1. #1
    Avatar de viviane
    viviane 39 ans

    Messages
    8 336
    Likes reçus
    2 748
    Les Taiwanais sont très attachés aux coutumes et à la politesse. Il est très important de se renseigner le plus possible et de s’y conformer. Ceci est une liste pour vous aider, mais c'est à titre indicatif, à adapter selon vos interlocuteurs.

    Par exemples, il faut :

    • Ne pas montrer quelqu’un du doigt, de la tête.
    • Toujours s'asseoir correctement
    • Toujours être poli et complimenter (sur le niveau d’anglais de votre interlocuteur, sur sa maison, sur le repas etc) mais pas trop non plus (trouver un juste milieu)
    • Pour les femmes, ne mettez pas les mains sur les hanches, car cela rappelle des comportements de filles de mauvais genre, croisez plutôt les mains devant vous.
    • Finir son assiette (si vous ne finissez pas, cela voudrait dire que vous n’avez pas assez mangé, et si on vous ressert, vous devrez la finir, sinon, ce sera considéré comme offensant)
    • Ne pas refuser un plat, même si vous ne l’aimez pas (cela aussi sera considéré comme offensant)
    • A la fin d’une rencontre, surtout après un repas, ne vous attardez pas : remerciez votre hôte (plus trop que moins) et quittez en ayant donné une raison (rdv etc)
    • Ne pas parler de politique, de sexe
    • Ne pas de se moucher devant les gens (en tout cas, ils ont pas habitués).
    Pensez à apporter des cadeaux lorsque vous êtes invités :
    idées : des cadeaux typiques de France (parfums, bijoux de France), objets qui représentent le bonheur (mais tout ce qui peut s'accrocher au mur, une calligraphie, un paysage, un Bouddha du bonheur), toujours enveloppé dans du rouge (la chance), le rose ou le jaune (couleurs de la prospérité et de l'abondance pour l'hôte) mais surtout pas entouré de blanc, ou de gris, ou de noir (couleurs de deuil)
    A éviter : les horloges ou les montres (symboles de l’avancée de l'heure de leur mort), les fleurs coupées (symboles des funérailles), les couteaux (symbole de lutte et aussi de division), tout ce qui est vert.
    Votre interlocuteur ne l’ouvrira pas devant vous.
    N’ouvrez jamais un cadeau que vous venez de recevoir devant votre invité, toujours remercier plus que pas assez ..

    Alors que normalement ils ne sont pas très ‘contact physique’ . Ils ne se font pas d’embrassade pour dire bonjour par exemple : simplement baisser la tête, ou serrez la main longuement, mais seulement des personnes importantes, en baissant la tête. Certains taiwanais peuvent vous toucher la peau ou les cheveux, ne le prenez pas comme un signe d'impolitesse, ce n'est que de la curiosité, même si ça peut surprendre parfois, surtout au début. Il faut se souvenir que les asiatiques n'ont pas toujours l'habitude de voir ou de pouvoir parler à un Occidental (ils sont en général assez curieux, et demandent à mieux vous connaître, en vous posant des questions, avec beaucoup de respect)

    S'adresser à quelqu’un :
    le nom de famille précède toujours le prénom ou du titre ou d’une marque de respect.
    par exemple, si le nom de famille est Ling :
    -pour une personne âgée, on dira Ling Lao : lao veut dire ancien, pour marquer le respect envers les anciens.
    -de même Ling xiao ( xiao- prononcer siao- est pour le respect pour des jeunes).
    -pour une jeune femme on appelle Ling xiaojie ( mademoiselle- prononcer : siaotié) ou dans les restaurants simplement xiaojie, pour appeler la serveuse.
    -madame est taitai ( taïetaïe ) toujours suivant le nom,
    -monsieur est xiansheng ( siensheung ).
    Pour les gens qui ont une profession par exemple médecin, professeur, prononcer d'abord le nom puis le titre et non « monsieur ». Exemple : Ling laoshi , pour un professeur, pour un médecin : Ling daifu .
    Vous appellerez les gens par leur nom de famille, (il faut être assez proche ou demander la permission d'utiliser le prénom, ce qui n'est généralement pas refusé, mais il vaut mieux attendre de bien connaître la personne pour cela, ou que celle-ci vous le propose du premier coup).

    Ils ont souvent (toujours) des cartes de visite, qu'ils vous donnent en tendant des deux mains et en penchant la tête.

    Ils sont très ponctuels : un retard non justifié est particulièrement offensant à leurs yeux.

    Les vêtements : la discrétion est de rigueur. Sans avoir un tailleur/cravate tous les jours (jeans-tshirt sont tout à fait convenables), et les hommes sont tout de même souvent en costume. Il faut éviter les tenues provocantes et les bijoux trop gros.

    La cigarette : les chinoises/taiwanaises ne fument pas en public, par contre ils ont l’habitude de voir des occidentales fumer. A savoir avant d’accepter la première (sinon, dites que vous ne fumez pas) : votre interlocuteur vous proposera toujours une cigarette avant d’allumer la sienne. Si vous acceptez, il y a des risques qu’il vous en repropose une pas longtemps après (certains fument beaucoup), et il est alors impoli de refuser. De même, ne dites pas que la fumée vous gêne ou que ce n’est pas bien de fumer, qu’ils doivent arrêter : ce serait très impoli.


  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !
  3. #2
    Avatar de meleo33
    Mylène 33 ans

    Location
    Osaka, Préfecture d'Osaka, Japon
    Messages
    3 817
    Likes reçus
    2 241
    Une des meilleures facon d'apprendre en accéléré certaines coutumes et façon de vivre en Asie est de regarder leurs séries (c'est mon coté Otaku qui vous parle!)
    Celles de Taiwan ne sont pas les meilleures (cependant on découvre le coté très romantique et fleur bleue de la population que perso je n'imaginais pas..) mais cela reste divertissant et vous pouvez vous faire une bonne idée de la vie la bas (genre il fait une chaleur atroce l'été car c'est tres tres humide, on porte des chaussons/chaussettes a la maison et on range correctement ses chaussures dans l'entré, le coté tres high tech de Taiwan qui est surnomé parfois le "petit Japon", le clivage entre les tres riches et les pauvres, le respect des ainés...)

    Watch Taiwanese Drama Online

    Si vous avez un blanc dans votre conversation, voila un sujet inattendu et qui fera certainement mouche: Helene Rolles!! (Helene et les Garcons pour ceux qui l'ont oublié!) qui avait sorti son album "Helene je m'appele Helene" la-bas et qui avait fait un gros gros carton il y a 15ans! C'est apparement la chanteuse Francaise la plus connue (sauf pour la jeune génération car c'est pas tout jeune qd meme)

    Autre point: les Taiwanais parlent Taiwanais.... ne cherchez pas plus loin ou vous aller entrez dans le conflit tres délicat du statut de Taiwan envers la Chine. Ils se considerent également totalement différents des Chinois, beaucoup plus polis et civilisés et préferent etre rapprochés culturellement des Japonais que des habitants de la Chine...
    Dans tous les cas ne les qualifiez jamais de "chinois" ou parlant chinois si vous voulez garder de bonnes relations avec vos interlocuteurs ... (ca parait logique mais croyez-moi parfois ca peut partir tout seul surtout quand on a un coup dans le nez et la ca jette un froid a coup sur!)


  4. #3
    Avatar de viviane
    viviane 39 ans

    Messages
    8 336
    Likes reçus
    2 748
    salut et merci pour tes précisions.
    la langue, c'est en effet une chose que j'ai eu du mal à vérifier. D'après mes recherches, ils parlent chinois, mais avec une sorte de dialecte. Comme on comparait avec isa : on peut dire qu'il y a une différence comme ce qu'il peut y avoir entre les chtis et les marseillais ? ou plus prononcé ?

  5. #4
    Avatar de mumu0
    muriel

    Messages
    127
    Likes reçus
    34
    De ce que je sais:
    - le taiwanais est une langue de la même famille que celle de la région chinoise juste à côté de taiwan
    - c'est différent du mandarin
    - les langues maternelles à taiwan sont le taiwanais (majoritaire), suivi par d'autres langues chinoises (langues régionales des autres régions d'origine des taiwanais), et de très minoritaires langues indigènes (malayo-polynésiennes)
    - les taiwanais savent parler mandarin
    - le taiwanais est une langue plutôt parlée et on écrit plutôt en mandarin, avec les caractères traditionnels comme à HongKong et non simplifiés comme en Chine

    C'est vrai qu'à Taïwan tout le monde crache aussi simplement que les français se mouchent?

    ---------- Message ajouté à 00h33 ---------- message précédent à 00h10 ----------

    Taïwan vu du Canada:
    Information culturelle - Tawan | Centre d’apprentissage interculturel


  6. #5
    Avatar de viviane
    viviane 39 ans

    Messages
    8 336
    Likes reçus
    2 748
    un peu comme l'arabe alors ?
    l'arabe littéral des journaux, officiel, commun à tous les pays du Maghreb,
    et l'arabe parlé, différent d'un pays à l'autre (avec des nuances, plus ou moins prononcées, en tout cas).

  7. #6
    Avatar de meleo33
    Mylène 33 ans

    Location
    Osaka, Préfecture d'Osaka, Japon
    Messages
    3 817
    Likes reçus
    2 241
    Pour moi le Taiwanais serait un mélange de madarin avec un dialecte, en clair si tu parle mandarin tu devrais pouvoir comprendre mais je suis presque sur que tous leurs livres et journaux sont en madarin classique.
    Par contre la langue est facile a differencier du reste des chinois, donc oui je pense que la difference est essentiellement orale (je trouve pour ma part le Taiwanais bcp plus agréable a l'oreille que le mandarin..)

    Les Taiwanais normalement ne crachent pas (pas plus que les Hong Kongais ou Singapouriens) c'est en cela qu'ils ne veulent pas etre confondus avec les chinois... maintenant il y a surement quelques exceptions et pour sur ils ne gardent pas leur kleenex comme nous, c'est anti-hygienique de garder un mouchoir usé, il faut le jeter de suite (comme partout en Asie en fait...)


  8. #7
    Avatar de ljulienne
    Louis 32 ans

    Messages
    54
    Likes reçus
    90
    Hello,

    On peut voir en effet des gens cracher, mais je pense plus que cela concerne ceux qui mangent le fameux "bin lang" (ou "betel nut"), cette sorte de fruit (qui apparemment est responsable de nombreux cancers de la langue chez les Taïwanais) vendu par des filles au bord de la route, souvent habillées très sexy (ou devrais-je dire peu habillées...). Les gens machent le bin lang, comme un chewing gum et cela produit un liquide rouge qui n'est pas bon à avaler, donc ils crachent le tout dans la rue!

    Ce petit documentaire en anglais est pas mal je trouve:

    Betelnut Girls

  9. isa