1. #1
    Avatar de lapoire
    Mathieu 38 ans

    Messages
    527
    Likes reçus
    813
    Après 7 ans de rencontres avec des pvtistes au Québec, je réalise que le premier conseil qui me vient fréquemment à l'esprit lorsque je rencontre un Français est de lui parler de la gestion de l'alcool dans les soirées Québécoises. Pourtant, ça semble bénin! Pourquoi cette question en particulier? Parce que j'ai vu des dizaines de prises de bec à ce sujet entre des Québécois et des Français...

    Voilà le topo : Au Québec, dans les soirées (party), chaque personne apporte individuellement sa consommation d'alcool. Dans beaucoup de soirées Québécoises, il n'y a d'ailleurs que de la bière. Les fêtards protègent généralement leur provision de bière et la couve précieusement comme si quelque chose de bien allait en sortir. Si quelqu'un à le malheur de toucher à sa précieuse bière... Aïe!

    Situation : Le sympathique pvtiste vient d'être invité dans sa première soirée québécoise! Ah, la joie qui déferle dans son cœur! Tout enthousiaste, il débarque avec son 6 pack de bière et commence à picoler joyeusement avec ses nouveaux amis. Toute bonne chose ayant une fin et n'ayant pas remarqué la couvaison subtile des Québécois, il finit par se servir une bière qui n'était pas dans son pack! Oh, sacrilège! Réactions possible :


    1. Tabarnak le Français, pour qui tu t'prends câlice!
    2. Le propriétaire de la bière s'avance subtilement vers le "voleur" pour récupérer son bien avant que qu'il ne soit entamé.
    3. Plusieurs personnes finissent par remarquer les ignobles larcins, en discutent dans le dos du "voleur" et décrètent l'imbécillité congénitale de la-dite personne (qui ne se cache même pas pour subtiliser) et commence à la snober royalement (ce qui peut être troublant quand on ne devine pas pourquoi)
    4. Un Français expérimenté ou un Québécois sauve la situation en expliquant discrètement le problème.
    5. A peu près n'importe qu'elle situation loufoque qui peut survenir entre gens bourrées

    Point 1 : la majorité des québécois ne connaissent pas du tout la coutume française, n'ont jamais réfléchis à la question et considère que c'est un vol, point à la ligne. Dans l'extrême, certains diront même que le "voleur" a beaucoup d'imagination pour se justifier.

    Point 2 : beaucoup de Français trouvent la coutume française parfaite et ne comprennent pas qu'on puisse être aussi égoïste avec quelque chose d'aussi bénin que de l'alcool. Certains Français ne réagissent pas très bien non plus à une accusation de vol! (surprenant). Beaucoup tenteront d'en débattre. Sur ceux qui débattront, une majorité n'est pas encore au courant que ce qui est pour un Français une "discussion animée" est pour un Québécois une engueulade violente et sanguinaire qui entrainera généralement une réaction de rejet immédiat.

    Au final : vaut mieux être au courant de la coutume avant sa première soirée québécoise. Je vous conseille fortement de pratiquer la couvaison et, si vous tenez à en débattre, exposez calmement votre point. Par contre, certains Québécois ayant rencontré à plusieurs reprises des Français dans une soirée considèreront le sujet comme tabou.

    PS 1. Il est difficile d'exposer des différences culturelles sans généraliser! Les gens étant par essence différents (!), les possibilités d'interactions sont infinis. Cela dit, j'ai vu cette question poser fréquemment problème alors je crois qu'il est important d'en parler, quitte à exposer le pire pour expliquer clairement la question.

    PS 2. Beaucoup de Français constatent la situation et agissent en conséquence et n'ont pas l'occasion d'expérimenter ce que j'ai décrit, ils peuvent donc penser que j'exagère. Sans compter ceux qui ne finissent jamais leur pack de bière (ça existe)...

    PS 3. Si vous n'avez plus d'alcool dans une soirée, demandez gentiment à la cantonade. Paradoxalement, beaucoup de Québécois vous offriront une bière! Si la soirée n'est pas surpeuplée, attendez sans rien faire, assez rapidement quelqu'un vous demandera pourquoi vous ne buvez pas. Lorsque vous aurez dit que vous n'avez plus rien à boire, on vous offrira spontanément à boire (et ce, pour le reste de la soirée). Conclusion du paradoxe : le Québécois aime donner, il veut juste être au courant ;o)
    Dernière modification par lapoire ; 15/05/11 à 15:51.


  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !
  3. #2
    Avatar de Marie
    Marie 33 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    32 744
    Likes reçus
    9 464
    Merci pour ce petit article très instructif Mathieu. C'est vrai que savoir ça peut éviter pas mal de quiproquo!

  4. #3

    Messages
    76
    Likes reçus
    2
    merci pour ton récit.
    J'ai fait des soirée mais je l'ai un peu vecu.
    Après on était pas une quinzaine, mais bon, j'avais remarqué qu'il gardaient précieusement leurs alcools.
    Ca fait bizarre, quand ils te proposent pas a leurs alcools que toi, si.
    la difference de culture.

  5. #4
    Avatar de lara_c25
    Alexandra 34 ans

    Messages
    182
    Likes reçus
    22
    Merci pour ce post.
    Ca me rappelle ma première soirée Franco-Québécoise. Nous étions tous étonnés de voir les québécois "couver" leur alcool. Big choc culturel, surtout que chez moi (Guadeloupe), c'est plutôt celui qui invite qui offre et à volonté

  6. #5
    Avatar de tomah91
    Thomas 35 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    81
    Likes reçus
    3
    Merci pour les infos ! J'ai bien aimé ta manière d'expliquer les faits !
    J'éviterai ainsi de tomber dans le panneau, et les embrouilles...!

  7. #6
    Avatar de samanta171
    samanta 38 ans

    Messages
    20
    Likes reçus
    1
    très instructif!!!!!
    moi qui pensais je suis avertie!!!!!!!
    thanks a lot

  8. #7
    Avatar de cocot
    Coraline 32 ans

    Messages
    194
    Likes reçus
    42
    Merci pour l'info! toujours utile a savoir!
    Mais j'ai déja vu ce cas de nombreuses fois en france... donc ca me changera pas beaucoup ^^

  9. #8

    Messages
    1 305
    Likes reçus
    109
    aux US, quand on est invité à une fête, on t'embête pas si tu bois, t'es invité... le type qui invite a tout prévu, si les boissons viennent à manquer, y a toujours des gens pour aller ravitailler pourvu que la fête se passe bien, pas que chacun soit avec son 6-pack et un post-it dessus avec son nom...

  10. #9

    Messages
    33
    Likes reçus
    1
    Pour ma part oui, cest un pb dans les soirées ici.

    Dès le premier mois de mon arrivée : bagarre dans un club avec deux mecs bourrés qui s'en sont pris à moi en voyant leur meuf (bourrée aussi) me draguer. Bilan : on s'est retrouvé en (t shirt) à l'extérieur, à continuer a se taper. La police est intervenue. Mais ils étaient plus cool qu'à paris. Vu que j'étais le seul pas bourré et qu'ils étaient à deux contre moi , j'ai pu terminer ma soirée (énervé), TABARNOUCH!!
    Les deux mecs se sont pas faits embarqués mais leçonner..

  11. #10
    Avatar de guillaumel76
    Guillaume 35 ans

    Messages
    8
    Likes reçus
    0
    Merci pour l'info!!!!

  12. #11
    Avatar de lapoire
    Mathieu 38 ans

    Messages
    527
    Likes reçus
    813
    Message de Jerry
    aux US, quand on est invité à une fête, on t'embête pas si tu bois, t'es invité... le type qui invite a tout prévu, si les boissons viennent à manquer, y a toujours des gens pour aller ravitailler pourvu que la fête se passe bien, pas que chacun soit avec son 6-pack et un post-it dessus avec son nom...
    Et oui! C'est différent partout

    Personnellement, j'aime beaucoup la méthode française! On peut boire une plus grande variété d'alcools, si on est en moyen, on achète beaucoup, sinon, si on est un peu serré, on est certain de pouvoir boire quand même, parce que tes potes savent que t'es pas chiche!

    J'ai jamais réussit à convaincre suffisamment de Québécois pour intégrer le concept à nos soirées

    Pas grave, je m'en vais en France! Et y va falloir faire comme les Français!

    La méthode de l'hôte qui offre tout, je trouve ça moins convivial. Ça veut dire que tu ne peux faire une soirée que si tu as les moyens d'acheter! De plus, l'alcool sera toujours à la charge de ceux qui ont assez d'espace pour entasser pas mal de gens.

    Petit retour : lorsque vous êtes invité dans un repas québécois, il faut comme en France emmener du vin. Dans ce cas bien précis, il sera partagé! En fait c'est l'étiquette habituelle : l'hôte choisis les bouteilles en fonction du repas, il décide ce qui sera bu ou non. Évidemment, dans un repas de "jeunes", tout le vin sera bu! Il n'est pas question de laisser une bouteille en plan sous prétexte que l'accord n'est pas parfait avec la nourriture .

    Aussi, pour une mini-soirée entre bons amis, il est hors de question de chipoter sur la question de l'alcool! Sans que ce soit formellement partagé, tout le monde s'offre des bières à gogo.

    Dans une grosse soirée, quand quelqu'un emmène du fort, en général, c'est pour le partager, mais il offrira de lui même des tournées de shooters ou des drinks.

    Si vous êtes dans une soirée et que vous voyez un scotch millésimé à 70$ la bouteille, tenez pour acquis que ce n'est pas pour faire des whiskey-coca à profusion.

    J'ai remarqué que beaucoup de jeunes français en soirée emmenait des grosses caisses de 24 de bières économiques. C'est marrant et ça explique beaucoup de chose! Dans mon entourage on préfère boire bien et moins. Beaucoup de mes amis s'achètent 3-4-5 bières seulement pour la soirée, généralement des bières de microbrasseries (Dieu du Ciel, McAuslan, Unibroue). Quand tu as 4 bières pour ta soirée et que le mec qui vient de boire 10 Labatt Bleues prend ta dernière bière et qu'en tant que Québécois tu ne pigeras pas sans effort mental surhumain dans la caisse d'un autre, t'es en tabar... bip.

    PS... Oui je sais que c'est pas tous les Français qui boivent autant ou qui emmènent ce type de bière. J'étais pas mieux quand j'avais 18 ans, on buvait plus pour être paf que pour le goût!


  13. #12

    Messages
    189
    Likes reçus
    36
    Merci pour ce retour d'expérience !
    Ca peut permettre d'éviter quelques engueulades même si je suis pas du genre à prendre sans demander !

  14. #13
    Avatar de tib0
    thibault 38 ans

    Messages
    145
    Likes reçus
    16
    effectivement petite notification importante a considérer lorsqu'on va a une soirée!!!!

  15. #14

    Messages
    400
    Likes reçus
    54
    j'ajouterai que ce n'est pas non plus une généralité...
    A vrai dire cela ne m'est jamais arrivé en trois ans mais j'en ai entendu parlé en effet.

    Il vaut mieux être prévenu au cas ou..

  16. #15
    Avatar de lapoire
    Mathieu 38 ans

    Messages
    527
    Likes reçus
    813
    Message de raydenxxx
    j'ajouterai que ce n'est pas non plus une généralité...
    A vrai dire cela ne m'est jamais arrivé en trois ans mais j'en ai entendu parlé en effet.

    Il vaut mieux être prévenu au cas ou..
    Je dirais que ça dépend beaucoup des gens fréquentés et de ton propre caractère
    Je vois que tu es à Québec, j'ai toujours remarqué dans les soirées en dehors de Montréal plus de générosité et de convivialité. À Montréal, je me fais rarement offrir des bières dans les soirées, à Québec ou en Gaspésie, très fréquemment. Il peut y avoir un lien avec le phénomène "grande ville". Dans tous les cas, je suis heureux que tu n'aies pas vécu ce genre de situation!

  17. #16
    Avatar de GuiYom88
    Guillaume 30 ans

    Messages
    126
    Likes reçus
    140
    Petite question ... L'apéro façon Quebec comme décrit ici est il aussi valable dans le reste du Canada ?

  18. #17
    Avatar de lapoire
    Mathieu 38 ans

    Messages
    527
    Likes reçus
    813
    Message de GuiYom88
    Petite question ... L'apéro façon Quebec comme décrit ici est il aussi valable dans le reste du Canada ?
    C'est valable pour le Montréal anglophone, quoiqu'ils sont couramment plus généreux que les Québécois. Pour le Canada anglais, je n'en ai aucune idée. Dans mes voyages au Canada, je n'ai jamais été dans un party privé. Je rencontrais des anglophones qui étaient aussi sur la route!

  19. #18
    Avatar de Cedric
    Cedric 37 ans

    Messages
    3 349
    Likes reçus
    2 825
    Si je peux apporter mon ajout au sujet (très bien foutu de par ailleurs !).

    J'ai passé le 31 décembre à Terre Neuve, étant invité par les collocs de la maison où je venais d'arriver (la veille !) dans une soirée avec des amis à eux , toussa toussa.

    Et bien tout ce qui est dans le message se recoupe ! J'ai débarqué un tantinet les mains dans les poches (un pack...) et tout le monde est venu me proposer de prendre quelque chose tout au long de la soirée.

    Je pense d'autre part que le prix de l'alcool - et les difficultés pour s'en procurer dans certains endroits - font aussi que la consommation en soirée n'est pas vue de la même façon qu'en France.

  20. #19
    Avatar de caramel8
    Béatrice 33 ans

    Messages
    93
    Likes reçus
    36
    Très bien vu ! Ce que j'ai trouvé le plus fou, c'est que la personne qui reçoit a la même attitude...!! Le coloc' de mon copain a organisé une soirée à l'appart' et a délibérément posé un pack de bières vides au-dessus de son pack de bières plein, histoire de protéger son stock. J'avoue que j'ai trouvé ça plus que bizarre, surtout quand tu invites exclusivement tes amis (sans qu'ils ramènent d'autres gens)... En plus, c'est dommage parce que tu es obligé de rester a priori sur une seule marque de bière (ou une seule sorte d'alcool). Enfin, tant que tu es prévenu...

  21. #20

    Messages
    27
    Likes reçus
    1
    J'ai deja vu ce comportement a Toronto, les gens qui ramenent leur propres bieres, les laissent "cachees" dans leurs sacs, ne s'en echangent pas ou n'en donnent pas.

    Apres j'ai jamais vu quelqu'un essayer de "voler" une biere donc je pourrais pas dire mais j'imagine que ca doit etre pareil qu'au Quebec.

Page 1 sur 4 123 ...