1. #21

    Messages
    413
    Likes reçus
    1
    C'est un bon compromis! Et on sera là pour te consoler (et te sortir!lol) en cas de coup dur tu peux compter sur nous (on arrive le 11 oct à vancouver).

    Profitez bien de vos moments ensembles

  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !
  3. #22

    Messages
    93
    Likes reçus
    3
    On fait une demande de PVT, on fait le PVT, puis aprés on se trouve un petit ami ou une petite amie.
    Il faut respecter l' ordre des prioritées et des choses.
    C' est mieux d' être seul(e) quand on est au loin, on se se sent moins coupable.
    Les relations à distance ne marchent jamais sauf rares exceptions.
    Il faut se faire une raison, c' est comme çà.
    Sinon, partir pour faire quelque chose dont on a vraiment envie, ou rester avec son ami(e) quelque part à contre-coeur et avoir l ' impression d' être passé à côté d' une expérience peut-être unique dans sa vie.

    Une réponse sans concession, franche et directe à la question suivante :
    Partir ou rester à cause de son compagnon ou de sa compagne.

    PARTIR !!
    punch:

  4. #23

    Messages
    2 133
    Likes reçus
    14
    Tu ne peux pas être aussi catégorique et faire des généralités...
    perso mon copain est en allemagne depuis 5 mois et ça se passe très bien (d'ailleurs on entame enfin le dernier mois de séparation). Bien sûr ça ne représente que 6 mois mais c'est déjà pas mal...
    j'ai également dans mon entourage des exemples de relations longues distances qui se sont très bien terminées : 1 mariage aprés 1 an de séparation france vs japon, une vie commune aprés 1 an espagne vs france, une autre aprés 2 ans de danemark vs plein de pays...et en plus ce sont toutes des relations français/non français, ce qui peut être une petite barrière de plus.
    Donc en gros, on peut survivre à la distance, on ne généralise pas, et on ne peut pas choisir pour les personnes concernées, tant chaque relation est différente (je parle d'une vraie relation de couple, pas de la copine ou du copain qui fait passer du bon temps).

    et comme dit le vieil adage "la distance est à l'amour ce qu'est au feu le vent: il éteint les petits et attise les grands" (c'est ben vrai ça )

    p.s: si qqu'un en a besoin je connais un forum avec que des gens qui vivent leurs relations à distance, ça m'a aidée à relativiser au début, demandez moi en mp si besoin est.

  5. #24

    Messages
    10
    Likes reçus
    0
    Pour ma mart je pense que c'est plus une question de personne que de distance.
    Si le couple est suffisement fort et que chacun y croit vraiment ca tiendra, peut importe la distance.
    J'ai eu une copine a "semi-distance" (300Km, on se voyais quasiment un WE/2) mais malgres tout ca, ca a pas tenu, non pas a cause de la distance mais parce que c'etait pas "la bonne". Si on etait rester geographiquement ensemble ca se serai peut etre passer differement (durer plus ou moins longtemps) mais une chose est sure, ca se serai fini pareil!
    Et tant mieu au final, parce que depuis j'ai rencontrer une cherie top genialisimme qui viens faire ces etudes a montreal, et devinnez qui c'est qui a pris son PVT??
    (mais bon, il faut dire que ca faisai 2 ans que j'hesiter a venir au canada alors forcement!!!
    je sais pas si j'aurai pu la suivre dans un pays qui ne m'attirais pas particulierment...)
    Bref, pour resumer, si c'est le bon ca tiendra sinon bha je suis sur que y'a pleins de pvtistes celibataires qui t'attendent

  6. #25

    Messages
    413
    Likes reçus
    1
    Je connais plein de couple qui étaient à côté et qui se sont séparés!!!

  7. #26

    Messages
    2 133
    Likes reçus
    14
    c'est vrai aussi...
    parfois la distance ne fait que précipiter les choses ou renforce les liens...
    et pis bon, on n'est pas des bêtes non plus hein! si t'es bien avec qqu'un c'est pas si compliqué d'attendre plusieurs mois...bien au contraire les retrouvailles ne sont que plus sympas

  8. #27

    Messages
    2 133
    Likes reçus
    14
    mais heu copiteur, c'est exactement ce que j'ai dit plus haut...
    mais c'est vrai...

  9. #28

    Messages
    13
    Likes reçus
    0
    Ca va ptetr vous faire rire mais moi c'est un peu l'inverse:
    je vais habiter avec ma copine (dans une colloc de 7 personnes) a montreal pour l'année et pour tout vous dire j'apréhende un peu. on a une relation assez mmh chaotique depuis 6mois meme si on peut pas se passer l'un de l'autre
    bref je sais pas du tout comment ca va se passer...
    Dernière modification par ----charles ; 02/08/06 à 12:20.

  10. #29

    Messages
    2 133
    Likes reçus
    14
    dans ce cas l'avantage de la coloc c'est que vous allez devoir vivre avec d'autres personnes et dc pas juste faire des compromis pour vivre à 2...
    y'a des chances pour que ce soit plus facile à gérer du coup...et les têtes à têtes "tirage de gueule" seront peut être moins fréquents (si ça arrive).

  11. #30

    Messages
    2 133
    Likes reçus
    14
    oui mais c'était si spontané qu'on te pardonne bien entendu...

    ting ting ting ting gnagnagnagnaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa (ça se voit pas mais c'est le début du générique des feux de l'amour)

  12. #31

    Messages
    199
    Likes reçus
    0
    Marrant tout ca, moi c etait la question inverse que je me posais : Qui part pour mettre de cote son/ sa cherie ?

    Autrement, jai vu plusieurs situations de couple a distance, l histoire a pas trop tenue, chacun evolue dans un sens different, celui qui part peut etre un peu plus vite que celui qui reste.
    Une amie me relatait son pvt en australie avec son ami, elle me disait que le fait de se retrouver a l etranger revelait bien plus la personnalite de son conjoint, et que du coup elle s etait rendu compte que c etait pas le bon... ca peut etre un bon test ca !

  13. #32

    Messages
    2 133
    Likes reçus
    14
    ouhhhh...flippant ça...
    non non je suis très contente de partir avec mon chéri...pas du tout stressée en lisant ce quelques lignes...

  14. #33

    Messages
    45
    Likes reçus
    0
    Cool de voir ce post, car je pensais etre la seule folle a laisser l'homme que j'aime en France ... Comme toi cela fait 5 ans que l'on est ensemble et 2 ans que nous avons pris un appartement.. Je suis la depuis seulement 2 mois alors je ne pense pas que je puisse t'apporter quoi que ce soit de vraiment concret, mis a part le manque affectif que je vis en ce moment: tu te réveille chaque matin en tatant l'oreiller a coté et tu a continuellement l'impression qu'il te manque un bras ou toute autre partie de ton corps car c ta moitié que tu laisse en France ... Maintenant de ce qui est de la fidélité, je pense que seule la confiance peut faire la différence ... Je suis partie en me disant " Si c le bon , tu le retrouvera en rentrant... Si ce n'est pas le bon , tu a bien fait de vivre ton rêve et de ne pas rester ... "
    Voila pour ma petite expérience et en espérant que tu vives la tienne ...

  15. #34

    Messages
    107
    Likes reçus
    0
    Moi aussi j'ai laissÉ une copine pour venir ici, mes demarches pour venir etaient commencees au moment ou on s'est rencontrÉ et on a passÉ 6 mois ensemble avant mon depart en se disant qu'on ferait un point lors de mon retour.
    Notre "histoire" n'est pas comparable aux votres mais en ce qui me concerne il ne m'a pas fallu 15 jours pour me rendre compte qu'elle ne me manquerait pas, meme si je pense a elle regulierement et que j'ai encore un peu de mal a passer a l'offensive ici pour la remplacer...
    Tout ca pour dire que le fait d'etre separÉ pendant une longue periode est le meilleur revelateur possible et qu'il ne faut pas hesiter a partir car quand vous aurez 30 ans de vie commune avec vos Chums et blondes respectifs 1an ne representera plus grand chose!!!
    Si ca peut vous rassurer j'ai 2 exemples dans mon entourage ou mes amis ont laisse leur copines pour partir travailler a l'etranger pendant 2 ans et revenir plus tard... Aujourd'hui un est mariÉ et attends son premier enfant, l'autre est toujours au Nigeria mais rentre bientot pour suivre l'exemple du premier. Bref tout va bien pour eux merci, ils vous passent le bonjour et vous suggerent de vivre votre vie comme vous l'entendez car si il y a de l'amour dans vos couples vous vous en sortirez sans perte ni fracas!

  16. #35

    Messages
    45
    Likes reçus
    0
    Merci Sylvain pour ces sages paroles ...

  17. #36

    Messages
    17
    Likes reçus
    0
    salut,
    et bien moi je suis à Montréal depuis 7 mois, en laissant derrière moi une relation de plus de 6 ans...

    Notre cas était un peu spécial: mon copain est militaire (très loin du cliché du militaire "sauvage", je précise), il doit partir pour 4 mois de temps en temps. Moi je finissais tout juste mes études et j'ai décidé que si j'avais pas trouvé de job à son prochain départ je partais aussi de mon côté. C'était un vieux rêve que j'avais depuis longtemps mais que j'avais mis de côté pour ne pas le quitter... alors puisque lui me quittait...

    J'ai finis la fac en septembre, il a appris en octobre qu'il partait en février. Je voulais partir 4 mois, comme lui, mais j'ai peu à peu rallonger car l'expérience me sembler trop courte pour trouver du boulot, visiter... Je me suis arrêtée à 8 mois, en espérant une visite de sa part au milieu, la séparation semblait jouable.

    Les débuts ont été très durs, il est parti en Côte d'Ivoire, dans un bled paumé où il ne captait pas et sans internet, et je n'avais aucune coordonnées au Canada à lui laisser. Je laissais des messages sur son répondeur sans savoir s'il les aurait, et de son côté il ne savait pas comment me joindre quand il accédait à un tel...
    Nous avons mis un mois avant que je puisse entendre sa voix. J'avais déjà fait un bout de chemin seule, la découverte du pays, du climat, la solitude d'être seule sans argent et sans boulot, la recherche de boulot et de logement, etc... De son côté aussi, il était dans un nouveau pays, et nous ne connaissions rien l'un du monde de l'autre, la communication était rare et difficile, on ne se comprenait pas toujours (même rarement).
    Il est rentré au bout de ses 4 mois, il a appris qu'il aurait 1 mois de congé en août, où il viendrait me rejoindre, ce qui ferait quand même 6 mois de séparation.

    Pendant ce temps le doute m'emplissait peu à peu. Le choc avait été trop dur au début et nous n'avons jamais retrouvé notre qualité de communication. On parlait de la pluie et du beau temps, de l'emploi du temps, mais pas des sentiments. Je ne croyais plus vraiment à notre histoire, mais j'ai tendance à davantage raisonner avec ma tête qu'avec mon coeur, et je sais que je perds facilement mes sentiments en l'absence de contacts. Les tentations étaient plus de mon côté car je suis en pleine découverte et rencontres, alors que lui continue son train train. J'ai rencontré des aventures potentielles, mais aucune ne semblait valoir le coup de briser une telle relation.
    Même si je pensais que c'était vraiment fini, je voulais le voir avant de commettre l'irréparable, pour être sûre, même si j'avais peur de lui faire payer un billet pour venir se faire larguer au Canada.
    Même si mon coeur a la mémoire courte, ma tête sait qu'on a passé 6 ans ensemble, que ça n'était pas rien, qu'on s'était construit une relation, qu'il me convenait.
    Et je n'avais qu'un mois pour savoir.
    Les retrouvailles ont été dures, il est venue avec une amie commune, je le trouvais plus proche d'elle que de moi. pas de jalousie "amoureuse" (son copain à elle nous rejoignais quelques jours plus tard), mais l'impression que notre amour était moins fort qu'une amitié (sachant qu'ils sont pas si proches que ça), ce qui confirmait mes doutes.
    Mais peu à peu le dialogue est revenu, j'ai commencé à me confier sur cette jalousie, puis sur d'autres choses. On est parti à 4 (les 2 couples) faire le tour du Québec en voiture et camping, j'ai réappris à le connaître, il n'avait pas beaucoup changé, et plutôt en bien. J'ai retrouvé les câlins, les mots doux, les attentions, sa façon de comprendre plein de choses sur mon état d'esprit en un seul regard et de réagir comme il faut, tout ce pour quoi j'étais restée avec lui si longtemps, tout ce qui fait qu'au bout de presque 7 ans je peux toujours affirmer que je l'aime infiniment.

    Maintenant comme tu l'as vu, chaque cas est particulier,
    D'abord je crois qu'on peut pas comparer une séparation après 3 mois de relation (dont la plupart parlait) ou après plusieurs années... Je pense que tu imagines mieux les conséquences de ton départ. Puis certains sont incapables de se séparer plus de qq jours (c'est ton cas apparement...), certains s'adaptent facilement à une nouvelle situation et se détachent du passé (comme moi) d'autres restent attachés au passé, certains agissent avec leur tête (comme moi) d'autres avec le coeur....
    J'ai tenu le coup parce que je savais "objectivement", quelque part au fond de moi, que cette relation m'apportait énormément plus que toute nouvelle aventure.

    Il est reparti il y a un mois, je dois rentrer dans un mois. J'ai failli avoir un emploi super intéressant qui m'aurait fait rester 6 mois de plus... Je ne dormais plus à l'idée d'affronter une nouvelle longue séparation. Je n'ai pas été prise, et j'en suis finallement heureuse, dans un mois je retrouve mon chéri d'amour (sans le regret de ne pas avoir tenté ma chance pour ce boulot de rêve)

    voilà pour mon histoire personnelle, mais comme je l'ai dit, chaque personne et chaque couple ont la leur...

  18. #37

    Messages
    105
    Likes reçus
    1
    merci pour ton histoire, elle remet bien les idées en place....

  19. #38

    Messages
    52
    Likes reçus
    1
    Je suis à Montréal depuis 1 mois (dans quelques jours) et j'ai aussi laissé mon copain en France.
    On est restés ensemble seulement deux mois (quasiment non stop) avant que je parte, et je peux vous dire que la distance est trèèèèès dur à supporter .
    Je reste 3 mois à Montréal avant de rentrer en France pour les fêtes de fin d'année, et de se dire que depuis qu'on est ensemble on aura été plus longtemps séparés qu'ensemble ça fait bizarre .

  20. #39

    Messages
    310
    Likes reçus
    4
    Moa non plus mon cops voulait pas venir avec, le froid c'est pas du tout son truc et on n'étaient ensemble que depuis quelques mois, donc difficile de suivre quelqu"un à des milliers de km au bout de si peu de temps, je le comprend. On en avaient qnd même pas mal discuté, retourné la situation ds ts les sens, mais rien n'y fait, il ne voulait pas partir...et puis finalement on a décidé de se séparer, j^pense que c'était mieux pr ts les 2, on pourra enfin vivre sans être jaloux, ou avoir peur de se sentir seul...c clair, c'est assez égoïste de ma part, mais je pense avoir prise une bonne décision. Et puis ce voyage au canada, si je ne le fais pas je m'en voudrais toute ma vie. Et puis qui sait...je rencontrerai ptet un beau canadien hhiiihhii !!!!


  21. #40
    Avatar de Marie
    Marie 33 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    33 029
    Likes reçus
    9 576
    Oula, la plupart de vos témoignages ne sont pas rassurants. Moi, même si ça fait moins longtemps que je suis avec mon chéri (6 mois aujourd'hui..., 4 mois de vie ensemble dans son mini studio), je pense que je peut tenir le coup d'une séparation de quelques mois même s'il me manque déjà (sans téléphone, ni internet, ça aide encore moins...).

    Quelques jours avant mon départ, j'ai eût une énorme crise de doute sur mon départ ou non, avec toutes ces choses que je laissais, et en particulier lui. Comment j'ai pû être aussi folle pour partir en le laissant à Paris, je ne comprend toujours pas. Je n'ai jamais tenté de le convaincre de venir avec moi, je pense que c'est une aventure personnelle, et on peut seul décider de partir ou non. Nous n'avons jamais vraiment parlé de ce sujet, toujours en prenant soin de l'éviter (si on commençait à en parlait, je me mettait limite à pleurer). La seule chose qu'il m'ait dite concernant mon départ, c'est "c'est toi qui l'a voulue, tu es libre de tes choix", et "je serais là quand tu reviendras...". Bref, ces phrases super réconfortantes ne sont peut-être seulement des mots pour me rassurer, mais c'est vrai que j'ai pû partir avec l'esprit un peu plus tranquille (on peut toujours croire au père noel...).

    Le week-end avant mon départ il a dû partir à Marseille. Je lui en ait au départ voulu. Genre lui, il se barre comme ça alors qu'on va plus se voir dans quelques jours.... Mais une amie m'a fait une reflexion bien juste: genre elle m'a dit que c'était moi qu partait, c'était moi qui avait choisi de partir, de le laisser là. Son truc à Marseille était prévue depuis longtemps, et elle m'a expliqué que pour moi certe, c'était pas drôle, mais fallait que j'imagine que pour lui non plus, c'était pas facile même s'il ne le montrait pas (un mec, ça doit être fort, viril, et pas montrer ses sentiments et blablabla...)...

    De plus, il y a autour de lui une culture de la relation à distance à travers la situation de sa mère: son mec vit à Montréal. Comme elle y va à Noel, il se met dans ses valises et vient me rejoindre pour quelques jours. Je pense que ce sera un bon moment pour faire le point...
    Comme le disait quelqu'un plus haut, je pense que la confiance est le mot d'ordre. Sinon, il peut aussi être fait le truc suivant: chacun sa vie pendant un an, Au retour, on fait le point. Et tous ceux qui sont encore au Canada et qui se sont séparés pendant leur séjour, je pense que beaucoup d'entre vous, quand ils reviendront en France, feront le point avec la personne qu'ils ont laissé...

Page 2 sur 19 123412 ...