1. #1
    Avatar de Mat
    Mat
    Mat est déconnecté
    Mathieu 37 ans

    Location
    Toronto, ON, Canada
    Messages
    21 646
    Likes reçus
    11 558
    Hello,

    J'ouvre une nouvelle discussion car nous avons dans notre entourage des PVTistes qui sont venus seuls et j'aimerais avoir vos témoignages car malheureusement je me rends compte que c'est bien plus difficile que ce que l'on peut s'imaginer !

    A deux, on peut toujours remonter le moral de l'autre mais seul c'est une autre affaire. Loin de moi l'envie de décourager ceux ou celles qui partent seuls mais je préfère vous avertir...

    On attend vos témoignages !
    Dernière modification par Lilou ; 13/12/05 à 01:34.


  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !
  3. Réponse la plus utile : 3

    Avatar de murielj
    Muriel 36 ans

     
    Message privé
    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    20 924
    Likes reçus
    10 020
    Bonjour,
    Message de RmyR2
    J'ai toujours voulu partir faire un PVT au Canada mais dès que je suis arrivé sur place m'a motivation s'est envolée :/ , ça me mine. Ça fait des années que je voulais faire ça et je ne comprends pas ce revirement de situation.
    Oui, ça arrive régulièrement. C'est normal, quand tu construis un rêve pendant des années d'avoir un "choc" quand on se confronte à la éralité, on fantasme forcément les choses dans ces situations et si tu avais cet objectif de partir, une fois que c'Est fait, quel est ton objectif ? Il faut probablement le redéfinir



    Message de RmyR2
    Autant j'adore voyager mais "l'expat" je crois que ça ne me convient pas ...
    Mais dans ce cas-là : voyage ! trouve-toi des places où faire du woofing ou du helpx, trouve des petits boulot dans des coins écartés des chemins battus, etc. Ne te pose pas et voyage en utilisant ton PVT comme un moyen de financer ces voyages
  4. #2
    Avatar de Lilou
    Julie 35 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    14 512
    Likes reçus
    4 800
    Je sais pas ce qu'aurait été le PVT sans Mat, déjà avec lui, j'ai eu des coups de blues monstres alors sans lui, je ne veux même pas imaginer...
    Je me rends compte qu'en arrivant ici, on s'attendait à trouver un appart et un job facilement, et je sais que nous ne sommes pas les seuls, et bien non, pour certains tout va super bien, appart, job en quelques semaines à peine, et pour d'autres, c'est plus galère, alors tout seul des fois c'est lourd à porter, mais on essaie aussi, avec des soirées pvtistes, de se remonter le moral les uns les autres

    Après avoir fait un PVT Australie dans la foulée, je ne regrette pas du tout mon choix : On a testé partir seul en PVT/WHV.
    Dernière modification par Laet ; 13/12/05 à 20:28.


  5. #3
    Avatar de Tatane
    Vincent 39 ans

    Location
    Lyon, France
    Messages
    1 866
    Likes reçus
    27
    Bonjour, ben moi c’est mon cas, alors je peux parler en connaissance de cause.
    Pour resituer un peu les débats tatane 25 ans qui a vécu trop longtemps chez ses parents, pas assez en collocation et 2 ans en couple ( pas assez, trop ?) en pvt sur Toronto depuis le 26 Novembre
    D’abord il y a les difficultés communes avec les pvtistes venant à plusieurs c’est-à-dire la langue, la recherche de job, de logement.
    Pour ces 3 cas tout est plus compliqué et les difficultés démultipliées, en effet quand vous voulez dire un truc et que vous commencez votre phrase et que vous ne savez plus ce que vous vouliez dire ben y a personne pour vous aider et votre interlocuteur anglophone ne peut pas vous aider du coup la conversation, elle perd en qualité voir tout simplement en intérêt et là on se sent super frustré car on a des choses à dire, mais on est incapable de communiquer correctement. Au mieux vous mettrez 2 heures à dire un truc que votre interlocuteur résumera en 15 secondes.
    Pour ce qui est du travail, y a pas forcement de différence dans la façon de procéder mais plutôt dans le plaisir de la recherche en elle-même, en effet tu bouges tes fesses tout seul pour prendre des infos, constituer ton CV, le porter dans des agences de placements, dans les entreprises concernées. Bref une journée de recherche de job c’est un peu de barraguinage avec les personnes concernées et pas de langues françaises pas plus que de rigolade avec tes potes.
    Pour le logement c’est encore plus complexe, tu es la pour parler anglais donc le mieux pour toi c’est une collocation, mais faut pas voir les collocations comme l’auberge espagnol, ici c’est chacun sa chambre avec sa clé, j’ai même visité une maison avec 6 chambres et 2 cuisines ou chaque chambre se voyait attribué une cuisine et n’avait pas le droit d’utiliser l’autre alors qu’on était obligé de traverser la première pour arriver a la seconde. Bien sur des affinités peuvent se créer mais faut bien se dire que les autres locataires sont là pour l’économie d’argent et pas pour la convivialité du truc, de plus ils ont une vie, des amis à coté de cela et t’en fais pas parti.

    A coté de tout cela y a d’autres problèmes liées à l’isolement que connaissent toutes les personnes seules, mais bon ça normalement on les connaissait avant de partir. Alors si on sait que c’est pas facile, on sait aussi qu’on n'était pas forcé, alors faut juste savoir se motiver. Sachant que tout est un peu plus compliqué qu’en France.

    Pour que cela se passe au mieux, je crois qu'il faut etre très motivé, savoir pourquoi on est là, après le niveau d'anglais joue énormement et surtout faut pas oublier qu'il y a les autres pvtistes qui sont là en cas de besoin.
    Dernière modification par Laet ; 13/12/05 à 20:26.

  6. #4
    Avatar de zitoun
    olivier

    Messages
    976
    Likes reçus
    27
    Comme quoi toutes les expériences ne se ressemble pas...

    Quand on part tout seul, c'est une décision murement réchléchie et accompagnée d'une grande motivation, ce qui n'est pas forcément le cas d'un couple (un veut partir et persuade l'autre...). Alors effectivement faut se débrouiller tout seul comme un grand mais une fois le bilan fait, on peut se dire "ben mon zitoun tu peux être fier de ce que tu as fait".

    En ce qui concerne le boulot, et bien là il n'y a pas de solution miracle. Que vous soyez seul, deux, dix, ou cinquante (ça commence à faire beaucoup!) tout le monde est dans la même misère, après certains sont plus chanceux que d'autres.

    Le logement : plus qu'un conseil, un "ordre", prenez une colloc ceci pour plusieurs raisons:
    - les basements sont les bons plans des couples, tout seul soit c'est trop cher, soit trop pourri
    - il y a toujours de l'animation ce qui peut éviter des coups de blues
    - vous pouvez profitez des parties communes (salon avec tv, buandrie s'il y a,...)
    - c'est un bon moyen pour commencer à se faire des connaissances.

    C'est surtout à ce niveau, que je diffère avec Tatane. Dans ma colloc, on est 6, 8, en fait j'ai jamais su! Bref, on vit à plusieurs dans une maison et la cohabition se passe "plutôt" bien. Forcément il y a plus d'affinité avec certains que d'autres mais dans l'ensemble c'est cool (le premier soir, il m'ont invité en discothèque, imaginez les dégats avec une journée de 35h et 3 litres de bières!). Mon proprio (25 ans) me paye des packs de bières à plus soif et des collocs m'indiques les bons plans. Mais (il y a toujours un mais), tout n'est pas si rose en colloc. Déjà, sortez-vous de la tête l'auberge espagnole, c'est un film! Mes collocs ont beau être sympas, ils sont crades et ça c'est un peu dur. Des fois des soirées sont organisées jusque dans la nuit alors que vous vouliez du repos. Et c'est une vie en communauté.

    Le dernier privilège de venir tout seul : perfectionner son anglais. En couple, c'est drolement plus dur car une fois rentré à la maison on parle français. Le bon plan pour les célibataires, est de rencontrer quelqu'un ici du coup:
    - pas ou peu de coups de blues
    - la colloc devient vachement plus agréable
    - vous faites d'énormes progrès en anglais.

    Quand on est seul, la chose primordiale est de ne pas rester cloitrer chez soi, sortez prenez l'air, faites du sport, du shopping, des visites, je sais pas moi mais sortez! Et puis si vraiment, vous trouvez que tout seul c'est trop dur, n'insistez pas. Faites vous plaisir et revenez à plusieurs faire un pvt dans un autre pays... Comme dirait mon boss, il n'y a pas de problème, que des solutions!!!

    ps: en cas de coup de blues sortez la trousse de secours --> direction le mall et achat d'un brie est hop "elle se tait la douleur, elle se tait"


  7. #5
    Avatar de Tatane
    Vincent 39 ans

    Location
    Lyon, France
    Messages
    1 866
    Likes reçus
    27
    ben en fait je racontais les trucs qu'on peut vivre en étant seul pour prévenir les futurs pvtistes, pas ma vie, je sais aussi qu'il y a des bons cotés t'inquiètes pas
    Dernière modification par Laet ; 13/12/05 à 20:31.

  8. #6
    Avatar de zitoun
    olivier

    Messages
    976
    Likes reçus
    27
    Je m’inquiète pas trop pour toi, t'as pas l'air d'être du genre dépressif. En revanche, la personne à qui il arrive tout ce que tu as mentionné, elle peut se jeter par la fenêtre de son basement

    Bon désolé, moi j'ai raconté ma vie... Mais c'est pas pour autant que je change d'avis, d'opinion ou de point de vue.

  9. #7
    Avatar de Tatane
    Vincent 39 ans

    Location
    Lyon, France
    Messages
    1 866
    Likes reçus
    27
    Message de zitoun
    Je m'inquiete pas trop pour toi, t'as pas l'air d'être du genre dépressif. En revanche, la personne à qui il arrive tout ce que tu as mentionné, elle peut se jetter par la fenetre de son basement

    Bon désolé, moi j'ai raconté ma vie... Mais c'est pas pour autant que je change d'avis, d'opinion ou de point de vue.
    ah non mais je t'ai pas demandé de changer d'avis ou de point de vue, c'est juste qu'on nous dit souvent qu'on parle que des bons cotés alors voila le best of du pire. et encore que j'ai pas sorti le couplet sur les collocs et le menage.


    sinon pour le suicide c'est pas possible y a la neige qui empêche d'ouvrir ces foutues fenêtres
    Dernière modification par Laet ; 13/12/05 à 20:33.

  10. #8

    Messages
    52
    Likes reçus
    2
    Bon bein pour ce qui me connaisse pas je suis mary, 25 ans, et je suis sur Toronto depuis le 29 août....

    C'est evident, il faut avoir une grande motivation pour bouger ces petites fesses jusque là...

    Et, je pense que le PVT peut prendre plusieurs tournures, mais pour l instant je vais raconter ce que je sais et ce que je ressens, apres a chacun de faire son experience... car ce que je racontes ne dois en aucuns cas demotiver certains de vous.... car moi au final j en tire pleins de points positifs!

    Pour ma part, je suis arrivee seule, forte de vouloir apprendre l anglais et avoir une experience dans mon domaine....graphic designer.

    Premiere difficultee quand on arrive....par ou commence t-on? logement, anglais, boulot...

    Tellement de choses a faire qu on ne sait parfois pas ou donner de la tete et souvent les premiers coups de blues! parce que perdu et loin de chez soi on ne sait pas vers qui se tourner pour nous filer un coup de main... mais on se motive et ca passe... car les enjeux sont motivant!

    Premiere galere 1 mois apres mon arrivée.... probleme de sante, je me chope une infection aux yeux, qui me fait visiter un docteur ( qui declare que c est critique ) ...les urgences ( une apres midi d'attente )...un specialiste pendant deux jours ( deux matins d affile a 7h... tout ca sur un week end ferie, qui demande d aller a l hopital a pied ) sans compter les appels aux etats unis sans savoir bien parler l anglais ( le week end pas de correspondant francais) et pour ceux qui n aurais pas pris d assurance, comptez 650$!

    alors la je dois vous avouer que qu en on est seul, on a qu une envie c est de faire ses valises et rentrer.... mais des pvtistes vous font signes et le moral repars...

    Le manque de la famille, des amis, de mon copain sont souvent present....

    Apres c est vrai que j ai choisi de prendre un apart toute seule pour recevoir et pour avoir mon chez moi mais je regrettes pour trois raisons:
    - pour apprendre l anglais c est pas terrible surtout quand on a pas de tv
    - pour ne pas etre tout seul tout le temps, rien qu une presence ca fait du bien
    - c est tres cher de payer un loyer tout seul

    Et on arrive donc au point principal...... l'argent
    on dit que l argent ne fait pas le bonheur mais il y contribue drolement.....

    car quand le boulot se fait attendre la galere commence, peur de ne pas avoir l argent pour payer son loyer, pas assez d argent pour faire des sorties ( cine, resto, pub...) avec les copains alors parfois on reste chez soi! des repas pas tres varies...et pas beaucoup de petits plaisirs materiels...en attendant de trouver ce pourquoi je suis venue ici, un job anglais de graphic designer, car pour l instant je suis educatrice remplacante dans une garderie francaise.

    Heureusement les sorties les uns chez les autres font du biens!

    Mais je dois avouer que pour l instant, je penche plus vers un pvt de 6 mois, pour pouvoir me faire un peu plus plaisir, qu un an à serrer la ceinture comme ca... car au bout du compte je suis pas la pour faire un marathon mais me faire plaisir!

    Mais je vais finir par les points positifs car oui il y en a.... je vous rassure!

    Ca va prendre que quelques lignes mais pourtant c est le plus important....
    j ai appris a etre autonome et a me debrouiller......
    j ai appris a me faire comprendre en anglais....
    j ai fait des super connaissances.....
    j ai decouvert des paysages magnifiques....
    j aurais vecu en appartement seule et vais tester la colloc...

    Bon courage a tout le monde et sachez que vous avez tous des choses a tirer de cette experience quelqu en soit la duree....


  11. #9
    Avatar de Jay*
    Jérôme 39 ans

    Messages
    1 058
    Likes reçus
    7
    Merci a vous de nous faire partager cela, car partir seul en PVT est une chose super important et comme vous l'avez dis il faut savoir etre préparé. Pour ma part même si je pars avec Franck et que j'ai un ami la bas, je sais que je vais etre seul, loin de mes repères et de ce que je connais vraiment.

    Ce n'est pas facile car j'ai quand même un CDI en France, même si c'est pas super bien payé j'ai quelques avantages sympa et j'ai un appart bien situé et un colloc super, mais non je vais tout quitter car je veux le faire, je veux me dire que OUI je suis capable de tout plaquer et de tout retrouver la bas job, appart, amis (nouveaux?), bref plein de choses pour murir.

    Maintenant c'est sur que je vais prendre une colloc car tout seul je suis sur de me tirer une balle dans la tête car je ne me mens pas, je sais que je vais avoir des coups de blues et que ca sera pas tout le temps facile donc pour cette simple raison et le fait de se dire que il y a du monde dans l'appart ca évite souvent la déprime...

    Enfin je debattrais plus longtemps de cela ce soir car je dois y aller


  12. #10

    Messages
    32
    Likes reçus
    7
    Merci pour ces témoignages sincères et importants pour ceux qui ne sont pas encore partis, comme moi par exemple.

    Je vais rajouter mon point de vue qui est un peu semblable à celui de Jay-Jay, nottament par rapport à ma situation.

    Je vis des moments superbes à Toulouse en ce moment et depuis bientot quelques années. J'ai des potes extraordinaires, mes 2 fères qui habitent avec moi et avec qui je m'entend vraiment bien et pour finir un Métier passionnant difficile d'accès et où je pense avoir la possibilité d'avoir une très bonne carrière.

    Mais il y a un problème qui n'est pas grave du tout mais qui me tient à coeur!!

    Je me suis toujours fixé des objectifs dans ma vie et je me suis toujours donné les moyens pour y arriver, par les sacrifices ou des choix réfléchis. Je me suis toujours dit que j'allais faire de grandes études et j'y suis arrivé, mais je suis aussi toujours dit que je serais un citoyen du monde et non simplement un francais d'origine antillaise qui mènera une vie paisible dans notre beau pays (je suis très fier de mon pays et de mon iles, vous le verrez bien si nous avons la chance de nous rencontrer). Pour cela, premierement la langue anglaise est indispensable et l'adaptation à un envirronement différent du mien l'est aussi.

    Tout cela pour en venir au fait que, malgré ma situation qui peut etre enviable sur certains points, j'ai décidé de tout quitter pour une année au canada ou je serais seul, loin de ma famille, de mes ami(e)s et de notre environnement francais qui est très appréciable surtout dans le sud-ouest à toulouse.(petite anecdote pour la période des fêtes, j'ai été au marché au gras me prendre des foies et du canard pour les fêtes, ca me manquera la bonne bouffe francaise et antillaise)

    Si je prend ce risque que je consière également comme une expérience à faire dans une vie, c'est tout simplement que je sais ce que je veux dans ma vie et que le plaisir que j'aurai à retrouver les miens à mon retour sera immense.
    Concernant les galères que je rencontrerai, (car je sais que j'en aurai, c normal), ca ne sera que des moments dures sur le moment mais qui me permettront de renforcer mes capacités d'adaptation et de relativité. Je pense que les galères apprennent à nous forger et à être plus fort devant de nombreuses choses bien plus difficiles qui nous attendes au cours de notre vie futur de travailleur(euse), de père(ou de mère) de famille, de mari (ou de femme), de citoyen(ne) francais ou je ne sais où.

    Je suis impatient de partir au mois d'avril, mais en même temp triste de quitter ceux que j'aime. Mais je sais que je rencontrerai des gens formidables la-bas, déjà certains d'entre vous qui seront toujours là et surtout je l'espère des anglophones qui me permettront d'acquérir la langue et me feront vivre une vie canadienne et non une vie francaise au canada.
    Un voyage à l'étranger avec un objectif défini ne peut être qu'une bonne chose pour nous, alors ceux qui hésitent encore, parcourez ce forum (qui est une idée géniale de votre part et de loin le meilleur des forums de PVTistes) ainsi que les sites sur le canada où sur d'autres pays PVT et vous vous rendrez compte qu'au final de belles choses vous attendent et que vous ne pourrez qu'être heureux d'avoir vécu une expérience telle.

    Ca fait un peu discours de politicien, mais je parle beacoup avec mon coeur et mes tripes lorsque j'ai de l'engouement pour quelquechoses.

    Bon courage à celles et ceux qui y sont déjà en PVT, on se voit bientot !!! et bon courage également aux autres qui n'ont pas encore pris leurs décision, n'hésitez pas, partez!!!!


  13. #11

    Messages
    62
    Likes reçus
    3
    Bon et Bien à mon tour...pour ma part c'est un sujet que l'on a un peu évoqué en direct avec certains pvtistes...

    Je ne suis pas encore à Toronto mais en Janvier...donc j'anticipe un peu...

    Pour le coup, je sait eperduement que il va y'avoir des coup de blues, des moments de galère! mais c'est le but ! un peu de casser ce quotidien facile en France

    Chose commune à tous nos posts : on y va pour parfaire notre anglais, s'ouvrir, quitter des trucs en France. Ce n'est facile pour personne mais c'est un truc à vivre: c'est aussi une putain de chance et pour moi une preuve de courage et de maturité (c'est pas mal de temps en temps de se faire mousser...)

    Pour ce qui est des galères, et être un peu plus sérieux, je n'aime pas en parler mais le sujet veux que c'est une occasion pour en rassurer quelques un... :

    Je suis parti à 18 ans tout seul à NY avec un pote...on s'engueule et en plus il se passe un certain 11 septembre au matin ,un petit incident...je vous laisse imaginez. Le Jacksparow, il n'avait pas de carte visa, plus de travellers, plus d'amis, pas de connaissances...et bien là c'est la merde ! mais la vrai ! ! ! pas moyen d'appeler sa famille, pas moyen de rentrer, pas de bouffe et donc obliger de mendier et pleurer à l'aéroport ! et je flippais comme un ouf ne sachant pas ce qui ce passait dans le monde !( je me voyais déja en 3ème guerre mondiale)

    bref c'est pas pour vous sapper le moral mais ( et là vrai coup de pub) mais sincère, les gens de pvtistes sont là, même si on tchate sur un site @ il y'a des vrais "amitiès" qui peuvent se créer (Jay et Sev, Seuv monsieur..dédicace) enfin bref, on peut se sentir seul, au bout du monde et galérer mais rien de grave en soit et vous savez que il y(auar toujours quelqu'un du site pour un sourire ou un mail en cas de coup de blues ! ! ! parole de pirate !

    Sur ce bonne journée à tous les aventuriers !


  14. #12
    Avatar de stéphanie
    stephanie 45 ans

    Messages
    130
    Likes reçus
    1
    De beaux posts dans ce sujet... Je parle dans un mois et des poussières, je passe par des grands moments d'excitation, car je vais vraiment réaliser un rêve. Et des moments de frousse, qd je réalise que je vais vraiment être seule. En meme temps, ca fait partie du challenge, du truc. partir seule et enfin se démerder vraiment seule. Qd je prends des ptits coups de speed, je me dis que si ici, je vais tres facilement vers les gens, et me crée très facilement de nouveaux rézo de contacts et d'amitié (comme je l'ai fait en un an à Lyon), je me dis qu'il n'y a pas de raison que je ne fasse pas pareil la-bas. Même encore plus parce que c'est qqc h qui est en moi depuis des années, et que j'accomplis enfin.. brrr, j'en ai la chair de poule !

  15. #13

    Messages
    94
    Likes reçus
    7
    Message de cedintoronto
    Je me suis toujours fixé des objectifs dans ma vie et je me suis toujours donné les moyens pour y arriver, par les sacrifices ou des choix réfléchis. Je me suis toujours dit que j'allais faire de grandes études et j'y suis arrivé, mais je suis aussi toujours dit que je serais un citoyen du monde et non simplement un francais d'origine antillaise qui mènera une vie paisible dans notre beau pays (je suis très fier de mon pays et de mon iles, vous le verrez bien si nous avons la chance de nous rencontrer).
    C'est trop beau ce que tu as écrit cedintoronto et franchement, c'est trop ça pour moi aussi !

  16. #14

    Messages
    29
    Likes reçus
    0
    Voilà un post qui m'a fait frissonner... que de témoignage vibrants dans lesquels on se retrouve tous
    Merci pour ces infos, je pars dans un mois et deux jours.. ( ah ca je les compte..)
    Sans ma copine, ca c'est le coup dur..
    Plus la date se rapproche, plus l'adrenaline, l'excitation monte.. les questions sans réponses également.. dont une principalement : Vais je m'adapter ?

    A la lecture de ces messages, on se sent moins seul, on se pose les memes questions et ca me rassure.. on se sent moins perdu..

    Aujourd'hui une des premieres choses plannifiée lors de mon arrivée, Rencontrer mes compaires pvtistes sur Toronto !

    See you

  17. #15
    Avatar de Lilou
    Julie 35 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    14 512
    Likes reçus
    4 800
    Je suis d'accord avec vous tous, les moments sur nous forment et je pense que c'est pour ça aussi qu'on essaie de les vivre mieux, on se dit qu'on en chie, excusez moi l'expression, mais que c'est pour apprécier d'autant plus les bons moments qui nous attendent...

    Cela dit, je pense qu'à mon arrivée je me disais comme vous, que ça allait me renforcer, ce qui est vrai, mais sur le moment, sachez que c'est difficile, vous avez beau vous dire "t'inquiète, ça va passer et c'est des moments essentiels dans la vie", eh bien c'est dur dur dur... Je conseille à tous de partir en PVT, mais en tout cas, si certains partent en cours de route, je tiens à leur dire qu'ils ne doivent pas vivre ça comme un échec, ils auront pris ce qu'ils avaient à prendre de l'aventure, on parle parfois d'argent, d'amis, d'anglais, mais parfois le PVT vous rend mal dans le ventre, au plus profond de vous mêmes, c'est pourquoi ma ptite Mary notamment, je ne critiquerai jamais ton choix, même si je te souhaite que la chance tourne d'ici à deux mois, pour que tu connaisses un PVT joyeux!

    Courage à tous en tout cas, on a voulu ouvrir ce sujet car les premiers arrivants (à partir de la date de création du forum) se sont un peu illusionnés sur le PVT, notamment à cause de certains témoignages de chanceux, mais tout n'est pas rose, il faut le savoir. Quand on en a conscience, on peut partir serein, on est prêt à vivre ça, pas comme certains d'entre nous!
    Dernière modification par Laet ; 13/12/05 à 21:31.

  18. #16
    Avatar de zitoun
    olivier

    Messages
    976
    Likes reçus
    27
    Exact Lilou!

    De toute facon, le PVT ne peut pas etre un echec. Car le PVT nous permet de savoir de quoi on est capable, ses limites si on veut (que l'on parte en couple ou entre amis ou seul). Apres la chance, il faut aussi la forcer de temps en temps! Il faut pas se leurrer, un des points strategiques du PVT est le boulot. En effet, je pense que tout ceux qui sont ici gerent bien l'eloignement des proches car on l'a voulu et on s'y est prepare. Par contre le boulot engendre plusieurs chose :
    - le fait de ne pas se sentir inutile,
    - se dire qu'on a reussit a s'adapter,
    - permet d'elargir son cercle de connaissance
    - et enfin gagner de l'argent pour avoir "la belle vie".

    Pas besoin d'exemples, car lors des reunions PVT la seconde phrase apres "alors ton logement?" est "t'as trouve un boulot?". Donc futurs pvtistes, je vous souhaite une bonne chance pour la recherche d'emploi et tout devrait suivre apres.


    C'est un post super interessant, merci Mat de l'avoir ouvert, tout le monde apprend plein de choses.

  19. #17
    Avatar de Delph
    Delphine 38 ans

    Location
    Saint-Hubert, QC, Canada
    Messages
    4 254
    Likes reçus
    77
    Je suis partie seule pour mes études et ça s'est bien passé. Je ne me souviens pas de gros coup de déprime en particulier, mais de temps en temps des pincements au coeur. Et notamment à Noël. Mais aujourd'hui si je relis les mails que j'envoyais quotidiennement à l'époque, je n'en vois que des expériences positives, des découvertes, etc.
    Mais c'était dans le cadre des études... À présent, il va falloir ajouter le problème du travail et de l'argent. Ce ne sera sans doute pas facile et je crois que je suis encore plus angoissée de partir que cette année-là. Mais au fond, je suis très fière de moi (moi aussi j'aime bien m'envoyer des fleurs de temps en temps!)... En tout cas, au moins on sait à peu près à quoi s'attendre en lisant tous les témoignages.

  20. #18
    Avatar de Jay*
    Jérôme 39 ans

    Messages
    1 058
    Likes reçus
    7
    Bon alors chose promis chose due comme ont dit je vais continuer ce que j'ai commencer ce matin.

    Donc effectivement tout cela est encore lointain pour moi (je ne pars qu'en mai prochain) mais je dois dire que j'ai hate d'y etre mais qu'en même temps j'ai une peur bleue de tout laisser, car oui comme dis precedement je laisse appart, ami, et cdi donc pas facile facile de se dire ca, mais j'ai les arguments quand on me pose ce genre de question.

    Ensuite c'est vrai que je le fais pour moi ce pvt je veux vivre MON pvt et m'éclater un maximum, je fais aussi ca pour me prouver a moi même au fond de moi que je peux me débrouiller tout seul loin de tout le monde et des gens qui m'aident quand je suis en galère dans la vie.

    Maintenant c'est vrai que je rejoins Mr Sparow (une personne superbe ), le site m'a apporté je pense bien plus que je n'aurai pu l'imaginer, car oui je dois dire que déja les rencontres pvtistes se passe quasiment trop bien car le déclic se fait tout seul dès le début et moi aussi j'ai fais de superbe rencontre et je pense que de vrais liens profond sont entrain de se construire (entre autres avec Sev et Sparow qu'on a régulièrement au phone ou pour boire un pot après le boulot), et je dois dire que cela pour moi n'a pas de prix et je ne vous remercierais jamais assez pour ce que vous m'apporter quotidienement.

    Je sais pertinement que ce ne sera plus pareil une fois sur place (vous allez me manquez pendant ces prochains mois), qu'on se verra moins souvent sur place pour s'integrer au mieux et etre au maximum en immersion mais ca fait parti de la vie et je pense que lorsqu'on se retrouvera ce ne sera que meilleur.

    Et je dois dire que la peur de retrouver un boulot et surtout un appart sympa m'envahisse quotidienement (et je sais que ca ira crescendo), mais je me dis que certes la France sera loin et que si je rate toutefois mon PVT et bien je rentrerais, peut etre avec quelques deceptions mais aussi avec des souvenirs plein la tête et si je me reveil un jour dans dix ans et que je suis en France et que le PVT ne se sera pas dérouler comme je l'aurais vraiment voulu et bien je me dirais quand même "je l'ai fais!!" et je n'aurais aucun regret. Car je n'ai pas justement a l'inverse envie de me reveiller dans 10 ans en me disant " il se serait passer quoi si j'avais tenter l'aventure...".

    Donc vraiment, j'espère sincèrement que le PVT marchera bien pour moi, je mettrais toutes les chances de mon coté et toutes les cartes seront dans mes mains et je pense que ma volonté sera plus forte que le reste...

    To be continued...

    Merci a vous en tout cas


  21. #19

    Messages
    756
    Likes reçus
    30
    Et bien voilà, elle est là la réalité et je la prends en pleine poire ce matin...
    les larmes aux yeux envahissent un peu ma vision de mon écran, mais on va tâcher de se calmer. Merci pour ces beaux posts, et de l'attention particulière de Jérôme et Vincent...

    Je t'en veux Mat!
    Je t'en veux d'avoir créer ce sujet, mais je t'en remercie.
    J'aurai probablement préféré le découvrir dans un mois mais bon...
    Tout mon entourage me dit en ce moment qu'ils n'ont pas l'impression que je pars dans un mois, que je n'ai pas l'air triste, angoissée ou hyper active... Bien sûr que non, c'est ma décision, ca fait 6 mois que j'attends ça, je sais que je vous quitte les amis, mais un an ca passe vite et puis j'ai quelque chose à me prouver je crois...

    Je ne m'angoisse pas pour le logement et le taf, je m'en suis toujours sortie, j'ai vécu en collocation pendant 5 ans ici, j'ai déjà fait le grand saut entre la normandie et Paris (ca fait pas loin, mais quand vous etes seule, vous etes seule!) et pour le taf, faut y aller et surtt pas s'ecouter, mais se prouver qu'on peut faire plus!! et puis, si je dois commencer par des petits boulots et bien soit! ca fait partie du jeu, c'est MON année et ca m'est egal!

    Voilà, tout ca c'est mon beau discours, depuis le debut, avec mon plus beau sourire! les rencontres entre pvtistes ont affirmé cela. j'ai fait des rencontres importantes je pense, et notre projet nous rallie car nous nous comprenons!!

    Et puis il y a eu hier soir...
    Le début des cartons, qui signifie qu'en rangeant, on se prend plein de bons souvenirs dans la tete! je me suis retrouvée toute seule dans ma chambre, au milieu d'un chantier innomable et je me suis vraiment posée la question "mais qu'est ce que tu fous??? range moi ca, defait tes valises, qu'est ce que tu vas trouvé la bas?" j'ai flippé, comme une malade, la debout dans MA chambre! une amie m'appelle, veut qu'on se voit le plus possible parce que je vais lui manquer, ma colloc' qui regrette deja nos diners aperos debats, mes habitudes et la facilité dans laquelle je vis...

    mais c'est passé, parce que j'y arriverai, parce que je ne pars pas seule et parce que vous etes là aussi...
    Merci
    Dernière modification par SeverineM ; 14/12/05 à 11:56.

  22. #20

    Messages
    25
    Likes reçus
    0
    salut à tous,

    Moi c loïc, je tiens tout d'abord à dire que ce forum est vraiment génial car à chaque fois que je me suis posé des questions sur la préparation de mon départ , la réponse se trouvait sur le site !!! Quelque part c'est super rassurant !! Merci !!!

    J'aime bien aussi parcourir le forum et lire les posts qui m'interpellent et je suis tombé sur celui-là ce midi pendant ma pause déjeuner, et franchement j'y ai beaucoup penser aujourd'hui, j'ai pas été très productif au boulot ( bon ca c pas grave !!!!!)
    Ca ma fait du bien de lire tous ces témoignages et on se dit , on est pas seul !!!!!!!!!!!!

    Eh oui, en avril 2006 départ pour Montréal et en route pour une nouvelle aventure qui je l'espère va être passionnante et plein de moments inoubliables !!! En tout cas c'est dans cet esprit que je pars et je vais tout faire pour que ça se passe bien !! Après adviendra ce qui adviendra !!!!

    Pour revenir à ma présentation, je suis de lyon , je viens de finir mes études en septembre .J'ai enchaîné par un CDD dans la boite ou j'ai fait mon stage jusqu'à fin janvier et puis d'ailleurs tant mieux parce que cela m'a aidé dans ma prise de décision de partir faire une coupure d'1 an !!!!! Je me suis dit c'est le moment !

    J'ai toujours eu au fond de moi cette envie de partir voir autre chose , un autre pays , une autre culture et surtout de découvrir une autre façon de vivre. Pour moi c'est avant tout un enrichissement personnel que je recherche et cela passe par l'échange avec les autres et l'envie de découverte !!!

    Le canada je connais pas , j'y suis jamais allé mais je sais pas pourquoi j'ai toujours été fasciné par Montréal et ses alentours !!!

    j' ai eu l'occasion de voyager dans différents pays mais jamais assez longtemps pour pouvoir m'immerger dans la vie de tous les jours !!! Et en fait c vraiment ca dont j'ai envie, faire une coupure et vivre à fond dans un nouvel environnement avec des nouvelles personnes,des nouveaux repères à reconstruire c'est vraiment ca qui est excitant mais qui fait aussi terriblement peur !!!

    La je suis arrivé à une période où j'avais besoin de partir, de voir autre chose, de m'évader pour plusieurs raisons , et dès que j'ai pris connaissance du fameux PVT Canada , je me suis dit allez feu , t'as pas le droit de ne pas tenter l'aventure , je l'avais tellement imaginé de fois dans ma tête, je ne l'avais jamais fait pendant mes études parce que je n'en ai pas eu l'occasion ou plutôt je n'ai pas essayé à fond de trouver l'occasion !!

    Donc voilà est né en moi depuis septembre, ce projet canada qui devient de plus en plus réalité , pour l'instant je n'ai pas encore trop d'appréhension mais mon départ est quand même dans 5 mois ca va arriver vite !! Et plus ca va avancer plus je vais réaliser et plus je vais être impatient !!

    Mais c vrai on est jamais sur de rien et j'ai mes doutes , mes peurs : est ce que je vais trouver un taf , est ce que je vais pas me sentir seul , est ce que les gens qui sont ici en france vont pas trop me manquer , est ce que tout simplement je vais me sentir bien dans ce nouvel univers !!! :" Putain peut etre que je fais une grosse conerie , t'es bien là en france dans ton petit confort, non ? "

    En tout cas je vais essayer de faire tout pour que ca se passe bien , je suis quelqu'un de très ouvert, j'ai envie de rencontrer plein de gens , de découvrir les merveilleux paysages , de faire aussi de nouvelles activités !!!!

    Je me dit qu'il faut tenter et de toute façon cela ne peut être qu'une expérience positive. Des galères , il va surement y en avoir , il va falloir rester positif !! Et puis au pire des cas , un Montréal-France c'est 6 h non ? lol!

    Moi ce qui me fait le plus peur ce n'est pas le travail ou le logement mais c'est plutot la solitude, est ce que je vais trouver des personnes sur place avec qui partager cette expérience parce que rester seul j'aime pas ca !! (même si dès fois on en a tous besoin ) J'ai besoin de bouger , de sortir ,d'échanger, de faire des activités et surtout j'ai envie de visiter un peu de pays et à plusieurs c'est encore mieux !

    Je crois que ca vaut vraiment le coup de tenter l'aventure et surtout de s'y lancer pleinement et prendre tout ce qu'il y a prendre !!!!

    En tout cas je serais heureux, très heureux de retrouvers les pvtistes sur place et de partager des moments avec vous, avec grand plaisir!!!

    Et puis si il m'arrive quelques galères y auratoujours quelqu'un non ? l

    Petite citation pour finir :" La folie , c'est de faire toujours la même chose et encore la même chose, en croyant que quelque chose de différent va arriver "

    A bientot tout le monde

    Loic.

Page 1 sur 37 12311 ...