Un PVT à Tokyo : quel quartier choisir ?

Chapitre 4 : Le vieux Tokyo et ses quartiers plus populaires : Ueno, Asakusa, Ryogoku et Akihabara

Date de publication : 05-01-2019

Auteur

Mylène

Le vieux Tokyo et ses quartiers plus populaires : Ueno, Asakusa, Ryogoku et Akihabara

Appelé plus communément « shiitamachi », littéralement « la ville basse », le centre du vieux Tokyo regroupe les quartiers plus traditionnels du nord-est de la ville : Ueno, Asakusa, Ryogoku et touche les quartiers de Akihabara, Kanda, Nihonbashi et Oshiage.

Pour y vivre ? Le vieux Tokyo abrite certains des quartiers les plus abordables en matière de loyer, tout en ayant ce côté charmant du Japon d’antan. Les quartiers autour d’Asakusa et de Ueno sont à privilégier au niveau du rapport prix  et vie pratique.
Pour y sortir ? Plus calme en soirée, il y a toutefois des événements culturels qui s’y déroulent, notamment à Asakusa.

vieux-tokyo-pvt-japon

Ueno : musées, parc et histoire

Le grand parc de Ueno couvre à l’ouest de la gare une vaste zone qui réunit à la fois un sanctuaire shintô établi en 1627, le zoo d’Ueno et de nombreuses institutions culturelles telles que le musée national de Tokyo, le musée national de la Nature et des Sciences, le musée national d’Art Occidental et Tokyo Bunka Kaikan (Tokyo culturel Hall).
Lors des sakura (floraison des cerisiers), le parc devient la cible de nombreux Japonais et visiteurs qui organisent des pique-niques à l’ombre des arbres.
Le dynamique quartier de Ameya-Yokochô, appelé « Ameyoko », situé sous le métro aérien, représente une très agréable balade dans les dédales du marché où vous trouverez de nombreuses petites échoppes traditionnelles.

Ueno-quartiers-tokyo-pvt

Asakusa : temple Sensô-ji, traditions et souvenirs

Asakusa représente le vieux Tokyo. Situé le long du fleuve Sumida, son symbole est le temple bouddhiste Senso-ji. On y accède par une imposante porte, Kaminari-mon, marquée d’une énorme lanterne rouge. La rue Nakamise dôri, très commerçante, offre aux visiteurs et aux touristes des spécialités locales et des souvenirs les plus variés.
Le charme d’Asakusa réside dans l’énergie que dégagent les voix des chauffeurs de pousse-pousse et les touristes venus prendre en photo les lanternes géantes en papier ou acheter des souvenirs dans les nombreuses boutiques.

Asakusa-quartiers-tokyo(pvt

Ryogoku : sumo et fleuve Sumida

Ryogoku, ancien quartier situé au bord du fleuve Sumida, est réputé pour le Ryôgoku Kokugikan, son stade de sumo, où se tiennent les grandes compétitions annuelles en janvier, mai et septembre.
Le musée Edo-Tokyo présente des répliques des quartiers Edo et du Tokyo datant des époques Meiji et Showa.

Akihabara : animation, maid cafes et Otakus

Le quartier des « geek » est surnommé aujourd’hui « Electric Town ». Dans tout le quartier, de très nombreux magasins se sont spécialisés dans les équipements électriques et électroniques.
Akihabara est aussi le centre de la culture « animé », avec la multiplication de magasins de jeux vidéo, manga et autres objects collector d’animation. En plus des magasins classiques, le quartier est réputé pour ses « maid cafes », cafés où les serveuses s’habillent en personnages de manga ou de dessins animés.

akahibara-japon-quartiers-pvt

Les quartiers des affaires : Marunouchi, Shinagawa et Shimbashi.

Les quartiers d’affaires sont chers et peu dynamiques en dehors des heures de bureaux. Loin d’être un choix évident pour y vivre, il pourrait être intéressant de s’en rapprocher ne serait-ce que pour faciliter vos transports au quotidien si vous y travaillez. Ils sont aussi en général des hub du point de vue des transports, leurs gares font parties des plus denses de la ville.

quartier-des-affaires-tokyo-pvt

Marunouchi / gare de Tokyo : palais impérial, tours et bureaux

Dans ce quartier de bureaux, se trouvent les magnifiques jardins du Palais Impérial (Nijûbashi), le Parc Est (Kôkyo Higashi Gyoen) est ouvert au public.
La gare centrale de Tokyo est encerclée de bureaux et de centres d’affaires mais proche de Ginza. Le shopping (plutôt de luxe) n’est jamais loin ! C’est une des gares les plus importantes de la ville ainsi que l’une des principales gares routières principales, très pratique pour se rendre à l’aéroport.

Marunouchi-tokyo-quartiers-japon

Shinagawa : “la Défense” de Tokyo

Shinagawa est à Tokyo ce que la Défense serait à Paris. C’est le quartier des affaires dans toute sa splendeur. Le week-end, il se transforme en ville fantôme !
La station Shinagawa qui rassemble de nombreuses lignes de train est également desservie par le Shinkansen, ce qui en fait une des gares les plus bondées.
Que ce soit au niveau des loyers exorbitants et du peu d’activité à y faire en dehors des heures de bureau, peu de jeunes s’aventurent dans ce quartier, sauf s’ils doivent aller y travailler.

Shinagawa-tokyo-quartiers-pvt

Shimbashi : salarymen, izakaya et geisha

Shimbashi est un autre quartier d’affaire très important, non loin de Ginza et Marunouchi. Ce quartier donne étrangement l’impression d’être un quartier d’hommes, tant on en voit dans la rue et tant de commerces spécifiques leurs sont dédiés (salon de massages, entre autres…). De nombreux izakaya abritent cette foule de salarymen le soir pour un verre entre collègues et il est intéressant de savoir que c’est l’un des rares quartiers de Tokyo abritant encore quelques geisha, qui ne sont jamais loin du monde des affaires, au Japon.

Chapitre 4 sur 7

Évaluation de l'article

5/5 (2)

5 Commentaires

Adélie
9 30
J’ai habité près du quartier de Nippori près d’Ueno et j’avais adoré ! Je le recommande en plus il est sur la Yamanote Line ?
Mylène
2.2K 3.6K
C’est vrai que Nippori n’est pas mal, les prix étaient raisonnables ?
Adélie
9 30
J’étais dans une sorte de guesthouse que pour des filles super grande. On avait chacun nos chambres. Et point super important la majorité des locataires étaient japonaises. Je payais environ 350€/mois environ pour ma chambre tout compris, plus une caution qu’on m’a rendu à la fin sans problème.
Elsa
0 1
ça m’intéresse beaucoup! crois tu que tu pourrais me donner les coordonnées de cette share house ?
Adélie
9 30
Hello Elsa, J’ai cru que je t’avais répondu depuis tout ce temps mais à priori mon message ne s’est pas envoyé. Ma guesthouse s’appellaig Bettak Arakawa. Je l’ai trouvé sur site de logement Tokyo si je me souviens bien. Il n’y a pas beaucoup de place mais il me semble qu’il y en a des mixtes et pour homme également de mémoire. Le site est en Français et en Japonais. Désolé pour le délais de réponse, j’espère que ma réponse te sera quand même utile.

Articles recommandés