1. #1
    Avatar de Marie
    Marie 34 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    32 908
    Likes reçus
    9 937
    Il y a quelques mois, Julia a eu un passage à vide pendant son séjour à Hong-Kong. Cela faisait 3 mois qu'elle était arrivée sur place. Ce phénomène est très fréquent chez les PVTistes. Au bout de quelques semaines ou de quelques mois, on a passé la phase d'euphorie de l'arrivée, on s'est installé dans une petite routine, et au bout de 3 mois, on pense à ce qu'on a réalisé depuis l'arrivée. Si ça ne correspond pas aux attente que l'on avait, une période de flottement peut survenir.

    Dans cet article, Julia vous raconte ce sentiment extrêmement commun chez de nombreux PVTistes, quelle que soit leur destination.

  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    Pour vous permettre de partir à l'étranger bien assuré, Globe PVT vous couvre pour la maladie, l'hospitalisation et le rapatriement !
  3. #2
    Avatar de tiphainet
    tiphaine 30 ans

    Location
    France
    Messages
    6 391
    Likes reçus
    1 895
    très beau texte Julia, c'est très agréable de te lire!
    Dernière modification par tiphainet ; 04/04/16 à 08:31.

  4. #3
    Avatar de Lilou
    Julie 35 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    13 805
    Likes reçus
    4 866
    Tu écris très bien, j'ai aimé te lire (tu recommences bientôt ?? ) ! La phase des 3 mois n'est en effet pas toujours simple. Pour mon PVT Canada, c'était la phase où je commençais sérieusement à manquer d'argent donc pas facile. Je crois qu'en Australie, je n'ai pas eu cette sensation à 3 mois, mais plutôt à 8, avec l'hiver qui arrivait et cette ambiance de Noël en plein mois de juillet qui m'a mis une petite claque et m'a fait ressentir un manque. On a discuté de ce sujet (en prévision de la publication de ton récit) avec une PVTiste vendredi et on s'est rendu compte que dans un PVT il y a plusieurs phases, pas toutes évidentes. Elle comme moi, au bout de 6 mois, on était hyper heureuses en PVT. On s'est dit qu'on avait fait la moitié de l'expérience et qu'on n'était pas prêtes à rentrer dans 6 autres mois.

  5. #4
    Avatar de Flowaane
    Florane 35 ans

    Messages
    946
    Likes reçus
    1 077
    Très beau texte Julia, merci pour ce partage! Et oui la petite déprime des 3 mois je l'ai bien connu aussi et la connaîtrais surement à nouveau dans les prochain mois... en même c'est aussi ça l'aventure avec des hauts et des bas, des moments de "qu'est ce que je fous là?" avec une incroyable fatigue et un manque de repères si réconfortants mais au final on en redemande!

  6. #5
    Avatar de OcaneM2
    Océane 25 ans

    Location
    Poussan, France
    Messages
    4
    Likes reçus
    0
    j'adore ! super expérience ! un plaisir a lire !

  7. #6
    Avatar de vans
    Vanessa 39 ans

    Location
    Argenteuil, France
    Messages
    2 250
    Likes reçus
    1 519
    Merci pour ton témoignage Julia
    Ayant la déprime facile, ça risque de me tomber dessus si j'arrive à décrocher le sésame pour le Canada. Mais on arrive toujours à rebondir
    Bon séjour à toi !


  8. #7
    Avatar de Floxinelle
    Floriane 29 ans

    Location
    Melbourne, Australie
    Messages
    51
    Likes reçus
    67
    Message de Lilou
    Tu écris très bien, j'ai aimé te lire (tu recommences bientôt ?? ) ! La phase des 3 mois n'est en effet pas toujours simple. Pour mon PVT Canada, c'était la phase où je commençais sérieusement à manquer d'argent donc pas facile. Je crois qu'en Australie, je n'ai pas eu cette sensation à 3 mois, mais plutôt à 8, avec l'hiver qui arrivait et cette ambiance de Noël en plein mois de juillet qui m'a mis une petite claque et m'a fait ressentir un manque. On a discuté de ce sujet (en prévision de la publication de ton récit) avec une PVTiste vendredi et on s'est rendu compte que dans un PVT il y a plusieurs phases, pas toutes évidentes. Elle comme moi, au bout de 6 mois, on était hyper heureuses en PVT. On s'est dit qu'on avait fait la moitié de l'expérience et qu'on n'était pas prêtes à rentrer dans 6 autres mois.

    Effectivement, le PVT est une succession de phases émotionnellement intenses!! L'arrivée est euphorique, le premier mois et demi un temps d'adaptation nécessaire, fait de doutes, d'angoisses mais aussi des grandes joies de la découverte, ensuite un petit rythme de croisière s'installe jusqu'à ces fameux trois mois... là, ça arrive d'un coup, comme ça, un bon coup de déprime. Le manque des proches, l'éloignement, un mode de vie différent... toutes ces raisons qui font qu'on ne sait pas si on doit continuer ou rentrer! Pourtant -et je peux le dire parce que j'ai eu le temps de faire le bilan de mon expérience, le meilleur reste à venir! Il ne faut pas abandonner, pas "gâcher" cette chance merveilleuse que l'on a d'être dans ce "là-bas" qu'on a tant rêvé. Evidemment, ce n'est pas facile tous les jours, il y a des embuches sur le chemin, mais elles sont aussi tellement importantes pour avancer, pour créer ce qui sera NOTRE expérience, rien qu'à nous... Alors on se retrouve au 6e mois du PVT et là on est comme au bord d'un précipice: quoi? 6 mois? Il ne reste que 6 mois?? C'est la course folle, la dernière ligne droite où on a encore plus envie d'en profiter, on savoure chaque instant, jusqu'à la dernière minute!!
    La déprime est quelque chose de naturel, surtout lorsqu'on fait le choix difficile de partir... La pression de l'entourage n'y est pas pour rien et c'est justement à cause de cela qu'on a du mal à en parler je pense. Pourtant, il n'y a pas de honte à cela.
    Bons voyages à tous


  9. #8
    Avatar de StainedCloud
    Julia 30 ans

    Location
    Hong-Kong, Hong Kong
    Messages
    29
    Likes reçus
    31
    Hello tout le monde, merci pour vos retours très positifs, je suis heureuse que l'article vous ait plu. Je tenais également à vous rassurer et vous dire que la déprime des 3 mois, ça passe... tant et si bien que je cherche un moyen de trouver du travail à Hong Kong pour m'y installer au-delà du PVT
    C'est super de lire vos témoignages. Merci.