1. #1
    Avatar de fonclea
    PRÉNOM

    Messages
    593
    Likes reçus
    208
    Bonjour,

    Le sujet est sensible mais vu de France, cela nous semble être tout naturel que la religion et l'état soient distincts. Ce qui nous parait être une suite logique à l'évolution des mœurs apparaît en Amérique du Nord comme une atteinte aux libertés individuelles.

    On connait la crainte des québécois face aux conflits et je serais curieuse de connaitre l'opinion de quelques personnes sur place.
    Comment la presse se comporte t'elle ?
    Y a t'il des débats ?
    En parlez-vous entre collègues, amis ?
    Y a t'il eu des conséquences directs ?

    Je n'ai eu que très peu de retour sur facebook où je l'ai évoqué avec trois personnes: un québécois d'origine maghrébine, une sri lankaise et un pur laine. Autant les deux premiers avaient un avis franc sur la question, bien que laïques, ils voient d'un mauvaise œil cette loi. Le québécois ne m'a jamais exprimé clairement son opinion mais je devine qu'elle est sensiblement la même.

    Il prend plutôt le parti d'en rire comme beaucoup de québécois dixit cette photo qui a fait le tour du web:
    Nom : 1238836_464785453628361_699374832_n.jpg
Affichages : 1284
Taille : 15,7 Ko

    Je trouve déplorable qu'ils ne cherchent pas à réfléchir sur le visage qu'aura le Québec et le Canada de demain.

    Je me réjouis que le débat soit lancé. Bien que chaque religion doit avoir sa place, elle n'a pas à s'immiscer dans la vie professionnelle et politique. Des accommodements, il peut y en avoir, j'en ai bénéficié moi-même mais je n'ai jamais trouvé sain de donner trop de place à la religion dans la vie publique.

    Le cas de l’Amérique du nord est différent car les peuples fondateurs n'ont aucune légitimité sur la question. Les autochtones ont aussi leur place à prendre, font-ils parti du débat ?

    J'attends vos retour et remercie les modos de modérer ce qu'il y a à modérer.

  2. #2
    Avatar de Cunégonde
    Cunégonde 43 ans

    Messages
    693
    Likes reçus
    525
    Message de fonclea
    Bonjour,

    Le sujet est sensible mais vu de France, cela nous semble être tout naturel que la religion et l'état soient distincts. Ce qui nous parait être une suite logique à l'évolution des mœurs apparaît en Amérique du Nord comme une atteinte aux libertés individuelles.

    On connait la crainte des québécois face aux conflits et je serais curieuse de connaitre l'opinion de quelques personnes sur place.
    Comment la presse se comporte t'elle ?
    Y a t'il des débats ?
    En parlez-vous entre collègues, amis ?
    Y a t'il eu des conséquences directs ?

    Je n'ai eu que très peu de retour sur facebook où je l'ai évoqué avec trois personnes: un québécois d'origine maghrébine, une sri lankaise et un pur laine. Autant les deux premiers avaient un avis franc sur la question, bien que laïques, ils voient d'un mauvaise œil cette loi. Le québécois ne m'a jamais exprimé clairement son opinion mais je devine qu'elle est sensiblement la même.

    Il prend plutôt le parti d'en rire comme beaucoup de québécois dixit cette photo qui a fait le tour du web:
    Nom : 1238836_464785453628361_699374832_n.jpg
Affichages : 1284
Taille : 15,7 Ko

    Je trouve déplorable qu'ils ne cherchent pas à réfléchir sur le visage qu'aura le Québec et le Canada de demain.

    Je me réjouis que le débat soit lancé. Bien que chaque religion doit avoir sa place, elle n'a pas à s'immiscer dans la vie professionnelle et politique. Des accommodements, il peut y en avoir, j'en ai bénéficié moi-même mais je n'ai jamais trouvé sain de donner trop de place à la religion dans la vie publique.

    Le cas de l’Amérique du nord est différent car les peuples fondateurs n'ont aucune légitimité sur la question. Les autochtones ont aussi leur place à prendre, font-ils parti du débat ?

    J'attends vos retour et remercie les modos de modérer ce qu'il y a à modérer.
    Ton sujet n'a pas l'air de passionner les foules - dommage, moi ça m'intéresse mais je ne connais pas suffisamment le contexte pour avoir quoi que ce soit d'intéressant à dire....Tu voudrais pas donner des détails sur cette charte ? Ca permettra peut-être à des gens d'intervenir...

  3. #3
    Avatar de Cedric
    Cedric

    Messages
    2 897
    Likes reçus
    2 546
    Histoire d'éclaircir un peu le sujet, en m'abstenant à dessain de faire apparaitre des réactions politiques, je cite Wikipedia (que j'espère être neutre dans l'histoire)

    Charte des valeurs québécoises - Wikipédia


    La charte des valeurs québécoises est un projet de charte visant à établir des valeurs faisant consensus au Québec. Il s'agit d'une réponse du gouvernement de Pauline Marois à la controverse québécoise en matière d'accommodements raisonnables1. La Charte relève de l'autorité du Ministre des Institutions démocratiques, M. Bernard Drainville.

    Bien que son contenu n'ait été dévoilé que le mardi 10 septembre 20132, le projet de charte a suscité de nombreuses réactions avant cette date, en conséquence de fuites auprès de l'agence QMI3.
    La charte comporte 5 propositions:


    1. Modifier la charte québécoise des droits et libertés de la personne,
    2. Énoncer un devoir de réserve et de neutralité pour le personnel de l'État,
    3. Encadrer le port des signes religieux ostentatoires,
    4. Rendre obligatoire le visage à découvert lorsqu'on donne ou reçoit un service de l'État,
    5. Établir une politique de mise en œuvre pour les organismes de l'État.
    Google et une recherche adéquate vous offrira un vaste panorama de l'étendue des réactions à cette proposition

  4. #4
    Avatar de fonclea
    PRÉNOM

    Messages
    593
    Likes reçus
    208
    Un de les amis québécois m'a donné un lien très pertinent qui explique la situation complexe. Cette charte en l'état n'est pas applicable et peu soutenue par les québécois. Pourquoi ? Beaucoup pensent qu'elle ne fera que conforter les migrants à se tourner vers le monde anglophone et diminuer les chances du Québec d'être indépendant.

    Ici le papier: Lettre à mes amis laïcs républicains | Alexandre Leduc

    Ils ont aussi une vision différente de la laïcité, la mixité et le multiculturalisme, pierre angulaire du mythe et de la culture américaine. Ils n'y adhèrent tout simplement pas.

    Québec solidaire est par exemple opposé à cette charte en l'état. L'un des éléments majeurs de discorde reste la croix de Duplessis laissé au parlement. A savoir, cette croix est le symbole d' une époque lugubre et pas si lointaine où la femme québécoise était un citoyen de seconde zone. Le pouvoir de l'église au Québec était plus important qu'en France.

    Les religions ont un poids important en Amérique du nord, les lobbys font et défont les lois.

    Dernièrement une contre manifestation a été organisée mais menée principalement par Charkaoui, un extrémiste d'origine marocaine qui a eu affaire avec la justice américaine et canadienne et relâché par manque de preuve. La communauté juive s'est dors et déjà désolidarisé du mouvement à cause du personnage controversé, ensuite parce qu'ils sont inscris dans le paysage montréalais depuis 100 ans. Difficile de "s'attaquer" à ce monde parallèle.

    Ici un article au hasard:
    Québec : manifestation à Montréal contre le projet de loi sur la laïcité - RELIGION - FRANCE 24

    Personnellement j'approuve cette loi, elle est également défendue par des migrants qui ont eu à souffrir de l'intégrisme de leur propre pays. Je pense au algériens mais surtout aux iraniens qui sont nombreux. Leurs voix est malheureusement peu entendue.

    Je pense que la prise de conscience sera tardive et viendra peut être des femmes québécoises et migrantes, encore à l’affût des inégalités et du combat pour l’émancipation de la femme.

    Enfin la capacité d'assimilation compte tenu du contrôle des frontières et du flux migratoire. Il est encore long fastidieux et cher d'immigrer, ce n'est pas à la porté de tout le monde. Par conséquent, on peut espérer une dilution des valeurs religieuses trop conservatrices dans la grande soupe québécoise.

    Cette charte ne passera probablement donc pas, mais pourrait être à nouveau évoquée dans... 10 ans je pense.

    Dernière modification par fonclea ; 17/09/13 à 18:53.

  5. #5

    Messages
    534
    Likes reçus
    115
    Je ne veux pas entrer dans la polémique car c'est un sujet trop sensible pour moi.
    Mais dès que j'ai lu "Cette charte en l'état n'est pas applicable et peu soutenu par les québécois", j'ai sauté sur mes grands chevaux.
    Il faut faire extrêmement attention avec les médias, voire entre autre comment était perçu la grève des étudiants où mes amis et famille m'appelaient pour me demander si c'était la guerre et tout et tout. Ensuite, un sondage, ca peut tout dire et son contraire. Tu vois, j'ai trouvé un lien où justement on disait que l'opinion était partagée
    https://fr.canoe.ca/infos/quebeccana...16-050025.html

  6. #6
    Avatar de Althea S
    Amandine 39 ans

    Messages
    265
    Likes reçus
    214
    Je trouve moi aussi le sujet très intéressant, et d'ailleurs c'est ce qui fait tout l'intérêt de l'expatriation, c'est de pouvoir être spectateur de changements et de choix politiques différents de ceux faits dans notre pays.

    À Montréal on assiste à plusieurs types de réactions. Du côté des jeunes québecois de mon entourage, elle est pointée du doigt car considérée comme raciste. Mon copain travaille dans un commerce, où ils vendent des livres ainsi que la presse. Et il a été plusieurs fois témoins de gens qui se laissaient aller à dire que le Québec avaient été naïf de laisser autant de liberté aux religions. Donc c'est clair que les opinions diffèrent.

    Autant je suis une fervente protectrice de la laïcité française, qui est d'ailleurs beaucoup prise en exemple (et contre exemple) dans les journaux ces derniers temps (merci, on va encore nous prendre pour des donneurs de leçons ) autant je pense que la transposition est difficile ici. On a une histoire différente, notamment au niveau des religions, ça fait un bail que la religion et l'état n'ont plus rien à faire ensemble. Ce n'est pas le cas au Québec. En France on met la notion de citoyen au dessus de tout. Au Québec (et dans le monde anglosaxon de façon générale) la notion de liberté individuelle, il me semble en tout cas, est au dessus de tout. Ce sont deux façons de voir très différentes. Sans dire que l'une est meilleure que l'autre. Je pense qu'il est trop tard au Québec pour changer complètement les façons de voir, et surtout à quel prix?

    En tout cas on peut trouver un point commun entre les politiques de nos pays. Quand ils n'ont pas de solutions concrètes au niveau économique et politique, ils font des lois sociales histoire de noyer le poisson, et qu'on puisse se dire "ah quand même, ils ont fait quelque chose durant leur mandat".


  7. #7
    Avatar de fonclea
    PRÉNOM

    Messages
    593
    Likes reçus
    208
    Message de Althea S

    En tout cas on peut trouver un point commun entre les politiques de nos pays. Quand ils n'ont pas de solutions concrètes au niveau économique et politique, ils font des lois sociales histoire de noyer le poisson, et qu'on puisse se dire "ah quand même, ils ont fait quelque chose durant leur mandat".
    Parfois pour un bien, quelques français ici sont à présent autorisés à se marier et donc ça leur facilite l'immigration.

    Je me souviens aussi de la loi sur les 40% de musique française. Je devais être la seule à la soutenir et pourtant ma famille est loin d'être du même bord politique que Jacques Toubon. Aujourd'hui personne ne conteste cette loi, mieux encore, les plus jeunes se la sont appropriée, en ont tiré parti.

    La charte ne passera pas en l'état ou Marois risque de créer un scission importante au PQ. Il n'est pas trop tard, il est juste trop tôt. Le Québec sélectionne ses migrants, aux politiques de facilité l'intégration dans leurs institutions et la je pense surtout à nous jeunes français ou belges etc... quoi que les migrants de certains pays seraient également plus enclin à suivre le model québécois.

    Au gouvernement de la jouer fine, faire un pas en arrière et manœuvrer pour que dans quelques années, cette loi puisse passer.

  8. #8
    Avatar de fonclea
    PRÉNOM

    Messages
    593
    Likes reçus
    208
    C'est avec grand plaisir que je vous informe que les québécoises ont repris les choses en main.

    La défense de la laïcité devient un combat féministe et c'est un art dans lequel elles excellent. Le salut viendra t'il des femmes du Québec ?

    https://lesjanette.org

    https://www.laicitequebec.org

    Depuis quelques temps, le débat s'est apaisé et les pro-chartes ont repris du terrain. Même Céline Dion habituellement peu prolixe sur les questions politiques et sociales avouerait soutenir la laïcité via la charte.

    Des français/ québécois sur place peuvent-ils nous en dire plus sur les répercutions au quotidien de ce débat qui semble s'installer durablement ?

    Afin de soutenir le mouvement, j'ai modifié mon "middle name" en Janette.

  9. #9
    Avatar de Feenalia
    38 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    46
    Likes reçus
    10
    Bonjour,

    Je remonte ce post car en ces temps de périodes électorales (québécoises), le sujet est souvent mis sur le tapis et c'est un sujet qui me semble important.

    Je suis déjà très mitigée sur l'interdiction du voile en France dans l'espace public (disons-le tel quel, hein ce ne sont pas les signes religieux de manière générale mais bien le voile qui gêne) et je trouve dommage que le Québec se dirige vers cette voie-là pour les employés de la fonction publique et parapublique. Au nom de la laïcité, ils vont surtout diviser la population, et augmenter l'islamophobie (qui règne un peu partout dans le monde), empêcher les femmes issus de ces minorités d'accéder à un taf.

    Franchement prendre exemple sur la France c'était pas la meilleure des idées, on est loin d'être exemplaire en matière d'intégration des minorités.

    Ici, une vidéo avec deux invitées. Djemila Benhabib est pour la charte et Dalilla Wada se pose contr (je n'ai pas repéré son nom) contre. Personnellement Djemilla m'insupporte avec sa façon d'imposer sa pensée justement et surtout de parler à l'autre invitée comme à une demeurée.

    https://www.youtube.com/watch?v=OnSCHl__yzo

    Personnellement le discours du gars à 9min40 me donne envie de vomir, c'est d'une violence... Le Québec tu l'aimes ou tu le quittes, oh wait... Il prend prétexte après pour dire qu'il n'avait pas terminé sa phrase mais trop tard on a compris le fonds de sa pensée.

    Bref, je me demande comment tout ceci va évoluer...