1. #1
    Avatar de carpe40
    Katell 41 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    9 482
    Likes reçus
    5 957
    Pendant votre séjour en PVT, vous serez peut-être amenés à chercher des compagnons de voyage pour votre road-trip (pour ceux qui l'ignorent c'est par là que çà se passe : Excursions, pouce j'écoute !)

    Mais à part son pseudo et/ou prénom, que savez-vous de votre futur co-équipier de route? Rien et en cela l'aventure commence déjà.

    Dans ce post (que j'aurai pu mettre dans la section Impressions mais que je mets dans Café pour que ce soit aussi ouvert aux autres pays que le Canada!), il serait intéressant de raconter vos expériences, vos ressentis, vous qui avez fait un bout de chemin avec un ou des inconnus. Comment avez-vous vécu ce départ, ce voyage, pourquoi avoir choisi de partir avec quelqu'un que vous ne connaissiez pas, avez-vous réussi à vous entendre, à faire des compromis... ? Et tout autre chose que vous pourriez nous faire part.

    Et pour motiver les troupes, je me lance. A moins que d'abord vous regardiez la superbe aventure du Schoolbus, une de ces aventures dont beaucoup rêve et que eux ont réalisé! Je pense également à un voyage en solitaire qui s'est fini en amoureux, je vous laisse chercher mais peut-être se reconnaîtront-ils et reviendront témoigner ici.


    9 Avril 2010, j'intègre le staff de PVTistes.net.
    J'ai arrêté de travailler et il me reste 4 mois de voyages à planifier (puisque début septembre je pars vers l'ouest). Ce sera donc Ottawa et Niagara Falls en mai, le « sud » de la Nouvelle-Écosse début juin, la Gaspésie fin juin.

    10 jours plus tard, Murielj propose au staff de l'accompagner pour un road-trip en Août. Objectif : les Maritimes ! Au départ le programme est plutôt large, pas vraiment défini puisque modifiable selon les accompagnateurs qu'elle aura.

    Bien qu'étant nouvelle dans l'équipe, je manifeste mon envie de découvrir davantage cette partie du Canada. Et c'est seulement fin juin, au retour de mes escapades citées plus haut, que le voyage prend forme. Ce sera Cape Breton et l'île du Prince Édouard, on a 10 jours pour faire notre périple.

    Ce qui m'a décidé à tenter l'aventure : les objectifs fixés par Muriel dans son premier message, à savoir : nature, randos, s'en mettre plein les mirettes ! Un programme comme je les aime. Et puis pour une fois, j'ai envie de sortir de mon mode trop prévisible, trop calculé !
    De mon côté j'ai l'impression de ne pas vraiment partir avec une inconnue. Muriel je la lis depuis 3 ans déjà, alors elle fait un peu partie de mon univers. C'est difficile de décrire exactement. J'ai l'impression de la connaître alors qu'en fait je ne sais rien d'elle, qui est-elle vraiment, quels sont ses goûts, son caractère, va-t-on s'entendre ?
    Et puis d'un coup je me dis : « mais qu'est-ce qui te prend ma grande ? Et si çà colle pas ? Je suis de nature plutôt solitaire, vais-je supporter d'être pendant 10 jours avec une nana que je ne connais pas ? Je ne parle pas beaucoup et je sais que certaines personnes ne supportent pas le silence, va-t-elle l'accepter, va-t-on s'entendre ? » Oui quelques questions, réflexions dans ce genre me traversent l'esprit.
    Début juillet çà y est la location de voiture est réservée, difficile de faire marche arrière. Mais plus je me renseigne sur les endroits que l'on va voir, moins j'ai de doutes et d'appréhension.

    Trois jours avant le départ, je rencontre Muriel lors d'un barbecue, une grande blonde qui a l'air calme tout en dégageant du dynamisme ! Pour ma part je sens que çà va le faire !
    Le jour J est là : on prend possession de la voiture (une plus grande que prévue ! Du coup prévision de la première nuit dedans!) et c'est parti ! Tranquillement mais sûrement on apprend à se connaître, à voir ce que l'autre attend du voyage (petit exemple : l'espoir commun de rencontrer des animaux sauvages et notamment des ours et des orignaux!!), mes derniers doutes s'effacent, oui çà va bien se passer.
    À un moment donné j'ai eu peur de la ralentir, de la frustrer par rapport à ce qu'on verrait, parce que je ne marche pas aussi vite qu'elle mais au final on a fait pas mal de belles balades (les biscuits aux chocolat m'ont bien aidé à tenir le rythme ) et vu de superbes choses.

    De mon point de vue on a réussi à s'accorder pour que chacune puisse rentrer satisfaite de son voyage (aaahh quand j'y repense, c'était vraiment chouette! La dernière soirée sur l'IPE inoubliable, les hérons, la lune, la vase... !). Et on a même réussi à pas trop parler du forum (que vers la fin) et çà c'était cool parce que même si c'est lui qui nous a mis en relation, on s'est découvert autrement !

    Maintenant je ne doute point qu'elle viendra donner son point de vue à son tour. Si çà se trouve elle n'a pas du tout apprécié l'expérience !


    Alors sinon et vous ?


  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !
  3. #2
    Avatar de skassounette
    Chrystelle 29 ans

    Location
    Prades, France
    Messages
    282
    Likes reçus
    166
    Et pour motiver les troupes, je me lance. A moins que d'abord vous regardiez la superbe aventure du Schoolbus, une de ces aventures dont beaucoup rêve et que eux ont réalisé! Je pense également à un voyage en solitaire qui s'est fini en amoureux, je vous laisse chercher mais peut-être se reconnaîtront-ils et reviendront témoigner ici.
    Je ne me sens pas du tout concerné...


  4. #3
    Avatar de vancounessa
    vanessa 35 ans

    Messages
    964
    Likes reçus
    519
    Merci pour ton post, c'est une super idée et il me tarde de lire d'autres experiences.
    J'envisage de faire un roadtrip également et avec mon toutou en plus (c'est la petite difficulté en plus :wink2 !!!!
    C'est vrai que je me pose pas mal de questions, heureusement il y pas mal de personnes qui me conseillent et de post qui me rassurent et me donnent des idées, apres je pense qu'il faut un minimum d'organisation et que le reste ce fera en fonction du voyage.
    Voyager avec une ou plusieurs personnes c'est le top pour rencontrer, partager mais aussi limiter les frais. Mais comme tu dis on a toujours peur de se dire, est ce que ça va le faire ? (j'ai tendance à être assez solitaire aussi bien que très sociable, c'est peut être un peu contradictoire...)
    En tout cas je n'hésiterai pas à revenir poster ici dés que je me serais organisée

  5. #4
    Avatar de Quoi?
    Emilie 32 ans

    Messages
    448
    Likes reçus
    355
    Salut!

    2 experiences pas tres positives de mon cote, mais de bonnes lecons pour plus tard.

    Un road trip avec une amie et une de ses copines que je ne connaissais pas.
    Pour faire court, au 2e jour sur 5 de prevus, elles se sont disputees (pour une broutille en plus) et la copine de mon amie s'est mise un matin a hurler dans le motel ou on restait. Elle a reellement ameute TOUT le monde. On aurait dit une folle! Elle restait sur place comme ca, a hurler les pires 'AAAAAAAAAAAAAAH' que j'ai jamais entendu. Elle ne hurlait pas qu'elle etait juste mecontente juste des AH.... Horrible. Elle a pris un avion et on a du rentrer plus tot vu qu'a 2 on aurait pas pu se permettre d'aller beaucoup plus loin.
    Donc cette experience est surement vraiment de la malchance (la fille avait vraiment un probleme...) mais c'est pour dire qu'on sait jamais sur qui on tombe. Elle avait l'air tres sympa au depart.

    Mon autre experience un peu differente, mais qui me servira... Je suis allee a New York avec un tres bon pote. On a fini par faire des trucs chacun de notre cote, parce qu'on s'est rendus compte trop tard qu'on n'avait ni le meme budget, ni les memes envies.
    J'etais serree cote argent et je voulais tout voir, marcher partout, parler aux gens et prendre plein de photos. Lui, il avait du fric a claquer, voulait faire du shopping, aller au casino et prendre les bus de touriste a circuits fixes.

    Ca nous a un peu casse notre amitie, mais c'est vrai qu'on aurait pu eviter de se mettre dans une situation comme ca si on avait discute budget et programme avant de s'embarquer la-dedans... Et aussi pour dire que meme quand on connait les gens, c'est quand meme important de se parler de ce qu'on veut faire!

    Voila.
    En tout cas, bonne route!!


  6. #5
    Avatar de isa
    isa
    isa est déconnecté
    isa

    Location
    Lyon, France
    Messages
    9 169
    Likes reçus
    5 943
    J'y pense, j'ai aussi une expérience à partager, mais heureusement ça c'est mieux passé que toi Emilie !
    Je suis partie l'année dernière en road trip avec mon conjoint, une amie à nous deux très proche et une amie à elle que nous n'avions rencontré qu'une fois. Vu que je me trouve difficile à vivre, ça me stressait beaucoup de m'imposer en quelque sorte à quelqu'un qui ne me connaissait pas, mais en fin de compte, tout s'est merveilleusement bien passé, et j'ai découvert une personne qui m'est aujourd'hui très très chère.
    Mais... ça c'est bien passé parce que tout simplement :
    - sachant que l'on ne se connaissait pas, on a énormément parlé en amont pour savoir si on avait les mêmes envies
    - on a su faire des compromis : elle pour moi qui voulait absolument aller à un endroit, et moi pour elle qui voulait aller à un endroit que je voulais éviter à tous prix, finalement, quand on fait des compromis, rien n'est dramatique...
    - on se laissait tous beaucoup de "lest", beaucoup de temps seuls, de liberté

    Donc voilà... Pour que ça marche, faut que chacun y mette du sien, et surtout que tout le monde voit les choses de la même façon !


  7. #6
    Avatar de Mysha
    Mysha 34 ans

    Messages
    60
    Likes reçus
    12
    Ca me donne envie de plus en plus un road....mais pas le temps (je bosse arf) et l'argent faut quand meme prevoir un tant soit peu...

  8. #7
    Avatar de murielj
    Muriel 35 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    19 943
    Likes reçus
    9 668
    Message de carpe40
    Maintenant je ne doute point qu'elle viendra donner son point de vue à son tour. Si çà se trouve elle n'a pas du tout apprécié l'expérience !
    Ah mé ouais, l'horreur quoi ! Je vous dis pas comment Katell a bouffé tout les biscuits décadents aux gros morceaux de chocolat !
    Nom : 2010-08-19_9282.jpg
Affichages : 743
Taille : 102,3 Ko

    Sinon, plus sérieusement, au risque de répéter le récit de Katell:

    En 2010, mon copain bosse à NY pour l'été. J'ai des vacances en août, je me dis que je vais passer le voir, mais que tant qu'à faire je vais faire autre chose (en plus, il bossera là donc je vais pas rester trois semaines à l'attendre tout la journée).

    Je commence donc à envisager un petit road trip, plutôt dans l'est puisque je serai de passage à NY et que j'aimerai bien aller voir quelques copains à Montréal.
    Mon projet de départ est très ambitieux : j'envisage d'aller jusqu'à Terre Neuve. Je jette une bouteille à la mer au sein du staff pvtistes pour indiquer mon projet et voir si il ne pourrait pas se coordonner avec les projets de quelqu'un d'autre.
    Katell répond qu'elle est intéressé. Je ne vois pas son message.
    Plusieurs semaines plus tard, je relance le staff et Katell me redit qu'elle est intéressée. Cette fois, je vois le message. D'autres personnes avaient aussi manifesté leur intérêt, mais les dates et/ou la durée ne conviennent pas.

    Comme l'indique Katell ci-dessus, en jetant ma bouteille à la mer, j'avais bien pris soin de préciser ce que j'attendais du voyage. Pour moi, juste chercher quelqu'un qui veut aller au même endroit, ça ne suffit pas à penser qu'on veut la même chose. Javais donc précisé, qu'en effet mon idée était plutôt orientée nature, balades, photo. J'avais également précisé les contraintes budgétaires. Sans donner de chiffres, je voulais plutôt dormir en camping et ne pas faire de folies.
    Entre temps, j'avais un peu remis les pieds sur terre et précisé mon projet dans des proportions plus raisonnables.
    On a affiné ensemble, en se faisant des propositions à tour de rôle jusqu'à tomber d'accord. Et d'accord aussi sur le fait que notre projet n'est qu'une ligne générale dont on s'éloignera si on en a envie.

    Toujours est-il que je suis donc partie avec Katell, rencontrée en vrai trois jours avant le départ. Je n'avais pas d'inquiétudes particulières. Mine de rien, si elle me lisait depuis longtemps, l'inverse était vrai aussi. ça ne suffit pas à connaître quelqu'un, mais ça donne des indices. J'avais pu voir aussi les types de voyages qu'elle avait effectué, et ça me correspondait assez bien.

    Pis ça s'est très bien passé. C'aurait pu se passer juste sans accrocs, de façon juste utilitaire, mais en plus ça a été très sympa et de bonne compagnie, donc sans aucun regret.

    Finalement, heureusement parce qu'on dormait quand même dans la même tente et qu'on passait nos journées entières ensemble
    Le récit de ce trip ici :
    Montréal, deux ans après - Muriel Julien - Ici et là...
    Comme au bon vieux temps - Muriel Julien - Ici et là...
    On the road again - Muriel Julien - Ici et là...
    Les Hautes-Terres-du-Cap-Breton - Muriel Julien - Ici et là...
    Île du Prince Édouard - Muriel Julien - Ici et là...





    Sinon, j'ai eu une autre expérience de partir avec des inconnus, en 2008.
    J'arrive au Yukon début juin, à l'auberge de jeunesse. Il y a là une annonce d'une française qui cherche du monde pour un road trip à Inuvik. Je la contacte, elle a déjà également trouvé un Québécois qui est prêt à se joindre à nous. A l'auberge, il y une autrichienne que nous convainquons de venir avec nous. Nous louons donc une voiture à 4 pour 7 jours de trip sur la Dempster Highway.
    On a eu quelques mésaventures technique avec la voiture, mais l'ambiance a été très sympa. On a juste été un peu tannés par l'autrichienne qui s'est révélée un peu chiante et plutôt individualiste (pas le genre à spontanément préparer la bouffe ou faire la vaisselle...). Mais au final, je n'ai pas regretté.

    Le récit ici :
    Sur les traces du dernier trappeur - Muriel Julien - Ici et là...
    Départ pour l'arctique - Muriel Julien - Ici et là...
    Dempster Highway - Muriel Julien - Ici et là...


    Au final, il est important de se mettre d'accord sur ce qu'on recherche en se lançant avec un inconnu : aussi bien en termes d'expériences que de budget. Et ensuite, faire au feeling, s'adapter et, si on ne le sent pas, ne pas le faire


  9. #8
    Avatar de Helene
    Hélène 2 ans

    Location
    Vancouver, BC, Canada
    Messages
    14 061
    Likes reçus
    7 610
    Et...BUMP!

    Moi c'est grâce à un échec que je me suis retrouvée, un an plus tard, à partir seule avec mon sac à dos pour le Canada!!
    ça faisait des années que j'avais envie d'y aller, mais pas les sous, pas de copain motivé...Pis en 2009, lors d'une soirée j'ai retrouvé un gars qui traînait avec ma bande de potes, que j'avais déjà vu plusieurs fois en fiesta et qui avait passé qq semaines à la cité U avec nous qq années avant, et qui était donc un peu plus qu'une connaissance.
    Je remets sur le tapis que je veux partir au Québec, mode "who's in"??? Chou blanc, sauf ledit gars, que j'appellerai Florent (parce que c'est son nom!) du coup on discute, on s'échange des mails, on se tél, on booke l'avion...la veille on dort chez des potes à moi et là, je comprends que ça va pas être facile...
    Pas à l'aise, bloqué, qui finit par te mettre mal à l'aise...Je mets ça sur le compte du stress, de la découverte...me disant que perso l'excitation du départ est 100 X plus grande que la peur me concernant!
    Au bout de 2 jours, j'en chiale tellement il me gâche le trip, j'ai la boule au ventre, je m'en rends malade de le voir mal, qui se torture pour je ne sais quelle raison, timide maladif...Loin de l'image que j'en avais!
    J'ai failli le lâcher avec la bagnole et faire mon trip toute seule.
    Résultat, je cherchais la compagnie ailleurs et au lieu de m'enfermer dans ce "duo" j'ai fait plein de rencontres, j'ai vu tous ces gens qui voyageaient seuls et qui le vivaient bien, j'ai vu que voyager en solo ne veut pas dire "je suis seule, j'ai pas d'ami et personne ne m'aime"!
    Je me suis dit "mieux vaut être seule que mal accompagnée", la preuve en est faite.
    J'ai mûri mon truc et en 2010: PVT here i come!
    Alors merci Florent!: je ne sais si lui en a sorti qq chose de positif parce que j'ai pas donné suite à notre retour, j'ai essayé de le ménager tout le long du séjour mais ça a été très rude pour nous 2, et j'imagine encore plus pour lui...

    A côté de ça, en 2010, j'ai fait plein de belles rencontres sur mon chemin de voyageuse solo, en AJ, dans les endroits où j'ai bossé... Parfois tu fais un bout de route avec ces personnes juste par "opportunisme" genre "pas envie d'être seule pour faire du pouce" mais souvent c'est le feeling qui créé l'occasion et qui nous pousse à faire la route ensemble!

    (je sais pas si je suis pas un peu HS là...j'ai tapé sans vraiment réfléchir...Oops!)


  10. #9
    Avatar de murielj
    Muriel 35 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    19 943
    Likes reçus
    9 668
    Tu as raison Hélène, faut aussi voir que, parfois, partir avec un inconnu ça peut carrément foirer.

  11. #10
    Avatar de carpe40
    Katell 41 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    9 482
    Likes reçus
    5 957
    Alors ? pas d'autres témoignages ? et pourtant je suis certaine qu'il y a en plein !

  12. #11
    Avatar de Helene
    Hélène 2 ans

    Location
    Vancouver, BC, Canada
    Messages
    14 061
    Likes reçus
    7 610
    Message de carpe40
    Alors ? pas d'autres témoignages ? et pourtant je suis certaine qu'il y a en plein !
    Oh boy! ça fait bizarre de relire ça!

  13. #12
    Avatar de OrientFern
    Sandra 30 ans

    Location
    Bordeaux, France
    Messages
    36
    Likes reçus
    46
    Bon bon, je me lance. Je suis tombée un peu par hasard sur ce post que je ne connaissais pas (en même temps, depuis la fin de mon pvt ça faisait un moment que j'étais pas revenue sur le forum), et ça m'étonne qu'il y ai peu de témoignages.

    Pour ma part, j'avais envie de faire un road trip Est Ouest au Canada et USA comme beaucoup en faite. Sur le forum j'avais trouvé une rencontre entre pvtiste sur Montréal à propos de ce sujet.
    Je m'y suis donc pointée avec la personne avec qui je suis partie de France, pour aller voir et me faire rêver. Dans la rue, entre pvtistes on se reconnait de suite, et à un feu rouge, juste avant le café ou on avait rdv, on rencontre deux pvtistes qui vont aussi à cette réunion. On commence donc à discuter sur le trajet.
    Bref, on arrive au St Sulpice pour rejoindre les autres. On se retrouve avec une grande table d'au moins 20 personnes, toutes la à discuter voyage. Tous le monde prend les adresses et numéro de chacun.
    Perso, ça faisait un mois que j'étais sur Montréal, et le road trip je voulais à tout prix le faire. J'voulais partir de suite, tant que j'avais mes économies. Le boulot, c'était pour après, et si vraiment j'étais en galère d'argent je serais rentrée, mais après le road trip !
    Donc j'ai rencontré à cette soirée une fille avec qui j'ai bien accroché, et avec qui j'avais les mêmes idées pour le parcours. C'est donc deux semaines après notre rencontre qu'on a acheté un van, et qu'on est partie en direction de l'Ouest.
    Heureusement, le courant est de suite passé, y'a eu aucun accrochage entre nous.
    La veille de notre départ, on avait rencontré un pouceux qui voulais faire un bout de chemin avec nous. Nous l'avons pris pendant une semaine. La encore, pas de soucis.
    Quand on est arrivé à la vallée de l'Okanagan pour aller bosser, on a même retrouver le gars qui avait créer la réunion, et donc d'autres pvtistes rencontré à cette soirée. Le hasard fais parfois bien les choses, et le monde reste quand même petit.
    Vers le milieu de notre voyage, un pvtiste nous a rejoins à Vancouver pour faire les Etats-Unis avec nous. Nous avons donc passé deux mois, à trois, dans un van, 24/24h. Vers la fin, j'avoue quand même qu'il se ressentait une petite tension dans le van, mais je garde un très bon souvenir de mon road trip.
    J'ai eu de la chance sur les personnes avec qui je suis partie, je me dis que ça aurait pu être bien pire.


  14. #13
    Avatar de NatachaH
    Natacha 31 ans

    Messages
    167
    Likes reçus
    54
    Merci de nous faire partager cette chouette expérience

  15. #14
    Avatar de Jérémie_YT
    Jérémie 34 ans

    Messages
    50
    Likes reçus
    44
    Je rescucite le sujet pour un petit temoignage (sans accent, j'en suis desole).
    Je suis parti deux fois avec des inconnus :
    - De Montreal a Vancouver, avec un francais et une quebecoise trouves sur internet ( ici-meme et par site de covoiturage). Apres quasi un mois et 6000 km ensemble de covoiturage, de camping, de picking, de cuisine, de vaisselles, presque toujours ensembles, nous nous sommes quittes emus. Pas de tension, pas de probleme.
    - De Withehorse (Yukon) a Dawson (Yukon) en passant par l'Alaska. Apres encore 6000 km, un mois de route, camping et autres, toujours ensemble, nous sommes devenus plus que covoitureurs et sommes toujours ensemble.

    Deux bonnes experiences donc.
    Mais ce n'est pas par hasard, je pense. Je ne connaissais pas ces gens, et j'avais une vision particuliere de ces deux trips : limiter les frais, camper sauvage, cuisiner au rechaud ou au feu, mode de vie rustique, rando, etc... Pas d'hotel, de casino, de resto. Et ca, je l'ai clairement indiaue et en detail dans mes annonces et echanges avec les personnes, quitte a etre insistant voire un peu lourd. Nous en avons discute. J'ai renonce a des covoitureux potentiels pour etre sur de ne pas etre coince sur des longueurs d'ondes differentes.
    Sans aller jusqu'a faire un casting quand meme...
    Ca fait un peu lourd, mais nous n'avons pas eu de probleme et c'est vraiment des bons souvenirs.
    Je suis conscient que meme sur une bonne entente au depart, ca peu mal evoluer. Il y a une part de chance. Mais bien clarifier les choses au sujet des objectifs du trip, des attentes, des moyens, du mode de vie, du budget (meme c'est desagreable a aborder quand on parle de vacances), ca limite les risques.
    Dernière modification par Jérémie_YT ; 27/02/13 à 08:07. Motif: correction de fautes d'orthographes graves !


  16. #15
    Avatar de Aura
    Aurore 31 ans

    Location
    Dijon, France
    Messages
    19
    Likes reçus
    16
    Nouvelle Zélande, Mai 2015, Whakapapa holiday park :
    Minuit : Les sirènes / "This is an emergency" / "Go to the rassembly point"
    Un réveil en sursaut pour nous annoncer une éruption ! Et moi qui avait décidé de faire le Tongariro crossing au matin.
    Panique à bord, je trouve le Château qui sert de lieu de rassemblement.
    C'est donc en pyjama que je rencontre Robert (Bob l'américain)
    En attendant la fin de la panique (rien qu'un tout petit tremblement de terre), on papote dans une ambiance aseptisée avec un petit air de piano.
    On s'est rendu compte qu'on avait le même itinéraire de découverte de l'île du nord. Ayant chacun un van, on s'est suivi jusqu'à Auckland où j'ai pu laissé ma voiture chez un ami. On a voyagé 10 jours ensemble et tout s'est très bien passé. On a trouvé un bon équilibre au niveau des activités et du rythme. On a parfois été déçu de certaines mais on a tout fais dans la bonne humeur et l'humour.