1. #81
    Avatar de Lucie
    Lucie 33 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    1 248
    Likes reçus
    1 121
    Oui les maisons ne sont pas bien insonorisées, c'est des vieilles maisons, donc pour avoir le charme de vivre dans un duplex ou triplex avec escaliers extérieurs, etc, etc, on a en plus la vie de nos voisins avec nous

    Pour ma part oui j'entends quasiment tout chez ma voisine du haut, l'aspirateur, la fille qui se mouche ou qui tousse, et j'en passe,... Mais bon je me dis que si moi j'entends, elle aussi doit entendre donc bon... ^^

    Généralement les nouvelles constructions sont mieux isolées. Sur les annonces c'est souvent un point vendeur "immeuble avec mur en béton, immeuble insonorisé".

    PS : Dans le premier studio ou j'étais à Montréal j'entendais carrément le gars lancer son skype pour appeller sa famille !! "Tululuuut, tulluluuut", supeeerrrr !


  2. #82
    Avatar de BMag
    Magali 41 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    4 357
    Likes reçus
    3 488
    * Ames senseibles s'abstenir *

    J'ai déjà entendu la voisine du dessus vomir le matin, juste au dessus de notre chambre, un bon réveil !

    * Fin du gore *


  3. #83
    Avatar de Reateran
    Fanny

    Messages
    53
    Likes reçus
    13
    Ok, merci. Et c'est comme ça dans tout le Québec, le Canada?



    Je fais une petite parenthèse : je viens de relire les pages qui précèdent (qui datent de 3 ans) et je trouve proprement hallucinantes les réactions qu'on y trouve :
    le mec, ces voisins font du bruit et on lui répond que c'est lui qui a un problème avec ces voisins, alors que ce sont évidemment eux qui ont un problème avec lui (dans le cas où ils ne veulent pas prendre en compte ses remarques et qu'ils l'envoient chier) car ce sont eux la CAUSE du problème. Lui souhaite simplement pouvoir jouir tranquillement de son logement.
    Ces gens qui ne sont pas capables d'intégrer le fait élémentaire qu'ILS NE SONT PAS ABSOLUMENT SEUL AU MONDE et qu'ils doivent respecter autrui, et qui en plus se permettent d'agresser et d'insulter les autres est pour moi un éternel sujet d'étonnement.

  4. #84
    Avatar de Kallagan
    10 ans

    Messages
    22
    Likes reçus
    14
    Chacun son point de vue moi je ne comprend pas qu'on aille taper à la porte de ses voisins qui font du sexe , c'est naturel et il existe les boules quiès ou le déménagement c'est pas comme si c'etais compliqué de déménager ici .

  5. #85
    Avatar de isa
    isa
    isa est déconnecté
    isa

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    8 114
    Likes reçus
    5 702
    Message de Kallagan
    Chacun son point de vue moi je ne comprend pas qu'on aille taper à la porte de ses voisins qui font du sexe , c'est naturel et il existe les boules quiès ou le déménagement c'est pas comme si c'etais compliqué de déménager ici .
    J'ai jamais tapé à la porte pendant l'acte (ouais, ça se fait pas, c'est vrai), mais l'envie de ne manquait pas d'aller les voir après... Sexe ou pas sexe, c'est quand même la moindre des choses de faire un peu gaffe quand tu vis en collectivité !
    Pour la petite anecdote, à Montréal, tous les dimanches matin, j'avais droit à un festival porn star de 8h du matin à 11h du matin. Ca n'arrêtait pas. Entre nous, je n'ai jamais compris comment ils faisaient pour tenir aussi longtemps !
    Honnêtement, pour moi, ne pas faire gaffe, c'est juste un manque de savoir vivre


  6. #86
    Avatar de Kallagan
    10 ans

    Messages
    22
    Likes reçus
    14
    Oui enfin ils vivent en appartement pas en collectivité justement si c'etais tes roomate je peux comprendre mais là ils sont chez eux ils font ce qu'ils veulent enfin ça peut rester sans fin comme discussion je comprend votre point de vue mais bon si ça vous choque ça viens de votre éducation car il n'y a rien de plus naturel que ça .

  7. #87
    Avatar de isa
    isa
    isa est déconnecté
    isa

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    8 114
    Likes reçus
    5 702
    Message de Kallagan
    Oui enfin ils vivent en appartement pas en collectivité justement si c'etais tes roomate je peux comprendre mais là ils sont chez eux ils font ce qu'ils veulent enfin ça peut rester sans fin comme discussion je comprend votre point de vue mais bon si ça vous choque ça viens de votre éducation car il n'y a rien de plus naturel que ça .
    Euuuh, oui c'est sûr, ça vient de mon éducation : on m'a toujours dit d'être courtoise et d'essayer de ne pas déranger mes voisins.
    Qu'ils fassent les porn-star : je suis très heureuse que mes voisins aient une super vie sexuelle ! Mais le débat ne réside pas là. Le débat réside dans le fait que je ne leur fais pas profiter de la mienne, et j'osais espérer qu'ils puissent m'épargner la leur.

  8. #88
    Avatar de Lucie
    Lucie 33 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    1 248
    Likes reçus
    1 121
    Message de Kallagan
    mais là ils sont chez eux ils font ce qu'ils veulent enfin ça peut rester sans fin comme discussion je comprend votre point de vue mais bon si ça vous choque ça viens de votre éducation car il n'y a rien de plus naturel que ça .
    Ok alors on a le droit de râler si nos voisins nous reveil à 3h00 du mat car ils font la fête et écoute la musique forte mais on doit rester cool et ne rien dire quand on nous reveil à 3h00 du mat avec des jouissements et des cris pendant l'acte ? C'est quoi la différence ? Car la c'est la même chose "ils sont chez eux ils font ce qu'ils veulent" comme tu dit. Mais dans tous les cas, il y a des limites.

  9. isa

  10. #89
    Avatar de Kallagan
    10 ans

    Messages
    22
    Likes reçus
    14
    Message de Lucie.C
    Ok alors on a le droit de râler si nos voisins nous reveil à 3h00 du mat car ils font la fête et écoute la musique forte mais on doit rester cool et ne rien dire quand on nous reveil à 3h00 du mat avec des jouissements et des cris pendant l'acte ? C'est quoi la différence ? Car la c'est la même chose "ils sont chez eux ils font ce qu'ils veulent" comme tu dit. Mais dans tous les cas, il y a des limites.
    Je ne râle pas quand mes voisins ou mes roomates me reveil à 3H du matin car ce n'es pas tout les jours et que ça doit m'arriver de faire pareil bref , j'ai bien dit que je comprenais vos point de vue mais que pour moi chacun devrais pouvoir faire ce qu'il veux chez lui dans la limite du raisonnable mais un couple qui baise ou fait l'amour pendant une heure ou des voisins qui font parfois la fête je n'irais jamais les déranger car demain ce seras ptet mon tour de faire pareil .

    Tant mieux (ou tant pis) pour vous si vous ne faite jamais de sexe ou que vous ne faite jamais la fête mais dans ce cas la je persiste et signe déménagez .

  11. #90
    Avatar de Lucie
    Lucie 33 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    1 248
    Likes reçus
    1 121
    Message de Kallagan
    Tant mieux (ou tant pis) pour vous si vous ne faite jamais de sexe ou que vous ne faite jamais la fête mais dans ce cas la je persiste et signe déménagez .
    Non ne t'inquiète pas ma vie sexuelle et sociale va très bien D'ailleurs je n'ai pas de soucis avec mes voisins à ce niveaux la et je ne compte pas déménager, je regarde juste un peu plus loin que le bout de mon nez en me mettant à la place des personnes qui vivent ces situations qui je le comprends, peuvent être très pénibles.

  12. #91
    Avatar de BMag
    Magali 41 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    4 357
    Likes reçus
    3 488
    Il y a aussi le problème inverse, nous la voisine du dessus tape au plafond passé 22h si on discute un peu trop fort quand on a de la visite...
    Pourtant on lui dit rien pour ses talons à 6h30 du matin (et ses vomissements au dessus de notre lit pendant la grasse mat' du dimanche )

  13. #92
    Avatar de Helene
    Hélène 6 ans

    Location
    Vancouver, BC, Canada
    Messages
    11 085
    Likes reçus
    6 784
    Message de Kallagan
    ... pour moi chacun devrais pouvoir faire ce qu'il veux chez lui dans la limite du raisonnable mais un couple qui baise ou fait l'amour pendant une heure ou des voisins qui font parfois la fête je n'irais jamais les déranger car demain ce seras ptet mon tour de faire pareil .

    ...
    Il semble que la limite du raisonnable ne se situe pas au même niveau pour tout le monde.

  14. #93
    Avatar de Reateran
    Fanny

    Messages
    53
    Likes reçus
    13
    Ca me fait penser à un pote dont le voisin écoutait sa musique super fort. Il va le voir pour lui demander de baisser. Le mec lui répond l'argument typique : "je suis chez moi, je fais ce que je veux". Mon pote lui répond "ben moi aussi je suis chez moi et j'ai pas envie d'entendre votre musique".


    Une astuce c'est normalement de vivre au dernier étage, ça évite certains bruits comme celui des pas ou autres. Mais ici ça ne suffit pas. Je vis au dernier et au début quand mon voisin du dessous marchait, je croyais que quelqu'un était sur le toit. Mais non, j'entendais seulement celui du dessous comme on entend d'habitude celui du dessus. Je me dis que pour celui qui vit au RDC ça doit sonner comme les pas d'un éléphant.
    Dernière modification par Reateran ; 04/07/13 à 13:32.

  15. #94

    Messages
    440
    Likes reçus
    169
    C'est drôle, j'ai l'impression qu'au bout de 5 ans, je me suis habituée et je commence à avoir un sommeil assez lourd pour supporter le manque total d'insonorisation de l'appartement typique montréalais.

    J'ai un collègue qui déménage tous les ans à cause du bruit. Son dernier appart' était de ces fameux "en béton et insonorisés". Oh, comme il était content d'en décrocher un (qui s'arrachent y a l'air, malgré le prix élevé) !
    Sauf, ce qu'on ne dit pas, c'est que seul le plancher est en béton. Les séparations entre 2 appartements sur le même palier sont en bois, donc au lieu d'entendre le voisin du bas, on entend celui d'à côté. J'ai 2 amis dans 2 immeubles en béton et c'est la même affaire pour les deux. Ils entendent le voisin d'à côté et les gens qui parlent dans le corridor =(


    De mon côté, je vis dans un duplex, au dernier étage. Années 60, tout en bois.
    Ma proprio, qui habite en dessous, n'a pas besoin de m'appeler. On peut se parler d'appart' en appart'. xD Heureusement, ils sont très tranquilles et je ne les entends jamais.
    Par contre, leur fille avait la mauvaise habitude d'écouter la musique très fort et de crier sur son chum TRÈS fort au beau milieu de la nuit. Ils peuvent, ils se lèvent à 11h ou midi...
    Pour y remédier (se faire réveiller en sursaut par un "Tayeeeeeeeeeeeeeeeeule esti d'cave", charmant!), je me suis ben fait plaisir à écouter aussi la musique bien fort à mon réveil, vers 6h. Je me sentais mal au début, je trouvais ça très bas de ma part, mais j'ai tenu. Et ça a payé. Je ne les entends plus maintenant. =P


  16. #95
    Avatar de floriandg
    Florian 40 ans

    Messages
    119
    Likes reçus
    9
    En fait c'est que c'est un condo cheap.... dans les condos de bonne qualité les murs séparateurs sont aussi en béton

  17. #96
    Avatar de Reateran
    Fanny

    Messages
    53
    Likes reçus
    13
    J'ai vécu un an au Brésil et l'isolation sonore entre les appartements étaient bien meilleure. Dans mon dernier appart', elle était même carrément excellente. Bon alors c'est sûr que ça ça vaut pour à l'intérieur de l'immeuble, par contre à l'extérieur, étant donné qu'ils n'ont évidemment pas de double-vitrage et souvent pas de fenêtre du tout, c'est une autre affaire.

    Mais je m'attendais vraiment pas à ça du tout en venant au Québec, un pays aussi froid ; même si il est vrai qu'isolation phonique et thermique ne se recoupent pas forcément.

    De ce que je sais, y'a peut-être que 2 pays au monde où c'est pire : la Corée du Sud et le Japon. Ces derniers ont carrément une tradition de "murs" en papier de riz... Mais ce qui compensent là-bas, c'est que les gens sont extrêmement respectueux. Est-ce le cas des québequois? Ont-ils conscience du très mauvais niveau d'isolation sonore de leurs habitations? Parce que ça oblige à faire des efforts importants pour ne pas gêner les voisins.

  18. #97
    Avatar de BMag
    Magali 41 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    4 357
    Likes reçus
    3 488
    Mes voisins en sons conscients, mon prorprio aussi, en fait je pense qu'ils en sont tous conscients, c'est pas pour ca qu'on retrouve pas les 2 extrêmes, ceux qui font du bruit sans se soucier de ce que les autres endurent, et ceux qui ralent pour quelques bruits de pas ou même un bébé qui pleure (comme si on pouvait y faire quelque chose ^^). Y'a des cons partout, et c'est tout de suite apparent avec une mauvaise isolation sonore (qui n'a rien a voir avec l'isolation thermique, je te le confirme ).
    On peut pas reconstruire tous les vieux condos de Mntréal, ce genre de chose fait partie du décor, mais c'est dommage que tolérance et respect ne soient pas les maitres mots partout.

  19. #98
    Avatar de Chibitotoro
    Chibi 44 ans

    Messages
    66
    Likes reçus
    42
    Je viens partager avec vous notre expérience concernant le bruit en appartement à Montréal.
    Ayant déjà eu quelques soucis de voisinage par le passé en France, nous avions demandé à la locataire si l'appartement était calme. Nous ayant assuré que oui, nous avons rapidement découvert que cette réponse n'a pas grande valeur lorsque le locataire veut rompre son bail en cours.
    Ce fut le début d'une étrange situation, avec un appartement charmant et calme la journée, et qui devenait un cauchemar à la nuit tombée. Les deux colocataires du dessus travaillaient en soirée et rentraient vers 1h du matin. C'était alors le début d'un mélange de rigolades, disputes, karaoké et party improvisées, le tout évidement en semaine. Espérant régler le problème par la discussion, nous sommes passés les voir. Repartis avec des excuses et la promesse qu'on ne les entendrai plus, nous sommes rentrés chez nous rassurés. Soulagement de courte durée, la nuit suivante offrant le même scénario. Notre deuxième discussion fut plus animée et s'est terminée par une impasse, nous disant qu'elles étaient chez elles et qu'elles faisaient bien ce qu'elles voulaient. Les bouchons d'oreilles sont alors devenus des compagnons indispensables mais malheureusement insuffisants. La dernière fois où nous les avons croisé c'est lorsqu'en semaine, elles sont rentrées chez elles avec une dizaines d'amis et ont commencé une party vers 1h du matin. Malgré notre passage et le tambourinage au mur d'un voisin également excédés, nous nous sommes résignés à appeler le 911. Contre toute attente, la police est passée 10mn plus tard et nous avons pu entendre qu'elles écopaient d'une amende de 450$ ! Malheureusement, après un moment de calme, la fête a repris jusqu'à 7h du matin. La nuit blanche portant conseil, nous nous sommes résignés à déménager...
    Préférant dépenser notre énergie dans la découverte de ce beau pays et de sa culture, nous avons renoncer à essayer de les faire partir ou changer d'attitude. D'autant plus que ce mépris des autres semblait contagieux, le voisin du dessous et une association de cyclistes en face organisant également des nocturnes bruyante mais plutôt en fin de semaine.
    Au bout d'un mois, nous étions de nouveau lancés dans la recherche d'un nouveau chez nous. Privilégiant les appartements au dernier étage, nous avons finalement trouvé un logement qui apportait quelques garanties. Le propriétaire possédant le bloc et occupant l'appartement mitoyen cela nous semblait une bonne manière de limiter les débordements sonores. La bâtisse est ancienne, les planchers craquent gentiment et les murs dansent un peu. Ce qui fait que l'on entend parfois le voisin du dessous qui tousse ou un fond de télé. Ils reçoivent des amis, jouent de la guitare, vivent... mais ont un super-pouvoir incroyable : le respect des autres. Et c'est là toute la différence. Nous sommes ici depuis 3 semaines et n'avons jamais été réveillés la nuit. Pourtant nous sommes à 5mn à pied de notre ancienne adresse, ce n'est donc pas une question de rue ou quartier.
    Concernant l'ancien appartement, nous avons eu l'immense chance que le propriétaire connaisse quelqu'un qui puisse reprendre le bail. Ce sauveur des temps modernes était informé la lourde contrainte sonore de cet appartement mais cela ne semblait pas le déranger. Peut-être a-t-il lui même une vie nocturne animée? Ou a-t-il développé une aptitude particulière à supporter les cons? En tout cas on espère que ça se passera bien pour lui, et qu'il ne fera pas parti de la longue liste des locataires étant passés par ici, comme en témoigne la bonne quinzaine de noms de destinataires différents mentionnés sur les courriers reçus dans la boite aux lettres.

  20. isa

  21. #99
    Avatar de melanielaurens
    Melanie 35 ans

    Location
    Montréal
    Messages
    1
    Likes reçus
    0
    Moi j'ai emménagé récemment dans un immeuble à proximité de Laurier. Les murs sont en cartons ici aussi, et surtout j'ai un voisin qui gueule des insultes quasiment tous les soirs, c'est insuportable. Je sais pas quoi faire. Je me vois pas aller le voir pour lui demander pourquoi il gueule des insultes tous les soirs comme ça et s'il pourrait gueuler moins fort...

Page 5 sur 5 ... 3 4 5