Discussion: Douce France

  1. #1
    Avatar de Gally
    Gally

    Messages
    369
    Likes reçus
    33
    J’ai (enfin) quitté NYC le 12 avril 2006 pour me diriger vers ma nouvelle ville d’accueil : Montréal.
    Mais avant ça, j’ai fait une escale de 4 jours à Paris, oui, je sais, je n’ai pas pris le chemin le plus direct, mais c’était pour moi l’occasion de revoir mes ami(e)s et de faire un premier bilan après cette première étape de 3 mois.

    Mon départ de NYC.
    Comme à chaque fois, j’étais triste de partir de quitter mon meilleur ami avec qui j’ai passé 3 mois inoubliables, mais j’étais contente de passer à une nouvelle étape de mon voyage et de retrouver ma vie (d’avant) l’espace de quelques jours. De plus, je ne supportais plus tellement cette ville de NYC et elle me le rendait bien !

    4 jours dans la plus belle ville du monde.
    Enfin, selon mon souvenir…
    Moi qui suis la première à râler dès qu’on critique MA ville, cette fois-ci, je n’ai pu m’empêcher de voir le ciel gris dont tout le monde parle (mais je vous jure, il était pas si gris que ça avant !!!! Si ??).
    Bon, à part le ciel, c’est toujours la plus belle ville du monde (oui, je suis française et chauvine, mais 4 jours par an, vous pouvez bien me laisser ça, non ? ^^).
    Parce que j’aime toujours la vue du pont de Gennevilliers, depuis lequel on peut voir le sacré-cœur sur sa butte Montmartre, la tour Montparnasse, les buildings de la Défense, et le Tour Eiffel qui scintille si on passe au bon moment. Mais aussi, l’épaisse pollution qui plane, les zones industrielles avec ses usines trop sexy, les ZUP…
    Parce que j’adore le quartier de la Bastille, la place, l’opéra, la rue de la Roquette, la Fnac Musique pour les pauses, les quais de l’Arsenal pour un sandwich au soleil le midi, mes restos et boulangeries, la Mandragore, le Café Divan, mes potes(ses) de travail. Mais aussi, les trottoirs crades, les gens bourrés à 9 heures du mat’ qui s’écroulent devant vous (véridique, je suis restée avec lui jusqu’à ce que les pompiers arrivent), les gens qui vous bousculent et ne s’excusent pas…
    Parce que j’aime les Buttes-Chaumont l’été, la Place Clichy le soir et sa banlieue le week-end…
    Parce que c’est chez moi, j’accepte les bons et les mauvais côtés de la ville, la perfection n’existe pas et c’est tant mieux !
    Mais peut-être à cause de la fatigue, du choc culturel, ou je sais trop quoi, j’étais pas prête psychologiquement à revenir et à TOUT accepter car :
    Les parisiens sont toujours les plus chiants du monde (alors là, sans pitié, je suis parisienne, je suis chiante, j’assume !!!).
    J’ai vraiment eu du mal à supporter le comportement des gens là-bas, petite anecdote : j’étais avec une coupine à la laverie (oui, les tâches ménagères me suivent partout où je vais) et un mec commence à me dire « oh bah dis donc t’as l’air fatiguée » (excuse, j’ai juste 6 heures de jetlag et 12 heures d’avion dans les pattes), ce à quoi je réponds, parce que je réponds « Oui ». Mais comme il avait pas eu l’impression de m’avoir assez saoulé comme ça, il ajoute : « Tu devrais aller te reposer ! » ? MERCI J’Y AVAIS PAS PENSÉ C-----D !!!!!! Mais, attendez, c’est même pas encore fini !!!! Comme, j’ai pas répondu (faut pas déconner quand même), il en a remis une couche, il a repassé la tête dans l’embrasure de la porte et il a dit : « Je te saoule là ?? », parce qu’il voulait être sûr qu’il avait bien fait le travail !!!
    Voilà, c’est ce genre de petites attentions qui m’avaient, entre autres, donné envie de partir loin de Paris, parce qu’au final, elle est belle dans ma tête, dans mes souvenirs, dans mes photos, et je préfère qu’elle le reste comme je me l’imagine… J’ai vraiment besoin d’être loin d’elle pour l’aimer, loin des yeux près du cœur… en tout cas pour l’instant !

    Voilà, pour conclure, très contente de voir mes ami(e)s mais aussi très contente de reprendre l’avion pour une nouvelle aventure !

    Et vous, qu'est ce que vous aimez en France et qui vous manque / manquera (nourriture exceptée)?

  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !
  3. #2

    Messages
    287
    Likes reçus
    0
    C'est joliment écrit, Gally ! voilà un texte qui en jette et fait sourire ! En revenant en France, bien sûr que t'as le droit d'être chauvine ! et quatre jours, ça n'est pas de trop pour se rappeler les bons souvenirs de TA chère ville, avec les petites choses qui t'ont manqué, les gens aussi...En effet, tu as raison, aucune ville au monde n'est parfaite ! Et puis même avec ses défauts qu'on connaît bien, Paris, restera toujours Paris ! = ) Alors, on s'en contente comme ça, même avec les inconnus qui nous soulent ou poussent sans s'excuser, ou avec ses trottoirs tout dégueu (avec les crottes de toutous) lol C'est une ville qui a son charme en dépit de tout, et quand on se ballade dans un coin qu'on aime, on a le coeur léger !! (merci pour cette visite virtuelle de Paris!)
    En tout cas, je te souhaite de vivre pleins d' épopées fantastiques dans chacune des villes dont tu fouleras les terres ! Avec un petit place unique dans ton coeur pour Paris, ah...bien sûr, Paris... :

  4. #3

    Messages
    26
    Likes reçus
    0
    Et bien pour repondre a ta question la France ne m a jamais manque quand j ai sejourne a l'etranger...et oui ca arrive.
    J ai habite 1 an et demi a San francisco et pendant cette periode je ne suis pas rentree en France et je n ai vu aucun de mes proches mais avec msn cela ne pose aucun probleme.
    Meme penadant les coups durs disons plutot de fatigue(il m arrivait de trvailler 45 heures par semaine en ayant un jour de conge qu au bout de 2 semaines...c est cela aussi l Amerique)je n ai JAMAIS songe rentre en France...alors peut etre que du fait que maman soit allemande je me sens avant tout europeenne et de ce fait je n ai pas ce cote chauvin...;-)
    Je suis rentree il y a 7 mois de cela et j ai l impression que cela fait une eternite, pour etre franche mon retour a ete difficile, j ai vraiment deprime les premiers mois -faut dire j avais pas envie de rentrer en France- mais j ai du prendre mon mal en patience et me voila bientot partie pour Montreal...ouf!
    C est pas evident de rentrer apres une si longue et enrichissante experience, je suis passe d une vie tres intense a plus rien...je me sens etrangere en France et beaucoup de choses me mettent en colere, j aime notre culture , la litterature francaise, le champagne(je suis remoise)le cinema francais etc... mais je sais que je ne suis pas faite pour vivre ici, cela fait trois ans que je vis plus ou moins a l etranger et a chaque fois que je rentre c est difficile.
    Ne pensez pas que je suis sans coeur, j aime ma famille et mes amis mais cela ne suffit pas et puis on prend tous des chemins differents, c est la vie!

    Bien sur la France reste mon pays de coeur,j y suis nee, j'y ai grandi...et puis on est d accord....seul les francais ont le droit de critiquer la France! ;-))

    Voila en ce qui me concerne!

  5. #4

    Messages
    287
    Likes reçus
    0
    Message de Jaja
    C est pas evident de rentrer apres une si longue et enrichissante experience, je suis passe d une vie tres intense a plus rien...je me sens etrangere en France et beaucoup de choses me mettent en colere, j aime notre culture , la litterature francaise, le champagne(je suis remoise)le cinema francais etc... mais je sais que je ne suis pas faite pour vivre ici, cela fait trois ans que je vis plus ou moins a l etranger et a chaque fois que je rentre c est difficile.
    Ne pensez pas que je suis sans coeur, j aime ma famille et mes amis mais cela ne suffit pas et puis on prend tous des chemins differents, c est la vie!

    Bien sur la France reste mon pays de coeur,j y suis nee, j'y ai grandi...et puis on est d accord....seul les francais ont le droit de critiquer la France! ;-))
    Encore un joli témoignage, merci à vous deux. J'aime beaucoup =)
    Les globes-trotteurs/euses ont toujours un point de vue intéressant à comprendre ! C'est un petit peu difficile de s'imaginer tous les sentiments qui se mêlent dans votre coeur... il faut dire qu'on prend tous un chemin différents, c'est vrai. Si vous avez décidé à un moment de votre vie de jeter votre baluchon de l'autre côté de la mer, loin du pays, loin de vos proche, c'est parce qu'au fond, vous aviez une grande soif de nouveautés, bref de découvertes ! Ensuite, même si bien sûr, tous les jours ne sont pas faciles à vivre sur votre terre d'accueil, vous arrivez à garder coûte que coûte une attitude positive ! ça, c'est admirable !
    Vivez votre aventure comme bon vous semble, because l'important dans la vie, c'est de rester soi-même ! et comme mon amie Celine Dion aime à dire : "on ne change pas...on met juste des costumes d'autres sur soi "lol(mais bon, là, on dévie peut-être le sujet, je m'excuse: )

  6. #5
    Avatar de jetlag
    Gégé

    Messages
    59
    Likes reçus
    14
    Tout comme vous, Gally et Jaja, j'ai vécu aux Etats-Unis (NYC), avant de rentrer à Paris il y a 3 ans.

    Je partage totalement vos impressions : Paris est un fantasme quand on est loin, et le fait de voir des films français à l'étranger, avec ses petits cafés, ses gens compliqués, son bon manger, ça donne envie de rentrer. (Angelica film theater anyone ?)

    Avant mon retour en 2003, l'ambiance aux States avait changé. En pleine crise d'Irak, j'an avais marre d'entendre le France tout le temps critiquée dans les médias.
    Des amis à moi qui détestaient Bush le soutenaient soudain à fond et ne comprenaient pas mes réserves.

    Je suis donc rentré en France la fleur au fusil, et je le regrette... je crois que c'est surtout la morosité, le négativisme amplifiés par nos médias qui fait beaucoup de mal.
    A chaque fois que je vois quelqu'un revenir d'Amérique du Nord, cette personne resplendit de dynamisme ! Je veux redevenir comme ça.

    Je ne veux pas que vous pensiez que je n'aime pas notre pays. C'est une question de goût peut-être, mais je ne me vois juste pas rester ici. (et puis j'aime bouger !)

    Par contre, je suis curieux de savoir ce que vous pensez du Canada, surtout après votre expérience américaine. Je trouve Montréal très différent de NYC, par exemple. J'aimerais savoir si le côté plus cool du Canada vous repose, ou si les pompiers à 3h du mat' vous manquent
    Dernière modification par jetlag ; 23/04/06 à 02:06.

  7. #6
    Avatar de Gally
    Gally

    Messages
    369
    Likes reçus
    33
    Par contre, je suis curieux de savoir ce que vous pensez du Canada, surtout après votre expérience américaine. Je trouve Montréal très différent de NYC, par exemple. J'aimerais savoir si le côté plus cool du Canada vous repose, ou si les pompiers à 3h du mat' vous manquent
    Perso, j'ai pas aimé NYC, que je qualifierais de "too much", je pense que si j'avais passé 10-15 jours en vacances, j'aurais plus aimé, mais pour moi, 3 mois c'était trop (ou peut-être pas assez, c'était le temps que je m'habitue à la ville??).
    Bref, je suis montée à Mtl 1 semaine, histoire de me préparer et que je suis arrivée dans la ville, ça a été pour moi une véritable bouffée d'oxygène!!
    J'ai tout de suite aimé le côté relax des gens, à côté des new-yorkais trop (encore une fois) guindés...
    Maintenant, il faut voir à l'usage, je n'ai pas encore commencé à bosser à Mtl, peut-être que le rythme sera différent et que j'apprécierais moins!! Mais pour le moment, la première impression est bien meilleure!!
    En ce qui me concerne, Montréal est "just enough".

    Après, je ne dis pas que c'est de la merde, toi qui a connu NY tu peux parler, mais moi, c'est une énérgie que je n'ai pas captée, bien qu'à la fin, je commençais à me sentir un peu plus à l'aise, avec mes nouveaux "gens" (amis, koi!!), mes restos favoris, j'avais commencé à m'approprier la ville, c'est pour ça que je pense que peut-être que c'était trop court. J'ai rencontré des gens là-bas qui m'avaient dit qu'au début, ils avaient détesté la ville et ceux sont eux qui aujourd'hui en profite le plus!!
    Enfin, je terminerais en disant que les circonstances ne m'étaient pas très favorables financièrement. Je pense que tu ne peux pas bien vivre ou longtemps dans une ville comme NY si tu n'as pas d'argent, or j'étais stagiaire et très peu rémunérée...

    Pour conclure (allez, j'en rajoute une couche!!), je tiens à signaler que malgré tout, je ne regrette rien (non rien de rien!!!!!). Parce que j'ai voulu tenter l'expérience de la vie "américaine" (ah oui parce qu'à la base je prône l'anti-américanisme, donc c'était pas gagné!!), mais dans une de ses villes les plus cosmopolites, c'était pas fait pour moi, mais au moins "I made it", et maintenant je peux donner mon avis.
    Donc, je vous encourage tous à y aller et à faire vous-même l'expérience

  8. #7

    Messages
    307
    Likes reçus
    1
    Trés bon texte en efftet

    Vous paraissez tous "changé" par votre expérience nord américaine. venir ici à pas vraiment modifié mon regard sur la france, ni sur celle du canada. Bon, ok la glande aide pas à faire un comparatif digne de ce nom. Néanmoins, le choc culturel à plus était un petit remou culturel . Bon ça dépend de ce qu'on fait aussi, mais je me suis pas sentit à l'autre bout de la planéte, ça parle anglais, c'est plus grand, il ont un rapport étrange avec les transports en commun et la bouffe, mais sinon c'est proche de ce que je vois en france. C'est sur que j'ai pas vu assez de chose, je ne jugerai pas l'Amérique du nord par rapport à la France de ce que j'ai vu et ententdu à Vancouver...mais néanmoins que le "douce france" prends soudain en effet un autre sens. Je sais que je serai super content de rentrer sans pour autant en avoir hâte ^^. Ce qu'il a aussi de marrant c'est tout les préjugés faux qu'on mes colocs sur moi, et les préjugés faux que j'avais sur eux. européen et nord américains c'est loin d'être des spécimens différents, c'est la grande chose que j'ai appris. Votre petit échange sur NY et la france m'a rappelé quelques passages de "Windows on the world" de Beigbeder...si vos tables de nuits n'ont plus de livres

    Message de gally
    Et vous, qu'est ce que vous aimez en France et qui vous manque / manquera (nourriture exceptée)?
    Hum, qu'est ce qui compose ma vie à part la bouffe ?

    Les médias, c'est vriament ce que je regrette. Ce qu'il manque au canada c'est canal +. C'est le sport sans pub au milieu, c'est l'humour qui me fait plus sourire que les "show" ici ^^. Je suis tout heureu quand je réécoute les radios d'info ou de culture française, car j'ai 800 chaines mais c'est des films des séries à 80 % le reste c'est de la pub avec du sport au milieu. Le rapport qu'ils ont avec la pub partout tout le temps est quand meme super énervant.

  9. #8
    Avatar de jetlag
    Gégé

    Messages
    59
    Likes reçus
    14
    Je comprends Gally.

    Le côté financier pèse en effet dans la balance. New York est la ville la moins agréable du monde quand tes réserves d'argent sont épuisées.

    kooms, certains hommes politiques français veulent imposer plus de pubs au milieu des programmes !

  10. #9
    Avatar de sandranat13
    sandra&nat 38 ans

    Messages
    580
    Likes reçus
    4
    Le voici, le voilà l'article de la rédaction
    C'est un beau texte effectivement, on ne peut malheureusement pas parler de ce que tu as vécu ne l'ayant pas encore vécu!!
    On verra bien avec le temps, y a t il des avis différents des 3 posteurs ?? Ca serait interessant à découvrir.

  11. #10
    Avatar de charlye
    Charlye 39 ans

    Messages
    1 807
    Likes reçus
    42
    Pour être allé à NY, je préfère la vie dans cette ville que celle de Montréal. Pourquoi???
    Je trouve que Montréal n'est pas assez speed, il n' a pas la même énergie, la même force que à Paris ou NY.

    Ny et Paris ont un vrai potentiel. Dès que j'ai posé le pied à NY; j'ai senti le potentiel ce que l'on ne ressent pas à Mlt oun Toronto.
    Même si je suis allé à NY qu'en Vacances, je m'y suis tout de suite senti bien, comme à Paris. J'aurai pu poser mes bagages et y rester travailler si j'avais eu un Visa. bien sur la France m'aurait manqué, mais surtout par rapport à la bouffe et à ma famille.

    Pour moi NY, restera toujours le Top de mes voyages et l'endroit où je me suis repéré de suite. Bref Paris bis

  12. #11

    Messages
    26
    Likes reçus
    0
    Alors pour ma part mon sentiment est différent de celui de Charlye...
    J'ai été 3 jours à New York(oui c'est court) et vivant à l'époque(le bon vieux temps! ) à San Francisco qui est une ville ou l'on se sent tous les jours en vacances(on dit que c'est la ville ou les américains se rendent pour se reposer de l'Amérique)je n 'aurai pas pu vivre à New York tout comme je ne pourrai pas vivre à Paris.
    Par contre j'ai été fascine par NYC, c'est une ville "magique" et on en prend plein les yeux et c'est vrai :tout va à cent a l'heure!

    De toute façon tout dépend de son tempérament, je peux être parfois angoissée alors d'avoir vécu dans une ville relax m'a permis de m'épanouir pleinement...d'ailleurs c'est la première chose que m'on dit mes amis quand ils m'ont revu après 1 an et demi et puis après quelques mois en France ils me disent maintenant: " Jasmin...il est temps que tu partes!" et oui je ne suis épanouie qu'à l'étranger...je me demande si il existe un nom pour ce type de syndrome...


    ("Partir. Renaître alleuirs." Partir, de Tahan Ben Jalloul)

  13. #12
    Avatar de jetlag
    Gégé

    Messages
    59
    Likes reçus
    14
    Je suis d'accord avec toi Charlye. J'en parlais d'ailleurs avec des amis hier soir.

    Je pense que Montréal est une ville géniale par rapport à d'autres villes, car elle est jeune, les gens sont sympas, tout est mignon...

    Mais ce n'est pas une ville de passion comme Paris ou New York selon moi. Je trouve qu'on ne se prend pas de baffe à Montréal, ce que beaucoup de gens préfèrent d'ailleurs.

    Mais moi ça pourrait me manquer...
    Dernière modification par jetlag ; 23/04/06 à 20:57.

  14. #13

    Messages
    2 123
    Likes reçus
    19
    Message de jetlag
    Je suis d'accord avec toi Charlye. J'en parlais d'ailleurs avec des amis hier soir.

    Je pense que Montréal est une ville géniale par rapport à d'autres villes, car elle est jeune, les gens sont sympas, tout est mignon...

    Mais ce n'est pas une ville de passion comme Paris ou New York selon moi. Je trouve qu'on ne se prend pas de baffe à Montréal, ce que beaucoup de gens préfèrent d'ailleurs.

    Mais moi ça pourrait me manquer...
    Tout d'abord merci pour ce bel article...

    Egalement d'accord avec Charlye et Jetlag.
    J'ai besoin d'une ville qui bouge, qui vit à 100 à l'heure!!!! Montréal est une ville vraiment chouette, je m'y suis sentie bien tout de suite...Peut être ce contraste saisissant avec Paris...sûrement même!
    Ca fait bientôt 7 mois que je suis ici…je rentre dans deux jours en France…
    Mon état d’esprit ?
    Mitigé ! Entre l’excitation de revoir mes proches, de retrouver mes amis, la France et tout ce qui va avec et l’appréhension de savoir si j’ai changé et si après 7 mois ici je serais capable de supporter à nouveau la vie en France !
    Réponse dans 3 jours.
    Une chose est sûre…bien qu’ayant adoré Montréal, je ne pourrais pas y faire ma vie. Aussi paradoxale que cela puisse paraître j’aime le stress, la vie à 100 à l’heure, courir après le métro alors qu’il en passe toutes les 3 minutes, etc… J’ai visité un grand nombre de ville en Europe et en Amérique et seules les villes de NYC et Paris m’ont offert cela.

  15. #14
    Avatar de charlye
    Charlye 39 ans

    Messages
    1 807
    Likes reçus
    42
    J'ai exactement le même sentiment que toi. C'est pour ça que maintenant, j'ai du mal à quitter Paris aussi. Montréal, c'est une ville trop pépère pour moi.

    J'aime le métro Parisien, ses odeurs, les gens, les bouchons, les cinés sur les Champs, les racailles des Halles, les marchés des rues de Levis et Montorgueil, les bars enfumés parisiens, le quartier des diamantaires de Cadet,......

    Il y a un potentiel que Paris et NY ont et que la plupart des autres villes n'ont pas. la puissance économique, l'élégance, la culture.....

    La RP pour moi, je crois que c 'est fini, je vais certainement pas suivre. On verra où je bouge dans les prochains mois

  16. #15

    Messages
    253
    Likes reçus
    24
    Merci gally pour ce bel article, on peut dire qe ton année 2006 est celle de l'amérique du nord!
    En ce qui me concerne, je ne dirai pas que j'ai besoin d'une ville qui bouge ou qui soit speed... non ce que j'aime justement a paris c'est le fait de vivre dans la ville et pourtant, pour ceux qui la pratiquent depuis un moment, bourrée de petits lieux reposants et/ou dépaysants comme les décrit Gally.

    Et surtout j'ai besoin d'une ville qui possède une dynamique culturelle. je suis née et j'ai grandi a paris, mais mes études m'ont amené dans différentes villes telles que Bordeaux, Nîmes ou Lille.... et bien meme si Nîmes est la plus petite des 3 et la moins lotie en lieux branchouillles... et bien ça reste la meilleure année de mes études!
    je vois à cela deux raisons: 1.une grande diversité culturelle (merci la fac de médiation culturelle!) et 2.je n'y ai passé qu'un an!

    Je m'explique, je crois que lorsqu'on vit un an dans une ville on a juste le temps de se l'approprier et de s'y sentir chez soi.... et pas assez de temps pour en voir vraiment tous les aspects qui nous "sâouleraient" à la longue... et en quittant nimes, comme je n'avais pas le choix et que j'en avais pas vraiment envie, j'étais nostalgique de cette ville et de ce que j'y avais vécu.

    Lors de mon retour à paris quelques année après, ça m'a fait tellement de bien que je pourrai dire que je "plannais" un peu au début... parce que j'étais contente d'y revenir!
    (et que bon honnetement 3 ans à Lille bah ça m'a suffit!)

    Et je voudrai rassurer tout le monde les "gens bizarres" (pour nen pas dire c**) qui vous tapent la discute juste pour vous taquiner.... eh bah j'y au eu droit à Toronto aussi, les gens qui vous bousculent violement sans meme un regard d'excuse bah y'en a aussi ici...

    Je crois que le sentiment de manque de la ville étrangère (Sans Francisco, Montréal ou Nîmes!) est en partie dû au fait qu'on ne souhaite pas rentrer! Donnez-vous quelques années dans la ville et le choc sera moins dur! (sauf bien sur si vous avez trouvez votre "ville ame soeur")

    Pour finir je dirais que ces voyages (dans ou hors de france d'ailleurs) nous enrichissent et nous changent un peu peut-être (enfin on grandi avec les années et les rencontres en général alors couplés avec la vie ailleurs!).

    Sur Ce Les Amis, Profitez De Tous Vos Voyages, où qu'ils soient!