L’Argentine est un pays incroyable, magnifique et très accueillant. Les raisons de s’y rendre sont nombreuses : seulement pour des vacances, pour le travail, pour étudier, ou pour la vie. Nous connaissons déjà l’existence du PVT, mais il existe d’autres moyens d’obtenir un visa pour vivre une aventure incroyable en Argentine. Si le PVT ne correspond pas à votre projet, vous trouverez peut-être une autre façon de le concrétiser. 

Visa touristique (non nécessaire) 

Pour tout séjour de moins de 3 mois, aucune demande de visa n’est nécessaire au préalable. Le visa touristique de 3 mois commence au moment où vous franchissez la frontière ou passez la douane et il est gratuit. Il faut seulement avoir un passeport valide pendant toute la durée du séjour. 

Si vous souhaitez rester plus de 3 mois en Argentine, vous pouvez simplement franchir une frontière avec un pays frontalier (Chili, Brésil, Uruguay) et revenir sur le territoire. Vous aurez de nouveau une autorisation de séjour de 3 mois. Si vous ne souhaitez pas sortir du pays, vous pouvez obtenir une prolongation de votre visa en vous rendant à la Direction nationale des Migrations à Buenos Aires dans les 10 jours avant la fin de validité du visa. Vous devrez alors payer environ 30 €.

Si vous attendez le dépassement de votre visa, vous pourrez toujours le prolonger dans les 30 jours. Le prix de la taxe sera majorée et vous devrez payer environ 45 €. 

Une fois les 30 jours dépassés, il ne sera plus possible de renouveler votre visa. Cependant, pas de panique. Vous payerez une multa (amende) le jour de votre départ à l’aéroport. Cette amende correspond à une régularisation de votre situation et non à une sanction pénale. Le montant dépendra de la longueur de votre séjour. Le maximum, pour un séjour de 4 ans ou plus, est d’environ 170 €. 

Visa étudiant 

Pour pouvoir étudier en Argentine, il existe un visa étudiant donc vous pouvez faire la demande auprès de l’ambassade Argentine à Paris. Le coût du visa est de 250 € le jour du rendez-vous à l’ambassade et la taxe migratoire s’élève à 600 €. Il faut prendre rendez-vous par mail dans les 90 jours avant le départ et se présenter avec un passeport en cours de validité, une copie du casier judiciaire vierge, une copie du programme d’études et l’acceptation de l’université d’accueil. 

Cependant, pour étudier, le visa n’est pas obligatoire. En arrivant en Argentine, vous devrez vous inscrire sur la plateforme Radex, sur laquelle vous allez pouvoir charger tous vos documents : 

  • une photocopie du passeport 
  • un extrait de casier judiciaire (de moins de 3 mois, que vous aurez reçu et fait apostillé à la Cour d’Appel de Rennes)
  • un certificat de domiciliation (que vous pourrez simplement obtenir en vous rendant au commissariat le plus proche) 
  • un certificat d’inscription à l’Université argentine (Constancia de inscripción electrónica, à demander au service international de l’université) 

Vous recevrez ensuite un mail vous informant de votre rendez-vous à la Direction nationale des migrations auquel vous devrez vous rendre avec tous les documents originaux. Vous aurez ensuite une precaria, document provisoire avant d’obtenir votre permis de séjour. 

Cette démarche vous coûtera au total une cinquantaine d’euros. 

 

Visa d’affaires

L’Argentine accorde un visa aux professionnels qui doivent assister à des réunions d’affaires ou faire de la prospection. Il est valable 2 mois et coûte 200 €. Il n’est pas accompagné d’une autorisation de travailler, donc la personne bénéficiaire ne peut pas travailler sur le territoire et ne peut pas percevoir une quelconque rémunération. 

Pour l’obtenir, il faut avoir été invité·e officiellement par une entreprise argentine. 

Visa professionnel, artistique, religieux, technique et scientifique pour assister à des congrès ou des salons et  réaliser des activités techniques, scientifiques, artistiques ou professionnelles. 

Ce visa valable un mois et renouvelable une fois, permet d’assister à des congrès ou des salons professionnels en Argentine. Il permet également de réaliser certaines activités liées au domaine prévu. Pour l’obtenir, il faut avoir reçu une invitation officielle d’une entreprise argentine. Il coûte 250 €. 

Visa de travail 

Ce visa permet de travailler en Argentine pendant au moins un an. Il est accessible à une personne qui est recrutée par une entreprise argentine ou à un travailleur détaché qui va travailler pour son entreprise ou une de ses filiales en Argentine. L’employeur qui souhaite recruter un travailleur étranger doit d’abord en faire la demande auprès de la Direction nationale des Migrations. En cas d’acceptation, le demandeur reçoit un permis de séjour.

Puis, l’employeur doit signer le contrat en Argentine en présence d’un notaire et le demandeur doit le signer à la section consulaire de l’ambassade de France.

Ensuite, la personne recrutée peut faire une demande de visa auprès de l’ambassade argentine. Il coûte 250 € et la taxe migratoire est de 600 €. 

Les documents à fournir sont : 

  • le permis de séjour,
  • le passeport en cours de validité,
  • des photos d’identité,
  • un extrait de casier judiciaire, 
  • le contrat de travail signé par l’employeur ou une attestation notariée permettant le transfert du salarié inter-entreprise,
  • les documents d’état civil, 
  • une copie certifiée conforme des diplômes. 

Visa pour réunification familiale 

Ce visa permet au·à la conjoint·e et à la famille (enfants et ascendants) d’un·e argentin·e natif·ve ou naturalisé·e, ou d’un·e résident·e permanent·e sur le territoire argentin de vivre et de travailler en Argentine. Pour obtenir ce visa, la personne demandant le visa doit fournir toutes les preuves d’état civil la reliant à la personne vivant en Argentine ainsi que les preuves de sa nationalité et de sa résidence. 

Ce visa coûte 250 € et la taxe migratoire coûte 600 €. 

 

Eloise

En PVT en Argentine pour 1 an, mon amour pour les empanadas grandit de jour en jour et je travaille dur pour apprendre le porteño.
Doing a Working Holiday in Argentina for 1 year, my love for empanadas doesn't stop growing and I am working to learn porteńo.

Ajouter à mes favoris
5
1 avis

Connectez-vous pour pouvoir voter.

Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment mais n'hésitez pas à ajouter le vôtre 🙂