1. #1
    Avatar de Jop
    Jop
    Jop est déconnecté
    Johanna 33 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    2 513
    Likes reçus
    1 715
    Les vols de vélo sont fréquents à Montréal, beaucoup ne se sont donc doutés de rien... Plusieurs cyclistes ont vu disparaître leur vélo après l'avoir attaché à un poteau ou à un banc. Ne respectant pas le règlement de l'arrondissement, ces vélos ont tout simplement été confisqués par la ville.

    Consulter l'intégralité de notre article.


  2. Banque Desjardins

    Profitez de votre compte bancaire sans frais pendant 12 mois ainsi que d'autres avantages offerts par Desjardins et Globe PVT !

    Profiter de l'offre !
  3. #2
    Avatar de LaetitiaLL
    Laetitia 43 ans

    Location
    Drummondville, QC, Canada
    Messages
    230
    Likes reçus
    85
    Message de Jop
    Les vols de vélo sont fréquents à Montréal, beaucoup ne se sont donc doutés de rien... Plusieurs cyclistes ont vu disparaître leur vélo après l'avoir attaché à un poteau ou à un banc. Ne respectant pas le règlement de l'arrondissement, ces vélos ont tout simplement été confisqués par la ville.

    Consulter l'intégralité de notre article.
    J'adore, ça me rappelle l'Italie... Avec quelques nuances tout de même...
    Ce sont les policiers qui prennent les vélos. Mais ils ne prennent que ceux qui ne sont pas "fixés" en guise de prévention contre le vol (rien à voir avec les raisons québécoises).
    Comme quoi, en cas de perte de vélo, quelque soit le pays, rien ne sert de crier au loup, mieux vaut d'abord balayer devant sa porte…

  4. #3
    Avatar de MrBungle
    Bungle

    Messages
    661
    Likes reçus
    342
    Wow.
    Autant je suis pas spécialement pro-vélo, autant je trouve cette pratique abusée.
    Qui est ce que ça dérange si un vélo est attaché à un poteau?


  5. #4
    Avatar de lonely
    Lonely

    Messages
    561
    Likes reçus
    235
    Message de MrBungle
    Wow.
    Autant je suis pas spécialement pro-vélo, autant je trouve cette pratique abusée.
    Qui est ce que ça dérange si un vélo est attaché à un poteau?
    Je trouve qu'il a des places où ce n'est pas esthétique d'avoir des vélos attachés

  6. #5
    Avatar de BMag
    Magali 40 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    4 399
    Likes reçus
    3 498
    Peut être que si il y avait davantage d'endroits où attacher les vélos les gens ne les attacheraient pas n'importe où !
    Devant l'entrée de l'hopital notre dame, tous les arbres et poteaux sont pris par un vélo attaché. En plus de ne ps être "esthétique" (on s'en balance un peu), ca peut surtout être dangereux car souvent les vélos débordent sur le chemin. J'imagine l'octogénère qui revient de sa consultation et qui se prend le pied dans un bout de guidon qui dépasse, ben c'est pas glorieux !
    Mais les cyclistes ne sont pas vraiment à blâmer, puisque il n'y a nulle part où mettre leurs vélos, à part sur les arbres et poteaux...
    (Ha si pardon il y a des places, quelques unes, derrière l'hopital et bien cachées, et de toute facon toutes prises.)

  7. isa, Jop

  8. #6
    Avatar de Mat
    Mat
    Mat est déconnecté
    Mathieu 40 ans

    Location
    Toronto, ON, Canada
    Messages
    20 864
    Likes reçus
    10 393
    Merci pour l'information Johanna

  9. #7
    Avatar de Jop
    Jop
    Jop est déconnecté
    Johanna 33 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    2 513
    Likes reçus
    1 715
    Message de BMag
    Mais les cyclistes ne sont pas vraiment à blâmer, puisque il n'y a nulle part où mettre leurs vélos, à part sur les arbres et poteaux...
    Vrai! Diffère en fonction des arrondissements néanmoins.

    Dans celui où je vis (CDN-NDG), les seuls emplacements à vélo existants sont ceux créés à l'initiative des commerçants.
    Pas de commerces dans ma rue, donc pas de supports à vélo. On a cherché la meilleure solution avec mes colocs pour attacher mon vélo près de la maison sans qu'il ne soit dans le chemin du facteur, des éboueurs, du garage des voisins, etc. Pas sur les surfaces vegetalisées ou à un arbre non plus (normal, ça les abîme à force). Verdict: RIEN à 500 mètres à la ronde!
    Reste le balcon. Quand on en a un. Quand on aime monter un escalier, traverser son appartement, salir ses murs 4 à 6 fois par jour.

    Le vélo est un moyen de transport comme les autres, avec ses avantages et ses inconvénients. Avec ses problèmes aussi. Comme la voiture et les transports en commun.

    C'est aussi un moyen de transport économique et, en plus du fort risque de vol (qui coûte cher en achat de cadenas et rachat de vélo), les amendes infligées par la ville sont disproportionnées par rapport au budget de nombreux cyclistes.


  10. #8
    Avatar de Zifnab Hydre
    Arthur 37 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    780
    Likes reçus
    293
    Chaque arrondissement peut très bien définir ses propres petits décrets municipaux, certains sont pro-cyclistes, d'autres, très peu.

    Personnellement, je ne suis pas choqué que des vélos soient enlevés par des employés municipaux s'ils ne sont pas à leur bonne place. On fait de même avec les motos ou les voitures, et personne n'y trouve rien à redire.

    Le problème, c'est qu'on ne sait pas si un vélo a été pris par la municipalité, et d'ailleurs, il n'y a pas de "plaque d'immatriculation" (quoiqu'il existe un service méconnu de gravure d'identification pour les vélos). Comment prouver que le vélo est bien celui de son propriétaire ?

    Ensuite, le système devrait être plus graduel. D'abord un avertissement sans frais (ou une faible amende purement symbolique), et si récidive, une amende graduelle.

    Note : Je n'ai rien contre les cyclistes, j'en suis moi-même un occasionnellement (et je me suis déjà fait volé mon vélo). Reste que les cyclistes n'ont pas tous les droits.


  11. #9
    Avatar de Mike2bzh
    Mickaël 44 ans

    Messages
    200
    Likes reçus
    27
    Message de Zifnab Hydre
    Chaque arrondissement peut très bien faire définir ses petits décrets municipaux, certains sont pro-cyclistes, d'autres, très peu.

    Personnellement, je ne suis pas choqué que des vélos soient enlevés par des employés municipaux s'ils ne sont pas à la bonne place. On fait de même avec les motos ou les voitures, et personne n'y trouve rien à redire.

    Le problème, c'est qu'on ne sait pas si un vélo a été pris par la municipalité, et d'ailleurs, il n'y a pas de "plaque d'immatriculation" (quoiqu'il existe un service méconnu de gravure d'identification pour les vélos). Comment prouver que le vélo est bien celui de son propriétaire ?

    Ensuite, le système devrait être plus graduel. D'abord un avertissement sans frais (ou une faible amende purement symbolique), et si récidive, une amende graduelle.

    Note : Je n'ai rien contre les cyclistes, j'en suis moi-même un occasionnellement (et je me suis déjà fait volé mon vélo). Reste que les cyclistes n'ont pas tous les droits.

    Effectivement, une approche graduelle des sanctions par la municipalité serait un bon compromis ! Un affichage dans les lieux concernés pour informer la population serait aussi un moyen préventif.

  12. #10
    Avatar de Jop
    Jop
    Jop est déconnecté
    Johanna 33 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    2 513
    Likes reçus
    1 715
    Message de Mike2bzh
    Effectivement, une approche graduelle des sanctions par la municipalité serait un bon compromis ! Un affichage dans les lieux concernés pour informer la population serait aussi un moyen préventif.
    Informer est indispensable. Avant cette histoire, on ne savait pas du tout qu'un règlement interdisant d'attacher les vélos au mobilier urbain ! On a tout simplement cru qu'ils étaient volés.

    Alors que pour les voitures, il y a clairement des panneaux qui indiquent où on peut et où on ne peut pas stationner. Ce n'est pas vraiment comparable...

  13. #11
    Avatar de Mike2bzh
    Mickaël 44 ans

    Messages
    200
    Likes reçus
    27
    Message de Jop
    Informer est indispensable. Avant cette histoire, on ne savait pas du tout qu'un règlement interdisant d'attacher les vélos au mobilier urbain ! On a tout simplement cru qu'ils étaient volés.

    Alors que pour les voitures, il y a clairement des panneaux qui indiquent où on peut et où on ne peut pas stationner. Ce n'est pas vraiment comparable...

    J'aurais tendance à dire que la question de comparaison avec les automobilistes n'a pas d'utilité. Mais plutôt celle de comment signaler aux cyclistes les règles appliquées ?

    Une autre question aussi : Quelle place est donnée aux cyclistes en ville ?

  14. #12
    Avatar de Zifnab Hydre
    Arthur 37 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    780
    Likes reçus
    293
    Message de Mike2bzh
    J'aurais tendance à dire que la question de comparaison avec les automobilistes n'a pas d'utilité. Mais plutôt celle de comment signaler aux cyclistes les règles appliquées ?

    Une autre question aussi : Quelle place est donnée aux cyclistes en ville ?
    Paradoxalement, c'est parce que Montréal est une ville axée "cycliste" (et qu'il y a donc beaucoup de cyclistes) que nous pouvons revendiquer encore davantage de choses et de moyens.

    Elle ne sera jamais "parfaite" aux yeux des cyclistes et il y a aura toujours des zones dangereuses, mal indiquées, mal élaborées, etc. Mais au final, il y a eu de nombreux efforts pour développer les zones cyclables ces dernières années.

  15. #13
    Avatar de Jop
    Jop
    Jop est déconnecté
    Johanna 33 ans

    Location
    Montréal, QC, Canada
    Messages
    2 513
    Likes reçus
    1 715
    Message de Zifnab Hydre
    Mais au final, il y a eu de nombreux efforts pour développer les zones cyclables ces dernières années.
    Je suis d'accord. En tant que cycliste et l'ayant été dans de nombreuses villes du monde, Montréal est (et de très loin) la ville la plus adaptée aux cyclistes. Effectivement, ce ne peut pas être parfait, mais le grand nombre de pistes cyclables, c'est déjà génial.

    Sinon, la série continue et un nouvel article est paru aujourd'hui à ce sujet dans Le Devoir : Montréal, une voleuse de bicyclettes! | Le Devoir
    Je cite quelques extraits qui me semblent des plus cohérents et montrent bien le problème de communication de l'arrondissement du Plateau :
    Est-ce logique que la Ville se comporte en voleuse de vélo en vertu de l’application aléatoire d’un règlement dont les citoyens n’ont jamais entendu parler ? Si j’avais eu vent de cette interdiction, je n’aurais jamais accroché mon vélo à cet endroit.
    Si la Ville veut sévir, qu’elle le fasse de façon cohérente dans l’application du règlement, en commençant par une modification de l’article 27 afin que l’on y définisse en termes clairs ce qu’est un stationnement nuisible et ce qui ne l’est pas. Elle devrait ensuite informer les citoyens dans un processus transparent en l’avisant, au moins 48 heures à l’avance, que le vélo sera saisi et, par la suite, en lui indiquant l’endroit où aller le récupérer.
    Radio-Canada en a parlé aussi aujourd'hui.
    Dernière modification par Jop ; 08/07/14 à 06:38.

  16. #14
    Avatar de Callista
    Marine 35 ans

    Messages
    38
    Likes reçus
    8
    Bonjour,
    Le post date un peu mais je tente ma chance sur la question du vélo. En France - je réside à Nantes -, je me déplace quasi uniquement à vélo et c'est un mode de transport qui me sied à merveille. Je me demandais comment l'utilisation du vélo se fait durant les différentes périodes de l'année. Est-il possible (physiquement) d'utiliser un vélo l'hiver avec la neige ou bien il est utilisable seulement quelques mois ? Bref, quelle pratique du vélo à Montréal ?
    En remerciant pour les retours

  17. #15
    Avatar de PamelaB
    Pamela 31 ans

    Messages
    610
    Likes reçus
    141
    Message de Callista
    Bonjour,
    Le post date un peu mais je tente ma chance sur la question du vélo. En France - je réside à Nantes -, je me déplace quasi uniquement à vélo et c'est un mode de transport qui me sied à merveille. Je me demandais comment l'utilisation du vélo se fait durant les différentes périodes de l'année. Est-il possible (physiquement) d'utiliser un vélo l'hiver avec la neige ou bien il est utilisable seulement quelques mois ? Bref, quelle pratique du vélo à Montréal ?
    En remerciant pour les retours
    Bonjour,

    vivant actuellement à Whitehorse au Yukon (près de l'Alaska), les gens qui vivent à Whitehorse utilise le vélo en hiver mais changent les roues des vélo pour des plus épais, on les appelle les "fat bike''.Et ça fonctionne plutôt bien.