qui ont été à l’honneur. Ce mois-ci, direction l’Argentine avec le fameux empanada 🙂

Avec l’hiver qui arrive à grand pas, n’est-ce pas la période idéale pour des chaussons ? Pour garder vos petits pieds au chaud certes, mais aussi pour régaler vos estomacs qui réclament un peu de réconfort et d’exotisme… Je vous propose donc de tester les “empanadas”, spécialités sud-américaines, qui sont justement des petits chaussons fourrés à la viande, au fromage et/ou aux légumes. Chaque pays ou région d’Amérique du Sud a sa propre garniture et parfois même sa propre forme (chaussons en crête, en triangles, mini tartelettes…). La légende raconte que les empanadas furent importés par les colons espagnols et portugais, et qu’on en trouverait même jusqu’aux Philippines ou en Indonésie… Pas étonnant que ces petites merveilles se soient disséminées à travers le monde, elles sont aussi bonnes à dévorer que pratiques à emporter !

En Argentine, les empanadas se consomment de différentes façons : apéros dinatoires autour d’un bon rouge argentin, buffets, street food, fast food, en livraison, ou en entrée. À mon grand regret, je n’ai encore jamais mis un “chausson” en Argentine, mais je connais cette spécialité à travers une copine argentine, “Chinita”, expatriée en Europe depuis quelques années et passionnée de cuisine. Après lui avoir demandé quelques conseils, Chinita a spontanément accepté de nous partager sa recette des authentiques empanadas de Córdoba !! Ce sont des chaussons farcis à la viande de bœuf hachée, revenue aux petits oignons, avec des carottes, des tomates, quelques épices exotiques muy caliente, des œufs durs mimosa, des raisins secs et des olives. Amis PVTistes, saisissez donc l’occasion d’évader vos papilles sous le soleil de Córdoba le temps d’une dégustation; au doux son de “Don’t cry for me Argentina”, vous pourrez par contre, sans hésitation, verser une petite larme de Malbec; l’instant n’en sera que sublimé !

Les ingrédients

Pour la garniture

  • 500 g de bœuf haché (du boucher… c’est mieux !)
  • 5-6 oignons
  • 2 carottes
  • 1 petit piment (optionnel)
  • 2 tomates
  • 1 càs de paprika
  • 1 càs de cumin
  • 3 œufs durs
  • 2 poignées d’olives vertes dénoyautées
  • 1 poignée de raisins secs
  • Huile d’olive
  • Une petite motte de beurre (environ 50 g)
  • Sel, poivre
  • 1 œuf (pour dorer la pâte)

Pour la pâte

  • 1,5 kg de farine
  • 400 g de beurre
  • ½ càc de sel
  • 1 ½ càc de paprika

Petit conseil : vous pouvez diviser la quantité de pâte par 2 et utiliser la moitié de la garniture pour en faire le “Pastel de Papa”, fameux hachis parmentier argentin! Il vous suffira de recouvrir la viande d’une purée de pomme de terre, d’un peu de chapelure et de faire gentillement gratiner le tout au four.

 Les ustensiles spéciaux

  • Pas obligatoires, mais qui dépannent bien quand même : un moule à chausson ou un cercle emporte-pièce d’environ 15 cm de diamètre.
  • Four ou friteuse. 

La préparation

1. Préparer la pâte

Dans un grand saladier, verser la farine, le sel et le paprika. Y faire un puits pour verser le beurre préalablement fondu au micro-ondes ou sur le feu.

Malaxer jusqu’à obtention d’une pâte uniforme. Laisser reposer la pâte au moins 30 minutes dans un saladier recouvert d’un torchon humide

2. Pendant le temps de repos de la pâte, préchauffer le four et préparer la garniture

Faire cuire 3 œufs durs, les écaler et les hacher en mimosa. Couper les oignons en fines lamelles, les carottes en tout petits dés, et détailler les tomates en gros cubes.

Dans une poêle chaude, faire revenir les oignons dans le beurre.

Petit conseil : vous pouvez ajouter un peu de sucre et un peu de sel à vos oignons pour qu’ils colorent bien et pour exhausser leur goût.

Ajouter ensuite les dés de carottes et les tomates et faire mijoter. Délayer le paprika dans un peu d’eau, verser la préparation dans la poêle et continuer de faire mijoter le tout à feu moyen pendant environ 15 minutes, jusqu’à ce que les carottes soient cuites, et les tomates réduites.

À ce moment-là, ajouter le bœuf haché, bien saler (environ 1 càc de sel), ajouter le cumin, le piment (optionnel), poivrer et faire tout juste cuire la viande sans qu’elle ne grille. La couleur de la viande doit simplement changer.

Quand la viande est juste cuite, ajouter les œufs durs hachés, les olives (coupées en petits morceaux) et les raisins secs réhydratés.

Petit conseil : vous pouvez réhydrater les raisins secs rapidement en les mettant dans un verre d’eau et en les chauffant 30 secondes au micro-ondes à puissance max.

Faire revenir ce mélange quelques minutes à feu doux, puis couper le feu et réserver.

3. Le montage des empanadas

À l’aide d’un rouleau à pâtisserie, étaler la boule de pâte sur un plan de travail enfariné, le plus finement possible.

À l’aide d’un bol d’environ 15 cm de diamètre, découper des cercles de pâte et placer de la garniture au centre. Humidifier les pourtours de la pâte avant de les refermer.

Refermer le cercle en demi-lune et souder les bords en torsade. Pour cela, partir d’un coin, en répétant une série de pincements et replis de la bordure, jusqu’à l’autre coin du chausson.

Petit conseil : pour gagner en régularité et en temps, vous pouvez vous aider d’un moule à chausson. Découpez le cercle à l’aide de l’envers du moule.

Lorsque tous les empanadas sont refermés, battre un œuf et badigeonner les chaussons d’omelette à l’aide d’un pinceau.

Enfourner à 180 °C pendant environ 30 minutes. Comme tous les fours sont différents, le mieux est de surveiller la cuisson et de sortir vos empanadas lorsque la pâte est bien dorée.

Petit conseil gourmand : si les calories ne vous font pas peur, vous pouvez aussi frire vos empanadas plutôt que de les cuire au four, le résultat n’en sera que meilleur ! En véritables lunatiques de la gourmandise, oscillant constamment entre gros craquages et régimes compensatoires, Chinita et moi avons longuement hésité entre les 2 modes de cuisson et avons finalement privilégié l’option que j’aurais presque envie de qualifier de “minceur” (au four, donc). Enfin n’exagérons pas non plus…

Pour plus d’informations sur la cuisine argentine, vous pouvez consulter notre dossier Un petit aperçu de la gastronomie argentine et pour plus de recettes, rendez-vous sur Cooksmopolitan.com.

11 Commentaires

Thibaut
11 60
oulala, ca donne envie tout ca, next week sera argentin 🙂
anais
196 486
Yum !!! Merci pour la recette. A essayer très vite 😉
Riselaine
1 3
Merci à toi!!
Cacho
164 145
Super recette ! Juste un truc de rageux par contre, c’est un N normal et pas N tildé pour empanadas (Cf le titre 😉 )
Marie
9.9K 32.9K
Merci, l’erreur a été corrigée 🙂
Cooksmopolitan
4 22
Merci pour vos commentaires! effectivement le but est de voyager avec les papilles 🙂 En plus les ingrédients sont faciles à trouver alors vous n’avez pas d’excuse!! et je note pour vos bonnes adresses 🙂
Mathieu
10.4K 20.9K
Super recette !! Merci Cooksmopolitan 😉
Lisa
11 75
Pour les Toulousains qui veulent manger tout pret il y a le resto El Caminito à Toulouse centre : 3, rue des Gestes Marché ou Bvd de Strasbourg Quand j’étais à Toulouse j’y allais régulièrement, ils sont tres bons !! 🙂
Johanna
1.8K 2.8K
Venir sur PVTistes.net, ça donne parfois directement envie de repartir en voyage… mais, maintenant, ça donne faim aussi. Vous êtes durs avec les impatriés. 😀
Amélie
23 148
Ah ba bravo, c’est ce que j’ai envie de manger maintenant. En tous cas merci, ça va peut-être me donner envie de me remettre à la cuisine.
OGMH
91 333
mioum, j’ai faim !!! petite recette à tester, merci merci !

Articles recommandés