1. #1
    Avatar de Marie
    Marie 36 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    32 205
    Likes reçus
    9 784
    En Nouvelle-Zélande, la vente d'alcool est pas mal contrôlée, que ce soit dans les magasins ou dans les bars et restaurants.

    On en a déjà parlé, mais il n'est pas rare pour des pvtistes (même pour ceux approchant de la trentaine) de se voir demander leur passeport ou leur HanzCard pour acheter de l'alcool dans des commerces ou même entrer dans des bars et commander de l'alcool.

    Si les employés peuvent être parfois trop zélés, c'est qu'ils risquent eux-même des amendes s'ils ne respectent pas la loi.

    Si vous devenez serveur/serveuse/barman ou barmaid dans un restaurant licencié pour la vente d'alcool (ou vendeur dans un magasin qui vend de l'alcool), on vous dira très vite qu'il y a des règles à respecter scrupuleusement sur la distribution d'alcool :

    - Pas de vente d'alcool auprès des mineurs (moins de 18 ans). En cas de doute, vous devez toujours leur demander leur ID (pièce d'identité). Dans certains établissements (les bars en fait), la présence de mineur est même parfois totalement interdite (ou autorisée avec la présence de leurs parents). Vous n'avez pas le droit d'accepter d'autres pièces que :
    * le permis de conduire néo-zélandais (les autres permis même internationaux ne sont pas autorisés)
    * un passeport (pas une photocopie) néo-zélandais ou étranger
    * La Hanz Card

    - Pas de vente d'alcool aux personnes qui sont déjà ivres ("intoxicated") (mais ça, c'est plus compliqué à déterminer...)

    - Obligation dans le bar ou le resto de vendre de la nourriture (pour éponger l'alcool...) tant que de l'alcool est servi

    - Avoir un numéro de compagnie de taxi ou/et connaître les transports publics à proximité (pour encourager les gens à ne pas prendre le volant...)

    Toutes ces règles doivent être respectées, même si vous êtes juste le serveur d'un énorme truc.

    Si vous vendez ou servez de l'alcool à des mineurs que vous servez et que la police ou des représentants de l'autorité le voient, vous risquez une amende pouvant aller jusqu'à 2000 $. Je dis bien vous, en tant qu'individu.
    De son côté, le manager du restaurant risque lui aussi une amende pouvant aller jusqu'à 10 000 dollars...
    Le restaurant lui-même risque aussi une lourde amende et une fermeture administrative (ça peut être plusieurs jours de suite, ou bien la même journée de la semaine - genre le samedi - pendant plusieurs semaines).

    Ainsi, si vous devez payer une amende et que le restaurant en plus est touché par des mesures, il est clair que vous risquez aussi de perdre rapidement votre emploi en fait... Donc en cas de doute, même si ça vous gêne ou autre, n'hésitez pas à demander les ID des gens. Ils sont habitués, beaucoup trouvent ça normal et ils en ont une sur eux la plupart du temps.

    Il faut également savoir que les autorités néo-zélandaises organisent régulièrement des contrôles dans les établissements. Mon copain avait passé une formation à ce sujet et il avait rencontré un type qui emmenait sa fille mineure (et ses amis tous volontaires) aller tester les établissements. Donc faites attention.

    Il y a une autre règle également pour le établissement : un restaurant ou un magasin ne peut pas servir ou vendre de l'alcool si aucune personne sur place au moment de la vente n'a de "general manager certificate". Vous devez avoir au moins 20 ans pour avoir le droit de l'obtenir.

    En gros, c'est une preuve que vous avez suivi une petite formation et un petit test sur l'alcool, ses effets et ce qu'il convient de faire (et ne pas faire) quand vous vendez ou vous servez de l'alcool.
    Très souvent, c'est votre employeur qui peut vous proposer de vous financer votre formation.

    Mon copain qui vendait du vin s'est rapidement retrouvé à faire cette formation afin qu'ils puissent lui faire faire la fermeture (quand plus aucun des autres employés ayant un general manager certificate n'étaient présents). J'ai eu des collègues dans les restaurants où je bossais qui l'ont aussi passé.

    Il a d'abord suivi une formation de quelques jours je crois, où il apprenait des trucs sur la loi en Nouvelle-Zélande en matière d'alcool, où il voyait des petits films sur le sujet ou ce genre de choses. Je crois qu'à l'issue de la formation, il a passé un petit test (genre un QCM) pour obtenir son LCQ Licence Controller Qualification.
    Quelques semaines plus tard, il passait un entretien auprès d'un employé de la ville d'Auckland en charge d'évaluer s'il avait bien intégré toutes les règles tout ça tout ça. Puis, il a obtenu son general manager certificate.

    J'ignore par contre, si on peut le passer soi-même (sans passer par un employeur) pour pouvoir l'ajouter sur son CV et avoir ainsi un peu plus de chances d'être recruté dans ce type d'établissement. D'après mes recherches, ça ne semble pas être le cas, mais je ne suis pas certaine.


  2. #2
    Avatar de RomanosDeLaGuerra
    Roman 34 ans

    Location
    Auckland, Nouvelle-Zélande
    Messages
    5
    Likes reçus
    0
    Bonjour ! Et merci beaucoup pour tous ces dossiers complets

    Juste une petite info : Y a-t-il une bonne quantité de cavistes en NZ ? Je veux dire, il y a moyen de trouver du travail en cave ?
    Ou au contraire, penses-tu qu'il y est une opportunité à saisir, en ouvrant sa propre cave à vin ?

    Comme tu parles dans ce dossier qu'un ami à toi vendait du vin, ça me met la puce à l'oreille

    Merci d'avance !

Préparez sereinement votre PVT en bénéficiant d’avantages exclusifs grâce à nos bons plans.