1. #1
    Avatar de oyo225
    Orlane 30 ans

    Messages
    2
    Likes reçus
    0
    Bonjour, mes amis de nationalité sénégalaise souhaitent s’installer au Canada dans le cadre de la résidence permanente.

    Ils ont un Niveau d’études CAP, n’ont pas 10000$ environ pour justifier les fonds et de l’expérience dans des métiers spécialisés (cuisine et pâtisserie) non déclarés comme ça se fait beaucoup là bas.
    On se demandait quelle démarche était plus adaptée entre candidats des provinces et l’entrée express d’une part.
    D’autres part, s’il existe d’autres programmes plus accessibles à leur profil ?
    Avoir une offre d’emploi permet-il de baisser le montant de la preuve de fonds financière?
    Et enfin, s’ils devaient forcément avoir recours à l’organisme Accès Canada qui est très cher.

    Ca fait beaucoup de questions, j’espère que vous pourrez nous aider.

    Merci d’avance.

  2. #2

    Messages
    8 820
    Likes reçus
    3 406
    Bonjour,

    Tout d’abord, le Guide de la résidence permanente donne toutes les possibilités pour obtenir la résidence permanente.

    Il faut comprendre que l’immigration au Canada est essentiellement économique et que les candidats sont choisis sur la base de leurs qualifications. Il faut donc être en mesure de prouver l’expérience acquise, difficile de contourner cela…

    Je pense que le programme de candidats des provinces est plus flexible à ce niveau, mais les critères d’admissibilité sont tout de même très spécifiques…

    Sinon, le programme de Mobilité francophone pourrait être intéressant, mais c’est un permis de travail temporaire. Cela pourrait être un tremplin pour la résidence permanente avec l’Entrée Express - Experience canadienne.

    Faites attention avec les organismes. Elles offrent rarement un accompagnement qui vaut le prix demandé. Pour peu que vous prenez le temps de lire et de parcourir les infos publiées sur le site des autorités canadiennes (xxx.gc.ca), de bien comprendre les exigences et les étapes, vous n’avez pas besoin d’une tierce partie.