Discussion: "Le mal du pays"

  1. #1
    Avatar de Zifnab Hydre
    Arthur 35 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    810
    Likes reçus
    302
    11 mois que je suis sur Montréal.
    La vie est plaisante, les gens sympathiques, et les amis (français et québécois) présents.

    Pourtant... peut-etre parce c'est l'hiver et que la neige commence à m'agacer prodigieusement, parce que ma vie sentimentale à distance a fini en morceau, parce que mes travaux universitaires me désespèrent, je commence à ressentir de plus en plus fréquemment un coup de barre.

    L'envie de rentrer en France dès que possible, de retrouver sa famille, ses amis et ses proches. Retrouver le "cocon" national ou plutôt le sentiment d'apaisement et de sécurité auprès d'eux. C'est peut-être illusoire, mais... j'en suis là actuellement.

    Pour autant, je ne crois pas que je sois malheureux ici. Mais j'ai l'impression de ne rien construire de concret : je fais mon diplôme, je fais connaissance avec des gens, j'établis des relations, et à mon départ, tout cela aura presque disparu (hormis le diplôme).

    Bien sûr, je suis conscient que je garderais mes souvenirs d'ici, mais c'est vrai que je n'envisage pas de faire ma vie ici. Moi qui suis pourtant un grand voyageur à l'esprit assez nomade. Finalement, j'ai le mal du pays...

    Je rentre définitivement en fin mai normalement, et je sens que je commence à devenir impatient d'y être... C'est un peu pathétique, je ne sais pas...
    Mais vous. Pour ceux qui sont là depuis "longtemps" ou qui viennent d'arriver, avez-vous eu les mêmes ressentis ??


  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    Vous vous demandez si d'autres pvtistes seront dans le même avion que vous ? Vous cherchez des compagnons de voyage pour un road trip ? Notez vos dates de voyage dans notre calendrier !
  3. #2

    Messages
    38
    Likes reçus
    0
    allez courage Arthur, il te reste plus que 2 mois!!!
    moi, ca fait un mois que je suis à toronto, et bientot montreal... et je ressens exactement la meme chose, ma famille, mes amis me manquent enormement, surtout que j'ai débarqué ici seul! le pire c'est que pour l'instan je fais rien de mes journées et j'arrete pas de penser à la france... mais j'ai fait un choix en voulant partir au Canada, et faut l'assumer jusqu'au bout !!!
    allez, t'y est presque, apprecie tes dernières semaines canadiennes...

  4. #3
    Avatar de denisd
    Denis 36 ans

    Messages
    4 465
    Likes reçus
    1 284
    Pour ma part, je suis parti un an en Nouvelle-Calédonie avant de venir au Québec...
    Et là, ce n'est pas au bout de 11 mois que je commençait à avoir le mal du pays, mais 2-3 mois... et tout ça en sachant qu'il était pratiquement impossible de rentrer avant la fin de l'année.
    Et paradoxalement, ça a commencé à aller mieux quand je me suis mis à visiter la région (pacifique : Nouvelle-Zélande, Vanuatu...).
    Maintenant au Québec, je ressens moins ce mal du pays car je me sens moins loin et que je sais que je peux revenir plus souvent. En plus je suis allé à 2 reprises voir mes cousins qui habitent à Atlanta et ça c'est assez sympa.
    Je te conseille (dans la mesure du possible bien sur) de profiter de tes 2 derniers mois ici pour aller voir le maximum de choses que tu n'as pas encore vu. D'ailleurs la semaine prochaine c'est pas la semaine de relâche ?

  5. #4

    Messages
    810
    Likes reçus
    14
    Message de Zifnab Hydre
    11 mois que je suis sur Montréal.
    La vie est plaisante, les gens sympathiques, et les amis (français et québécois) présents.

    Pourtant... peut-etre parce c'est l'hiver et que la neige commence à m'agacer prodigieusement, parce que ma vie sentimentale à distance a fini en morceau, parce que mes travaux universitaires me désespèrent, je commence à ressentir de plus en plus fréquemment un coup de barre.

    L'envie de rentrer en France dès que possible, de retrouver sa famille, ses amis et ses proches. Retrouver le "cocon" national ou plutôt le sentiment d'apaisement et de sécurité auprès d'eux. C'est peut-être illusoire, mais... j'en suis là actuellement.

    Pour autant, je ne crois pas que je sois malheureux ici. Mais j'ai l'impression de ne rien construire de concret : je fais mon diplôme, je fais connaissance avec des gens, j'établis des relations, et à mon départ, tout cela aura presque disparu (hormis le diplôme).

    Bien sûr, je suis conscient que je garderais mes souvenirs d'ici, mais c'est vrai que je n'envisage pas de faire ma vie ici. Moi qui suis pourtant un grand voyageur à l'esprit assez nomade. Finalement, j'ai le mal du pays...

    Je rentre définitivement en fin mai normalement, et je sens que je commence à devenir impatient d'y être... C'est un peu pathétique, je ne sais pas...
    Mais vous. Pour ceux qui sont là depuis "longtemps" ou qui viennent d'arriver, avez-vous eu les mêmes ressentis ??
    Oh oui tu n'es pas le seul , je suis rentrée en France au bout de 10 mois, non pas que le canada ne me plaisait pas, mais plutôt que j'avais envie de retrouver mes repères en France. Je crois qu'une fois avoir accompli ce que je préparais depuis 1 an avant mon départ, et avoir voyagé un peu à droite et à gauche, et bien l'euphorisme est retombé..
    Mais je ne regrette en aucun cas être rentrée en France, le canada reste pour moi un super souvenir (d'ailleurs, j'ai rangé soigneusement hier mes quelques 600 photos du canada dans un album en repensant à tout ce que j'ai pu voir !!)

  6. #5
    Avatar de Blast
    Sébastien 39 ans

    Messages
    1 248
    Likes reçus
    187
    Pareil pour moi, je suis justement dans la même situation au bout de 10 mois.

    Tout se passe super bien, j'ai des amis, j'ai eu un chum rencontré quasiment à mon arrivée, j'ai un boulot très bon, qui m'aide à m'épanouir professionnellement. Mais, pourtant, le manque de Paris se fait de plus en plus sentir. Ma famille et mes amis me manquent de plus en plus, la vie là-bas, la ville elle-même, les modes de transports, la culture, la mode, la nourriture... C'est terminé avec mon chum justement à cause de cette envie de repartir, et je déménage aujourd'hui même, quittant l'appart et le coloc qui m'ont accueilli depuis mai 2007 pour un autre endroit.

    Je n'ai rien à reprocher à Montréal, mais quoiqu'il en soit je me sens plus que jamais Européen et Français. Je ne suis pas Américain, et malgré toute ma sympathie pour le Québec, mes amis québécois et la culture québécoise, je ne souhaite pas faire ma vie ici...

    Rassure-toi Arthur, tu n'es pas le seul. Et toute façon il ne faut jamais oublier que c'est chacun son voyage, chacun son expérience. Certains sont arrivés ici sans avoir jamais mis les pieds au Canada, et sont ici pour de bons, d'autres ne font que passer une année et repartent pour d'autres horizons. Profite des deux mois qu'il te reste, et tu verras après ce que tu tires de ton voyage. Pour ma part, il est possible que je reste un peu plus que mon PVT, peut-être le reste de l'année 2008, mais guère plus.

  7. #6

    Messages
    88
    Likes reçus
    0
    Coucou Arthur, j'etais un peu dans la meme situation que toi il y a quatre ans mais je suis rester a montreal car j'avais decide de faire mes etudes la-bas donc pas question de faire marche arriere. maintenant que j'ai obtenu mon diplome je suis de retour en france en attendant ma RP. Et le canada, mes amis me manquent terriblement et je me sens beaucoup plus chez moi au canada qu'en france.J'ai aussi essaye la nouvelles caledonie comme denis puis le Japon et chaques experience est unique alors profite de tes 2 mois, rencontres des gens, des francais ou des canadiens puis profite car la vie au canada est vraiment exceptionel puis dans peux de temps tu ne pourras plus te separer des tes amis.

  8. #7

    Messages
    95
    Likes reçus
    5
    Le mal du pays fait suite au besoin de partir, est-ce une preuve que ton pays est la France? JE le pense. On est tous differents, on a tous un ressenti personnel de nos experiences, et pour ton cas ( si je puis m'exprimer ainsi), l'endroit ou tu te sens chez toi, c'est la France. N'est-ce pas genial d'avoir saute par dessus un ocean pour se rendre compte que finalement, l'endroit ou sont plantees tes racines sera aussi l'endroit ou tu t'epanouiras ? Je pense que oui !!

    Nous, on a fait le tour du monde, en famille, on a vecu sur 3 continents differents, et le seul endroit ou j'ai le mal du pays, c'est ici, au Canada. J'aime ce pays, j'aime cette culture, mais je ne trouve pas ma place, je ne vois pas d'avenir pour nous, pour mes enfants. Donc, nous aussi, nous partons.

    Ceci dit, toutes les experiences se doivent d'etre vecues a 100%, et de chacune, on retire quelque chose, il en sera de meme pour toi.

    En attendant ton retour, profite bien des 8 semaines (environs) qu'il te reste, d'ici la, la neige aura fondu et la nature aura repris ses droits !!

  9. #8

    Messages
    13
    Likes reçus
    0
    Mon avis sur ton mal du pays, signifie qu'il est temps de bouger que se soit à l'exterieur ou à ton propre intérieur.
    Partir en vadrouille n'éveillerait-il pas ton ame nomade? Profiter des derniers moments de ton pvt en parcourant le pays?
    Courage à toi et j'espère que tu te mettras en mouvement

  10. #9

    Messages
    282
    Likes reçus
    0
    Ola,

    bon je sais que tout le monde n'a pas le mal du pays, mais je viens de lire tout le post et franchement je pars dans moins d'un mois et ça me refroidit un petit peu...

  11. #10
    Avatar de jaycee
    Gécika 40 ans

    Messages
    135
    Likes reçus
    0
    erf vous faites des petites peurs à Greg

    ne t'iinquietes pas, tout le monde y passe par ce mal du pays (sauf si quelqu un me dit le contraire) mais quand on part seule, c'est normal...je l'ai à différentes reprises dans d'autres pays, mais ça passe, si tu pars avec l'esprit de découverte, aventure, tu vas rencontrer différentes personnes et faire de nouvelles choses.

    Mais le mal du pays fait parti de chacun de nous!

    Mais ce qui en ressort comme souvenirs c'est extra

    bon départ à toi greg

  12. #11

    Messages
    282
    Likes reçus
    0
    Merci bien jaycee!!!
    l'aventure au Canada.... plus que des mots, un état d'esprit.

    a+ Greg

  13. #12
    Avatar de CoCoDale
    Sébastien 38 ans

    Messages
    9
    Likes reçus
    0
    un truc est sur, le fait d'avoir vécu au canada t'as permis de voir les choses différemment, et tu pourrait être surpris (dans le mauvais sens) par des choses auxquelles tu ne faisais pas attention avant le canada, et qui te choc après avoir vécu le canada !

    donc profite l'instant présent à fond, surtout que la fin approche ! donc profite un max !

  14. #13
    Avatar de Zifnab Hydre
    Arthur 35 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    810
    Likes reçus
    302
    Personnellement, je ne l'ai ressenti qu'après 1 an (enfin 10 mois et demi). Parfois on doute juste de ses choix et de ses motivations. On se dit qu'on a quitté beaucoup de choses en France et qu'on ne sait plus si "ça valait le coup".

    En fait, on voit tout noir plutôt que d'être lucide et de voir autant les bons que les mauvais côtés. On se sent vide et on est démotivé par la plupart des trucs. Enfin, moi c'est ce que j'ai ressenti, un certain mal-être : ni malheureux ni heureux, juste vivant (c'est déjà pas mal !)

    Le fait est que je me suis aussi fait jeter par celle que j'aimais à distance (à 3 mois de la fin de mon périple ici...), et ça ne m'a pas non plus aidé à surmonter tout ça.

    Ceci dit, là, en ce moment, je retrouve peu à peu une vie "décente" ^___^ On le dit, il faut s'occuper, au moins ça évite de brouiller du noir !

  15. #14

    Messages
    17
    Likes reçus
    1
    Je viens d'arriver à Montréal et sur le forum et je lis ton post...

    Concernant le mal du pays, il est tout à fait normal je pense. J'ai déjà beaucoup voyagé, habité des années en dehors de mon pays natal, et ca vient toujours un moment ou un autre. Attention toutefois à ne pas considérer le temps qu'il te reste comme une "épreuve" ou "un temps qu'il te reste à tirer". C'est pas une vie dure, ici, que diable

    Ensuite, pour ce qui est des amis que tu t'es fait et que tu quitteras bientôt, ne pense pas non plus que c'était "pour rien" et que tu vas les perdre une fois parti. Encore une fois, mon expérience personnelle m'a montré qu'on perd beaucoup de connaissances mais pas ces amis, distance ou pas. Personnellement, j'ai encore pas mal de contacts avec les potes que je m'étais fais en Angleterre ou en Afrique, et Internet permet aujourd'hui plus que jamais de garder des liens avec les gens qu'on estime le plus.

    Enfin, est ce que ca valait le coup de partir, finalement ? Oui, oui, définitivement oui. Tout est une expérience, dans la vie, tout, et il n'y a pas de mauvaises ou de bonnes expériences, mais que des aventures. Et qui te serviront dans la vie plus tard. Crois moi.

  16. #15

    Messages
    8
    Likes reçus
    0
    j'ai eu la même réaction que Greg: dans qu'elle aventure j'ai envi de partir!!! Je pense que ce mal du pays est inévitable quand tu es encore sur place mais après une fois rentré tu pourra faire comme laetitia : une super album photo!!!

  17. #16
    Avatar de Zifnab Hydre
    Arthur 35 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    810
    Likes reçus
    302
    Je suis à environ 25 jours de mon retour en France. Je commence déjà à faire un petit bilan de mon aventure ici, et il est et reste hautement positif (malgré quelques petites faiblesses momentanées).

    Ce qui est sans doute certain, c'est que j'aurais toujours une certaine nostalgie de ma vie québécoise, mais je sais aussi que rentrer est et reste une priorité actuelle.

    Je ne regrette pas d'être venu ici, ni de vivre cette belle expérience. Maintenant mon prochain défi, c'est de réintégrer rapidement la société française ! ^____^