Discussion: Les moeurs chiliennes

  1. #1
    Avatar de Annana Contributeur
    Annaïk 32 ans

    Location
    Rennes, France
    Messages
    3 566
    Le Chili est un pays tout en longueur (4300 kms de long pour 180 kms de large en moyenne) qui offre une grande diversité de paysages. Du désert d’Atacama au nord, le plus aride du monde, jusqu’aux glaciers de la Patagonie dans le sud, avec d’un côté le Pacifique et de l’autre la cordillère des Andes, vous serez surpris par la richesse naturelle de ce pays. N’oublions pas l’Île de Pâques qui fait partie du Chili depuis 1888. Le pays partage ses frontières avec le Pérou, la Bolivie et l’Argentine.
    Il est peuplé par 17 millions d’habitants, dont plus de 5 millions vivent dans la capitale Santiago. Loin d’être exhaustif, ce dossier va vous donner un petit aperçu de la culture chilienne...
    Pour lire la suite, cliquez ici !


  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    Delphine est accro au PVT, elle raconte son expérience : Delphine, une trilogie de PVT !
  3. #2
    Avatar de Alban72 PVTiste
    Alban 29 ans

    Messages
    23
    Super dossier, très juste!
    La solidarité m'a particulièrement marqué au Chili. Les gens s'entraident énormément sans rien attendre en retour. Entre tremblements de terre, tsunami, éruptions volcanique, incendies... le pays doit s'entraider (le gouvernement n'est pas toujours très réactifs). A noter, les pompiers ne sont pas payés au Chili, ils sont tous volontaires!
    De plus, lors de tremblement de terre, les Chiliens sont capables de deviner l'intensité du séisme. C'est plutôt marrant de les voir débattre sur la magnitude du "temblor" ou "terremoto". On parle de "terremoto" à partir d'une magnitude de 7 environ, où cela devient vraiment fort (pour les Chiliens). En dessous de 7, les "temblor" sont plus comme des "secousses", pas trop d'inquiétude (pour les Chiliens).


  4. #3
    Avatar de isa Admin
    isa est déconnecté
    isa
    Isabelle

    Location
    Lyon, France
    Messages
    8 347
    Citation Message de Alban72 Voir le message
    La solidarité m'a particulièrement marqué au Chili. Les gens s'entraident énormément sans rien attendre en retour. Entre tremblements de terre, tsunami, éruptions volcanique, incendies... le pays doit s'entraider (le gouvernement n'est pas toujours très réactifs). A noter, les pompiers ne sont pas payés au Chili, ils sont tous volontaires!
    De plus, lors de tremblement de terre, les Chiliens sont capables de deviner l'intensité du séisme. C'est plutôt marrant de les voir débattre sur la magnitude du "temblor" ou "terremoto". On parle de "terremoto" à partir d'une magnitude de 7 environ, où cela devient vraiment fort (pour les Chiliens). En dessous de 7, les "temblor" sont plus comme des "secousses", pas trop d'inquiétude (pour les Chiliens).
    Point très intéressant, merci Alban !
    Effectivement, j'imagine que quand tu côtoies ce genre de catastrophes naturelles depuis ta naissance, tu commences à être bien organisé...

  5. #4
    Avatar de Helene Contributeur
    Hélène 1 ans

    Location
    Vancouver, BC, Canada
    Messages
    12 975
    Merci pour toutes ces infos Annaïk


  6. #5
    Avatar de NicoBB7
    27 ans

    Messages
    3
    Petites corrections :

    "Les relations de couple sont un peu compliquées. Il y a plein d’étapes avant d’être “pololo/polola” (en gros, c’est le stade avant les fiançailles). Au début d’une relation, il n’est pas interdit d’aller voir ailleurs."

    Mi polola Chilena a bien ri quand je lui ai raconté ça ! 😄
    La tournure utilisée ci-dessus peut porter à confusion.
    Tout dépend de quoi on parle, à savoir que le "statut pololo" est l'exact équivalent d'une relation de couple standard chez nous, deux personnes qui sont ensemble dans une relation exclusive et monogame (après, exactement comme chez nous encore une fois, chacun est libre d'opter pour une relation plus ou moins ouverte sur ce plan).
    Bien évidemment, et pour la dernière fois comme chez nous, quand deux personnes sont dans une phase de flirt et avant de se considérer "officiellement en couple" chacun est libre de faire ce qu'il lui plaît avec qui il lui plaira.


    "Il y a un peu de machisme au Chili mais ce n’est pas trop fort et ça évolue. Vous ne vous ferez quasiment jamais draguer dans la rue, par exemple."

    La société Chilenne est machiste, certes pas autant que le puisse être là société Colombienne mais au moins autant que ce que l'on peut rencontrer en France.
    "Quasiment jamais" ne me paraît pas vraiment être le terme adéquat en ce qui concerne la drague de rue et autres "piropos" (interpellation imagée d'une femme par un homme dans la rue).
    À savoir que tout récemment a été voté une loi punissant d'une amende (una multa) toute personne auteur de "piropo".
    Exemples de piropo (je vous laisse le soin de la traduction..) :
    - Te chupo el sin hueso hasta quitarle el tieso
    - Quien fuera casa para tenerte dentro
    - Quien fuera pero para recorrer te el ano

    Je tiens à préciser que je ne cherche pas à véhiculer une mauvaise image de la culture Chilienne, vous pouvez imaginer que je suis pleinement baigner dans cette culture grâce à ma belle famille et l'entourage de ma copine. C'est une culture qu'il faut apprécier à sa juste valeur, l'accueil que vous réservera ce peuple chaleureux primera avant tout autres choses.


  7. #6
    Avatar de NicoBB7
    27 ans

    Messages
    3
    Désolé pour la correction automatique..

    "Quien fuera peo para recorrete el ano"*

    😅

Télécharger notre App