Discussion: Individualisme !

  1. #1
    Anonyme
    Bonjour, après bientôt 2 années d'expérience Québécoise, entre pvt d'1an et voyages d'affaires de plusieurs mois au Quebec.
    Plus précisément à Montréal.
    Un sentiment, un mot est plus présent que les autres > l'INDIVIDUALISME.
    Avez-vous ressentis ça ?
    Je ne pourrais jamais vivre ici à long terme, c'est clair et net .... Pour faire du fric c'est cool ... Pour le reste, social, rapports humains je suis vraiment déçu, ce n'est pas étonnant que le taux de suicide est énorme dans la région.
    Le vrai partage simple n'existe pas... Beaucoup de politesses, d'hypocrisie et de non dits ... Mais rien d'autres, c'est chacun chez soi.
    Je préfère largement vivre dans un pays du tiers-monde et je préfère mes Français gueulards mais au moins
    on a un truc ... Le partage et la franchise, parfois mal placé, mais pas de surprises, pas de faux-semblants !
    Je suis fière d'être Français. Ce pays m'aura au moins confirmé ça !!! Le reste je leur laisse. Pourtant j'ai voyagé sur les 4 continents, jamais ressenti ça de ma vie...
    J'ai pourtant testé de vivre loin du plateau pour m'intégrer ... Mirage.
    Souvent dans les discussions les Québecois disent "AHHH c'est bien tu ne fais pas comme c'est maudits Français du plateau" ... Et bien avec du recul, j'aurais fini moi aussi au plateau pour ne pas devenir un individualiste et vivre de meilleurs moments ;-)

    Peace.


  2. #2

    Messages
    267
    Likes reçus
    126
    Rien de neuf sous le soleil !

    Hypocrisie, superficialité sont les maîtres mots. Par contre, ce qui me dérange le plus, ce sont les immigrés qui prennent aussi le pli, ils oublient d'où ils viennent ...

    Je pense que les Québécois ne devraient pas s'étonner que chacun reste avec les siens ... De tte manière, je pense qu'ils s'en foutent !

    J'ai eu la même réaction que toi après mon 1er pvt. Je me suis sentie tellement fière d'être, Européenne, et surtout française.

    Aujourd'hui, de nouveau à Montréal, je me sens toujours Européenne et toujours française. Mais, je suis revenue plus tolérante par rapport aux Québécois, ils sont ce qu'ils sont...Et c'est leur manière de vivre depuis des générations, on ne les changera pas Et puis, j'ai décidé d'être comme eux de "m'en foutre". Je reste ouverte avec ceux qui veulent me parler. Mais, je sais que cela peut être superficiel et hypocrite...

    Soit on accepte, soit on ne reste pas dans le pays ... Je vois que tu as choisi la 2nde option !
    Dernière modification par Adelia80 ; 04/12/16 à 03:46.


  3. #3
    Anonyme
    Message de Adelia80
    Rien de neuf sous le soleil !

    Hypocrisie, superficialité sont les maîtres mots. Par contre, ce qui me dérange le plus, ce sont les immigrés qui prennent aussi le pli, ils oublient d'où ils viennent ...

    Je pense que les Québécois ne devraient pas s'étonner que chacun reste avec les siens ... De tte manière, je pense qu'ils s'en foutent !

    J'ai eu la même réaction que toi après mon 1er pvt. Je me suis sentie tellement fière d'être, Européenne, et surtout française.

    Aujourd'hui, de nouveau à Montréal, je me sens toujours Européenne et toujours française. Mais, je suis revenue plus tolérante par rapport aux Québécois, ils sont ce qu'ils sont...Et c'est leur manière de vivre depuis des générations, on ne les changera pas Et puis, j'ai décidé d'être comme eux de "m'en foutre". Je reste ouverte avec ceux qui veulent me parler. Mais, je sais que cela peut être superficiel et hypocrite...

    Soit on accepte, soit on ne reste pas dans le pays ... Je vois que tu as choisi la 2nde option !
    Salut Adelia

    Oui je comprends, mais je n'ai pas envie de "m'en foutre". je trouve que c'est tellement important les relations humaines. Donc oui j'ai choisi la seconde option ! Comme me dit mon colloc du moment "Québécois" ce sont leur règles sociales. On les acceptes ou pas, c'est simple. Mais je suis tombé sur tellement de Français triste à cause de ça, moi le premier que je voulais l'exprimer ;-) A+


  4. #4

    Messages
    267
    Likes reçus
    126
    Message de UdaU
    Salut Adelia

    Oui je comprends, mais je n'ai pas envie de "m'en foutre". je trouve que c'est tellement important les relations humaines. Donc oui j'ai choisi la seconde option ! Comme me dit mon colloc du moment "Québécois" ce sont leur règles sociales. On les acceptes ou pas, c'est simple. Mais je suis tombé sur tellement de Français triste à cause de ça, moi le premier que je voulais l'exprimer ;-) A+
    Évidemment que tu as le droit de t'exprimer. D'ailleurs, je trouve ce genre de témoignage très bien et j'aimerais qu'il y en ait plus...

    Quand je disais "s'en foutre" c'était dans le sens "accepter" et " s'adapter"... Personnellement, j'ai aussi du mal ac ce type de comportement... Mais, comme tu le dis ce st les règles sociales et ns ne pouvons pas les changer...


  5. #5
    Anonyme
    Message de Adelia80
    Évidemment que tu as le droit de t'exprimer. D'ailleurs, je trouve ce genre de témoignage très bien et j'aimerais qu'il y en ait plus...

    Quand je disais "s'en foutre" c'était dans le sens "accepter" et " s'adapter"... Personnellement, j'ai aussi du mal ac ce type de comportement... Mais, comme tu le dis ce st les règles sociales et ns ne pouvons pas les changer...
    Oui après il ne faut pas généraliser, je parle vraiment de Montréal. J'ai vraiment positivé la première année. Je pensais mettre fais des copains etc ...J'ai fais découvrir plus de choses au Québecois que l'inverse... Si tu ne téléphone pas personne n'y pensera. Comme tu dis ils s'en foutent royalement ... Il parle dans le dos et font des sourires en face. À force, même si tu es quelqu'un de zen à la base ... et bien ta envie d'être con. J'ai craqué à un moment et dis la vérité à certains ... Ils étaient comme choqué, tétanisé ...de la franchise ... Oula on fait quoi... Et bien pareil hypocrisie, incapable de développer sauf si "Si tu n'est pas content tu dois partir" Gnéé... Aucune réflexion, pas de discussions possible, moi j'ai essayé de comprendre pourquoi je me sentais mal, de comprendre leur mode de pensée. Mais inutile en faites.... Donc voila un constat amer et réel pour ma part ... Un voisin Français arrivé depuis 8 mois, un Breton super ouvert ce casse avant moi pour la même raison ... Son rêve brisé ... Maintenant le petit Québecois sympa qui arrive en France, je ne le regarderais plus de la même façon. Lui qui critique tellement les Français ... est bien content d'être invité à table sans jugements. Nous sommes très partageur, pas de manières de blabla d'hypocrite !!! Et il n'y aura jamais d'histoire de tu bois pas dans ma bouteille blablabla. Non un peu d'humanité et de partage c'est ça la vie !!! Du coup je me suis dis, bon calme toi et renseigne toi encore plus en profondeur voir si tu n'as peut être pas eu de chance ... Et non même les sociologues Québécois révèlent la même chose ... l'Individualisme c'est comme une huître qui ce ferme. Creuser son propre trou sans même s'en apercevoir.... Bref je suis heureux de partir. Ayant vécu en Afrique plus de 9 ans, et au Mexique ... je peu le dire, le vrai bonheur c'est simple !!! Pourtant je gagne du fric ... L'argent ne fait pas le bohneur ! Leurs pseudo règles sociales, c'est du vent, de la bonne conscience pour continuer dans l'égoïsme. Bref j'arrête d'en parler maintenant j'ai dis se que j'avais à dire. Forcement quelqu'un va me répondre ... Ta pas eu de chance blablabla... etc Non j'ai eu de la chance ... Je m'en suis rendu compte et je ne fais pas semblant que tout va bien !!! Peace et bon courage avec les foculs de Montréal ;-)


  6. #6
    Avatar de Orca8
    Marlène 38 ans

    Messages
    474
    Likes reçus
    151
    Montréal = grande ville = trop de monde = plus ya de monde = plus les gens sont dans leur bulle
    Extérieur de Montréal = woaw les gens sont d'un coup plus sociaux et curieux

    RESULTAT = SORTEZ DE MONTREAL


    Message de UdaU
    Et il n'y aura jamais d'histoire de tu bois pas dans ma bouteille blablabla
    J'ai des amis québécois et je bois dans la même bouteille qu'eux.

    Message de Adelia80
    J'ai eu la même réaction que toi après mon 1er pvt.
    A ton premier PVT t'étais à Montréal? donc là apparemment c'est ton 2è PVT et t'es revenue à Montréal? Tu veux pas changer de ville?
    Dernière modification par Orca8 ; 08/12/16 à 05:28.


  7. #7
    Avatar de AlysonMiaou
    Alyson 30 ans

    Location
    Vichy, France
    Messages
    128
    Likes reçus
    61
    Mes constats seraient les mêmes si j'allais à Paris.

    D'ailleurs j'y suis allée et j'ai été choquée.

    Conclusion: L'individualisme dans les grandes villes d'occident, c'est NORMAL.

    J'aurais pu me pencher plus en profondeur sur les points de vue ici si les expériences avaient été vécus ailleurs qu'à Montréal, mais vous débarquez en masse dans une ville déjà multiethnique à fond et vous espérez qu'on vous trouve "spécial".
    Ben désolée on en a vu d'autres :lol:

    Après va dans les plus petites villes ou les villages et tout le monde voudra être avec toi et faire ta connaissance, tu seras invitée chez les parents d'untel et tu vivras la vraie inclusion québécoise.



    Bonne soirée à vous!

    PS: les foculs de Montréal ...
    Si c'est avec une telle manière de parler que tu as cherché à t'inclure, pas étonnant que les gens se soient méfiés.
    Il y a quand même des façons de décrire un peuple, et celle-là n'en fait pas parti.
    Dernière modification par AlysonMiaou ; 08/12/16 à 06:44.


  8. #8
    Avatar de Orca8
    Marlène 38 ans

    Messages
    474
    Likes reçus
    151
    Message de AlysonMiaou
    Après va dans les plus petites villes ou les villages et tout le monde voudra être avec toi et faire ta connaissance, tu seras invitée chez les parents d'untel et tu vivras la vraie inclusion québécoise.
    Je suis allée 3 jours à Trois-Rivières et les gens viennent parler facilement aux étrangers, j'ai jasé avec 2 personnes, 2 québécois qui sont venus d'eux mêmes me voir et qui m'ont beaucoup appréciée. Et même la dame (québécoise) chez qui j'étais en Air BnB était super joyeuse et sociable. 5 mois après ma venue chez elle, elle m'a souhaité de bonnes fêtes de fin d'année via le site de Air BnB alors qu'on ne s'était pas revues depuis.

    Je suis d'accord que les grandes villes c'est pas le meilleur chemin à prendre si tu veux sociabiliser


  9. #9

    Messages
    267
    Likes reçus
    126
    @AlysonMiaou, je trouve cela tout à fait honorable de défendre Montréal. Mais, je ne pense pas que tu aies compris le fond du "problème".

    Je ne vais pas parler au nom de tous les Français qui débarquent au Canada et particulièrement à Montréal ...Mais, je ne suis pas d'accord lorsque tu dis que nous souhaitons être accueillis comme si vous nous attendiez ... Ce n'est pas du tout cela...

    Je trouve de manière général que l'immigré quelque soit son origine et sa nationalité n'est pas du tout intégré à la société québécoise... Si bien que chacun reste avec ses semblables - bien que de rares exceptions arrivent.

    C'est un fait, les immigrés n'arrivent pas à nouer de relations amicales avec les québécois ou très peu ... Tu l'expliques par le fait qu'on ne nous attend pas ... Certes, mais quel est le rapport ?

    Le Québécois - sans généralisation - ne s'intéresse pas à ce qui l'entoure. Mais, je constate aussi qu'à partir du moment où il a son cercle d'amis, sa blonde ou son chum, il ne s'intéresse pas plus à ses propres concitoyens ...donc à des gens venus d'ailleurs, pourquoi faire ?

    Pour revenir à la taille des villes, Montréal n'est pas une si grande ville que cela... Ce sont des chiffres trouvés sur internet :

    Montréal est 5 fois plus grande que Paris, mais près de 7 fois moins dense !

    Elle est donc p-ê la 2è ville du Canada, mais reste à l'échelle internationale tout à fait humaine...

    Selon moi, il ne s'agit pas d'un problème de taille. Mais, d'une mentalité différente ...

    De plus, je pense qu'Uda parlait de relations sociales et non pas de civisme, parce qu'effectivement si tu parles de Paris pour le civisme on repassera - même si à Paris, on m'a jamais lâché une porte dans la gueule comme ici à Montréal ! ... Mais, je ne pense pas qu'on dise des parisiens ou des Français en général qu'ils ne t'intègrent pas en t'invitant par exemple à dîner/souper ou t’intégreront pas facilement à un groupe qui est déjà formé ...

    Le Canada ne convient pas à certaines personnes... Tout comme d'autres pays ne conviennent pas à certaines personnes ...
    @Orca8, je suis revenue à Montréal car je vais là où je pense trouver du travail plus facilement. Et en plus, je suis urbaine ...


  10. #10
    Avatar de Tonton44
    julien 38 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    3
    Likes reçus
    2
    Message de Adelia80
    @AlysonMiaou, je trouve cela tout à fait honorable de défendre Montréal. Mais, je ne pense pas que tu aies compris le fond du "problème".

    Je ne vais pas parler au nom de tous les Français qui débarquent au Canada et particulièrement à Montréal ...Mais, je ne suis pas d'accord lorsque tu dis que nous souhaitons être accueillis comme si vous nous attendiez ... Ce n'est pas du tout cela...

    Je trouve de manière général que l'immigré quelque soit son origine et sa nationalité n'est pas du tout intégré à la société québécoise... Si bien que chacun reste avec ses semblables - bien que de rares exceptions arrivent.

    C'est un fait, les immigrés n'arrivent pas à nouer de relations amicales avec les québécois ou très peu ... Tu l'expliques par le fait qu'on ne nous attend pas ... Certes, mais quel est le rapport ?

    Le Québécois - sans généralisation - ne s'intéresse pas à ce qui l'entoure. Mais, je constate aussi qu'à partir du moment où il a son cercle d'amis, sa blonde ou son chum, il ne s'intéresse pas plus à ses propres concitoyens ...donc à des gens venus d'ailleurs, pourquoi faire ?

    Pour revenir à la taille des villes, Montréal n'est pas une si grande ville que cela... Ce sont des chiffres trouvés sur internet :

    Montréal est 5 fois plus grande que Paris, mais près de 7 fois moins dense !

    Elle est donc p-ê la 2è ville du Canada, mais reste à l'échelle internationale tout à fait humaine...

    Selon moi, il ne s'agit pas d'un problème de taille. Mais, d'une mentalité différente ...

    De plus, je pense qu'Uda parlait de relations sociales et non pas de civisme, parce qu'effectivement si tu parles de Paris pour le civisme on repassera - même si à Paris, on m'a jamais lâché une porte dans la gueule comme ici à Montréal ! ... Mais, je ne pense pas qu'on dise des parisiens ou des Français en général qu'ils ne t'intègrent pas en t'invitant par exemple à dîner/souper ou t’intégreront pas facilement à un groupe qui est déjà formé ...

    Le Canada ne convient pas à certaines personnes... Tout comme d'autres pays ne conviennent pas à certaines personnes ...
    @Orca8, je suis revenue à Montréal car je vais là où je pense trouver du travail plus facilement. Et en plus, je suis urbaine ...
    Salut !!

    Bon je vais y allez par 4 chemins Montréal est une belle illusion d'optique pour moi .

    Je voulais venir ici depuis longtemps, vivre un peut, rencontrer des gens, discuter avec, partager des choses avec eux mais au final ici à part les relations travail y a rien d'autres .
    J attendais pas à se qu on m'invite tous les jours ni tout les week end mais genre un petit BBQ vite fait, ( spécialité du coin quand même ) au final c est mois qui invite les gens comme sa se fait en France, un partage normal entre amis.
    Comme vous vous en rendez compte j ai vraiment pas aimé Montréal trop individualiste, les liens sociaux mis à part au taff inexistant .

    Au final je serais rester 9 mois je rentre en France Jeudi 15 Décembre et je peux vous dire que j ai vraiment hâte de revoir des gens sincères et francs.

    Sur ceux bonne continuation .

    Salut !!

    Bon je vais y allez par 4 chemins Montréal est une belle illusion d'optique pour moi .

    Je voulais venir ici depuis longtemps, vivre un peut, rencontrer des gens, discuter avec, partager des choses avec eux mais au final ici à part les relations travail y a rien d'autres .
    J attendais pas à se qu on m'invite tous les jours ni tout les week end mais genre un petit BBQ vite fait, ( spécialité du coin quand même ) au final c est mois qui invite les gens comme sa se fait en France, un partage normal entre amis.
    Comme vous vous en rendez compte j ai vraiment pas aimé Montréal trop individualiste, les liens sociaux mis à part au taff inexistant .

    Au final je serais rester 9 mois je rentre en France Jeudi 15 Décembre et je peux vous dire que j ai vraiment hâte de revoir des gens sincères et francs.

    Sur ceux bonne continuation .


  11. #11
    Avatar de isa
    isa
    isa est déconnecté
    isa

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    8 081
    Likes reçus
    5 693
    Message de Adelia80
    C'est un fait, les immigrés n'arrivent pas à nouer de relations amicales avec les québécois ou très peu ... Tu l'expliques par le fait qu'on ne nous attend pas ... Certes, mais quel est le rapport ?

    Le Québécois - sans généralisation - ne s'intéresse pas à ce qui l'entoure. Mais, je constate aussi qu'à partir du moment où il a son cercle d'amis, sa blonde ou son chum, il ne s'intéresse pas plus à ses propres concitoyens ...donc à des gens venus d'ailleurs, pourquoi faire ?
    Je pense que lorsque l'on est immigré, qui plus est immigré qui ne reste que quelques mois et qui n'a pas forcément le projet de rester (comme c'est le cas de nombreux pvtistes), et bien quel serait l'intérêt pour un local de s'engager dans une amitié et de fournir des efforts dans une relation qui ne sera, de toute façon, que de courte durée ?
    Donc le voici, le rapport. Les Québécois ne nous attendent pas pour avoir leur cercle de proches (souvent, de longue date) et seront sans doute peu enclin à l'agrandir pour des "comètes" de passage.
    En ce qui me concerne, je suis toujours prête à rencontrer de nouvelles personnes, qu'elles restent à Lyon ou non, mais avec l'âge, je me rends aussi compte que je m'investis moins, et moins vite dans ces relations.

    En Amérique du Nord, de manière générale, les cercles de proches, d'amitié, sont créés à l'école, au lycée, à l'Université. Tous mes amis nord-américains appellent ces gens-là leurs vrais amis, leurs meilleurs amis, même s'ils ne se voient plus forcément souvent. C'est comme ça, c'est un trait culturel, les gens sont généralement moins enclins à ouvrir leur cercle affectif.
    Personnellement, ça ne me convient pas, car je suis très "latine", pour autant, je ne considère pas que ce trait culturel soit inférieur à ce que l'on peut connaître en Europe latine.

    De surcroît, je suis tout à fait d'accord avec @AlysonMiaou sur le fait que la taille de la ville influe sur le fait de rencontrer des gens ! Au fin fond du Québec, dans une petite communauté, on vous remarquera plus vite et on affichera peut-être de la curiosité sur votre parcours, et on vous invitera plus volontiers que dans les grandes villes. Est-ce que c'est typique de l'Amérique du Nord ? Je ne suis pas sûre. Dans tous les cas, cela a une grande importance.


  12. #12

    Messages
    267
    Likes reçus
    126
    Message de isa
    Je pense que lorsque l'on est immigré, qui plus est immigré qui ne reste que quelques mois et qui n'a pas forcément le projet de rester (comme c'est le cas de nombreux pvtistes), et bien quel serait l'intérêt pour un local de s'engager dans une amitié et de fournir des efforts dans une relation qui ne sera, de toute façon, que de courte durée ?
    Donc le voici, le rapport. Les Québécois ne nous attendent pas pour avoir leur cercle de proches (souvent, de longue date) et seront sans doute peu enclin à l'agrandir pour des "comètes" de passage.
    En ce qui me concerne, je suis toujours prête à rencontrer de nouvelles personnes, qu'elles restent à Lyon ou non, mais avec l'âge, je me rends aussi compte que je m'investis moins, et moins vite dans ces relations.

    En Amérique du Nord, de manière générale, les cercles de proches, d'amitié, sont créés à l'école, au lycée, à l'Université. Tous mes amis nord-américains appellent ces gens-là leurs vrais amis, leurs meilleurs amis, même s'ils ne se voient plus forcément souvent. C'est comme ça, c'est un trait culturel, les gens sont généralement moins enclins à ouvrir leur cercle affectif.
    Personnellement, ça ne me convient pas, car je suis très "latine", pour autant, je ne considère pas que ce trait culturel soit inférieur à ce que l'on peut connaître en Europe latine.

    De surcroît, je suis tout à fait d'accord avec @AlysonMiaou sur le fait que la taille de la ville influe sur le fait de rencontrer des gens ! Au fin fond du Québec, dans une petite communauté, on vous remarquera plus vite et on affichera peut-être de la curiosité sur votre parcours, et on vous invitera plus volontiers que dans les grandes villes. Est-ce que c'est typique de l'Amérique du Nord ? Je ne suis pas sûre. Dans tous les cas, cela a une grande importance.
    Je suis complètement horrifiée par la 1ere partie de ton message !! lol

    Sous prétexte que je ne serai là que sur du court terme, ça n'en vaut pas la peine que les gens essaient d'apprendre à me connaître ?!! D'autant plus, qu'en général, ils ne savent même pas si tu es là pr 3 mois, 6 mois, 1 an, 10 ans !!

    Pk ne pas vivre juste l'instant présent sans se demander si nos chemins vont se séparer à un moment où un autre. Personnellement, je ne leur demande pas d'être mes meilleurs amis, mais d'être plus ouverts ...

    T'imagines si les français ou autre mettaient en application ce que tu dis, je n'aurais plus qu'à me petit-suicider ...!! LOL Genre, "attends, t'es là que pr 2 ans, alors désolée, mais "je te parle pas"" !!! LOL

    Désolée, mais pr moi cet argument n'a aucun sens !! Surtt que j'ai eu des retours d'immigrés présents à Montréal depuis des dizaines d'année, qui termineront certainement leur vie ici et ils font le même constat : le Québécois ne se mélange pas ! Ils ne se côtoient pas à l'extérieur ...

    Je ne dis pas que Montréal est représentative du Canada... Je répète selon moi la curiosité, l'envie de connaître les autres n'est pas lié à la taille de la ville mais à la mentalité !


  13. #13
    Avatar de Kenzaa
    Kenza 34 ans

    Location
    Winnipeg, MB, Canada
    Messages
    292
    Likes reçus
    247
    @Adelia80

    Le comportement dont parle @isa existe et est même pratiqué par des français. Dans la boîte (française) où je bossais en Australie, les résidents permanents (français donc) n'incluaient plus les pvtistes dans le cercle social car ils partaient au bout de 6 mois à cause de la contrainte du visa. Trop compliqué d'apprendre à connaître quelqu'un, l'apprécier, et le voir partir. il y avait donc deux "clans", les permanents d'un côté et les temporaires de l'autre. Et ils nous l'ont expliqué d'eux-mêmes. Il y a des groupes FB de socialisation interdits aux Pvtistes par exemple... "réservés aux RP"

    C'est un comportement humain triste, mais réel...


  14. #14
    Avatar de Orca8
    Marlène 38 ans

    Messages
    474
    Likes reçus
    151
    Message de Adelia80
    je suis revenue à Montréal car je vais là où je pense trouver du travail plus facilement.
    A Québec il y en a de la job! Il y a moins de chomage qu'à Montréal! => Montréal 9,4% et ville de Québec 5,9% (sur immigrer(dot)com, novembre 2016).

    Message de Adelia80
    selon moi la curiosité, l'envie de connaître les autres n'est pas lié à la taille de la ville mais à la mentalité !
    Je suis pas d'accord, tout dépend de la personnalité de chacun et pas de la "mentalité". Partout tu trouveras des gens moins sociaux mais aussi partout il y a des gens sociaux et ouverts. A partir du moment où tu montres que t'es ouvert et que tu ne juges pas et avec une once de curiosité, là t'auras plus de chances de te faire des amis.
    Dernière modification par Orca8 ; 14/12/16 à 02:54.


  15. #15

    Messages
    11 611
    Likes reçus
    3 989
    Message de Adelia80
    Sous prétexte que je ne serai là que sur du court terme, ça n'en vaut pas la peine que les gens essaient d'apprendre à me connaître ?!! D'autant plus, qu'en général, ils ne savent même pas si tu es là pr 3 mois, 6 mois, 1 an, 10 ans !!
    Ce n'est pas un prétexte, c'est un trait culturel. Elle a illustré cela en parlant du fait que vous êtes ici de passage.

    Je suis Québécoise, et toujours ouverte à rencontrer des nouvelles personnes. Mais il est vrai que je n'ai pas forcément envie de m'investir dans de nouvelles relations (lire: devenir une vraie ''amie'' avec un nouveau venu). Si je côtoie une nouvel arrivant qui semble seul à Montréal, je n'ai pas de problème à l'inviter à un BBQ, etc. Mais honnêtement, je ne chercherai pas vraiment à développer une relation d'amitié profonde non plus. Ça sera une ''copine'' que j'aime bien, mais c'est tout. Mes amies sont ceux que j'ai rencontrés dans mon enfance, adolescence ou début de la vie d'adulte. Il se crée un lien très fort du fait d'avoir partagé le début de notre vie ensemble.

    Il faut comprendre que c'est comme ça partout au Canada, États-Unis...par contre, je pense aussi que le fait de vivre dans une petite ville fait la différence par rapport à une grande ville. Tu devrais donc essayer Et comme on l'a dit plus haut, il y a des gens de toutes les personnalités, de toutes les mentalités...On n'est pas uniforme!

    Notre ''mentalité'' n'est pas moins bonne pour autant. C'est différent, c'est tout!

    C'est clair que si tu as décidé que les Québécois ne te conviennent pas, bien inconsciemment tu ne seras pas ouverte à créer des liens avec les autres, tu passeras donc à côté de belles relations...


  16. #16

    Messages
    267
    Likes reçus
    126
    Personnellement, je reste camper sur ce que je pense des québécois... Et, je reste tjs horrifiée par l'argument "je ne veux pas m'investir"...
    Après, comme je l'ai déjà ecrit, je suis ouverte ac ceux qui veulent me parler. Mais, je ne fais aucun effort ac ceux qui m'ignorent.

    Et au risque d'en choquer certains, que les québécois viennent me parler ou pas, je m'en fous !


  17. #17

    Messages
    11 611
    Likes reçus
    3 989
    Message de Adelia80
    Et au risque d'en choquer certains, que les québécois viennent me parler ou pas, je m'en fous !
    Sauf qu'on s'en fout que tu t'en foutes

  18. #18

    Messages
    267
    Likes reçus
    126
    Message de larousse
    Sauf qu'on s'en fout que tu t'en foutes
    Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes ... D'autant plus que vu tes interventions, ça ne pouvait en être autrement !

    D'ailleurs, ta réponse ne fait que me conforter encore plus dans mes convictions et mes opinions la mentalité d'ici ne me convient pas, alors me taper ça jusqu'à la fin de ma vie : NON MERCI !!!


  19. #19
    Avatar de Kenzaa
    Kenza 34 ans

    Location
    Winnipeg, MB, Canada
    Messages
    292
    Likes reçus
    247
    @Adelia80 mais alors, je demande sans animosité aucune, pourquoi tu ne déménages pas ? le Canada est assez grand et divers !


  20. #20

    Messages
    11 611
    Likes reçus
    3 989
    Message de Adelia80
    Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes ... D'autant plus que vu tes interventions, ça ne pouvait en être autrement
    Plutôt injuste ce que tu dis, vu les innombrables interventions que je fais sur ce forum depuis quelques années déjà pour répondre aux questions et aider les pvtistes sur diverses choses, sans compter les dizaines de mp que je reçois chaque semaine.

    Et ce, sans jamais rien demander, ni argent, ni compensation, rien.

    Si pour toi ça ne vaut rien, et bien tant pis. Heureusement que la 99% des gens pensent autrement, vu les remerciements quotidiens que je reçois. :-)

    Sans rancune. Je te souhaite sincèrement de trouver le bonheur là où tu le trouveras. Et rappelles-toi que c'est souvent nous-mêmes qui le faisons, pas les autres


Page 1 sur 3 1 2 3