1. #1
    Avatar de marco06
    Marc 34 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    90
    Likes reçus
    33
    Si toi aussi tu souhaites partager ton expérience de PVT comme Marc, alors rends-toi vite sur cette page et raconte-nous ton aventure : Partage ton expérience PVT sur pvtistes.net ! - pvtistes.net

    [Récit d'un pvtiste par @marco06]

    Peux-tu te présenter en quelques mots ?
    Je m'appelle J-B, je suis actuellement en PVT au Canada et j'y suis arrivé durant l'année de mes 32 ans.

    Pourquoi cette envie de partir en PVT ?
    En profiter de par mon âge, avant les 35 ans :-), en prendre plein les yeux, avoir une ou des expériences à l’international!!!

    Pourquoi avoir choisi ce pays ?
    Une envie de toujours, un rêve, cette envie de découverte. Très honnêtement, je ne me sentais plus à ma place en France. Depuis pas mal d’années, sans mentir ou en dire de trop et surtout pas vous parler de moi sur 3 pages ;-) J'avais une boule au ventre, un poids sur les épaules, que je ne peux pas expliquer. Tout ça pour dire que depuis que je suis au Canada, cet espèce de poids a complètement disparu, je me sens enfin moi-même et surtout à ma place!!!

    Peux-tu nous raconter ton aventure en tant que pvtiste ? (Arrivée, logement, travail, voyage, amis, etc.)

    Je suis arrivé le 8 mai 2018, aux alentours de 15h30 à Montréal. J'avais réservé un airbnb pour les 3 premières semaines, histoire de pas trop être bousculé au début et me laisser le temps de trouver une colocation tranquille. J'ai rencontré d'autres pvtistes que j'avais rencontré en France avant de venir et certains que j'ai croisé sur place. Amandine de Lyon, Marie à Aix les bains et Sandy que j'ai rencontré à Montréal. J'ai eu la chance de rencontré Laura et Mickael un couple adorable et avec qui nous avons bien sympathisé et nous sommes toujours en contact tous ensemble, je suis bien content des les avoir autour de moi. J'ai trouvé une chambre en colocation au bout de 2 semaines, ça été très rapide, grâce au market place de facebook. J'ai emménagé début Juin, l'appartement était proche du parc Lafontaine, dans un mignon 3 et demi en demi sous-sol.J'ai bien profité des 2 premiers mois à ne pas vraiment travailler, à profiter de la ville et des gens qui m'ont entourés. Enfin, début juillet, j'ai trouvé et je me suis motivé à aller travailler.

    Ayant toujours travaillé dans la restauration avant d'arriver à Montréal, je voulais changer et me trouver un autre but et tester d'autres choses. J'ai fais des essais dans plusieurs restaurants, quelques jours par-ci, par-là, j'avais vraiment cette idée d’arrêter la restauration un temps.
    Un jour, pas curiosité j'ai posté une annonce sur le groupe des pvtistes à Montréal, comme quoi je voulais me lancer dans un autre domaine et connaitre de nouvelles choses et avoir un retour de personnes qui ont tenté, comme moi de se tourner vers un autre objectif et savoir si c’était possible et facile de faire ça. À ma grande surprise on m'a contacté pour travailler dans une compagnie de parking, comme valet, en charge des clients journaliers, de passage ou s'occuper des clients de l'hôtel Marriott Springhill suite dans le vieux Montréal. J'ai pas réfléchi, j'ai dit oui tout de suite, une nouvelle expérience, intéressante, enrichissante, enfin quelque chose de nouveau. A la base, soyons honnête, je déteste les voitures ;-) et tout ce qui s'en apparente, donc nouveau challenge. J'ai aimé ça, vraiment, conduire tout genre de voitures, de la plus simple à la plus luxueuse. J'ai travaillé pour cette compagnie, INDIGO, 14 mois, Je suis même passé chef d'équipe.

    Pendant toute cette période à Montréal, donc environ 17 mois, mon envie de rester et de m’établir au Canada a été de plus en plus forte. J'ai tout fait pour devenir résident permanent, CSQ, puis demande fédérale. Actuellement la procédure est en étude, j'ai plus qu'à attendre. Le 13 septembre 2019 je décide de quitter INDIGO, j'avais envie d'autres choses et quitter un peu Montréal jusqu'à la fin de mon PVT, et surtout améliorer mon anglais. Je suis parti au Brésil, à Rio de Janeiro, 2 semaines avec un ami, prendre l'air, voyager, en prendre plein les yeux. C'était formidable, le rêve, j'ai vraiment beaucoup aimé ce pays, je compte y retourner et visiter ce grand et magnifique pays. Début octobre, je m'envole pour la France, 1 mois, je suis allé visiter mes amis(es), ma famille, du nord au sud. Je n'étais pas rentré depuis mon arrivée à Montréal. Un bien fou de voir tout le monde mais la France en elle même ne m'a pas manqué, je savais où était ma place, pas en France c'est sûr. J'aime mon pays, je suis français, mais à ce moment même, je ne suis plus à ma place dans ce pays, bien content d'être revenu à Montréal, mais j'y suis resté qu'une semaine.

    Au moment où j’écris toutes ces lignes, je suis à Calgary, pourquoi cette ville ? Durant mon année à Montréal, je suis parti 3 semaines en voyage, Toronto, les chutes du Niagara, Calgary, les rocheuses, Edmonton et Vancouver. J'ai eu un gros coup de cœur pour cette ville, j'aime l’atmosphère qui y règne, une belle ville, et les gens sont vraiment sympa, aidant, j'ai beaucoup aimé et donc cette idée de m'installer à Calgary a germé pendant tout ce temps. Je suis installé dans une maison du coté de Varsity, avec 2 colocataires, très sympa, du coup ça permet de pratiquer mon anglais. Je m’approprie la ville doucement, j'aimerais me trouver un travail, mais c'est vraiment calme en cette période. J'ai envoyé beaucoup de cv par mail et j'en ai donné en personne et j'ai énormément de retour, ça fait déjà 3 semaines. Du coup je commence à élargir mes recherches : je commence à postuler ailleurs qu'a Calgary et dans différents domaines aussi. J'ai eu des entrevues à Calgary, j'attends une réponse pour travailler dans un café, comme serveur et aider en cuisine, j'ai eu une entrevue pour être valet, dans un hôtel à Jasper via skype et j'en ai un autre ce lundi pour un poste en housekeeping dans un hôtel à Jasper aussi.


    En ce moment c'est le flou total, je sais pas trop à quelle sauce je vais être mangé ;-) Mon PVT se termine le 7 mai 2020, je quitte le Canada, je préfère continuer à voyager, l'idée du permis fermé en attente de ma résidence ne me plait pas trop. J'ai fait ma demande de PVT Australie, je veux profiter de pouvoir le faire avant mes 35 ans. Je décolle pour Melbourne le 10 mai, j'ai hâte. Je me sens libre, aucune attache et j'aime cette sensation, je veux en profiter un maximum, c'est ça la vie et j'ai appris à vivre avec une valise, très peu d'affaires, dans différentes places et c'est MAGIQUE.

    Quel est ton meilleur souvenir ?
    Toutes les rencontres, qui à ce jour, la plupart, sont devenue des amis(es).

    As-tu connu des difficultés pendant ton PVT ?
    Pas de grosses difficultés en général, je m'en sors bien, pourvu que ça dure ;-)

    Quels conseils donnerais-tu aux futurs pvtistes ?
    Vivre à fond leurs envies, visiter, découvrir, suivre son chemin comme on le désire, à sa façon, surtout profiter de cette opportunité pour laisser derrière eux, leurs bagages, leurs racines, leurs vieux démons et commencer autre chose le temps de ces 2 ans! Je leur souhaite que du bon et vive la vie!

    Tu as aimé le témoignage de Marc ? À ton tour de partager le tien avec l'ensemble de la communauté pvtiste : Partage ton expérience PVT sur pvtistes.net ! - pvtistes.net

    facebook-stream_square___img_6190.jpg facebook-stream_square___img_5306.jpg facebook-stream_square___img_6121.jpg facebook-stream_square___img_4910.jpg facebook-stream_square___img_5866.jpg facebook-stream_square___img_5683.jpg


  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !
  3. #2
    Avatar de Sand8
    Sandra 36 ans

    Location
    Itxassou, France
    Messages
    20
    Likes reçus
    10
    Merci J.B pour ton partage d'expériences !
    Oui, la vie de nomade rend léger-e et offre la joie de renaître en permanence.
    C'est rempli de vie, d'adrénaline et de magnifiques rencontres.

    La dernière réponse à cette interview m'interpelle et je me permets un partage de pensée quelque peu... philosophique ? Clin d'œil.

    Peut-être garder à l'esprit que rien n'est, ni laisser derrière soi, ni dans un coin dans notre pays de naissance entrain de fondre comme neige au soleil...tous nos "vieux démons" sont en nous, a chaque pas, partout...et, qu'il est important de les accepter, d'y faire vraiment face, afin d'apprendre à vivre avec et à les transformer en du positif pour enfin évoluer et être apaisé-e...car attention à l'effet boomerang au prochain tournant...le retour sur le pays de naissance peut-être très intense...mon expérience qui parle 😋
    Dans un certain imaginaire collectif existe la croyance que, "dès que je mettrais les pieds à l'autre bout du Monde,tout ira mieux."...

    Qu'en penses-tu ? Qu'en pensez-vous ?

    Merci à Pvtistes et à tou-te-s les contribut-eurs-rices d'offrir cette possibilité d'expression collective, respectueuse et bienveillante sur ce qui nous anime, la vie de voyageur-euse !

    Belle route à toi !
    Belle route à nous tou-te-s!
    Sourire.


  4. #3
    Avatar de Raphael
    28 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    976
    Likes reçus
    272
    Hello Sandra !

    Merci à ton tour pour ton témoignage

    Message de Sand8
    Dans un certain imaginaire collectif existe la croyance que, "dès que je mettrais les pieds à l'autre bout du Monde,tout ira mieux."...

    Qu'en penses-tu ? Qu'en pensez-vous ?
    Je suis assez d'accord avec toi ! Certaines personnes idéalisent un peu trop leur futur PVT et sont au final très déçues par l'expérience qu'elles sont en train de vivre ou qu'elles ont vécu ! On peut parfois penser à tort (pas toujours bien heureusement) que l'herbe est toujours plus verte chez le voisin !

    Pourtant, il arrive de vivre des expériences vraiment compliquées en PVT et qui peuvent se décupler parce que loin de chez soi, personne n'est là pour nous aider / soutenir. Récemment, un pvtiste à vécu une grosse mésaventure durant son PVT à Toronto : Matthias : chassé de ma colocation durant mon PVT à Toronto - pvtistes.net !

    Personnellement, pour le moment j'adore l'expérience que je suis en train de vivre à Montréal ! Et mon retour en France pour Noël (passé d'abord par la région parisienne) a été épouvantable : grève, pluie, gens stressés etc. Heureusement, je suis finalement arrivé chez moi dans mes montagnes haut-savoyardes et ça fait du bien de retrouver tous ses proches Mais mon envie de retourner au Canada très rapidement se fait très forte !


  5. #4
    Avatar de marco06
    Marc 34 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    90
    Likes reçus
    33
    Message de Sand8
    Merci J.B pour ton partage d'expériences !
    Oui, la vie de nomade rend léger-e et offre la joie de renaître en permanence.
    C'est rempli de vie, d'adrénaline et de magnifiques rencontres.

    La dernière réponse à cette interview m'interpelle et je me permets un partage de pensée quelque peu... philosophique ? Clin d'œil.

    Peut-être garder à l'esprit que rien n'est, ni laisser derrière soi, ni dans un coin dans notre pays de naissance entrain de fondre comme neige au soleil...tous nos "vieux démons" sont en nous, a chaque pas, partout...et, qu'il est important de les accepter, d'y faire vraiment face, afin d'apprendre à vivre avec et à les transformer en du positif pour enfin évoluer et être apaisé-e...car attention à l'effet boomerang au prochain tournant...le retour sur le pays de naissance peut-être très intense...mon expérience qui parle 😋
    Dans un certain imaginaire collectif existe la croyance que, "dès que je mettrais les pieds à l'autre bout du Monde,tout ira mieux."...

    Qu'en penses-tu ? Qu'en pensez-vous ?

    Merci à Pvtistes et à tou-te-s les contribut-eurs-rices d'offrir cette possibilité d'expression collective, respectueuse et bienveillante sur ce qui nous anime, la vie de voyageur-euse !

    Belle route à toi !
    Belle route à nous tou-te-s!
    Sourire.
    Salut Sandra,

    Le message que j'essai de faire passer n'est en aucun cas une fuite désespéré et tout oublier.
    Mes bagages, mes vieux démons sont là avec moi et je suis là à Montréal, heureux de ce que je vis, et de ce que je vais vivre encore dans le future.
    L'herbe n'est jamais plus verte ailleurs, loin de là, surtout quand tu vas en terre inconnue, on est d'accord.
    Mon message était plein d'espoir, une occasion de mettre de coté certaines choses, en mode pause, une occasion de commencer quelque chose de nouveau, bien évidement avec les bases déjà acquis avant notre arrivée.
    Je sais ce que c'est de fuir quelque chose, même au bout du monde tu es remis à ta place, j'en ai fait les frais lors d'un premier PVT au Canada il y a quelques années...
    A chacun d’interpréter les choses, de les vivres, de les ressentir à sa façon, du moment que le chemin et le bon et celui qu'on veut.
    Je n'ai surement pas réussi à dire et à faire comprendre correctement ma façon de penser.
    Une dernière chose, mon deuxième PVT n’était pas certain a mon arrivée.
    l'envie de partir était très forte , de voyager, l'excitation, la découverte, mais une fois sur place, tout est remis en question, tu n'as plus aucun repère, tu n'es plus chez toi, je mal vécu les premières semaines.
    Je me demandais ce que je faisais ici, vraiment.
    Depuis j'ai trouvé ma place et j'y suis bien, je suis là ou je dois être, ça ne s'explique pas, c'est mon chemin de vie.
    Merci pour ton message, vive la vie.
    Soyons fou


  6. #5
    Avatar de marco06
    Marc 34 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    90
    Likes reçus
    33
    Message de Raphael
    Hello Sandra !

    Merci à ton tour pour ton témoignage



    Je suis assez d'accord avec toi ! Certaines personnes idéalisent un peu trop leur futur PVT et sont au final très déçues par l'expérience qu'elles sont en train de vivre ou qu'elles ont vécu ! On peut parfois penser à tort (pas toujours bien heureusement) que l'herbe est toujours plus verte chez le voisin !

    Pourtant, il arrive de vivre des expériences vraiment compliquées en PVT et qui peuvent se décupler parce que loin de chez soi, personne n'est là pour nous aider / soutenir. Récemment, un pvtiste à vécu une grosse mésaventure durant son PVT à Toronto : Matthias : chassé de ma colocation durant mon PVT à Toronto - pvtistes.net !

    Personnellement, pour le moment j'adore l'expérience que je suis en train de vivre à Montréal ! Et mon retour en France pour Noël (passé d'abord par la région parisienne) a été épouvantable : grève, pluie, gens stressés etc. Heureusement, je suis finalement arrivé chez moi dans mes montagnes haut-savoyardes et ça fait du bien de retrouver tous ses proches Mais mon envie de retourner au Canada très rapidement se fait très forte !
    Salut Raphael,

    C'est intéressant de lire et de voir les expériences de chacun.
    Je souhaite à chacun de vivre cette expérience à fond, sans embûches et surtout qu'elle soit belle.
    Je me permet de te répondre parce que je me suis un peu vu dans ton message, le retour en France
    J'étais impatient de retrouver les miens, de revenir là ou j'avais vécu, notamment à Thônes, ou c'est vraiment le seul endroit ou je me sens bien en France, la Haute Savoie.
    Je suis pas né dans le 74 mais je pense que dans une autre vie, oui lol
    Tout ça pour dire que j'ai compris bien des choses à mon retour, tu vois ton pays d'un autre œil, c'est comme si rien n'avait changé, tout est resté a sa place, figé, comme étranger à tout ça.
    J'ai connu des déceptions, des retrouvailles inattendu, des joies, des pleures, l'ascenseur émotionnel.
    Comme toi, j'avais hâte de revenir au Canada, là ou je me sens bien tout compte fait, là ou commence ma nouvelle vie, peux importe le temps que j'y reste, mais actuellement je suis à ma place
    Profite à fond, je te souhaite le meilleur pour ton aventure Canadienne, bonne route.


  7. #6
    Avatar de Raphael
    28 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    976
    Likes reçus
    272
    Message de marco06
    Salut Raphael,

    C'est intéressant de lire et de voir les expériences de chacun.
    Je souhaite à chacun de vivre cette expérience à fond, sans embûches et surtout qu'elle soit belle.
    Je me permet de te répondre parce que je me suis un peu vu dans ton message, le retour en France
    J'étais impatient de retrouver les miens, de revenir là ou j'avais vécu, notamment à Thônes, ou c'est vraiment le seul endroit ou je me sens bien en France, la Haute Savoie.
    Je suis pas né dans le 74 mais je pense que dans une autre vie, oui lol
    Tout ça pour dire que j'ai compris bien des choses à mon retour, tu vois ton pays d'un autre œil, c'est comme si rien n'avait changé, tout est resté a sa place, figé, comme étranger à tout ça.
    J'ai connu des déceptions, des retrouvailles inattendu, des joies, des pleures, l'ascenseur émotionnel.
    Comme toi, j'avais hâte de revenir au Canada, là ou je me sens bien tout compte fait, là ou commence ma nouvelle vie, peux importe le temps que j'y reste, mais actuellement je suis à ma place
    Profite à fond, je te souhaite le meilleur pour ton aventure Canadienne, bonne route.
    Hello Marc et merci pour ton message !

    Effectivement, je serai toujours très content de revenir en France mais uniquement dans la région qui est la mienne, mon expérience PVT me fait fuir les grandes villes maintenant : comme quoi je n'ai jamais été à ma place quand j'habitais à Paris (même si j'ai adoré mes années en tant qu'étudiant là-bas)

    Sans idéaliser le Canada et Montréal (il y a forcément des choses à reprocher là-bas), je m'y sens pour le moment très bien et c'est ce que j'espérais y trouver, d'où mon empressement de repartir d'ici quelques jours !

    C'est très gentil, merci et très bonne aventure canadienne à toi également


  8. #7
    Avatar de Sand8
    Sandra 36 ans

    Location
    Itxassou, France
    Messages
    20
    Likes reçus
    10
    Message de marco06
    Salut Sandra,

    Le message que j'essai de faire passer n'est en aucun cas une fuite désespéré et tout oublier.
    Mes bagages, mes vieux démons sont là avec moi et je suis là à Montréal, heureux de ce que je vis, et de ce que je vais vivre encore dans le future.
    L'herbe n'est jamais plus verte ailleurs, loin de là, surtout quand tu vas en terre inconnue, on est d'accord.
    Mon message était plein d'espoir, une occasion de mettre de coté certaines choses, en mode pause, une occasion de commencer quelque chose de nouveau, bien évidement avec les bases déjà acquis avant notre arrivée.
    Je sais ce que c'est de fuir quelque chose, même au bout du monde tu es remis à ta place, j'en ai fait les frais lors d'un premier PVT au Canada il y a quelques années...
    A chacun d’interpréter les choses, de les vivres, de les ressentir à sa façon, du moment que le chemin et le bon et celui qu'on veut.
    Je n'ai surement pas réussi à dire et à faire comprendre correctement ma façon de penser.
    Une dernière chose, mon deuxième PVT n’était pas certain a mon arrivée.
    l'envie de partir était très forte , de voyager, l'excitation, la découverte, mais une fois sur place, tout est remis en question, tu n'as plus aucun repère, tu n'es plus chez toi, je mal vécu les premières semaines.
    Je me demandais ce que je faisais ici, vraiment.
    Depuis j'ai trouvé ma place et j'y suis bien, je suis là ou je dois être, ça ne s'explique pas, c'est mon chemin de vie.
    Merci pour ton message, vive la vie.
    Soyons fou
    "Merci pour ton message, vive la vie.
    Soyons fou"

    Oui, soyons fous 😉

    Je prends le temps d'une réponse étayée ultérieurement.
    Très chouette échange qui naît de ton interview.
    Belle fin d'année à toi Marco

    ...épouvantable : grève, pluie, gens stressés "etc. Heureusement, je suis finalement arrivé chez moi dans mes montagnes haut-savoyardes"...

    Comme je te comprends...après 2 ans entre forêt amazonienne et grand nord américain le retour en France je l'ai vécu au cœur des montagnes basques et ariégeoises...je dirais même que je ressentais de la violence, tous mes sens étaient à fleur de peau...en ville, sur les routes, administrations, commerces...

    Merci pour ton retour Raphaël et belle fin d'année !!!