1. #1
    Avatar de Jessica29
    Jessica 39 ans

    Messages
    24
    Likes reçus
    11
    Je viens ici partager avec vous le dernier article que j'ai écris sur mon blog en espérant que ça pourra éviter à certains de connaitre les mêmes mésaventures que moi.

    Mon expérience à Mildura ne s’est pas tout à fait passée comme prévu. Une amie m’avait pourtant prévenu que c’était une arnaque et qu’il n’y avait pas de travail là-bas mais, étant passée par une agence qui m’avait assuré que j’aurai du travail à mon arrivée, j’avais décidé d’ignorer les conseils de cette amie. Lorsque j’étais à Sydney, plusieurs personnes m’ont dit d’aller sur un site internet du nom de « 2nd Year Visa jobs ». C’est un site sur lequel vous trouvez des annonces pour travailler dans des fermes qui vous permettent de cumuler vos 88 jours afin de décrocher votre deuxième année de Working Holiday Visa.

    Je suis donc allée visiter ce site et pour la modique somme de 19 dollars vous avez accès aux offres d’emploi auxquelles vous pouvez postuler et entrer en contact avec un membre de l’équipe qui vous positionnera sur l’offre d’emploi que vous avez sélectionné. J’ai donc payé les 19 dollars et j’ai été mise en relation avec une jeune femme du nom de Rachel. L’annonce que j’avais repéré était pour de l’Orange picking (ramasser des oranges). Elle m’a mise en contact avec la propriétaire d’une auberge de jeunesse « Oasis Backpacker » qui est en lien avec la ferme dans laquelle je suis supposée travailler. Après avoir eu la propriétaire, Eva, au téléphone, mon départ de Sydney pour Mildura (ville dans laquelle se trouve le job) était prévu quelques jours plus tard. Arrivée à Mildura, c’est là que les choses se sont gâtées…

    Les premiers backpackers que je croise me disent qu’il n’y a pas de travail depuis deux semaines or, dans l’annonce, il était dit qu’ils recherchaient deux personnes au plus vite. Après m’être renseigné auprès des dirigeants de l’auberge, on me dit que c’est assez calme en ce moment mais que d’ici deux semaines « ça devrait repartir ». C’est à ce moment que je prends connaissance du « Business » qu’est le travail dans les fermes pour les backpackers à Mildura. Les fermiers ont une sorte de contrat avec les auberges de jeunesse.

    Si vous voulez être assuré d’avoir une place dans une ferme qui vous garantie une 2ème année de Working Holiday Visa, vous devez rester dans ces auberges et dès qu’il y a du travail, ils vous le donne. Vous vous levez le matin comme pour aller dans une agence intérim et c’est sur la base du premier arrivé, premier servi mais il n’y a pas de travail pour tout le monde. Je payais donc 160 dollars de loyer pour une semaine d’auberge et si je trouvais du travail dans une ferme je devais payer de 7 à 10 dollars par jour pour le transport car ils viennent vous chercher ou vous prêtent un van pour que vous puissiez vous rendre dans la ferme en question. Cela fonctionne pour la plupart des backpackers mais pas pour tous. Je fais partie de ceux pour lesquels c’est devenu un véritable cauchemar. Je n’avais plus d’argent depuis que j’étais à Sydney et j’ai mis mes dernières économies dans le trajet jusqu’à Mildura. N’ayant pas de travail dans les fermes, on me dit qu’il y a un restaurant du nom de « Rendez-Vous Restaurant » qui embauche souvent des backpackers.

    Je décide donc d’aller les voir et rencontre le patron, Simon. Nous avons le même âge et il a l’air sympathique et prêt à m’embaucher en tant que serveuse. Je décroche un essai pour le vendredi suivant. Petit soucis, il faut que j’achète des vêtements de couleur noir car c’est de cette couleur que doive être vêtue les serveuses. J’ai un découvert autorisé à la banque donc je l’utilise à cet effet. L’essai se passe bien, j’attends donc le dimanche pour avoir mon planning de la semaine à venir. Le lundi matin, n’ayant toujours pas de nouvelles, je me rends au restaurant pour aller voir mon patron. Il me dit que c’est assez calme en ce moment et qu’ils n’ont pas besoin de moi tout de suite. Je fonds en larmes devant lui car je n’ai plus d’argent et impossible pour moi de payer une autre semaine d’auberge. Il me dit qu’un de ses meilleurs amis tient une auberge de jeunesse et que c’est 90 dollars la semaine, qu’il s’engage à payer la première semaine pour moi si je ne peux vraiment pas régler et qu’il va me donner des heures de travail dans la semaine. Deux jours après, je déménageais dans ma nouvelle auberge de jeunesse et je travaillais au restaurant mais le sort a continué à s’acharner sur moi.

    La femme du patron trouvait mon accent et ma compréhension de l’anglais non suffisant pour être serveuse et elle n’avait pas tort, je m’en suis moi-même rendue compte. Elle me propose donc de travailler de temps à autre pour polir les couverts et faire un peu de ménage. Ce n’est malheureusement pas suffisant pour moi pour payer le loyer et acheter à manger. Elle me donne alors le contact d’un ami à elle qui est fermier et qui pourrait avoir du travail à me donner. Je le contacte directement et j’obtiens un rendez-vous avec lui dans sa ferme pour qu’il me montre le travail afin de commencer le lendemain. Le jour suivant, il me dit que la terre est trop humide pour travailler (il avait plu pendant deux jours) et qu’il préfère que je commence lundi. Dimanche soir, je lui envoie donc un message pour savoir si c’est toujours d’accord pour le lendemain matin mais aucune réponse de sa part…

    Lundi matin je lui renvoie un message mais toujours aucune réponse de sa part… Je ne sais toujours pas à ce jour ce qui s’est passé… Tout avait pourtant l’air normal et il avait l’air sérieux et honnête. Puis on m’a enseigné comment fonctionne les choses ici à Mildura. Si vous avez votre propre logement, votre propre véhicule et que vous êtes indépendant, les fermiers ne sont pas intéressés. Ils n’ont pas besoin de vous. Vous devez payer le prix fort en restant dans les auberges qui ont un contrat avec eux. Vous pouvez être le meilleur des backpackers, si vous ne jouez pas le jeu, les fermiers n’auront aucune considération pour vous. Je l’ai constaté avec plusieurs personnes autour de moi qui ont vécu le même genre de mésaventure. Résultat, je me retrouve sans un sou et à quelques jours de devenir sans domicile fixe. Heureusement pour moi, j’ai rencontré un australien durant mes premières semaines à Perth. Il est devenu mon ami malgré le fait qu’il soit parti habiter au Texas (Etats-Unis), je suis toujours resté en contact avec lui. Lorsqu’il a appris ma situation, il s’est proposé de m’aider.

    Il a donc contacté un de ses meilleurs amis à Portland (sa ville natale) et lui a demandé s’il pouvait m’héberger. Il a également prévenu sa famille qui habite aussi dans cette ville et, en quelques jours, je me suis retrouvé dans un car en direction de Portland (petite ville sur la côte de l’état du Victoria à quelques heures de Melbourne). Je ne pourrais jamais assez le remercier. Il m’a sauvé la vie à bien des égards ! Mildura est un business qui exploite les backpackers car, même si vous avez la chance de travailler, vous êtes mal payé et si vous ne jouez pas le jeu, vous êtes Game Over. J’espère que ceux et celles qui me liront et qui vivront ou vivent la même aventure que moi ici en Australie n’ignoreront pas cet avertissement comme moi je l’ai fait. Evitez Mildura si vous le pouvez !


  2. Assurance Globe PVT

    À la recherche d'une assurance pour votre PVT, JP ou stage ? Nous vous recommandons depuis plus de 15 ans l'assurance Globe PVT, l'assurance préférée des pvtistes. Epidémies & Covid-19 : frais médicaux, hospitalisation et assistance couverts.

    En savoir plus...
  3. #2
    Avatar de Greg0038
    38 ans

    Messages
    7
    Likes reçus
    2
    j' éviterais, merci pour ce retour jessica


  4. #3
    Avatar de peluche
    Nicolas

    Location
    Rochefort, France
    Messages
    35
    Likes reçus
    17
    Merci Jessica de nous faire part de ta grosse mésaventure. Effectivement, si ça peut permettre à d'autres d'éviter ce genre de guêpiers, c'est à transmettre.


  5. #4
    Avatar de hedi0505
    hedi 36 ans

    Messages
    5
    Likes reçus
    2
    pas de chance ! pour ma part, mon parcours a Mildura a était impeccable.
    Il y fait bon vivre, du travail a profusion !!! ( Bien payé ).Bref je n'oublierai jamais les bons moments passés la bas !


  6. #5
    Avatar de Jessica29
    Jessica 39 ans

    Messages
    24
    Likes reçus
    11
    Oui en effet, comme je le dis dans mon "pavé" (désolé pour ça, quand j'ai fait le copié-collé ça a pas pris en compte les espaces entre les paragraphes et j'ai pas corrigé...), pour certains backpackers l'expérience est bonne et il y a du travail mais pour d'autres ça se transforme en cauchemar et je préfère prévenir pour que d'autres ne fassent pas la même erreur que moi et qu'ils s'assurent vraiment d'avoir un travail avant de se déplacer et qu'ils aient aussi connaissance du "business" qui existe entre les fermes et les auberges de jeunesse. Peut-être qu'ainsi, ceux qui veulent vraiment y aller pourront mieux se préparer et éviter les pièges.
    Et oui je suis d'accord pour dire qu'il y fait on vivre et que le climat est top même si parfois trop chaud comme j'ai pu avoir: 35 degrés !!!


  7. #6
    Avatar de hedi0505
    hedi 36 ans

    Messages
    5
    Likes reçus
    2
    y'a pas de soucis lol , niveau température ta était chanceuse, j'ai connu les 46 48 à de nombreuse reprise ;-) . Mis a par ça je peux comprendre que l'aventure soit différente pour tout le Monde :-(


  8. #7
    Avatar de MorgaBen
    Morgane 38 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    35
    Likes reçus
    10
    Mildura fait beaucoup parler les backpackers en effet ! Et je confirme ce que dit Jessica (merci d'ailleurs pour l'avertissement aux nouveaux).

    Lorsque j'etais en France avant mon depart tous les ex-Pvtistes nous en parlaient comme de l'Eldorado mais je pense en effet qu'il y a differentes experiences et que cela depend aussi de la periode a laquelle vous y allez.
    Des mon arrivee a Melbourne en janvier, j'ai achete un van et la j'ai recu tout le discours inverse de ce que j'avais entendu en France. Les anciens proprietaires m'ont mis en garde contre Mildura. Le jeune homme y avait travaille pour gagner 30 dollars par jour a travailler sous un soleil de plomb pendant 10 h, il avait laisse tomber au bout de quelques jours et il a fini par trouver du travail dans une laverie, paye a l'heure, avec 40h garanties par semaine.

    Si vous avez un van (donc pas besoin de payer un hebergement) et aucun interet pour le second visa (que certains ici sont prets a payer quand meme...), je ne suis pas sure que Mildura soit rentable.

    Apres pour ce qui est des conditions climatiques, c'est souvent le probleme avec le fruit picking, trop humide, de la pluie, fruits pas assez murs, etc. le travail garanti a temps plein est honnetement quasi impossible (j'ai ramasse des pommes, du raisin et des poires). Je ne dis pas que le salaire est mauvais (parfois paye a l'heure ca peut etre tres interessant) mais simplement que le travail n'est pas garanti tous les jours et il faut le savoir


  9. #8
    Avatar de Jessica29
    Jessica 39 ans

    Messages
    24
    Likes reçus
    11
    C'est exactement ça Morgane, si vous n'avez aucun intérêt (comme moi qui est déjà atteint les 31 ans) et si vous avez déjà un logement (van, hébergement...), n'allez pas à Mildura. Et tout dépend aussi de la période comme tu dis, parfois c'est calme et parfois il y a du travail mais tout dépend du climat et de la récolte et pour la paye, par exemple, moi je devais être payé à l'heure (j'ai fait une journée de ferme) mais on m'a dit que si j'étais trop lente, je serai payée par rapport à ce que j'aurai ramassé. C'est un travail très physique et ça je l'ai sous-estimé (moi et mes problèmes de dos...). Bref, Mildura c'est bien mais c'est un sacré business, faut jouer le jeu ou sinon tu galères. Et je le répète encore, ça peut très bien fonctionner en général pour les backpackers mais ça peut aussi être un véritable cauchemar!


  10. #9
    Avatar de Nathalieb
    Nathalie 33 ans

    Location
    Ottawa
    Messages
    16
    Likes reçus
    3
    Salut à tous! Je viens d'accepter un job à Mildura pour un départ dimanche matin et quand je vois vos articles j'ai un peu peur. Je dois payer 160$ de bond et 160$ la semaine pour être hébergé dans la ferme avec 6$ de transport par jour. La ferme s'appelle one life live it House et c'est pour le parking des figues. Quelqu'un a t-il déjà été dans cette ferme? Arnaque ou bon plan? Help

  11. #10
    Avatar de ospina13
    Nicolas 28 ans

    Location
    Dinant, Belgique
    Messages
    389
    Likes reçus
    40
    Mildura est connu pour ça, son exploitation des backpackers, tape sur Youtube "Don's Backpacker".

    Déja, ne pas payer pour avoir un boulot... A la base on te paye pour travailler, tu ne paye pas pour avoir un job, ça n'a aucun sens.

    Ma recommandation : Foutez le camp de Mildura aussi vite que possible. @Marie @murielj ne sauront te recommander la même chose que moi.

    Je voulais dire : te recommanderont la même chose.


    FUYEZ !!!!

Préparez sereinement votre PVT en bénéficiant d’avantages exclusifs grâce à nos bons plans.