Discussion: Sclérose en plaque

  1. #1

    Messages
    295
    Likes reçus
    7
    Bonjour bonjour,
    une amie est interessée par un pvt au Québec mais le seul probleme c'est qu'elle est atteinte d'une sclérose en plaque traitée par interféron (970€ les 10 doses, à renouveller environ tout les mois). Est-ce-que quelqu'un saurai si cette patologie est un critère de refus de pvt et si non, si Globe Partner ou d'autres assurance peuvent fournir un suivi du traitement.

    Merci merci...

  2. Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

    Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !
  3. #2

    Messages
    490
    Likes reçus
    2
    Pour le PVT, il n'y a pas de questionnaire de santé au niveau de l'ambassade.
    en revanche cela posera probleme pour l'assurance. Elle ne prenne pas en charge les frais medicaux pour des problemes de santé apparus avant. Et en plus il faut certifier au moment de l'adhesion qu'on est en bonne santé.

  4. #3
    Avatar de Marie
    Marie 33 ans

    Location
    Paris, France
    Messages
    33 006
    Likes reçus
    9 570
    En fait, tu asune question à laquelle il faut répondre:
    Vous a-t-on déjà traité(e) pour une maladie mentale ou physique grave, ou pour une maladie contagieuse ou chronique ?
    Je ne sais pas si c'est le cas, mais je crois que la sclérose en plaque apparait comme une maladie physique grave.
    Cependant, vu qu'ellen'est pas contagieuse, il suffit d'expliquer de quelle maladie on parle, et de donner peut-être le plus de renseignements sur le sujets...
    Ensuite, ça ne devrait pas trop trop poser problème...

    Sinon, comme l'a dit Wali, le problème se posera surtout pour l'assurance maladie, surtout si ton amie a besoin de pas mal de médicaments et de traitements en tout genre. Si elle réussit à s'en procurer assez avant de partir et d'assurer au mieux une certaine automédication, ça devrait aller. Mais je crois savoir qu'une sclérose en plaque nécessite un suivis médical assez stricte. Et il va surtout falloir trouver une assurance maladie spécialement conçue pour couvrir ces frais...

  5. #4
    Avatar de Janet
    Marlène 45 ans

    Messages
    2 194
    Likes reçus
    9
    oui les assurances maladie ne prennent pas en charge les soins de maladies chroniques/apparues avant le départ, et en plus pour la sclérose en plaques, il y a le traitement régulier d'une part, mais aussi en cas de crise et de passage aux urgences, c'est pas sûr du tout que ce soit pris en charge vu que la personne était déja malade avant le départ, c'est pas comme un accident ou une rage de dents subite quoi... bref si ça pose pas de problème pour avoir le PVT c'est vraiment pour les frais de santé que ça va être dur...

  6. #5

    Messages
    20
    Likes reçus
    0
    Bonjour,
    J'envoie la réponse d'une assurance que j'ai contacté concernant mon souci de santé à moi tout seul. La réponse est claire.

    Monsieur,

    Nous avons bien reçu votre mail et vous en remercions.

    En ce qui concerne votre traitement, nous ne garantissons pas tout ce qui est antèrieur à la date d'effet. Donc cela reste à votre charge et nous ne proposons pas de sur complémentaire.

    La CFE ne prendra que la part Sécurité Sociale donc là aussi il vous restera des frais à votre charge.

    En restant à votre disposition, veuillez agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.
    Sébastien FREHAUT
    Responsable Relations Clientèle
    [email protected]
    APRIL Mobilité
    106 rue de la Folie Méricourt
    75011 PARIS
    Tél. 01 73 02 93
    93 - Fax 01 73 02 93 90
    www.aprilmobilite.com

  7. #6
    Avatar de Boubou2105
    Steph 34 ans

    Messages
    2
    Likes reçus
    2
    Bonjour,

    Je confirme : j'ai un ami qui vient d'obtenir son PVT Canada. Il a bien indiqué son problème de santé lors de la procédure. Il a du passer des examens médicaux complémentaires (visite médicale chez un médecin agréé, radiographie pulmonaire - aucun lien mais a priori d'après le médecin la demande est systématique -, analyses de sang), à sa charge..., tout ça a un peu rallongé la procédure, mais ça lui permet de partir serein en ayant été transparent sur ses problèmes de santé.

    Par contre, en effet, il est obligé de prendre la CFE + une assurance complémentaire, en sachant que seule la CFE prendra en charge le traitement et les éventuels problèmes liés à son ALD, avec comme montant maximum celui de la Sécurité Sociale française. Pour compenser en partie, il partira avec 6 mois de traitement à son départ (délivrance 6 mois maximum permise par la CFE même sans procédure particulière, contrairement à la sécurité sociale).

    C'est embêtant, mais en même temps je trouve super de ne pas s'arrêter à la maladie et de partir quand même !

    Bon courage à tous !