1. #1
    Avatar de Quentin41
    Quentin 30 ans

    Messages
    7
    Likes reçus
    1
    Bonjour, voila mon histoire.

    Tout commence en 2013, je fais un M2 de Physique à Grenoble, celui-ci se poursuit sur un stage de fin d'étude qui se déroule au Québec.

    Je passe donc 6 mois à Sherbrooke, je vis avec deux colocs Français mais, en sortant un peu et en discutant sur internet je rencontre une super Québecoise. Tout va pour le mieux, on s'entend super bien, sauf que voila mon visa de travail arrive a expiration et la question se pose de savoir ce que notre couple devient ?

    Après un retour de 3 mois en France je décide de m'inscrire début 2014 à l'université de Sherbrooke dans un programme "pipo" pour pouvoir avoir un visa étudiant. Dans mon esprit à l'époque, avec mon M2 de physique je vais trouver du boulot facilement au Québec et transformer mon visa étudiant en visa de travail...

    Mais ça ne se passe pas comme ça ! Après 6 mois à étudier, je peux finalement travailler à mi-temps, ce qui me soulage un peu au niveau financier. Parallèlement à ça j'emménage avec ma copine en Juin, tout va pour le mieux... On s'entend super bien mais j'ai de plus en plus la nostalgie du pays. J'avais engagé des démarches de PVT qui, finalement, aboutissent et en Janvier 2015 je peux donc travailler à temps plein, youhouh ! Bon j'ai un petit boulot payé au salaire horaire mais ma vie avec ma blonde est formidable et je me dis que ce n'est que temporaire. Et que finalement, tout ces efforts ont finis par payés !

    En février j'entend parler d'une formation pro très intéressante par rapport à mon cursus, en France. J'ai un temps envisager de reprendre les études au Québec pour avoir un diplôme reconnu mais j'ai réaliser que ce serait long et coûteux (au moins 2 ans). Je prend donc la décision qu'en septembre 2015 je commencerai une formation d'un an en France, ma copine me dit que durant l'été elle viendra avec moi en France 3 semaines, puis, que quelques mois après elle me rejoindra.

    Et donc aujourd'hui nous sommes dans ces 3 semaines, et tout va mal. Je ne sais pas pourquoi, je me sens absolument perdu. J'ai lu quelques articles sur le mal des impatriés et je me reconnais dans certains symptomes, mais pour moi le plus gros problème n'est pas là.

    Depuis que nous sommes arrivés en France c'est comme si, d'un coup dans mon esprit, ma copine étais devenue comme "genante". Je sais que je l'aime, j'ai vécue les plus beaux moments de ma vie avec elle, au Québec. Cela fait environ une semaine que nous sommes en France, et je n'arrive plus à être proche d'elle comme je l'étais quand nous étions là-bas. Je sais que parfois on peut avoir des pensés que l'on ne "contrôle" pas, et qu'il faut en ignorer certaines, mais il m'est arrivé tout récemment de penser que je ne l'aimais pas. Et ça ne m'étais jamais arrivé avant, je ne comprend pas, c'est comme si mon cerveau c'était mis à marcher différemment depuis mon retour en France.

    J'en suis arrivé à envisager de ne pas faire ma formation en France car je ne veux pas la perdre. J'ai voulu retourner en France pendant très longtemps, pour tout un tas de petites raisons qui me semblaient importantes. Et maintenant que j'y suis, je veux retourner au Québec pour une raison qui me parait plus importante que toutes les autres ! Je ne me suis pas encore engagé dans ma formation, et du coup j'hésite... Mon PVT n'est pas finis et nous avons encore notre appart au Québec, donc techniquement je peux rentrer la-bas. Mais pour quoi faire ?! Ça fait 6 mois que j'élabore ce plan, et quand je pose mon pied sur le sol français tout se chamboule dans ma tete et je ne vois plus ma blonde de la même façon. Mon message fait peut-être adolescent en détresse, mais je me sens vraiment perdue et je ne sais pas à qui en parler.

    Pendant mes séjours au Québec quelques membres de ma familles sont décédés et j'ai perdus le contact avec pas mal d'amis. Je suis rentré une semaine en France au mois de février pour des funérailles, j'étais très déstabilisé par le changement de climat, et en rentrant au Québec ma volonté de retourner en France était très forte.Les premiers jours je ruminais un peu du genre "pourquoi je suis revenu au Québec alors qu'il fait -30 et que mon boulot ne me plait pas ?", puis ma mauvaise humeur est passée. Peut-être que le problème vient de là, je voulais présenter "mon" monde à ma copine, et il n’existe plus. Je ne sais pas.

    Lorsque j'étais au Québec, je n'avais pas un très grand réseau d'amis et l'essentiel de ma vie sociale passait par ma copine. On dira qu'elle était vraiment un pilier dans ma vie au Québec. J'ai eu pas mal de difficultés cet hiver et ensemble on s'en sortait bien. Maintenant que je suis en France je suis souvent angoissé et quand je suis avec elle je me surprend parfois à la trouver... banale. Peut-être est-ce l'origine du problème, elle n'occupe plus la même place dans ma vie depuis que nous sommes arrivés ? C'est comme si j'avais peur de me rendre compte qu'en fait je la trouvais formidable au Québec car elle était au centre de mon système, tandis qu'en France je ne sais pas, c'est juste différent. Et j'ai peur de laisser passer du temps, j'ai le sentiment que plus le temps passe et plus cette impression va s'ancrer en moi, et je déteste ça !

    Je me dis que j'aurais peut-être du rentrer un peu avant elle pour me re-familiariser avec la France, puis l'accueillir.

    Si quelqu'un a vécu quelque chose de semblable ou de similaire, je serai très intéressé par ses conseils. Cela m'aiderait beaucoup. Depuis que j'ai assimilé le décalage horaire, je ne dors vraiment pas bien, je suis angoissé chaque soir et je dors peu.

    Pour moi, comme pour beaucoup je pense, le bonheur est la priorité. J'ai peur de ne pas trouver de solution, et mon bonheur avec elle est plus important que tout le reste je pense... C'est un casse tête, si je rentre au Québec ce qui me reste de famille et d'amis vont me manquer; mais si je reste je ne sais pas si ça va aller.


  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !
  3. #2
    Avatar de mrtwain
    Valentin 31 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    215
    Likes reçus
    76
    Message de Quentin41

    Pour moi, comme pour beaucoup je pense, le bonheur est la priorité. J'ai peur de ne pas trouver de solution, et mon bonheur avec elle est plus important que tout le reste je pense...
    Je pense que tu as la réponse à ta propre interrogation...


  4. #3
    Avatar de Michel7
    Michel 34 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    58
    Likes reçus
    9
    Hello tu as tt a fait résumé ton probleme pour moi, cest tres facile de s'attacher a quelqu'un quand on est dans un autre pays et qu'on n'a pas lié de lien d'amitié, j'ai fait la même.
    Moi je me suis rendu compte de cela a tant et préféré tous stoppé car je savais au fond de moi que ce n’était pas avec elle que j'allais faire ma vie.


  5. #4
    Avatar de Quentin41
    Quentin 30 ans

    Messages
    7
    Likes reçus
    1
    Je ne pense pas que je me sois attachée à elle car je n'avais personne d'autre car quand je l'ai rencontrée et qu'on a commencé à sortir ensemble (pendant au moins 4 mois), j'avais un gros réseau d'amis et je ne passais pas TOUT mon temps avec elle. Enfin je ne sais pas, ton message me fait un peu peur... Admettons que je l'aimais car je n'avais pas assez de liens d'amitiés... et bien nous vivions quand même un grand bonheur, et ce serait quand même super de retrouver ça en France.
    Merci pour vos avis et conseils en tout cas !

  6. #5
    Avatar de saphir
    Saphir 32 ans

    Messages
    93
    Likes reçus
    46
    Message de Quentin41
    Bonjour, voila mon histoire.

    Tout commence en 2013, je fais un M2 de Physique à Grenoble, celui-ci se poursuit sur un stage de fin d'étude qui se déroule au Québec.

    Je passe donc 6 mois à Sherbrooke, je vis avec deux colocs Français mais, en sortant un peu et en discutant sur internet je rencontre une super Québecoise. Tout va pour le mieux, on s'entend super bien, sauf que voila mon visa de travail arrive a expiration et la question se pose de savoir ce que notre couple devient ?

    Après un retour de 3 mois en France je décide de m'inscrire début 2014 à l'université de Sherbrooke dans un programme "pipo" pour pouvoir avoir un visa étudiant. Dans mon esprit à l'époque, avec mon M2 de physique je vais trouver du boulot facilement au Québec et transformer mon visa étudiant en visa de travail...

    Mais ça ne se passe pas comme ça ! Après 6 mois à étudier, je peux finalement travailler à mi-temps, ce qui me soulage un peu au niveau financier. Parallèlement à ça j'emménage avec ma copine en Juin, tout va pour le mieux... On s'entend super bien mais j'ai de plus en plus la nostalgie du pays. J'avais engagé des démarches de PVT qui, finalement, aboutissent et en Janvier 2015 je peux donc travailler à temps plein, youhouh ! Bon j'ai un petit boulot payé au salaire horaire mais ma vie avec ma blonde est formidable et je me dis que ce n'est que temporaire. Et que finalement, tout ces efforts ont finis par payés !

    En février j'entend parler d'une formation pro très intéressante par rapport à mon cursus, en France. J'ai un temps envisager de reprendre les études au Québec pour avoir un diplôme reconnu mais j'ai réaliser que ce serait long et coûteux (au moins 2 ans). Je prend donc la décision qu'en septembre 2015 je commencerai une formation d'un an en France, ma copine me dit que durant l'été elle viendra avec moi en France 3 semaines, puis, que quelques mois après elle me rejoindra.

    Et donc aujourd'hui nous sommes dans ces 3 semaines, et tout va mal. Je ne sais pas pourquoi, je me sens absolument perdu. J'ai lu quelques articles sur le mal des impatriés et je me reconnais dans certains symptomes, mais pour moi le plus gros problème n'est pas là.

    Depuis que nous sommes arrivés en France c'est comme si, d'un coup dans mon esprit, ma copine étais devenue comme "genante". Je sais que je l'aime, j'ai vécue les plus beaux moments de ma vie avec elle, au Québec. Cela fait environ une semaine que nous sommes en France, et je n'arrive plus à être proche d'elle comme je l'étais quand nous étions là-bas. Je sais que parfois on peut avoir des pensés que l'on ne "contrôle" pas, et qu'il faut en ignorer certaines, mais il m'est arrivé tout récemment de penser que je ne l'aimais pas. Et ça ne m'étais jamais arrivé avant, je ne comprend pas, c'est comme si mon cerveau c'était mis à marcher différemment depuis mon retour en France.

    J'en suis arrivé à envisager de ne pas faire ma formation en France car je ne veux pas la perdre. J'ai voulu retourner en France pendant très longtemps, pour tout un tas de petites raisons qui me semblaient importantes. Et maintenant que j'y suis, je veux retourner au Québec pour une raison qui me parait plus importante que toutes les autres ! Je ne me suis pas encore engagé dans ma formation, et du coup j'hésite... Mon PVT n'est pas finis et nous avons encore notre appart au Québec, donc techniquement je peux rentrer la-bas. Mais pour quoi faire ?! Ça fait 6 mois que j'élabore ce plan, et quand je pose mon pied sur le sol français tout se chamboule dans ma tete et je ne vois plus ma blonde de la même façon. Mon message fait peut-être adolescent en détresse, mais je me sens vraiment perdue et je ne sais pas à qui en parler.

    Pendant mes séjours au Québec quelques membres de ma familles sont décédés et j'ai perdus le contact avec pas mal d'amis. Je suis rentré une semaine en France au mois de février pour des funérailles, j'étais très déstabilisé par le changement de climat, et en rentrant au Québec ma volonté de retourner en France était très forte.Les premiers jours je ruminais un peu du genre "pourquoi je suis revenu au Québec alors qu'il fait -30 et que mon boulot ne me plait pas ?", puis ma mauvaise humeur est passée. Peut-être que le problème vient de là, je voulais présenter "mon" monde à ma copine, et il n’existe plus. Je ne sais pas.

    Lorsque j'étais au Québec, je n'avais pas un très grand réseau d'amis et l'essentiel de ma vie sociale passait par ma copine. On dira qu'elle était vraiment un pilier dans ma vie au Québec. J'ai eu pas mal de difficultés cet hiver et ensemble on s'en sortait bien. Maintenant que je suis en France je suis souvent angoissé et quand je suis avec elle je me surprend parfois à la trouver... banale. Peut-être est-ce l'origine du problème, elle n'occupe plus la même place dans ma vie depuis que nous sommes arrivés ? C'est comme si j'avais peur de me rendre compte qu'en fait je la trouvais formidable au Québec car elle était au centre de mon système, tandis qu'en France je ne sais pas, c'est juste différent. Et j'ai peur de laisser passer du temps, j'ai le sentiment que plus le temps passe et plus cette impression va s'ancrer en moi, et je déteste ça !

    Je me dis que j'aurais peut-être du rentrer un peu avant elle pour me re-familiariser avec la France, puis l'accueillir.

    Si quelqu'un a vécu quelque chose de semblable ou de similaire, je serai très intéressé par ses conseils. Cela m'aiderait beaucoup. Depuis que j'ai assimilé le décalage horaire, je ne dors vraiment pas bien, je suis angoissé chaque soir et je dors peu.

    Pour moi, comme pour beaucoup je pense, le bonheur est la priorité. J'ai peur de ne pas trouver de solution, et mon bonheur avec elle est plus important que tout le reste je pense... C'est un casse tête, si je rentre au Québec ce qui me reste de famille et d'amis vont me manquer; mais si je reste je ne sais pas si ça va aller.
    Je pense pas que ce soit ta copine le probleme. Tu es as un moment de ta vie ou tu es paume, tu sais pas ou est ta "maison", ou est ce que tu vas vivre, etc... je viens de sortir d'une periode comme ca. Tant que t'as pas une vision bien definie de ce que tu vas faire de ta vie (ce que tu veux quoi), tu seras dans cette tourmente. Le mieux c'est de prendre un peu de recul et faire le point quand ta copine repartira au quebec, quitte a t'isoler quelques semaines pour pouvoir reflechir a tout ca.