1. #1
    Anonyme
    Bonjour,
    Je termine en ce moment mon PVT au Japon et je voulais vous faire part de mon expérience.
    J'ai travaillé pendant plusieurs mois pour Uber Eats Japan, à Tokyo et à Osaka.

    Le principal avantage de ce travail est qu'on peut l'exercer sans parler japonais !!

    Si vous êtes intéressés, je vous donne mon code parrainage, valable jusqu'à fin janvier ! Il permet au parrain et au filleul d'avoir un petit bonus (15 000 yen en ce moment) : GGG4L7, ou sinon directement sur le lien : https://www.uber.com/signup/drive/deliver/?invite_code=q5r9dhhg3

    Je vous explique un peu comment ça marche :

    Uber eats est un système de livraison de nourriture, du restaurant au client. Travailler en tant que livreur (à vélo) se résume donc à aller chercher un plat dans un resto (par exemple McDo) puis le livrer chez le client. Tout se gère automatiquement par l'application, et en cas de problème, une assistance anglophone est disponible par téléphone 24h/24.

    Pour moi, les principaux avantages de ce job sont :
    - la facilité d'embauche et et démission : il y a juste besoin de passer dans une agence activer ou désactiver son compte, et c'est bon.
    - la flexibilité du travail : c'est toi qui choisi tes horaires et jours de travail. Pour travailler il faut se mettre en ligne sur l'application. Pas de minimum par semaine, des jours de congés quand tu veux (ou pas du tout si tu es un fou de travail).
    - le boulot est plutôt agréable et permet de voir la ville d'une autre manière. Rentrer dans des tours de 45 étages est assez impressionnant.

    Les inconvénients sont les suivants :
    - le travail dehors donc potentiellement par tout les temps (pluie, chaleur, froid...). En cas de typhon je vous rassure, le service est interrompu.
    - le temps d'attente parfois long entre 2 commandes. Un bon bouquin peut faire passer le temps.
    - le système d'adresse au Japon étant vraiment différent de chez nous, il faut un temps d'adaptation.

    Le salaire est variable selon les jours et heures de la journée. Les livreurs sont payés à la commande. Il y a des "boost" qui multiplie les gains d'une certaine valeur (1.5 ou 2.1 par exemple) selon les quartiers et les heures. Évidemment le plus intéressant est globalement entre 11h et 14h puis entre 18h et 21h, dans les quartiers les plus vivants.
    A Tokyo le salaire est autour de 1000 yen de l'heure, un peu plus le weekend. A Osaka on est plus sur du 800 yen de l'heure en semaine et 1000 le weekend.
    Uber eats est aussi présent à Kobe, Kyoto, Fukuoka et Yokohama. Je ne sais pas comment sont les salaires là bas.
    Bon à savoir : le système de boost n'est pas visible les 2 premières semaines qui suivent l'inscription (allez savoir pourquoi), ce n'est pas vraiment intéressant de travailler durant cette période. Soyez donc prévoyant.


    Pour être livreur, il faut :
    - un vélo (pour ma part j'utilisais les vélos électriques partagés docomo bike, qui ont un abonnement spécial Uber eats : 4000 yen par mois pour un usage illimité),
    - un numéro de téléphone et un forfait internet (mon forfait : docomo téléphone+3g internet pour 1500 yen par mois),
    - un compte bancaire (j'avais shinsei bank, gratuit),
    - un porte téléphone pour vélo (trouvable dans tous les bic camera),
    - des vêtements adaptés à tous les temps.

    Voilà j'espère avoir été utile à tous les futurs pvtistes au Japon.
    Je précise pour finir que ce n'est pas un boulot de garçon, puisque je suis une fille et ce travail me convient tout à fait.


  2. #2
    Avatar de meleo33
    Mylène

    Location
    Tokyo, Japon
    Messages
    3 220
    Likes reçus
    2 108
    Salut et merci pour ce bon plan, je pensais que ce genre de baito c'était un peu l'horreur (niveau conditions et salaires surtout), la preuve que non !

    J'ai déplacé ton message et changé le titre pour qu'il soit plus facile à trouver.

  3. #3
    Anonyme
    Message de meleo33
    Salut et merci pour ce bon plan, je pensais que ce genre de baito c'était un peu l'horreur (niveau conditions et salaires surtout), la preuve que non !

    J'ai déplacé ton message et changé le titre pour qu'il soit plus facile à trouver.
    Merci

  4. #4
    Avatar de camillelry47
    Camille

    Location
    Tokyo, Japon
    Messages
    93
    Likes reçus
    41
    Hello,

    Merci pour ce partage d'expérience car c'est vrai que cela peut être un peu stressant la recherche d'emploi au Japon sans parler japonais.
    Je vous raconte également mon expérience et les différents petits boulots que j'ai fait (professeur de français, employée de magasin, mannequin, babysitter...) dans cet article Faire des petits jobs (baito) au Japon sans parler japonais pour vous partager les bons plans que j'ai trouvé pendant mon année de PVT sachant que mon niveau de japonais était vraiment bas (moins que le N5...). C'est donc possible de travailler au Japon sans parler japonais

  5. #5
    Avatar de MMushu
    Marine 32 ans

    Location
    Grasse, France
    Messages
    9
    Likes reçus
    1
    Message de camillelry47
    Hello,

    Merci pour ce partage d'expérience car c'est vrai que cela peut être un peu stressant la recherche d'emploi au Japon sans parler japonais.
    Je vous raconte également mon expérience et les différents petits boulots que j'ai fait (professeur de français, employée de magasin, mannequin, babysitter...) dans cet article Faire des petits jobs (baito) au Japon sans parler japonais pour vous partager les bons plans que j'ai trouvé pendant mon année de PVT sachant que mon niveau de japonais était vraiment bas (moins que le N5...). C'est donc possible de travailler au Japon sans parler japonais
    Bonjour Camillelry47 ton lien ne fonctionne pas malheureusement...

  6. #6
    Avatar de camillelry47
    Camille

    Location
    Tokyo, Japon
    Messages
    93
    Likes reçus
    41
    Message de MMushu
    Bonjour Camillelry47 ton lien ne fonctionne pas malheureusement...
    Hello, c'est modifié normalement