1. #1
    Avatar de noppinoppa
    Manuel 43 ans

    Location
    Nouvelle-Calédonie
    Messages
    6
    Likes reçus
    1
    Bonjour,

    Je commence à m'arracher les cheveux tellement je ne trouve pas de solution à mon cas, qui ne me semble pourtant pas exceptionnel...

    Je viens d'entamer les démarches pour mon permis d'études (42 ans, toutes mes dents, prévoyant une reconversion professionnelle). Je n'en suis qu'à l'étape où j'attends ma lettre d'admission. C'est sur Montréal.

    Ma femme est en attente de son contrat de travail, qu'elle devrait recevoir dans les jours qui viennent (profession éligible à l'EIMT simplifié). C'est sur Montréal aussi.

    On pourrait faire simple et la rattacher à moi pour qu'elle ait un permis de travail ouvert. Cependant, il y a un risque que je ne reçoive pas mon permis d'études à temps, ce qui m'obligerait à reporter ma formation de 7 mois. Ce serait, on s'en doute, un peu catastrophique pour le futur employeur de ma femme, car je doute que le Canada nous autorise à bénéficier d'un PTO lié à un permis d'étude qui n'est pas utilisé pendant 7 mois.

    Je me dis donc que l'idéal serait que ma femme fasse les démarches pour son permis de travail fermé avec son employeur, et que moi, au lieu de demander un permis de travail ouvert lié à elle, je demande un permis d'études. Au moins, on est SÛRS qu'elle pourra démarrer un jour, puisque c'est la condition sine qua non à notre projet (1 revenu sur 2 vaut mieux que 0).
    De plus, j'ai cru comprendre (je peux me tromper), qu'à terme un PTF avait un peu plus de "valeur" qu'un PTO pour une future demande de RP. Si cela est vrai, c'est encore mieux que ma femme ait un PTF, d'autant plus que son employeur est prêt à faire les démarches nécessaires, car c'est notre rêve depuis un moment déjà de devenir résident permanent au Canada (et peut-être même citoyen un jour, rêvons un peu).

    Voilà, mais comment faire pour avoir ces deux permis différents en même temps ?

    J'espère avoir été clair sur ma problématique, c'est pas toujours évident à expliquer, d'autant plus que je dis peut-être de grosses bêtises.

    Je vous remercie d'avance de toute aide que vous pourrez m'apporter.

  2. #2

    Messages
    11 555
    Likes reçus
    3 988
    Bonjour,

    Ouf! On va démêler un peu tout ça si tu permets
    Message de noppinoppa
    On pourrait faire simple et la rattacher à moi pour qu'elle ait un permis de travail ouvert. Cependant, il y a un risque que je ne reçoive pas mon permis d'études à temps, ce qui m'obligerait à reporter ma formation de 7 mois. Ce serait, on s'en doute, un peu catastrophique pour le futur employeur de ma femme, car je doute que le Canada nous autorise à bénéficier d'un PTO lié à un permis d'étude qui n'est pas utilisé pendant 7 mois.
    Tu as raison, elle n’aurait pas de PTO, mais pas pour la raison que tu cites. Il faut que le permis d’études soit délivré (c’est à dire remis par l’agent des services frontaliers) pour que le conjoint.e puisse demander un PTO. Alors en effet, tant que tu ne reçois pas ta lettre d’introduction pour le permis d’études, tu n’auras pas ton permis d’études en main et ta femme ne pourra pas demander un PTO. Voilà.
    Je me dis donc que l'idéal serait que ma femme fasse les démarches pour son permis de travail fermé avec son employeur, et que moi, au lieu de demander un permis de travail ouvert lié à elle, je demande un permis d'études. Au moins, on est SÛRS qu'elle pourra démarrer un jour, puisque c'est la condition sine qua non à notre projet (1 revenu sur 2 vaut mieux que 0).
    Absolument.
    De plus, j'ai cru comprendre (je peux me tromper), qu'à terme un PTF avait un peu plus de "valeur" qu'un PTO pour une future demande de RP.
    Alors là, c’est faux.

    Un permis de travail est un permis de travail, fermé ou ouvert ça ne change rien quant aux critères d’admissibilité pour la demande de RP (basé sur l’expérience/la formation). Ce n’est pas le permis qui compte, mais l’expérience acquise durant le séjour au Canada (et évidemment une expérience légale sous un permis de travail valide).

  3. #3
    Avatar de noppinoppa
    Manuel 43 ans

    Location
    Nouvelle-Calédonie
    Messages
    6
    Likes reçus
    1
    Merci pour la réponse.

    Concernant le dernier point :
    Message de larousse
    De plus, j'ai cru comprendre (je peux me tromper), qu'à terme un PTF avait un peu plus de "valeur" qu'un PTO pour une future demande de RP.
    Alors là, c’est faux.
    Je me suis mal exprimé, mais je me suis basé sur ceci : Attention - Permis de travail pour conjoint et CSQ PEQ = pas bon ménage

    Concernant la demande initiale, voici ce que j'imagine :

    Ma femme entame les démarches pour un PTT avec son employeur (EIMT simplifié), et me déclare en tant qu'accompagnant. De mon côté, je fais les démarches pour un permis d'études.
    L'idée est que, lorsqu'on arrive à l'aéroport, au lieu demander un PTO pour moi, je présente ma lettre d'introduction pour mon PE.
    Est-ce que c'est n'importe quoi comme idée ?

  4. #4

    Messages
    11 555
    Likes reçus
    3 988
    Message de noppinoppa
    Merci pour la réponse.

    Concernant le dernier point :

    Je me suis mal exprimé, mais je me suis basé sur ceci : Attention - Permis de travail pour conjoint et CSQ PEQ = pas bon ménage
    Ah ouais, étrange. Car "conjoint de fait" n'est pas un statut d'immigration, il n'y a que trois statuts en fait: visiteur, travailleur étranger temporaire et étudiant étranger (et demandeur d'asile mais ça nous concerne pas ici). Mais bon, le MIFI a ses propres règles aussi...

    Alors effectivement, si c'est un PTO délivré seulement parce qu'on accompagne son conjoint qui a un permis de travail (un "vrai") ou un permis d'études et que ce n'est pas accepté pour l'admissibilité au PEQ, c'est bon à savoir. Je ferai des recherches de mon côté pour trouver une source officielle.

    Concernant la demande initiale, voici ce que j'imagine :

    Ma femme entame les démarches pour un PTT avec son employeur (EIMT simplifié), et me déclare en tant qu'accompagnant. De mon côté, je fais les démarches pour un permis d'études.
    L'idée est que, lorsqu'on arrive à l'aéroport, au lieu demander un PTO pour moi, je présente ma lettre d'introduction pour mon PE.
    Est-ce que c'est n'importe quoi comme idée ?
    Oui, bien sûr ça marche. Et si tu n'as pas ta LI pour ton permis d'études, tu peux aussi venir comme visiteur en premier et faire le PE plus tard (vu que ton programme semble avoir des dates de début limitées).

  5. #5
    Avatar de noppinoppa
    Manuel 43 ans

    Location
    Nouvelle-Calédonie
    Messages
    6
    Likes reçus
    1
    Message de larousse
    Ah ouais, étrange. Car "conjoint de fait" n'est pas un statut d'immigration, il n'y a que trois statuts en fait: visiteur, travailleur étranger temporaire et étudiant étranger (et demandeur d'asile mais ça nous concerne pas ici). Mais bon, le MIFI a ses propres règles aussi...

    Alors effectivement, si c'est un PTO délivré seulement parce qu'on accompagne son conjoint qui a un permis de travail (un "vrai") ou un permis d'études et que ce n'est pas accepté pour l'admissibilité au PEQ, c'est bon à savoir. Je ferai des recherches de mon côté pour trouver une source officielle.
    J'avoue... ça peut avoir du sens, cette personne en a fait l'expérience, mais c'est vrai que ça ne paraît pas super logique...

    Message de larousse
    Oui, bien sûr ça marche. Et si tu n'as pas ta LI pour ton permis d'études, tu peux aussi venir comme visiteur en premier et faire le PE plus tard (vu que ton programme semble avoir des dates de début limitées).
    Ouah ! Merci pour la "validation" ! J'ai enfin l'impression de commencer savoir où je vais. En fait, ce n'est pas seulement que nous pourrions être limites pour le début de mon programme, mais c'est aussi parce que nous venons de très loin, que rien que pour faire les empreintes biométriques ça sera quelque chose en soi, que nous avons aussi d'autres choses à gérer, bref, qu'il y a mille et une raison qui pourraient faire que je ne puisse pas reprendre mes études le 06 février et que sois donc obligé de reporter de plusieurs mois.