Discussion: Ecole de langue

  1. #61
    Avatar de tunimaal
    Tuni 37 ans

    Location
    Tokyo, Japon
    Messages
    123
    Likes reçus
    160
    Message de ameliemari
    Alors là, j'avoue que ça m'intéresse pas mal. Quel type de travail grosso modo ? Quelque chose correspondant au diplôme acquis en France par exemple, ou tout simplement un job dans lequel on commence en bas de l'échelle alimentaire et on apprend le métier sur le tas ? Ou alors un travail en lien avec le statut d'étranger (traduction, relations commerciales etc ?).

    Je n'avais pas repéré ça dans mes recherches mais j'étais plus dans l'optique apprentissage débutant. J'avais noté qu'ils pouvaient aider à obtenir un job étudiant, mais sur le coup ça me motivais moyennement .

    J'avoue que j'ai du mal à l'idée de mettre mes billes dans une école, même si à un moment donné si je veux pouvoir travailler sur place et être indépendante de mon compagnon japonais, il va falloir que je maîtrise la langue et que je m'intègre ><'.
    Pour le boulot ça dépend des compétences et de la personnalité de la personne et surtout de l'entreprise, d'après ce que mon école m'a dit.

    Il faut être réaliste, si tu veux travailler dans une entreprise japonaise il ne faut pas t'attendre à des postes très élevés (même si il y à toujours des exceptions). Il ne faut pas oublier que les japonais sont réticents à être dirigés par des étrangers, par exemple, donc très souvent les métiers de managers, dans les entreprises japonaises, ou à responsabilités sont fermés. Je t'invite à lire le livre The Blue Eyed salaryman pour t'en rendre compte ;-).

    Les entreprises japonaises aiment à recruter les gens non pas pour leurs compétences de bases mais pour leur capacité à se fondre dans le moule et ne pas faire de vague. Il n'est pas rare au Japon de voir de jeunes diplômes, disons en histoire par exemple être recruté pour faire de la programmation. L'entreprise recrute selon l'université et puis forme le jeune diplômé pendant une année. Au cours de ta carrière tu es ensuite amené à changer de postes très fréquemment et ce que tu le veuille ou non.

    Si tu veux travailler dans une entreprise étrangère, tu aura beaucoup plus facilement des postes à responsabilités ou qui correspondent à tes qualifications (diplômes et expériences).

    L'école où je suis, chaque avril propose des cours de business d'un an avec garantit d'un réel emploi, souvent dans une entreprise japonaise qui est partenaire. Après tout dépend de toi et de tes capacités à rentrer dans le moule ou pas.

    En ce qui concerne les frais d'écoles, je pense qu'il y à un moment (et je ne dis pas cela pour être méchant mais plutôt pour être réaliste) il faut savoir sortir du modèle de pensée franco-français qui fait que les gens raisonnent en terme de dépenses au lieu de raisonner en terme d'investissement. Certes l'école coûte plus de 6000 euros l'année, mais combien coûte une école de commerce en France? Le même prix si ce n'est plus cher. Et puis apprendre le japonais lorsque l'on veut vivre au Japon c'est plus que vital sinon tu vas te retrouver exclue de la véritable société, tu seras toujours avec les étrangers et tu sera quelqu'un qui sera inapte à lire ou écrire. Quand je vois que des gens vivent depuis des années au Japon dans ces conditions je me dis qu'il y à un soucis. Encore une fois je ne dis pas ça méchamment mais plus pour te dire que l'école ce n'est pas une dépense mais un investissement pour ton avenir.


  2. Assurance Globe PVT

    À la recherche d'une assurance pour votre PVT, JP ou stage ? Nous vous recommandons depuis plus de 15 ans l'assurance Globe PVT, l'assurance préférée des pvtistes. Epidémies & Covid-19 : frais médicaux, hospitalisation et assistance couverts.

    En savoir plus...
  3. #62
    Avatar de ameliemari
    Amélie- Marie 34 ans

    Location
    Shinjuku, Tokyo, Japon
    Messages
    56
    Likes reçus
    47
    Merci de ta réponse tunimaal (et ton blog au passage)

    Oui, je suis bien consciente que le modèle français influence beaucoup la perception du coût des études. Après mes études en fac de droit, je voulais m'orienter vers une école parce que j'aurai souhaité avoir des qualifications que ma fac ne m'a pas offertes dans mon domaine.
    Pour la parenthèse, je suis une spécialiste de droit maritime (assez peu fréquent en France) mais nous ne sommes pas recrutés parce que ceux qui ont eu des cours de commerce / spécialisation en transports maritimes, nous passent devant (après certes, si on se donne les moyens on arrive à quelques chose, mais là n'est pas le sujet ). J'ai renoncé pour d'autres raisons, mais j'étais consciente que le coût aurait été celui d'un investissement qui revient lorsqu'on arrive à trouver un emploi et qu'on est qualifié pour.


    Je pense passer par un système d'école plus sérieusement après mon PVT. Avant de commencer à investir, je crois qu'il faut que je sache si j'ai "envie" de vivre sur place . Mes voyages m'ont plu et je suis attirée par le Japon depuis longtemps... mais entre aimer et s'installer pour y vivre et travailler, y a un pas qu'il faut franchir avec réflexion xD.

    Concernant le travail sur place, je serai dans une optique d'intégration. Après entreprise japonaise ou étrangère, il faudra que bien que je le "vive" pour savoir ce que je peux supporter.

    Je ne serai pas du type à rester dans la communauté internationale, ça n'a aucun sens. J'ai du mal effectivement à comprendre les gens qui vivent ainsi.

  4. #63
    Avatar de Ellybis
    Elly 34 ans

    Location
    France
    Messages
    161
    Likes reçus
    111
    Message de tunimaal
    En ce qui concerne les frais d'écoles, je pense qu'il y à un moment (et je ne dis pas cela pour être méchant mais plutôt pour être réaliste) il faut savoir sortir du modèle de pensée franco-français qui fait que les gens raisonnent en terme de dépenses au lieu de raisonner en terme d'investissement. Certes l'école coûte plus de 6000 euros l'année, mais combien coûte une école de commerce en France? Le même prix si ce n'est plus cher. Et puis apprendre le japonais lorsque l'on veut vivre au Japon c'est plus que vital sinon tu vas te retrouver exclue de la véritable société, tu seras toujours avec les étrangers et tu sera quelqu'un qui sera inapte à lire ou écrire. Quand je vois que des gens vivent depuis des années au Japon dans ces conditions je me dis qu'il y à un soucis. Encore une fois je ne dis pas ça méchamment mais plus pour te dire que l'école ce n'est pas une dépense mais un investissement pour ton avenir.
    Je ne suis pas d'accord avec ce que tu dis. Je pense que les écoles doivent rester les plus accessibles possible pour tous! Pas besoin de payer 10 000 euros pour avoir accès à des cours de qualités. Surtout que payer une somme importante n'est pas un gage de sérieux. Ce qui était une fierté française, soit l'éducation pour tous tend de plus en plus vers le modèle américain.. alors quoi? Dans quelques années on devra faire des prêt de 100 000 euros pour étudier? Lorsqu'on voit les prix de l'essec on en est pas loin..
    L'investissement devrait passer par le travail fournit car tout le monde ne pourra pas prétendre à un prêt étudiant. Et que devient la méritocratie dans un pays où les relations prennent le pas sur le mérite?

    Désolé pour la digression!


  5. #64
    Avatar de Ellybis
    Elly 34 ans

    Location
    France
    Messages
    161
    Likes reçus
    111
    Message de Med_Med
    Je fais juste un retour sur les cours de l'association OCNET

    Après 3 semaines à 3 cours par semaines, je suis très satisfait. Les profs sont tous volontaires, retraités ou pas, et leur seule motivation est de partager l'envie de faire connaitre leur langue et la culture de leur pays.
    Ils ont tous plusieurs années d'expérience, certains enseignent la depuis 20 ans, donc il n'ont rien à envier à des profs "professionnels" d'écoles privées.
    J'ai largement de quoi m'occuper niveau devoir et révisions avec 3 cours par semaine, mais j'ai quand même le temps d'étudier du vocabulaire et des kanji en plus chez moi.
    Nous sommes 5 dans mon groupe ce qui permet beaucoup d'échanges avec le prof.
    Les cours durent 1h30 et après chaque cours, tous les étudiants et les profs se réunissent autours d'un thé et de quelques sembé ce qui offre un peu de convivialité.
    Je viens de voir ton post Mehdi, es-tu toujours satisfait des cours de cette association? Ca peut être une bonne alternative aux écoles privées, surtout niveau horaires!

  6. #65
    Avatar de Med_Med
    Mehdi 38 ans

    Messages
    12
    Likes reçus
    15
    Salut,

    Je pense que c'est une alternative si tu as pas les moyens d'une école privée et que tu fais un baito ou autre chose en même temps.

    Après si tu as les moyens et envie de progresser rapidement je pense que c'est inévitable de passer par une école privée qui va te faire du 5 ou 6h par jour, 5 jours par semaine. D'après l'experience d'amis, 1 ou 2 trimestres sont suffisants pour obtenir un niveau de conversation correct, selon ton niveau de départ.

    Pour les volontaires, l'association où je vais ne dépasse pas le niveau du minna no nohongo 2, donc un équivalent JLPT4 à peu près. Par contre une prof de l'association a proposé des cours particuliers en dehors de l'asso, ce qui me permet d'étudier les Kanji et de préparer le JLPT3. Elle prend 4000 yen par mois pour 2 heures par semaine.
    D'ailleurs si quelqu'un habite à Ota-ku, je peux filer son contact car elle recherche des étudiants.

    Aussi, les assos de volontaires ne sont pas toutes les mêmes selon où tu habites, il y en a peut être qui proposent des cours plus avancés ou plus d'heures, c'est à vérifier...

    -------------- Mise à jour de moins de 10 minutes --------------

    D'ailleurs j'en profite pour souhaiter bon courage à ceux qui passent le JLPT Aujourd'hui !

    moi je tente le 3 et ca va être chaud...

  7. #66
    Avatar de tunimaal
    Tuni 37 ans

    Location
    Tokyo, Japon
    Messages
    123
    Likes reçus
    160
    Message de Ellybis
    Je ne suis pas d'accord avec ce que tu dis. Je pense que les écoles doivent rester les plus accessibles possible pour tous! Pas besoin de payer 10 000 euros pour avoir accès à des cours de qualités. Surtout que payer une somme importante n'est pas un gage de sérieux. Ce qui était une fierté française, soit l'éducation pour tous tend de plus en plus vers le modèle américain.. alors quoi? Dans quelques années on devra faire des prêt de 100 000 euros pour étudier? Lorsqu'on voit les prix de l'essec on en est pas loin..
    L'investissement devrait passer par le travail fournit car tout le monde ne pourra pas prétendre à un prêt étudiant. Et que devient la méritocratie dans un pays où les relations prennent le pas sur le mérite?

    Désolé pour la digression!

    Salut,

    merci pour ton opinion.

    Juste une petite remarque: en France on paye des impôts, l'un des pays au monde où l'on en paye le plus. Certes l'école sera gratuite, mais dès que tu rentres sur le marché du travail il te faudra payer des impôts. Cela équivaut à une forme d'emprunt auprès de l'état. Alors à moins que tu vives toute ta vie au crochet de l'Etat, au travers des aides sociales, rien n'est gratuit puisque tu payes des impôts (beaucoup même, comparé aux autres payés où les écoles sont certes payantes mais les impôts très faible).

    Il faut cesser de penser que tout est gratuit dans la vie et que tout nous tombe dans les bras. Malheureusement nous ne vivons pas dans un monde de bisounours.

    Il ne faut pas croire, ça me fait ch... de payer mais je fais avec et je ne raisonne pas en terme de dépense mais d'investissement, ce qui me permet d'avancer.

    Je suis pour la méritocracie mais c'est quelque chose qui va se chercher pas quelque chose que l'on obtient comme ça.


  8. #67
    Avatar de Ellybis
    Elly 34 ans

    Location
    France
    Messages
    161
    Likes reçus
    111
    Message de Med_Med
    Salut,

    Je pense que c'est une alternative si tu as pas les moyens d'une école privée et que tu fais un baito ou autre chose en même temps.

    Après si tu as les moyens et envie de progresser rapidement je pense que c'est inévitable de passer par une école privée qui va te faire du 5 ou 6h par jour, 5 jours par semaine. D'après l'experience d'amis, 1 ou 2 trimestres sont suffisants pour obtenir un niveau de conversation correct, selon ton niveau de départ.

    Pour les volontaires, l'association où je vais ne dépasse pas le niveau du minna no nohongo 2, donc un équivalent JLPT4 à peu près. Par contre une prof de l'association a proposé des cours particuliers en dehors de l'asso, ce qui me permet d'étudier les Kanji et de préparer le JLPT3. Elle prend 4000 yen par mois pour 2 heures par semaine.
    D'ailleurs si quelqu'un habite à Ota-ku, je peux filer son contact car elle recherche des étudiants.

    Aussi, les assos de volontaires ne sont pas toutes les mêmes selon où tu habites, il y en a peut être qui proposent des cours plus avancés ou plus d'heures, c'est à vérifier...

    -------------- Mise à jour de moins de 10 minutes --------------

    D'ailleurs j'en profite pour souhaiter bon courage à ceux qui passent le JLPT Aujourd'hui !

    moi je tente le 3 et ca va être chaud...
    Merci de ta réponse!
    C'est avant tout pour la flexibilité des horaires que les cours de l'association m'intéressent! (et le principe qui est très sympa!)
    La plupart des écoles privées proposent les mêmes heures de cours et ça ne me convient pas.. c'est dommage!

    Merdouille pour le jlpt, tiens nous au courant ; )


    Message de Tunimaal
    Salut,

    merci pour ton opinion.

    Juste une petite remarque: en France on paye des impôts, l'un des pays au monde où l'on en paye le plus. Certes l'école sera gratuite, mais dès que tu rentres sur le marché du travail il te faudra payer des impôts. Cela équivaut à une forme d'emprunt auprès de l'état. Alors à moins que tu vives toute ta vie au crochet de l'Etat, au travers des aides sociales, rien n'est gratuit puisque tu payes des impôts (beaucoup même, comparé aux autres payés où les écoles sont certes payantes mais les impôts très faible).

    Il faut cesser de penser que tout est gratuit dans la vie et que tout nous tombe dans les bras. Malheureusement nous ne vivons pas dans un monde de bisounours.

    Il ne faut pas croire, ça me fait ch... de payer mais je fais avec et je ne raisonne pas en terme de dépense mais d'investissement, ce qui me permet d'avancer.

    Je suis pour la méritocracie mais c'est quelque chose qui va se chercher pas quelque chose que l'on obtient comme ça.
    Alors là je ne comprends pas du tout ton argument sur les impôts.. -.- Nos impôts nous donne droit à l'éducation et à la santé, quant on compare avec les USA, leur taux d'imposition est peut-être plus bas mais niveau santé ils n'ont rien et vu le montant des frais médicaux là-bas, et même des frais de scolarité, il y a peut de chance que cet écart soit rentabilisé!
    Et qui à parlé de gratuité? Pas moi en tout cas. Il me semble bien avoir mentionné des écoles accessibles à tous.
    J'ai aussi émit la crainte que les frais de scolarité atteignent les 100 000 euros mais c'est déjà le cas! A l'essec, 5 ans d'études reviennent à 60 000 euros et passent à 100 000 avec un MBA!

    Excuse moi mais encore une fois je ne te comprends pas: "Je suis pour la méritocratie mais c'est quelque chose qui va se chercher pas quelque chose que l'on obtient comme ça."
    Évidemment, il me semble que c'est le sens même du mot....... mais pour démontrer son mérite et sa motivation dans un diplôme encore faut-il avoir accès à l'éducation!
    Sur 50 jeunes sans garants, combien auront accès à un prêt de 100 000 euros? Et même pour celui qui l'aura? Après ça pas question de changer de voie, ou de ne pas trouver un super bon job, parce qu'il va falloir les rembourses ces 100 000 euros, c'est une dette énorme pour commencer sa vie...

    Tu peux parler d'investissement pour voir le côté positif, mais faut-il laissé les prix s'installer à ce niveau, je ne pense pas non!

    Bref, à la base ce sujet concerne les écoles de japonais donc je vais arrêter là XD

  9. #68
    Avatar de meleo33
    Mylène 36 ans

    Location
    Tokyo, Japon
    Messages
    3 254
    Likes reçus
    2 113
    Message de Gaijineuh
    PS: avantage de cette école (comme certaines autres), elle sponsorise! En gros, le temps passé à Naganuma est du temps économisé sur le WH, à condition de ne pas l'avoir déjà pris. Il est tout à fait possible de faire les 2 années complètes à Naganuma, avec un niveau de langue excellent et de faire une troisième année au Japon en WH pour décrocher un vrai boulot. Les baito étant autorisés avec un visa étudiant dans une certaine limite. Pour quelqu'un qui a moins de 28 ans et un peu d'argent c'est une excellente solution.
    Petit déterrage,

    Je me posais justement la question aujourd'hui de me faire une école de langue sans toucher à mon précieux PVT en 2014 si mon plan en Chine ne se fait pas.

    J'avais visé ce visa étudiant qui dit qu'exceptionnellement on pouvait avoir une dérogation pour bosser part-time.
    Sachant que les notions d'exception et de dérogation varient grandement selon les pays, j'étais en recherche aujourd'hui de témoignages de gens qui l'avaient obtenue (la fameuse déro) pour savoir si c'était si exceptionnel que ça ou si je pouvais clairement compter dessus pour mettre un peu de beurre dans les épinards.

    Alors, as-tu rencontré pas mal d'étudiants qui pouvaient bosser avec leur visa ?

    Et sinon, pourquoi ce truc de 28 ans ? (tu me fais flipper là...)

  10. #69
    Avatar de Insolencre
    abdel 36 ans

    Messages
    14
    Likes reçus
    8
    Petite question est ce que quelqu'un à déjà testé les cours gratuits dispensé par des volontaires

    J'ai trouvé ce site qui regroupe aussi des payants sur Tokyo

    http://www.tnvn.jp/

    J'imagine que c'est pas du même ordre qu'une école privée mais ça peut dépanner non ?

  11. #70
    Avatar de meleo33
    Mylène 36 ans

    Location
    Tokyo, Japon
    Messages
    3 254
    Likes reçus
    2 113
    Message de Insolencre
    Petite question est ce que quelqu'un à déjà testé les cours gratuits dispensé par des volontaires

    J'ai trouvé ce site qui regroupe aussi des payants sur Tokyo

    ??????????????????

    J'imagine que c'est pas du même ordre qu'une école privée mais ça peut dépanner non ?
    Oui, relis quelques messages précédents, Med_Med a testé avec une association

    Mais je ne sais pas si c'est la même !

  12. #71
    Avatar de PurpleMatter
    Tuyen 32 ans

    Messages
    27
    Likes reçus
    7
    J'ai parcouru un peu ce topic et le forum et ai retenu principalement 3 écoles : KAI (Tarifs en Euro - Dates & Tarifs 2013 - École de langue à Tokyo - Language School Japan - Tokyo), ARC Adademy (ARC Academy: Cours de Japonais à Tokyo, Yokohama, Osaka et Kyoto) et Tokyo International Japanese School (Tokyo International Japanese School/Lesson).
    Je me suis particulièrement intéressé à ARC Academy. La session de Janvier 2014 (50 jours répartis sur 3 mois) dans les écoles de Shinjuku ou Shibuya me branchent particulièrement. Cependant, je m'interroge un peu sur la durée de cours : 3 mois à raison de 3h15 par jour sont-ils suffisants pour obtenir un "bon" niveau de japonais (j'avais étudié le Japonais pendant 2 ans en école d'ingé et je me débrouillais très bien, même s'il me faudra m'y remettre un peu avant de partir) ? Alors que je vois que l'école KAI propose plus de 6 mois de cours à 20h/semaine pour même pour des niveaux débutants (Niveau des cours - École de langue à Tokyo - Language School Japan - Tokyo).

    EDIT : Je lis d'ARC Academy que les professeurs y sont très sympathiques mais que les cours n'avancent pas très vite. Sachant que je suis plutôt du genre assidu et à continuer à apprendre en autonome (les tests et devoirs en masse ne sont pas forcément ce qui me permet de mieux apprendre), je recherche surtout des cours qui favorisent les interactions et les rencontres (avec les professeurs et les autres élèves). Dans cette optique, est-ce que ARC Academy se révèle un bon (le meilleur ?) choix ?
    Dernière modification par PurpleMatter ; 23/09/13 à 21:29.


  13. #72
    Avatar de eldede
    Nicolas 35 ans

    Location
    Grenoble, France
    Messages
    217
    Likes reçus
    82
    Purplematter du coup tu avais eu des réponses à tes questions ? Ou mieux a été à ces cours et peux m'en dire plus ?

    Je ne connais rien en japonais à part bonjour et aurevoir, je voudrai apprendre du basique qui me permette de vivre plus facilement, commander dans un resto, demander un renseignement quelque part etc. Ce programme de 3 mois a ARC me tente bien, mais n'ayant pas de base je sais pas si je pourrai vraiment apprendre qqch. Les cours commencerait en avril donc je pourrai trouver un bouquin et commencer seul mais bon...

  14. #73
    Avatar de Solomai
    Sébastien 28 ans

    Messages
    189
    Likes reçus
    138
    Message de bouliz
    Pour ce qui est des ressources, je vous conseille vivement (si vs ne connaissez pas encore) japanesepod101.com. Les leçons sont vraiment hyper bien faites, agréables à écouter et surtout très dans l'air du temps avec un parler vrai et actuel plutôt qu’académique.
    Yo ! Après une année infructueuse dans une fac de langue en Japonais (non mais sérieux, le Minna no Nihongo c'est assommant au possible !), je suis toujours aussi décidé à partir là-bas mais j'aimerais quand même continuer l'apprentissage de la langue, et à mon rythme si possible.

    Du coup, niveau ressources en ligne et ce genre de choses, le Japanesepod101 m'a l'air assez efficace, pour ce genre de retours. En plus, j'ai 65% de réduction dessus, alors, pourquoi se priver...

    Bref, ma question est toute simple, pour ceux qui ont testé : l'abonnement à ce site est-il mieux en basique ou en premium ? Tout en sachant que le premium + est vraiment, mais vraiment trop cher.

    Évidemment, et vu que ça fait longtemps que personne n'a pas relancé la question, y a-t-il plus efficace aujourd'hui, comme solution pour l'apprentissage de cette langue ?

    Merci !

  15. #74
    Avatar de Kurosan
    Emmanuel 33 ans

    Location
    Osaka Prefecture, Japon
    Messages
    41
    Likes reçus
    36
    Salut à tous !

    Je vois qu'on parle beaucoup d'écoles de langue sur Tokyo (normal vu que quasiment tous les pvtistes y vont)
    mais est ce que vous connaissez des écoles sur OSAKA ?
    Pas forcément une école spécialisée mais un endroit où on peut apprendre le japonais avec un prof en groupe ou seul. J'ai regardé cette discussion et j'ai vu les tarifs des différentes écoles et ça m'embête vraiment d'amputer mon budget de plus de 1500€ juste pour quelques heures de cours par jour pendant 3 mois.
    Une association de retraités qui donnent des cours ou truc dans les facs ou des échanges de langues, etc.

    Merci pour les tuyaux si vous en avez !

  16. #75
    Avatar de Solomai
    Sébastien 28 ans

    Messages
    189
    Likes reçus
    138
    Bonjour la compagnie !

    Je m'enfuis vers le Japon dans quelques temps, par la route et le train, et j'aimerais passer un bon bout de temps là-bas. J'ai de très courtes bases de Japonais (6 mois de fac en France, environ...), mais j'aimerais bien choper un visa de voyage pour 2 mois environ, intégrer une école pour un an, choper si possible un JLPT (2 ce serait terriblement cool), et enchaîner sur un PVT derrière. Et pour le visa étudiant, il faut une école de langue. Mais c'est là que ça se complique, je pense personnellement : ni Tokyo ni Osaka. Les dépenses journalières seraient bien trop élevées pour moi, et j'ai envie d'explorer des endroits un petit peu moins évidents à première vue.

    Et mon top du top, mon haut de liste, c'est Sapporo, Hokkaido. Et en plus, il y a des écoles de langue là-bas ! Celle qui a retenu mon attention, c'est la JLI, mais une question m'empêche d'aller plus loin : pourquoi ils utilisent le Minna no Nihongo ?!

    En fait, ces 6 mois de Japonais à la fac m'ont traumatisé du Minna. Mais vraiment. Et du coup, j'aimerais savoir, si généralement les cours dans les écoles sont concentrés sur autour du bouquin, ou si les profs cherchent à aller plus loin, et apprendre un langage un peu moins "strict". Un langage pour tous les jours... La forme ~ます c'est bien beau mais ça passe difficilement avec des amis.

    Le message de Gaijineuh du début me redonne quelques espoirs (Sapporo ! Sapporo !! :'(), mais certains d'entre vous ont-ils fait des écoles de Japonais basées sur le Minna ? L'enseignement était-il plus libre que le livre ?

    Merci !

  17. #76
    Avatar de ameliemari
    Amélie- Marie 34 ans

    Location
    Shinjuku, Tokyo, Japon
    Messages
    56
    Likes reçus
    47
    Je ne sais pas pourquoi tu lui voues une haine aussi tenace, mais j'ai appris avec le minna nihongo ici (au tout début, dans ma première école), et c'est vraiment un des meilleurs manuels pour se faire une bonne base de japonais (je suis allée jusqu'au dernier manuel, même après l'école). Bien sûr, un seul manuel ne suffit pas pour maîtriser le japonais, et une fois au Japon, tu pourras te faire plaisir. Mais ne rejette pas une école sur la base du manuel. C'est juste la fac en France qui est passablement nulle (des échos que j'ai eu).

    Si j'ai un conseil, concernant l'école: les écoles peu chères avec des classes de 15/18 élèves ne sont pas très bonnes. Ça dépend après bien sûr de ton profil et de ta capacité d'apprendre (capable en autodidacte, ou besoin d'encadrement) . J'avais été très déçue de la première. En revanche, je me suis réinscrite il y a un mois dans une école avec des classes de 4/8 élèves (que Tunimaal connait bien d'ailleurs), et là mon niveau de japonais a progressé de manière fulgurante. Mais j'ai aussi beaucoup bossé par moi même, sans prof, et j'ai décroché le N3 (après un an, partie de 0, donc pour le 2 va vraiment falloir t'y mettre d'arrache pied ).

  18. #77
    Avatar de Solomai
    Sébastien 28 ans

    Messages
    189
    Likes reçus
    138
    C'est vrai que la fac en France est... Comment dire...

    Bref, merci pour ta réponse ! En fait, ce que je recherche avant tout, c'est Hokkaido, donc je ne pense pas avoir énormément de choix au final. Il y a trois écoles relativement similaires là-bas, tant au niveau des prix que des prestations.

    Donc je pense partir sur 6 mois dans la JLI, quitte à l'étendre par la suite si ça me botte vraiment !

    Pour le Minna, ce que je n'aime pas c'est que c'est un langage trop formel qui est enseigné dedans. La forme neutre passe un peu trop à la trappe, alors que 'est sans doute la forme la plus importante de la langue.

    Mais je vais faire de mon mieux, le N2 est un but qui m'intéresse pour pouvoir être tranquille avec un WHV par la suite.

    Je sais que c'est un peu bête de choisir un emplacement avant une école, mais cette ville m'a toujours paru être l'endroit le plus cool du Japon. Du moins, un des endroits les plus cool du Japon.

    Mais tu pourrais me filer quelques renseignements sur cette école (en MP si tu veux pas créer de fuites ) ? Des fois que je déchante rapidement, histoire d'avoir une valeur sûre...

    Merci !

  19. #78
    Avatar de Chiv
    38 ans

    Location
    Okazaki, Aichi, Japon
    Messages
    14
    Likes reçus
    8
    La forme neutre est également étudiée dans le Minna no nihongo, à partir de la leçon 20 environ si je me rappelle bien. Il est normal de commencer par un language moins familier l'apprentissage de la langue. De toute façon pour commencer à vraiment se débrouiller en Japonais il faut aller bien plus loin que la leçon 20. Finir les deux livres (environ 50 leçons) et obtenir un niveau proche JLPT3 est un peu le minimum syndicale. En partant de 0 dans une bonne école relativement intensive ça peut se faire en 8 ou 9 mois si tu étudies sérieusement.

  20. #79
    Avatar de Kurosan
    Emmanuel 33 ans

    Location
    Osaka Prefecture, Japon
    Messages
    41
    Likes reçus
    36
    De mon côté je me suis renseigné sur Osaka pour les écoles de langues, celles où on peut rester de 1 mois jusqu'à plus d'un an et elles utilisent presque toutes le minna no nihongo. Pareil pour les cours gratuits données par des bénévoles un peu partout en ville. Et la forme en -masu est évidemment abordée. Les rares écoles qui n'utilisent pas ce bouquin nous apprennent quand même un langage "trop" poli à part pour les dernière leçons, les plus avancées. Pour apprendre le langage familier, celui parlé entre amis, il faut sortir et parler directement avec de jeunes japonais autour d'un saké ya pas de secret


  21. #80
    Avatar de meleo33
    Mylène 36 ans

    Location
    Tokyo, Japon
    Messages
    3 254
    Likes reçus
    2 113
    Message de Kurosan
    De mon côté je me suis renseigné sur Osaka pour les écoles de langues, celles où on peut rester de 1 mois jusqu'à plus d'un an et elles utilisent presque toutes le minna no nihongo. Pareil pour les cours gratuits données par des bénévoles un peu partout en ville. Et la forme en -masu est évidemment abordée. Les rares écoles qui n'utilisent pas ce bouquin nous apprennent quand même un langage "trop" poli à part pour les dernière leçons, les plus avancées. Pour apprendre le langage familier, celui parlé entre amis, il faut sortir et parler directement avec de jeunes japonais autour d'un saké ya pas de secret
    Moralité : Achetez-vous les Minna avant de partir pour étudier à la maison, ça vous fera gagner du temps et de l'argent...

Préparez sereinement votre PVT en bénéficiant d’avantages exclusifs grâce à nos bons plans.

Page 4 sur 6 ... 23456