1. #1
    Avatar de Vanity
    Sarah 29 ans

    Location
    Australie
    Messages
    2
    Likes reçus
    6
    Hello la communauté ^^,



    J'ai vraiment hésité avant de poster mon impression sur ce pays, car en lisant l'intitulé vous comprendrez que ce n'est pas une partie de plaisir.
    J'avais un peu honte, comme un sentiment d'échec. Mais en lisant certains autres commentaires négatifs ça m'a donné du courage.

    Je suis en Australie depuis 6 mois. Je crois que la première erreur que j'ai faite c'est d'enchaîner mon PVT pour l'Australie avec mon précédant PVT (Nouvelle-Zelande). La Nouvelle-Zélande me manque à un point inimaginable: ses paysages et ses gens...

    J'ai eu l'immense chance de trouver du boulot très rapidement depuis le départ. J'ai travaillé à Melbourne, à Brisbane (pas longtemps) et en ce je suis à Sydney depuis Mars.
    Mieux, je gagne plutôt bien ma vie comparé en France. L'argent et le soleil, se sont pratiquement les deux seuls points positifs de mon périple.

    Pour le reste...

    Déja je travaille dans le monde de la nuit. Je suis chargée événementielle mais j'ai également une formation de barmaid donc je switche entre les deux selon les opportunités
    Je sais que ce genre de milieu n'est pas le "sain" qui soit (horaires de nuit, travail en décalé, gens bourrés etc) mais pour avoir travaillé à Paris et en NZ je peux vous dire qu'en OZ on entre dans une autre dimension...

    Ce pays est malade... J'ai jamais autant rencontré de gens paumés de toute ma vie. Ivres, drogués, arrogants, racistes, stressés (derrière leurs faux "no worries"), jaloux et malhonnêtes...
    J'ai été tellement déçue par certain(e)s qu'aujourd'hui j'ai décidé de ne faire confiance à personne.
    Je ne dis pas que tous les australiens sont comme ça, encore une fois le milieu dans lequel je travaille est un milieu "hostile" mais comparer à mes précédentes expériences en OZ quand y a de l'argent en jeu on cherche à vous intimider et à vous écraser à tout prix.
    Ambiance western!

    On m'a insulté et on a essayé de profiter de moi à tellement de reprises que je suis blasée...



    LA DROGUE:

    C'est LE truc qui m'a choquée le plus. L'Australie connaît un gros problème de drogue depuis ces 10 dernières années et je peux vous dire qu'au 70% des aussies que j'ai rencontré prends de la drogue. Je rigole pas 70%.
    Et quand je dis drogue ce n'est pas un petit joint par ci par là, c'est de la coke, meth, ice et speed. Parfois tout ça à la fois.
    J'ai tellement fréquenté de drogué que j'arrive à repérer rapidement qui prend de la coke et qui prend de la meth. Et je peux vous dire que la meth ça leur retourne complètement le cerveau, vraiment nocif!

    Ils deviennent violents, dépressifs, parano, menteurs...
    Quelques "expériences" vécues:
    - Un gars qui se met sous la table et qui se met à hurler pour que je me mette sous la table avec lui parce qu'il a vu un flic dans l'ombre d'un arbre (dans son jardin) et qu'il vient nous tuer. 1) Il n'y avait personne 2) Ca a duré un quart d'heure avant qu'il arrête de me crier dessus

    - On a essayé de mettre de la drogue dans mon verre une fois. Une autre fois un gars énervé quand je lui ai dit que je prenais pas de drogue: "mais pourquoi t'es venue à la soirée alors?" et m'a fait comprendre que je devais quitter les lieux parque j'étais pas "fun"...

    - Une fille a qui j'avais prêté ma chambre pour qu'elle se change, à tout foutu en vrac et à laissé de la poudre étaler sur mon étagère avec un billet roulé (pour sniffer)

    - Une fille, très jeune et très mal entourée, après avoir pris de la drogue elle s'est mise à bader et s'est ouvert les veines dans les toilettes. Il a fallu l'emmener d'urgence à l'hôpital. Son "amie" qui l'accompagnait ce jour là n'est jamais venue la voir à l'hôpital...


    ARNAQUES:

    J'attends toujours ma caution que j'ai payé quand j'étais à Melbourne, le proprio fait le mort. Il savait très bien que je m'envolais pour Sydney et que je pouvais donc rien faire.


    On m'a volé de l'argent plusieurs fois, des chaussures (!), de la bouffe (sur mon lieu de travail, jamais vu ça)... Et à chaque fois c'était pas dans des backpackers ou dans la rue, non non c'était sur mes lieux de travail à chaque fois, entourée d'aussie.

    Le nombre de fois où j'ai dû réclamer la totalité de ma monnaie dans les magasins. C'est pas parce que je suis étrangère que je sais pas compter...


    RACISME:


    J'ai visité une quinzaine de pays différents, je me suis jamais autant sentie différente de toute ma vie.
    Le racisme en OZ est sournois, vous pouvez rencontrer quelques idiots dans la rue mais si vous êtes juste en mode "road trip" vous vous rendrez pas compte de l'ampleur du racisme en OZ.

    Nombreux aussies se considérent supérieurs aux autres. Le nombre de fois où ils commencent leurs phrases par "Nous les australiens", "Ici c'est l'Australie s'il est pas content il retourne dans son pays" c'est la phrase qu'adore prononcer les aussies lorsqu'ils sont énervés contre quelqu'un qui n'est pas blanc même si c'est un aussie-asiat' ou aussie-libanais...
    Non, si t'es pas aussie-aussie tu souris et tu la fermes sinon tu retournes dans ton pays même si t'es nées en OZ.

    La majorité des aussies que j'ai croisé sont hyper hypocrites. Ils aiment se vanter que le pays est multi-culturel mais la vérité c'est que les communautés ne se mélangent pas vraiment et que l'immigré est vite "remis à sa place".

    Quand j'ai commencé à être en mode baroudeur on était sympa avec moi et puis quand j'ai commencé à vraiment m'intégrer, gagner de l'argent, parfois même plus que les Aussies de ma boîte là ça a pas plus du tout.

    Quelques expériences vécues, phrases entendues:

    - Quand je travaillais au black (pas le choix) on m'a menacé 2 fois de me dénoncer à l'immigration. Par une cliente régulière qui était pas contente de moi et qui devait se douter que le boss embauchait au black, et par une collègue jalouse que j'ai plus de pourboire qu'elle à chaque fois...

    - Une autre collègue qui s'amusait à dénigrer mes origines, la jalousie sûrement aussi.

    - Je compte pas le nombre de remarques que j'ai eu avec mes origines

    - Le racisme ouvert et accepté envers les indiens/hindous

    - Les aborigènes traités comme des sous-hommes, comme des chiens. Sauf pour les attractions touristiques parce que le "folklore" ça rapporte de l'argent $$$

    - Les remarques sur les autres pays. Une fille voulait faire de la chirurgie mais se plaignait du prix...Je lui conseille gentiment la Thailande car je sais que beaucoup vont là bas "Je vais pas aller dans un pu***n de pays du tiers monde quand j'ai le meilleur ici. Je veux un vrai medecin australien avec un diplôme et une clinique propre EN AUSTRALIE..."

    Oui pardon c'est vrai qu'en Thailande ils sont sales et incultes, je suis bête moi. Surtout que la Thailande est beaucoup plus réputé que l'Australie pour la chirurgie il me semble.

    - "Ils ont complètement ratés l'organisation de la soirée. C'était sensé être un truc classe et vip mais la déco était pas à la hauteur, les hôtesses laissent tomber, ils avaient même engager une noire tu te rends compte?!"
    Lors d'une discussion avec trois australiennes, y'en a aucune qui a été offusquée par ce propos. La conversation a continué comme si de rien n'était.


    Beaucoup d'aussies ont une peur irrationnelle de "l'étranger": peur d'être envahie, peur qu'on leur pique leurs emplois, leurs mecs/leurs femmes ou que sais-je...
    Ils sont telleeeeeeemennnnnt insécures derrière leur attitude relax.
    Ce grand pays isolé de tous, cette Amérique "discount"... (bon j'avoue là je suis méchante).

    ARGENT:

    Je finis par l'argent car c'est le seul truc qui me retient. Si j'avais pas trouver un job qui me permet de mettre des sous de côté ça ferais longtemps que je serais partie!

    Je n'étais pas satisfaite de mon niveau de vie en France, alors le fait de gagner suffisamment pour avoir de quoi mettre de côté je le vis comme une chance...Mais qu'est ce que j'ai perdu au change.

    Pas de famille, quelques potes et encore, un boulot avec une ambiance détestable et des clients arrogants.

    J'ai rencontré énormément de gens riches depuis mon arrivée en Australie, on peut dire que le pays est "en bonne santé" à ce niveau là, mais derrière ces belles maisons, grosses voitures, sacs de luxe, que reste t'il?

    J'ai rencontré beaucoup de gens riches mais peu de gens épanouis...


    Ce pays a réussi à me retenir avec l'argent et aujourd'hui je suis comme cette majorité d'australien que je critique: riche à l'extérieur, misérable à l'intérieur.

    L'apparence, l'apparence....
    Vanité des vanités, tout est vanité...


  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !
  3. #2
    Avatar de technotris
    chun 36 ans

    Location
    Melbourne, Victoria, Australie
    Messages
    33
    Likes reçus
    7
    Message de Vanity
    Je finis par l'argent car c'est le seul truc qui me retient. Si j'avais pas trouver un job qui me permet de mettre des sous de côté ça ferais longtemps que je serais partie!
    Je n'étais pas satisfaite de mon niveau de vie en France, alors le fait de gagner suffisamment pour avoir de quoi mettre de côté je le vis comme une chance...Mais qu'est ce que j'ai perdu au change.
    Pas de famille, quelques potes et encore, un boulot avec une ambiance détestable et des clients arrogants.
    J'ai rencontré énormément de gens riches depuis mon arrivée en Australie, on peut dire que le pays est "en bonne santé" à ce niveau là, mais derrière ces belles maisons, grosses voitures, sacs de luxe, que reste t'il?
    J'ai rencontré beaucoup de gens riches mais peu de gens épanouis...
    Ce pays a réussi à me retenir avec l'argent et aujourd'hui je suis comme cette majorité d'australien que je critique: riche à l'extérieur, misérable à l'intérieur.
    L'apparence, l'apparence....
    Vanité des vanités, tout est vanité...
    C'est un peu l'hopital qui se fout de la charité, non ?

  4. #3
    Avatar de Helene
    Hélène 2 ans

    Location
    Vancouver, BC, Canada
    Messages
    14 061
    Likes reçus
    7 614
    Message de Vanity
    Ce pays a réussi à me retenir avec l'argent et aujourd'hui je suis comme cette majorité d'australien que je critique: riche à l'extérieur, misérable à l'intérieur.
    Merci pour ton témoignage, qui me laisse un peu sans voix...ça me semble quand même assez construit et réfléchi, pas un truc balancé sur un coup de colère, ça fait plusieurs mois que tu es là donc j'en déduis que tu as l'expérience qui te permet de parler de tout ça.

    Je n'y connais rien au monde de la nuit et des bars, mais tu pourrais faire ton taf dans le même domaine, mais de jour ?
    Je sais pas si ça changerait beaucoup mais tu rencontrerais peut-être moins de tarés et de gens déglingués ?

  5. #4
    Avatar de kracoucass
    Delphine 37 ans

    Location
    Motueka, Tasman, Nouvelle-Zélande
    Messages
    879
    Likes reçus
    533
    Message de Vanity
    Ce pays a réussi à me retenir avec l'argent et aujourd'hui je suis comme cette majorité d'australien que je critique: riche à l'extérieur, misérable à l'intérieur.
    C'est bien d'avoir des avis divers et tu as raison de preciser que l'impressio d'un pays differe selon que 'on voyage ou que l'on y vit. J'ai vecu 5ans en Australie. Quand j'etais en mode backpacker, je trouvais les australiens HYPER sympa, ouverts, intéressés a mon histoire. J'ai ete serveuse principalement donc j'en ai rencontre des australiens. Mais quand je suis restee 1an au meme endroit, je ne me suis fait aucun ami australien. Toujours aussi souriant mais rien derriere...

    Cote drogue, je n'ai rien vu de tel. Du moins pas plus qu'en NZ. J'ai ete derriere un bar le soir plusieurs fois et je ne supportais pas l'humour sarcastique des australiens bourres donc j'ai évité de bosser dans des bars.

    Racisme, oui. Evidemment, les australiens ne le voient pas comme tel. C'est une boutade! Comparer les aborigenes a des animaux, c'est normal, ca fait parti du language et ne choque pas, moi si.

    Mais d'une façon générale, je trouve dommage que tu rencontres seulement cette catégorie d'australiens car des sympa, ouverts, pas racistes il y en a beaucoup. Un peu comme partout finalement, regarde la France en ce moment, c'est pas glorieux... J’espère que pour la suite de ton aventure tu arriveras a travailler dans un autre domaine qui t’amènera peut être a des rencontres plus agréables! Et sinon, profite des belles rencontres étrangères sur ta route!!!!!! Merci d'avoir témoigné!


  6. #5
    Avatar de Ayuno
    Anthony 33 ans

    Messages
    747
    Likes reçus
    541
    Message de technotris
    C'est un peu l'hopital qui se fout de la charité, non ?
    Elle précise bien qu'elle se met dans le même sac que les australiens dans son dernier paragraphe, donc non pas tellement !
    C'est un peu comme les bobos qui ont conspué Renaud pour sa chanson les concernants, en oubliant que là aussi il précise à la fin de son titre qu'il s'inclut dans le lot.

    Positifs ou négatifs, tous les retours sont bons à prendre.
    On tombe trop dans l'angélisme sinon.

    Le milieu dans lequel tu évolues est effectivement propice aux dérapages que tu cites.
    Heureusement, tous les Australiens ne sont pas comme cela.

    Moi j'ai plutôt un sentiment totalement opposé, mais cela vient la aussi du milieu que je fréquente.
    6 mois d'Helpx à me balader d'hôtes en hôtes, je suis toujours tombé sur des gens avec le coeur sur la main. Mais je suis conscient que les gens inscrits sur Helpx sont forcement des gens à la base assez ouvert d'esprit.

    Apres oui, certains australiens ont une certaine arrogance, une arrogance à l'anglaise, propre aux pays insulaires. Et là c'est encore pire car c'est une ile continent !
    Au vu de mon expérience, ce n'est qu'une minorité, mais tout comme toi, difficile de juger globalement.

    Courage, les jours deviendront meilleurs


  7. #6
    Avatar de Vanity
    Sarah 29 ans

    Location
    Australie
    Messages
    2
    Likes reçus
    6
    Merci pour vos commentaires, ils sont tous constructifs. J'aimerais apporter quelques éléments, en essayant d'aller à l'essentiel.
    Puis en fin de mon commentaire, je répondrais à chacun(e).


    1) Mon témoignage est influencé par mon job et dans le milieu dans lequel j'évolue qui n'est pas le plus "sain". Je sais que je rencontrerais moins de gens "paumés" si je faisais quelque chose d'autre. Mais je bossais dans le même milieu en France et en NZ (enfin pas longtemps en NZ parce que le "monde de la night" c'est pas le point fort du pays haha ^^), et franchement ça n'a rien à voir. J'ai vraiment l'impression d'être dans l'excès en OZ, parfois même dans le "glauque".

    2) Je n'idéalise pas la France.
    J'ai eu de très nombreuses fois envie de rentrer et de retrouver mes proches, mais je sais qu'une fois l'euphorie passée je retournerais à ma situation de départ: à vivre dans une cité, sans le sous, à demander de l'argent à mes parents et à enchaîner les entretiens d’embauches et les missions de quelques jours payées au black...
    En OZ je vis en plein centre-ville, je vais au resto chaque semaine, je fais du shopping, etc.

    C'est pour ça que je me considère comme hypocrite car je considère les australiens très superficiels mais je reste pour un confort matériel tout en disant adieu à "l'expérience humaine" que peut être un PVT.
    Quand je croise des français qui préparent leur road trip en vans et qui sont tout excités, je me réjouie pour eux mais, en même temps, j'ai un petit pincement au cœur.

    3) Oui il y a du racisme en France, et d'ailleurs partout. Mais ce qui me choque en Australie c'est la banalisation de ce racisme, cette façon de balancer des trucs horribles le plus naturellement du monde sans que personne ne trouve rien à dire. Souvent c'est vraiment du racisme "pipi caca" sans argumentation ni rien, juste un mélange de bêtise et d'arrogance.

    Enfin, non je ne déteste pas les australiens. Je ne peux pas reprocher leur racisme et être raciste...Ou serait-ce une autre contradiction? Ce n'est pas "la gentille frenchie contre les méchants australiens".
    J'ai heureusement rencontré des aussies très sympas, souriants, etc.

    Mais au vue de mon expérience se serait mentir que de dire que ce pays m'a accueilli à bras ouverts et si cette expérience m'a rendue plus forte psychologique, j'aurais préféré que les choses se passent autrement.



    -------

    @technotris: Je suis ouverte aux critiques mais je précise déjà à la fin de mon témoignage que j'ai conscience de mes contradictions. En plus tu cites le passage en question. Je t'invite à me relire ou à développer ton propos.

    @Helene: Je te remercie pour ton inquiétude, j'ai envisagé de travailler le jour mais le salaire n'est pas le même et surtout les pourboires ne sont pas les mêmes, peut être que l'alcool rend les gens plus généreux. Enfin du jour c'est plus "barista" que barmaid et ici on rigole pas pour les cafés!
    Mais vraiment merci pour ces propositions :-)
    @kracoucass: Oui c'est vraiment le sentiment que j'ai, au début en mode backpacker j'étais très heureuse et puis dès que j'ai basculé en mode "travailleuse qui s'installe" tout à changé, j'ai eu l'impression de me prendre une claque en pleine figure. Mais c'est vrai il y a de la drogue en NZ, tu as raison de le souligner.
    En NZ cependant j'ai trouvé que la plupart des gens qui prenaient de la drogue était les jeunes des quartiers populaires, alors qu'en OZ tu as tous les profils (jeunes, vieux, riches, pauvres, etc).

    @Ayuno: Oui j'ai conscience de mes contradictions, je ne voulais pas me faire passer pour un "ange" non plus.
    Je sais que mon témoignage est un peu un "OVNI" car les gens utilisent normalement le PVT pour faire un road trip et travailler un peu pour financer ce road trip.
    Mais il y en aura surement quelques uns qui profiteront du pvt pour saisir l'opportunité de travailler dans ce que les medias appellent "l'eldorado australien".
    Merci pour tes mots réconfortants et je suis heureuse que ton aventure australienne se passe bien. HelpX c'est vraiment un moyen de rencontrer des gens "open"^^

  8. #7
    Avatar de Lilou
    Julie 35 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    14 577
    Likes reçus
    4 814
    Merci beaucoup pour ce retour très intéressant. Comme Anthony ou Kracou, je n'ai pas une expérience aussi tranchée que la tienne mais clairement, le monde de la nuit n'aide pas. Quelques souvenirs que j'ai :

    - Je bossais dans un solarium à Sydney à côté d'un quartier de fêtards, j'ai vu des gens perchés (j'ai pas de mot tellement ils étaient allumés, le gars étirait sa mâchoire en me parlant quand son pote se dandinait en s'étirant les bras les jambes. Du grand délire qui te fait dire "la drogue c'est mal" !). Je me rappelle surtout avoir rencontré quelques PVTistes qui voulaient profiter de leur année australienne pour tout essayer car on trouve de tout facilement en Australie et ça c'était y a 9 ans donc aujourd'hui je veux bien croire que ça ait encore bougé avec l'augmentation des PVTistes qui viennent du monde entier chaque année et dont certains doivent vouloir tester de nouvelles choses.

    - Pour le racisme, c'est plutôt dans des endroits isolés que j'ai entendu des trucs pas cool du tout, ce qui m'a choquée, c'est pas tant ce qu'ils disent (enfin si !) mais le fait qu'ils trouvent ça absolument normal de le dire. Après, j'ai rencontré plein d'Australiens qui ne disaient pas ce genre de choses.

    - Au final, comme j'ai pas mal fait de fruit picking et de road trip / voyages en bus, j'ai plus rencontré des voyageurs que des Australiens ou alors c'était les boss des fermes. J'ai eu de tout, du très sympa au très con. Mais les rencontres dont je me souviens le plus, ce sont des Anglais, des Français, des Allemands, des Coréens, qui ont fait de mon année un souvenir de dingue

    L'intérêt de cette discussion c'est de montrer aussi qu'on a tous une perception différente en fonction des rencontres qu'on fait et en effet, du milieu qu'on fréquente. J'imagine bien qu'Anthony, en HelpX, ne peut pas du tout avoir la même expérience que toi dans le monde de la nuit. Donc c'est très intéressant. Ca me rappelle le message d'une autre PVTiste récemment et qui pourrait aussi vous intéresser : https://pvtistes.net/forum/vos-impre...-pas-aime.html.


  9. #8
    Avatar de AnnLeee
    Anne 33 ans

    Location
    Saint-Gaudens, France
    Destination
    Toronto, Canada
    Messages
    15
    Likes reçus
    9
    Merci pour ce post !
    Je me retrouve pas mal dans tout ce que tu cites en fait, mon expérience en Australie ayant été compliqué également. Même si je n’évolue pas dans le même milieu.
    Le fait d’enchainer direct l’Australie après la NZ, le choc (potentiel) que cela peut engendrer.
    Le fait également d’essayer de positionner non plus en tant que backpacker mais plus en mode « sédentaire » peut s’avérer très difficile.
    Après quelques mois passé à Melbourne, à essayer de faire ma place, j’ai dû partir. Déconvenues, déceptions niveau boulot, relations, accommodation.
    Je suis retournée en mode ‘backpacker’, comme j’avais fait en NZ en fait, farm work et compagnie, et tout va mieux.
    Je suis bien redescendue de quelques étages en étant ici, et en même temps j’ai tellement appris.
    Tirer le meilleur de ce genre d’expérience, rester positif !
    En tout cas, j’espère que tout ira/va bien pour toi.