Résultats du sondage : quelles ont été les reactions de vos amis, famille .....

Votants
2108. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Epatés

    364 17,27%
  • Furieux

    84 3,98%
  • Jaloux

    102 4,84%
  • Curieux

    210 9,96%
  • Etonnés

    356 16,89%
  • Tristes

    471 22,34%
  • Contents

    814 38,61%
Sondage à choix multiple
  1. #781
    Avatar de margorite
    marguerite 27 ans

    Location
    Blois, France
    Messages
    20
    Likes reçus
    2
    pour ma part, ils ont été content et curieux.
    Ils me soutiennent le plus possible, et me pose pleins de questions. je suis ravie que mon voyage les intéressent.

  2. isa

  3. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !
  4. Réponse la plus utile : 4

    Avatar de KatyG
    Katy 29 ans

     
    Message privé
    Location
    North Vancouver, BC, Canada
    Messages
    15
    Likes reçus
    6
    Bonjour,

    Moi, j'ai eu droit à toutes les réactions!
    Ma mère qui d'un côté est contente que je parte de chez elle (j'ai vécu 9 mois toute seule et puis suis rentrée chez elle car ça ne me convenait pas) et d'un autre côté, qui me met en échec avant même que je parte!
    Je pense que elle aussi est en train de passer par toutes les émotions.
    Voici ce à quoi j'ai eu droit: "Bah vas-y, de toute façon, si ça ne va pas, tu reviendra dans 3, 2 ou 1 mois", "Tu ne vas pas trouver de travail", "A mon avis, cette famille au pair prend du temps pour te donner une réponse (1 mois environ) parce qu'elle ne sait pas comment te dire non".
    Et puis, les jours de meilleure humeur: "Est-ce que tu peux rester là-bas après ton PVT?", "Si un employeur te propose un travail après le PVT, tu dois le prendre!" et la fameuse question que TOUT le monde m'a posée, mes profs inclus: "Et si tu te maries au Canada, tu peux avoir la nationalité canadienne?"

    Me marier n'est déjà pas dans mes projets en Amérique alors à l'étranger! ^^

    Ah et oui, j'ai été choisie par la famille en question dont ma mère était persuadée que je n'aurais pas la place pour diverses raisons!

    Mon père et sa copine me disent que ce sont des chouettes projets, que je fais bien ça et me pose quelques questions.
    Mais bon, mon père est toujours content pour nous à partir du moment où il n'a pas à s'impliquer! ^^

    J'ai revu ma tante et mon oncle que je n'avais plus vu depuis au moins dix ans à l'anniversaire de mon père!
    J'en ai profité pour parler en long et en large de mon projet!
    Nous ne sommes pas proches et ils ont toujours critiqué ma mère et moi. Donc je voulais leur montrer de quoi j'étais capable, quitte à ce que ça paraisse un peu vantard!
    Etonnemment, ma tante m'a parlé de mes cousins que je n'ai jamais vus qui habitent entre le Canada et les Etats-Unis en me proposant de me mettre en contact avec eux. Mais je n'ai pas de nouvelles.
    Son mari faisait mine de ne pas entendre jusqu'à ce qu'ils disent: "Ah mais tu es une grande voyageuse, c'est bien!" XD

    Ma demi-soeur a du mal à comprendre. Avant que j'obtienne ma L.I, elle m'a dit: "Mais non, tu ne vas pas partir, tu va trouver du travail et faire ta vie ici."
    Comme si ce que je venais de dire était iréel.
    Et une fois la L.I en poche et annoncée, elle m'a demandé deux ou trois fois depuis si c'était sûre que je parte.
    Pourtant, elle est au courant que j'ai mes billets d'avion et mon logement...
    Maintenant, que j'ai une famille qui m'accueille, elle a l'air de mieux accepter l'idée. ^^

    Une amie est triste et m'a dit: "Tu va m'abandonner!?"
    Elle ne conçoit pas comment je peux d'abord travailler 2 mois en Angleterre et puis partir si vite après à Vancouver. Elle a peur à ma place. Elle ne pourrait pas faire ça, comme elle le dit.

    Ma meilleure amie est heureuse pour moi et me remonte le moral en me donnant du courage là où ma mère me rabaisse! ;-)
    Mon petit groupe d'amis proches sont très contents pour moi et m'encouragent!
    Faut dire qu'on a les mêmes intérêts! :-D Un belgo-français expat à Paris qui à voyagé plusieurs semaines en Inde et 1 mois au Mexique. 1 autre qui fait actuellement le tour du monde en vélo quasi gratuitement! Une autre qui vient en pvt à la même année que moi mais à Montréal et Québec! 1 autre qui vient à Los Angeles de fin février au 30 mars!
    Et une autre qui a voyagé et étudié 1 mois à Los Angeles et travaillé 3 mois à Brisbane en Australie!
    Cette dernière m'a dit: "Grâce à C. et toi, je vis mes rêves par procuration!" ^^
    Elle a aussi eu son PVT cette année mais a décidé de rester en Belgique car elle a un CDI et a préféré privilégié la sécurité. Elle pensait que même une fois le dossier payé et envoyé, c'était encore un tirage au sort.
    Je la comprends. Moi, je n'avais rien à perdre car je perds bientôt tous mes droits.

    Mes compagnons de classe (suis en 3ème et dernière année de bachelier) me disent qu'ils m'admirent pour mon courage d'oser partir comme ça. Que eux auraient peur de cette aventure.
    Mais j'ai peur! Je suis super contente et heureuse d'avoir décroché ce PVT à mon premier essai et d'avoir été choisie par la famille que je voulais absolument!
    Mais parfois, je me dit: "Qu'est-ce que j'ai fait?" "Et si, et si, et si?" ^^
    C'est humain de douter mais je suis sûre d'une chose: je ne le regretterais pas! J'ai soif de cette nouvelle vie!
    Malgré mes quelques inquiétudes, j'ai déjà envie de cumuler quelques PVT avant mes 30-31 ans! ;-)

    Mes profs ont l'air épatés et lors d'un échange avec eux, aujourd'hui, qui devait être côté pour la 3ème partie de mon rapport de stage, elles ont préféré parler de mes futurs projets: Angleterre et Vancouver. Elles étaient toutes les deux curieuses jusqu'à dire: "nous aussi, on devrait faire ça." quand elles ont appris que j'aurais des longs week-end de trois jours. MDR

    Merci aux courageux qui auront tout lu ou presque! ;-)
    Katy
  5. #782
    Avatar de CeLineL2
    Ce Line 38 ans

    Location
    Nantes, France
    Messages
    76
    Likes reçus
    68
    Je suis désolée pour toutes ces histoires plus ou moins joyeuses mais moi je suis heureuse de lire que je ne suis pas la seule dont la famille ou amis ont des réactions bizarres...
    C'est de l'incompréhension, de l'appréhension, de la tristesse surement et de la jalousie un peu.
    L'important est d'aller au bout de ses rêves et ceux qui tiennent vraiment à nous se réjouiront, les autres tant pis...


  6. #783
    Avatar de LauRa0989
    Laura 29 ans

    Location
    Nantes, France
    Messages
    7
    Likes reçus
    14
    (Premier message sur ce site, que j'ai connu grâce à mon ami qui est eu l'occasion d'effectuer un PVT en Australie).

    Cela fait plusieurs années que je parle à mes proches amis de voyages, de bout du monde, d'envie de voir "autre chose", des gens différents, des cultures différentes.
    Là j'ai enfin pris mon courage à deux mains et ai décidé de partir l'an prochain (NZ ou Argentine, notamment, je ne sais pas encore, pour un PVT, puis Asie du S-E sûr et certain!).

    Concernant les réactions de mon entourage, mes amis sont plus qu'enchantés pour moi (je suppose que je les ai bien choisi ), et m'encouragent énormément dans ce projet.
    Concernant ma famille, c'est plus compliqué. C'est notamment à cause de leurs réactions que j'ai très longtemps hésité avant de prendre cette décision. En gros, je suis très proche de ma mère, qui ne conçoit pas du tout que l'on puisse partir à 27 ans tenter une expérience au bout du monde. J'ai droit aux remarques "mais tu es en CDI, dans un service public, la sécurité de l'emploi, la crise économique, le 13ème mois, la retraite ()". Bref de quoi me faire déprimer à l'avance. Mais au bout du compte j'ai réussi à avoir droit à un: "Si c'est ton truc, fais le " (Ô immense satisfaction personnelle).

    Mon père c'est carrément autre chose, et c'est ce qui me fait carrément flipper. Alors je sais je suis censée être "grande" () mais il a cet ascendant sur moi, dans un certain sens, assez impressionnant, et je sais que ce sera (et donc a fortiori que je serai aussi) une grande déception pour lui.

    Alors c'est vrai que je me pose encore souvent des questions sur la légitimé de ma démarche, mais j'ai compris que ça ne regardait que moi. Ce que je sais surtout c'est que j'ai une envie viscérale de "voir du Monde" et que si je ne le fais pas tant que j'en ai l'occasion je pense que je le regretterai toute ma vie.

    Alors j'espère avoir la chance de vous écrire d'une lointaine contrée d'ici quelques mois, et de vous raconter mes aventures.

    ps: bravo pour ce site qui est à la fois utile et rassurant !


  7. #784
    Avatar de Mathilderella
    Mathilde 29 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    28
    Likes reçus
    20
    J'ai répondu "épatés"
    Dans mon cas, ma famille et mes amis sont très admiratifs à l'égard de mon projet, ce qui m'a encore plus motivée à franchir le pas. Certains sont également un peu tristes de me voir partir pour un an à l'autre bout du monde, mais c'est l'encouragement qui prédomine.
    De toute façon, comme j'ai pu lire plus haut, c'est un choix qui n'appartient qu'à nous-même et bien que ce soit une bonne chose d'avoir le soutien de ses proches, il faut vivre avant tout pour ses rêves (on a qu'une vie !)


  8. #785
    Avatar de Mélanie1
    Mélanie 36 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    124
    Likes reçus
    72
    Hello, mes amis sont supers contents pour moi et enthousiastes. Par contre, la famille c'est autre chose !!! Au début, c'est surtout de l'incompréhension et tristesse (33 ans, cdi depuis 10 ans, bonne situation, loin des parents ....y pas que le travail dans la vie non plus ) et ensuite ils prennent part à notre aventure car la famille se rend compte que l'on est vraiment motivé et heureux de faire cette démarche.

    Voila bon courage.


  9. #786
    Avatar de Chocolayte
    Ludovic 24 ans

    Location
    France
    Messages
    4
    Likes reçus
    2
    https://www.youtube.com/watch?v=QOo_jnzs_kU&t=10m40s

    Ici le marcheur qui a marché pendant 11 ans et visité 64 pays dit qu'il a eu l'idée en novembre 99, qu'il est parti en aout 2000, et qu'il a prévenu ses proches et sa femme que trois semaines avant de partir. Il dit que c'était important pour lui d'attendre, d'être sûr qu'il avait pris la bonne décision, pour ne pas que les inquiétudes de ses proches éteignent la flamme qui lui donnait envie de se lancer.

    J'ai eu l'idée très récemment, j'ai toujours voulu voyager sans savoir quand, dans quel contexte. J'avais une liste de destinations à visiter dans un Excel, mais rien dire de plus. Jusqu'à cette semaine où j'ai un ami de ma promo qui m'a dit qu'à la fin de ses études, il partait au Chili. Je me suis alors dit "Pourquoi pas moi ?" et je me renseigne depuis quelques jours sur tous les aspects du voyage, destinations, coût, visa, projets, départ, retour, etc... C'est super excitant. Mais devant moi aussi terminer mon année d'étude, je pense attendre encore plusieurs mois avant d'en parler à ma famille et mes amis, que ça murisse davantage chez moi. Même si je ne pense pas que quiconque puisse me faire changer d'avis, je préfère attendre.

    J'avais déjà lu une étude disant qu'annoncer un projet aux autres était aussi un facteur de démotivation, car les choses positives (donc effet inverse) que peuvent nous renvoyer nos proches pouvait nous faire considérer que nous avions déjà entamé ce projet et que nous en récoltions déjà les bénéfices. Alors que rien n'était encore fait, en vérité.

  10. #787
    Avatar de Marco83
    Marc 36 ans

    Location
    Draguignan, France
    Messages
    4
    Likes reçus
    5
    Pas mal de remarques assez désobligeantes de la part de la famille...
    Des phrases assassines du genre "tu nous abandonnes", "tu as passé l'âge" (j'ai 33 ans), etc...
    Heureusement que je suis tenace et que j'ai plus que jamais envie de vivre cette aventure, et que je trouve plus de soutien du côté des amis...
    Quoi qu'on vous dise, si vous avez un rêve ne le lâchez surtout pas !


  11. #788
    Avatar de kracoucass
    Delphine 36 ans

    Location
    Motueka, Tasman, Nouvelle-Zélande
    Messages
    880
    Likes reçus
    532
    Message de Marco83
    Des phrases assassines du genre "tu nous abandonnes", "tu as passé l'âge" (j'ai 33 ans),
    Ceux qui disent ca sont soit tristes (parents, famille et amis tres proche) soit jaloux (les autres ). Les parents s’inquiètent de notre sort, c'est normal, on ne peut pas trop leur en vouloir même si ces remarques sont agaçantes et ne nous aident pas a avancer.. A toi de leur montrer dans la bienveillance qu'ils s’inquiètent pour rien (pas toujours facile, je le conçois!) Quoi qu'il en soit, tu as raison de ne pas abandonner ton projet


  12. #789
    Avatar de CeliaD2
    Celia 30 ans

    Location
    France
    Messages
    1
    Likes reçus
    3
    Message de kracoucass
    Ceux qui disent ca sont soit tristes (parents, famille et amis tres proche) soit jaloux (les autres ). Les parents s’inquiètent de notre sort, c'est normal, on ne peut pas trop leur en vouloir même si ces remarques sont agaçantes et ne nous aident pas a avancer.. A toi de leur montrer dans la bienveillance qu'ils s’inquiètent pour rien (pas toujours facile, je le conçois!) Quoi qu'il en soit, tu as raison de ne pas abandonner ton projet
    Bonjour tout le monde ! Alors moi je savais que de la part de mes parents ça allait être l'incompréhension, mais la réaction a été mille fois pire.. Je m'excuse d'avance pour le roman ahahah
    Topo sur ma vie, un bts design d'espace suivi d'une licence pro responsable de projets en collectivité locale ou territoriale, j'ai bossé 3 ans (dans une mairie, enchainement de cdd) . Dans ce contexte retour chez les parents, dur a 27 ans... Chomage depuis debut juillet, mon petit ami etait en formation ds le sud donc hop j'en profite pr passer tout l'ete au soleil. On etablit un projet de vie a deux, l'hiver bosser ds les iles et l'ete revenir en France. Deja là mes parents grincaient des dents, puis ensuite probleme de couple, et là je me suis dis pourquoi attendre sur qq'un pr realiser ses reves ? J'ai besoin de couper avec tout ce que je connais, en plus de l'envie de voyager, et toutes ces femmes qui partent seules, oui c'est possible ce n'est pas pcq je suis une femme que je suis fragile, incapable ou que j'ai besoin d'etre constemmenr protegee. La NZ m'a tjr attiree mais je n'en ai tout simplement jamais parlé.

    Souhaitant partir mi janvier j'ai commence a en parler autour de moi, mes amis super contents, me soutiennent à fond et comprennent tout a fait. Mes parents,une horreur. Ma mere s'est mise à pleurer, mon pere furieux, j'ai eu droit a tout "tu es folle, tu ne fais que fuir - tu as l'air éteinte en ce moment ce n'est pas une reaction normale - tu approches la 30aine mtn c'est trop tard il faut un travail et que tu fondes une famille (help!) - tu ne px pas partir seule, tu vas te faire violer/agresser/enfermer ds une cave - tu es trop sensible pour ca il faut etre un garcon manque - ce sont les hippies qui partent comme ca, tu vas revenir tu pourras juste vivre ds une yourte - t'as jms bossé ds le jardin a la maison alr tu seras incapable de faor eun metier manuel la bas - on t'as payé des etudes et voila ce que tu en fais - si tu pars ru ne retrouveras jamais de travail a ton retour - tu pars pr les mauvaises raisons juste pcq tu vx que ton ex ressente le manque - c'est trop loin q'il arrive qqchose on y survivra pas"... Comment dire j'ai les boules, j'ai pleuré pdt 2 jours, depuis j'ai la nausee ... Il faut savoir que je suis la derniere derriere mon frere et ma soeur qui ont 10 et 8 ans de plus que moi, alors forcement on m'y compare a longueur de temps, ils ont un cdi au luxembourg, une maison et des enfants. Sauf que pour moi la vie ce n'est pas ca ...

    J'en viens à douter de moi alr que je n'ai aucune apprehension a partir seule. Je me dis que je vais peut etre prendre un job ds ma branche le tps d'invrstir ds un appart et partir ensuite ... Comment avez vous geré cela ?


  13. #790
    Avatar de Chocolayte
    Ludovic 24 ans

    Location
    France
    Messages
    4
    Likes reçus
    2
    Mes parents,une horreur. Ma mere s'est mise à pleurer, mon pere furieux, j'ai eu droit a tout "tu es folle, tu ne fais que fuir - tu as l'air éteinte en ce moment ce n'est pas une reaction normale - tu approches la 30aine mtn c'est trop tard il faut un travail et que tu fondes une famille (help!) - tu ne px pas partir seule, tu vas te faire violer/agresser/enfermer ds une cave - tu es trop sensible pour ca il faut etre un garcon manque - ce sont les hippies qui partent comme ca, tu vas revenir tu pourras juste vivre ds une yourte - t'as jms bossé ds le jardin a la maison alr tu seras incapable de faor eun metier manuel la bas - on t'as payé des etudes et voila ce que tu en fais - si tu pars ru ne retrouveras jamais de travail a ton retour - tu pars pr les mauvaises raisons juste pcq tu vx que ton ex ressente le manque - c'est trop loin q'il arrive qqchose on y survivra pas
    Ce festival des clichés ahahah !

    Je pense que tu ne devrais pas te morfondre, bien que de tels propos puissent être dur à entendre.

    Ce n’est pas de la fuite, c’est seulement ouvrir une nouvelle fenêtre. La sédentarité, ce n’est qu’une convention sociale, rien n’y personne ne doit t’obliger à t’y soumettre. Et ce n’est jamais trop tard non plus, il n’y a pas d’âge pour voyager. A force d’écumer internet en quête de témoignages, j’ai découvert une pluralité incroyable dans les profils des voyageurs. Ils ont 18 ou 98 ans, dorment en hôtels, auberges de jeunesse, couchsurfing ou tented, se déplacent en bateau, voiture, en vélo ou à pied, partent avec ou sans argent, visitent 1 ou 100 pays, le font seul ou accompagné, cherchent le confort du climat ou les situations périlleuses… Et cette expérience peut servir autant qu’elle peut desservir. Le problème n’est pas d’avoir fait un tour du monde mais de savoir le vendre ou non à son retour. Et des témoignages de femmes de 30 ans qui partaient, j’en ai vu plein !!! J’ai même une amie de ce forum de 25 ans qui est partie seule en Nouvelle-Zélande il y a deux mois. Si elles ont pu le faire, pourquoi pas toi ? Si tu hésites à partir, c’est que tu as nécessairement une appréhension, de quelque ordre qui soit qu’il va falloir combattre.

    Voici donc mon humble proposition, pour te redonner de la motivation et de l’espoir.

    Tu as le droit de ne pas partir, et ce n’est certainement pas moi ou quelqu’un de ce forum qui t’imposera un quelconque choix. Mais ce n’est pas la désinformation de tes parents qui doit influencer ton choix. Demande toi qui est le plus à même de te conseiller, des femmes qui ont entreprit cette aventure ou un couple qui exprime son fantasme ? C’est pourquoi je te recommande de t’intéresser plus en détail à ces interviews de jeunes (ou moins jeunes) femmes qui sont parties, et de te faire une opinion par toi-même. Ne regarde pas tout d’un coup, fais le progressivement et prends le temps d’y réfléchir dans ton coin. Tu y découvriras une vision bien différente, certainement pas rose bonbon car un voyage est toujours semé d’embuches, mais certainement pas noir non plus.

    Voyager seule quand on est une femme : un témoignage qui vous donnera envie
    https://www.youtube.com/watch?v=E1gjic5eOrY

    Être une fille, voyager seule en fauteuil roulant : témoignage Audrey Barbaud
    https://www.youtube.com/watch?v=nlGd-AsrgJk

    Être une fille, voyager seule en Auto-stop : témoignage Emilie Zanier
    https://www.youtube.com/watch?v=NNUBJkSSp6Q

    Être une fille, voyager seule Expat & Erasmus : témoignage Lucie Aidart
    https://www.youtube.com/watch?v=qMmskbHKUfQ

    Être une fille, voyager seule et faire le tour du monde : Témoignage Anne Sellès
    https://www.youtube.com/watch?v=-NG8fc3sp0U

    Être une fille, voyager seule et faire le tour du monde : témoignage Adeline Gressin
    https://www.youtube.com/watch?v=v22wAOUAoFA

    N’hésite pas non plus à rechercher par toi-même des témoignages différents, dans des pays plus dangereux si tu comptes y aller. J’ai par exemple ce témoignage en tête d’une femme québécoise à qui il est arrivé une petite mésaventure au Maroc, en faisant confiance à un jeune homme qui l’a emmené chez elle. Il était très poignant, bien que ce soit super bien terminé, mais je ne parviens pas à remettre la main dessus.

    Hiérarchiser la valeur des témoignages selon l’expérience, c’est je pense ce qui sera le plus à même de t’aider à te décider. Les femmes de ces vidéos semblent authentiques, et ont vécu une expérience suffisamment riche et différente pour t’en donner un bon aperçu. N’hésite pas à montrer ces vidéos aux personnes de ton entourage qui sont les plus sceptiques. Tes parents ont activé un mécanisme de défense, mais quand ils auront digéré la nouvelle, ils devraient être plus réceptifs à une réalité autre que celle qu’ils se sont construits.

    J’aimerais enfin te raconter une petite histoire, celle de Bronnie Ware qui était une infirmière australienne qui a recueilli les derniers mots, vœux et souhaits de personnes en fin de vie. Voici les cinq plus grands regrets des patients dont elle s'est occupée :

    1. «J'aurais aimé avoir le courage de vivre comme je voulais, et pas de vivre la vie qu'on attendait de moi».
    2. «Je regrette d'avoir travaillé si dur»
    3. «J'aurais voulu avoir le courage d'exprimer mes sentiments»
    4. «Je regrette de n'être pas resté en contact avec mes amis»
    5. «J'aurais aimé m'autoriser à être plus heureux»

    Ça donne à réfléchir, n’est-ce pas ?

    Bon courage dans TA décision !


  14. #791

    Messages
    277
    Likes reçus
    134
    @CeliaD2
    Désolée, mais ton dernier passage m'a fait rire , même si j'imagine que pour toi ça a été dur d'entendre tt cela !

    Que te dire ?

    Comme j'aime à le répéter, on est tout seul face à ce type de décision et on doit les assumer seul...

    Si tu sais pk tu veux partir, fais-le... Si tu te sens capable de quitter, ta ville, ton travail, ta famille, tes amis, fais-le, si tu ne veux pas vivre avec des regrets fais-le...

    Mais fais-le parce que tu en as envie et pour les bonnes raisons

    Je ne me pensais pas capable de partir tte seule à l'étranger pr 1 an. Mais, je l'ai fait... alors oui, c'était pas sac au dos. Mais partir à 6h d'avion de chez soi, changer ses habitudes, se prendre en main à l'étranger, tu finis par te dire : Oui, je l'ai fait !

    Je me rappelle quand je disais aux gens que j'étais partie un an au Canada, ils étaient ts là à m'admirer... Mais, je leur répondais avec modestie "c'est rien des milliers de gens l'ont déjà fait et des milliers continueront de le faire". Mais, ils me disaient "p-ê, mais TOI tu l'as fait" Et, c'est vrai, je l'ai fait !! lol

    27 ans c'est vraiment pas vieux pr entreprendre ce genre de voyage, je pense même que c'est l'âge idéal !!

    De mon côté, mon entourage était épatés et contents alors que moi, j'étais dans le doute le plus total pr ce 2nd retour ...Et je le suis tjs un peu, on est le 20/12/16 et je suis prtant bien au Canada ! mdr

  15. #792
    Avatar de louwic
    Loïc 28 ans

    Location
    Nice, France
    Messages
    40
    Likes reçus
    20
    Quand je leur ai annoncé la nouvelle il y a 3 ans, la première année où j'ai fais la demande, ils étaient étonné, surpris, un peu triste mais globalement ils l'ont bien pris, j'ai même eu droit à de l'aide de mes parents lors de la 3ème et dernière vague d'inscription, comme je travaillait ils se sont occupé d'être là à l'heure prévue devant l'ordi pour essayer de m'inscrire
    Cette année j'ai voulu être sur d'avoir une invitation avant d'en parler et l'ayant reçu mardi, je commence à stresser entre la façon de l'annoncer à nouveau et le stress de me dire "je le fais ou pas" maintenant que c'est du concret

  16. #793
    Avatar de skassounette
    Chrystelle 29 ans

    Location
    Prades, France
    Messages
    282
    Likes reçus
    166



  17. #794
    Avatar de Ben1133
    Benjamin 36 ans

    Location
    Weymouth, Nova Scotia
    Messages
    41
    Likes reçus
    43
    34 ans, un bon boulot (qui me plaît, avec de bons horaires, en CDI), un endroit où j'aime vivre, des amis, une famille avec qui je m'entends bien, un chien et un chat que j'adore (rigolez-pas c'est super important ^^).... mais je dois partir... ça me démange, ça coule dans mes veines depuis toujours... je pensais que j'avais passé ce cap, mais non ça revient et décrocher ce PVT l'année de mes 35 ans, quel cadeau ! (un signe pour ceux qui croient aux signes)

    Donc voilà j'annonce ça à mon frère, ma soeur, mes nièces, mes oncles.... et les réactions sont partagées. Certains me disent de foncer (les plus anciens), d'autres sont tristes et voient ça comme un abandon, d'autres ne comprennent pas et voient ça comme une aberration de quitter tout ça pour... ben justement rien de certain (c'est l'essence même du voyage non ?).

    Pour les plus jeunes qui culpabilisent, sachez qu'à 34 ans j'ai toujours la boule au ventre et que je me pose des tas de questions, que je culpabilise aussi. Mais s'il y a bien une chose que j'ai appris à mes dépends, c'est qu'on ne peut pas mener sa vie en fonction des autres en permanence, que les regrets vous boufferont et qu'ils vous feront du mal, et donc également à vos proches, jusqu'à la fin de votre vie.

    Faire ce qui nous semble juste, pour nous-mêmes, et donc pour nos proches, c'est la seule chose qui compte.

    Une très belle expérience à vous tous


  18. #795
    Avatar de Alexis0698
    Alexis 26 ans

    Location
    France
    Messages
    124
    Likes reçus
    18
    Message de Ben1133
    34 ans, un bon boulot (qui me plaît, avec de bons horaires, en CDI), un endroit où j'aime vivre, des amis, une famille avec qui je m'entends bien, un chien et un chat que j'adore (rigolez-pas c'est super important ^^).... mais je dois partir... ça me démange, ça coule dans mes veines depuis toujours... je pensais que j'avais passé ce cap, mais non ça revient et décrocher ce PVT l'année de mes 35 ans, quel cadeau ! (un signe pour ceux qui croient aux signes)

    Donc voilà j'annonce ça à mon frère, ma soeur, mes nièces, mes oncles.... et les réactions sont partagées. Certains me disent de foncer (les plus anciens), d'autres sont tristes et voient ça comme un abandon, d'autres ne comprennent pas et voient ça comme une aberration de quitter tout ça pour... ben justement rien de certain (c'est l'essence même du voyage non ?).

    Pour les plus jeunes qui culpabilisent, sachez qu'à 34 ans j'ai toujours la boule au ventre et que je me pose des tas de questions, que je culpabilise aussi. Mais s'il y a bien une chose que j'ai appris à mes dépends, c'est qu'on ne peut pas mener sa vie en fonction des autres en permanence, que les regrets vous boufferont et qu'ils vous feront du mal, et donc également à vos proches, jusqu'à la fin de votre vie.

    Faire ce qui nous semble juste, pour nous-mêmes, et donc pour nos proches, c'est la seule chose qui compte.

    Une très belle expérience à vous tous
    C'est exactement ça il ne faut pas vivre pour faire plaisir aux autres mais être heureux!

    bonne aventure !

  19. #796
    Avatar de Mandine49000
    Amandine 29 ans

    Messages
    25
    Likes reçus
    18
    Bonsoir à tous,

    Pour ma part, ça a été un peu compliqué au début, au niveau de mes parents (même si au final, comparé à d'autre, je trouve que ça va). Je vais remonter un peu en arrière, pour essayer d'expliquer tout ça.

    En fait j'ai raté ma deuxième année de master en 2014, puis j'ai recommencé et ai à nouveau échoué en 2015, à 0,8 point près... Inutile de dire que ça a été assez dur à digérer, même si c'était en très grande partie ma faute. Du coup il a fallu que je digère ça, ce qui n'a pas été évident, puis je me suis mise à chercher du travail, mais ça a été compliqué. Et je dois avouer que je n'ai pas été des plus sérieuses par rapport à ça, ce qui a provoqué des tensions entre moi et mon père, chez qui je suis retournée vivre. Dans un coin de ma tête, j'avais envie de partir, mais je n'osais pas réellement le faire. Puis un jour je me suis dit : pourquoi pas moi ? Une de mes cousines est partie en pvt au Canada, et j'ai eu moi aussi envie de franchir le pas. Alors en septembre dernier j'en ai parlé à ma mère, qui m'a dit que oui, ça pouvait être une bonne idée, sauf qu'au repas elle m'a complètement démolie et j'ai eu droit, en prime, après avoir dit à mon beau-père que ma cousine l'avait bien fait : oui mais elle cherchait vraiment du boulot elle. Merci beau-papa. Du côté de mon père la réaction n'a pas été plus glorieuse : et tu crois que là-bas tu feras les démarches que tu n'as pas faites en France ? et autres joyeusetés. On était vraiment dans une impasse. Heureusement une amie m'a proposé de venir chez elle en Angleterre, et là j'ai pu commencer à me renseigner pour les démarches. Je me suis aussi rendu compte que j'étais tout à fait capable de me débrouiller, y compris dans un pays anglophone. Du coup je suis revenue début novembre 2016. J'ai reçu mon invitation pour le PVT Canada le 9 décembre, dossier renvoyé le 3 janvier, et lettre de correspondance reçue le 19 janvier. Avant de recevoir la lettre j'ai encore eu le droit à quelques petites réflexions du genre : tu feras pas marche arrière ? (ma mère) ou encore mon père qui a essayé de me dégoter une offre d'emploi pas trop loin de chez lui, des fois que ça ne marcherait pas (bon sur le papier il avait raison, il fallait prévoir, mais bon ça m'a quand même un peu agacée, surtout le : on sait jamais, un CDI ça pourrait te faire changer d'avis). Je sais qu'ils ont fait tout ça parce qu'ils s'inquiètent pour moi, mais bon j'aurais aimé un peu plus d'enthousiasme Ceci dit maintenant ça va mieux, même s'ils ont encore des réticences. Pour les amis ça n'a pas vraiment été un problème, tout le monde m'a dit que c'était une bonne idée, et ça fait du bien. Bon je pense que le fait que presque tout le monde soit parti à l'étranger y fait pour beaucoup, ils sont certainement plus à même de comprendre. Sinon dans ma famille au sens plus large, tout le monde est content et me dit que c'est une bonne opportunité.

    Pardon pour le mini pavé, j'avais besoin de me défouler un peu et puis c'est vrai que ça fait du bien de lire qu'on n'est pas seule.


  20. #797
    Avatar de PascalineR2
    Pascaline 29 ans

    Location
    Épinal, France
    Messages
    5
    Likes reçus
    4
    Pour ma part j'ai droit à un peu toutes les réactions !

    Mon père est plutôt inquiet, pour lui l'Australie est un des pays les plus hostiles du monde. En soi il a pas totalement tord, la faune locale est pas forcément hyper sympathique, mais bon. Statistiquement j'ai quand même vachement plus de chance de mourir d'un accident domestique que mangée par un crocodile xD. A côté de ça il n'est pas contre l'idée d'un PVT mais clairement, il préférerait un autre pays. Mais c'est l'Australie qui m'appelle, vraiment.
    Un de mes amis n'arrête pas de m'envoyer des articles hyper alarmistes sur cette fameuse faune si dangereuse. C'est à moitié pour rire mais je sens bien qu'il s'inquiète réellement et que le fait de me voir partir si loin l'attriste un peu. C'est mignon de sa part et ça me touche aussi, quelque part. Ca va être à moi de lui prouver que la distance ne changera rien à notre amitié !

    Majoritairement j'ai quand même la chance de recevoir pas mal de soutien et d'encouragement. C'est agréable et je profite également des conseils avisés de pas mal de copains qui sont déjà partis, voire en cours de PVT. Un ami a d'ailleurs eu la chance de transformer son PVT en visa permanent en Nouvelle-Zélande. Je suis tout à fait consciente que son cas est exceptionnel, cependant.

    Bref, dans l'ensemble j'ai plutôt de la chance. Le fait d'être au chômage depuis peu aide a toutes ces réactions positives je pense. Ils constatent mon envie de rebondir et tous sont conscient de l'atout que représente ce type de visa sur un CV, en particulier dans ma branche (le tourisme). C'est plutôt cool, donc ! Ca m'aide (un peu) à calmer mes angoisses.


  21. #798
    Avatar de aquarius74
    Aurélien 37 ans

    Location
    Cluses, France
    Messages
    34
    Likes reçus
    23
    Bonsoir, (pour info, j'ai 35 ans dans une vingtaine de jours, et fonctionnaire depuis 6 ans)
    depuis 2015 et la découverte de l'existence du PVT, j'ai abordé le sujet avec ma famille, mes amis et mes collègues. Je ressens une certaine inquiétude chez ma mère et pour le reste des personnes ça à l'aire d'être accepté: super...vas-y!... fonce... on ira te voir.... t'as bien raison....
    Je dois dire que le plus angoissé, inquiet, stressé, c'est bien moi.
    J'ai annoncé uniquement à mon responsable que j'ai été tiré au sort en début d'année 2017 (ni à ma famille, amis, collègues, responsable N+xx)).
    A ce propos, quand avez-vous annoncé à votre boulot votre intention de démissionner, partir? (je n'ai pas trouvé dans les recherches du forum à ce propos)

    Si mon ancien collègue passe par ici, merci de garder ça pour toi

  22. #799
    Avatar de Ben1133
    Benjamin 36 ans

    Location
    Weymouth, Nova Scotia
    Messages
    41
    Likes reçus
    43
    Message de aquarius74
    Bonsoir, (pour info, j'ai 35 ans dans une vingtaine de jours, et fonctionnaire depuis 6 ans)
    depuis 2015 et la découverte de l'existence du PVT, j'ai abordé le sujet avec ma famille, mes amis et mes collègues. Je ressens une certaine inquiétude chez ma mère et pour le reste des personnes ça à l'aire d'être accepté: super...vas-y!... fonce... on ira te voir.... t'as bien raison....
    Je dois dire que le plus angoissé, inquiet, stressé, c'est bien moi.
    J'ai annoncé uniquement à mon responsable que j'ai été tiré au sort en début d'année 2017 (ni à ma famille, amis, collègues, responsable N+xx)).
    A ce propos, quand avez-vous annoncé à votre boulot votre intention de démissionner, partir? (je n'ai pas trouvé dans les recherches du forum à ce propos)

    Si mon ancien collègue passe par ici, merci de garder ça pour toi
    Salut Aurélien,

    Perso je viens de l'annoncer à mon boulot, leur assurant de terminer la saison sportive (donc jusqu'en juin) et de les aider à trouver et "accompagner" mon remplaçant.
    Comme ça les choses sont claires, j'ai l'esprit tranquille, eux savent à quoi s'en tenir et finalement tout s'est très bien passé.

    Bonne chance en tout cas pour les annonces à tous tes proches et ton travail


  23. #800
    Avatar de Luz
    Luz
    Luz est déconnecté
    Luz

    Messages
    913
    Likes reçus
    1 248
    Moi ma première année à l'étranger (et déjà outre-atlantique, aux US). J'avais déjà toute sortes de réflexions. pourtant j'avais décidé de partir plus dans l'optique de réfléchir à ma poursuite d'études. Je partais au pair et mon but principal était d'améliorer mon anglais ainsi que de vivre à l'américaine
    J'avais le droit des réflexions même de ma prof d'anglais "mais vous allez changer des couches à longueur de journées, c'est pas comme ça qu'on apprend l'anglais, prenez des cours, faites un séjour linguistique" Oui mais le prix n'est pas le même et l'immersion n'est pas complète mais elle trouvait ça une perte de temps.
    Ainsi qu'au début mes amis, ils trouvaient qu'à 23 ans il fallait en finir avec les études peut-être.
    Et au final, quelques jours avant de partir où je faisais une petite fête de départ ils étaient tous là, des étoiles plein les yeux en me disant que j'allais vivre un truc de fou et de bien profiter, qu'ils m'enviaient.
    C'est un peu pareil pour la famille, sceptiques, angoissés pour moi et au final, ils m'ont dit d'en profiter.
    Alors quand je suis repartie en PVT au Canada 4 ans après, car je savais qu'après une telle aventure je voulais repartir..ils n'ont pas été étonné, au contraire car le défi était plus grand : tout été à construire.
    Mais je suis revenue au bout d'un an, j'ai galère niveau emploi. J'avais toujours pas envie de me stabiliser.
    L'envie de repartir encore..; Je me suis confrontée une fois de plus à "tu ne seras jamais stable" "la retraite t'y pense?" "tu cotiseras quand?". Mais j'avais envie de faire autre chose de ma vie, alors je suis revenue à Montréal et cette fois ci en étudiante, alors là, pareil encore des réflexions qu'à arrivé cette fois ci à 30 ans j'étais mal barrée Mais quenini, ça m'a fait un bien fou et peu importe ce que les gens pensent.
    En france je faisais des contrats saisonniers alors ajoutés de vadrouille aux US et au Canada, je suis l'anti-conformiste, l'anti-conventionnel "cdi-appart-mariage-bébé". Et au fur et à mesure, je mûri et j'apprends à digérer plus facilement les réflexions. Je les écoute, je les entends, elles me tracassent encore mais le résultat final me revient : je me sens bien et apaisée. Petit à petit je me sens conforme avec ce que j'ai envie d'être. En France, je n'arrive pas à me projeter, je suis revenue une fois de plus après 2 autres années au Canada, et j'ai envie de repartir et cette fois ci pour de bon. Je crois que tout ce temps j'ai cherché ma place simplement et ce que j'avais envie de faire, et j'en suis arrivée là en début de trentaine. Et le destin me redonne une dernière? chance d'y retourner. Alors pour le moment j'hésite encore entre le tiraillement des proches, le mien, et mes doutes. Je viens seulement de recevoir une invitation au PVT, l'année dernière je ne l'ai pas eu, et cette année alors que je suis rentrée voilà, actuellement en cdd donc rien me retient, le destin me joue des tours. Mais je l'ai un peu provoqué en m'inscrivant..Donc j'aurai sûrement droit à des "mais tu repars encore et encooooore, et encore l'histoire de la retraite des enfants, du cdi..." L'important est de construire quelque chose où on a envie, quand on a envie. Il y a un moment pour tout. Et au moins vous aurez aussi de belles choses à raconter.


Page 40 sur 41 ... 3038394041