1. #21
    Avatar de Cyndy
    Cyndy

    Messages
    841
    Likes reçus
    605
    Je remonte juste ce sujet pour vous dire -si ça peut encourager des gens?- que mon copain et moi avons réussi notre année d'études pour devenir enseignant, le 24 juin ce sera notre remise de diplôme (en costume et tout ). On attend notre carte de compétence de l'ordre qui devrait plus tarder maintenant et nos permis de travail mais ça c'est une autre histoire.

    Malgré les embuches, la fatigue, le raz le bol parfois, je vous conseille ces 8 mois avec l'université d'Ottawa (que ce soit à Toronto ou à Windsor d'ailleurs!). Ca a été une expérience incroyable sur le plan humain, on nous a poussés et poussés, notre groupe est resté soudé, on a appris les uns des autres.. Je pense que c'est incomparable avec l'IUFM, totalement différent. Que ce soit mon copain ou moi, on se sent changé après cette année, différent sur des tas de domaines, on a bien plus confiance en nous aussi et dans nos compétences d'enseignant.

    Bref, ça valait le coup


  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !
  3. #22

    Messages
    11
    Likes reçus
    0
    Salut cyndy,

    Content pour vous, toi et ton copin, j'éspere que vous allez avoir un job le plus tôt possible..

    En ce qui me concerne, voilà, je suis au canada, et je suis admis au Béd au campus de Windsor.

    J'aimerai que tu m'aides un peu en ce qui concerne, la location (sachant que je suis avec mon épouse), comment demander le raféo, est ce vraiment intéressant pour faire cette formation, je veux dire y a t il vraiment du job après, et finalement, comment faire pour s'inscrire à l'ordre des enseignants ?

    Merci, et j'attends ta réponse.

  4. #23
    Avatar de virginie777
    Virginie 32 ans

    Messages
    810
    Likes reçus
    543
    Message de Cyndy
    Je remonte juste ce sujet pour vous dire -si ça peut encourager des gens?- que mon copain et moi avons réussi notre année d'études pour devenir enseignant, le 24 juin ce sera notre remise de diplôme (en costume et tout ). On attend notre carte de compétence de l'ordre qui devrait plus tarder maintenant et nos permis de travail mais ça c'est une autre histoire.

    Malgré les embuches, la fatigue, le raz le bol parfois, je vous conseille ces 8 mois avec l'université d'Ottawa (que ce soit à Toronto ou à Windsor d'ailleurs!). Ça a été une expérience incroyable sur le plan humain, on nous a poussés et poussés, notre groupe est resté soudé, on a appris les uns des autres.. Je pense que c'est incomparable avec l'IUFM, totalement différent. Que ce soit mon copain ou moi, on se sent changé après cette année, différent sur des tas de domaines, on a bien plus confiance en nous aussi et dans nos compétences d'enseignant.

    Bref, ça valait le coup
    Wahou, ce coup de boost que tu m'as donné, merci beaucoup. Je vais faire mon bachelor d'éducation en Septembre 2012, sur le campus de Glendon à Toronto. J'ai trop hâte de le commencer, de rencontrer des étudiants canadiens ou étrangers et de retourner sur les bancs des amphi (bien que Glendon est un tout petit campus!). Je suis déjà dans le milieu de l'éducation et ai eu l'occasion de visiter des écoles à Toronto...Je m'y voyais déjà.
    Merci pour ton témoignage et bonne continuation à vous en tant que professeurs !!

  5. #24
    Avatar de Cyndy
    Cyndy

    Messages
    841
    Likes reçus
    605
    Virginie je suis contente que ça t'encourage pour faire ta formation toi aussi J'espère que ton expérience sera aussi sympa que la nôtre en tout cas! Si tu trouves Glendon petit, imagine Windsor! Mais plus c'est petit, mieux c'est je trouve dans ce domaine

    Karim félicitations pour ton inscription au mini campus de Windsor, je pense que tu t'y plairas Il y a du boulot oui mais c'est pas automatique, faut bien se préparer avant les entretiens d'embauche, c'est super important. Pour le raféo je peux pas t'aider, je suis pas concernée par ça (pas résidente permanente). Niveau ordre, tout se fait sur le site de l'ordre des enseignants de l'Ontario, il suffit de suivre les instructions c'est très simple. Tu pourras le faire dès le mois de décembre.

    Niveau job on a mais on attend les permis de travail.

  6. #25

    Messages
    11
    Likes reçus
    0
    Merci Cindy pour ta réponse, et le salaire est de combien ?

  7. #26

    Messages
    484
    Likes reçus
    191
    Toutes mes félicitations !

  8. #27
    Avatar de Cyndy
    Cyndy

    Messages
    841
    Likes reçus
    605
    Ca dépend de ton niveau d'études et de ton total de crédits universitaires, un organisme s'occupe de définir ton échelle salariale. Tu peux ensuite regarder sur les sites des conseils scolaires les salaires qu'ils proposent pour chaque échelon.

    D'une manière générale on peut dire qu'une enseignant en Ontario commence à 50000$ par an, au bout de 12 ans tu arrives au maximum de ton échelon donc au bout de 12 ans et à l'échelon le plus haut, tu arrives à un peu moins de 100000$ par an.

    Chaque conseil scolaire a ses particularités après


    Merci Alisson Je te souhaite bonne chance et j'espère pouvoir te dire la même chose bientôt!

  9. #28

    Messages
    484
    Likes reçus
    191
    Et pendant ce temps là, au Québec, on commence à 37 000...

  10. #29
    Avatar de Cyndy
    Cyndy

    Messages
    841
    Likes reçus
    605
    Il me semble avoir lu quelque part qu'en enseignement le Québec est en dernière position ou avant dernière niveau salaire. On avait eu tous les chiffres lors d'une présentation sur les provinces et les possibilités pour bouger. D'ailleurs Alisson, si un jour tu veux, ton diplôme sera valable en Ontario comme dans toutes les autres provinces

  11. #30

    Messages
    484
    Likes reçus
    191
    Oui nous sommes bien en queue de peloton !

    Pour le moment, j'ai mon poste au Québec et un 10 000 de plus ne me fera pas en changer.
    Mais par la suite, qui sait ?

    En tous cas, je vous souhaite bonne chance pour la suite et beaucoup de bonheur dans l'exercice du plus beau métier du monde!

  12. #31

    Messages
    11
    Likes reçus
    0
    Merci cindy, c'est bien.

  13. #32

    Messages
    11
    Likes reçus
    0
    Salut,

    Je suis actuellement à Windsor pour la formation d'enseignement de Français, est-ce que tu peux m'orienter par rapport au logement? je cherche un appartement pas très cher, ni très vieux. Et si possible est ce que tu as un numéro de téléphone où je peux te joindre? mon e-mail est: [email protected]

    Merci.

  14. #33
    Avatar de meleo33
    Mylène 33 ans

    Location
    Osaka, Préfecture d'Osaka, Japon
    Messages
    3 810
    Likes reçus
    2 228
    Déterrage de post

    Si vous avez des questions liées au FLE, je viens d'ouvrir une discussion ici : https://pvtistes.net/forum/cafe/8490...tml#post753357

  15. #34
    Avatar de cricri31
    Christelle

    Messages
    121
    Likes reçus
    17
    Salut Virginie (et les autres)

    Je viens aux nouvelles pour savoir comment c'est passé ton année
    Pas trop dur les cours en anglais? Car mon cousin va faire pareil que toi et je voulais savoir
    tes impressions (bonnes j'espere)

    PS: il est rpiste

  16. #35
    Avatar de Tara13
    Tara 32 ans

    Messages
    9
    Likes reçus
    3
    Salut !
    Je "déterre" le post.

    Je suis actuellement prof des écoles depuis 1 an en France. Je vais bientôt être titularisée (mi mai). J'ai passé le concours CRPE, j'ai un Master sciences de l'éducation (master 1 et master 2), ainsi qu'une licence d'anglais.

    J'ai parcouru les posts qui concernent l'enseignement et je me suis déjà renseignée sur le site officiel québecois de l'enseignement mais j'ai encore des questions.

    Si j'ai bien compris, si je souhaite venir enseigner au Québec, je peux :
    - le faire via le PVT en pensant bien à cocher la case "visite médicale"
    - obtenir un visa de travail et dans ce cas-là il faut que j'ai le certificat d'équivalence des diplômes pour pouvoir faire la demande du permis d'enseigner du Québec.
    Une fois le permis obtenu, j'ai 5 ans (c'est ce qu'une personne de la commission d'enseignement m'a dit par téléphone) pour passer une dizaine de crédit dans une université québecoise. En parallèle, je peux chercher du travail via les commissions scolaires.

    Est-ce que jusque-là j'ai bien compris les démarches ?

    Mes questions à partir de là :
    - le secteur de l'enseignement en école primaire (pas maternelle !) est-il bouché ou est-ce que je peux trouver du travail facilement dans la ville de Québec ? même question pour la province de Québec ?
    -une amie m'a dit que pour obtenir le permis d'enseigner, il faut déjà avoir enseigner 3 000 heures... est-ce exact ? Je n'ai trouvé cette info nulle part.
    -enfin, si je fais la demande d'équivalence de diplôme, que j'obtiens le permis d'enseigner, est-ce que je peux postuler depuis la France ou est-ce que cela complique les choses ? J'ai lu sur le forum que l'obtention du visa pour travailler au Québec pouvait prendre 2 ans... Que faire si j'obtiens le permis d'enseigner mais pas le visa de travail ?

    Merci d'avance à ceux / celles qui pourront m'aider !

  17. #36

    Messages
    484
    Likes reçus
    191
    1) Y a de la job en masse au primaire.. mais pas partout au Québec ! Tu n'auras aucun mal à trouver un poste à Montréal. À la CSPI ou CSMB, tu peux avoir une permanence (un poste à ton nom, ta classe quoi) en 2-3 ans.
    Ce n'est pas le cas ailleurs malheureusement. J'ai voulu m'installer en région, mais j'ai vite déchanté. Beaucoup de profs sont sans emploi dès qu'on s'éloigne de Montréal.

    2) Jamais entendu parlé des 3000 heures d'enseignement pour avoir le permis.
    J'ai eu mon brevet tout de suite après mon diplôme.

    Par contre, j'ai fait mes études ici (au Québec), donc peut-être que c'est différent pour ton cas.


    Envoyé depuis l'app PVTistes.net

  18. #37
    Avatar de Tara13
    Tara 32 ans

    Messages
    9
    Likes reçus
    3
    Merci Randall!
    quand je demandais s'il y avait du boulot, je parlais plus pour des classes d'enfants entre 6 et 10 ans. Avant 6ans, c'est ce qu'on appelle en France la maternelle et c'est pas trop ma tasse de thé...
    À part Montreal ou la ville Québec, y a pas d'autres villes où il y a du boulot?

    Je relance la dernière question: si je fais des demandes d'emplois depuis la France, j'ai une chance que ca aboutisse ou il vaut mieux que j'ai tous les papiers d'abord (visa, permis d'enseigner)?

  19. #38

    Messages
    484
    Likes reçus
    191
    Message de Tara13
    Merci Randall!
    quand je demandais s'il y avait du boulot, je parlais plus pour des classes d'enfants entre 6 et 10 ans. Avant 6ans, c'est ce qu'on appelle en France la maternelle et c'est pas trop ma tasse de thé...
    À part Montreal ou la ville Québec, y a pas d'autres villes où il y a du boulot?
    Quand je te parle de 2-3 ans, c'est le temps que ça prend pour avoir ta permanence (=un poste fixe) au primaire à la CSPI (nord-est de Montréal) en ce moment.
    Ici, l'école commence de toute façon à 5 ans. Il y a quelques maternelles 4 ans, mais c'est encore rare.

    Cette année, il y avait beaucoup de remplacements en 1e année (=CP) à Montréal. C'était facile de trouver un remplacement de septembre à juin à ce niveau.
    Pour ma part, j'ai reçu un appel le jour de la rentrée. On m'a donné le choix entre trois 1e année et une 3e (=CE2).

    Comme je te l'ai dit, les conditions sont difficiles ailleurs. Les profs n'ont que des remplacements à la journée, pour ceux qui en ont ! Au Saguenay, par exemple, pas de permanence avant 8-10 ans... Tu vivras de quelques journées de remplacement ici et là. Beaucoup quittent leur région natale pour Montréal.

    Pour ce qui est de tes démarches, fais-les sur place. Tu ne trouveras rien à distance vu que tout est dernière minute.
    Les affectations se font en juin, mais pour y avoir accès, il faut être sur la liste de priorité (pour y être, il faut avoir eu 2 contrats), ce qui n'est pas ton cas.
    Tu auras donc accès aux "miettes" restantes et on t'appellera un lundi d'août pour commencer... le jour même !
    Ou le lendemain si tu es chanceuse...

    Ça fait 3 ans que j'enseigne et je n'ai jamais eu le luxe de savoir où j'allais être à l'avance. Une fois, on m'a appelée 4 jours avant de commencer. Un record !
    Tu penses bien que les commissions scolaires n'appelleront pas quelqu'un à l'autre bout du monde.

    Je devrais enfin embarquer sur la liste de priorité cette année. Malheureusement, je serai encore trop loin sur la liste pour avoir un poste en juin. Je devrai me contenter de la séance de rattrapage en août et espérer qu'il reste quelque chose rendu à mon nom. Pour une fois, j'aimerais savoir ce que ça fait d'avoir une semaine ou deux pour me préparer.

    La rentrée se fait fin août, vers le 23. On a 2 semaines de vacances à Noël, 1 semaine en mars et la fin de l'année arrive fin juin. Les mercredis sont travaillés toute la journée, mais, en échange, le samedi n'est pas travaillé. Je jalouse pas mal mes collègues français au niveau des vacances scolaires. :P

    Essaie d'arriver ici en août pour ouvrir ton dossier à la commission scolaire. Tu seras sûrement appelée pour un remplacement en début d'année.

    Mais si tu veux vraiment tenter ta chance en région, je te conseille de te faire beaucoup de contacts et de te préparer financièrement à la précarité.


    Envoyé depuis l'app PVTistes.net

  20. #39
    Avatar de Tara13
    Tara 32 ans

    Messages
    9
    Likes reçus
    3
    "Quand je te parle de 2-3 ans, c'est le temps que ça prend pour avoir ta permanence "
    Hum, j'avais pas du tout compris... LOL ! Merci pour la précision !

    Bon, le tableau que tu dresses n'est pas très joyeux... Tu conseillerais d'immigrer dans une autre province du Canada du coup ? Ou c'est comme ça dans toutes les provinces (par "comme ça", j'entends précarité, remplacements, miettes et tutti quanti pendant x années) ?

    En tout cas, merci, tu as répondu à pas mal d'interrogations. Faut quand même savoir qu'en France, part l'aspect des vacances, il y a aussi des inconvénients. Programmes assez lourds, système très normé qui ne convient pas aux enfants en difficulté...
    Alors oui, l'avantage, c'est qu'on est forcément rémunéré quand on a passé le concours, mais par contre, il faut avoir cumulé pas mal de points (ancienneté, enfants...) pour pouvoir avoir un poste permanent dans l'école de son choix... Tu me dis qu'au Québec ça prend 2-3 ans, en France ça peut prendre 10 ans ou plus (dans mon département en tout cas).

  21. #40

    Messages
    484
    Likes reçus
    191
    Ben en fait, une "permanence", c'est l'assurance d'avoir un emploi en septembre et les congés d'été "payés" (tu tombes sur le chômage sinon). Mais tu n'es pas toujours dans la même école. Les classes ouvrent et ferment pas mal, donc ça implique une grande mobilité. Mais généralement, c'est vrai que tu restes dans la même école.
    2-3 ans, c'est assez exceptionnel et c'est dû à un boom des naissances et de l'immigration à Montréal. Ça ne durera pas éternellement et on va revenir à 5-6 ans d'attente avant la permanence un jour. Autant en profiter.
    À savoir aussi que si tu as une permanence dans une commission scolaire, tu ne peux pas la transférer ailleurs. Si tu change de CS, tu perds toute ton ancienneté, sauf sur ton échelle salariale. Tu peux avoir enseigné 15 ans à la CS de Montréal et vouloir déménager à Québec où tu retourneras au statut de suppléante à la journée. À réfléchir donc si tu veux t'installer à long terme ici.

    Dans l'ouest, tu as une permanence tout de suite ou presque. Ils cherchent désespérément du personnel francophone au primaire.
    Il parait que les conditions sont bien meilleures ainsi que le salaire.

    Renseigne-toi auprès de la commission scolaire francophone de la Colombie Britannique et de celles de l'Alberta.
    Ils étaient prêts à me payer le déménagement et m'offraient de très bonnes assurances, un ipad et des massages avec, en prime, une classe vue sur mer si j'acceptais un poste au primaire à Victoria.
    Vraiment, la madame était presque à me supplier d'y aller, mais je suis trop attachée au Québec pour sauter le pas.


    Envoyé depuis l'app PVTistes.net

Page 2 sur 3 123