Conduire en Australie : les panneaux de signalisation

Date de publication : 14-04-2021

Auteur

Marie

En conduisant dans un pays étranger, on peut être un peu perdu face à des panneaux avec lesquels ont n’est pas familier. Dans cet article, on vous propose de vous expliquer la signification de certains panneaux de signalisation australiens, en particulier concernant le stationnement face auxquels pas mal de pvtistes en Australie peuvent se sentir décontenancés.

Les panneaux de stationnement

Il peut y avoir plusieurs informations sur les panneaux, notamment si les consignes varient selon que l’on soit le matin, le soir ou un jour de la semaine. Il faut donc toujours prendre un panneau dans sa globalité et voir quelles sont les consignes qui vous concernent.

 

  • Le S dans un cercle rouge barré signifie que vous n’avez pas le droit de vous arrêter dans la zone concernée.
  • Le P dans un cercle rouge barré signifie que vous n’avez pas le droit de stationner dans la zone concernée.
  • La lettre C blanche dans une forme rouge signifie Clearway. Ce signe vous interdit de vous arrêter (même pour prendre ou déposer un passager) ou de stationner dans la zone concernée. Souvent, ce panneau est indiqué pour une période spécifique de la journée ou de la semaine pendant laquelle l’interdiction s’applique.
  • Dans certains États, des lignes jaunes continues le long des trottoirs indiquent aussi une interdiction de s’arrêter ou de stationner.

  • La lettre P correspond au temps de parking autorisé (payant ou non). Le P correspond à une heure. Ainsi, 2P va correspondre à 2 heures, ou encore 3P à 3 heures, 1/2 à une demi-heure et 1/4 à un quart d’heure. Le 3e signe du visuel ci-dessus indiquer ainsi que la limite de temps pour le parking et à une heure et demi. Parfois, il est tout simplement indiqué 20 MINUTES ou 45 MINUTES.

  • Le stationnement est payant si les mentions TICKET ou METER apparaissent sur le panneau. En revanche, s’il n’y a qu’un P sans ces mentions, cela signifie que le stationnement est gratuit.

  • Les flèches indicatives permettent de savoir où s’applique l’interdiction ou l’autorisation de stationner (à gaucher du panneau, à droite du panneau, ou des deux côtés du panneau).

  • LOADING ZONE signifie zone de livraison. Généralement, il est indiqué les horaires où cette restriction s’applique (ex : du lundi au vendredi, en matinée, par exemple).
  • PERMIT ZONE signifie que le stationnement n’est autorisé que pour ceux qui disposent d’un permit pour stationner dans la zone spécifique (qu’il faudra sûrement affiché sur votre pare-brise).
  • D’autres restrictions peuvent s’appliquer (comme celle qui n’autorise que des camions à stationner). La flèche située sous le panneau vous indique la zone où l’interdiction s’applique.

Exemples :

 

Pour le panneau de gauche :

  • À gauche du panneau : du lundi au samedi, entre 9h00 et midi, le stationnement est payant et limité à heure une.
  • Le reste du temps, le parking est gratuit et n’est pas limité dans le temps.

Pour le panneau de droit :

  • À droite du panneau, l’arrêt et le stationnement est interdit de 7 h00 à 11h00 du matin et de 15h00 à 19h00. Les taxis, les bus et les VTC ont toutefois généralement le droit de s’arrêter pour déposer ou prendre des passagers
  • Le reste du temps, il est normalement possible de s’arrêter et de stationner. S’il n’y a pas d’heure précise, cela signifie que l’interdiction s’applique en permanence.

Les autres panneaux à connaître

Les TRANSIT LANE sont les voies consacrées au covoiturage. On en trouve notamment à Sydney et Melbourne.

  • Les voies de covoiturages T2 sont réservées aux véhicules qui comptent 2 passagers ou plus.
  • Les voies de covoiturage T3 sont réservées aux véhicules qui comptent 3 passagers ou plus. Utile si vous voyagez à plusieurs.
  • Les panneaux peuvent également préciser les horaires pendant lesquelles les transit lane s’appliquent (ex : entre 6 heure et 10 heures, du lundi au vendredi).

  • Le panneau de gauche annonce la proximité d’un panneau céder le passage (give way) et celui de droit annonce la proximité d’un panneau stop.
  • Les panneaux et marquage jaunes en Australie ne revêtent pas un caractère temporaire comme c’est le cas en France.

Les zones situées à proximité des écoles font l’objet de règles particulières. Les limites de vitesse y sont abaissées (jusqu’à 25km/h en South Australia). Un panneau comme celui ci-dessus indique à quelle heure la limitation de vitesse s’applique : lors de l’entrée des élèves le matin, entre 8h00 et 9h30 et à leur sortie, entre 14h30 et 16h00.

Ce panneau est essentiellement utilisé à Melbourne dans le centre-ville et est connu dans toutes l’Australie pour sa singularité. Il s’agit du Hook turn, qui n’est appliqué qu’à certaines intersections de Melbourne. En anglais, hook signifie crochet.

Concrètement, si vous souhaitez tourner à droite à l’une de ces intersections, vous devez vous mettre sur la voie la plus à gauche et avancer jusqu’au bout du croisement. Quand le feu dans l’autre sens de circulation passe au vert, vous pouvez tourner à droite continuer votre route. Nos explications ne sont pas suffisamment claires ? Regardez cette vidéo.

Ces deux petites jambes signalent un passage piéton. La priorité est évidemment donnée aux piétons qui souhaitent traverser.

Les bus publics sont prioritaires s’ils essayent de revenir dans la circulation. Dès que leur clignotant est enclenché, vous devez leur céder le passage. Ces panneaux sont généralement placés au dos des bus pour vous le rappeler.

Ressources

Voici quelques liens pour en savoir plus sur les codes de la route australiens. En effet, en plus des règles générales mises en place par l’État fédéral, les différents États australiens peuvent mettre en place leurs propres règles. Heureusement, les règles restent très similaires dans les différents États.

Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment mais n'hésitez pas à ajouter le vôtre 🙂

Articles recommandés