1. #41
    Avatar de JeanD
    Jean 30 ans

    Location
    Lattes, France
    Messages
    78
    Likes reçus
    31
    Plus beau pays du monde ça reste encore à voir!
    J'invite ceux qui sont en NZ à venir faire un tour en Nouvelle-Calédonie, on a rien a envié à la NZ

    Pour ce qui est du côté illusion d'optique et surenchères de la NZ et de son côté paradisiaque, je pense pas que ce soit seulement français. Les Japonais, Coréens, etc... quand ils font OZ et NZ c'est majoritairement l'OZ qui l'emporte sauf s'ils ont connu les joies du racisme aussie.

    La NZ il suffit de regarder le nombre de Kiwi ou Maori qui vivent en OZ pour comprendre que c'est tout sauf le paradis... en tout cas pas plus qu'ailleurs

    De mémoire c'est le pays avec le plus haut taux de suicide chez les jeunes, à partir de là, il y a contradiction avec le mot "paradis".

    C'est certainement un des pays qui discrimine le plus à l'emploi, il faudrait regarder un peu plus près la réalité. Le Ministre des Affaires Etrangères de NZ c'est l'équivalent de Marine LePen, je dis ça, je dis rien...

    J'ai bossé dans une grosse boite de peinture et de design pendant 6mois à Auckland et mon patron avait pour diplôme un college certificated, bref même pas un Bachelor. Et j'ai vu les RH refuser des gens avec des masters sans motifs raisonnables si ce n'est qu'ils n'avaient ni les contacts ni le passeport Kiwi.

    Et je vais même parler du niveau de la vie, en particulier les logements! A Auckland on trouve des costards cravates diplômés qui sont obligés de faire de la colocation à plus de 30ans. Et la plupart des petites villes n'ont aucune économie viable.

    Et les Kiwis sont facilement têtus et indisposés à se remettre en question. D'ailleurs quand ils se sentent menacé ils deviennent rapidement très bêtes.

    Déjà je sacrifierais jamais la NC pour la NZ c'est évident.
    Ensuite de mon expérience personnelle, la NZ pour visiter, pour le dépaysement c'est bien, pour le reste ça ne casse pas 3 pattes à un canard. Les opportunités, le travail, etc... je trouve que l'OZ offre mieux à tout point de vue sauf peut être la sécurité et encore comme un collègue me le signalait récemment "les prisons NZ sont pleines, donc à un moment il doit bien y avoir des crimes et pas que des voleurs de bonbons"
    Dernière modification par JeanD ; 29/12/16 à 03:06.

  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !
  3. #42
    Anonyme
    Message de Helene
    Tu l'as dit ! Et bah maintenant tu fais partie de la catégorie

    je suis certaine que tu vas en profiter à fond de la NZ et que tu vas trouver ton compte là-bas, d'une manière ou d'une autre, sur une durée plus ou moins longue ! C'est TON PVT !!!
    Ahah j'adore


  4. #43
    Avatar de Jane2433
    Jane 34 ans

    Location
    New Zealand
    Messages
    49
    Likes reçus
    21
    Message de XunD
    Salut les "déçus"!

    J'apporte ma râlerie à l'édifice, pour le côté cathartique et aussi pour vous dire à quel point ça fait du bien de lire des retours d'expériences mitigés honnêtes et matures.
    En NZ depuis 8 moi, mon copain et moi pensons sérieusement à écourter l'aventure -pour des raisons financières principalement mais pas que.
    Certes c'est un très beau pays, plein de qualités et d'avantages mais le côté "miroir aux alouettes" ainsi que le consensus ultra-positif parmi la communauté des voyageurs me gênent un peu. Je me sens presque coupable/honteuse d'exprimer un ressenti un tant soit peu négatif alors que tout le monde semble s'extasier à longueur de temps sur le "plus beau pays du monde" (dixit les groupes FB de francophones). Je me sens comme le Schtroumpf grognon chez les hippies (alors que j'ai pourtant une nature positive au point d'être casse-pieds à la base).
    J'ai quasiment l'impression que ceux qui n'ont pas vécu la meilleure année de leur vie ici sont instantanément perçus comme des boulets négatifs et pas débrouillards. En gros, si tu ne surkiffes pas la NZ, c'est de ta faute (je caricature).
    Alors c'est vraiment un soulagement et un réconfort de découvrir cette discussion où les gens s'expriment de façon à la fois lucide et positive...

    Je ne regrette pas du tout ce voyage, on a vécu de belles choses, fait de belles rencontres, et beaucoup appris à travers nos galères. Même la décision d'écourter, si elle se confirme, ce sera du positif: car elle nous aura permis de réaliser ce qui était vraiment important/avait du sens pour nous, et c'est loin d'être un échec ou une déception.

    Comme beaucoup, j'ai ce sentiment de "oui c'est beau, mais..."
    Et j'ai beau être d'un optimisme pathologique, mon enthousiasme commence à s'essouffler. Il y a plusieurs facteurs sans doute: le fait qu'on vient de la Réunion (mine de rien ça doit jouer, oui c'est très beau ici mais pas nécessairement plus beau que chez nous et le climat beaucoup moins favorable, j'imagine que selon la région d'où on vient et les voyages qu'on a pu faire avant ou non, la claque esthétique et le dépaysement varient, idem pour l'hospitalité des gens), que j'ai déjà voyagé un peu auparavant et trouvé un lieu d'adoption qui me convient (le Canada) et avec lequel je fais inévitablement la comparaison malgré moi, commencé à bâtir une vie, un équilibre, un réseau amical et professionnel que j'ai mis en stand-by pour venir ici, le fait aussi que ben, tout simplement, on était déjà heureux là où on était et que voyager pour voyager c'était peut-être pas forcément une bonne idée, du moins pas dans ces circonstances...
    Selon l'âge et l'expérience la perception varie beaucoup, j'ai l'impression que les pvtistes plus jeunes et/ou n'ayant pas forcément eu l'occasion de changer de vie avant sont ravis de l'expérience (même dans ses aspects relous), tandis que les pvtistes un peu + âgés et/ou expérimentés (je dis ça sans condescendance aucune) ont un point de vue légèrement plus nuancé.
    Bref, ici on a l'impression de stagner, voire régresser professionnellement (on espérait trouver dans notre branche mais on a dû se résoudre à des petits boulots sous-payés comme beaucoup), d'enrichir un gouvernement qui se paie un peu de notre tête et nous traite comme des vaches à lait sans nous offrir grand-chose en retour hormis le droit d'être là, et d'être dans une sorte de trip de tourisme un peu trop prolongé et assez vide de sens finalement... Sans parler du côté "parc d'attractions nature" et autoroute à backpackers que certains ont mentionné. Parfois j'ai l'impression d'évoluer dans un décor de cinéma extrêmement bien fait mais dont je n'arrive pas à ressentir l'âme; ce n'est ni la faute du pays ni la mienne, c'est juste une rencontre loupée, un courant qui ne passe pas, une question de circonstances peut-être.
    Je finis par me dire "est-ce que cette expérience vaut la peine de manquer tant d'occasions pro et d'être loin des amis et de la famille?" (sachant que cela fait déjà plus de 10 ans que je jongle entre 2 pays et que mon entourage est loin, d'où le ras-le-bol aussi).
    Bien sûr les paysages m'émerveillent, certaines rencontres sont très chouettes, mais tout ça commence à sonner un peu creux. Pour moi la NZ, c'est un peu comme être en couple avec une personne dont on n'est pas amoureux: c'est subjectif, ça sert à rien de se forcer et il n'y a rien de mal à se dire "ok, ma vie est ailleurs".

    L'important, comme beaucoup l'ont souligné, c'est que votre expérience ait du sens pour vous et soit en accord avec vos valeurs.
    Jusqu'ici, ça allait mais là, j'entre dans une phase où je ne peux plus justifier par rapport à moi-même d'avoir par exemple manqué la maternité d'une amie ou la déprime d'un autre juste parce qu'il fallait absolument que j'aille voir le Milford Sound. Ou passé 6 mois à jouer les réceptionnistes au lieu d'écrire le reportage de ma vie tout en contribuant à la société. Ou même épuisé toutes mes maigres économies (car oui, la NZ si tu n'es pas blindé au départ ou avec papa-maman qui peuvent te dépanner c'est très compliqué, on ne le dit pas assez), quitte à hypothéquer mon futur (incluant mes futurs voyages!) juste pour rester dans un pays qui ne m'émeut pas plus que ça.

    Bref, merci pour vos partages, et ne vous laissez pas décourager quel que soit votre choix

    Et Jane2433, si tu es dans les parages de Queenstown et que la solitude te pèse toujours, n'hésite pas à nous faire signe, on ira boire ensemble à la santé de notre crise existentielle!

    Et un clin d'oeil en passant:

    Hippie spends 6 months and £6,000 travelling the world to find himself; discovers he’s a complete cunt. | Big Karma
    Hey !
    Qu'est-ce que ça fait du bien de vous lire !
    J'ai aussi osé en parler davantage autour de moi et la plupart de mes colocs sont plutôt déçus et ne souhaitent pas rester y vivre. Ils n'osent pas toujours en parler de peur de passer pour des aigris ne sachant pas profiter de la vie.
    Quitte à passer pour une dépressive, je m'en fous ! Oui j'avais des problèmes à régler en France qui n'ont pas disparu comme par magie en NZ mais c'est ce que je ressens et j'assume. On me dit souvent : "mais profite !" J'essaye. Même si parfois c'est dur.
    J'ai décidé d'écourter mon voyage ici, de visiter un max avant de partir, voir d'autres pays et rentrer en France. Enfin tout peut changer dans deux mois haha.
    Bref je serai à Queenstown les 3 et 4 janvier si ça vous dit


  5. #44
    Avatar de XunD
    Xuân 35 ans

    Location
    Arrowtown, Otago, Nouvelle-Zélande
    Messages
    2
    Likes reçus
    7
    Message de tiphainet
    mon rêve pour après
    Yay! Comme on dit tout le temps, c'est loin mais ça vaut le coup! N'hésite pas!

    Ha zut, mon compte pvtistes est lié à une vieille adresse courriel, du coup j'ai pas lu ton message à temps..! :/ Tu es encore sur Queenstown par hasard? Sinon, on bouge sur Dunedin la semaine prochaine

    Et en passant, maintenant qu'on assume pleinement notre déception et qu'on a pris la décision de ne pas attendre la fin du PVT pour s'en aller, on apprécie vraiment davantage les choses (l'ironie de la vie).

    Aaaah ça la discrimination à l'emploi ça nous a sciés. Surtout après des années au Canada où les migrants et minorités sont encouragés et accueillis à bras ouverts (quasiment) sur le marché du travail, j'ai été refroidie par l'accueil ici... Et par les pratiques honteuses dont j'ai été témoin, notamment en travaillant pour une célèbre chaîne de spas où les employées indonésiennes étaient exploitées sans aucun scrupules, avec des pratiques à la limite de la légalité (en fait, pas légales du tout d'ailleurs).

    Mais bon, le côté safe est quand même un avantage non négligeable -ceci dit, ça nous a donné envie de tenter l'Australie du coup

    Et oui, la NC n'a rien à envier niveau paysages paradisiaques! (on y a passé 3 mois avant la NZ pour voir de la famille et heureusement qu'on a eu cette soupape de chaleur pour décompresser d'ailleurs ^^)


  6. #45
    Avatar de Helene
    Hélène 3 ans

    Location
    Vancouver, BC, Canada
    Messages
    13 434
    Likes reçus
    7 559
    Message de Jane2433
    Bref je serai à Queenstown les 3 et 4 janvier si ça vous dit
    Le message juste au-dessus est en partie pour toi

  7. #46
    Avatar de Luceid
    Philippe 35 ans

    Location
    Alice Springs, Territoire du Nord, Australie
    Messages
    7
    Likes reçus
    18
    Hello.

    Message de Erwanntwothree
    Tout d'abord, j'ai aussi enchaine La Reunion puis Nouvelle Zelande juste apres (j'ai de la famille qui vit a La Reunion). Et je confirme que selon les experiences precedentes que chacun ait pu avoir, forcement les appreciations de la NZ seront differentes. Les plages en NZ c'est beau mais si t'as fait l'Australie ou la Thailande (et surement d'autres endroits), bah les plages de Nouvelle Zelande ne laissent pas forcement un cote inoubliable...
    Si t'as fait l'Icelande, et que tu vas a Rotorua, forcement t'es decu. Et j'ai peur que pour beaucoup de choses a voir dans l'ile du Sud, cette sensation soit la meme. Par exemple le Milford Sound vs les fjords norvegiens... Enfin bref, je ressens enormement ce "oui c'est beau mais..." que tu as decrit.
    C'est drôle, je pensais la même chose. Ca fait 2 mois que je suis en Nouvelle Zélande et je n'accroche pas du tout. Bon, j'ai pas visité grand chose non plus pour le moment puisque je me suis empressé de travailler. Mais les récits des backpackers que j'ai rencontrés me dépriment par moment. Ils sont pour la plupart surexcités de leur périples et me montrent de très jolies photos. Ils les trouvent extraordinaires, je les trouvent OK, mais je le garde pour moi pour ne pas passer pour le ronchon de service.

    Il y a un tas de trucs qui me rebutent ici. La vie coûte plus cher qu'en Australie avec un salaire "faible", certes mieux qu'en France. Il faut payer pour tout ou presque... surtout quand il faut payer pour "juste" voir le paysage... et pas à petit prix. Il faut réserver presque 6 mois à l'avance pour utiliser les abris dans les "great walks" en saison touristique pour des prix parfois exorbitants. Les paysages, ceux que j'ai vus, sont un mélange de campagne normande, du Nord avec un soupcon de région PACA. C'est très beau, mais très loin de me marquer. Un air de Tasmanie.

    Autre point, qui n'est peut-être propre qu'à moi. Je n'ai jamais vu une telle concentration d'Allemands. Je pense que le fait qu'il y a peu, moins qu'en OZ, d'Italiens, Taiwanais, Coréen (quotas visa) augmente ce ratio. Du coup, je rencontre une population assez jeune de backpackers. Adorables pour beaucoup, mais je ressens bien la différence de mentalité et d'objectif même si je suis très ouvert. J'ai eu la chance de rencontrer pas mal de "vieux" en OZ, dont certains "hardcore" backpackers, genre le couple de petits vieux allemands à la retraite qui faisait le tour du monde en moto. La moto immatriculée en Allemagne, avec des stickers des USA ou d'Asie collés par les douanes à chaque frontière qu'ils ont passée. Ou l'Australien de 55 ans qui a fait du backpacking d'Asie à l'Angleterre il y a 30 ans quand il n'y avait ni internet, ni smartphone ou agence de voyage, en bossant sur des navires de marchandises pour voyager gratis.

    Je crois qu'après avoir fait le tour de l'Australie, dont un an dans l'Outback, et la Scandinavie dans un monde blanc à perte de vue pendant les nuits polaires h24, je peux dire que je ne suis pas vraiment dépaysé. Je reste sceptique sur mon choix d'avoir fait OZ et NZ. J'ai encore quelques mois à passer ici, j'aurai peut-être un autre avis d'ici là.


  8. #47
    Avatar de Helene
    Hélène 3 ans

    Location
    Vancouver, BC, Canada
    Messages
    13 434
    Likes reçus
    7 559
    Message de Luceid
    Un air de
    Je me disais la même chose, depuis mon retour au Canada...
    En fait, je me demande si on ne devient pas un peu "blasés" à force d'avoir vu des belles choses ailleurs.
    Les glaciers en NZ, tout le monde était comme "wahou" et là je me disais "euh...c'est du pipi de chat comparé à ceux du Canada".
    Beaucoup de plages m'ont fait penser à la Bretagne, aussi.
    Après, je suis tombée amoureuse de la NZ il y a des années et mes 3 mois en 2016 ont confirmé ce sentiment.

    Au Canada, j'ai été dans une forêt pluviale, qui m'a aussi parue ridicule comparée aux Kauris de NZ.

    Bref, je me dis qu'on devient plus (trop ?) critique à comparer ce qu'on a déjà vu ailleurs.
    Pour moi, une plage est différente chaque jour, selon la marée, la météo...
    Et un truc qui change tout aussi, c'est les gens avec qui tu es.
    ça rend tout plus fort quand tu es en bonne compagnie, y a pas...

    J'essaie de moins comparer et de mieux apprécier chaque endroit pour ce qu'il m'apporte comme sensation positive à ce moment-là, parce que sinon on devient effectivement le ronchon de service et on se gâche nous-même le plaisir d'être là.


  9. #48
    Avatar de Ana84
    Ana 25 ans

    Location
    France
    Messages
    15
    Likes reçus
    6
    Salut à tous !

    J'écris ce petit message car ça va faire bientôt trois mois que je suis en Nouvelle-Zélande et j'ai un mal du pays qui va et vient assez souvent. Je sais que c'est normal, mais je me rend compte que j'ai du mal à déconnecter avec ce qu'il se passe en France, ma famille, mes amis. Même si j'ai rencontré pleins de gens ici je trouve les relations assez superficielles par moment, tu commence à connaître les gens puis tu les quitte et rebelote.. du coup j'aimerais savoir si certains ont été dans cette situation. Je voyage seule mais j'essaie toujours de changer entre woofing helpx backpack... Mais j'ai plus trop envie de faire l'effort d'aller vers les gens, et même en essayant de me poser a un endroit plus longtemps je ressens ça. Dans l'attente d'une réponse 😁

  10. #49
    Anonyme
    Message de Ana84
    Salut à tous !

    J'écris ce petit message car ça va faire bientôt trois mois que je suis en Nouvelle-Zélande et j'ai un mal du pays qui va et vient assez souvent. Je sais que c'est normal, mais je me rend compte que j'ai du mal à déconnecter avec ce qu'il se passe en France, ma famille, mes amis. Même si j'ai rencontré pleins de gens ici je trouve les relations assez superficielles par moment, tu commence à connaître les gens puis tu les quitte et rebelote.. du coup j'aimerais savoir si certains ont été dans cette situation. Je voyage seule mais j'essaie toujours de changer entre woofing helpx backpack... Mais j'ai plus trop envie de faire l'effort d'aller vers les gens, et même en essayant de me poser a un endroit plus longtemps je ressens ça. Dans l'attente d'une réponse 😁
    Salut Ana!
    Oui c'est vrai qu'en voyageant seule tu te retrouve à rencontrer rapidement du monde et à les perdre tout aussi vite. Je pense que ça arrive à beaucoup de backpackers; ça m'est arrivé énormément, de rester 5 jours, deux semaines, 3 mois avec des gens et ensuite leur dire adieu. C'est un peu un creve coeur mais c'est le jeu. Je pense, en tout cas pour moi, que j'ai eu plus de mal avec ça en nouvelle Zélande. J'y suis depuis 10 mois j'ai eu un vrai coup de blues au bout de 3/4 mois je suis restée malgré tout et même si ça va mieux, bah nan le pays ça colle pas. Peut être que c'est parce que ça me rappelle les Pyrénées, ou la côte basque mais mes proches en moins. Donc je trouve ça encore plus difficile et frustrant en NZ. Bon j'essaye d'en profiter et très franchement j'ai quand même beaucoup de chance d'être là, j'ai trop appris sur moi même pour revenir en arrière En réalité, un ami que j'ai rencontré en Australie m'a rejoint ici et depuis ça va bien mais pour tout dire j'ai difficilement rencontré du monde ici. Peut être comme certains l'ont dit, on a pas les mêmes objectifs ou envies que les autres voyageurs. Et je comprends que tu ne veuille plus trop aller vers les autres c'est décourageant mais ne culpabilise pas c'est normal des fois de fatiguer!

  11. #50
    Avatar de MalysL3
    Maïlys 32 ans

    Location
    Wellington, Nouvelle-Zélande
    Messages
    42
    Likes reçus
    13
    Je pars normalement en WHV au printemps prochain, j'avoue que vos messages me font un peu flipper !
    J'ai déjà été en NZ mais mon séjour était assez court (j'étais en visa touriste) donc j'ai adoré mais je n'ai pas vraiment eu le temps de m'intégrer au pays.

Page 3 sur 3 123