10 bonnes raisons de choisir le Brésil pour un PVT

Date de publication : 16-11-2022

Auteur

Flora

1. La diversité des paysages du Brésil

Le Brésil est un pays immense qui a la chance de posséder une très large diversité de paysages.
Si vous aimez l’océan et les belles plages, vous ne serez pas déçus. En effet, le littoral brésilien s’étend sur plus de 7 000 km, donc vous n’aurez que l’embarras du choix. Les plages du nord du Brésil sont notamment réputées pour leur beauté et leurs superbes couchers de soleil mais vous trouverez de magnifiques plages tout le long de la côte.

Mais le Brésil ne s’arrête pas aux plages et aux cocotiers. Vous pourrez, en effet, partir en trek dans la jungle amazonienne ou dans le désert du Lençóis Maranhenses, faire des randonnées dans l’État de Rio, au Minas Gerais ou ailleurs, partir à la découverte de la faune au Pantanal ou vous extasier devant les chutes d’Iguaçu.

En bref, peu importe vos objectifs ou ce qui vous fait vibrer en voyage, vous trouverez forcément un endroit à votre goût au Brésil. La magie réside aussi dans la possibilité de passer d’un paysage à un autre facilement (même si vous devrez tout de même compter quelques heures de trajet…).

2. La pluralité culturelle de ce pays-continent

Comme mentionné dans le point précédent, le Brésil est un pays immense. Par conséquent, chaque région a une histoire différente et une culture différente.

La culture brésilienne est le résultat de nombreuses influences : la culture indigène des premières nations, la culture européenne apportée par les colons et par les vagues d’immigration, et la culture africaine liée à l’esclavage.

Au nord du pays, vous découvrirez principalement la culture afro-brésilienne, Salvador en étant le cœur. La ville a été le premier marché d’esclaves du Nouveau Monde.
Si vous vous dirigez plus vers le sud (Porto Alegre, Florianopolis,…), la culture aura plutôt été influencée par les vagues de migrations européennes (portugaises, italiennes ou encore allemandes).
Enfin, si vous avez la possibilité de faire un trek en Amazonie, ce sera pour vous l’opportunité de découvrir la culture des premières nations, leurs coutumes, mais aussi les problèmes auxquels ils font face, notamment à cause de la destruction de la forêt.

Donc, selon l’État où vous vous trouvez, les influences extérieures auront eu un impact sur les manières de vivre et sur les coutumes. Il est très intéressant de profiter du PVT pour découvrir plusieurs États et ainsi mieux connaître le Brésil dans toute sa diversité.

3. La richesse de la gastronomie brésilienne

Tout comme sa culture, la gastronomie brésilienne est le fruit de nombreuses influences.

Le plat national est la feijoada, ragoût de haricots rouges, porc et bœuf, généralement accompagné de riz. C’est un plat très simple que vous pourrez manger partout, dans tous les “boui-boui” qui se trouveront sur votre route.

Ensuite, il existe de nombreux plats cuisinés partout au Brésil mais adaptés selon la culture de la région.
Par exemple, la moqueca de poisson sera totalement différente entre l’État de Bahia et celui du Espírito Santo. À Bahia, la recette est préparée avec du lait de coco, de l’huile de palme, de la dorade royale, de la roussette, etc. Alors que dans l’État du Espírito Santo la recette a plus d’influences portugaises avec des tomates, des crevettes, etc. Le petit bonheur c’est que vous pourrez goûter plusieurs fois le même plat mais préparé avec des ingrédients différents ! 😀

Le Brésil est aussi une terre d’immigration plus récente. Par exemple, le pays accueille la plus grande communauté japonaise en dehors du Japon. ​São Paulo possède un quartier japonais et à Rio de Janeiro il n’est pas rare de croiser un stand de street-food vendant des yakisobas.

4. Les Brésiliens et leur mode de vie

Les Brésiliens sont des personnes très chaleureuses et faciles d’accès, c’est un vrai bonheur ! Ils ont également un vrai sens de la fête, tout est prétexte pour se rassembler et leur énergie est d’ailleurs assez impressionnante. Donc, à condition de parler un peu portugais, vous vous ferez très vite des connaissances tout au long de votre parcours.
Les soirées sont un bon moyen de faire de nouvelles rencontres, les Brésiliens venant assez facilement à vous.

Vous vous rendrez également compte que les Brésiliens vivent beaucoup sur l’instant. Ce qui compte, c’est maintenant. Cette philosophie régit tout autant leur manière de vivre que leurs relations, le “maintenant” étant vécu intensément, et demain sera un autre jour.

5. Apprendre le portugais brésilien

Si vous n’avez pas encore appris le portugais, ça sera le moment de vous y mettre ! Non seulement parce que c’est une très belle langue mais aussi parce que cela vous sera extrêmement utile, les Brésiliens ne parlant pas très bien anglais (et ce même dans les lieux touristiques).

Tout comme la culture et la gastronomie, les accents sont assez différents en fonction d’où vous vous trouvez au Brésil.
Par exemple, les cariocas ont un accent qui chuinte plus alors qu’à São Paulo ils prononcent certains “R” un peu comme en anglais…

6. Aller au-delà des clichés

Samba, carnaval, beach-volley, string à la plage, insécurité, favela, pauvreté… Notre imaginaire du Brésil est foisonnant et pourtant assez restreint.
Alors, bien que tout cela soit réel, partir au Brésil permet de voir plus loin que cela mais aussi de mieux comprendre. Les Brésiliens sont assez disponibles si vous leur posez des questions sur le fonctionnement de leur pays, sur les coutumes, etc. Ils seront la source même de la déconstruction de potentiels a priori ou d’incompréhensions. Les explications peuvent parfois être surprenantes mais c’est là que cela devient intéressant.

7. Danser, danser, danser

Samba, funk, forró, vous aimez danser ? Vous allez adorer le Brésil !
De la musique, tout le temps et partout, des petits pas de danse dès que possible et des chansons qu’ils connaissent tous par cœur. Ceci n’est pas un cliché. Vous n’aurez aucun mal à vous retrouver au beau milieu d’une soirée funk ou à tomber, au détour d’une rue, sur une ronde de samba.

Aussi, si vous avez toujours rêvé de prendre des cours de funk, de samba ou autre, c’est le moment ! C’est assez facile de trouver des cours, particuliers ou collectifs, et de payer seulement pour une séance ou une formule de quatre cours par exemple.

Enfin, si vous vous voyez déjà avec des plumes et des paillettes, sachez que c’est possible de participer au carnaval (hommes et femmes). Inscrivez-vous dans une école de samba et suivez les entraînements jusqu’au carnaval. Ceci s’adresse surtout aux personnes qui souhaitent s’établir dans une ville, étant donné qu’il faut suivre les entraînements.
Ici nous parlons de la danse, mais il doit pouvoir en être de même pour ceux qui souhaitent jouer d’un instrument de musique.

8. Pratiquer des sports de plage à la brésilienne

La culture brésilienne est assez tournée sur le corps. Ils sont, par conséquent, très nombreux à faire du sport régulièrement, dont des sports de plage.

Vous pourrez ainsi pratiquer très facilement des sports tels que le surf ou le beach-volley mais ils ont aussi quelques sports qui leur sont propres.
Vous le savez peut-être déjà, les Brésiliens adorent le football. Pour continuer sur cette lancée, ils ont développé une sorte de football-beach-volley dont l’objectif est de jouer au volley sans jamais toucher le ballon de football avec ses mains. Et c’est très populaire ! Nous vous recommandons de faire au moins un cours d’initiation 😀

Si cette histoire de football-beach-volley ne vous convainc pas, vous pourrez toujours apprendre à jongler avec un ballon de football ou à faire du tennis de table avec un ballon de foot et vos pieds… On vous l’a dit, ils aiment le football…

9. Vivre d’eau de coco et de caipirinhas

Ceci n’est qu’à moitié un cliché. Évidemment, les Brésiliens ne se désaltèrent pas uniquement avec de l’eau de coco et de la caipirinha… Mais ce sont tout de même des boissons très présentes au quotidien, la caipirinha étant leur cocktail national.
Préparez-vous à siroter avec le plus grand plaisir votre eau de coco abrité sous votre parasol et à déguster de merveilleuses caipirinhas lors de vos soirées endiablées.

Bon à savoir : faites attention à votre vitesse de consommation des caipirinhas, les quantités d’alcool ne sont pas les mêmes qu’en France… 😀

10. Comprendre ce que veut dire “le foot est une religion”

Le football est très clairement le sport national. Il chantent, prient (réellement) quand l’issu du match est serré et font exploser des feux d’artifice en pleine rue quand c’est la victoire. Qu’on aime ou pas le football, cette euphorie est à voir et à vivre au moins une fois !

L’engouement est tel que, les jours où l’équipe nationale joue, ils arrêtent de travailler le temps du match. Préparez-vous, c’est assez irrésistible !

Alors, convaincus ? 😉

Évaluation de l'article

5/5 (1)

Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment mais n'hésitez pas à ajouter le vôtre 🙂

Articles recommandés